Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 17 juin 2024
Antananarivo | 02h49
 

Elevage

Filière laitière

Cri d’alarme des producteurs de lait

mercredi 22 mai |  1583 visites 

C’est la grande démotivation pour la production laitière à Vakinankaratra : après des années de croissance à deux chiffres, le marché se retrouve actuellement en difficulté. La surproduction menace la filière face à la diminution de la demande.

A la tête d’un centre de collecte de lais frais au cœur de la commune de Betafo, depuis plusieurs années, William Jean José Razafindrakoto est l’un des principaux collecteurs de lait frais de la région. En outre, il exploite une ferme comprenant 10 vaches pour la production laitière. Situé dans le fokontany Ambodifarihy, son centre emploie une vingtaine de personnes et collabore avec 500 éleveurs.

En période haute, le centre collecte quotidiennement environ 6 400 litres de lait frais, sept jours sur sept. Le litre de lait est ensuite vendu à partir de 1 300 Ar, et la majeure partie est rachetée par la grande transformation. Malheureusement pour José et ses nombreux collaborateurs, rien ne va plus depuis maintenant près de deux mois. Pour cause, les éleveurs ont de plus en plus de difficultés à trouver des preneurs de leur lait.

Aujourd’hui, José pousse un cri d’alarme : « nous vendons le lait à peine 800 ar le litre contre 1 300 ar auparavant. A défaut d’acheteur capable d’absorber toute la quantité de lait produite, nous avons été contraints de diminuer le nombre de jours de collecte de 7 à 5 jours, ce qui signifie deux jours de fermeture. A ce jour, nous ne pouvons collecter que 5 400 litres par jour sur une période de cinq jours, alors qu’auparavant nous collectons 6 400 litres par jour sur sept jours ».

Selon José, « la prolifération des produits importés, en particulier du Lait Concentré Sucré est la cause de ce désarroi. Cela se traduit par une diminution de la production des industries locales et une baisse de leur demandes en lait frais. Et il est important de souligner que seule la production locale à partir de lait frais peut assurer notre rentabilité ».

« Plus que jamais, nous avons besoin de mesures concrètes pour protéger l’industrie laitière locale. Il est crucial de limiter les importations de produits laitiers étrangers afin de préserver no producteurs locaux et de garantir la pérennité de notre secteur  », a lancé José qui appelle à la responsabilité de l’Etat.

Face à la situation, la démotivation plane sur les producteurs de lait de Vakinankaratra, menaçant de compromettre la pérennité même de notre industrie laitière. « Les pertes s’accumulent mais les charges, elles ne diminuent pas. Tous les coûts ont augmenté : les engrais, les aliments, les minéraux, etc. Les prix de vente pratiqués actuellement ne permettent, ni de couvrir les charges, ni de rémunérer la min d’œuvre et les capitaux. La situation est d’autant plus difficile pour les éleveurs qui ont dû contracter des prêt bancaires pour démarrer leur exploitation » déplore José.

En 2022, Madagascar a importé plus de 10.000 tonnes de produits laitiers. En 2019, le Malagasy Dairy Board (MDB), structure de gestion de la filière lait, a déjà dénoncé l’importation massive du lait en poudre qui impacte non seulement sur les revenus des producteurs locaux mais la qualité qui est également inquiétante. Il y a un an, une taxe additionnelle de 32% du droit de douane a été imposée par l’Autorité Nationale chargée des Mesures Correctives et Commerciales (ANMCC) au lait concentré importé sucré, non sucré, écrémé ou demi-écrémé pour une durée d’application de quatre ans. Une mesure de sauvegarde face à l’accroissement des importations.

-----

33 commentaires

Vos commentaires

  • 22 mai à 11:29 | MALIBUC (#9345)

    Just one only comment !
    Reviens Tiko, reviens ....

  • 22 mai à 11:35 | bekily (#9403)

    Inimaginable dommage collatéral foza !

    CEDRIC le VAZAHA , sous pression de GERARD PERCEAU, doit veiller à faire fructifier les INTERETS FRANCAIS....( effets de la coopération bilatérale, convention d’exclusivite signée en1960 et non abolie à ce jour)

    L’ILLUSTRATION est PARFAITE de l’action francafricaine ( POUR FORCER L’EXPORTATION DE SURPLUS AGO-ALIMENTAIRE FRANCAIS ) !!!
    A coup de DUMPING, vers l’Afrique en priorité.

    - détruire l’œuvre du GÊNANT RAVALOMANANA dans l’agro alimentaire , il nageait dans des eaux interdites pour la France !

    - pour RESORBER L"EXCEDENT DE LAIT INVENDU EN FRANCE

    - de ce fait INONDER L’AFRIQUE , DONT MADAGASCAR de LAIT EN POUDRE ET SURTOUT DE LAIT CONCENTRE
    ...DE SURCROÎT SUCRE ( néfaste favorisant le DIABETE)...dans le cadre de DUMPING pour FORCER L’EXPORTATION.

    - pour LE LAIT FRAIS MALGACHE : les producteurs sont obligés de décélérer leur production !pour cause DE MEVENTE...du fait de la prolifération
    DES IMPORTATIONS INUTILES MAIS À PRIX CASSÉ DE DUMPING

    Voilà un ACTE DE PATRIOTISME VAZAHA DE CEDRIC LE VAZAHA ENVERS SA MERE PATRIE D’ADOPTION INDEFECTIBLE :
    LA FRANCE .

    Les médias sont trop frileux ou indigents de certitude par MANQUE d’INVESTIGATIONS SUR LE MONDE INDUSTRIEL GLOBAL ....
    Ne serait-ce en l’espèce qu’ informer sur l’impact de la POLITIQUE AGRICOLE COMMUNE DE L’UE , l’incidence de pays agricoles concurrents à la France , les subventions agricoles etc..
    TOUT CE QUI FONT QUE.....

    Car les fozas n’agissent qu’en fonction de
    leurs tripes ou en fonction de leur portefeuille. Rien n’est théorisé.

    La France defend naturellement ses intérêts à la suite de l’indépendance...de ses ex colonies

    Aux Malgaches d’être capables de défendre leurs intérêts.

    Le fait vicieux est que la France depuis 1960 essaie de s’imposer PAR TOUS LES MOYENS MAFIEUX DE LA DITE FRANCAFRIQUE( ASSASSINATS, COUPS D’ETAT,CORRUPTION TOUS AZIMUTS )
    Soit un RESEAU INFORMEL qui ecarte toute responsabilité de l’Etat commanditaire, fonctionnant comme une MAFIA.

    NONOBSTANT, les protestations vigoureuses de tous ceux qui en vivent ou en tirent le moindre profit.

    • 22 mai à 12:31 | Isandra (#7070) répond à bekily

      Béquille,

      Comme c’est plus fort qu’elle, le reflèxe rafozandoza surgit à tout moment.

      Bon, quel est le lien entre la France et ce problème de débouchée de lait, mais, sa haine de la France ne l’empêche pas.

      Elle ne sait pas que tous ces laits importés concurrents de ces produits locaux ne sont pas de la France.

    • 22 mai à 12:50 | bekily (#9403) répond à bekily

      Boloky

      Même pas la peine de te répondre .

      Tu te contentes de sublimer ton OBSEQUIOSITE INDEFECTIBLE envers les fozas qui paient ton petit salaire de propagandiste à la petite semaine !!

      Les problèmes économiques te passent par dessus la tête !
      La polémique stérile, sinon débile, ne modifie en rien les faits.

      Et je ne m’adresse qu’à ceux qui sont CAPABLES DE COMPRENDRE.

      Tu peux aboyer comme tu veux.
      No matter.

    • 22 mai à 13:30 | Isandra (#7070) répond à bekily

      Béquille,

      Je préfère ne rien comprendre cette analyse à deux sous, vous commencez à être contaminé par Molotov de misavaobaona, même si la trace de rafozandoza reste votre marque de fabrique.

    • 22 mai à 13:33 | Ombiasy (#11606) répond à bekily

      Béquille __vous vivez en France ..vous avez vu la détresse du paysan français .En France Un paysan se suicide tous les 2 jours.Le laitier malgache n’est pas encore réduit à cette extrémité.Le paysan français vend ses pommes de terre à la Belgique.Les belges en font des sachets de frites qui sont vendus en France avec grand profit.

    • 22 mai à 14:56 | gepetto (#11648) répond à bekily

      Ah ce racisme anti français. Il saute encore une fois aux yeux (mais toujours en vivant parmi les français.)
      Deux solutions au problème de la sous consommation de lait provenant des fermes malgaches.
      1/ rendre la pareille à la France qui comme vous dites, sans savoir, vend ses surplus à coup de DUMPING. Faites en autant avec ...par exemple la vanille, les litchies et autres. Mais la surtout pas il faudrait au contraire que la France et d’autres pays acceptent de payer beaucoup plus cher sans broncher.

      2/ interdire aux malgache de boire du betsabé. Mais là ce serait leur enlever leur dignité, le droit de boire. Cela boosterait la consommation de lait.

      A réponse idiote, commentaires idiots.
      Merci d’avance.

    • 22 mai à 16:08 | MALIBUC (#9345) répond à bekily

      Le débile Gépété à parlé
      SAMBAVA
      Bébébébébébé.......Bébébébébébé

    • 22 mai à 16:27 | bekily (#9403) répond à bekily

      🥱🥱🥱🥱🥱🥱🥱
      LES NULS qui comprennent
      RIEN A L’ECONOMIE ( INCULTES INDÉCROTTABLES )
      BRAILLENT EN CHOEUR !!!

      Trop fatiguant pour la tête, !!!

      En tout cas,
      il faut des connaissances précises, pas des connaissances de « L’ECONOMIE POUR LES NULS » ou de l’ecole du rire ou de l’école Darty !

    • 22 mai à 16:56 | bekily (#9403) répond à bekily

      L’eclope du bulbe rachidien me semble bien arrosé de pastis...pour perrorer aussi abondamment et bêtement.

      Prepare t il son discours de Sambava ???

  • 22 mai à 12:10 | Isandra (#7070)

    C’est un problème de marketing.

    6.400 L ce n’est pas beaucoup, et en plus 1.300 Ariary, 0.26 Euros, ce n’est pas cher.

    Ces paysans, après, l’interventionnisme d’Etat, et puis, l’accaparement Tikolandes, ont tendance à dépendre des entités extérieures pour pouvoir écouler leur produits, alors que le lait manque cruellement dans tout Mada, ne serait ce que marché de Tana, ils devraient écouler facilement leur produits,

    Il suffit qu’ils contactent ces supermarchés qui commencent à maniry hoatran’ny anana à Tana(le pouvoir d’achat oblige) et dans les chefs lieux de province, pour signer des cahiers de charge et remplir leur carnet de commandes.

    • 22 mai à 13:38 | Ombiasy (#11606) répond à Isandra

      La trolle Béquille est revenue.Elle sait tout !Elle a toutes les solutions .Elle parle d’Andafy.C’est tout dire

    • 22 mai à 14:13 | bekily (#9403) répond à Isandra

      Un petit paysan n’a pas les moyens de négocier directement avec des supermarchés

      Il y a un VIDE LOGISTIQUE
      ABSENCE DE COLLECTEUR DISTRIBUTEUR.

      N’avons nous pas de responsable ministériel de l’industrie et du commerce ???
      L’Etat à la responsabilité de sensibiliser et orienter les actions dans le secteur.
      Les chambres de commerce sont elles HORS CIRCUIT ???

      C’est un problème qui concerne aussi les produits de la pêche...
      Lamentable de voir en avion des karanas trimballer des BACS RÉFRIGÉRANTS pour transporter des produits de la mer...
      Le SYSTEME CONTINU DE FROID N’EXISTE PAS ( Ni camions réfrigérants, ni locaux réfrigérants...)
      c’est la DEBROUILLE TOTALE POUR LES PECHEURS ...et gâchis au final , car on jette le poisson pourri.

      Après l’eau, l’électricité, le fer et la route ( INFRASTRUCTURES DE BASE DE TOUT DEVELOPPEMENT)

      Le savoir faire dans la logistique de distribution
      ne semble pas faire sourciller les fozas

      CAR :

      - LES FOZAS SONT ADEPTES DE L’ARGENT FACILEMENT GAGNE , comme l’exportation des minerais bruts avec GROSSE COMMISSION !
      Tout ce que peut rapporter le KOLIKOLY.

      - LES FOZAS SE SOUCIENT PEU DE LA VIE DU PEUPLE AU QUOTIDIEN
      ET ENCORE MOINS DE LEURS INTERETS

    • 22 mai à 16:31 | bekily (#9403) répond à Isandra

      Non
      Problème D’ORGANISATION DE CIRCUIT ECONOMIQUE.

      Boloky
      arrête avec ta logique d’epicier !

    • 22 mai à 16:31 | bekily (#9403) répond à Isandra

      Non
      Problème D’ORGANISATION DE CIRCUIT ECONOMIQUE.

      Boloky
      arrête avec ta logique d’epicier !

  • 22 mai à 12:19 | kartell (#8302)

    Le problème du lait rejoindrait-il celui du poulet que les surplus européens déversent, ou ont déversé en Afrique pour désengorger des entrepôts, pleins à craquer de poulets industriels dont les andafes ne savaient plus quoi en faire, sinon à les brader, en cassant les prix et les producteurs, locaux ?..
    Un commerce mondial qui accentue et creuse les inégalités sous couvert de les atténuer ?..
    La faute à qui ?..
    La responsabilité est collective avec une plus lourde influence de ceux qui inondent le marché africain tout en ayant l’accord, tacite des régimes en place, sans qui, toute importation, animale, ne pourrait avoir lieu..
    On ne va pas entrer dans des détails techniques, mais, il était nécessaire de planter le décor d’une mondialisation où les gagnants sont et seront, toujours, du même côté..
    Qui se rappelle, encore, des déclarations, alambiquées, de son Excellence annonçant la venue de vaches laitières ( réceptionnées par ses soins !)pour transformer le pays en nouvel eldorado du yaourt, histoire d’effacer de l’histoire, récente, les prouesses de son malheureux prédécesseur ?…
    Il semble qu’une fois, encore, que le rêve présidentiel ne soit pas à la hauteur de ses ambitions puisqu’à entendre les producteurs de lait, leur galère serait devenue un long fleuve tranquille !..
    A les écouter, on ne peut qu’en être convaincus, hélas !..

    • 22 mai à 13:18 | bekily (#9403) répond à kartell

      Kartell
      Avec la mondialisation,
      Du fait que l’UE a fini par créer une concurrence féroce entre Européens...Le marché agro- alimentaire n’est plus maîtrisé par l’UE.

      Rappelez vous les JACHERES imposées par l’UE...Nous arrivons à des incohérences telles
      que la reine d’’Angleterre touchait des subventions énormes pour les terres ou gabadaient ses chevaux de course pur sang !!!

      En France , les paysans ne font plus qu’appliquer les consignes de coopératives agricoles dépendant de la banque CREDIT AGRICOLE...

      Le poulet brésilien, polonais ou ukrainien inondé l’Europe. Le poulet français en France ne représente plus que 40% de la consommation.
      NON CONCURRENTIEL MAIS EXCEDENTAIRE !

      Reste le recours à l’exportation SOUS DUMPING , vers les pays non.producteurs dont l’Afrique et Madagascar.
      La francafrique étant un parfait outil pour défendre les interets français....
      UN CONTRAT BILATERAL FRANCO-MALGACHE...que même Ratsiraka n’avait jamais dénoncé !!!!
      C’est aussi simple que cela.

      Pas amusant de ne pouvoir discuter sérieusement des CAUSES A EFFETS DEPROBLÈMES POLITICO-ECONOMIQUES avec des ignares comme les Isandra , GPT et Cie qui interviennent sans cesse , sans jamais comprendre le fond des choses.

      .

    • 22 mai à 15:03 | gepetto (#11648) répond à kartell

      Heureusement qu’on est « ébloui » par la lumière que déverse Bikini, raciste anti français mais qui vit en France, sur toutes nos ignorances.
      De la PROPAGANDE anti française. C’est tout. Pas une once de vérité dans ce qu’elle écrit.

    • 22 mai à 17:02 | bekily (#9403) répond à kartell

      Oui oui gepette
      IN VINO VERITAS !!!!!

      Reduis ta consommation de pastis
      L’alcool rend idiot.

    • 23 mai à 09:35 | gepetto (#11648) répond à kartell

      Vous avez dû en abuser...

  • 22 mai à 14:34 | Albatros (#234)

    - « Bon, quel est le lien entre la France et ce problème ...... » (post de 12:31) !!! 🤣🤣🤣

    Etonnante cette « remarque » de la part d’une « petite main » du (#7070) qui passe son temps à faire des comparaisons à la « mords-moi-le-.... » !.

    @+🕊 (peut-être).

  • 22 mai à 15:44 | Jipo (#4988)

    Manaoana djiaby .
    Devant ce cri d’ alarme : qu’ attendent les ministères concernés pour prendre ’ le taureau ou la vache « par les cornes et imposer des lois protectionnistes , »Make Madagascar great again "
    Ah c ’est pas possible le kon qui a lancé ce slogan ne peut qu’ être un conspirationniste, un facho, un détraqué ...
    Un biden comme un melenchon valent mille fois mieux !
    On pourrait suggérer à Ron Weiss de nous envoyer son clone pour gérer la production laitière ?
    Et si on pouvait transformer ce lait, voir en faire des fromages avec la complicité de quelques coopératives : Tsy mety 💡 🤔 🙄 ... ?

    • 22 mai à 17:21 | bekily (#9403) répond à Jipo

      Bonjour Jipo
      Madagascar first again...pourquoi pas.
      Mais il faut être lucide sur l’impact de la mondialisation de l’economie.
      Un slogan politique , n’est qu’un slogan.

      RAVALOMANANA avait compris que l’agroalimentaire est un sacré filon économique pour Madagascar.
      Au point de GENER SERIEUSEMENT LES AMBITIONS FRANCAFRICAINES.

      Ce qui explique le coup d’état de 2009, il fallait degager R8 et placer une marionnette aux ordres de la France à sa place : le DJ

      LES TROLLS Et les FLAGORNEURS FOZAS feront les vierges effarouchées et affirmeront le contraire : MENTIR LES YEUX DANS LES YEUX.

      Mais on s’en fiche , tous les Malgaches le savent !

    • 22 mai à 17:27 | vorona (#8254) répond à Jipo

      Bjr « Jipo : ................ transformer ce lait, voir en faire des fromages............ ».
      Pour info et c’est pas un gag : le fromage « La Vache qui rit » vendu ici, est produit et importé .........d’Égypte" !

    • 22 mai à 17:50 | bekily (#9403) répond à Jipo

      Vorona
      Nestlé, marque suisse à l’origine, produit en France A PARTIR DE LAIT FRANCAIS et exporté dans les anciennes colonies françaises...
      Nestlé France ne paie plus de redevance à la Suisse...pour utiliser la marque.
      LACTALIS étant à la tête de la production laitiere française.

      Le fromage la « vache qui rit » ( dont la maison mère est dans le Jura) est fabriqué en EGYPTE ..pour l’exportation ( les taxes douanières étant perçues en fonction de l’origine : C’est la logique de la DELOCALISATION)
      MAIS A PARTIR DE LAIT FRANCAIS !!!

      KAPITO ? LE CIRCUIT ECONOMIQUE ???

      Les Égyptiens n’ont pas de cheptel de bovins laitiers.!!!!!

      Je le répète les FOZAS sont des crétins profonds en matière d’économie !!!
      FOZAS = BETES A MANGER DU FOIN !

      Simple MENTALITE DE KOLIKOLY ET D’EPICIER

    • 22 mai à 18:11 | Shalom (#2831) répond à Jipo

      Jipo, békily et vorona
      Ça fait très mal au cœur de lire vos échanges ...
      Je suis optimiste, cédrick vazaha tombera avec ses foza.

    • 23 mai à 09:47 | gepetto (#11648) répond à Jipo

      « Nestlé, marque suisse à l’origine, produit en France A PARTIR DE LAIT FRANCAIS et exporté dans les anciennes colonies françaises... »

      BIKINI, faux et archi faux. Ce n’est pas exporté dans les anciennes colonies françaises.
      Toujours de fausses affirmations, toujours de la propagande anti française, toujours cette haine et ce racisme contre la France. Cette haine qui coule dans vos veine mais qui vous font rester vivre dans ce pays qui ne regarde pas la couleur de peau de celui ou celle qu’elle accueille avec tant de générosité.

      Nestlé produit en France et dans bien d’autres pays dans le monde vous ne pouvez à aucun moment affirmer preuves à l’appui que cela vient de France. Quand bien même...est ce que Nestlé ne vend qu’aux anciennes colnies françaises comme vous le fait encore affirmer votre haine. Les colonies françaises et l’Afrique en général ne sont pas grands consommateurs de produits laitiers.
      Je pense sans en avoir la certitude qu’à Mada la très grande majorité des gasy n’ont jamais vu un fromage ou goûté à un fromage de leur vie, un peu comme un couteau Suisse « made en china » n’a jamais vu la Chine.

      Ecrivez, écrivez encore de fausses affirmations il en restera toujours quelque chose. Les dictateurs l’ont compris depuis fort longtremps.

  • 22 mai à 17:32 | bekily (#9403)

    Boloky
    UN ACCORD DE COOPÉRATION BILATÉRALE EXCLUSIVE FUT SIGNE PAR TSIRANANA EN 1960 AVEC LA FRANCE .

    QUESTION SIMPLE :
    depuis ,
    dis nous QUI A DENONCE cet accord international ???
    ET QUAND ?????

    Un contrat non dénoncé officiellement ne tombe pas dans la caducité tant évoquée ou prétendue par les thuriferaires naifs et ignares du régime en place..

    • 23 mai à 09:50 | gepetto (#11648) répond à bekily

      Mais peut aussi ne pas être appliqué...enfantin.

  • 22 mai à 19:29 | Jipo (#4988)

    La Réunion fait du camembert avec le peu de vaches qu’ elle a, qui plus est : sans calcium !
    Pour ceux qui ont des calculs calciques : QDB !
    Parce que l’ eau est alcaline et sans calcaire puisque volcanique 😉 .
    Madagascar en est largement capable !!! seule un peu de volonté et d’ huile de coude ...
    Quant aux bouses," séchées sont un excellent combustible en plus d’ engrais !

  • 22 mai à 19:40 | bekily (#9403)

    Rigolo, camembert , produit laitier sans calcium ????

    A une période de leur vie , mes parents fabriquaient aussi leur fromage artisanal...et même leur bière .
    Une vie de western...superbe,au delà de la profession de mon.pere.
    C’était avant !

    • 23 mai à 12:54 | Jipo (#4988) répond à bekily

      Bjr , Je confirme le camembert fait à la Reunion contient quasiment pas de calcium pour ne pas dire pas.
      Je le tiens de mes médecins qui m’ avaient déconseillé les fromages suite à des coliques néphrétiques ( calculs rénaux) à l’ exception du camenbert local à pâte molle contrairement au gruyère ou parmesan à pâte dure .
      De plus je le confirme puisqu’ ayant consommé pendant plusieurs années .
      Oui c’est un paradoxe du fromage sans calcium et pourtant ...( non ce n’ est pas de la conspiration ni un fake !) libre à vous de croire ou pas ...

    • 23 mai à 13:34 | bekily (#9403) répond à bekily

      Les fromages à pâte cuite , durs sont plus denses et toujours plus riches en concentration de calcium....

Publicité




Newsletter

[ Flux RSS ]

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS