Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 25 mai 2022
Antananarivo | 20h01
 

Société

Fianarantsoa et Farafangana

Le couple présidentiel au chevet des sinistrés

mercredi 9 février | Mandimbisoa R.

Des paniers garnis composés entre autres de 25 kilos de « Vary Tsinjo », du riz importé à vendre à 1 000 ariary le kilo dans les « Tsena Mora », plus de 750 feuilles de tôles pour restaurer des habitations. Le couple présidentiel a été au chevet des sinistrés de Farafangana et de Fianarantsoa, mardi, après s’être rendu auprès des victimes du passage de Batsirai à Mananjary et à Manankara lundi.

« Nous allons déployer tous les moyens afin de reconstruire toutes les infrastructures détruites par le passage du cyclone » a martelé le Chef de l’État. Outre la réhabilitation des bâtiments administratifs, le Président a également annoncé la construction de nouvelles infrastructures aux normes telles que les gymnases qui serviront, outre les rencontres sportives, à accueillir les sinistrés lors des catastrophes naturelles. Des cliniques mobiles seront aussi déployées durant plusieurs semaines afin de prodiguer des soins gratuits à la population.

En se rendant auprès de la population, et en visitant les lieux particulièrement détruits, par les intempéries, il a multiplié les consignes et les promesses en annonçant entre autres la construction d’une Ecole primaire publique (EPP) Manara-penitra à Anivorano, la réhabilitation intégrale du lycée Raherivelo Ramamonjy à Fianarantsoa dont l’établissement est ravagé par le cyclone, la construction des bâtiments dans le meilleur délai pour pallier aux problèmes de logements dans l’université de Fianarantsoa.

50 commentaires

Vos commentaires

  • 9 février à 09:28 | Isandra (#7070)

    « Nous allons déployer tous les moyens afin de reconstruire toutes les infrastructures détruites par le passage du cyclone » a martelé le Chef de l’État. ».

    • 9 février à 09:57 | zorey974 (#7033) répond à Isandra

      Une déclaration en l’air comme il en a l’habitude...
      Ceci dit il ne prend aucun risque ! il n’existait et il n’existera aucune infrastructure publique digne de ce nom dans ces régions... Trop éloignées, pas assez de monde et population pas bling bling...

    • 9 février à 10:36 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Zorey974,

      Ce qui pose Problème ici,...!

      On a affaire un Président TGV dans un pays de moramora.

      Bon nombre de nos fonctionnaires ont encore la vielle mentalité, "30 jours l’un mois", qu’ils glandent ou travaillent, ça n’aura pas d’impact sur leur salaire.

      On ne parle plus de la corruption, qui gangrène nos administrations dès fokontany à la Présidence. Les phrases cultes : "Mba mametraha kely, vita haingana io raha, mahafantara olona ao aho,...sns"

    • 9 février à 11:04 | bekily (#9403) répond à Isandra

      je n’oublierai jamais la vision lunaire d’un postier avec un crayon et du papier humide , avec une moitié de toit de son bureau sur la tête, après un cyclone à Ambila...
      un vrai FORCAT OUBLIE DE LA NATION !!!!

  • 9 février à 09:34 | citoyendumonde (#4292)

    Efa misy ny famatsiam-bola ary efa vonona ny expert. Ho vitaintsika ao anatin’ny dimy taona ny tsy nataon’ny teo aloha mandritra ny 60 taona.
    Fanamby no ataoko : jereo tsara ny kilometra lalana nisy hatramin’ny 2018 ary ho jerentsika ny amin’ny 2023 fa mbola hihena ny kilometatra lalana misy.
    Mitovy amin’izany ny sekoly : mbola ho vitsy lavitra nohon’ny teo aloha satria tsy misy vola anaovana entretien fa aleo manorina vaovao 1 toa izay mikarakara ny 10 izay hirodana
    Ny oniversite koa ohatr’izany. Ankatso sy Vontovorona, Toamasina, Antsiranana, Mahajanga sns.. miha potika fa isaky ny region hananganana vaovao izay tsy misy mpampianatra sy fitaovana akory.
    Ny route nationale rehetra potika daholo fa hanao autoroute ho izy.
    Olona adala mivadi-kondana

  • 9 février à 09:58 | Vohitra (#7654)

    C est incomprehensible !

    Au lieu de construire des logements sociaux, toujours des gymnases et infrastructures sportives en vue...

    Mais comment adapter les cases en feillages et materiaux locaux venant de la nature avec des toles ?

    La tournee de pre-campagne commence deja pour Bonnie et Clyde...

    • 9 février à 10:24 | citoyendumonde (#4292) répond à Vohitra

      Salama Vohitra,

      Le DJ prouve de jour en jour sa stratégie pour maintenir les gens dans la misère afin qu’il puisse apparaître comme le sauveur. Le gymnase sera occupé combien de jours dans l’année ? les cases solides permettraient de sauver des vies en cas de fortes intempéries ou cyclones.
      Mais si les gens sont bien logés, ils ne seront plus victimes des catastrophes naturelles et seront peut être autonomes. Il vaut mieux les entretenir dans la dépendance

  • 9 février à 10:22 | Besorongola (#10635)

    VOICI LA PHOTO DE RAÏSSA, CITÉE PAR FANIRISOA.ERNAIVO COMME LA "RABATTEUSE" DU MINISTRE DE LA JUSTICE POUR LES GROS DOSSIERS . ELLE EST RECHERCHÉ PAR LA JUSTICE MALGACHE POUR MOTIF DE TENTATIVE D’ASSASSINAT !?

    https://www.facebook.com/1909690405921155/posts/3252055031684679/

    • 9 février à 10:31 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      RAPPEL POUR CEUX QUI ONT RATÉ LE DÉBUT.
      Le trafic d’influence est un délit qui consiste, pour une personne ou un dépositaire des pouvoirs publics, à recevoir ou de solliciter des dons de la part d’une personne physique ou morale, en échange de l’octroi ou de la promesse à cette dernière d’avantages divers. C’est une forme de corruption

      https://www.facebook.com/Fanirisoa.Ernaivo/videos/1001408574058722/

      Selon la vidéo ci-dessus publiée par Fanirisoa.Ernaivo, ancienne présidente du Syndicat des Magistrats de Madagascar en exil politique actuellement en France, il existe une corruption en haut lieu mettant en cause 2 ministres du gouvernement actuel. Le ministre des Transports Tinoka ROBERTO et le ministre de la justice Imbiky HERILAZA. L’ancienne magistrate, d’après des plaintes qu’elle aurait reçu, accuse ouvertement ces 2 ministres d’avoir organisé des chantages et des rackets à l’encontre de la famille des détenus Srilankais en échange de leur libération et le classement de leur dossier.
      Ils auraient travaillé en bande organisée selon Fanirisoa.Ernaivo. Tinoka ROBERTO aurait reçu 2 milliards de fmg pour permettre aux 2 Srilankais de prendre l’avion pour quitter Madagascar mais finalement ce ministre les aurait balancé à la Gendarmerie pour les présenter à la justice. Ils ont été arrêtés à Ivato avec leurs marchandises (des saphirs apparemment) et écroués. Cette fois-ci, c’est le ministre de la justice qui aurait pris la relève par l’intermédiaire d’une nommée RAÏSSA que Fanirisoa.Ernaivo désigne comme "la rabatteuse" du ministre de la justice Mr IMBIKY pour les gros dossiers. Effectivement, une autre enregistrement video diffusée sur la chaîne RealTv montre le ministre entrain de négocier avec une personne citée comme membre de la famille des détenus. Cette personne est visiblement en colère selon l’ancienne magistrate et demande le remboursement d’un autre montant de 400 millions d’euros au ministre Imbiky. Ce dernier a accepté de rembourser la somme d’argent tout en affirmant qu’il ne l’avait plus avec lui mais chez une autre personne et il a de donner rendez à l’intéressé le lendemain pour récupérer l’argent.
      A la sortie sur FB de la vidéo montrant le ministre en pleine négociation, Mr Imbiky se défend en disant que cet argent n’est autre que le prix d’un terrain qu’il aurait vendu à cette personne mais, Fanirisoa.Ernaivo affirme qu’après enquête auprès des services des domaines Imbiky n’a aucune trace de vente de terrain à Sainte Marie et à la magistrate de confirmer qu’il y aura jusqu’à 7 épisodes avec preuve à l’appui entre ses mains dans cette affaire et selon elle, elle ne lâchera rien !
      Voici l’article qui a fait du bruit au mois d’octobre 2021 lorsque les 2 Srilankais ont été arrêté à Ivato.

    • 9 février à 10:44 | Vohitra (#7654) répond à Besorongola

      L autre specialiste en faux et usage de faux, deja condamne par la justice, etait deja implique dans le scandale a propos d une exploitation illicite de Beryl a Amparafaravola...et ayant cause la perte de deux vies humaines et la sodomisation forcee de tous les hommes vivant dans un village...

  • 9 février à 10:34 | Besorongola (#10635)

    Trafic de produits miniers

    Les deux ressortissants Sri lankais placés en garde à vue
    jeudi 21 octobre 2021 | Mandimbisoa R.
    Deux personnes sont finalement placées en garde à vue aux fins d’enquête dans le cadre de la tentative de trafic des produits miniers à l’aéroport d’Ivato mardi. Une source auprès de la gendarmerie nationale révèle qu’outre le Sri-lankais intercepté avec un paquet de pierres précieuses estimé à 550.000 dollars, un autre ressortissant Sri-Lankais a également été arrêté avec une barre métallique non identifiée, ressemblant à un lingot d’or.

    Ces deux ressortissants étrangers devaient prendre un vol de Ethiopian Airlines à destination d’Addis-Abeba. Prévu à 14h30 mardi, le vol a dû être retardé de 4 heures suite à des suspicions de trafic de ressources minières. Des contrôles ont été effectués à bord de l’avion où il y avait soixante passagers de différentes nationalités.

    Le 19 octobre, vers 12h30, le groupement de la gendarmerie d’Analamanga aurait reçu des informations venant du secrétariat d’Etat chargé de la gendarmerie qu’il y a parmi les passagers de ce vol, des étrangers qui vont exporter illégalement des produits miniers. L’ordre est alors donné par le membre du gouvernement de procéder aux fouilles des bagages de chaque passager. C’est durant les vérifications et contrôles des bagages à main que le premier ressortissant Sri-lankais a été surpris avec un paquet sous scellé qui contenait les pierres précieuses.

    Le ressortissant Sri-lankais aurait présenté un papier délivré par la police des mines. Les contrôles du contenu du colis ont permis de constater qu’il y a eu une fausse déclaration par rapport aux genres des pierres constatées. L’expertise en gemmologie requis a également ces substances minières valent entre 380.000 euros et 550.000 euros au lieu de 13.205 dollars déclarés.

  • 9 février à 11:14 | kartell (#8302)

    Le couple présidentiel fait son show dans un domaine où il excelle du père Noël, mais, hélas, après la tragédie !..
    Hier, ignorée des circuits de déplacements du pouvoir, cette région martyrisée par un cyclone se voit être l’objet de toutes les attentions présidentielles comme pour rattraper un temps perdu, payé cash au prix d’innombrables vies humaines et de souffrances collectives..
    La barre des promesses est placée très haute, l’aide sera massive, élargie au secteur délaissé de la santé mais quid de son financement, nerf de la guerre et du pouvoir !..
    Mis devant une vision de fin du monde, le pouvoir qui hier jouait à vouloir pousser à la spirale d’une société de consommation en matière d’un modernisme anachronique revoit en toute urgence sa copie…
    Reste à savoir si cet élan de générosité humanitaire sera tenu dans la durée et dans l’intensité..
    Le risque majeur d’une telle déclaration de bonnes intentions est son étiolement futur, au fil du temps, sous la pression grandissante d’une corruption qui entrevoit dans ces annonces un avenir très prometteur…
    Pour cela, il n’y a qu’à se replonger dans la reconstruction de Haïti où l’argent coulant à flot avait fini dans des poches d’aigrefins sur des comptes offshore,et sur le terrain, le peu reconstruit avait été bâclé !..
    Bref, une fois encore, il ne faudrait pas prendre toutes ces intentions comme paroles de bibles surtout dans ce contexte émotionnel extrême, teinté d’arrières-pensées politiques évidentes qui donnent à croire qu’en se mettant en scène, son Excellence surjoue l’homme providentiel qu’il a toujours voulu incarner sauf qu’il arrive après la tempête et c’est ce qui créait ce profond malaise de l’homme qui court désespérément après son ombre sans jamais la rattraper !
    « A trop vivre avec des oeillères on ne voit pas la tempête s’approcher. »Jonathan Pasquier

    • 12 février à 13:51 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à kartell

      Le plus bizarre en plus c’est que pour venir en aide à des sinistrés qui n’ont plus un rond, on se permet encore de VENDRE les sacs de riz, fût-ce à un prix modique, quand on n’a rien, on a zéro franc, pas 1000...
      Jamais vu des ONG vendre des vivres aux populations qui ont besoin d’aide. Suis-je la seule à m’en rendre compte ? Et pire encore, à mon avis, c’est un moyen d’écouler le riz de mauvaise qualité que les chinois réservent aux cochons.
      Nos pauvres sinistrés souffriront de diarrhée après avoir subi le cyclone, on n’est pas sorti de l’auberge...

  • 9 février à 11:25 | Isandra (#7070)

    En même temps, l’Etat ne cesse de résoudre les autres problèmes, qui bouleversent la vie de sa population :

    "Andekaleka redémarre ! L’huile lourde arrive à destination ! La Société nationale d’eau et d’électricité, la JIRAMA, serait-elle au bout de ses peines ? Et les abonnés débarrassés de leurs ennuis ? Le bout du tunnel serait-il proche ? Enfin bref, la galère disparaitrait-elle ? Ne serait qu’un mauvais souvenir sinon d’un cauchemar ? Des interrogations. Des flammes d’espoir ou au contraire de désespoir !

    Le dimanche 2 janvier, le générateur de 30 MW de la centrale hydroélectrique de la JIRAMA à Andekaleka prit feu. Ce fut le « dimanche noir » en plein jour pour la Capitale et ses environs. Il se trouve qu’il s’agit de la plus grosse machine qui alimente en électricité le réseau interconnecté d’Antananarivo (RIA) jusqu’à l’axe Arivonimamo (RN1) et également Moramanga et Antsirabe. La coupure a duré plus de vingt-quatre heures. Déjà bien avant ce maudit incendie, les délestages faisaient mal voire des ravages au quotidien de la population, aux petits métiers et surtout aux grandes unités de production que voilà le calvaire s’aggrave et détruit les conditions de vie des gens, des petites gens.

    Comme il fallait s’y attendre, le régime redoute d’un acte criminel. L’incendie aurait été provoqué par un ou des quidams voulant sciemment mener la vie dure aux tenants du pouvoir et créer la psychose et le mécontentement parmi la population de la Capitale. En tenant compte de la capacité de nuisance de certains détracteurs, l’hypothèse pourrait tenir route. Mais il fallait oser le faire !

    Et comme le mal ne vient jamais seul, le passage du cyclone tropical « Ana », le 24 janvier, provocant des intempéries destructrices le long de son itinéraire de la côte est vers le nord-ouest vient compliquer le malheur du pays. La route nationale 2 est coupée au niveau de Moramanga privant la Capitale de ses besoins de première nécessité dont l’huile lourde pour faire tourner la machine de la JIRAMA. Le grave incident replonge ainsi davantage Antananarivo dans l’obscurité. C’est la galère ! On est en plein dans un tunnel où personne n’est pas en mesure de déterminer à quand sera la sortie du moins le bout ?

    Et « jamais deux sans trois », dit-on souvent ! L’autre cyclone tropical « Batsirai », plus puissant et plus dévastateur, atterrit en l’espace d’une semaine seulement. Il parait que le tunnel s’allonge et son bout s’éloigne encore plus ! Le bilan s’alourdit au fil du jour. Le pays, dans le chaos, broie du noir.

    Pour en revenir à Andekaleka, les essais techniques devaient commencer dans la semaine du 17 janvier et au début du mois février, le générateur redémarre. La circulation sur la RN2 étant rétablie, l’huile lourde sera acheminée à Antananarivo (Ambohimanambola). Du côté de la JIRAMA, serait-ce le bout du tunnel ?

    Compte tenu des problèmes multiformes auxquels la JIRAMA peine à se débarrasser, c’est trop tôt d’oser espérer la fin de la galère. Certes, les délestages se font relativement rares mais ils continuent de gâcher les activités des petits et grands opérateurs. En tout cas, depuis que les services de la société nationale perturbent les activités économiques, les manques à gagner se chiffrent en milliards d’ariary. Ce qui complique davantage la chance de la relance économique."

    • 9 février à 11:34 | MALIBUC (#9345) répond à Isandra

      Encore du copié-collé vieille fo.za pleine de betsabetsa.
      Même pas capable d’écrire ses propres remarques....une honte pour elle.

    • 9 février à 11:56 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Malibuc,

      Doubles avantages !

      - Ce n’est pas de fruits de l’’imagination, mais, écrits par des gens qui vivent dans la réalité,
      - Bien écrits par les professionnels.

    • 9 février à 12:27 | MALIBUC (#9345) répond à Isandra

      Je suis d’accord avec toi fo.za de mes deux, c’est écrit par des professionnels pas des merd.euses comme toi qui ne sait pas disserter en Français.
      Continue donc de vivre en Frantsa avec ton RMI de base. De toutes façons tu végèteras toute ta vie pauvre tâche !

    • 9 février à 12:35 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Malibuc,

      Si vous continuez dans votre imagination comme ça, un jour, vous serez en difficulté quand vous tombez dans le monde réel.

    • 9 février à 13:55 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      COPIER/COLLER : Bonne nouvelle(suite) :

      "Nilaza ny minisiteran’ny Angovo sy ny akoranafo (MEH), fa vita tanteraka ny toby mpamatsy herinaratra vaovao avy amin’ny tohodrano, eny Farahantsana atsimon’i Mahitsy. Mamokatra harinaratra manana tanjaka 28 MW ity toby mandeha amin’ny tohodrano ity, naorin’ny orinasa tsy miankina Tozzi Green, ny taona 2017. Eo am- pamaranana ny fampitambarana ny fitaovana mitondra herinaratra avy eny […]

      https://newsmada.com/

    • 12 février à 13:58 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à Isandra

      Est-ce le Bon Dieu qu’on accuse maintenant de vouloir saboter le prezidà ?
      Le boulot d’un président n’est il pas de savoir gérer les événements imprévus, de les anticiper même ? Pourquoi les présidents (compétents) font ils des travaux d’entretien reguliers de toutes les structures de leur pays ? Et pourquoi chez nous ça n’existe pas ?

  • 9 février à 11:38 | Isandra (#7070)

    Werawera, oui. C’est normal, c’est un politicien, en permanence à la séduction. C’est dans leur ADN, mais, avec des actes concrets :

    "306 familles sinistrées ont également bénéficié de repas chauds pris en charge par l’Association Fitia dirigée par la Première Dame Mialy RAJOELINA. Chaque famille recevra également une aide de 100.000 ariary."

    "450 travailleurs sociaux ont, quant à eux, bénéficié du programme d’aide social en collaboration avec le FID. Ces travailleurs, figurant parmi les sinistrés accueillis dans les centres d’hébergement, œuvrent en contrepartie d’une rémunération journalière, dans la réhabilitation de la ville, notamment dans le quartier d’Ambatomena qui a été sujet à des éboulements. Ces travailleurs sociaux bénéficieront également du Tosika Fameno à hauteur de 100.000 ariary.

    A l’instar des autres districts visités jusqu’ici, le couple présidentiel a également procédé à la dotation de « Vatsy tsinjo » aux familles sinistrées de Fianarantsoa au Gymnase d’Ambatomena. Le Chef de l’Etat a déclaré que Fianarantsoa recevra également les nouveaux modèles de « karinem-pokontany » afin d’enregistrer et gérer au mieux les aides octroyées par l’Etat. Le Président n’a pas manqué d’interpeller les élus et autorités locaux sur leur devoir de redevabilité en œuvrant pour le bien-être la population. « Nous sommes ici pour servir la population » a-t- il martelé. Pour conclure cette journée marathon, le Président et son épouse ont procédé à la distribution de repas chauds, aux familles sinistrées préparés par l’Association Fitia"

    Com Presidence.

    • 9 février à 13:15 | MALIBUC (#9345) répond à Isandra

      Le Monde réel pour toi la Fo ;za, c’est de sucer et d’aduler un DJ BAC-7 en fin de parcours.
      Il n’en n’a plus pour longtemps ton patron avec toutes les promesses qu’il fait, un mec va lui faire la promesse de le faire disparaitre et là ce ne sera pas de la magie...Pouf....Pouf...plus de DJ.
      Tu pourras pleurer dans ton lamba, tu ne toucheras plus 180€ par mois, tu passeras par la case prison ! hi hi hi hi

    • 9 février à 13:43 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Malibuc,

      Mon monde réel, c’est qu’il y a un Président qui travaille, descend sur le terrain avec des solutions immédiates pour soulager les souffrances de son peuple, etc.

      Et c’est peuple ne se sent pas abandonné, laissés pour compte, mais, il réalise qu’ils ont des dirigeants qui s’occupent bien d’eux,...!

  • 9 février à 14:35 | Besorongola (#10635)

    LAPSUS RÉVÉLATEUR !
    Après le fameux "la malnutrition est un droit fondamental", en voici un autre !

    https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=5136852159707433&id=100001480990939

    • 9 février à 14:40 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      Traduction : "premièrement je suis attristé de voir ce désastre mais je suis content de voir l’EPP complètement dévastée" !

    • 9 février à 14:56 | Vohitra (#7654) répond à Besorongola

      Loza, loza, loza !

      Teny Malagasy fa tsy hoe akory teny vahiny, ary teny tsotra dia tsotra mihintsy !

      Mahafaly azy hono ny mahita fa " POTIKA TANTERAKA NY EPP " !

      Azo heverina tokoa izany fa ho faly izy rehefa potika tanteraka ny Malagasy e !

    • 9 février à 15:39 | Jacques (#434) répond à Besorongola

      Bonjour Besorongola,

      Ce n’est pas un lapsus, c’est de l’inculture totale mais devrions-nous nous en étonner ? Il n’est pas à sa première connerie, ça n’est pas terminé.

    • 9 février à 15:41 | arsonist (#10169) répond à Besorongola

      Ka DJ bac-3 mpandihy dyvo anie i Rajoelina e !
      Firy amin’ireny DJ ireny no tsy midaina !

      Entin’ny zava-mahadomelina fampiasany io DJ bac-3 mpandihy dyvo Rajoelina io !
      Izay izy io !

      Iza amin’ny Gasy no mihevitra
      fa ny ahasoa ny Gasy anie
      no tena anton’ny nanosehan-dry Sarko sy Guéant an’io DJ bac-3 mpandihy dyvo Rajoelina io
      ho tonga eo amin’io toerana filoha io ???

    • 9 février à 16:15 | Yet another Rabe (#4812) répond à Besorongola

      Bonjour Besorongola,

      Comme c’est SAR DJ Lapin Crétin qui le dit, c’est normal, vu qu’ il a l’école en détestation.

      RMDD n’a pas dépassé la Classe de MAT SUP (MATernelle SUPérieure). 😜🥳🤡🤣

      Cordialement

    • 9 février à 16:55 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Sao dia ity ary ny originale :

      https://fb.watch/b3whCJ8owR/

  • 9 février à 14:54 | Besorongola (#10635)

    • 9 février à 15:49 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      Résumé en français.
      Selon Mme Fanirisoa.Ernaivo dans cette vidéo l’avis de recherche à l’encontre de la dame Raïssa n’est qu’un scénario organisé par le chef de la Polisy Gasy.
      Cette dame aurait donné un coup de couteau à une personne qu’elle soupçonnait à l’origine des fuites vidéos dans cette affaire. Du coup, chose anormal, Raïssa n’était même pas en garde vue après enquête préliminaire suite à cette tentative d’assassinat mais laissée libre pour être déférée hier Mardi et elle n’était pas présente à sa convocation. Et cet avis de recherche de la police n’est fait que pour laisser le temps à la dame Raïssa de fuir car elle pourrait être un témoin gênant pour Mr IMBIKY et d’autres personnes hauts placés dans ce régime que la magistrate accuse d’association de malfaiteurs.
      En réalité selon Mme Fanirisoa.Ernaivo, cette dame était enceinte et elle se trouve à la Clinique Noah entrain d’accoucher.
      Mme Fanirisoa.Ernaivo demande donc à toutes les personnes citées dans cette affaire de démissionner à commencer par Mr Imbiky et Mr Tinako Roberto alias Toto. Elle demande aussi de quoi ils ont peur le PM Ntsay et Rajoelina pour écarter ces gens là ou au moins demander une ouverture d’enquête judiciaire...?

    • 9 février à 16:12 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Besrongola,

      Les enquêtes sont déjà diligentées pour faire la lumière sur cette affaire :

      Cependant entre temps, les truquages de Fanirisoa & cie se montrent de jour en jour :

      https://www.facebook.com/actusmada/posts/5214019018618555

    • 9 février à 16:27 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      Isandra.

      Ce que vous avancez n’a pas de fondement car les même photos sont apparues dans les deux publications de Mme Fanirisoa.Ernaivo pour illustrer que :. C’était juste pour aviser les lecteurs de ne pas s’étonner si bientôt ils vont entendre que Mme RAÏSSA s’est enfuie à Paris à bord d’un Jet Privé.
      Nous, nous sommes à 13 000 km et c’est normal si nous avons les infos par les réseaux sociaux et les presses tandis que vous qui pretendiez être sur place et près du régime. Ne faites pas comme nous. Sortez des preuves via la primature ou le ministère de la justice mais pas sur FB.

    • 9 février à 16:54 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Besorongola,

      Dorah nous a inconsciemment démontré qu’elle et son équipe sont capable de photoshoper les photos et les images,...Elle est trahie par son arrogance,...

  • 9 février à 16:02 | Besorongola (#10635)

    Quelques précisions.
    Selon Mme Fanirisoa.Ernaivo, cette dame Raïssa RAZAIVOLA est une fille d’un Général de l’armée et elle est mariée avec un certain Alain R. huissier de justice. Selon toujours l’ancienne magistrate, le couple a de mauvaise réputation dans les spoliations des terrains et les reventes de ces terrains aux Karana.

  • 9 février à 17:08 | Yet another Rabe (#4812)

    Re-,

    RMDD, un nullissime PRM hors sol tout comme son gouvernement de ̶̶̶̶c̶o̶m̶b̶dêgats.

    Un extrait de LGDI :

    "Parler à des paysans désemparés de digitalisation ou de QR code donne cette impression que Rajoelina semble vivre hors du temps ou dans un autre monde ! "

    dans : http://www.lagazette-dgi.com/?p=69725

    Cordialement

    • 9 février à 17:23 | Yet another Rabe (#4812) répond à Yet another Rabe

      Une réflexion sur l’œil du cyclone du ministre de la météorologie d’ une stupidité sans fond :

      http://www.lagazette-dgi.com/?p=69774

      Dans ce gouvernement madagougouesque, tous des cons finis, il n’ y a pas un pour rattraper l’autre.

    • 9 février à 17:26 | arsonist (#10169) répond à Yet another Rabe

      Pour paraître instruit , comparativement aux autres [l’auditoire] ,
      le DJ bac-3 mpandihy dyvo Rajoelina choisit ces "autres" complètement et totalement naïfs et les plus ignares possibles !

      Imaginez la réaction spontanée des gens instruits ,
      présents dans son auditoire ,
      à chaque fois que le "discoureur" DJ bac-3 mpandihy dyvo Rajoelina sort ses énormités comme "sous-alimentation , droit fondamental du citoyen" ou "faly mahita ny sekoly rava tanteraka" et autres ...

      Imaginez le chahut que feraient les étudiants présents dans un amphi à la fac , si le "discoureur" devant eux tient le langage du DJ bac-3 mpandihy dyvo Rajoelina !
      Imaginez le chahut !!!

  • 9 février à 18:12 | Isandra (#7070)

    Que les lapsus et les bourdes se suivent, pour que les opposants aient des occupations.

    Mais, en même temps, les dirigeants continuent sa route, et leur travail, afin qu’en 2023, le vahoaka sache pour qui leur vato.

    Juste une question : ça n’existe pas une expression : "être dans l’oeil du cyclone" ?

    • 9 février à 18:52 | dupenard (#11227) répond à Isandra

      Oui ça existe, du reste Le Bouffi est, politiquement, dans l’oeil du cyclone, en ce moment le Gasy sont calme.

    • 9 février à 19:04 | dupenard (#11227) répond à Isandra

      Une question : est il vrai qu’Madagougou, "la malnutrition est un droit fondamentale" comme l’affirme Le Bouffi, il y a un énorme trenblement de terre au Japon, Le Bouffi va t il envoyer de l’aide, ou préfere t il aider les Comorien

    • 9 février à 20:34 | arsonist (#10169) répond à Isandra

      L’abrutie de besileo foza femelle couillue isandra,
      la lèche-Q attitrée du DJ bac-3 mpandihy dyvo Rajoelina sur ce forum,
      tente de faire croire que les bévues et bourdes orales de son idole sont faites sciemment pour "occuper les opposants".

  • 9 février à 20:44 | Isambilo (#4541)

    Serai-je le seul à penser que vendre des aliments à des sinistrés relève de l’immoralité ?
    Il est tout aussi stupide de réclamer de l’agent à des gens qui ont tout perdu.

    • 9 février à 21:46 | bekily (#9403) répond à Isambilo

      Isambilo,
      lAu lieu de "DONNER , mais OSER DIRE "VENDRE MOINS CHER" à des SINISTRES d’un MONDE DEVASTE démontre une fois de plus l’esprit CUPIDE ET VEULE de ce DJ complètement décérébré !!!!!

    • 9 février à 21:57 | Zora (#10982) répond à Isambilo

      Ça m’a aussi vraiment choquée, vendre du riz à 1000 ariary à des gens totalement démunis et psychologiquement très faibles, il faut oser... Et seul un DJ déshumanisé osé le faire.

  • 10 février à 02:26 | olliznotlost (#11301)

    Vous faites des raccourcis, et à mon avis c’est bête ou malhonnête. A l’origine, il ne s’agit pas de vendre du riz aux victimes du cyclone, mais d’aider les plus démunis à pouvoir continuer d’acheter du riz à des prix raisonnables, alors que l’inflation galope. Pour moi, cela a le mérite de passer un double message : d’une part, du riz est accessible à 1000 Ar, certes pas partout, ni en quantité illimitée, mais cela peut aider à rassurer les gens et empêcher que tout le monde se rue sur les sacs de riz plus chers, et donc cela peut contribuer à limiter l’effet inflationniste. D’autre part, cela permet de mettre dans la tête des gens ce que le riz devrait coûter idéalement, et donc contribue aussi à réduire les probabilités que les prix n’explosent. Sauf que cela avait été pensé avant l’arrivée de Batsirai, qui a changé la donne... Aider les victimes, entièrement d’accord avec vous, mais didstribuer du riz gratuitement, ce serait l’assurance d’émeutes, prendre le risque que le riz soit détourné pour être ensuite revendu au black...il faut être lucide : ceux qui n’ont pas tout perdu pourront acheter ...et partager avec ceux qui n’ont plus rien, qui ne peuvent évidemment pas acheter en effet, même à 1000 Ar. De toute façon,les plus démunis ne sont pas sur la côte, même si ce sont tjs ceux qui font la une des journaux car leur ville est détruite. Certes, mais les routes sont rétablies sur la côte, tandis que dans les terres, c’est une autre histoire. Là les gens meurent en silence, loin des caméras, comme dans le sud, coupés de tout, et en particulier des points de ravitaillement de secours prévus pour les sinistrés, mais seuls ceux qui sont assez proches et ont encore la force et la possibilité de les atteindre ont une chance de survivre.

    • 10 février à 13:27 | Isambilo (#4541) répond à olliznotlost

      Vous mélangez ce qui relève de l’action humanitaire et ce qui relève de la gestion financière.
      Les démunis, il y en a partout et non pas uniquement à l’intérieur du pays.
      Mettez un peu d’ordre dans vos propos au lieu de donner des avis injustifiés

  • 10 février à 10:29 | Zora (#10982)

    Bonjour à tous,
    Là on parle du riz vendu à 1000 ariary à des traboina dans les zones sinistrées...

    • 10 février à 13:28 | Isambilo (#4541) répond à Zora

      Ne lui demandez pas trop. Mais je suis content de ne pas être le seul.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS