Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 26 septembre 2022
Antananarivo | 00h37
 

Société

Musique

Le chanteur Ra-Kroots s’est éteint à Mahajanga

jeudi 21 juillet | Mandimbisoa R.

Le cercle culturel et, particulièrement musical, malgache est en deuil. Le jeune chanteur Ra-Kroots, Loïc Rakotonirina de son vrai nom, est décédé dans la nuit de mercredi à jeudi à Mahajanga des suites d’une crise d’asthme, rapportent ses proches. Il avait rendu ses derniers souffles à l’hôpital de la cité des Fleurs où les médecins avaient tout tenté pour le ramener à la vie.

Ra-Kroots était entré dans le monde musical proprement dit vers la fin de la première décade des années 2000. En 2013, il avait décidé de s’envoler de ses propres ailes et de signer ses propres créations musicales en son nom d’artiste. Depuis, le jeune chanteur originaire d’Antsirabe enchaînait des tubes (Izay tianao, Efiko parsi, Tania...) et enregistrait des succès sur scène.

Ses titres ont conquis aussi bien les jeunes que les adultes avec ses airs entrainant et ses textes amusants qui sont de véritable odes à l’amour, pour la plupart. La belle voix de l’artiste captivait plus d’un, sa facilité de nouer des relations avec ses fans et surtout avec les artistes, de son monde, étonnait. Nombreux d’entre eux n’ont pas d’ailleurs tardé à lui rendre un hommage vibrant sur les réseaux sociaux dans la nuit même de mercredi.

Ce décès de Ra-Kroots intervient quelques semaines seulement après le décès d’un autre grand artiste malgache originaire d’Antsirabe, en la personne de Vahombey.

3 commentaires

Vos commentaires

  • 21 juillet à 17:40 | Turping (#1235)

    Paix à son âme !
    Décédé si jeune à l’âge de 30 ans c’est triste !

  • 21 juillet à 18:38 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum
    Paix à leur âmes.
    La mort quelle leçon doit-on en tirer ?
    Pensez souvent à la mort si vous voulez être juste selon l’ expression.
    L’ enseignement Islamique est allé plus loin selon l’hadith du prophète qui stipule que l’homme a trois fidèles amis de son vivant :
    - ses richesses
    - sa famille et ses amis
    - ses connaissances et les bonnes véhiculées par sa foi
    Le premier se met à son service jusqu’à la porte de sa tombe et change de patron n’est-ce pas ?
    Le second le pleure, l’enterre et l’oublie généralement n’est-ce pas ?
    Tandis que le troisième ne le quitte jamais, l’accompagne vers l’au-delà selon sa foi et l’honore pour la postérité n’est-ce pas ?
    Sur lesquels de ses trois amis devrons-nous se fier et accorder plus de temps et de moyens ?
    Quid des mauvaises actions et leurs impacts sur les descendants ? " Mpamosavy milevina amoron-dalana ka matantesa vali-kitsaka "

    • 21 juillet à 18:41 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      lire... les bonnes actions véhiculées par sa foi .

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS