Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 18 novembre 2018
Antananarivo | 13h03
 

Société

Forum national de l’eau

Le Sud au centre des préoccupations

mercredi 28 mars

Un forum national de l’eau a été organisé hier à l’hôtel Ibis Ankorondrano avec la participation de l’Unicef et du ministère de l’eau, de l’énegie et des hydrocarbure. Plusieurs thématiques ont été discutées notamment en ce qui concerne l’usage multiple de l’eau, la gouvernance et le mode de gestion des services d’eau dans la partie Sud de Madagascar. Plusieurs problématiques ont également été soulevés à savoir quels sont les aboutissements des études et recherches sur le secteur eau, l’hygiène et l’assainissement dans le Sud de Madagascar, comment harmoniser les activités pour assurer l’accès à l’eau et à l’assainissement de la populations dans le cette région ou encore l’avenir en ce qui concerne le secteur eau.

Le constat est pour l’heure des plus accablants, la région du grand Sud présente actuellement une des plus faibles couvertures en eau potable du pays et reste très exposée à la sècheresse chronique. Pourtant, l’une des solutions majeures proposées et mise en œuvre, à savoir le forage, se heurte à de multiples contraintes liées à la rareté des eaux souterraines et à leur qualité. Ceci du fait d’une forte salinité de l’eau dans la nappe phréatique mais aussi d’un trop faible débit. Il en a résulté qu’il serait nécessaire d’harmoniser les pratiques de réalisation et de suivi des forages mais également de dresser un inventaire des initiatives en cours dans le Sud de la Grande Ile. Une étude sur la délimitation des zones de potentiel en eaux souterraines dans le Sud à l’aide de l’imagerie satellitaire est actuellement en cours pour contribuer à l’amélioration de l’accès en eau potable pour cette région.

Recueillis par Ny Aina Rahaga

10 commentaires

Vos commentaires

  • 28 mars à 11:42 | harmelle (#5862)

    Et un forum national pour l’eau de plus ....hein !

    Remarque celui là lé bon car a été organisé dans la capitale pas en déplaçant tout le gouvernement et deux cent conseillers en brousse .....

    • 28 mars à 15:16 | Bena (#494) répond à harmelle

      les grosses larmes de la grosse dame n’était pas encore suffisantes pour tout inonder ?

    • 28 mars à 16:03 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à harmelle

      Bonjour,

      Le sud est non seulement un cimetière de projet mais également une vache à lait pour tous : C’est la honte.

  • 28 mars à 18:11 | Jipo (#4988)

    Bonsoir .
    Au centre des préoccupations, un peu comme dans l’ oeil du cyclone, ou il ne se passe rien...
    Qu’ est ce que ce serait s’ il était dans la périphérie, voir proche banlieue ???
    Une étude par satellite ???, quand je pense que certains revent des centrales nucléaires, et que penser de centrale de désalinisation , pas assez cher ???

    • 28 mars à 20:09 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      OUF ! on est plus tout seuls !

      Réunion : L’administration française adore ça. Certains fonctionnaires poussent même le raffinement jusqu’à organiser des réunions pour fixer la date des prochaines
      Jacques Mailhot

  • 28 mars à 19:01 | kartell (#8302)

    Ce forum ne mettrait-il pas la charrue avec les zébus ?…
    Parler du bon usage de l’eau alors qu’elle manque, cruellement, semble suréaliste en donnant l’impression que la réalité a dépasse la fiction !….
    Ième colloque, en la matière pour alerter, après tant d’années de laisser pour compte, soit une de plus pour tirer les mêmes conclusions, en attendant de voir !….
    Les solutions préconisées ne sont pas d’une grande fraîcheur, les forages avaient été envisagés , comme solution de secours, depuis belle lurette, mais où, comment et avec quel vola ?….
    Lorsque l’on sait d’avance que le réchauffement climatique va rendre invivable de nombreuses régions de la planète, le grand Sud n’est-il pas, déjà, doublement condamné ?…
    Voudrait-il pas mieux envisager un repli de ces populations dans des espaces de vie, encore supportables, aujourd’hui, plutôt que d’imaginer, à grands frais, un sauvetage inutile et perdu d’avance ?…
    On nage dans un océan de pures hypothèses, déconnecté de la réalité d’aujourd’hui et surtout de celle de demain en faisant miroiter des solutions qui vont fondre au soleil, au lieu de s’attacher à des objectifs, moins ambitieux, afin de dépenser une énergie efficace en exigeant, tout simplement, du pouvoir, une aide significative et durable de ses populations du Sud qu’il utilise, habilement, à d’autres fins !..
    Le non-sens a de beaux jours devant lui, merci !….

    • 29 mars à 16:42 | Stomato (#3476) répond à kartell

      Justement un forum est utile pour étudier du bon usage de l’eau, pour quand il y en aura.
      Gouverner c’est prévoir dit-on !

  • 29 mars à 08:03 | râleur (#3702)

    Avec le coût du forum (en plus à l’hotel Ibis car le propriétaire a besoin d’un coup de pouce !), on aurait pu facilement construire une dizaine de puits dans le sud !

    On est vraiment au pays des ateliers, des fora, des conférences,... le pays dépensetn un fric fou pour ces blabla qui ne satisfont que quelques uns !

    C’est un pays de fous ?

  • 29 mars à 17:01 | vatomena (#8391)

    QUI CROIT VRAIMENT QUE L’ON SE PREOCCUPE DU SUD ,, ?

    • 29 mars à 17:10 | kartell (#8302) répond à vatomena

      On dirait le Sud
      Le temps dure longtemps
      Et la vie sûrement
      Plus d’un million d’années
      Et toujours en été.
      Un jour ou l’autre il faudra qu’il y ait la guerre
      On le sait bien
      On n’aime pas ça, mais on ne sait pas quoi faire
      On dit c’est le destin

      Nino Ferrer

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 228