Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 20 octobre 2019
Antananarivo | 00h45
 

Enseignement

Université d’Antananarivo

Le SECES Tana donne 15 jours à l’Etat pour répondre à ses revendications

mercredi 9 octobre | Arena R.

Le Syndicat des enseignants chercheurs et chercheurs enseignants (SECES) fait marche arrière. Il a décidé de ne pas entrer en grève malgré l’expiration de l’ultimatum de 72 h qu’il a lancé à l’endroit de l’Etat, par le biais du ministère de l’Enseignement supérieur et des recherches scientifiques, cela à l’issue d’une assemblée générale qu’il a tenue hier a Ankatso.

Sammy Grégoire Ravelonirina, président du SECES section Antananarivo a expliqué que cette décision aurait été prise pour permettre aux élèves de l’enseignement technique encore en pleine session du baccalauréat de finir leur examen en toute sérénité et également pour accorder davantage de place aux négociations. « Des pourparlers ont eu lieu. Pour l’instant, ce ne sont encore que des paroles, et nous attendons du concret », affirme le porte-parole du syndicat.

Le SECES Antananarivo donne un délai de deux semaines aux autorités pour répondre à leurs revendications et appliquer l’accord signé entre le syndicat et la primature en avril dernier. Passé ce délai, ils menacent de tout bloquer au niveau de l’université. Au mois d’avril dernier, les cours ont déjà été suspendues durant sept semaines à l’université d’Antananarivo. Entre les incessantes revendications du syndicat et la léthargie des gouvernements successifs, les étudiants sont finalement pris en otage. Un bras de fer qui entre le SECES et le ministère de tutelle qui dure depuis des années et qui risque encore de perdurer longtemps.

Quelles sont les revendications du Seces ?

Les revendications du syndicat portent entre autres sur :

  • la rectification de la dérogation spéciale de maintien en activité des professeurs ayant atteint l’âge de la retraite qui n’ont pas terminé 15 ans de service dans l’enseignement supérieur,
  • le déblocage et le paiement à jour des indemnités de recherches et des heures complémentaires depuis l’exercice 2016,
  • la modification de leur statut via une proposition de loi au niveau de l’Assemblée nationale.

56 commentaires

Vos commentaires

  • 9 octobre à 08:57 | elena (#3066)

    Mais ayez pas peur, le Prezidà a dit, vos heures seront payées si c’est justifié. Si c’est pas justifié, pourquoi qu’ils réclament ? Qu’ils sont bêtes ces intello, alors !

    Répondre

    • 9 octobre à 09:54 | Isandra (#7070) répond à elena

      Elena,

      Non, ils sont intellos tout court,...pas plus.

    • 9 octobre à 10:00 | elena (#3066) répond à elena

      Mais maintenant face à eux, ils ont un vrai intello à lunettes.
      Aza matahotra minoa fotsiny !

    • 9 octobre à 10:03 | Isandra (#7070) répond à elena

      Elena,

      Vous avez tout compris. Qui quémandent à qui ?

    • 9 octobre à 10:31 | elena (#3066) répond à elena

      Enlève tes lunettes DedeJoël, on t’a reconnu !

    • 9 octobre à 12:20 | Ibalitakely (#9342) répond à elena

      Ne pas chercher midi à quatorze heures, 2019 = 2009 bis càd que la période de tous les grèves [SECES ; Ambohitrinimanjaka ; ...] est de retour.

    • 9 octobre à 13:44 | elena (#3066) répond à elena

      10 ans après, c’est pire.
      Les 3 V : very rano, very bacc, very tany

  • 9 octobre à 09:27 | Isandra (#7070)

    Nos intellos ne sortent dans leur confort que pour leur propres avantages, mais, pour les intérêts communs, ils sont toujours abonnés absents,...!

    Répondre

    • 9 octobre à 10:35 | Maxim (#5960) répond à Isandra

      Vous croyez qu’ils sont la cinquième roue du carrosse.
      L’image que nos gouvernants donne à tout les niveaux c’est de travailler moins gagner plus.

    • 9 octobre à 13:03 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Maxim,

      Faux !

      Comme d’hab, vous vous trompez sur toutes les lignes, parce que d’après vous, seuls ceux qui restent sur le banc de l’école pendant plusieurs années durant leur vie, qui bossent,...

      Rajoelina nous démontre que si vous faites des efforts et savez bien utiliser avec audace et en bon escient ce dont vous avez, vous réussissez dans la vie,...

      "Dans la vie, on te donne un test qui t’enseigne une leçon"

    • 9 octobre à 13:16 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Vous devriez lire ceci :

      https://www.welcometothejungle.co/fr/articles/personalites-reussi-sans-diplomes

      https://www.lexpress.fr/informations/ils-ont-reussi-sans-diplome_642808.html

      Il est à préciser, je ne dis pas qu’on n’a pas besoin des longues études. Si, si vous pourrez continuer vos études loin possible, tant mieux, comme on dit les parents, tsy very mandeha izany ianao raha manam-pahaizana, par contre, cela ne veut pas dire que si vous ne pouvez pas continuer vos études, vous êtes foutu,...

    • 9 octobre à 13:30 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      Maxim,

      Tout ce qu ils veulent inculquer a la generation actuelle, c est oser tenter avec audace ce qui n a jamais ete pratique nul part ailleurs, c est la possibilte de detenir le pouvoir de piller, ravager, prendre sans avoir a rendre des comptes, mettre a sac, vandaliser...sans avoir fait ni l effort ni la peine de s instruire, s informer et se former, l essentiel pour eux c est juste avoir l onction de la rue...

      De leur vie, ils n ont jamais mis les pieds dans l esplanade d une universite, encore moins dans un amphitheatre, haranguer et chauffer a blanc une foule surexcitee, c est leur specialite, leur methode de gouvernance, c est pareil comme les dealers du cartel de sinaloa...

    • 9 octobre à 13:48 | Maxim (#5960) répond à Isandra

      Isandra,
      On parle de l’enseignement, pas le parcours de votre idole. Vous pouvez redorer votre poulain jusqu’à la fin de votre vie si vous voulez.
      Quoi que vous dites, le pays à besoin de ces personnes et il faut donner sa valeur à l’enseignement Le problème pour vous c’est que quand une entité vous réclame leur droit, pour vous c’est contre le pouvoir.

    • 9 octobre à 14:30 | Maxim (#5960) répond à Isandra

      Vohitra,
      vous avez résumé les caractéristiques du régime actuel, Isandra viens de les confirmer sur ses post ci-dessus.
      Quand cette mentalité prends toutes les couches de l’administration, on verra dans que les amphi seront aménagés en bar et discothèque, les cités universitaires en motel .........

    • 9 octobre à 15:16 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Vohitra,

      "sans avoir fait ni l effort ni la peine de s instruire, s informer et se former, l essentiel pour eux c est juste avoir l onction de la rue..."

      Bien sûr, Ravalo n’avait pas besoin d’effort, ni formation, mais, juste l’onction de la rue, pour qu’ un vendeur à bicyclette de lait soit devenu un grand industriel de produits laitiers,...et maire de la plus grande ville de Madagascar.

      Bien sûr, Rajoelina n’avait pas besoin d’effort, ni formation, mais, juste l’onction de la rue, pour qu’un simple organisateur d’événement soit devenu à la tête des grandes sociétés leader dans la publicité, et le pionnier à Madagascar, d’avoir installé les panneaux publicitaire défilant,...et maire de la plus grande ville de Madagascar.

      Et c’est la rue qui les avait voté tour à tour, tous les deux, l’homme de l’année.

    • 9 octobre à 15:39 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      Isandra,

      Je m interesse nullement a ce qu ils avaient realise dans le secteur prive, par contre il est dans le devoir de tous de jeter un regard sur l etat delabre du pays sur tous les plans par la faute des deux gus que tu cites.

      Dis, ca ne te fatigues pas de vouloir jouer les roles de cireur de pompes tout le temps alors que le pays est a la derive au vu et au su de tous ? C est pour t aider a comprendre que les gens s efforcent de t expliquer la situation pardi !

      Evidemment, personne ne peut forcer a boire un ane qui n a pas soif...

      Bien sur, tu n es pas un ane...

    • 9 octobre à 16:16 | Popol (#10740) répond à Isandra

      Oui les v reviennent 10 ans après:very bacc
      Very vary
      Very tany
      Mety ho very M-ody koa-lire m miova v_raha zao no mitohy satria tsy maintsy Mila sandany Zay hanampy fanatanterahana n’y V-e l I r a n o...Mbola tsy ho afak isika,bé n’y tsy faly(mpanjifa jirama,ambohitrimanjaka,décès....

  • 9 octobre à 10:15 | zandede (#10615)

    zandede

    Ankatso est devenu le lieu privilégié des revendications alimentaires toutes personnes confondues (enseignants,étudiants, autres) . En tant que contribuable peut-on demander à ces gens de se consacrer exclusivement à leurs obligations pour rehausser le niveau des étudiants
    (recherche, mise à jour des cours dispensés). La plupart donnent des cours dans les "universités privées" et pensent que nous contribuables sommes leur vache à lait Pfff !!!

    Répondre

    • 9 octobre à 10:45 | Maxim (#5960) répond à zandede

      Malheureusement on ne peut demander rien à personnes qu’elle soit, président, ministre, députés, fonctionnaire haut et bas, toutes personnes qui travaillent dans l’administration......
      Elles sont là pour écraser le peuple, elles sont là pour s’enrichir..........
      Quand on rentre dans un bureau administratif, soit on la qualité d’accueil est médiocre soit on nous demande d’être "mahalala fomba" (manome kafe)

  • 9 octobre à 10:45 | Beandroy (#3943)

    Ces soi-disant enseignants-chercheurs ont beau se pavaner avec leur titre mais ils n’ont même pas le diplôme d’habilitation et s’ils ne sont pas contents de cette déclaration, qu’ils viennent prouver qu’ils le méritent (leur titre).

    De plus, depuis le temps qu’ils réclament des indemnités indues aux régimes successifs, ils n’ont pondu aucun travail, aucune découverte, laissez moi rire ; espèce de bande de rigolos.

    Pour la recherche d’argent facile, oui ça ils savent faire en compromettant systématiquement l’avenir des étudiants.

    Ils ne méritent que les crasses des ongles de nos paysans qui travaillent durement pour faire vivre leurs familles et ravitailler ces bouches à nourrir de chercheurs de peu de valeur.

    Vous avez capté ou pas "chers" chercheurs ? ("cher" dans le sens coûteux bien entendu)

    Répondre

  • 9 octobre à 11:00 | zandede (#10615)

    zandede
    Bien dit Beandroy

    Répondre

  • 9 octobre à 11:01 | hafatse (#9818)

    Ces posts Beandroy ,zandede ,isandra sont complètement ridicules, ces profs demandent le paiement de leur salaire , point barre !!

    Vous travaillez, vous êtes payés , sauf que ces MAPR ,MAPR1, MAPR3 ,HVM et compagnie n’ont pas voulu le faire.

    Vous si vous faites des heurs sup, si on vous paie pas depuis 3 ans , vous faites quoi ?

    Répondre

    • 9 octobre à 11:06 | zean-ba (#10000) répond à hafatse

      Tout à fait juste auguste !

      Le pouvoir en place depuis 2009 n’a jamis mis l’education dans sa prorité , plus le peuple est dans l’ignorance, mieux ils se portent !

      Le salaire des profs ,mais tout le monde s’en fout, c’est pas eux qui vont renverser ou pevent renverser le pouvoir , car de plus le SECES est a majorité féminin, pas comme l’armée, si l’armée reclamme ,il faut donner...
      Le pouvoir a tranché, rien pour les prof, capice ?

    • 9 octobre à 16:41 | Popol (#10740) répond à hafatse

      Pour devenir professeur d université ou enseignants chercheurs,il faut faire des années d études et espérer un standing de vie meilleure que les autres après,et tout ceci s acquit et régit par le statut particulier des corps d université,mais une fois la faire des grèves en sacrifiant les cours pour les étudiants et passer son temps a revendiquer plus de dû,c est frustrant et bcp n ont jamais compris !les régimes successifs ont tjs a faire avec ces insatiable intello.
      Dites ,en passant le port de lunettes de PRM serait il fruit d une ordonnance médicale de son médecin ou juste pour avoir an smart face of an intello ?
      Simple curiosité et prière de donner de réponse à ce qui savait.

  • 9 octobre à 11:10 | zandede (#10615)

    zandede à hafatse
    C’est vous qui êtes ridicule. Ne nous entraînez pas dans des débats politiques stériles. Faites
    votre boulot c’est tout ce qu’on attend de vous !!!

    Répondre

    • 9 octobre à 11:22 | zean-ba (#10000) répond à zandede

      Pauv’type ce zandede ,

      payé pour pondre des anneries pareilles !

      Il y qu’a Mada pour voir ca !

      faut bien aller aux choittes comme tout le monde , hein zandede. Vraiement à l’instar de votre mentor, un bac-13 .... AUcune facuté de jugement.

  • 9 octobre à 11:18 | Shalom (#2831)

    Be ny manome tsiny ny mpampianatra sy mpikaroka eny amin’ny Anjerimanontolo. Mba azon’ny kely saina tsy mandinika ve fa vokatr’asan’ny teny amin’ny IOGA Ankatso no nahitana ireny toerana misy volamena sy safira ary harena an-kibon’ny tany ireny saingy ny mpitondra nifandimby teo no nanararaotra NANGALATRA izany voka-pikarohana izany hanangonan-harena ho azy ireo ? Jereo ny resaka volamena any Ambilobe izay mody saronana amin’ny tetik’asa "ethanol", tsy rapport d’étude teny amin’ny IOGA ve no nilaza fa toerana feno volamena iny faritra iny ? Omena tsiny ny mpikaroka sy mpampianatra, mba tao anatin’ny filamatry ny fitondrana eto Madagasikara ve ny fampiakarana ny ivom-pianarana, tsy ahena isan-taona ve ny teti-bola omena azy ireny dia avy teo ny kely saina rehetra dia manebaka fa tsy misy vokany akory ? Rahoviana ny Anjerimanontolo malagasy no haka laharana amin’ny fanisana iraisam-pirenena ? Ho tonga izany raha toa ka filamatry ny fitondrana ny hampiakatra ny ivon’asa n’ireo sekoly ireo. Saingy nofinofy izany satria mpitondra tsy nahita fianarana no sady tsy mahatakatra izany atao hoe fianarana no mitantana ilay firenena.

    Répondre

    • 9 octobre à 12:10 | Vohitra (#7654) répond à Shalom

      Miarahaba Shalom,

      Tsy hiadian-kevitra ny zavamisy navoitry ny fanambaranao, marimpototra loatra, saingy ny toedraharaha lalovan’ny firenentsika no mipetraka ho sakana tsy hahafahana mitondra vahaolana mahomby ho fitsinjovana ny tombontsoa isambondrona.

      Ny tombontsoa iombonana iraisan’ny daholobe aloha izao no heveriko manokana fa tokony ho laharampahamehana tokony hifotorana, dia ny fitsinjovana ny zo maha-olona, ny zo hivelona hahita ny sakafo sy hiaro ny ainy, ny zo honina sy hitoetra ao anaty filaminana, ary ao anatin’izany ny zo mba hahita fivelomana sahaza hahafahana miantoka ny filàna fototra sahaza ny olo-miaina.

      Ekena tokoa fa manana anjara andraikitra goavana eo amin’ny fizotry ny raharahampirenena ny mpampianatra mpikaroka, ary tsy nitsahatra nampiseho ny hakingany sy ny fahavononany amin’izany fanamby goavana izany izy ireo, marina izany, niezaka sy niolomay ary tsy nitandro hasasarana izy ireo na dia teo aza ny tsy fahampiana sy ny tsy faha-lavorarian’ny tetibola sy ny fitaovana nentina hanatontosana izany, saingy ny vanimpotoana ankehitriny dia mila sy miantso ny fandraisan’izy ireo anjara sy andraikitra manoloana ny olana goavana sedrain’ny maroanisa sy ny Firenena. Tsy mbola any amin’ny fiarovana ny tombontsoa manokana aloha izao no zava-dehibe amiko, fa ny fikatsahana vahaolana iombonana ho an’ity Firenena mikorosy fahana sy miroso tsy misy farany any amin’ny fahalovana sy fahapotehana ity.

      Tsy mifototra mihintsy amin’ny traikefa sy ny fahalalana ary ny fahaiza-manao izao làlankizorana omban’ny Firenena izao, aleo hotsorina, ambopo diso toerana sy fitiavankarena maloto, ary tsy fitsinjovana ny ho avy maharitra no lasa fombam-pitantanana, halabotry anaty raharahampanjakana no manjaka, fitaka sy lainga no entina hanamarinan-tena isanandro vaky izao, levona ny fanjakana mandala ny soatoavina repobilikanina.

      Eo indrindra no ilaina sy tokony handraisan’ny avarapianarana olonkendry andraikitra manoloana ny raharahampirenena, mijoro ho kiady sy ampinga ary vovonana hoentina mamerina ny zotran’ny fiainampirenena ho any amin’ny làlan’ny fahamarinana sy ny mendrika ary ny soa iombonana hiarahana mizaka.

      Mankasitraka anao

  • 9 octobre à 11:28 | Vohitra (#7654)

    Ne voyez-vous pas que le pays est tombé dans un marasme économique sans précédent ? Que la grande majorité de la population est en train de livrer quotidiennement une grande bataille pour maintenir sa vie contre un redoutable adversaire qu’est la famine ?

    Vos contributions et propositions face à la situation traversée par le pays actuellement seront attendues et souhaitées mais pas vos revendications corporatistes tendant à réclamer des avantages particuliers au détriment de l’ensemble de la population. En tant qu’éducateurs, il ne faut jamais se départir et s’éloigner de ses vocations primaires, susciter la prise de conscience et la prise de responsabilité face à la conjoncture difficile vécue par la société.

    L’accord conjoint que vous avez signé au mois d’avril dernier ne pèse pas lourd face à la déception et frustration généralisée ressenties par la grande majorité de la population, elle qui ne demande qu’à pouvoir conserver sa vie et retrouver sa dignité humaine…consciente qu’elle a été victime et témoin de parjure…pour ne citer que la frange qui sera exterminée et déplacée à Bevoay incéssamment…

    Répondre

  • 9 octobre à 11:29 | olivier2 (#9829)

    Que d’hypocrisie...

    Entre d’un côté un état en faillite qui n’a jamais ( ô grand jamais) eu les moyens d’assumer ses promesses...Sans faire appel à l’aumone des bailleurs..

    Et des Enseignants Chercheurs ( qui cherchent mais n’ont jamais rien trouvé) dont la plupart sont absents et occupent des postes dans le privé, au détriment de leurs "zzobligations" ..

    Le bras de fer continue !

    Finalement, l’enseignement, c’est comme la Jirama...

    Voilà, c’est tout..il suffit de s’y faire ! C’est comme ça !

    A mon avis les Tours opératOrs devraient miser sur le Tourisme de "comique tropical"...

    Chers touristes, venez admirer Le Génie Local...Rires assurés !

    LOL

    Répondre

  • 9 octobre à 11:42 | reviv (#9830)

    15 ans d’exercice seulement à l’âge de la retraite. c’est peu.
    mais qu’ont ils fait avant ?
    cela pourrait signifier qu’ils sont rentrés dans l’exercice de leur profession à environ 45 ans .

    j’imagine que ceci est dû à de très longues poursuites d’études et des exigences de recrutements pour postuler dans ce métier.

    j’aurai préféré qu’ils rajoutent dans leurs revendications la valorisation de la formation universitaire par la lutte contre la corruption qui dévalorise le diplôme et ternit l’image du paysage éducatif dans ce pays et du comment trouver des débouchés pour les futurs diplômés pour pouvoir s’insérer dans la vie active.

    Répondre

    • 9 octobre à 12:25 | Vohitra (#7654) répond à reviv

      Bonjour Reviv,

      Il se peut qu’avant d’intégrer le corps professoral, ils avaient évolué dans d’autres secteurs, peut-être au sein de l’administration ou dans le privé ou à l’extérieur, mais compte tenu de départ à la retraite des autres enseignants ou bien les particularités de leurs thèmes de recherche ou la nécessité pour l’université de faire appel à leurs niveau d’expertise et connaissances de pointe, ils ont intégré tardivement par rapport à leurs carrières le milieu de l’enseignement supérieur, on ne peut pas leur jeter la pierre pour cela quand même.

      Sache que les pays développés et ceux émergents (réels mais non pas usurpés) ou à revenu intermédiaire avaient misé et ont continué dans ce sens dans la recherche développement et l’innovation comme socle et substratum de leur réussite économique, et nous pouvons être fiers que parmi les membres de ce corps professoral, il y en a des brillants professeurs qui continuent toujours de faire valoir leurs savoirs faire et connaissances reconnues au sein de plusieurs universités à l’étranger actuellement.

      Bonne journée à vous

  • 9 octobre à 12:10 | zandede (#10615)

    zandede à zean-ba
    Lorsque tes"profs" sont incapables de rehausser le niveau des étudiants dont les diplômes ne
    sont reconnus nulle part tu la fermes !!! Manipule autant que tu veux les politiciens mais ne
    nous prends pas pour tes vaches à lait puisque tu n’as aucune obligation de résultat.
    Pov’ noc

    Répondre

    • 9 octobre à 14:41 | zean-ba (#10000) répond à zandede

      Pauv’mec,

      C’est ton pays , c’est à toi de faire le nécessaire, moi je suis bien là ou je suis.

      Pauv idioit, si le niveau des elèves est trop faible ,que pauvent les ensignants ?

      Comme tu est bac -13, ca te vient même pas à l’idéée ...
      Tes comments sont stupides et n’apportent rien au débat. C’est le niveau des etudiants qui est trop faiblard, au niveau universitaire c’est trop tard. Mais ca tu peux pas savoir vu que t’es bac -13.

  • 9 octobre à 12:48 | reviv (#9830)

    Vohitra" Ne voyez-vous pas que le pays est tombé dans un marasme économique sans précédent ? Que la grande majorité de la population est en train de livrer quotidiennement une grande bataille pour maintenir sa vie contre un redoutable adversaire qu’est la famine ?"

    votre témoignage ôh combien triste mais authentique.
    cette dure réalité, je la cotoye tout autour de moi et tous les jours au marché comme dans les rues et ruelles des quartiers partout et nulle part.
    entre le tireur de pousse, les pousseurs de charettes chargées plein à craquer qui peinent à avancer en cherchant leur chemin sur un semblant de chaussées truffées de trous béants et sous le soleil d’aplomb et chaleur torride sans oublier le bousculade des marcheurs se frayant péniblement leur chemin en cherchant je ne sais quoi ....pour survivre......
    mais pourquoi le pays est-il descendu de si bas ?

    Répondre

  • 9 octobre à 13:25 | reviv (#9830)

    Vohitra" Bonjour Reviv,

    Il se peut qu’avant d’intégrer le corps professoral, ils avaient évolué dans d’autres secteurs, peut-être au sein de l’administration ou dans le privé ou à l’extérieur, "

    ce que vous dîtes est juste et ce n’est pas uniquement propre ici car cela se fait partout ailleurs et je l’ai déjà intégré dans ma réflexion.
    compte tenu du fait qu’ils ont exercé dans d’autres secteurs d’activités avant d’atterrir dans l’enseignement, ils pourront faire valoir leur trimestres ou années de cotisations pour la retraite sauf. .sauf....

    si on ajoute un mot sur les enseignants des écoles publiques avec 60 voire 100 élèves tous en difficultés devant un seul enseignant mal formé et payé "au lance pierre" alors là c’est un scandale.....

    de toute évidence et en tout’objectivité, le métier d’enseignants est un des plus beaux métiers du monde et à ce titre il est qualifié du noble métier, mérite un meilleur traitement.
    le prof peut changer la vie de quelqu’un, il transmet le savoir, la culture et le savoir-être.

    Répondre

    • 9 octobre à 13:45 | Vohitra (#7654) répond à reviv

      Tout a fait reviv, l education et l instruction restent la fondation durable d une societe juste, equitable, soucieuse des biens communs et respectueuse des ainees...et consciente des enjeux de l avenir.

      Helas, qu est ce qu on voit dans beaucoup de cas aujourd hui ?

      Soit des instruits mal eduques, soit des non instruits tout court mais misant sur le pouvoir financier et l autorite sans partage...

  • 9 octobre à 14:24 | olivier2 (#9829)

    Bah voyons..

    Pour connaitre pas mal de "profs" qui cherchent des stages pour leurs zzzzetudiants...

    je me MARRE !

    l’exemple venant d’en haut...les zzetudiants savent à peine lire et écrire...et se gaussent de posséder des diplômes ! achetés à coup de billets ou de droit de cuissage...

    Encouragés par leur NULLARDS de Profs biberonnés au cépamafotisme à forte tendance COMMUNISTE...

    Alors le blablabla ...

    Parler pour ne rien dire en toute hypocrisie...

     :)

    Répondre

  • 9 octobre à 14:49 | hafatse (#9818)

    Voila l’autre abruti qui rapplique,

    les profs communistes , et quoi encore, s’il y en avait , ils sont tous en retraite.Depuis milieu 80 Mada n ’est plus sous régime coco , mais m’sieur a un niveau trop faible pour comprende cela.

    Les stages c’est pas aux profs de les trouver ,ni à Madaz ,ni ailleurs, mais comme mosnieur a quitté l’ecole au CP, il sait pas ca lui.

    M’bcil ,ce *t oli de mes ...II

    Répondre

    • 9 octobre à 14:55 | olivier2 (#9829) répond à hafatse

      on compte sur toi CHAMPION !

      MDR

  • 9 octobre à 14:50 | olivier2 (#9829)

    @ Ra Zean ba le mytho

    "Pauv idioit, si le niveau des elèves est trop faible ,que pauvent les ensignants ?"

    5 fautes dans une même phrase ! CHAPEAU L’ARTISTE !

    Et tu viens donner des leçons ?

    Tu es l’archétype du gasy politisé à la sauce MDRM édulcorée...qui ne connait rien à son propre pays !!!

    Tes potes comptent sur toi pour le prochain DIA BE...

    Comme d’hab...ils iront mourir à ta place..

    GUIGNOL !!!!

    MDR

    Répondre

    • 9 octobre à 18:00 | zean-ba (#10000) répond à olivier2

      Hola le trouduc des iles,

      tu arrêts tes khoneris, pourquoi traiter tous lemonde de MDRM ? on est en 2019, je suis en France, qu’est ce qu’on a avoir avec ca ?

      Tu est vraiment trop null pour comprendre l’evolution du monde.
      tu n’es qu’on vieux nkon.

  • 9 octobre à 15:00 | Jipo (#4988)

    Répondre

  • 9 octobre à 15:21 | FINENGO (#7901)

    Page 1
    Le Syndicat des enseignants chercheurs et chercheurs enseignants (SECES), à lire et comprendre ce qui est dit, il me semble que ça ne concerne que le milieu Universitaire de Tananarive la Capitale.

    On pourrait se poser la question de savoir si dans les autres Universités du Pays les Chercheurs Enseignants et les Enseignants Chercheurs n’existent pas.
    A ça, on pourrait avoir des doutes, sur leur qualité de Chercheurs, voir d’Enseignants, car dans ce Pays tout est fait de Magouilles, entre les Faux CV, les Faux Diplômes, voir des Diplômes non mérités, mais achetés et les nominations par filiation, pour placer quelqu’un de sa famille, tout y est dans ce Pays, pour que rien ne puisse fonctionner dans les normes.

    Alors une fois de plus je vais poser quelques questions aux Nationalistes qui accusent les Colons de toutes les saloperies qui leur arrivent. Et je leur redis que depuis plus d’un demi-siècle les Colons sont partis et ils ne sont jamais revenus, au cas où, certains nationalistes auraient oubliés. On ne sait jamais !!!

    Puisque les Colons, les maudits Vazaha qui vous auriez malmené durant 95 ans, vous ont donné votre Indépendance en 1960.
    Vous, qui se disent Nationalistes, de 1960 à votre coup d’Etat de 1972, auriez-vous vu autant de Corruption au niveau de l Etat ?
    Si oui, citez en quelques-unes unes pour votre défense.
    Magouilles de tous genres, aucune branche de l’Etat n’est épargnée.

    Vous les Nationalistes, pourriez vous dire que du Temps de Philibert TSIRANANA le Président que vous aviez tant haï, la Corruption était aussi Généralisée telle qu’elle est au jour d’aujourd’hui ?

    Auriez-vous souvenir d’un enseignement au rabais du Temps de Philibert TSIRANANA ?

    Même les enfants Réunionnais venaient sur Madagascar pour leurs études.
    Ceci vous prouve, qu’à cette époque là, Madagascar était envié et Madagascar avait des choses que les autres n’avaient pas chez eux car on trouvait même des Africains comme étudiants à l’Université de Tananarive qui était le seul à l’époque à Madagascar.
    Sans compter à l’Académie Militaire d’Antsirabe à limage de Thomas SANKARA.
    Oui des Réunionnais venaient se faire soigner à l Hôpital Girard et Robic à Tananarive, qui était pour son époque un Hôpital de Pointe, que l’on appelait communément Hopitalim-bazaha.

    Au jour d’aujourd’hui auriez-vous un Hôpital qui aurait l’équivalent ?????
    Je vais répondre à votre place : Malheureusement NON !!!!!
    Et d’ailleurs l’hôpital Girard et Robic n’est plus ce qu’il était, depuis fort longtemps.

    A l’Hôpital Girard et Robic, si vous vous rappelez pour ceux d’un certain âge, les soins étaient Gratuits. Aucun Médecin ne vous demandait un en dessous de table, ni un infirmier, ni une infirmière.
    Oui je peux l’affirmer en 1968 ma Sœur aînée à été hospitalisé dans cet hôpital, elle était interne chez les Sœurs d’Andohalo à l’époque.
    Une Précision tout de même concernant les Médecins, ils étaient Majoritairement Français.
    Eh oui !!! Donc des reliquats de ces sales Colons que vous accusez de tous les mots, soignaient également des Malgaches et Gratuitement.

    Mais quand votre Chef emblématique l’Amiral des égouts le Didier RATSIRAKA avait chassé les Français de votre Pays, à commencer par l’expulsion du 2ème RPIMa, un Régiment Parachutiste basé à Ivato, et qui depuis est basé à Saint Pierre à l’île de la Réunion, suivi des coopérants et de certains Français résidents à qui l’Etat demandait de s’acquitter d’un droit de séjour.

    Après tout l’Amiral des égouts, vous a bien entraîné au Bal de Satan..
    Entre l’Union Soviétique et les ambitions Communistes de l Amiral des égouts, en Passant par le dévouement à la Corée du Nord de Kim ll-sung.
    Bien sûr il n’y a qu’un Certain Diégo qui puisse trouver une Grandeur dans la Gouvernance de l’Amiral des égouts RATSIRAKA.

    Il n’y a pas longtemps encore en 2000 on pouvait admirer les Cadavres de MIG19, et des Antonov, qui n’étaient plus de service en Russie, qui a été offert gracieusement à la Belle et Prestigieuse Armée de L’Air Malgache, au même titre que la Prestigieuse Marine Nationale Malgache sans Bateaux.

    Depuis 1975 des soient disant Présidents de la République se sont succédés, entre auto-proclamation de l’autre laitier, et le coup d’Etat de 2009 du Bac-7, le Hery un Honoris causa, sans prestance ni valeur ajoutée, jusqu’au retour en 2019 du faiseur de coup d’Etat le fils spirituel de l’Amiral des égouts et il le sait bien pourquoi, ils ont tous oeuvré pour la même chose.
    Ils ont oeuvré pour la destruction de leur Pays.

    Depuis 1975, les vices et les Maux sont restés le même.
    La Corruption Généralisée au sein de l’Etat et des Administrations, du Président de la République au plus petit Planton et portier des services.

    Les copinages et la même Corruption que l’on retrouvent dans chaque Ministère.
    Qu’il soit, de La Justice, de l’Enseignement, de l’intérieur, des finances, des eaux et forêts, des Douanes, et j’en passe, tous Gangrenés et qui ne méritent rien d’autre que l’Amputation.

    Une République incapable de nourrit décemment son peuple.
    Une République incapable de soigner médicalement ceux qui en ont besoin.
    Une République qui assassine son peuple au lieu de le Protéger.
    Une République qui se vend aux plus offrants, aux avantages du cercle du Pouvoir.
    Une République incapable d’instruire ses propres enfants.
    Une République où la Justice ne tient que de son appellation, sans que justice existe.
    Une République où les droits des individus sont bafoués.
    Une République, où le peuple à recours à la justice Populaire.
    Une République où des Maladies Moyenâgeuses revoient le jour et tuent.
    Une République qui a toujours promis et qui n’a jamais rien fait.
    A suivre .......

    Répondre

    • 9 octobre à 17:05 | Popol (#10740) répond à FINENGO

      l’Amiral des égouts le Didier RATSIRAKA......,

      C est un peu fort même insultant rancunier les propres pour qualifier le filoha hajaina Didier Ratsiraka.....!!!!je trouve qu il faut au moins lui souhaiter longue vie,même a 80 ans,il n a plus bcp de temps,des internautes ont déjà annoncés sa mort,et cela a plusieurs reprises !un peu de mesure svp

    • 9 octobre à 17:11 | tiryco (#9153) répond à FINENGO

      Bravo
      Voilà tout ès dis.. très bon résumé

    • 9 octobre à 17:17 | Jipo (#4988) répond à FINENGO

      @ popol , A vous lire vous avez comme diego bouffé au râtelier !
      votre ratsy & iraka est une ordure et sa progéniture idem aussi incompétents qu’ arrogants , que dis-je incompétents, incapables , même pas bon à rien , mais assurément : mauvais en tout !

  • 9 octobre à 15:22 | FINENGO (#7901)

    Page 2
    Une République en dérive que l’on appelle communément BABAKOTOLAND.
    C’est ça Madagascar ! ! ! !

    Alors les Nationalistes, il va falloir peut-être vous remuer le Q, pour ne serait ce qu’égalé la Gouvernance de la Première République que vous qualifiez tous ici autant que vous êtes le Complice des Colons.
    Depuis plus de 4 décennies, bientôt 5 qu’avez-vous fait de bien pour votre Pays, mis à Part de l’avoir saccager et de lavoir emmener au 3ème Rang du Pays le plus Pauvre au Monde.
    Vous êtes la risée du Monde !!! Bande de CRAPULES.

    Ce que les Colons n’ont jamais su faire, vous l’aviez fait.
    Détruire le Pays et le Peuple avec.
    Vous pouvez en être fier !!
    Plus de Colons en vue, la Première République est Morte assassinée.
    Alors montrez-nous ce que vous saviez faire, mis à part de ruiner encore et encore votre Nation.
    En réalité vous n’êtes que des Misérables, des moins que rien.

    Répondre

    • 9 octobre à 15:49 | Jacques (#434) répond à FINENGO

      Bonjour Finengo,

      Une couche, je pensais en rajouter. Mais plus de place, vous avez tout dit. Merci.

      Bonne journée à Vous.

  • 9 octobre à 15:47 | lé kopé (#10607)

    Bonjour,
    Un certain Voltaire a dit : " plus tu es instruit , plus tu deviens libre ". Cette citation a besoin d’être plus développée ,car des gens qui ont des diplômes ,donc censés être instruits ,se pavanent dans les différentes assemblées de notre Pays , mais le résultat reste toujours le même .En effet ,il y a une grande différence entre l’instruction ,et, l’éducation .Si l’instruction est le produit de l’accumulation des connaissances, l’éducation quand à elle ,tend à inculquer des valeurs pour rendre une vie plus harmonieuse dans la société. L’un ne va pas sans l’autre et comme disent les Malagasy ,ils vont de paire comme l’eau et le riz ; (vary sy rano) Mais est ce vraiment des vrais diplômes , ou bien des documents falsifiés ? En tout cas ,si dans notre patrie ,les enseignants ont perdu le respect et la dignité qui leurs sont dévolues,en Allemagne ,il en est autrement ,et c’est la preuve de la diminution du nombre de chômage chez eux. À la question , pourquoi les enseignants sont les mieux payés là bas , la Chancelière Angela Merkel a répondu : "comment voulez vous gagner plus, que des gens qui vous ont enseigné". On devrait y prendre de la graine ,mais vu les commentaires suscités sur ce forum ,il est loin de la coupe à la lèvre. Les caciques du régime sont convaincus que l’école de la rue ,est la meilleure école au monde . Le pont ou la pont , cela reste toujours un pont ,mais comment l’enjamber… pour arriver sur les rives du développement.

    Répondre

  • 9 octobre à 15:52 | zandede (#10615)

    zandede
    Le baccalauréat + infini se ridiculise davantage peut être qu’il n’a pas fréquenté une seule fois l’amphithéâtre d’une faculté . Lorsqu’on est nul et en prime mytho on apprend à se taire. Tu ne
    mérites pas mon attention... Bye

    Répondre

    • 9 octobre à 20:05 | Vohitra (#7654) répond à zandede

      C’est dommage que l’illustre professeur désagrégé zandede a préféré quitté la barque…pour rejoindre le marais...

  • 9 octobre à 15:53 | diego (#531)

    Bonjour,

    Il y a 11 morts à Taolagnaro. Dans un pays où les élus et les dirigeants, Rajoelina et Ntsay, président et PM revendiquent que Madagascar est un pays de « droit », ces 11 morts ressemblent, juridiquement, à des meurtres.

    L’éducation est important. Il faut écouter tout le monde. Mais quand on apprend qu’il aurait une vindicte populaire, qui fait pas moins de 11 victimes, et le pouvoir Exécutif reste impassible. Cela en dit long sur la compétence et le degré de perception de danger de Rajoelina et son PM et les chefs des Institutions, surtout le ministère de la justice, qui pourrait plonger rapidement Madagascar dans une nouvelle crise qui va déstabiliser certainement la présidence.

    Rajoelina ne pourra pas dire que ce sont ses opposants qui déstabilisent le pouvoir, mais ses incompétences et son aveuglement.

    Il n’est pas trop tard, mais il faut vite adresser rapidement le problème de vindicte populaire qui touche le pays. Ce n’est pas la première fois.

    Pour un pays qui reçoit en ce moment même des entrepreneurs français, Rajoelina doit comprendre que cette situation est loin de rassurer les étrangers déjà vivant dans le pays, et ceux qui souhaitent s’installer et ceux qui veulent passer des vacances à Madagascar.

    Répondre

  • 10 octobre à 06:28 | zandede (#10615)

    zandede à vohitra
    Une barque qui prend l’eau de tous les côtés n’atteindra jamais le sommet d’un vohitra illusionniste
    Sortir de la boue de la pauvreté pour rejoindre le cap du développement requiert un minimum de discernement et n’est pas à la portée de tous ceux qui savent taper un clavier d’ordinateur. Et je ne tiens compte des fautes de sémantique.
    Sans rancunes et A+ Time is money

    Répondre

  • 10 octobre à 09:26 | kartell (#8302)

    Il était temps dépoussiérer la vérité que certains ont le mérite de dénoncer en disant les choses telles qu’elles sont, tout en soulignant combien d’autres intervenants falsifient un quotidien et surtout l’avenir en le ripolinant à tout-va à l’orange....
    Une pensée à cette diaspora qui a pu choisir sa liberté de quitter un pays en laissant derrière elle des regrets et un retour la plupart du temps définitif et sans espoir....
    A l’opposé, nous subissons les diatribes quotidiennes de ces nationalistes nostalgique d’un futur revanchard en entonnant la petite musique du bouc- émissaire, avant hier colonial, hier françafricain et demain certainement chinois, amnésiques forcenés sur leur propre histoire !....
    Tandis que le pays poursuit son infernale descente, ces défenseurs d’un honneur perdu se nourrissent et se gavent grâce à un système qu’ils dénoncent mais qui les fait bien vivre, à l’abri du besoin que 95% subissent depuis des générations.....
    Ils commentent cette actualité de faits divers en se lançant dans une propagande, méli-mélo de brèves de comptoir et de copiés/ recollés pour encenser un pouvoir tendancieux au possible ....
    On mesure qu’avec de pareilles troupes, l’émergence va faire pschitt d’autant qu’on nous annonce une planète économique en récession, dès aujourd’hui, inutile dans ces conditions difficiles de croire que le pays saura relever le défi du sous-développement et du miracle sur plans avec médias, le doigt sur la couture ....
    D’autant qu’en constatant cette nouvelle vindicte villageoise ayant fait onze morts, il semblerait que la page du passé soit toujours d’actualité dans un pays où le smartphone, centre de toutes les convoitises des urbains vient de prendre un sérieux coup de vieux en étant remplacé par le traditionnel de la sagaie et du coupe-coupe, hérités d’une justice monarchiste...
    Quel décalage persiste entre les discours ampoulés éructés dans la capitale et ces comportements primaires que même un Gallieni avait cru pouvoir mettre en sourdine, le temps d’une illusion perdue !....
    Aujourd’hui, le décalage entre les croyances d’un pouvoir prétentieux et les attitudes des gens de brousse posent la question à savoir si la nation est unie ou si sa fracture entre propagande des mots et vindicte de la haine ordinaire et de la vengeance gratuite sont irréconciliables et ne sont pas actées pour durer longtemps encore ?....
    Il serait tant que le pouvoir en charge d’une émergence des mots prenne le taureau par les cornes pour désactiver cette énergie à tuer en la mettant au seul profit d’un intérêt collectif qui serait de celui à retrousser ses manches afin de sauver ce qui le pourrait l’être encore ....
    Ces dérives sociétales de plus en plus violentes démontrent que le pouvoir n’est plus en mesure de contenir ces énergies négatives d’une grande partie de la population...
    Elles marquent le décalage profond persistant entre un discours politique de salon plus à l’adresse des bailleurs qu’à l’intention exclusive d’une population déconnectée d’un monde qui n’est pas le leur, faute d’en avoir été exclue depuis des décennies ...
    Ce constat accablant d’une société sans repère où le plus fort, le plus riche, le plus beau parleur a toujours raison démontre qu’elle a perdu tous ses repères, incapable, aujourd’hui de rétablir un vivre ensemble parti en pertes et profits au nom d’une émergence à marche forcée......

    Répondre

  • 10 octobre à 12:45 | nez_gros (#10715)

    Si vous êtes chaud, c’est right now right here gros pas dans 15 jours ? vous allez faire quoi dans 15 jours gros ? vous nagez en plein délire gros ! Et vous croyez que notre gros naze donnera suite à vos desiderata ?

    15 jours, il aura le temps de corrompre vos leaders, c’est comme cela le real life in Madagascar country gros !

    vous êtes chaud, vous y allez ! vous avez peur ? il ne le faut pas gros,
    moi à votre place c’est hasta la muerte commandante, t’as capté ou pas.

    c’est bien de faire de la gréve, mais quand il faut y aller , il n’y a plus personne.

    et cela, c’est shame on you les gros naze

    Répondre

Réagir à l'article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, merci de vous connecter avec l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS