Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 26 février 2021
Antananarivo | 00h34
 

Développement

Gouvernance

Le Plan émergence Madagascar se fait attendre

mardi 16 février | Mandimbisoa R.

La mise en œuvre du Plan émergence Madagascar (PEM) tarde à venir. Sa mise en oeuvre est annoncée seulement à partir du mois de juin. L’annonce a été faite hier, lors d’une réunion d’élaboration du Plan multisectoriel de développement (PMUD), relatif à la lutte contre la Covid-19 au ministère des Affaires étrangères à Anosy, une réunion qui a vu la participation des membres du gouvernement et de ses partenaires. En attendant l’application du PEM, les autorités malgaches comptent sur la mise en œuvre du PMUD.

Le PEM pour la période 2019-2023 est un guideline du développement socio-économique du pays. Il devrait concrétiser les promesses et programmes électoraux de Andry Rajoelina, qui constituait d’ailleurs son cheval de bataille durant la campagne électorale de la présidentielle. Les ateliers de consultation nationale ont débuté depuis le mois de mai 2019, les conseils des ministres portant sur le PEM se sont enchainés mais deux ans après l’accession au pouvoir du président l’opposition commence à s’interroger et à critiquer le pouvoir sur ce retard.

La finalisation du PEM a été annoncée depuis le mois de décembre. Une date a même été avancée pour sa présentation officielle, le 19 janvier. La date prévue coïncidait avec l’anniversaire de la prestation de serment de Andry Rajoelina. Elle aurait dû marquer le premier discours du chef de l’Etat à la Nation, dans le cadre du nouvel an, et pendant lequel il devait annoncer les grâces et la hausse de salaire pour les fonctionnaires. La cérémonie a toutefois été remplacée par le lancement de la campagne de reboisement national sans aucune allusion au PEM.

Le PEM attendrait encore la validation, voire le financement des partenaires techniques et financiers selon les indiscrétions. Les principaux bailleurs de fonds et partenaires du développement du pays, devraient avoir leur mot à dire. Du moins, il faudra que ce plan arrive à les convaincre.

Lors de la présentation des résultats définitifs du Recensement général de la population et de l’habitat (RGPH) à Anosy, le ministre de l’Economie et des Finances a indiqué que le PEM pourrait encore subir de nouvelle mise à jour avec la publication des résultats de ce recensement.

101 commentaires

Vos commentaires

  • 16 février à 09:22 | elena (#3066)

    Allez les PEM PEM girls, un peu plus de conviction !

    • 16 février à 09:56 | Shalom (#2831) répond à elena

      Wouaouh ! Vous avez été plus rapide. Bravo et bonne journée.

    • 16 février à 10:07 | elena (#3066) répond à elena

      🤣👍👍

    • 16 février à 13:30 | Ibalitakely (#9342) répond à elena

      Donc y avait IEM, puis maintenant PEM dia mety hiverina koa ve ny EEM & ny SEM na Eau & Electricité de Madagascar & Société d’Energie de Madagascar ?? Ka amin’izany dia minan’IEM (hoy ilay ranamana iray izay) daholo ny mpiasan’ny JIRAMA.

  • 16 février à 09:24 | Shalom (#2831)

    PEM ! PEM ! Girls ...

    • 16 février à 10:04 | pisokely (#9950) répond à Shalom

      bjr
      ratsiraka... boky mena en quelque mois... investissement a outrance... obligation de le lire au lycee.. sujet de philo.. tsaky paopy.. ravitaillement limitee pour les PPN.. traffic e tout genre..

      puis IEM qui surgit par magie de nulle part.. et de nouveau milaha bary... j ai l kmpression d avoir deja vecu ca quelque part

      puis forage... puits... et tout le monde jubile... IEM progresse.. alors que les hommes des cavernes savent deja, sans grande technologie creuser le sol pour trouver de l eau.. minable vralment minable

    • 16 février à 13:36 | lé kopé (#10607) répond à Shalom

      Le PEM est sensé être la feuille de route (roadmap) qui guide toutes les étapes du mandat Présidentiel .Il aurait dû être ficelé avant son accession au pouvoir , et comme il l’a annoncé urbi et orbi , tous les financements étaient prêts ,et dès leur prise de pouvoir , le TGV serait en marche .Que nenni (inon’eo ê ), encore une promesse de plus non réalisée .Car prévu pour être opérationnel entre 2019 et 2023 , nous ne pourrons en voir une illustration qu’à mi-mandat (Juin 2021) . Notre ami Shalom a déjà énuméré les nombreux "éléphants blancs" ,et je lui en laisse le droit d’auteur . Par contre revenons aux 320M de dollars(en trois ans) de la Banque Mondiale , qui doit être encore soumis à l’arbitrage de son Comité d’Administration (donc pas encore acquis.) L’octroi de ce prêt (car il s’agit d’un prêt) est conditionné par trois points importants .
      _La suppression des subventions de l’Etat à la Jirama .
      - La vérité des prix au niveau de l’importation et de la distribution des carburants .
      - La transparence au niveau de la Gestion des aides internationales durant le déferlement du Covid 19 (Achat de 80 voitures tout terrain , écran plat et les bonbons sucettes ...)
      Si ces conditionnalités sont effectives , comme du temps de ’l’ajustement des plans structurels" imposé par ces mêmes institutions , ce régime n’aura plus de marche de manœuvre pour expédier les affaires courantes . Je m’explique : comment pourrons nous faire tourner la Jirama sans subventions , alors qu’avec cette manne financière , nous subissions encore des délestages quotidiens ? Comment pourrons nous sortir de cette misère avec le prix d’un carburant contraint à suivre les réalités du marché Mondial (avec une remontée du prix des PPN qui actuellement font souffrir nos compatriotes ). Et la dernière , et non des moindres (Last but not least ), la mise à jour des détournements des aides Internationales(transparence) revendiquée par ces conditionnalités . Je m’excuse de ces explications un peu ennuyeuses , mais il était nécessaire , et légitime d’éclairer ,un tant soit peu , la lanterne de nos habitants . Avec ces arguments , allons nous encore croire au Messie , et continuer à gober les mouches . Pour moi , la fatalité doit être omise de notre imagination , et le peuple Malagasy n’est pas Maudit , mais a le droit de vivre dans la Dignité . Mais est ce qu’ils en sont convaincus ? Certains ont le privilège de vivre dans l’opulence (et ne dites pas que j’en sois jaloux), et d’autres dans une misère profonde, qu’ils ne peuvent plus réagir .A nous de les aider à remonter cette pente (kapoaka be mangidy ) et croyez nous , nous ne sommes pas prêts d’abdiquer ... Masina ny tANY Ndrazana . Salut ...Lé Kopé .

  • 16 février à 09:59 | Shalom (#2831)

    Le fameux pem se fait attendre !
    Au lieu de bosser, ces cancres passent leur temps à suivre, à copier et à trouver des réponses à l’émission Miara-Manonja !
    Après, les kaondrana mpisolelaka mpilelaka vocifèrent que ce sont les mpanohitra et leurs fameux Andafy qui les empêchent de travailler. Bande de vauriens (vaut rien) !

  • 16 février à 10:14 | I MATORIANDRO (#6033)

    MMMIIIAAARRRAAA---MMMAAANNNOOONNNJJJAAA !!!!!

    sABOTSY 20/02/21 NO FOTOANA.

    Andeh ho eo @ le kianja nolazain’le rado fa kianjan’ny damokrasia izahay.

    RAHA MBOLA MISY KOA NY FARANY DIA TSY HO FOANA NY FANANTENANA.

    Samia velonaina.

    Heverin’lisany fa anadahindrenin’lisany manko io FMI io

    • 16 février à 10:39 | Isandra (#7070) répond à I MATORIANDRO

      Mpatory Antandro,

      Mbola eo ampanam-boarana io kianja io izao, ka tandremo sao mitapitapy eo.

      Sady maire tany aloha tany nanao an’io ho kianjan’ny demokrasia izany, fa hoan’ny ankizy indray izao, satria ny ankizy no antokin’ny hoavy.

  • 16 février à 10:33 | Isandra (#7070)

    Le peuple Malagasy mérite un plan d’émergence bien fondé, ficelé et crédible, financé et surtout mis à jour avec les nouvelles donnes économiques sociales nationales et internationales.

    La crise sanitaire oblige tous les dirigeants clairvoyants à revoir leur copie. Il faut qu’ils tiennent compte les imprévus qu’elle a causé, lesquels augmentent la pente du redressement, en même temps les acteurs sont plus en plus affaiblis.

    Par ailleurs, les données économiques autorisées à divulguer par le régime précédent ne reflètent réellement pas aux réalités du moment, du fait qu’elles ont été enjolivées pour leur image.

    • 16 février à 10:47 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Isandra

      Bonjour Isandra,

      A force de tergiverser vous finirez par rater le TGV voire le deadline ( le mandat présidentiel de 5ans) n’est-ce pas ? A qui la faute ? A Ra8 n’est-ce pas ?

    • 16 février à 11:19 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      PQMD,

      La non publication de ce plan n’empêche pas de commencer déjà certains points qui y sont écrits, seulement une partie qui fait l’objet de mise à jour et d’adaptation au contexte économique et social après Covid.

      Les réalisations de certains projets sont déjà commencées, sans attendre la publication de ce plan.

      Ce qu’il faut souligner aussi sur la forme, c’est ce régime qui a initié et proposé ce plan aux bailleurs, il est 100% Malagasy, conçus par les gens qui connaissent vraiment les réalités sur place, mais, non pas imposé par les techniciens des bailleurs, qui analysent habituellement sur les données théoriques, et sur les estimations, pour ne pas dire extrapolation, mais non pas sur la situation ressentie et réelle, et surtout, imposent un plan standard universel.

      PS : MAP, c’est 80% DSRP de Tantely,

    • 16 février à 12:14 | kartell (#8302) répond à Isandra

      @ Isandra

      Le 100% Malagasy est encadré par les bailleurs qui ne financent pas les caprices présidentiels : Colisée, Miami plage et autoroute laissée à la diligence d’une Chine qui compte bien mettre le pays sous la tutelle de ses emprunts ...
      Votre allégeance aux bailleurs et aux détrousseurs chinois sont une réalité que vous refusez de croire, préférant à l’effort collectif la frime et le m’as-tu-vu, c’est un choix affirmé et confirmé par des élections, règlements de comptes personnels....
      Vous êtes depuis le début de ce quinquennat entamé en fanfare puis aujourd’hui, mis en sourdine, rattrapée par le col de la veste par une réalité qui ne vous plait pas parce qu’elle vous démontre que vous faites fausse route, droit dans le mur !...
      Aujourd’hui, vous agitez nerveusement le spectre d’un nationalisme, bout de ficelle de secours, mâtiné d’un panafricanisme de fraîche date pour tenter de vous sortir de la nasse idéologique dans laquelle vous vous enfermez de plus en plus ...
      La propaganda a ses limites celle d’un profond décalage avec une réalité qui ne dépend pas des « moi, je ! »présidentiels mais de ceux des bailleurs internationaux...
      L’indépendance du pays est toute relative, encadrée par des ayants-droits ( puisque le pays est en faillite) qui entendent que ses fonds alloués aillent là où ils jureront indispensables d’être affectés et non à un desiderata présidentiel formaté !...
      Le reste n’est que bavardage inutile, prétentieux et abêtissant où vous excellez pompeusement !...

    • 16 février à 13:53 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Kartell,

      1°- Ce n’est pas une annonce nationaliste, mais, c’est la vérité, c’est la partie Malagasy qui avait conçu et proposé ce plan, sur lequel toute la discussion a été basée, ce n’était pas souvent le cas auparavant, c’était le bailleurs qui venaient nous imposer leur plan standard universel qu’ils imposaient aussi aux autres pays pauvres comme nous, alors que nos réalités ne sont forcément pas les mêmes,...

      2° Dès le départ, le Président avait annoncé qu’il ne faut pas se contenter des ces bailleurs traditionnels, pour financer nos projets, par contre, nous avons besoin des accords avec eux, pour attester la crédibilité de notre programme, laquelle ouvrira toutes les autres portes. Le Président compte sur les partenariats avec les autres bailleurs dans le cadre 3P, par ex, et sur nos richesses naturelles, etc.

      Ce n’est pas quelque 300 Millions de $ qui va faire émerger ce pays, il faut cent fois plus au minimum.

    • 16 février à 19:16 | Eric (#9949) répond à Isandra

      A Isandra,

      Tena mahagaga ilay fivadihany ny resaka an, 2018 decembre dia efa voalaza fa ao ny Financement ny PEM.

      Niditra niasa heritaona ny filoha (1 taona an) tsy nisy COVID ny 2019 tany Mcar an. Tsy mbola hita ihany ny financement ny PEM.

      Mars 2020 vao tonga ny COVID ekena fa mila hoavaina ilay izy fa Juin 2021 vao ho hita mety tsy hisy financement indray io eh.

      Izaho manokana dia ny teniko dia tsotra tsy ampy ny fianteherana aminy mpanolotsaina eh ianao mihitsy no mila nianatra Economie sy Gestion vao afaka manapaka hevitra eh. MILA HO FANTATRY I RAJOELINA izany fa mety ambany be ny CV ka tsy takany ilay izy fa manolontsaina diso daholo no hita manodidina azy ao eh. VERY INDRAY izany ity mandat faharoa any Rajoelina ity (mandat voalohany tetezamita 5ans) mandat faharoa nanomboka 2019 -2023, aminy juin 2021 vao ho hita ny plan d’application PEM.

      Izahay mba nanome CV tany ihany an tsy mitady toerana fa te hanolontsaina ny filoha (PhD ny diplome nalefanay tany). Tsy misy valina fa angamba tsy IRD na mapar eh tsy ilaina koa angamba fa tsy TGV tany amboalohany eh ?

      Ny anahako dia mbola hapetrako foana ity hoe mba resaho ihany re ireo olona toy i IVOHASINA miasa aoa FMI fa betsaka ny zavatra azo halamina eh.

      Tsy miady aminy iza iza izahay fa mahonena ny mijery ilay firenena eh.

      Aleo lavitra ny MAP no notohizana ohatrany izao efa convertible ny ariary ary efa imbetsaka ny taux de croissance no niakatra mety ho 2 chiffres mihitsy raha nahita 7,9% i ra8 taminy izy nitondra, ankehitriny mihiba eh (-4%)..........Antsika no mieritreritra.

  • 16 février à 10:34 | kartell (#8302)

    Ce n’est pas une surprise mais une confirmation qu’aujourd’hui, l’international ne financera pas le feu d’artifice annoncé lors des présidentielles...
    La dépendance de l’état vis à vis de ses bailleurs est énorme, phénoménale voir celle d’un hospitalisé par rapport à ses médecins en soins intensifs !...
    La marge de manœuvre de Rajoelina est nulle, il est pieds et mains liés à cette perspective qui remet un peu les choses en ordre en dégonflant le soufflé bien trop gonflé d’une émergence quasiment mort-née...
    Car un facteur important s’est invité au banquet résolument vide, le poids énorme de la dette covid auquel Rajoelina fait mine de ne pas prêter attention mais qui plombe toute la planète et encore davantage les pays vulnérables.....
    Aujourd’hui, il s’agit pour lui de trouver une porte de sortie honorable à cet assèchement confirmé des aides désormais centrées sur l’urgence : tenter de sauver ce qui pourrait encore l’être dans le domaine économique tout en sachant qu’Air MAD, en autre ne devrait pas faire partie de ce plan de sauvetage le laissant seul à s’atteler à cette tache indélébile ....
    Mais surtout d’assumer une suffisance minimale alimentaire pour les plus fragiles qui ne cessent de croître dans un pays qui vivote dans sa fermeture persistante des frontières...
    Aujourd’hui, le pouvoir qui chantait à la cantonade son émergence magnifique se retrouve désormais avec une gueule de bois carabinée, seul, à devoir assumer des choix qui devront être revus à la baisse au mieux ...
    Nous verrons si la réactivité de ce pouvoir à réorienter son programme restera possible idéologiquement car on peut craindre que son entêtement, au coûte que coûte, ne le conduise vers une impasse, celle de poursuivre une route visiblement impraticable qui risque si elle est pourtant empruntée de fragiliser un peu plus une démocratie qui entend dans un lointain qui se rapproche déjà des bruits de bottes mais pas de jardin !....

    • 16 février à 10:43 | betoko (#413) répond à kartell

      Que cherchent les opposants ? C’est qu’Andry Rajoelina ne realisera pas le PEM , hélas ils perdent leur temps car tout s’accélère en ce moment

  • 16 février à 10:34 | betoko (#413)

    La semaine dernière un des animateurs de la radio "Miara-Manonja " avait déclaré que le PEM est financé par une branche de l’Etat Islamique,
    Du coup il a été convoqué par la gendarmerie de Fiadanana pour s’exoliquer mais jusqu’à maintenant il ne s’est pas présenté.

    • 16 février à 15:07 | lé kopé (#10607) répond à betoko

      Est ce que le Gouverneur actuel d’une région s’est présenté à la justice quand il a été appréhendé ? Vous ne répondez jamais aux vrais questions , mais vous en rajoutez une autre... hors sujet !!! les pédagogues vous noteront par la note "zéro" dans une interrogation écrite , que vous n’avez pas trop assisté , école buissonnière oblige , et le résultat est flagrant .

  • 16 février à 10:45 | Hery Rak (#10294)

    Misy marary fo mihintsy ato isanandro. Giravy fa lasa problème personnel ny sasany mihintsy ilay filoha. Ka na PEM io na dia hoy aho hoe, ny asa efa mandeha sy mbola handeha dia mandeha hatrany. Izay ho vokany kosa dia tadidio fa tsy isika ato no hitsara azy fa ny vahoaka 25 tapitrisa. Fa fotsiny aloha, raha milaza ho Demokraty ianareo dia andraso ny 2023, si non tsy misy dikany avokoa ireo tsikera rehetra izay ataonareo.
    Tsy mitady fiovana ianareo fa mamboly korontana satria mihevitra ve ianareo fa raha alainareo tsy amin’ny fifidianana io fitondrana dia hisy hiandry fifidianana koa amin’ny fanalana anareo teo ????
    Ianareo handeha hiaino tatitra eny ambohijatovo indray dia ankaherezina ho tody soa.

    • 16 février à 15:14 | lé kopé (#10607) répond à Hery Rak

      Ny milaza ny marina ve no heverina fa fitadiavana hanonganana ny fanjakana .Tsy misy tombotsoany mpanohitra ny mitsikera ny tsy fandehanany Firenena , fa tombotsoany Daholobe , ka mampiseho ny halatra be vata ataon’ireo mpamadika Tanindrazana , sy mpanohariana .Angamba anisan’ireo mahazo tombotsoa ianareo , matoa miaro be fahatany ireo mpambotry vahoaka . Marina sa tsy marina ?Hoy ilay mpanamory TGV.

  • 16 février à 10:49 | Shalom (#2831)

    Avez-vous lu le communiqué de presse du FMI concernant les 320 millions de dollar tant vanté par ce pouvoir ? Mais qu’attend ce DJ pour se rendre compte de la vraie réalité ?

    A bon entendeur !

    • 16 février à 16:27 | Rainingory (#11012) répond à Shalom

      Manao ahoana Shalom,
      Mba azonao atao eto ve ilay rohy azafady ?

  • 16 février à 10:49 | I MATORIANDRO (#6033)

    eEfa eto daholo zahay MMMIIIAAAARRRAAA---MMMAAANNNOOONNNJJJAAA AAAA !!!

    Aiza nareo oooooo !!!!!!

    Tsy afaka mihemotra intsony- izahay ooo !!!

    Alefa, alefa.

    na iza faly na iza tsy faly.

    Ze tsy faly akapohy @ vato ny lohan’lisany..

    Mihaino tatitra aloha no atao... MAZAVA VVE OOO !!!

  • 16 février à 11:39 | Isandra (#7070)

    "Positive. La négociation avec le Fonds monétaire international (FMI) durant les trois dernières semaines a permis au Gouvernement malagasy d’obtenir un financement de l’ordre de 320 millions de dollars. Richard Randriamandrato, ministre de l’Economie et des Finances (MEF) et Henri Rabarijohn, gouverneur de la Banque centrale de Madagascar (BFM) l’ont annoncé samedi dernier à Antaninarenina. Ce fonds entre dans le cadre du nouveau programme Facilité élargie de crédit (FEC) qui s’étale sur une période de trois ans. « Ce qui est réjouissant, c’est d’avoir obtenu plus de financement par rapport à notre quota. Le dossier de Madagascar sera présenté devant le Conseil d’administration du FMI, situé à Washington, au mois prochain. Normalement, 40 % de ce fonds, c’est-à-dire 128 millions de dollars, seront débloqués en première tranche. Des chargés de mission évalueront les résultats du pays en juillet », a déclaré Richard Randriamandrato devant la presse.

    Des réformes
    
D’une manière identique à la précédente FEC, la somme financera toutes les politiques budgétaires et monétaires en s’appuyant sur les priorités du Gouvernement, détaillées dans le Plan Emergence de Madagascar (PEM). Du côté de la BFM, l’institution financière surveille la balance de paiement et injecte des monnaies étrangères sur le marché interbancaire de devises au cas où l’ariary dégringole.

    Le MEF, de son côté, se charge de la gestion des finances publiques. Plusieurs réformes figurent dans la perspective, pour ne citer que l’accroissement du taux de pression fiscale et du budget des ministères dans le secteur social. « Durant les réunions virtuelles, le FMI a mis l’accent sur l’augmentation du budget des ministères sociaux comme celui de la Population, le ministère de la Santé, celui de l’Education. Ainsi, le Gouvernement leur a consacré 1 729 milliards d’ariary dans la loi de Finances initiale (LFI) 2021. Une hausse de quelques points sur le pourcentage est prévue dans la loi de Finances rectificative (LFR). 600 000 personnes vont également bénéficier d’un transfert monétaire comme lors des "Tosika Fameno". Par ailleurs, une somme de 5 millions de dollars sera allouée au Fonds d’intervention pour le développement », poursuit le ministre de l’Economie et des Finances.

    …mais pas pour Air Madagascar

    Bien qu’elle soit en difficulté, la compagnie aérienne nationale Air Madagascar ne recevra pas de subvention dans ce financement. Son redressement dépend du business plan qui est actuellement en cours d’élaboration. La compagnie reprendra ses ailes avec son nouveau partenaire stratégique. Par contre, le Gouvernement donnera un coup de pouce à la compagnie d’eau et d’électricité JIRAMA. « Nous vivrons tous dans le noir si cette société est en difficulté. Une subvention est déjà réservée à cette entreprise mais le montant n’est pas encore défini. On ne versera pas l’argent en bloc mais en fonction de ses besoins », souligne Richard Randriamandrato.

    Le maintien des prix à la pompe a également été évoqué à la fin de la conférence de presse. 
Selon les deux chefs d’institution, ce nouveau programme avec le FMI est crucial dans la mesure où cette institution financière donne le quitus en matière de santé économique de Madagascar. Cela permet ainsi de gagner la confiance des opérateurs économiques, investisseurs, organismes bilatéraux et multilatéraux. La porte s’ouvre désormais aux autres bailleurs de fonds comme la Banque africaine de développement, l’Union européenne et la Banque mondiale. Laverité

  • 16 février à 11:43 | rakotobe (#7825)

    2 ans pour la présentation
    2 ans pour démontrer l’utilité
    2 ans pour commencer éventuellement à mettre en oeuvre( si tout va bien)
    En attendant quelques divertissements pour faire patienter les fan-club :construction de stade, de Colisée...
    Le très sérieux programme inédit de développement IEM, tant vanté ici et ailleurs pour être du sur mesure pour le peuple malgache, annoncé comme fin pret lors de la campagne présidentielle ,n’attendait que d’ être validé par nos braves électeurs ( qui ont mordu à l’hameçon :).au nom d’une Démocratie retrouvée.
    Ce PRM n’ a vraiment peur de rien...
    Je ne prends pas beaucoup de risque en affirmant que :l’Histoire nous réservera encore de très grandes surprises...
    désagréables . Malheureusement.

  • 16 février à 11:45 | I MATORIANDRO (#6033)

    MITADIAVA ANDRO HAFA LISANY REO RAHA HANAO TATITRA FA NY FANGATAHANAY NO TONGA MIALOHA.

    MAZAVA VE OOooo !!!

    AZA MITAPITAPY HOY ILAY DEVOLY VELONA IRY.

  • 16 février à 11:46 | Midabetsy (#8062)

    Salama daholo
    Ry manampahaizana - manampahalalana - manatsaina Malagasy
    Mba ampio kely aho fa very :
    Inona ny - IEM -inona ny PEM ary inona ilay an’ny cravate manga fisandratana= émergence 2030 iny ?
    Raha ny mba kely fantatro dia : misy ny plan stratégique - ary misy ny plan opérationnel -
    fa firy taona ny mandat ny filoha no efa t@ 2018 izy nilaza fa efa vonona niaraka tamin’IEM ny vo ka 2021 ve vao hanao ny plan opérationnel ?
    Sady film efa nadeha io fa tsy hoe lamody vaovao intsony :
    - boky mena.
    - Plan d’ajustement structurel
    - MAP
    - Madagascar fisandratana 2030.
    - IEM - PEM -
    Inona indray ny manaraka ry Isandra - Matoriandro - Shalom sy ireo manantsaina maro eto aminty faux rhum ity ?

  • 16 février à 11:54 | Vohitra (#7654)

    Miarahaba Tompoko,

    Dimy taona hono izy no niomana, nandalina, nandinika, nolazainy aza moa fa nandranto fahalalana mihintsy izy, ary nilaza taorian’izany izy fa nahavita nandrafitra tolokevitra sy paikady entina hamadihana ny pejy, hanova ny tantara, hirosoan’ny Firenena any amin’ny atao hoe « Firenena misandratra »…

    Dia noentina nidebadeba naroso tamin’ireo vazaha tany ampita ity nolazaina fa tetika sy paikady…fisehoana, fireharehana, fandrantoana sitraka…

    Tonga ny vanimpotoana fmapielezankevitra, nigagana sy nampiteny ny moana ny fampirantiana fitaovana sy fanaovana fisehoana, nampiasaina daholo na fiara, na fiaramanidina, na angidimby, nalahatra ny fanamby sy fitanisana asa sy dingana ary fiovana lehibe, ary nolazaina tsy nihambahamba fa efa vonona tanteraka na ny olona na ny vola hoentina manatanteraka ireo tetikasa goavana…ny fahatokisana sy toky avy any amin’ny vahoaka mpifidy hono sisa no andrasana dia miova ny tantara, ary hivadika ny pejy…

    Azony ary izany niriany tsy ela taorian’izany, ary tamin’ny fomba rehetra, tonga eo ampelantanany ny fahefana ny taona 2019…

    Inona no teo ?

    Kabary lava sy angoantenda no nataony, nofenoiny fisehoana sy fiantsoana sitraka ary fitadiavana doka ny taona 2019, tsy hita hoe inona no niova, tsy fantatra hoe hoentina aiza ity Firenena, tsy nitranga hoe inona ny fiovana maika noentiny hanamarika ny fisitrahany fahefana, nifanesisesy ny làlana omba ny tetibola, « loi des finances », nisesy ny « initiale » avy eo nosoloina ny « rectificative », tsy hita hoe nisy asa niforona, tsy nisy fihatsarana tamin’ny faripiainan’ny vahoaka, tsy hita hoe iny fa nitranga ny fotodrafitrasa izay nisy fiantraikany any amin’ny fiainambahoaka, tsy niseho izay hoe ezaka nampiavaka azy tamin’izay rehetra nialoha làlana azy…2019 izany…

    Tonga ny taona 2020, nanomboka nipoitra ny fifanesen’ny loza sy atambo, nandeha ny raharaha panier garni, nipoira ny raharaha doublons…ary tonga indray ny aretimbe Covid, nitranga izay rehetra fahasahiranana, rava ny asa kely efa mba nisy taloha, nihena ny vary teo andovia, niseho ny tsy fahanjariana ara-tsakafo, nipoitra ny tsy filaminana tsy azo noeritreretina etsy sy eroa, nirongatra ny fanolanana zaza tsy ampy taona, ary tonga sy niharihary ny mosary…nipoitra tsy ankiato ny fanodinkodinana volampanjakana sy ny kolikoly anaty raharaham-panjakana…

    Niroso indray ny taona 2021, ando vitsy monja, dia io fa fanondranana antsokosoko ny harempirenena no nisy, niverina tao amin’ny tsiaro sy tadidy avy hatrany ny zavanisy tamin’ny tetezamita 2009-2013, misesy tsy ankiato ny lainga sy famahanandalitra, ny lazaina omaly dia miova rahampitso, fanodinkodinandresaka sisa no atao, laroana tsaho sy famafazana fifankahalana, zara aza mbola eo Ingahy Ravalomanana mba entina hatao fanilihina ny rihitra, ity farany izay efa tsy niantsehatra raharaha politika intsony efa ho 12 taona lasa izao…

    Ny tetika naroso toa tsy hay akory hoe aiza no hanombohana azy…

    Ny famatsiambola izay nolazaina fa efa vonona, toa tsy nisy akory sy tsy hita hoe aiza, dia izao miverina mandohalika miankohoka eo amin’ireo rafitra mpampindrana vola izay nobatibatiana sy nolazaina fa tsy afaka ny hitondra fampandrosoana intsony fony nanao angoantenda nampiesona vahoaka…

    Ny trosampirenena ho an’ny any ivelany tsy mitsahatra miavosa, tsy vitan’izay ihany, betsaka ny trosampanjakana eto antoerana tsy voaloa intsony hatreto, ao ny mpitsabo mpanampy, ny mpampianatra FRAM, ny mpiasa mpandraharaha eny amin’ny Oniversite, ny tambinkarama ho an’ireo mpiasa amin’ny ministeran’ny asa, ireo varin’olona notrosaina nanaovana vary tsinjo, ny karama feno amambolana ho an’ny mpiasan’ny Kraoma, ny karaman’ny mpiasa ao amin’ny Cnapmad, ary vao andro vitsy indray izao…dia mitaky ny volany ihany koa ireo orinasa nantsoina nanao làlana nefa mbola tsy voaray ny tambin’ny asa efa vita…

    Inona daholo no azo lazaina amin’izany ? Banky rompotra ve ilay fanjakana ? Nankaiza ny volampanjakana e ? Aiza izay famatsiambola nolazaina fa efa vonona e ? Toa bokantrosa ny fanjakana na eto antoerana na any ampita !

    Tsy azo nafenina intsony ny lainga fa vaky ambatolampy sy ankarihary !

    Nataony nihinana ny IEM aniny tanteraka mihintsy ny vahoaka Malagasy sy ny Firenena iray manontolo !

    Lasa mipenompenona amin’ny PEM sisa, mampi-pem-pem mihintsy sisa !

    Refeha manoloana ny zavamisy toy izao, dia tsy maintsy lasa ny fisainana handinika hoe fa iza daholo sy olona ahoana marina moa ireto mpitondra ireto e ? dia ireo izy ireo : ao mifangaro ao daholo ireo rehetra milanja ny tarazom-piarahamonina sy ny toetra ratsy misy : mpandainga, mpisoloky, mpamosavy eritreritra, mpamitaka, mpisavika, mpandroba, mpanao ankeriny…

    Ireo izy ireo, ireo no misy…taiza teo amin’ny tantarampirenena no mba nisy karazana mpitondra toy ireo ? Mbola tsy nisy aloha hetreto afatsy ireo...

    • 16 février à 12:24 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Vohitra,

      Ka ny be théorie eny ambony latabatra tsy mahita ny zava-misy eny toerana, fa ny boky be eny amin’ny trano boky ihany no mahamay azy.

      Angaha izy mahita an’ireny zava-bita sy efa manomboka eran’ny tanana rehetra ireny :

      - Ny Lalana, RN44, RN 5A, RN5, lalana pavée isam-paritra, Canal Pagalana, etc
      - Ny Panneaux solaires,
      - Ny barazy, pipeline, forage, sy ny fanajariana ny tany,
      - Ny Univesité isam-paritra, Ny sekoly manara-penitra rehetra ireny,
      - Ny hopitaly manara-penitra,
      - Ny Kianja manara-penitra saika isam-paritra,
      - Ny projet Fihariana, Projet Mandroso, etc
      - Ny Projet titre vert,
      - Ny fandriam-pahalemana, nihena be ny fanafihan-dahalo, rava ny zone rouge, ny fanampariahana puce n’omby,
      - Ireo fananganana indostria isan-karazany, izay tombanana hamoron’asa 78.000 eo ho eo, sy ny Zone d’activité,

      Hihihi, aza handino ilay Colisée miaraka amin’ny fanamboarana ny Rova, ho fampiromboromboana ny vakoka Mahamalagasy,...

      Mbola azo tohizana raha ilaina.

    • 16 février à 15:12 | LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331) répond à Vohitra

      @ Vohitra.

      Misaotra @ tsiahy izay ilaina obieny ombieny
      "Tsy azo nafenina intsony ny lainga fa vaky ambatolampy sy ankarihary !"

      - Ireo asa tapimaso sy vonjy tavan’andro etsy sy eroa, ataon’ny mpitondra, ve hampiverina ny fitokisana efa very tanteraka ?

    • 16 février à 16:33 | Rainingory (#11012) répond à Vohitra

      RN44, pouah, vao tamin’ny alahady ny cousin-ko no nitatitra fa mikatso ao @ PK60 ny asa depuis desambra iny, nefa hoe réception amin’ny jiona, ô doh e

    • 16 février à 16:38 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Raingory,

      Raha voalazan’ny Del aza dia tsy nisy asa natomboka mihitsy tany.

      Izaho indray vao tamin’ny herinandro nahazo tatitra miaraka amin’ny sary ny ankama azo antoka, efa manomboka tanteraka ny famenoa tara(goudron).

      Io anie tsy hoazo afenina, fa tsy maintsy ho hita eo ihany izay mandainga,...ny lalana tsy azo bataina ka hoe afenina.

  • 16 février à 11:59 | ratiarivelo (#131)

    O ? ry "Midabetsy : #8062 :MANAMPAHAIZANA no MPANATSIKERA**** Ny aty Leroa dia tsotra tsy fiambahabana : dia ny MIARAMANONJA EH**** ALEFAAA ! sa ahoana NAMA : MATO*****ALEFA** Ny sasany mbola mitsikera ny ANTSIKA NAMA : dia ny MIARAMANOJA ihany tsy mijanona intsony ALFEFA **** zay miaraka AMINAY dia arahaba tsara e !!! MAZAVA ve ry MIDABETSY O ??? Tsy mijanona intsony fa : MASINA NY TANINDRAZANA ry Leroa !! tonga ny LERA ****LERA***Mazava !

  • 16 février à 12:02 | Isandra (#7070)

    Les manonjana ont fait circuler que Madagascar est deuxième(faharoa gistra) pays pauvre du monde, cependant, voici ce qu’on peut lire sur une journal

    "En 2021, Madagascar occupe le dixième rang du classement des pays qui produisent le moins de richesses par habitant, avec un PIB par habitant de 554 dollars. Le pays affiche cette année un produit intérieur brut de 15,7 milliards de dollars. D’après la Banque mondiale, 71,7% des Malgaches vivaient sous le seuil de pauvreté en 2005.
    PIB par habitant en 2021 : 554 dollars
    PIB 2021 : 15,7 milliards de dollars
    Population 2019 : 27,05 millions d’habitants"

    https://www.journaldunet.com/patrimoine/finances-personnelles/1208753-pays-pauvres-classement-2021/1208807-madagascar

    • 16 février à 12:19 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      Le sagnana écervelé n’avait-il pas eu connaissance des résultats du RGPH 3 d’hier au point de présenter un nombre de population de 27 millions d’habitants issu d’une estimation de 2019 ?

      L’habitude du copier/coller juste pour justifier sa présence au forum...

    • 16 février à 12:45 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Vohitra,

      Quand on est aveuglé par la haine, on ne voit plus les détails :

      Cet article avait été écrit avant cette publication, et que le chiffre 25.6 Millions du RGPH-3 vient des résultats des recensements effectués entre mai et juin 2018,...

    • 16 février à 13:06 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      Donc selon le sagnana, il y aurait pu avoir une hausse démographique de près de 2 millions d’habitants entre 2018 et 2019 ?

      Quelle légèreté !

      Au moins, elle aurait fait mieux d’essayer de comprendre la différence entre un recensement et une estimation !

    • 16 février à 13:26 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Vohitra,

      Vous êtes vraiment ridicule,...à cause de vos fady.

  • 16 février à 12:13 | Tsisdinika (#3548)

    Madagascar a-t-il plus besoin d’un Plan Emergence que d’un "Emergency Plan" en ce moment ?

    • 16 février à 13:02 | Vohitra (#7654) répond à Tsisdinika

      Ou un "Emergency Exit" pour quelques uns ?

    • 16 février à 13:23 | Tsisdinika (#3548) répond à Tsisdinika

      Vohitra.

      Ahh ça...ça fait partie du package !

  • 16 février à 12:45 | arsonist (#10169)

    Les forces de répression de Bokassa gasy tentent d’étouffer toutes les formes de manifestation des populations gasy :
    les Carabins dispersés avec des lacrymo ,
    les paramédicaux empêchés de s’exprimer ,
    les politiciens de l’opposition bâillonnés et menacés .

    Les masses populaires miséreuses gasy ,
    elles sont toujours victimes de kere , d’absence d’eau potable et d’eau propre pour se laver ,
    elles n’ont évidemment pas les moyens de se rendre à l’Île de la Réunion comme certains pour se soigner ,
    elles doivent se contenter de la pisse-mémée du charlatan Bokassa gasy pour se protéger de la covid19.

    Bokassa gasy [dont le niveau d’instruction est ric-rac celui d’une classe de 3e du secondaire] ignore-t-il que l’actuel coronavirus est devenu multiple !!!

    Pour combattre ce coronavirus et ses variants les équipes des labo de pointe du monde font des séquençages et des traçages des coronavirus extraits afin de les identifier et de les combattre par des produits mieux adaptés selon leur nature .

    Bokassa gasy fait croire aux populations gasy superstitieuses que la pisse-mémée et ses dérivés sont des produits dotés universellement de vertus préventives et de vertus curatives contre l’actuel coronavirus et ses variants .

    Et le pire dans cette odieuse supercherie c’est que la besileo foza femelle couillue isandra qualifie les Gasy non superstitieux et qui ne croient pas à la pisse-mémée des foza de [je cite] "cou raid" !

    Sur le plan international il est très sérieusement question à l’heure actuelle de faire bénéficier de doses de vaccins en quantité suffisante les populations des pays pauvres .

    Gageons que Bokassa gasy dira que
    1. Mada n’est plus un pays pauvre mais émergent .... et que
    2. les Gasy n’ont pas besoin de vaccins parce qu’ils ont la miraculeuse pisse-mémée de Bokassa gasy .

    Juste une question : à l’Île de la Réunion , ce Primer Ministre foza en a-t-il profité pour se faire vacciner , quitte à assurer sa 2e injection plus tard par une des nombreuses astuces existantes .

    • 16 février à 12:50 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Pour sa libération le peuple gasy doit ranger aux oubliettes la triste formule "anjara ka zakao !"

      Les populations gasy déjà miséreuses sévères doivent réagir .
      "Ruer dans les brancards" , comme on dit .

    • 16 février à 13:24 | Isandra (#7070) répond à arsonist

      Molotov,

      "Bokassa gasy fait croire aux populations gasy superstitieuses que la pisse-mémée et ses dérivés sont des produits dotés universellement de vertus préventives et de vertus curatives contre l’actuel coronavirus et ses variants."

      Vous la qualifiez comme pisse-mémée avec méprise, mais, le 82% des Malagasy la considèrent comme une tisane salvatrice, qui sont satisfaits à sa production.

      https://lexpress.mg/18/01/2021/crise-sanitaire-le-cvo-rallie-tous-les-suffrages/

    • 16 février à 13:42 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Ai-je jamais dit que
      "seulement 18% des Gasy ne sont pas superstitieux" ?
      [Cela m’etonnerait que cette besileo foza femelle couillue isandra décèle le rapport entre cette question et ce qu’elle vient d’écrire ci-dessus]

      Et les tentatives d’abrutissement des populations gasy déjà miséreuses ne sont pas près d’être abandonnées par Bokassa gasy et la besileo foza femelle couillue isandra !

      Question : à Mada quel est le taux , par rapport au nombre total d’habitants dans l’île , du nombre de ceux qui croient que la Terre est plate , et que c’est le soleil qui tourne autour de la Terre et non le contraire ?

    • 16 février à 14:20 | Isandra (#7070) répond à arsonist

      Molotov,

      Le Président est totalement en connexion avec la majorité de son peuple, contrairement à ces andafy suiveurs, qui sont an-tany tsy amparafara.

      L’esprit tordu comme Molotov ne le comprendra jamais.

    • 16 février à 15:18 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Évidemment !
      Bokassa gasy , niveau d’instruction classe de 3e du secondaire , est en connection directe avec "la majorité des populations de Madagascar"
      [déjà au parfum des avancées de la lutte contre la pandémie]
      puisqu’il habite avec elles , dans leurs taudis .

      Les populations gasy et Bokassa sont convaincus que la pisse-mémée des foza satisfait à tous les séquençages et traçages des coronavirus et ses très récents variants , avant même la parution de ces derniers .

      Bokassa gasy et les foza , tous superstitieux , croient dur comme fer que comparés à eux, tous les scientifiques de pointe de la planète sont des charlots !

    • 16 février à 15:27 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Au fait , je me demande si Bokassa gasy et la besileo foza femelle couillue isandra croient que la terre serait plate et que le soleil lui tournerait autour ?

      C’est juste une question .

    • 16 février à 16:44 | Isandra (#7070) répond à arsonist

      Molotov,

      Je ne sais pas en quoi la majorité croient, mais, ce que je sais quand ils se croisent dans un autre endroit que leur quartiers, ils se disent souvent "boribory ny tany ah !".

    • 16 février à 17:21 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Ah ! Le niveau de l’intellect des foza !
      Comme leur niveau d’instruction , l’acuité de leur intellect laisse aussi à désirer
      Aller jusqu’au point de tenter d’expliquer la croyance que "la Terre est plate" par le sens de l’expression "boribory ny tany".

      Cette besileo foza femelle couillue isandra n’a sans doute jamais vu un van , cet outil que la ménagère paysanne gasy utilise pour séparer les grains de riz du son .

      Le van gasy n’est-il pas plat et boribory !

    • 16 février à 18:13 | Isandra (#7070) répond à arsonist

      Molotov,

      Le Molotov "au niveau intellectuel très haut" pense que quand les Gasy disent que boribory ny baolina, ils veulent dire que le ballon est plat. Hihihi ! Il faut avoir d’esprit aussi tordu comme vous, pour penser chose pareille.

    • 16 février à 19:58 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Il faut atteindre un très haut degré d’abrutissement de l’intellect ,
      comme seuls Bokassa gasy et les foza peuvent l’être ,
      pour oser sous-estimer avec mépris le degré d’acuité de l’intellect des populations gasy
      en prétendant que
      celles-ci confondent les sens du mot "boribory"
      dans les expressions "sahafa boribory" et "boribory ny baolina" !

      Pourquoi s’étonner alors que sous la direction de Bokassa gasy , rien ne tourne rond dans ce pays !!!

  • 16 février à 13:01 | Vohitra (#7654)

    Fony izahay mbola mpianatra teny amin’ny EPP, dia indro misy tononkalo novokarin’ny mpanakanto Malagasy iray tany amin’ny taona 1958, ary natao ho isan’ireo tsianjery maneho ireo olona tia doka, dia mieboebo, eto moa dia nofaranany tamin’ny hoe « kanefa mbola mibohy aok’izany… »…

    Asa notsongaina tao amin’ny boky iray « talaky mandeha » izy ity fahizany…raha ankehitriny, dia ny hoe « werawera » no entin’ny fiarahamonina hiantsoana ny olona toy ity « Radoka » ity…Soa ihany fa tsy nilaza ny kiraro sadakely ilay mpanoratra fahizany…

    Radoka

    Niainga izany Radoka
    Mba hiditra an-tranom-botika,
    Nifoka, nigoka, niloka,
    Tsy ela dia indro nihiaka !

    Nivoaka dia iny nitraingy,
    Nanao famindran’ny gatry,
    Nirada fa olona gaigy,
    Nivena, nidola tsy satry.

    Ny lamba tsy zakany intsony,
    Ny hetra nifafa ny tany ;
    Ny vavany maimbo rongony,
    Ny ompa manaraka ihany.

    Ny akanjo miravaka loto,
    Ny satroka menan’ny tany :
    Kilasy ambanin’ny boto,
    Kanefa mibohy aok’izany !

    Auguste Rajon
    Fampitaha, 27 feb. 1958

  • 16 février à 13:20 | Besorongola (#10635)

    Pour débloquer les fonds de la BM et DU FMI, il faut un leader capable de négocier pour avoir la confiance de ces Banquiers. Les banques ne prêtent qu’aux riches mais si les pauvres sont capables de montrer que leurs projets CRÉENT VRAIMENT DE RICHESSES c’est une garantie pour la banque. Le PEM ou IEM est un fourre-tout de programmes de loisirs et d’amusements et à très faible rendement en valeur ajoutée. Ceci explique la réticence des Bailleurs.
    Laissez la place à ceux qui ont du savoir faire en matière de négociations dans la haute finance.

    • 16 février à 14:25 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Besorongola,

      En tout cas, ce n’est pas un indécis comme certain Rajao qui pourra faire mieux l’affaire, car lui, il lui fallait, deux ans et demi pour réussir à n’obtenir que des intention(dixit Ravalo),

    • 16 février à 14:48 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      Qui vous a dit qu’il n’y a que Rajao qui connaît la haute finance ?
      Ce que l’on sait c’est en ce moment c’est que c’est le ministre des finances qui est en première ligne car Rajoelina n’y connaît rien en finance. Il attend juste le déblocage pour décider quel stade, quelle plage ou quel projet d’amusement mettre en place.
      Ce ministre me rappelle un certain judas d’une autre époque... À force d’être sollicité et en première ligne il risque de se voir pousser des ailes et prendre son envolé en 2023. Les traitres sont partout mais ils n’ont pas de corne.

  • 16 février à 13:23 | ratiarivelo (#131)

    O ? ry "Midabetsy : #8062 :MANAMPAHAIZANA no MPANATSIKERA**** Ny aty Leroa dia tsotra tsy fiambahabana : dia ny MIARAMANONJA EH**** ALEFAAA ! sa ahoana NAMA : MATO*****ALEFA** Ny sasany mbola mitsikera ny ANTSIKA NAMA : dia ny MIARAMANOJA ihany tsy mijanona intsony ALEFA **** zay miaraka AMINAY dia arahaba tsara e !!! MAZAVA ve ry MIDABETSY O ??? Tsy mijanona intsony fa : MASINA NY TANINDRAZANA ry Leroa !! tonga ny LERA ****LERA***Mazava ! MARINA ny VOALAZANAO ry ISANDRA-MPILELAKA : tena izany no MARINA FAHAROA(2) @ny GISITRA sahala an’i GISTA**** na tianao na tsy tianao izany no MARINA***Fa ny ry ISANDRA-mpilelaka***** fa ny aty dia ny MIARAMANONJA ihany MAZAVA !!

  • 16 février à 13:25 | Besorongola (#10635)

    DES FOUS ET DES FOLLENT DEVIENNENT DE PLUS EN PLUS NOMBREUX DANS LES RUES.

    Le signe qui montre qu’une société est en dérive ou malade c’est l’existence des malades mentaux en croissance dans les rues de Tanà en ce moment. Les gens ont peur parce que ces malades sont souvent violents et frappent.

    • 16 février à 15:49 | lé kopé (#10607) répond à Besorongola

      Cette manifestation a commencé en 2009, avec des individus habillés correctement(et pouvant encore boire et se laver) , mais hagards , car la faim les tourmente à toute heure du jour et de la nuit . Ne voyant aucune amélioration à l’horizon , cette anxiété s’est transformée en maladie mentale, qui se propage dans les rues de la Capitale et d’ailleurs ,en créant une agressivité permanente , et l’insécurité que nous vivons quotidiennement . Qui a dit que cette "révolte " avait pour but le changement ? Nous voilà depuis 12ans dans la décadence , et l’on ne peut plus manger à sa faim , boire de l’eau potable et se laver ,et nous sommes en plus privés d’électricité. Le pire c’est que l’on a fait croire au peuple que tout cela est normal !!! Vous avez le droit de vivre comme tous les êtres humains sur cette terre Mrs ,Dames, et le revendiquer , car dans tous les Pays que j’ai traversés , notre Pays est vraiment le plus mal loti , et cela dans tous les domaines . Car au moins dans ces Pays là , ils mangent à leur faim .C’est le comble pour un Pays qui a des terres arables à profusion , et où l’on peut planter tout ce que l’on veut . Sommes nous maudits ? Pas du tout , car il nous reste à revendiquer nos droits les plus élémentaires , pourque nous puissions travailler et nourrir nos familles convenablement .Est ce trop demander ???

  • 16 février à 13:25 | ratiarivelo (#131)

    Ny fahiny ****ra-VOHITRA tsy mba fanadino !!mitamberina ao an-tsaina ny : HAFA ihany ny FAHINY ! MAHEREZA !

  • 16 février à 13:41 | Shalom (#2831)

    Hors sujet - mitohy hatrany ary tsy hadino mihitsy.

    TRAGEDIE DU ROI CHRISTOPHE appelé aussi DJ tsy ampy solaitra

    IZA AMIN’IRETO ARY NO TANTERAK’I Roi Christophe DJ tsy ampy solaitra ?
    Valin-teny tsotra no angatahina : vita, tsy vita na mbola tsy vita.
    Mijanona ity lalao ity rehefa miala eo amin’ny toerany io fitondrana fopla io.

    - Fanagadrana izay mitsikera ny fitondrana
    - 200 000 ar ny karama farany ambany
    - Bulding marobe
    - 50 000 logements
    - 4x4 afaka mananika tendrombohitra
    - Drônes miady amin’ny dahalo
    - Miami
    - Côte d’Azur
    - Parking EPP
    - Tanamasoandro
    - Piscine olympique
    - Puce-n’omby
    - Tramway
    - Fambolena Coton Tuléar
    - Paris (Antsihanaka)
    - Fizarana tany 1ha isan’olona
    - Angidimby 10
    - Fitaovana manara-penitra ho an’ny miaramila
    - Fiakaran’ny vidin’ny lavanily
    - Panneaux solaires anti-delestage
    - Angovo sy rano ho an’ny daholo be mora vidy
    - Fampianarana maimaim-poana
    - Fahasalamana ho an’ny daholo be tsy an-kanavaka
    - Asa ho an’ny rehetra
    - Indostria ho an’i Madagasikara
    - Ny vehivavy sy ny tanora ho an’ny ho avy
    - Fahampiana sy fahaleovantena ara-tsakafo
    - Fitantanana ny harena voa-janahary an’i MAdagasikara
    - Fitantanana manan’andraikitra ny faritra
    - Ny spoaro, rehereham-pirenena
    - Ady amin’ny kolokolo
    - Làlana Ambilobe Vohémar, Tetezana Ampasika, Anosizato, RN44 izao indray autoroute Tanà Toamasina
    - Orin’asa isaky ny faritra 22
    - Tranomaizina manokana ho an’ny mpanao kolikoly
    - Kit scolaire + feutre (???)
    - Comptoir d’Or de la BFM
    - Karaman’ny filou isam-bolana homena ny faritra
    - Ho foanana ny sénat
    - Oniversite isam-paritra
    - Karniem-pokotany misy "CODE BARRE"
    - Ravalomanana no filohan’ny mpanohitra
    - GasyCar

    ... Sao misy mazoto ny hanoy.

    • 16 février à 14:03 | Vohitra (#7654) répond à Shalom

      - ozinina mpanamboatra zezika ao Itasy

      - ozinina mpanodina voatabia ao Itasy

      - drones alefa mamboly hazo sy mamafy ambioka

    • 16 février à 16:12 | Jacques (#434) répond à Shalom

      - Téléphérique.

    • 16 février à 16:41 | elena (#3066) répond à Shalom

      - RN 13:si je ne termine pas la réhabilitation de la RN13, je ne ferai plus de politique.
      Chiche !

    • 16 février à 20:07 | Shalom (#2831) répond à Shalom

      Ce n’est pas du Miara-Manonja mais du Miara-Mampatsiahy

      Mankasitraka ny amin’ny valin-teninareo eo, ho amin’ny rahampitso ireo ...
      Merci pour vos rappels, ils seront dans la diffusion de demain ...

  • 16 février à 13:42 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alikoum

    Les pays en bonne santé financière ne consulte pas le Docteur FMI n’est-ce pas ?
    C’est pareil pour les voitures en bonne état qui ne demandent pas à se faire remorquer n’est-ce pas ?
    C’est élémentaire mais difficile à comprendre pour notre ami Isandra et Betoko qui ne comprennent pas que leur voiture ne circule plus qu’en vitesse première.
    Isandra sy Betoko, inona no mitranga rehefa lany "première" eo ampian-karana ny fiara iray ?

    • 16 février à 13:48 | Tsisdinika (#3548) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Rehefa lany première dia atosika : "tosika première".

    • 16 février à 13:59 | Vohitra (#7654) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Dia avy isandra miantso hoe : " avancer-o hihemotra aloha e "

    • 16 février à 16:32 | Isandra (#7070) répond à plus qu'hier et moins que demain

      PQMD,

      Notre pays est malade depuis plusieurs années, dont le médecin est actuellement Rajoelina. Celui-là est atteint des plusieurs maladies, que les précédents médecins n’ont pas réussi à les soigner, pire elles s’empirent, pourtant, ils utilisaient abondamment les remèdes des pharmacies FMI et la Banque mondiale, etc

    • 16 février à 23:21 | Antony (#9838) répond à plus qu'hier et moins que demain

      « Dia avy isandra miantso hoe : " avancer-o hihemotra aloha e " »
      Raha olona tsy hihomehy amin’izay dia efa tsy haiko intsony marina moa !
      Jereo anie ilay valin-teny avy eo e ! Fiara no resahina ka ny azy indray dokotera ! Aiza moa no handeha ilay firenena ! Resaka tsy hifanojo intsony izy ity e !

  • 16 février à 14:02 | Isambilo (#4541)

    J’apprécie l’humour d’Elena.
    Je vois d’ici ce que peuvent donner les jupettes.
    IEM ou PEM, ça revient au même. Du vent mauvais.

    • 16 février à 16:30 | elena (#3066) répond à Isambilo

      Merci Isambilo.
      Mais je partagerai le prix de la révélation féminine des Victoires de l’humour avec l’ami Vohitra qui est l’auteur de l’idée, moi je ne suis qu’interprète.

  • 16 février à 14:57 | arsonist (#10169)

    Pouquoi les chefs foza , et Bokassa en tête , ne scolarisent pas leurs propres enfants à Mada ?

    Pourquoi ils envoient leurs progénitures respectives se faire éduquer et s’instruire à l’Étranger ?

    La qualité du contenu et du niveau de l’Éducation Nationale à Mada est-elle si mauvaise , à tel point que les responsables politiques gasy eux-mêmes , conscients de la gravité du problème , n’y accordent aucun crédit et poussent le vice jusqu’à planquer leurs héritiers à eux à l’Étranger ?

    Les grands responsables des orientations et décisions politiques à Mada [à savoir Bokassa gasy et ses foza] font-ils volonairement ou par ignorance le choix de cette Éducation Nationale de bas niveau ?

    Dans l’hypothèse où Bokassa gasy le fait volontairement , serait-ce pour maintenir les populations gasy dans la très regrettable obscurité de l’ignorance et de la superstition , afin de mieux les tromper , mieux les assouvir et mieux les dépouiller de leurs richesses naturelles et des richesses acquises à la sueur de leur front ?

    En particulier :
    1. La besileo foza femelle couillue isandra soutient que 82% des Gasy croient aux vertus préventives et curatives de la pisse-mémée des foza contre la covid19 et...ses récents variants .
    2. Ces 82% des Gasy seraient-ils si superstitieux jusqu’au point de croire que la pisse-mémée des foza avait déjà des vertus curatives et préventives bien avant la parution des très récents variants du coronavirus-d19 ?
    3. Bokassa gasy et les foza font tout pour abrutir les populations gasy , juste afin de s’enrichir aux dépens de ces mêmes populations gasy .

    Voici une sorte de "contraposée" à cette dernière phrase :
    "Si le bon niveau d’instruction des populations gasy enrichissait Bokassa gasy et ses foza , ces derniers feraient tout pour mettre en place une Éducation Nationale efficace et de qualité pour que les populations gasy soient de bon niveau d’instruction" .
    [Mes plates excuses auprès des honorables matheux du forum]

    • 16 février à 16:37 | Albatros (#234) répond à arsonist

      Bonjour Arsonist (#10169).

      J’attends avec impatience les réponses des petites mains du (#7070) à vos questions sur l’éducation de la progéniture des politiciens-chiens malgaches !.
      Réponses argumentées, bien sûr !.

  • 16 février à 15:22 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Si on compare un pays à un être humain, la maladie de notre pays est le diabète et le Docteur FMI est un diabétologue n’est-ce pas ?

    • 16 février à 17:38 | tiryco (#9153) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Ou peut être un pestologue

  • 16 février à 15:22 | I MATORIANDRO (#6033)

    Anadahindrenin’lisany hoah io FMI io !!!

    Raha zah lisany manambitamby an’Andriamatoa Filoha hajaina Marc RAVALOMANANA mba andefasany an’ilay gasy niara niasa taminy izay saika nataon’lisany ninan’iem-an tany atsilmo t@ fotoan’androny.

    Tsy mahay ninin oah lisany.

    MIALA.

    Reto manam-pahaizana vendrana koa no tena LLLLOOOOOZZZZZZAAAA.

    Oadray Leuleu.

    Tena mi-pem-pem @ antsoin’ny Helena lisany ry sagnagna aaaaa !!!

  • 16 février à 15:32 | I MATORIANDRO (#6033)

    Maka badge eny @ MBS izay te ahazo ooo !!!

    Olona vitsy kely miaraka @reo pizaika FJKM zay no hiaino ny tatitra fa aza matahotra ianareo 99% mpilelala reto tsy mahay ninin reto e !!!

    Tsy hanongana zahay fa hiaino tatitra. Asa raha mazava @ le tsy mahay ninin reo ndray zany zao.

    • 16 février à 16:14 | Isandra (#7070) répond à I MATORIANDRO

      Mpatory atandro,

      Ka raha tatitra izany, mendrikaja ny député tsy eny an-tokontany no handraisan’azy, fa alao horaisina any an-trano, ohatra an-tranompokonolona Isotry, sa any Ampiangonana ???,...

      Kianja filalaovan’ny zanakay aza hatao toerana hanompana olona kely ah !

  • 16 février à 15:54 | lé kopé (#10607)

    Efa lazaina ombieny ombieny fa tsy hanongana izany ny mpanohitra fa miongana ho azy eo ianareo , saingy mahina ny ratsy natao ny mpitondra ka mahita volana alohany Biby .

  • 16 février à 16:33 | LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331)

    "La mise en œuvre du Plan émergence Madagascar (PEM) tarde à venir". Hélas, Andraso eo Paoly !

    "La finalisation du PEM a été annoncée depuis le mois de décembre. Une date a même été avancée pour sa présentation officielle, le 19 janvier"

    Hélas, courrir derrière 13 lièvres à la fois sans le sens des priorités est tout simplement irréaliste !
    La Corée du Sud à ses débuts n’avait qu’un seul objectif pour s’en sortir : etre le pays numéro 1 en fabrication de télévision (Une vrai vision à long terme)

    Toute son organisation économique s’est alignée à cette unique priorité nationale.

    - Où en est La Corée du Sud maintenant ?

  • 16 février à 16:37 | Besorongola (#10635)

    PEM OU PMI ?

    A Madagascar, une bouillie à bas prix pour lutter contre la malnutrition infantile
    Vendue 6 centimes d’euro la portion, la « farine de vie » de l’entreprise Nutri’zaza permet de couvrir les besoins journaliers en micronutriments des plus jeunes.

    Par Laure Verneau(Antananarivo, correspondance)
    Publié hier à 18h00

    Partager sur Facebook

    Envoyer par e-mail
    Partager sur Whatsapp

    Un enfant attend son bol de bouillie à base de farine enrichie, dans le quartier de 67 Ha, à Antananarivo.
    Un enfant attend son bol de bouillie à base de farine enrichie, dans le quartier de 67 Ha, à Antananarivo.
    Laure Verneau

    « Koba aina ! » Les voix des vendeuses de l’entreprise Nutri’zaza se répandent de bon matin dans les ruelles de 67 Ha, un bas quartier d’Antananarivo. Comme chaque jour de 6 heures à midi (sauf le dimanche), elles distribuent la « farine de vie » dans la capitale malgache. Mélangée avec de l’eau, cette « koba aina » donne une bouillie bistre et épaisse qui permet de couvrir les besoins journaliers en micronutriments des enfants de 6 à 24 mois, en plus de leur alimentation quotidienne. Un complément indispensable dans un pays où un petit sur deux souffrait de malnutrition en 2019, selon la Banque mondiale.

    Un à un, les pères sortent des maisons en tenant leurs enfants par la main. Il est 7 heures et, bien souvent, leurs compagnes sont déjà parties au travail. Léo*, 14 ans, sort timidement une petite liasse d’ariary de sa poche. La portion de « koba aina » en coûte 300, soit 0,06 euro. « J’en prends depuis deux ans, explique l’adolescent, engoncé dans son sweat kaki. Ça m’aide à garder mon poids. J’en donne aussi aux enfants de ma famille pour qu’ils aient autre chose que du riz. »

    Lire aussi A Madagascar, les victimes de la famine quittent massivement le sud de l’île
    Près de 59 millions de « repas » ont ainsi été distribués depuis le lancement de Nutri’zaza, en 2013. Et depuis le début de la pandémie liée au coronavirus, en mars, les ventes ont encore accéléré. Pendant les semaines de confinement, mi-2020, l’entreprise sociale a observé une hausse des ventes de son produit phare de l’ordre de 30 % sur deux mois par rapport à la même période un an plus tôt. Le prix de la farine a été revu à la baisse pour permettre aux foyers affectés par le confinement de continuer de s’en procurer. Beaucoup d’hôpitaux y ont également eu recours.

    « Le riz n’est pas un aliment adapté »
    Outre la bouillie servie à la louche dans les rues par les petites mains de Nutri’zaza, la « koba aina » est distribuée en sachets dans des « hotely », des points de vente fixes, et dans les 8 200 épiceries de rue de la capitale, où la portion se vend 500 ariary. Conditionnée par l’entreprise malgache TAF, la mixture est composée de plusieurs types de farine (soja, maïs, riz et arachide). Si le complexe de treize minéraux qui enrichit la poudre (zinc, calcium, fer, vitamine C…) provient d’Afrique du Sud, toutes les matières premières qui composent la « koba aina » sont produites à Madagascar.

    « Bien souvent, les mères donnent du riz à leur bébé dès 6 mois, voire avant, souligne Mandresy Randriamiharisoa, le directeur de Nutri’zaza. Le riz est un pilier de la culture malgache, on en mange trois fois par jour, et de grosses quantités. C’est très important pour les familles que les enfants aiment le riz, mais ce n’est pas un aliment adapté pour la croissance des petits. Souvent, au goûter, on leur donne aussi des “composés”, un mélange de pâtes malgaches, de gras de porc et de macaronis qu’on trouve dans les gargotes. Ça, c’est vraiment le pire. »

    Lire aussi Mourir de faim dans le sud de Madagascar
    Etonnament, c’est dans la région des hauts plateaux, au centre de l’île, que le taux de malnutrition chronique est le plus élevé. Selon le Groupe de recherche et d’échange technologique (GRET), une ONG française partenaire de Nutri’zaza, elle touche 65 % des jeunes enfants, alors que la région fournit tout le pays en fruits et en légumes. « Les gens ne consomment pas leurs récoltes ou achètent peu de légumes à part des brèdes, moins chères, se désole Mandresy Randriamiharisoa. Ils préfèrent vendre pour acheter le riz. » Un manque de diversité alimentaire qui peut avoir des conséquences graves sur le développement physique et intellectuel.

    « La marge est calculée au minimum »
    Dans un pays où 75 % des habitants vivent avec moins de 1,60 euro par jour, selon la Banque mondiale, la portion de « koba aina » n’est pas accessible à tous. Son faible coût permet néanmoins de cibler la frange de la population qui surnage. En choisissant la vente plutôt que le don, Nutri’zaza veut ancrer dans les esprits les bonnes pratiques alimentaires. « La marge est calculée au minimum pour que l’entreprise fonctionne et puisse se mettre à l’abri en cas d’aléas », précise Claire Kaboré, la représentante du GRET à Madagascar.

    « Cela fait sept ans que je donne de cette bouillie à mes enfants », confie Malala, 25 ans, sans emploi et mère de trois enfants : « Pendant la pandémie, c’était dur de trouver du travail à cause des mesures de confinement. Alors avec mon mari, on a mangé un peu moins pour pouvoir nourrir les enfants. » Ce sont les conseils des animatrices de l’entreprise qui l’ont convaincue de compléter l’alimentation de ses petits avec la « farine de vie ». Munies d’une paire de seaux de 2 kg chacun, ces femmes parcourent en moyenne 6 km à pied chaque jour.

  • 16 février à 16:37 | Besorongola (#10635)

    Lire aussi Le Plumpy’Nut, une pâte à base d’arachide pour lutter contre la famine
    A 67 Ha, elles sillonnent les planches posées sur des pilotis qui surplombent les champs de tsikafona, sorte de nénuphars invasifs qu’on donne à manger aux porcs. Le rôle de ces animatrices est crucial dans l’acceptation de la bouillie par les familles. Car beaucoup de réticences subsistent : la peur de l’empoisonnement liée à un aliment déjà cuit. « Ce sont des femmes qui vivent dans les quartiers et que nous avons recrutées, insiste Mandresy Randriamiharisoa. Les gens les connaissent très bien, elles nous permettent de tisser des liens de confiance avec la population. Dans les endroits un peu chauds, cela permet aussi de faire la tournée sans être agressé. » Prochaine étape pour Nutri’zaza : améliorer la formule de la farine sans en augmenter le prix.

    * Le prénom a été changé.

    Laure Verneau(Antananarivo, correspondance)

    • 16 février à 16:50 | kartell (#8302) répond à Besorongola

      Voici le lien pour cet article entier du « Monde » écrit par Laure Verneau, correspondante à Antananarivo..
      Une question tout de même :
      A six(6) centimes d’€ la portion, on est en droit de se demander où peut se trouver la qualité minimale de ces farines !...
      L’ essentiel est ailleurs, certes, mais tout de même !....
      https://www.lemonde.fr/afrique/article/2021/02/15/a-madagascar-une-bouillie-a-bas-prix-pour-lutter-contre-la-malnutrition-infantile_6070038_3212.html

    • 16 février à 16:58 | MALIBUC (#9345) répond à Besorongola

      Il suffit de voir des colissés des stades en synthétique des MIAMI des Téléphériques des Tramways et des projets les plus utopiques les uns que les autres !
      Le peuple meure de faim et l’état garant de la santé de l’industrialisation et de la gestion du pays
      roule en 4X4 rutilant fait ses achats à l’étranger se soigne en France envoie ses enfants à l’école en Suisse........
      Mais qu’attends le peuple pour se révolter.
      Quand l’état ne suis plus il faut prendre ton destin en main !

  • 16 février à 16:50 | ratiarivelo (#131)

    LATSAKA mbamin’ny TA*** ary MIPARARETRA *** ary efa tena LATSA-TA****ry Mgangala-BATO sy ny KOMPAN’NY "DOUBLONS***sy ny firaisan’ny TONTAKELY sy MAFFIAS****fa hanao fihetsiketsehana eny @ny KIAJAN’NY " demokrasy (zay ilay mpanongam-panjakana***NO....) aleo tsy ho tohizana*** dia ny KIBON-dry NEHATRA no marary !!!! Na izany na tsy izany efa tongotra ambian-dakana ny any MIARAMANONJA, ka tsy miemotra intsony !! NY TIC....TAC... tsy mijanona intsony ! Hamafisiko ny voalazany " nama-MATO**** eny @ny MBS no fakana ny BAGDES ******** Ary tsy HANONGANA fa HIHAINO TATITRA****fa aza latsa-TA***sy marary KIBO*** MAZAVA ve ry MPANONGANA ISANY **

  • 16 février à 17:05 | Isandra (#7070)

    Aok’izay ity amboletra lava ity. Efa hitanao izao ve fa misy travaux ao dia mbola tadidiavinareo hanaovana amboletra ihany, sa hoe natao faniniana amin’izay lazaina, fa didy jadona indray izao.

    "Anisan’ny asa lehibe tokony ho tanterahina ny fanamboarana ny Jaridainan’Ambohijatovo ho Parc botanique, mba ho fanatsarana ny Tanànantsika sy ho famerenana ny hasin’Antananarivo.
    Efa tontosa tamin’ny septambra 2020 ireo dingana rehetra ara-taratasy sy ara-panjakana (PPM). Tamin’ny desambra no nivaly izany Ary tamin’ny 7 janoary teo no nahafantatra ireo orinasa hanao ny asa. Ary mahafaly ny mampahafantatra antsika mponin’Antananarivo ankehitriny fa efa 15 andro izay no nanomboka ny asa.
    Noho izany, efa nolazaina ary mbola hamafisina hatrany, fa tao aorian’ny fandraisana ireo mpiantsehatra amin’ny kilalaon’ny ankizy nandritry ny faran’ny taona, dia tsy afaka handray hetsika hafa intsony ny zaridainan’Ambohijatovo.
    Miezaka isika manatanteraka ireo asa, ho fampandrosoana ny Tanànantsika sy ho an’ny mahasoa ny mponina."

    https://www.facebook.com/AndriantsitohainaNaina/photos/pcb.473665147353977/473650987355393/

    • 16 février à 19:26 | Zora (#10982) répond à Isandra

      Bonsoir à tous,
      Isandra,
      Quand les gens ont faim, qu’ils doivent se démener pour trouver de quoi mettre dans l’assiette de leur famille au jour le jour. Qu’ils passent leur temps à faire la queue pour quelques bidons d’eau pour boire, se laver quand ils peuvent... Ils n’ont plus le temps de se promener dans les parcs botaniques, où est la priorité de votre mentor ???
      Vous n’avez pas répondu aux questions de Vohitra : votre DJ avait dit avant les élections que l’argent était déjà là et qu’ il ne fallait plus demander de l’aide internationale... Qu’en est-il aujourd’hui, MANGATAKA TOMPONKO OOOOOOO !!!

    • 16 février à 20:06 | arsonist (#10169) répond à Isandra

      Qu’en est-il aujourd’hui ?
      Réponse : l’attente du probable rétablissement du carnet de ravitaillement par famille sur tout le territoire , comme au temps de Deba !

  • 16 février à 18:28 | Vohitra (#7654)

    Tsy nandalo ny namana citoyendumonde androany, efa mba tena liana mihintsy hahafantatra ny tohin’ilay filazana nozarainy teto mikasika ny isa 13 iny...

    Inona marina no zava-miafina fonosiny ?

    • 16 février à 20:24 | Shalom (#2831) répond à Vohitra

      Raha ny resaka isa sy ny finoana ny resaka isa sy ny forongony ary ny momba izany dia tsotra ny tohiny, valina fotsiny ny fanontaniana hoe : inona no fifandraisan’i Eric Rabedaoro sy i DJ tsy ampy solaitra ?

    • 16 février à 20:35 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Erris angamba fa tsy i Eric sa izaho no diso ?

      Ambatonakanga ? Milaza ny tenany ho mpisikidy izy io...

    • 16 février à 21:31 | Shalom (#2831) répond à Vohitra

      ie, io anarana io indrindra fa diso tsipelina aho.
      Mpifandray akaiky tokoa izy sy ilay filou indrindra moa ramatoa vadin’ny filou.

    • 16 février à 21:52 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Dray, dray, dray...

      Dia ahoana ry Omar sy Pedro amin ity tantara ity ?

      Raha mitovy tokoa ilay resahana dia eny amin ny toko Marovatana eny ilay naha diso tsipelina anao, sady manao asa tanana izay...

    • 16 février à 23:58 | Shalom (#2831) répond à Vohitra

      Tamin’ilay Pr lehiben’ny Akademian’ny Fitsaboana nampiantsoana teny an-dapa mba hanambarany fa mety ilay tambavy dia io olona diso tsipelina io no tao an-dapa niaraka tamin’ilay filou tamin’izany resaka izany.

  • 16 février à 20:46 | arsonist (#10169)

    Une personne peu habituée à diffuser des fake-news vient de "nous" confirmer que Bokassa gasy a décidé de ne pas vacciner les populations gasy contre la cononavirus et ses variants .
    Pour deux raisons :
    1. Bokassa gasy veut imposer le monopole de sa pisse-mémée sur tout le territoire gasy.
    2. Le gouvernement gasy ne veut pas payer les éventuels vaccins pour les populations gasy .

    Encore une question de pognon pour Bokassa gasy et ses foza , aux dépens de la santé des populations gasy déjà miséreuses très sévères !

    • 16 février à 21:29 | Zora (#10982) répond à arsonist

      Hélas ! Un seul homme de bac - 3 décide que toute une population n’ait pas le choix de se faire vacciner ou pas... C’est lamentable. S’obstiner à dire que sa pisse mémé peut sauver les malgaches et le monde entier alors qu’aucun état même les africains à qui il a donné des doses gratuites n’en veulent pas, c’est du délire. Ce vaccin était offert aux pays pauvres dont Madagascar en fait partie.
      Je pleure pour mon pays. Malgaches, Réveillez vous !!!! Vous ne méritez pas d’être traités ainsi par un cancre.

    • 16 février à 21:51 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Vaccins offerts aux pays pauvres , dîtes-vous !

      Mais Bokassa gasy et les foza ne reconnaissent pas Mada comme un pays pauvre .

      Les innombrables posts de la besileo foza femelle couillue isandra et du foza mâle jomaka ambatomanga dadanaivo-betoko sur ce forum disent clairement la com’ foza .
      À savoir : Mada n’est pas un pays pauvre !

  • 17 février à 00:23 | Rainingory (#11012)

    Honohono (rumeurs) harivariva hita teny amin’ny tambajotra serasera,
    - Mivory ao @ ARENA ny TGV @ izao fotoana izao
    - Nasitaka any @ faritany ny fianakaviana akaiky an’ilery fa matahotra hetsi-bahoaka
    - Pression mafy be no mahazo an’ny Prefet mba hamoahana didy tsy hamela ny manifestation hisy ny asabotsy.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS