Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 19 juillet 2018
Antananarivo | 16h40
 

Politique

Election

Le MAPAR et le TIM, en front commun contre les nouvelles lois électorales

Les partis politiques TIM, MAPAR et certains députés indépendants ont fait une déclaration commune hier pour une mise en garde contre l’adoption des projets de loi organique sur les élections si les amendements durant les travaux de commission ne seront pas pris en compte. Selon ces derniers, il s’agit de projets de lois qui ont été concoctés spécialement pour rendre possible la réussite du parti au pouvoir dans les prochaines élections, quitte à mettre à l’écart les principes constitutionnels.

Les deux lois organiques portant régime générale des élections et référendums ainsi que celle relative à l’élection présidentielle devront normalement passer en séance plénière à partir de ce jour au niveau de l’Assemblée Nationale. Ils devront donc être voter d’ici la fin de la semaine. Pour la loi relative aux élections législatives, les discussions n’auraient pas encore été achevées en travaux de commission, son passage en séance plénière ne se ferait donc pas avec ces deux autres lois organiques.

Les Députés TIM, et Mapar ont formulé plusieurs amendements touchant le projet de loi sur le régime général des élections et les référendums et le projet de loi relative à l’élection du Président de la République. Parmi les articles touchés par les amendements figurent les projets de loi relative à la durée de la campagne électorale et référendum officielle, les dispositions sur les bulletins.

« Ces lois mèneront à une crise post-électorale » avait martelé hier la député TIM, Me Hanitra Razafimanantsoa. De même, des rumeurs sur la circulation de mallettes d’argent sur l’adoption de ces nouvelles lois électorales sans amendements se répandent déjà au niveau de cette institution.

Pour le député Arnaud Tody, ces projets de loi entraînent un recul de la démocratie. Ils renferment une présence massive de dispositions non conformes à la Constitution et favorisent les manœuvres frauduleuses. Ce porte-parole commun du TIM et MAPAR appelle l’Etat à ne pas négliger les affaires qui concernent les intérêts nationaux et à arrêter d’infantiliser les électeurs. Dans la même foulée, il appelle indistinctement tous les députés à ne pas voter ces projets de loi. Mécontents, ces députés de l’opposition ont déclaré ne pas être responsables au cas où les projets de lois seront adoptés en l’état et si elles entrainent une nouvelle crise électorale.

La majorité constituée par le MAPAR et le TIM semble donc résolu à bloquer l’adoption de ces deux lois organiques. Refus ou boycott, l’on s’interroge sur la stratégie de l’opposition. Le boycott des votes en séance plénière reviendrait pourtant à laisser le champ libre aux députés acquis à la cause de l’Exécutif.

De son côté, le Premier Ministre insiste sur l’adoption de ces projets de loi car la projection d’une nouvelle session extraordinaire ne permettra plus de faire respecter la date de convocation des électeurs. En effet, l’article 4 du projet de loi relative à l’élection du Président de la République dispose que : « (…) le décret de convocation des électeurs est pris en Conseil de Gouvernement quatre-vingt-dix (90) jours au moins avant la date du premier tour de scrutin et porté à la connaissance des électeurs par tous les moyens notamment par voie radiodiffusée et télévisée ».

125 commentaires

Vos commentaires

  • 20 mars à 09:54 | hrrys (#5836)

    Election a la maniere Poutine... !!

    • 20 mars à 10:12 | Gérard (#7761) répond à hrrys

      alliance de la carpe et du lapinou, contre une ... couleuvre

      après les années d’inspiration sino-coréo-soviétiques, de petit livre rouge et autres facéties, une bonne dose de cynisme poutinien parviendra t elle à achever ce pays ?

    • 20 mars à 12:55 | AzaMbaDonJona (#9745) répond à hrrys

      Poutine a fait des réalisations contrairement à l’autre ZERO-ZAVA-BITA

    • 20 mars à 12:58 | Bena (#494) répond à hrrys

      ô ry solo-nandrasana a. rehefa tsy lany ny lalàna vaovao tianareo asesika, dia tsy maintsy ny lalàna taloha no ampiarina. ka antsoy ny mpifidy dia avoahy ny datim-pifidianana.
      fa itody ity ve aloha ilay boxeur ?

    • 20 mars à 15:02 | Lekivy 2 (#10161) répond à hrrys

      Le chantage de l’exécutif ! Selon le PM, la nouvelle loi devrait être votée sinon cela irait contre les dispositions de la constitution sur les délais entre la promulgation de la loi et la convocation des électeurs aux urnes. Malgré leurs innombrables bourdes, les tenants du pouvoir ont bien remué les méninges pour tenir en tenaille cette « opposition » timide. Depuis le temps que tout le monde avait réclamé ces fameuses lois, ils le sortent au dernier moment pour piéger tout le monde. C’est du « quitte ou double » : si la loi est votée, ce sera en leur faveur, si elle n’est pas votée, les élections ne pourront qu’être reportées, et ils pourront prolonger leur « saosy ». Dans ce domaine, les politiciens gasy n’ont rien à envier aux Russes, Coréens du nord et consorts. Le Père Didier a fait des émules, il faut le reconnaître.

    • 20 mars à 15:20 | Ibalitakely (#9342) répond à hrrys

      Raha zavatra ilaina maika naninona no tsy natao dia nalefa mialoha teny amin’ny Antenimiera, t@ herintaona ohatra, fa tahaka ireny ankizy mpianatra gisitra ireny ka rehefa iny andeha ianga hiasa iny ny dadany izay vao mody miazakazaka hoe « ity ny bulletin-ko dada mba soniavo kely fa tsy maintsy averina androany hono » !!

  • 20 mars à 10:04 | Nambininjanahary R.Gabriel (#10190)

    Mampiahiahy ity lalàna mikasika ny hifehezana ny fifidianana kasain’ny depute manohana fitondràna holaniana ity : mba aoka re hapetraka ho araka ny lalàna sy manaraka ny lalam-panorenantsika izy io

  • 20 mars à 10:04 | Tax boom (#10141)

    honte aux députés qui vont voter pour cette loi anticonstitutionnelle, ils seront jugés par l’histoire

    • 20 mars à 13:00 | AzaMbaDonJona (#9745) répond à Tax boom

      si on attend l’histoire pour juger, les députés ont encore plein de mallettes devant eux.
      C’est qu’il faudrait c’est POGROMER les députés-sangsues : une hirudothérapie à l’envers

  • 20 mars à 10:05 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Au moins la lettre à la poste vient d’être censurée sur le fond même si on ne sait pas jusqu’où :

    - Retrait pur et simple ?
    - Amendement ?

    C’est le cas certes au niveau de la chambre basse mais on ne sait pas la décision de la chambre haute acquise au régime. Quid de sa constitutionnalité au niveau de la HCC ?

    Dans tous les cas de figure on est en face d’une précipitation dans la mise en place de ce projet de loi et ce n’est pas un bon signe pour l’avenir de la gouvernance du pays.

  • 20 mars à 10:08 | tsimbamarina (#9480)

    C’est juste une mise en scène :

    - faire voter la loi électorale qui ne fera jamais l’unanimité
    - créer des troubles ( coté HVM ou pseudo opposition) ou faire un coup d’Etat bidon
    - déclarer l’Etat d’Urgence pour une nouvelle Transition
    - referendum pour que HR reste Président

    Et le tour est joué : pas de masturbation , viol avec consentement, tout le monde est content.

    Et même la communauté DITE Internationale, car pas de ni-ni pas à choisir entre catholique/ musulman/ athée.. merina/côtier.
    Et en finale les Apatrides auront encore plus la main basse sur notre pays. On sera étranger sur nos propres terre et les multimilliardaires en devises seront encore plus contents !!!!

    Vive le Madagascar Tsy Mandohalika !!! Aiza re Dédé RATSIRARAKA izay e ?

    • 20 mars à 14:41 | AzaMbaDonJona (#9745) répond à tsimbamarina

      Un scénario plausible avec une probabilité significative d’arriver

  • 20 mars à 10:36 | Jipo (#4988)

    Autant agir par ordonnance à coup de 49/3 : les mougeons en mangent tous les jours ...

    • 20 mars à 12:12 | RAMBO (#7290) répond à Jipo

      Jipo
      Vous oubliez que nous ne sommes plus en France et colonies depuis 1960 !?
      Le 49/3 n’existe pas dans la Constitution Gasy.

      Art 104 de la Constitution Gasy :
      Il faut noter qu’une délégation de pouvoirs limités est aménagée entre pouvoir Législatif et pouvoir. Exécutif (c’est la loi d’habilitation du Gouvernement par le Parlement et qui permet au Président de la. République de légiférer par ordonnance, article 104 de la Constitution)

    • 20 mars à 13:25 | vatomena (#8391) répond à Jipo

      Rambo ___ Merci de nous rappeler que nous ne sommes plus sous un régime colonial de puis 1960. Une visite de la capitale pouilleuse ,misérable ,ordurière , criminelle suffit à convaincre tous les étrangers de passage .

  • 20 mars à 11:05 | ratiarivelo (#131)

    Salama JIABY : dia samy miandry ny TOHINY**** !! Miarahaba Anao mononkana ny tenako ra namana « MATO** » misaotranao ihany ra-FINENGO @ny fiara-miory *** Izay no maha-GASY ny GASY . Mahereza Samy tsara

  • 20 mars à 12:29 | RAMBO (#7290)

    Certains TIM et certains Mapar..pas tous commencent à douter de leur capacité de gagner ces élections de 2018. Ils cherchent les petites bêtes sans oublier de brandir sans arrêt « des crises post électorales ».
    Si ces 2 partis ont vraiment « la majorité » à Madagascar, ce n’est pas la forme du scrutin qui changerait
    la détermination des Gasy.
    Evidemment si ces députés du soit disant « l’opposition » ( l’opposition n’existe pas officiellement dans ce pays)..si ces députés amendent ces lois électorales parce qu’ils trouvent que ces lois avantagent le HVM donc à l’inverse ce qu’ils veulent ce sont des lois qui les avantagent. Ce sont des faux débats...pour distraire les électeurs de ne pas voir l’essentiel : leur programme .

    • 20 mars à 12:52 | AzaMbaDonJona (#9745) répond à RAMBO

      Evidemment, la majorité des gasigasy chocolats voteront pour ZERO-ZAVA-BITA

    • 20 mars à 12:59 | KARIBO (#7602) répond à RAMBO

      Bonjour .
      Art 104 de la Constitution Gasy ou 49/3 un copié collé de ces horribles colons ou juste une coïncidence ?

    • 20 mars à 13:12 | saricine (#2893) répond à RAMBO

      Rambo

      En fait, les dirigeants HVM prennent les gens comme des ignares ou vomanga masaka.Ils se cachent derrière ce qu’ils disent » standards internationaux « , mais tout le monde sait qu’ils évitent depuis le début de tout débat contradictoire, et plus particulièrement concernant ce cadre de lois électorales. Résultat des courses : le forcing.

      Cette méthode à été déjà vue pendant l’ère Ratsiraka, le tout accompagné de manipulations des forces armées pour sois disant « conserver un etat fort » (référence « Diego »)

      On ne construit pas une nation digne de ce nom juste en faisant des artifices pour essayer d’amadouer les(leurs) sponsors, alors qu’au moins 1 millions d’électeurs seront sanctionnés par manque de professionnalisme au niveau de la révision des listes électorales ( en plus des 5-6 derniers mois avant la date prevue de la présidentielle.

      Au niveau média, l’État devrait avant tout savoir balayer devant sa porte sur cette notion d’équité de temps d’antennes. Car ça devait commencer tout au début de son mandat. Ici la période électorale ne devrait pas être une periode d’exception pour la liberté d’expression, ou d’équité.

      Concernant la CN2 ou CN3 : l’´Etat, c’est à dire un Président qui s’assume, devrait prendre strictement ses responsabilités tout en laissant la fluidité de la séparation du pouvoir : on n’utilise (en profite) pas la période électorale pour effectuer un contentieux ou bataille juridique de l’ordre du privé. En un mot « depolitiser la justice, les forces armées, . »

    • 20 mars à 13:18 | vatomena (#8391) répond à RAMBO

      Karibo---Jamais les horribles colons auraient pu imaginer ce que les malgaches feraient de leur Indépendance.C’est l’effondrement ,la ruine de tout le pays malgache qui a ensuivi leur départ . Ce désastre s’inscrit déjà dans la mémoire de l’Histoire .Le "gasy touch ’ a montré ce qu’il pouvait faire ...

    • 20 mars à 14:01 | Isandra (#7070) répond à RAMBO

      Rambo,...

      Qui doute ?

      Ce n’est pas plutôt ceux qui recourent à la manipulation du code électoral, pour ne pas dire à la triche, pour qu’ils puissent gagner qui doutent de leur popularité et de leur capacité de convaincre le peuple sur la voie normale et ne sont pas sûrs des soutiens de leurs élus qui sont souvent comme girouette et prêts à donner leur choix au plus offrant ?

      A mon avis, si ce regime est sur de leur popularité et leur capacité, il n’aurait plus besoin de faire tous ces cirques,...au contraire, il ferait en sorte que ces élections soient authentiques et crédibles possibles dont le résultat sera accepté par tous,...

    • 20 mars à 14:11 | AzaMbaDonJona (#9745) répond à RAMBO

      Evidemment, l’immense majorité des chocolats vont voter pour HVM :
      - incapable de résoudre le délestage (à quoi bon)
      - incapable de voir les traboina (il y a d’abord plus urgent à faire des courses à Montparnasse)
      - incapable de distribuer les kits scolaires (pourquoi étudier ?)
      - incapable de résoudre l’insécurité, le kolikoly (ça profite aux amis et conseillers spéciaux)

      Bref, la logique veut qu’on continue dans la médiocrité et donc votons HVM.
      Mouhahahahahaha

  • 20 mars à 12:50 | Isandra (#7070)

    C’est une forme d’une réconciliation nationale, il faut enterrer les haches de guerre pour les intérêts supérieurs de notre nation,....

    Ity fanoherana ny lalana ity ho fanombohana, fa fametrahana ny IEM no fiarahana. Faly be aho mahita anareo,...Hihi !!!

    Nous avertissons ce régime que s’il s’entête à mettre en place un code qui pourrait entraîner à nouveau une crise politique dans ce pays, nous réclamerions qu’on les poursuive en justice afin qu’ils soient puni sévèrement, parce qu’ils ne peuvent pas nier connaître les conséquences de leur actes et leur agissements,....

    • 20 mars à 13:03 | RAMBO (#7290) répond à Isandra

      Isandra
      Avertissements et menaces oooh !
      Si Hery était rancunier ou mauvais...il aurait pu traîner en justice depuis longtemps et Ravalo et Rajoelina. Mais non.... la réconciliation nationale ne concerne pas que Ravalo et Andry... ce serait « une réconciliation d’intérêt » personnel plutôt dans ce cas !
      Il y a encore problème entre Ratsiraka qui est encore vivant et Ravalo...entre Hery et Andry..entre Ravalo et Rajoelina... et enfin entre Isandra et Zana hi hi hi.
      Mais Hery laisse libre tous ces gens..d’insulter, de critiquer, d’exprimer librement leur assentiment sans risque de prison...c’est çà la vraie Liberté qui est la base de la Démocratie.

    • 20 mars à 14:14 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Rambo,...

      Basy atifi-kavana tsy afenina fa arangaranga,...!

      Je me permets de lancer cet avertissement, parce que Hery a quand même au fond de lui une sagesse laquelle pourrait empêcher de faire n’importe quoi, malgré les conseils de ses proches,...C’est pourquoi, je ne l’ai jamais compare avec Ravalo, ni Ratsiraka,...Je le crois encore là- dessus, mais, je peux m’y gourer, comme on dit le pouvoir change le gens,....

    • 20 mars à 14:27 | AzaMbaDonJona (#9745) répond à Isandra

      Depuis le début jusqu’à maintenant, HVM n’a rien fait que du copié-collé, du kolikoly, népotismes
      et consanguinité, bafouement de la loi—constitution, ignorance des maux des gasigasy/chocolats
      (parvenus : ils ne veulent plus revivre ça ...), ventes de tout aux étrangers, destructions systématique des entreprises gasigasy, liste non-exhaustive comme d’hab. Il a même trahi Rajoelina

      A moins d’être complètement idiot, comparer Hery à qui que ce soit
      (de Tsiranana à Rajoelina) c’est super-mal-placé

    • 20 mars à 17:23 | KARIBO (#7602) répond à Isandra

      @ Vatomena,
      Bien vu le gasy touch n’ est-ce pas la traduction édulcorée du vita gasy sans faire de bashing - lol .

  • 20 mars à 12:51 | RAMBO (#7290)

    Jipo
    C’est vrai que chez vous, lorsque le gouvernement n’est pas sûr de faire passer la loi, il utilise ce fameux article 49/3 de la Constitution française...qui fait passer de force la loi sans discussion et le gouvernement engage sa responsabilité en cas d’échec. Cette méthode est mauvaise parce qu’elle enlève le débat national.
    Pour les cas de Madagascar, l’art 104 est à peu près l’équivalent du 49/3 français...Sachez que le problème de « lois électorales » se pose actuellement dans notre pays parce que c’est la première élection libre ét démocratique que Madagascar connaîtra . Rajaonarimampianina a le pouvoir strict de légiférer par ordonnance mais il a choisi le débat démocratique. Nous avons la certitude que la majorité des Députés Gasy sont conscients de l’enjeu et trouvent ces lois organiques correctes. Le Président n’a pas besoin de recourir à l’Art 104.
    Sachez qu’ aux temps de Ratsiraka, Ravalomanana...c’est le gouvernement qui fixait les modalités des élections et le peuple suivait. C’est la première fois qu’un débat démocratique et libre sur les élections est organisé dans ce pays.

    • 20 mars à 12:54 | AzaMbaDonJona (#9745) répond à RAMBO

      Ratsiraka a fait beaucoup de choses ; BEAU-COUP
      Ravalomanana a fait beaucoup de choses : BEAU-COUP
      Rajaonarimampiesona a fait avancé le COOL-KOLY : BEAU-COUP

      sinon ZERO-ZAVA-BITA

    • 20 mars à 17:28 | Jipo (#4988) répond à RAMBO

      Si votre mentor était démocratique, il laisserait les autres prétendants faire campagne, sans leur barrer la route comme il n’ a de cesse de faire, qu’ il laisse les Malgaches s’ exprimer, s’ il a les cacahuètes pour, hélas : cela se saurait ...

    • 20 mars à 18:10 | lysnorine (#9752) répond à RAMBO

      @ Rambo 20 mars à 12:51
      « Pour les cas de Madagascar, l’art 104 est à peu près l’équivalent du 49/3 français. »

      Samy hafa ihany ny andininy faha- 49-3 ao amin’ny Lalàm-panorenana ny Repoblika Frantsay faha-5 (1958) sy ny andininy faha-104 ao amin’ny Lalàm-panorenan’i Madagasikara ankehitriny

      Ny andininy faha-49-3 - araka ny voalazanao tsara - dia ampiasain’ny governemanta handaniana TSY MISY ADY HEVITRA ao amin’ny Antenimiera izay volavolan-dalàna REHETRA tiany hampiharina tsy misy hataka andro. Ka ny hany sisa azon’ny Antenimiera atao, dia mitsipaka ilay fangataham-pitokisana [« question de confiance »] raiki-tampisaka amin’ilay volavolan-dalàna, izany hoe mametraka « motion de censure » ― fitsipaham-pitokisana ― izay miafara amin’ny fianjeran’ny governemanta raha lany. Tsy mety ho tanteraka anefa izany raha tsy hoe MIVADIKA ny be an"isa mpomba ny governemanta ao amin’ny Antenimiera. .

      49-3. Le Premier Ministre peut, après délibération du Conseil des Ministres, engager la RESPONSABILITÉ du Gouvernement devant l’Assemblée Nationale sur le vote d’un texte. Dans ce cas, ce texte est CONSIDÉRÉ comme ADOPTÉ , sauf si une MOTION DE CENSURE, déposée dans les vingt-quatre heures qui suivent, est VOTÉE dans les conditions prévues à l’alinéa précédent.

      Toy izao kosa anefa no fivaky ny andininy faha-104 ao amin’ny Lalàm-panorenana Malagasy :

      Article 104.- Le Parlement, par un vote à la majorité absolue des membres composant chaque Assemblée, PEUT DÉLÉGUER SON POUVOIR DE LÉGIFÉRER au PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE pendant un temps limité et pour un objet déterminé.

      La délégation de pouvoir autorise le Président de la République à prendre, par ORDONNANCE en Conseil des Ministres, des mesures de portée générale (?) sur des matières relevant du domaine de la LOI.

      Andininy 104.- Ny Antenimiera amin’ny alalan’ny latsa-bato ataon’ny antsasa-manilan’ny
      mpikambana mandrafitra ny Antenimiera tsirairay dia AFAKA MAMINDRA NY FAHEFANY AMIN’NY FILOHAN’NY REPOBLIKA HANAO LALÀNA mandritra ny fotoana voafetra sy mikasika toe-javatra voafaritra.

      Ny fanomezam-pahefana dia manome alàlana ny Filohan’ny Repoblika handray fepetra
      amin’ny ankapobeny momba ny toe-javatra mahakasika ny sehatry ny lalàna, amin’ny
      alalan’ny HITSIVOLANA raisina eo amin’ny Filankevitry ny Minisitra.

      Ny andininy faha-38 ao amin’ny Lalàm-panorenana Frantsay no mitovitovy amin’io andininy faha-104 io :

      Article 38 :
      Le Gouvernement peut, pour l’EXÉCUTION DE SON PROGRAMME, demander au Parlement l’autorisation de prendre par ORDONNANCES, pendant un délai limité, des mesures qui sont normalement du DOMAINE DE LA LOI .

      Les ordonnances sont prises en Conseil des Ministres après avis du Conseil d’Etat. Elles entrent en vigueur dès leur publication mais deviennent caduques si le projet de loi de ratification n’est pas déposé devant le Parlement avant la date fixée par la loi d’habilitation.

  • 20 mars à 12:58 | kartell (#8302)

    Fastoche, dans un état de non-droit et à la démocratie, à géométrie variable d’imposer, manu-militari, un nouveau code électoral, à la mesure d’un pouvoir qui s’accroche, comme une moule à son rocher ! ….
    Beaucoup rêvent d’une élection à la Poutine ou d’un statut à la Xi-Jinginp, mais le problème, c’est qu’il y a, un tenant du pouvoir et deux prétendants, qui font la même ambition, conserver ou accéder au pouvoir pour y rester, le plus longtemps possible !….
    Les uns crient au scandale de la manipulation, les autres assurent à la régularité des réformes !….
    Deux options diamétralement opposées, mais, qui, dans la réalité, toute nue, sont convergentes dans le désir de chaque camp de confisquer le pouvoir, jusqu’au bout de la nuit, noire !….
    Les discussions ne sont que des parades de pan, où chacun tente de convaincre, l’adversaire, de sa bonne foi, nous sommes, ainsi, immergés dans une comédie grotesque qui cache l’incapacité du pays à s’ancrer dans une démocratie véritable, dans un jeu dangereux du faire-semblant, devenu, le sport national !…
    Cet étripage collectif n’a rien idéologique, il focalise, simplement, les querelles de chefs de clan, au détriment, d’une réforme, douteuse, présentée à un moment inopportun, signature d’un exécutif qui dérive, au fil, unique, de ses seules préoccupations du moment, de ses ambitions démesurées et partisanes d’un pouvoir qui lui échappe, inexorablement !...

    • 20 mars à 13:01 | AzaMbaDonJona (#9745) répond à kartell

      Xi-Jinginp a fait plein de réalisations contrairement à ZERO-ZAVA-BITA

    • 20 mars à 13:34 | saricine (#2893) répond à kartell

      Kartell

      Au fait, on fait quoi alors ?
      En tant que simple citoyen, Qu’est-ce qu’on devrait faire exactement ?

      Montrez nous vos lumières.

    • 20 mars à 15:19 | kartell (#8302) répond à kartell

      @ saricine

      Les meilleurs barreurs sont sur la terre !…
      Le citoyen est pris en otage mais il a versé dans le syndrome de Stockholm !…
      zanadralambo a évoqué avec justesse, mais, irréalisme la petite porte de sortie, inenvisageable, mais curieusement, la seule plausible !…
      Quand aux lumières dont vous parlez, je les laisse à nos mentors de la propagande, elles éclairent en éblouissant mais, elles ont la durée, d’un éclair !….
      Bonne soirée.

    • 20 mars à 16:04 | saricine (#2893) répond à kartell

      Kartell

      Donc si je suis bien votre raisonnement, pour les malgaches il leur faudrait un Docteur pour diriger ?

      Ne serait il pas pratique d’éradiquer d’abord les sources ( etiologies) de la maladie, au lieu de toujours taper ( traitement symptomatique) sur le gène (responsabilité) du simple citoyen ?
      Pour le citoyen, je penses que le mieux c’est de stimuler leur défenses immunitaires ( éducation, information, santé ) pour pouvoir tenir jusqu’au bout et pouvoir renverser ce déséquilibre, de se libérer contre ce que vous dites « syndrome de Stockholm « 

      Pratiquement actuellement , je vois trois sources principales : le président, le PM, l’Armée.

      La question qui se pose est : quand et comment les éradiquer ?

    • 21 mars à 14:59 | kartell (#8302) répond à kartell

      @ saricine

      Contrairement, aux déclarations de nos bonimenteurs désirant accéder au podium, il n’existe pas de potion magique, comme ils aiment à le claironner !…
      Beaucoup affirment avoir la solution, mais, pour la mise en pratique, ces docteurs de la propagande sont absents, ils ne savent pas faire, étonnant, non ?…
      Nous vivons un profond décalage entre la parole et l’action, l’une est expansive tandis que la seconde est sclérosée, atrophiée !…
      Le virtuel est entré dans la politique comme, il avait fait le triomphe de la religion et devant un tel succès, nos responsables se sont engouffrés dans le créneau d’autant qu’ils ont été adoubés par les « faiseurs de paradis » !…
      Même, le remède de cheval n’y suffirait pas, tant le malade est mal en point et le miracle en politique est encore à inventer, beaucoup s’y penchent, mais, personne n’a trouvé la formule magique, orange ou pas !….

  • 20 mars à 13:17 | RAMBO (#7290)

    HORS SUJET URGENT !
    Ce dont nous vous informons ce matin ne sont pas des fake news :
    lisez attentivement ces quelques lignes.

    ACP travaille entre autres endroits dans le Nord de la Syrie à la
    frontière turco-syrienne. Le 12 mars dernier, notre collaborateur sur place
    nous informait de la situation dramatique à Afrin et dans tout le canton par
    ces mots : « L’armée turque aidée par des rebelles islamistes originaires de
    plusieurs pays sont en train d’investir tous les villages de cette région.
    Ils vont de maison en maison, et demandent si les occupants sont musulmans
    ou chrétiens. Chaque personne est forcée à s’agenouiller et à prier Allah.
    Si elle ne le fait pas, elles est exécutée sur le champ. Ces exécutions
    visent tous les chrétiens qui n’ont pas réussi à s’enfuir, personnes âgées
    ou jeunes, femmes, enfants et bébés.

    Nous appelons donc à une mobilisation des chrétiens pour 21 jours de
    jeûne et de prière à partir du dimanche 18 mars : tous les jours à 17
    heures, où que vous soyez, priez pour la Syrie. Pour ceux d’entre vous qui
    comprennent l’allemand, regardez ce clip de 90 secondes :
    http://www.avc-int.org/filme/de/21_Tage_Gebet_Und_Fasten_Syrien_2018_Deutsch
    _HD.mp4.

    Pour ceux d’entre vous qui ne connaissez pas ACP, l’Action pour les
    Chrétiens Persécutés et les personnes dans la détresse, nous travaillons
    dans une soixantaine de pays du monde en proclamant le message de la Bonne
    Nouvelle en Jésus-Christ tout en apportant une aide concrète appropriée.
    Consultez notre site : www.acp-ch.org ;

    Merci et bien fraternellement en Jésus,

    Au nom d’ACP,

    Dr. Samuel SALTZMANN
    acp.france orange.fr ;

    • 20 mars à 13:19 | AzaMbaDonJona (#9745) répond à RAMBO

      Zappé : ZERO-ZAVA-BITA cool-cool kolikoly

    • 20 mars à 17:37 | KARIBO (#7602) répond à RAMBO

      Mr Rambo écoutez bien ce que dit ce Monsieur, concernant les Chrétiens d’ Orient , leurs suppliciés & complices , du lourd comme il vous faudrait !
      Vous voulez parler de l’ AKP ?
      https://www.youtube.com/watch?v=dcQlzxtc3LI

    • 20 mars à 19:28 | lysnorine (#9752) répond à RAMBO

      @ RAMBO 20 mars à 13:17
      « HORS SUJET URGENT ! »

      Tokony mba haha-tonga saina ny mpitondra fanjakana ihany amin’ity politikany mamohe-doza ity, dia ny fampidirana ny TIORKA (izay efa nanjakazaka tamin’ny fivarotana ambongadiny-ohatra eny isotry-) sy ny FAMPIALOFANA ny MPAMPIHOROHORO, mitafy ny ankajona mpitsoa-ponenana, (Terroristes pseudo-réfugiés) avy any SYRIA ka navotan’ny Amerikanina sy ny mpiara-miady aminy.

      « La Syrie dénonce la présence des troupes turques à Afrin »
      http://www.presstv.com/DetailFr/2018/03/20/556032/La-Syrie-dnonce-la-prsence-des-troupes-turques--Afrin
      Tue Mar 20, 2018 5:53AM

      « Le ministère syrien des Affaires étrangères a réclamé le retrait immédiat des troupes turques des territoires syriens. Il dénonce, dans un communiqué publié le 19 mars, l’OCCUPATION de la ville d’AFRIN par l’armée TURQUE, la qualifiant d’ACTE ILLÉGAL et en contradiction avec les résolutions de l’ONU.

      « Dans une missive envoyée le 19 mars au Secrétaire général ainsi qu’au président du Conseil de sécurité de l’ONU, le président syrien par la voix du ministère des Affaires étrangères a dénoncé l’occupation d’Afrin, deux mois après le lancement de l’opération « Rameau d’olivier » qui a fait des morts, des blessés et des milliers de déplacés, a rapporté Fars News.

      « « L’ÉPURATION ETHNIQUE ENTREPRISE PAR ANKARA est un CRIME DE GUERRE contre l’humanité. Elle a engendré le PILLAGE et la DESTRUCTION DES PROPRIÉTÉS de nombreux citoyens SYRIENS », ajoute le communiqué.

      « Le ministère syrien a réclamé le retrait immédiat des forces turques et a appelé le Conseil de sécurité à y mettre fin pour permettre l’acheminement de l’aide humanitaire.

      « « L’INVASION TURQUE est non seulement une menace pour la vie des citoyens et l’intégrité territoriale de la Syrie, mais elle APPORTE DE L’EAU AU MOULIN DES TERRORISTES et de leurs ALLIÉS (OTAN, ARABIE SAOUDITE et co.) qui représentent une MENACE pour le MONDE ENTIER », a conclu le ministère. »

  • 20 mars à 13:26 | AzaMbaDonJona (#9745)

    Discutons de choses sérieuses :
    - Affaire Claudine
    - Affaire Arfa
    - Affaire Soaminananem
    - Affaire Katsepy
    - Affaire réfugiés
    - Affaire Ilakaka
    - Affaire tarmac Roissy
    - Affaire tarmac Ivato
    - ...

    Issu d’un milieu modeste, ZERO-ZAVA-BITA est un parvenu qui se rattrape
    en oubliant le reste. ZERO-ZAVA-BITA finira presque sûrement très mal.

    • 20 mars à 13:50 | AzaMbaDonJona (#9745) répond à AzaMbaDonJona

      Issu d’un milieu modeste, ZERO-ZAVA-BITA se rattrape sur le dos du peuple
      à qui on a imposé un « NI-NI » à cause d’un soi-disant DEAL entre la soi-disante
      Communauté Internationale (a priori auto-proclamée).

      Le NI de Ra8 : la France n’a jamais apprécié un non-francophile encore moins quand
      celui-ci se permet le luxe de virer un ambassadeur, d’acheter un avion plus beau que celui de Sarko,
      d’avoir chercher à créer des banques ou des compagnies de telecom (domaines strictement interdits aux gasigasy-chocolats), d’afficher un bilan « peu orthodoxe » mais toutefois avec un taux de croissance de plus de 7% pour le pays ... 3 fois plus que la moyenne mondiale de l’époque.
      Dans ce cas, on va appuyer sur l’orthodoxie et c’est ce qui est arrivé.

      Le NI de Rajoelina : épisode Niels Marquadt, promesses non tenues pour la protection de l’environnement contre fonds (un double-chantage envers le peuple malagasy et envers les bailleurs), promesse d’élection post-putsch non-tenue (imbroglio du côté des cadors politiques français ... et Rajoelina a du s’effacer)

      Bref, résultats des courses : on a hérité d’un parvenu ZERO-ZAVA-BITA qu’il faut virer
      à tout prix sinon ce ne sera pas 5 années qui seront perdues mais bien plus.

    • 20 mars à 13:50 | AzaMbaDonJona (#9745) répond à AzaMbaDonJona

      Issu d’un milieu modeste, ZERO-ZAVA-BITA se rattrape sur le dos du peuple
      à qui on a imposé un « NI-NI » à cause d’un soi-disant DEAL entre la soi-disante
      Communauté Internationale (a priori auto-proclamée).

      Le NI de Ra8 : la France n’a jamais apprécié un non-francophile encore moins quand
      celui-ci se permet le luxe de virer un ambassadeur, d’acheter un avion plus beau que celui de Sarko,
      d’avoir chercher à créer des banques ou des compagnies de telecom (domaines strictement interdits aux gasigasy-chocolats), d’afficher un bilan « peu orthodoxe » mais toutefois avec un taux de croissance de plus de 7% pour le pays ... 3 fois plus que la moyenne mondiale de l’époque.
      Dans ce cas, on va appuyer sur l’orthodoxie et c’est ce qui est arrivé.

      Le NI de Rajoelina : épisode Niels Marquadt, promesses non tenues pour la protection de l’environnement contre fonds (un double-chantage envers le peuple malagasy et envers les bailleurs), promesse d’élection post-putsch non-tenue (imbroglio du côté des cadors politiques français ... et Rajoelina a du s’effacer)

      Bref, résultats des courses : on a hérité d’un parvenu ZERO-ZAVA-BITA qu’il faut virer
      à tout prix sinon ce ne sera pas 5 années qui seront perdues mais bien plus.

  • 20 mars à 13:40 | FINENGO (#7901)

    @ RAMBO

    Quand tu dis ici que Hery laisse tout le Monde libre, on veut bien l’entendre.
    Mais pourquoi ce laxisme dans la Gouvernance ??
    Oui cela s’appelle « laxisme ». Mais ça tu ne t’aventures pas à dire pourquoi Hery les laisse tranquille..
    Hery est dans l’obligation d’adopter cette Posture, car il est loin d’être un KON dans ses calculs.
    Sachant lui même, qu’il n’est pas plus propre que ses Prédécesseurs et il de paire avec toute l’histoire du Bac-7, les BdR et j’en Passe, faudra t-il que je te rappelle que Hery était au Finance du temps de Rajoelina. Hery malgré son âge, il était le Dauphin de Rajoelina, et ils étaient de connivence, mais la Gourmandise et l’attirance du Pouvoir à fait que Hery à retourné tourné le Dos à Rajoelina.

    Depuis des décennies le système de Gouvernance n’a pas évolué d’un iota.
    A Madagascar on Gouverne sous l’influence de la fourberie, c’est à dire avec tous les vices inimaginables qui puissent exister dans le monde, jusqu’à aboutir à un assassinat, c’est du déjà vu et avec certitude on en verra d’autres encore, et ces assassinats ne seront jamais élucidés, au même titre que celui de Ratsimandrava 44 ans après.

    Donc RAMBO, roules dans la farine, blanchis toi, blanchis tes paires comme tu peux, quand tu veux et où tu veux. Mais une Chose est sure Un Pourri restera un Pourri.

    • 20 mars à 13:52 | AzaMbaDonJona (#9745) répond à FINENGO

      En quelques mots : HVM = Parvenus Zéro Zava Bita. Rattraper le temps perdu en maximisant les kolikoly, c’est leur logique

    • 20 mars à 17:28 | RAMBO (#7290) répond à FINENGO

      Finengo
      Arrêtez de dire de inepties quand vous dites ..." faudra t-il que je te rappelle que Hery était au Finance du temps de Rajoelina. Hery malgré son âge, il était le Dauphin de Rajoelina, et ils étaient de connivence, mais la Gourmandise et l’attirance du Pouvoir à fait que Hery à retourné tourné le Dos à Rajoelina....
      Primo...Déjà Hery n’a jamais participé aux événement de 2009...c’est l’homme d’affaire Mamy Ravatomanga qui était client de Hery et ami proche de Andry qui a présenté Hery à Andry. Ce dernier cherchait un homme compétent pour le ministère des Finances.
      Secondo...Comme Andry est très jeune il n’a jamais envisagé d’avoir un dauphin...par contre Andry avait son cercle proche comme Raholidina, Haja Resampa, et Augustin Andriamananoro...Lors des élections, comme Andry ne pouvait pas se présenter , Andry avait un autre choix en la personne de Edgard Marie Noé RAZAFINDRAVAHY. Situation familiale : 52 ans, marié (Son épouse n’est autre que la cousine de Mialy Rajoelina) ; 3 enfants. Etudes et scolarité : Primaires : Ecole St Joseph Antsirabe Secondaires : ESCA et Lycée catholique d’Assomption à Bordeaux (France) Universitaire... Moi même j’ai soutenu ce choix. Je ne peux pas te dire ici la raison du choix de Hery. Je ne connais pas.
      A l’issue des élections...comme Andry était « interdit de pouvoir »...contrairement à ce que vous affirmez...ce n’est pas Hery qui s’est détourné de Andry mais c’est Andry qui voulait transformer Hery comme sa « marionnette ». La CI ne pouvait pas accepter à Andry d’entrer par la fenêtre alors qu’il a été sorti par la porte... C’est la condition de la CI qui a poussé Hery à couper le pont avec Andry mais pas du tout par soif de pouvoir.
      Alors M. Finengo...j’ai des infos anciennes que je ne maîtrise pas certes ..mais il y a des infos actuelles que vous ne savez pas. Alors fermez- là !

    • 20 mars à 17:33 | AzaMbaDonJona (#9745) répond à FINENGO

      @leRoidelaTangente et ça change quoi car toujours rien niveau zava-bita ?

  • 20 mars à 13:42 | FINENGO (#7901)

    Oups : .....et il est de paire avec toute l’histoire du Bac-7, .......

    • 20 mars à 13:53 | AzaMbaDonJona (#9745) répond à FINENGO

      Issu d’un milieu modeste, Hery essaye de maximiser ses gains en rattrapant le temps perdu.
      Tout ça sur le dos du peuple malagasy. Hery c’est max-max-kolikoly et min-min-zava-bita

    • 20 mars à 14:05 | AzaMbaDonJona (#9745) répond à FINENGO

      - Hery & Voahangy sont incapables de distribuer le moindre kit-scolaire.
      - Tout se passe comme s’ils ne veulent plus revoir ces années galères même à travers les prismes
      des autres chocolats.
      - Une virée pour distribuer des dons, c’est du temps en moins pour l’arzent.
      - Ils ne pensent plus qu’à comment gagner de l’arzent facile et à qui le confier (genre : quoi vendre à qui, qui peut payer des écolazy)
      - et dépenser : voir les traboina c’est du temps en moins pour les courses de Mme.

  • 20 mars à 14:33 | AzaMbaDonJona (#9745)

    Un aperçu de HVM :
    - il ne fera rien ou pas grand-chose pour la population
    - il ne supporte pas qu’un(e) adversaire le fasse

    Tous les signes du parvenu qui ne veut plus revivre un certain passé même via des
    images. (« Prouvez-moi que les chocolats sont pauvres ? »)

    • 20 mars à 14:39 | AzaMbaDonJona (#9745) répond à AzaMbaDonJona

      autre aperçu de HVM
      - écolages et retro-commissions (BNI, Soamanemen, ...)
      - mais surtout rien de fait (même pas les quelques kilomètres de route pour la Francopholie) :
      je me répète mais ZERO-ZAVA-BITA

      0-0-0-0 zéro quoi. N’importe qui d’autres aurait réussi à construire un lycée, une route, un dispensaire,
      une prison, ... mais je dis bien n’importe qui.

    • 20 mars à 15:09 | RAMBO (#7290) répond à AzaMbaDonJona

      Dondrona ...ce n’est pas parce que répétez votre disque vaky que vous avez raison.
      Faux !
      Le vrai parvenu c’est le mpivaro-dronono à bicyclette qui est devenu président de la République. Il n’a ja amais mi les pieds ni au collège ni au lycée ni à la Fac.
      Qu’est-ce qui reste de ses zava-bita ? Zéro à part ses usine délabrées ? Citez nous le contraire..hôpital, école, pont...rien mais usines Tko partout oui Alors arrêtez vos délires.

    • 20 mars à 15:31 | AzaMbaDonJona (#9745) répond à AzaMbaDonJona

      Lol tiens RAMBO trouve que les autres délirent

      Aucune réalisation n’est éternelle mais c’est pas une raison de faire comme si ca n’a jamais existé.

      En tout cas, le Zéro Zava Bita lui c’est vraiment zéro net et sans bavure

  • 20 mars à 15:00 | Solofo Jocelyn RAZAFINDRAKOTO (#10225)

    Ataovy lany eo io lalana io fa mamono tena otrany kisoa tenda-kanina eo ianareo ry hvm rehetra reto.Tsy haahvita mandat eo ianareo

    • 20 mars à 15:11 | RAMBO (#7290) répond à Solofo Jocelyn RAZAFINDRAKOTO

      Ravalo angaha nahavita mandat ?
      Ajanony ny menaces fa tsy mampivoatra !

    • 20 mars à 15:32 | AzaMbaDonJona (#9745) répond à Solofo Jocelyn RAZAFINDRAKOTO

      Ataon’ny olona kitoza izay tratra farany eo 😂

    • 20 mars à 15:34 | AzaMbaDonJona (#9745) répond à Solofo Jocelyn RAZAFINDRAKOTO

      Zéro Net et Sans Bavure : je change de disque mais la réalité n’a pas changé
      Mouhahahaha 😂😂😂😂😂😂

  • 20 mars à 15:36 | AzaMbaDonJona (#9745)

    Rien pour personne :: j’ai assez souffert je vole j’ekolaze, je kolikoly. J’ai une famille et des zamis. Devine ki je chuis : zéro net et sans bavure 😂😂😂😂😂😂😂😂😂

  • 20 mars à 15:38 | AzaMbaDonJona (#9745)

    Allez un petit verset ou la dernière de Neymar pour dévier 😂😂😂😂😂

    • 20 mars à 15:41 | AzaMbaDonJona (#9745) répond à AzaMbaDonJona

      Vivement un projet de loi sur l’obligation de masquer les non-réalisations du Neant-Sur-Toute-La-Ligne 😂😂😂

  • 20 mars à 15:43 | AzaMbaDonJona (#9745)

    Un copié collé du Coran pour cafouiller les lecteurs MT. Ils vont finir par dire que ton travail de caffouillage/masquaraded c’est NUL 👎

    Allez pardi, flood un peu pour masquer 😂😂😂😂

    • 20 mars à 16:23 | Turping (#1235) répond à AzaMbaDonJona

      Aza MBA donjona,
      Vous êtes un peu remonté (e) aujourd’hui !?
      - Avec ces nouvelles lois organiques ,le soit disant zéro zava-bita ne recherche que les ruses pour fortifier son rêne ,et de faire en sorte pour que le vent tourne en sa faveur .Dans le but d’y rester le plus longtemps au pouvoir car il n’est pas encore été rassasié avec ses acolytes opportunistes.
      - L’oligarque Poutine a fait son 4eme mandat.C’est aussi l’homme le plus riche avec ses 200 milliards de dollars ( il n’est répertorié dans le classement Forbes car beaucoup de ses biens sont des mal acquis ) malgré ses zava-bita ,il y a la soif sempiternelle du pouvoir.

  • 20 mars à 16:10 | hrrys (#5836)

    Iarivo, Ndimby Andrianavalona ,Rabenarivo Sahondra ......une petite dose de Bekamisy Boris, Turping , Paulo Leone , Che Guevara , Diego , .....
    Matoriatoandro........Mihaino, Manga, ..........
    Manifestez- vous !!!!!!

    • 20 mars à 16:34 | Turping (#1235) répond à hrrys

      Hrrys,
      Avec les nouvelles lois électorales ,le tripatouillage,... ne soyez pas étonné si le pouvoir en place finira même d’abroger la loi qui stipule la démission du président en exercice ,6 mois avant la date de l’élection si ce dernier sera candidat à sa propre succession.Dans l’état actuel des choses ,la manœuvre politique prend le dessus en se fichant complètement les problèmes quotidiens des malgaches.

  • 20 mars à 16:12 | hrrys (#5836)

    On est entrain de heurter d’un iceberg ....Ce bateau va couler....c’est certain.....!!!

  • 20 mars à 16:24 | diego (#531)

    Bonjour,

    Un, il faut que les Parlementaires expliquent clairement les nouvelles lois dont on parle, qui suscitent visiblement leurs inquiétudes ?

    Deux, les couples Exécutifs doivent travailler avec les leaders des partis politiques malgaches pour la mise en place des processus et lois électoraux, respectant bien évidemment la Constitution du pays.

    Il n’y a aucun blocage, politiquement et Constitutionnellement, qui pourrait être insurmontable, empêcherait les politiciens et les tenants de pouvoir à trouver une attente pour mettre en place des lois et des processus dans lesquels tout le monde s’engagéra à respecter, de facto, le cas échéant, devrait faire face à la justice si des fautes étaient constatées.

    Il semblerait que cette Caste politique malgache ne s’attende pas du tout. Elle a le pouvoir, il faudrait qu’elle gouverne.

    On ne va pas attendre les autres pays et la CI pour venir en aide des Traboina, de la même manière, il ne faut pas attendre que la CI et l’argent occulte viennent imposer des élections qui ne satisferaient pas la majorité des Malgaches :

    - les élections, les projets etc.... doivent avant tout trouver l’approbation et l’adhésion de la majorité de la population pour être compréhensibles et avoir un sens.

    Il ne faut que les tenants de pouvoir interprètent bêtement ce qui se passe en Russie, en Chine, ou encore en Turquie et dans quelques pays européens, dans lesquels les hommes forts prônent une politique nationalisme pour consolider leurs pouvoirs, en verrouillant les processus électoraux avec l’accord implicitement de la majorité de leurs peuples.

    Ce n’est absolument pas le cas à Madagascar, les gens veulent des élections ouvertes, libres et fiables :

    - les tenants du pouvoir et les opposants devaient donc s’attendre pour éviter que le pays ne sombrerait dans une autre crise.

    Madagascar n’à jamais été à l’abri d’une guerre civile, il ne faut pas l’oublier.....heureusement qu’il y a le Fombandrazana et la langue qui cimentent assez bien encore le pays.

    La classe politique malgache dans son ensemble refuse pour l’instant, d’une manière catégorique, une société dans laquelle ce sont les lois qui gouvernent le pays. Cela ne va pas durer éternellement. Tôt ou tard, plutôt serait bénéfique pour le pays, le - droit - va s’imposer, ce n’est qu’une question de temps.

  • 20 mars à 17:26 | Jacques (#434)

    Rambo, one more time :

    " Dondrona ...ce n’est pas parce que répétez votre disque vaky que vous avez raison.
    Faux !
    Le vrai parvenu c’est le mpivaro-dronono à bicyclette qui est devenu président de la République. Il n’a ja amais mi les pieds ni au collège ni au lycée ni à la Fac.
    Qu’est-ce qui reste de ses zava-bita ? Zéro à part ses usine délabrées ? Citez nous le contraire..hôpital, école, pont...rien mais usines Tko partout oui Alors arrêtez vos délires "
    .

    Je l’ai rappelé hier, son refrain c’est les « andafy » ou bien Ravalo. Et le mec se dit en Christ. Que l’on sache le Christ n’a jamais haï personne, le faux consul général, lui, se réjouit des peines de son prochain.

    • 20 mars à 17:37 | AzaMbaDonJona (#9745) répond à Jacques

      Et ca change quoi à la réalité ? Rien de fait

    • 20 mars à 17:45 | RAMBO (#7290) répond à Jacques

      Jacques.
      N’a-t-il pas dit « Rendez à César ce qui est à César et rendez à Dieu ce qui est à Dieu »... Cela veut dire qu’on ne mélange pas la politique et la religion.
      Ravalo n’est pas mon ennemi, c’est un adversaire politique comme vous...montrez-moi Jacques un seul de mes écrits qui dit que « je hais Ravalo » et on en reparlera. Jésus Christ avait des adversaires , les Pharisiens et les Saducéens mais ils n’ont jamais été les ennemis du Christ... Jésus a même demandé au Père de pardonner ses bourreaux parce qu’ils na savaient pas ce qu’ils faisaient. Mais en réalité ces gens là étaient « programmés » pour que l’Ecriture" se réalise...et que le Salut soit possible.

    • 20 mars à 17:46 | saricine (#2893) répond à Jacques

      C’est un frustré qui essaye de blanchir ses tsikoko, mais à défaut de shampoing, il met de l’huile de vidange.

      Un autre victime de sa propre turpitude.

      Ory hava-manana. Raha maty aho matesa rahavana.

    • 20 mars à 19:32 | Isandra (#7070) répond à Jacques

      Jacques,...

      J’etais à Antsiranana l’été dernier, j’ai vu un hôpital fonctionnant à plein regime, et un prof de maths au lycée me l’a fièrement confirmé.

      http://www.lexpressmada.com/blog/actualites/antsiranana-le chu de tanambao sequipe/

    • 20 mars à 19:48 | AzaMbaDonJona (#9745) répond à Jacques

      Un hôpital manara-penitra « kalitao » à souligner. Attention il risque de disparaître faute d’entretiens : une aubaine pour ceux qui n’ont rien fait Zéro Zava Bita

    • 20 mars à 22:06 | Jacques (#434) répond à Jacques

      À Rambo,

      « N’a-t-il pas dit « Rendez à César ce qui est à César et rendez à Dieu ce qui est à Dieu »... Cela veut dire qu’on ne mélange pas la politique et la religion. »

      Dites donc Monsieur le conseiller, si vous métaphorez de la sorte, votre dissertation tournera au vinaigre. Dès le départ vous livrez une fausse signification de cette fameuse expression.

      D’autre part vous dites « Ravalo n’est pas mon ennemi ». Certes il ne l’est peut-être pas mais cela n’enlève en rien votre ressentiment à son endroit. Rares sont vos posts qui ne le vilipendent pas, vous appelez cela « amour » ? Vous êtes pire que les pharisiens car ces derniers ont quand même, par moments, pu faire profil bas face au Christ. À notre endroit, nous les andafy et ainsi qu’à l’égard de l’ancien chef de l’état vous n’y étiez jamais allé de main morte.

      Au fait, Rambo, que pensez-vous du plagiat de Rajao lors de son investiture ? Que pensez-vous des accointances qu’il a eues avec la mère Claudine ? Que pensez-vous des accointances qu’il a eues avec Houcine Arfa ? Que pensez-vous de la circulation des « malettes » au sein de l’assemblée nationale ? Que pensez-vous de l’impuissance de Rajao vis-à-vis de Roland Ratsiraka ?
      Bref un tas d’interrogations dont on aimerait bien requérir votre point de vue.

      Pour la route, Rambo, j’ai relevé ceci dans un canard de la place :
      http://www.midi-madagasikara.mg/politique/2018/03/20/hery-rajaonarimampianina-a-ambilobe-les-eleves-requisitionnes/

    • 20 mars à 23:21 | AzaMbaDonJona (#9745) répond à Jacques

      @Jacques Dieu a fait beaucoup voire tout. Cesar aussi. Notamment des routes comme les voies romaines. Il n’a pas attendu 2030 😂

  • 20 mars à 17:52 | Ramose Rabeza (#10010)

    Efa tsy mahatoky tena intsony ny HVM ka totondry vola sisa no atao

  • 20 mars à 18:18 | FINENGO (#7901)

    @ RAMBO.

    Monsieur le Faux Consul Général comme dirait Jacques.
    Hery était-il obligé d’accepter le Poste du Ministre des finances à l’époque du Bac-7.
    Si c’est oui, Pourquoi. Par Amour de la Patrie, ou par intérêt financier..????

    Vous critiquez tous la CI, toi compris quand ça vous Chante.
    Et pour vos intérêts Personnel vous léchez tous le Q de la CI.
    Je te Pose une question, une fois de plus. Madagascar est dirigé par la CI ou Par un Chef d’ Etat ????

    A t’entendre aucun Etat dans le monde, n’auriez contrarié la CI, et depuis la nuit des temps.
    Donc ne me dit pas que la CI ceci La CI cela. Dis plutôt que ce que la CI vous a dicté vous arrangeait. Ton Hypocrisie à outrance refait surface, rien d’étonnant l’hypocrisie chez toi c’est inné.
    Entre autres j’ai démenti plusieurs de tes affirmations depuis ce matin. Il est bien suprenant que tu n’en touches mot. Ce reflète une fois de plus ta manière de faire à vouloir manipuler les informations, pour pouvoir manipuler tes interlocuteurs. Mais comme je te l’ai déjà dit fais en à d’autres mes pas à moi. Tes Affirmations sur Resampa, sur Houcine Arfa, sur les cyclone que personne ne pourrait arrêter au large de l’océan Indien et j’en passe car des affirmations d’un malade de la Tête tu en chies des Centaines ici Chaque jour. Pauvre Imbécile que tu es.
    Tu n’es qu’un misérable RAMBO, Comme certains ici qui à chaque Post donne des leçons Constitutionnelles et Politique et consent à accepter toutes les dérives et les atrocités commises par L’Amiral d’eau douce de son Nom RATSIRAKA, sous prétexte d’une affinité puante.

    Fort heureusement que vous ne pourriez pas prétendre à être les représentants de l’intégralité des Malgaches. C’est déjà ça de Gagner peu soit-il, et Dieu Merci.

    • 20 mars à 19:52 | AzaMbaDonJona (#9745) répond à FINENGO

      @FINENGO
      Tout le monde peut se targuer de titres abracadabrants : que vaut un tel titre dans un pays de gueux ? C’est comme être Amiral ou Général d’Aviation 😂😂😂😂😂. Mort de rires !

  • 20 mars à 21:08 | Jacques (#434)

    Pour la mère Isandra,

    Vous, à Diego l’été dernier, avez donc constaté un hôpital qui fonctionnait « à plein régime » et dans cette même phrase vous dites qu’un certain prof de maths vous l’a confirmé. Ça sent l’incertitude dans vos propos. Apparemment on ne parle pas du bon hôpital, situez-le-moi si vous y aviez vraiment été ? À proximité il y a un bâtiment administratif, de quel bâtiment s’agit-il ? Eh oui une bonne réponse de votre part aura bien prouvé votre passage là-bas. Pour ce qui concerne l’article du canard l’express, je lui laisse cette responsabilité car moi aussi j’ai eu l’occasion de discuter à plusieurs reprises avec les personnels que je connais dans ce centre et qui ont des avis divergents.

  • 20 mars à 21:32 | FINENGO (#7901)

    @ AzaMbaDonJona
    Bonsoir,
    J’ai le même point de vue que vous, qui heureusement pour les Honnêtes et sensés, ne rime à rien. La Marine sans Bateaux, Armée de l’air sans Avion et certainement Parachutiste sans Parachute. Oui tout ce qui n’ est pas possible et pas faisable ailleurs, le devient à Madagascar. Et c’est là que l’on se pose des questions sur la capacité intellectuelle des Dirigeants. Comme récemment 50 nominations de Généraux d’un coup de lance Pierre, et pour qu’elle Armée. Pu.tain, mais c’est incroyable, du président de la République jusqu’au plus petit personnage de son Gouvernement doivent avoir le Q à la Place de la Tête, pas possible.
    Mais dire ça et le faire comprendre et admettre à RAMBO, ça relève d’un Miracle.
    Et le comble dans cette Histoire rocambolesque, c’est que, Usurpateur et Prédateur qu’il est, le RAMBO s’improvise Moralisateur et à la limite Pasteur à ses heures pour nous faire du Copié/Collé des versées Bibliques afin de nous montrer sa Puante Manipulation de Prédateur.
    C’est comme si que le Diable, vous demande de ne pas offenser Dieu.
    Du Jamais vu. Maro ny raha hita sy heno aty an-tany Malagasy aty.
    Bonne soirée ..!!!

    • 20 mars à 21:41 | AzaMbaDonJona (#9745) répond à FINENGO

      Il comprend mais submergé par l’appât du gain, il dévie : on peut détecter un iota d’intelligence chez ce sujet. Mais à force de ne pas l’utiliser il va perdre le peu qu’il a !!!!

  • 20 mars à 22:05 | zanadralambo (#7305)

    Dans une autre rubrique, je suis tombé par hasard sur un crachat de Lysnorine, Je ne voiulais pas réagir au début, puis finalement je me dis qu’on ne peut pas laisser passer un pareil outrage, un appel tout court au lynchage. Lysnorine ou la haine en héritage…Ces gasy qui sont partis, à l’époque de la révolution socialiste (c’était « pars ou crève »), il a bien fallu qu’ils refassent leur vie. Ils ont gardé cet amour atavique pour le pays de leurs ancêtres mais beaucoup, aussi, ont fait le choix d’aimer cette France généreuse qui a bien voulu les accueillir ; et leur redonner cet espoir que leur pays d’origine leur a enlevé. Ces Malgaches qui assument leur bi-nationalité, qui refusent de mordre la main qui les nourrit, qui refusent de cracher dans la soupe, ces gasy fiers de leur double culture (une richesse, n’en déplaise aux populistes)…Lysnorine les appelle « vazaha tapany, vazaha taratasy, vazaha mainty ». Que de mépris dans ces mots…
    Lysnorine et ses amis, genre Turping, nationalistes devant l’éternel nous ont inventé mai 72 ; Leur haine de la France a mis au pouvoir un amiral voyou, lui-même revanchard, qui a pratiqué la politique de la terre brûlée et franchi le Rubicon en nous jetant dans les bras de l’amicale soviétique. L’économie planifiée, le centralisme démocratique, le culte de la personnalité qu’ils nous ont imposés, on en voit le résultat. Ils ne regrettent rien, la faillite où nous a amenés leur aventurisme, ils la mettent sur le dos de la françafrique !!! Trop facile le raccourci. Ils se sont foutus de notre gueule, ça ne leur a pas suffi, ils remettent le couvercle en appelant de tous leurs vœux qu’on choisisse maintenant la Chine. La politique du gagnant-gagnant à écouter, notamment, l’infâme Turping.

    Lysnorine et Tutping, la francophobie dans ses œuvres ! Ils haïssent la France et pourtant, ils y sont planqués tous les 2. Bien sûr, bien sûr, ça fait 10 ans que Turping, le vertueux, nous assure qu’il va rentrer pour apporter son anjra biriky au pays. Pour l’instant, il est bien calé dans le sofa de son appart parisien, à pester contre cette maudite France qui lui a pourtant tout donné. Et ces 2 xénophobes qui n’aiment pas les immigrés (ne leur parlez surtout pas des karana, des safiotra qui volent le riz des Malgaches) , qui sont pourtant eux-mêmes immigrés, de vénérer le Dieu que ces vazaha qu’ils vouent aux gémonies ont imposé à nos esprits. Contradiction, quand tu nous tiens.

    Et ce sont des gens comme ça qui prétendent nous sortir de l’enfer où leur bêtise nous a menés. Quand j’entends le Turping vanter les mérites de James Ratsimba, dl’Arlette ou des ces énergumènes qui n’ont de faits d’armes que la guerre des îles éparses, ça me fait doucement rigoler.

    • 20 mars à 23:40 | Belakana (#7721) répond à zanadralambo

      Bonsoir Zanadralambo,

      J’adhère. Toi au moins quand tu interviens, c’est long et très instructif. Le copié/collé : tu ne connais pas car tu utilises tes mots.
      Le vazaha mainty (que je suis) lui dit « drittsekk ». Il cherchera sur internet ce que cela signifie.

      Bonne soirée

  • 20 mars à 23:46 | FINENGO (#7901)

    @ Zanadralambo.
    Bonsoir Frérot.
    Eh be ,cet article de Lysnorine je l’ai zappé.
    Mais en réalité ça ne me surprend pas du tout. Car à Chaque Pet de travers que cette Personne commet ici, je m’en presse de la remettre en Place, mais comme la fourberie fait partie intégrante de leur vie de tous les jours, ça ne répond jamais aux divers remarques que l’on leur adresse. Moi avec Ma grossièreté, qui n’est pas inné, mais seulement provoqué par ces genres d’individus que j’ appelle des Mange Miarde.
    Nationaliste qu’ils sont, mais qu’ils y rentrent à Madagascar, c’est leur Nation, qu’ils ne viennent ch.ier dans les bottes, des Gens qui ont de l’ambition et Malgré l’amour du pays qui les a vu naître, se portent mieux ailleurs et compte y rester pour y vivre. Mais la jalousie leur fend le Q.

    En 1972, ils se disaient tous capables de rivaliser avec ce qui existait à l’époque. 43 ans sont passés, de combien le Pays aurait avancé ??? Même pas d’un petit pas. Quelle Bande de Branleurs. Ca ne veulent pas être responsables de leurs Propre Konneries, toujours à vouloir accuser les soit disant Colons, qu’eux même n’ont jamais connu. Un Amiral de Majorette que certain Pilote de ligne d’après les dires, sans que j’en ai la preuve qu’il le soit, défend bec et ongle par affinité disait-il. Mais de quelle affinité. ?? Affinité avec un Prédateur, un assassin, un moins que rien. Soit il est de sa famille, soit il avait du profit du temps de ce Bâtard d’Amiral de mes deux, soit tout simplement il fait parti de la Bande des minables qui oeuvraient avec le Marin d’eau douce.. Et ça se permet de donner des leçons sur la gouvernance, sur la constitution et j’en passe. Qu’il fasse ses leçons à celui qui a toujours ignoré la différence entre Dictateur et Président d’une République. Et comment gérer une République quand on est le Président.

    L’autre Malade du Pays Betsileo, idem. Se dit nationaliste depuis des générations. Nationaliste, si seulement ils savent de quoi ça tient d’être Nationaliste. Certains qui ne cessent de l’aboyer ici auraient réfléchis avant de dire qu’il l’est. Le fait d’être Nationaliste n’est autre chose que l’égalité absolue de tout individu du même Pays. En Plaçant la Nation au-dessus de tout dans leur pensée, la mise en valeur l’appartenance à la même culture, à la même langue, à la même Religion et jusqu’au patrimoine commun. En quelque sorte du communisme à outrance. Avec une telle conception, ils pourront toujours rêver à une évolution plus qu’incertaine. Le Ratsiraka avait instauré ce système, en rendant une Grande partie du peuple dépourvue d’éducation, de droit de pensée et j’en passe pour aboutir à une uniformisation du peuple. La Malgachisation entre autre Et je reconnais malgré tout que ce Bâtard avait réussit.

    Le Mot de la fin : Qu’ils disent ce qu’ils veulent, ce qu’ils puissent penser, mais ils ne pourront pas m’ôter le droit de les rappeler à l’ordre, au moindre faux Pas, et ceci sans ménagement car ils le méritent autant qu’ils sont.
    Bande de Minables.
    Bonne soirée Frérot.. !!

    • 21 mars à 14:23 | vatomena (#8391) répond à FINENGO

      Se proclamer « nationaliste » dans un pays qui a cessé d’exister ,qui n’est jamais devenu une nation majeure , qui vit d’expédients et de mendicité ,cela prete à moqueries .
      Malgré une occupation coloniale , on sentait autrefois vivre un peuple malgache ,comme une nation malgache . Une Indépendance mal acquise ,mal comprise ,livrée à des prédateurs a détruit la nature meme de l’ame malgache .Les malgaches ne se reconnaissent plus .

  • 21 mars à 00:21 | zanadralambo (#7305)

    Bonsoir, Belakana et Finengo. Le nationalisme, c’est le repli sur soi, c’est le refus de l’autre, de tout autre. L’autre que ces 2 malades sont en France. Je suis sûr que ces 2 comiques votent à gauche, à l’extrême gauche., ils s’affirment pour la liberté, contre la haine et l’intolérance . Ces sentiments immondes qu’ils veulent pourtant appliquer chez nous, où ils votent évidemment extrême droite. Chrétiens, moralistes…et surtout hypocrites !
    Bonne nuit, frères.

    • 21 mars à 08:34 | poiuyt (#584) répond à zanadralambo

      Être gasy, être binational, habiter en France, et être nationaliste : c’est bizarre, surtout à partir d’un âge. En ajoutant que c’est des gens informés par cet écran, alors ce n’est pas possible.
      Mais cela doit exister ... comme l’exception.
      C’est peut-être des petites gens, qui font juste ce qu’ils peuvent, ancrés sur un passé révolu.

      Le poiuyt n’aime pas le karane, qui, à considérer qu’il soit gasy, n’est pas patriote. D’où : il n’est pas gasy. Qu’il arrête de saigner Madagascar. Qu’il arrête de faire son apartheid suffisant, quelle qu’en soit la raison. Sinon, qu’il s’en aille.

  • 21 mars à 13:53 | zanadralambo (#7305)

    Le poiuyt (j’aime bien ce « le » que vous mettez devant votre pseudo) ne veut pas des karana parce qu’ils ne s’intègrent pas. Il ne faut pas généraliser, très cher. Il y a des bons et des mauvais chez les karana, comme il y a des bons et des mauvais chez les gasy, j’en sais quelque chose, il n’y a qu’à voir le pedigree de certains habitués de ce forum.
    Je suis un immigré, ma vie n’a pas toujours été un long fleuve tranquille dans cette France qui est mon pays d’adoption. Je sais ce que c’est d’être déraciné, je sais ce que c’est qu’être étranger dans un pays où vous n’êtes pas forcément bienvenu ( et encore, moi je le dis, la France est un pays d’accueil formidable). Je me mets à la place de ces karana que le gasy n’aime pas, qu’il jalouse souvent, qu’il accuse de ne pas s’intégrer. J’en connais, j’en ai connu qui ont essayé de s’intégrer, mais qui se sont heurtés à un refus, à un mur, qui ont été rejetés ; leur religion (ils sont à majorité musulmane) y est aussi pour quelque chose, il est vrai.
    On est dans la même galère, Qu’on le veuille ou non, ils font partie intégrante de notre société, de notre pays, on est condamnés, dès lors, à vivre ensemble. Vous n’allez quand même pas les jeter à la mer, on ne va pas organiser un gentil pogrom ? Il faut beaucoup de tolérance de part et d’autre, il faut se parler, apprendre à se connaître afin que ce sentiment qu’on appelle respect s’installe des deux cotés. Plus facile à dire qu’à faire, je le reconnais, plus facile pour moi qui vis à l’étranger et qui, forcément, ai appris à avoir ce recul nécessaire qui donne ce minimum de tolérance...Plus facile pour moi qui vis dans un certain confort et qui ne comprends pas forcément ce sentiment de frustration de certains compatriotes. La misère dans laquelle ils vivent ne favorise évidemment pas cette compréhension mutuelle sans laquelle le vivre ensemble ne peut pas marcher.
    N’empêche, le refus de l’autre n’est pas la solution pour nous sortir de cette crise où les voyous au pouvoir veulent absolument nous maintenir afin de garder leurs privilèges. Le jour où on l’aura compris, on aura beaucoup avancé. Gasy, karana, sinoa ou vazaha, enfants de ce pays, on s’en sortira ensemble ou on coulera ensemble.

    • 21 mars à 18:06 | saricine (#2893) répond à zanadralambo

      Merci Pasitera

    • 21 mars à 22:49 | poiuyt (#584) répond à zanadralambo

      J’ai du mal à penser que vous ayez connu le Madagascar de Ra8.
      Je vais faire court.
      La société avait vu poindre l’ordre, le progrès était là. Le bianco efficace, de vrais punitions pour les corrompus et corrupteurs actifs, les bénéfices des entreprises étaient ré injectés localement, … : la patrie se relevait sensiblement. … Le karane a fomenté un coup d’état, … depuis, les bénéfices sont évacués de Mada sans déclaration, du vol ; les gasy sont de plus en plus pauvres chaque jour, les terres passent de plus en plus aux mains du karane. Il place ses hommes : ce sont les 2 derniers présidents vassaux, et les nombreux militaires officiers ventrus joufflus sans porte-feuille. Ce n’est pas le gasy lambda qui peut devenir président : il faut avoir une autorisation du karane, un vrai parrain à Mada. Les avions voient des immigrations de musulmans antipathiques, riches. Le pauvre christianisme commence à subir des attaques prosélytes. On parle de bibles achetées par kilos pour être brûlées.
      Le karane sait que ça pètera ; ce jour-là, tout compte fait, il ne sera pas perdant. La tendance n’en est pas du tout au changement positif : la patrie se noie, et c’est le dernier des soucis du karane.

  • 21 mars à 23:04 | lysnorine (#9752)

    @ poiuyt 21 mars à 08:34 |
    « le karane, qui, à CONSIDÉRER qu’il soit GASY »

    Tsy fakofakon-dresaka mihitsy ny momba ny hoe maha- « GASY » ny olon-kafa firenena na koa izay REHETRA TSI-MALAGASY FIAVIANA – na MITONONA HO tsy manan-tanindrazana (apatride) na MPITSOA-PONENANA (terroriste mitafy ny akanjona réfugié !) , izany hoe ny nahazoany na mety hahazoany mizaka ny sata-na olom-pirenena Malagasy.

    Efa nisy famelabelarana sy ady hevitra mikasika izany teto
    [ www.madagascar-tribune.com/Un-atelier-pour-la-resolution-de-l,22656.html#comment325936 « Droit à la nationalité-Un atelier pour la résolution de l’apatridie »,vendredi 11 novembre 2016]

    Tsahivina fa : NATURALISATION ihany no hany fomba mety ahazoan’izy ireo ny sata-na olom-pirenena Malagasy ka misy « DÉCRET de naturalisation pris en conseil des ministres » mivoaka ao amin’ny JO momba izany.

    Hoy izahay indrindra momba ny sari-monina eto Madagasikara ka mitonona ho tsy manan-tanindrazana na tsy ho isan’ny olom-pirenena na aiza na aiza (APATRIDE) :
    [lysnorine 11 novembre 2016 à 11:26]

    « Na Sinoa, na Karana avy any Pakistan (Mahomedanina), na Karana avy any India (Baniany, sns., na Kômôrianina ka TERAKA teto Madagasikara TALOHAN’ ny fiverenan’ny FAHALEOVANTENA tamin’ny taona 1960, izany hoe tamin’ny andron’ny fanjanahan-tany dia AVY HATRANY DIA FRANTSAY (citoyen français). Tsahivina fa ny tompon-tany Malagasy na « indigènes » tsy mba navelan’i Frantsa nizaka izany zo izany (jus soli na fahazoana ny zo ho isan’ny olom-pirenena noho ny TANY nahalatsahan’ny tavony). Koa raha misy amin’izy ireo eto Madagasikara mitonona ho tsy manan-tanindrazana na tsy ho isan’ny olom-pirenena na aiza [APATRIDE] na aiza, dia azo antoka fa TSY-ARA-DALÀNA ny nidirany teto Madagasikara fa antsokosoko [« clandestin » hoy ny Frantsay]. Ary TSY MISY ANTONY TOKONY HANOVANA ny « CODE DE NATIONALITÉ » malagasy ho an’ireo na kely akory aza. »

    Torak’izany ihany koa, hoy izahy :

    « Tsy misy tokony hanovana ihany koa ny « code de nationalité » malagasy ny amin’ny safiotra nateraka vehivavy malagasy vadina olon-kafa firenena ARA-DALÀNA satria efa manana ny satam-pirenen-drainy izy. Mahazo mangataka ny ho Malagasy ihany izy kanefa tsy voatery hanaiky ny Fanjakana malagasy :

    « Lorsque le PÈRE a une NATIONALITÉ ÉTRANGÈRE, L’ENFANT NE NAÎT PAS MALGACHE. Il peut seulement le devenir. Encore, le Gouvernement peut-il s’opposer à ce qu’il acquière la nationalité malgache (art.16, 18 et suivants). »

    Tsy ny fitsimbinana sy fiarovana ny sata-maha Malagasy ny tompon-tany malagasy ― izany hoe ny HO AVIN’NY FIRENENA MALAGASY MIHITSY ― anefa no naha-may ny fitondran’Ingahy Rajaonarimampianina nanefy ny hoe « loi n°2016-038 modifiant et complétant certaines dispositions de l’Ordonnance n° 60-064 du 22 juillet 1960 portant Code de la nationalité malagasy », sy ny depiote mbany senatera rehetra nandany azy fa : Ny hahamora ny « FANAGASIANA » izay TSI-MALAGASY FIAVIANA rehetra , sari-monina na tafiditra eto Madagasikara sy ny haha-olom-pirenena Malagasy avy hatrany izay ZAZA ateraka LEHILAHY OLON-KAFA FIRENENA amina vehivavy malagasy. Tsy sarotra vinanina izay ho vokatr’izany.

    Hita miharihary izany TSI-FITSIMBINANA sy TSI-FIAROVANA izany ― fa fanarahana ambokony fotsiny ny BAIKO avy any ivelany ― ao amin’ny :

    « EXPOSÉ DES MOTIFS (IMBÉCILES & ANTI-MALAGASY ou ANTINATIONAUX) mialoha ilay lalàna
    « MANDRAVA » ny foto-pitsipika lehibe nianteheran’ny lalàna tamin’ny 1960 :

    « Depuis l’accession de Madagascar à l’indépendance, le texte qui régit le DROIT à la nationalité est l’Ordonnance n° 60-064 du 22 juillet 1960 portant Code de la nationalité malagasy.

    NB : il ne s’agit pas de DROIT mais de « déterminer les CONDITIONS dans lesquelles sera attribuée ou pourra être acquise, dans l’avenir, la nationalité malgache... de façon tout à fait originale POUR TENIR COMPTE des DONNÉES démographiques, économiques et politiques MALGACHES ».[Exposé des motifs de l’Ordonnance de 1960]

    « FORCE est pourtant de constater qu’en raison de certaines dispositions foncièrement DISCRIMINATOIRES contenues dans ce texte, bon nombre de ces dispositions NE SONT PLUS EN HARMONIE avec les réalités malagasys telles qu’ON (QUI ?) les RESSENT aujourd’hui et ont animé ainsi de nombreuses CRITIQUES émises tant à travers des rapports internationaux que régionaux.

    « En effet, les organes CONVENTIONNELS tels que le Comité pour l’élimination de la discrimination raciale en 2004, le Comité pour l’élimination de la discrimination à l’égard des femmes en 2008, le Comité des droits économiques, sociaux et culturels en 2009, le Comité des Droits de l’Enfant en 2012 ainsi que le Conseil des Droits de l’Homme en 2010 et en 2014 lors de l’Examen Périodique Universel (EPU), ont régulièrement dénoncé la persistance de ces dispositions discriminatoires dans NOS NORMES juridiques nationales...

    « Madagascar a cependant ratifié les principaux instruments juridiques internationaux et régionaux notamment.... Convention sur les Droits de l’Enfant, qui consacrent le DROIT de tout enfant d’ACQUÉRIR une NATIONALITÉ ainsi que les DROIT ÉGAUX de la FEMME à ceux de l’homme en ce qui concerne l’acquisition, le changement et la conservation de sa NATIONALITÉ ...

    « En tant qu’Etat partie à ces instruments, Madagascar a l’OBLIGATION ( ?!!) obligation de prendre toutes les mesures appropriées, y compris des DISPOSITIONS LÉGISLATIVES, pour modifier ou abroger toute loi qui constitue une discrimination à l’égard des femmes et des enfants, de les mettre en conformité avec les principes y énoncés, et de mettre en œuvre les différentes recommandations des organes des traités et du Conseil des droits de l’homme se rapportant à la nationalité.

    (Hofaranana)

    • 21 mars à 23:25 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      @ poiuyt 21 mars à 08:34
      « le karane, qui, à CONSIDÉRER qu’il soit GASY »
      (Tohiny sady farany)

      Hoy ihany izahay teto , lysnorine 11 novembre 2016 à 11:26, efa voatonona etsy aloha :

      « Ilay alentika ao an-dohan’izay miseho ho be saina aloha fa ny resaka momba ny fizakana ny sata-na olom-pireneny dia RAHARAHA TOKANTRANON’NY FANJAKANA MAHALEO TENA ary TSY REFESI-MANDIDY izy amin’ny FAMARITANA izany, izay isan’ny MARIKA LEHIBE isehoan’ny FIANDRIANANY. » Arak’izany na fokontany aza dia toa tsy ho zakan’ny mpitondra fanjakana sy ny mpanao pôlitika ankehitriny eto amintsika akory no hitantana azy tsara fa tsy maintsy mbola iandrasany toro-marika sy BAIKO avy amin’ny fikambanana isan-karazany avy any ivelany.

      Tsy misy tokony hidiran’izany HOE FAMPITOVIZAN-JO ny RAY ― OLON-KAFA FIRENENA ― sy ny RENY ―mizaka ny SATA-na olom-pirenena MALAGASY ― ity resaka fahazoan-janany ny sata-na olom-pirenena malagasy ity : EFA MANANA ny ZO-na OLON-KAFA FIRENENA AVY amin-dRAINY ilay zaza koa tsy misy antony tokony hanomezana azy avy hatrany ny sata-na olom-pirenena Malagasy. Tonga dia manana ny zo-n’ity antsointsoina hoe « BI-NATIONAL » ity izany ilay zaza kanefa lavin’ny Lalàna Malagasy izany (hatramin’izao aloha).

      Izany hoe ilay antsoin’ny teny frantsay hoe SUPERFÉTATOIRE ihany ilay nanampiana ny andininy faha-9

      Art. 9 - Est malgache :
      1° L’enfant légitime né d’un père malgache ;
      2° L’enfant légitime né d’une mère malgache et d’un père qui n’a pas de nationalité ou dont la nationalité est inconnue.

      « L’article 9 nouveau qui précise :

      - la faculté pour la FEMME malagasy de transmettre sa nationalité à ses enfants DE LA MÊME FAÇON qu’un HOMME malagasy et ce quelle que ce soit sa situation matrimoniale afin de respecter le principe d’égalité entre l’homme et la femme ;

      - NB Ny ananan’ny ZAZA nateraka RAY OLON-KAFA FIRENENA tamina VEHIVAVY OLOM-PIRENENA MALAGASY avy hatrany ny sata-na olom-pirenena malagasy no TSY NEKEN’ny LALÀNA teo aloha fa tsy misy hifandraisany izany amin’ny fampitovian’jo ny lahy sy ny vavy.

      - l’acquisition de l’enfant issu du père ou de la mère de la nationalité malagasy, quel que soit son statut d’enfant légitime ou né hors mariage afin de préserver le droit à la nationalité de tout enfant.
      (Tsy mazava aminay loatra : « l’acquisition PAR l’enfant légitime ou né hors mariage de la nationalité malagasy de son père ou de sa mère » ve no heviny ? )

      Ary araka ny nohazavain’ny « exposé des motifs » FENO FAHENDRENA ao amin’ny « Ordonnance n° 60 - 064 du 22 juillet 1960 portant Code de la nationalité malgache » :

      « Lorsque le PÈRE a une NATIONALITÉ ÉTRANGÈRE, L’ENFANT NE NAÎT PAS MALGACHE. Il PEUT seulement le devenir. Encore, le Gouvernement PEUT-il S’OPPOSER à ce qu’il acquière la
      nationalité malgache (art.16, 18 et suivants)...

      « Avec l’instrument dont la République se trouve dotée, le Gouvernement compte que pourra être poursuivie une politique PRUDENTE et souple de la nationalité. La PROTECTION de la POPULATION MALGACHE CONTRE LES ACCESSIONS AUTOMATIQUES d’éléments étrangers sera assurée...

      « MAIS la NATURALISATION permettra d’admettre les résidents qui se seront INTÉGRÉS à la
      communauté malgache et seront PRÊTS à la SERVIR comme de LOYAUX CITOYENS »

      Miteny ho azy ny fandravana tanteraka io « PROTECTION de la POPULATION MALGACHE CONTRE LES ACCESSIONS AUTOMATIQUES d’éléments étrangers » io amin’ny NANAFOANANA ny andininy REHETRA amin’ny lalàna ka mifandray amin’izany :

      « Article 3- Sont et demeurent ABROGÉES toutes dispositions antérieures, contraires à celles de la présente loi NOTAMMENT les articles 10, 16, 18, 20 et 57 de l’Ordonnance n°60-064 du 22 juillet 1960 portant Code de la nationalité malagasy »

      Izao avy no fivakin’izy ireo :

      Art. 10 - Est malgache :
      1° L’enfant né hors mariage lorsque la mère est malgache ;
      2° L’enfant né hors mariage lorsque la mère est inconnue ou de nationalité inconnue,
      mais dont le père est malgache.

      Art. 16 - L’enfant légitime né d’une mère malgache et d’un PÈRE de NATIONALITÉ ÉTRANGÈRE POURRA, jusqu’à sa majorité, réclamer la nationalité malgache.
      La même faculté appartiendra à l’enfant né hors mariage, lorsque celui de ses parents à l’égard duquel la filiation a été établie en second lieu est malgache, si l’autre parent est de nationalité étrangère
      Art. 18 - Dans un délai d’un an qui suit, soit la déclaration, soit la décision judiciaire qui, dans le cas prévu à l’article 59, admet la validité de la déclaration, le Gouvernement peut, par décret, S’OPPOSER à l’acquisition de la nationalité malgache soit pour indignité, défaut ou insuffisance d’assimilation, soit pour grave incapacité physique ou mentale

      Art. 20 - L’enfant né hors mariage légitimé au cours de sa minorité acquiert la nationalité malgache si son père est malgache.

      Art. 57- Sauf le cas prévu à l’article 23, toute déclaration en vue d’acquérir la nationalité malgache est souscrite devant le président du tribunal civil ou de la section de sa résidence. Lorsque le déclarant se trouve à l’étranger, la déclaration est souscrite devant les agents diplomatiques ou consulaires malgaches.

      Enga anie ka mba hisy solombavam-bahoaka amin’ny Antenimiera manaraka, hanafoana tanteraka io lalàna n°2016-038 mamohehatra io, miendrika FANDEVONANA ny tompon-tany Malagasy amin’ny NANDRAVANY ny fototry ny Ordonnance n° 60-064 du 22 juillet 1960 portant Code de la nationalité malagasy.

    • 22 mars à 07:33 | poiuyt (#584) répond à lysnorine

      Touché par votre abnégation ; le poiuyt a lu ; ce n’était pas la peine de faire un long discours.
      Il y a karane et karane ; grossièrement, celui par le cœur, la filiation, ou/et l’éducation ; celui par les papiers. Celui qui s’est acheté une virginité ne l’a pas fait par amour, ho que non, mais par intérêt ; parle-t-il avec plaisir le malgache ? Il parle pour mieux gérer.
      Il n’est pas question de jalouserie, mais de voir la déclinaison infinie du peuple, face à la prospérité infinie du karane. Si le gasy était (temps passé de l’impuissance) digne comme les autres peuples, qui irait en vouloir à qui ? Le gasy est un chien, vu du karane.
      Les papiers ? la pratique est pareille pour les terres : corruption. Tellement le gasy est pauvre, juste un peu de billets suffit au karane.
      Un « mauvais » karane" sale toutes les communautés de karane. Le peuple arabe (contre le colonialisme français), ou vietnamien (contre le colonialisme américain), ou l’hitler, mais surtout arabe, aurait de par leur combativité, leur esprit belliqueux, leur fierté, bouté le karane dehors.

      Maintenant, peut-on parler que Mada ou Tana soit, peu ou prou, une colonie karane ? oui, mais il ne faut pas le dire : c’est dans les têtes. Partout où vous allez à Tana, c’est ambiant. Si vous avez le désir d’être heureux, il faut oublier. Difficile car de pauvres, la rue est remplie, et fait surprenant : pas la moindre trace de karane avec eux. Des chiens ; en vice-versant. Hi.

  • 22 mars à 02:02 | saricine (#2893)

    Amour, amitié, jalousie, haine, ressentiment

    Au final, il est difficile de les distinguer quand le cœur se met à la place du cerveau, le cerveau à la place du Q ; et surtout quand la bouche travaille plus que l’oreille.

    • 22 mars à 02:03 | saricine (#2893) répond à saricine

      Amour, amitié, jalousie, haine, ressentiment

      Au final, il est difficile de les distinguer quand le cœur se met à la place du cerveau, le cerveau à la place du Q ; et surtout quand la bouche travaille plus que les oreilles.

  • 22 mars à 02:45 | saricine (#2893)

    Flash santé :

    L’ Agressivité verbale (ou psychologique) peut-être constructive. Par contre, tout excès entraine un environnement négatif.

    Proposition : marches à pieds fréquentes , eviter tout excès d’acide linoleïque omega 6.

  • 22 mars à 14:26 | zanadralambo (#7305)

    Pamphlet qui recourt aux artifices habituels des xénophobes. A l’appui d’une thèse foncièrement raciste(un racisme qui ne dit pas et ne dira jamais son nom, Lysnorine et nos chers nationalistes sont passés maîtres dans l’art de la langue de bois), tout y passe : l’amalgame entre étranger et apatride... la référence à une Loi de 1960 dépassée, déphasée...la théorie du complot...la menace à peine voilée de la théorie du remplacement chère à toutes les droites extrêmes..le diktat de l’étranger...Lysnorine et ses copier-coller à la gloire du populisme ne changent pas, Lysnorine est au service d’une idéologie purement nauséabonde. Etonnant que l’infâme Turping ne lui ait pas encore manifesté son soutien sans faille : populistes de Mada, planqués dans la France honnie, unissez-vous.
    Allez-vous faire voir, bande de malades, votre haine ne sera jamais ma came.

    • 22 mars à 14:50 | zanadralambo (#7305) répond à zanadralambo

      Bonjour, Pouit. Encore une fois, je mets en garde contre l’amalgame. Le coup d’état de 2002 a été perpétré par une bande de karana mafieux, fortunés, aidés par la France de Sakozy. Tout y est dit, ce sont quelques karana et l’administration Sarkozy avec évidemment une racaille malgache qui ont renversé le pouvoir légitime de l’époque. Là où je ne suis pas d’accord avec le raccourci facile que l’on fait, c’est d’accuser tous les karana et la France entière. Le karana pauvre (il en existe, n’en déplaise aux karanaphobes), le karana lambda n’ a rien à voir dans l’histoire, comme le Français de base (qui n’ en a rien à foutre de nos règlements de comptes politicards), ils ne sauraient être considérés comme responsables de l’ infamie qui a ramené le pays dans cette crise profonde d’où on ne sort plus. Ce n’est pas parce qu’un fllibustier betsimisaraka s’est comporté comme la crapule qu’il est et a emmené le pays à la faillite en 75, qu’il faut pointer du doigt tous nos frères betsimisaraka . Et ce n’est pas parce que des fripouilles merina, depuis 2002, pillent impunément les richesses du pays qu’il faut traiter tous les merina de sa.lauds !!!
      Il y a des bons et des mauvais dans tous les peuples, c’est le propre de la race humaine, camarade.
      Salutations cordiales.

    • 22 mars à 14:56 | saricine (#2893) répond à zanadralambo

      Bonjour Zanadralambo

      Un petit conseil, pour voir le cœur net, à froid : Allez à Madagascar et si possible essayer d’y rester un peu plus . Ça vous fera et engendra un peu de recule.

      Une personne qui part à l’étranger (en dehors de son pays natal) est considéré comme « déconnectée « de la réalité vraie après au moins cinq années.

      Donc il faudrait toujours prendre un peu de recul et avoir un peu plus de discernement.

      Ça n’est pas une verité à 100% mais juste ma petite et humble contribution.

    • 23 mars à 08:11 | poiuyt (#584) répond à zanadralambo

      Hi, Zanadralambo. Je ne pense pas être extrémiste. Ou alors c’est le qualificatif subjectif qui convient. Je ne peux pas rester, je dois partir. A plus tard.

  • 22 mars à 15:32 | saricine (#2893)

    Le fond du problème est UNIQUE : la pauvreté.
    Le mecanisme est pareil dans tous les pays mais c’est la symptomatologie qui est différente.

    En France, le déficit global se fait ressentir dans chaque foyer et plus particulièrement les familles modestes et à faible revenu. Et ce symptôme est autant ressenti au fin fond de la france que dans les cités des grandes villes . Commencent ainsi les revendications diverses accompagnées d’un certain ressentiment parfois, logique.

    Alors que ce soit clair, je ne compare (rien à comparer) aucunement la France à Madagascar. C’est juste une une représentation de fond des problématiques

    Donc , karana ou pas larana, vazah ou pas vazah, merina ou pas merina, côtiersou pas côtiers : tout est possible quand la pauvreté se présente à la porte de chaque foyer

    Donc c’est le seul ennemi pour l’instant. Point

  • 22 mars à 17:26 | papangue (#9623)

    @saricine,zanadralambo,poiuyt

    Je suis d’accord avec ce que vous avancez :
    -  quand on part, on est déconnecté, et on ne s’en rend pas compte, les petits séjours
    ne constituent pas de bon exemples pour se ré-imprégner du réel vécu des vraies gens.
    En effet, ils auront tendance à aller d’un côté ou de l’autre de l’empathie, l’accueil.

    Une personne de mes connaissances, qui est retourné pour les vacances s’est permise de faire des remarques sur le nombre d’enfants trop élevé à son goût des certaines personnes de sa famille, on lui a répondu, que c’est bien parce qu’il vient de l’extérieur qu’il ne s’est pas fait insulté, voire pire.

    -  la seconde, est qu’il ne faut pas généraliser, comme l’écrit bien zanadralambo : la loi de 1960 n’est plus adaptée aux réalités du XXIèS : il ne faut plus d’apatrides, oui pour moi, il faudrait donner la nationalité malgache à tous ceux qui sont nés à M/car, à tous ceux qui maîtrisent la langue et qui ont séjourné plus de 10 ans.

    Autrement dit, les karana, nés à Dago doivent, s’ils le demandent avoir accès à la nationalité malagasy.

    Avoir la double nationalité doit être officiellement permis, alors que c’est effectif de facto !
    N’oublions pas que ce pays, M/car est peuplé de gens qui viennent tous d’ailleurs, apprenez votre histoire.

    Pour terminer, un grand nombre de gasy-gasy ont des ancêtres de religion musulmanes, Même parmi les fameux austronésiens, surtout parmi ceux-là, en fait les fameux zafiraminia sont des austronésiens et ne sont pas tous des arabes ou des sémitiques.

    Le musulman ont beaucoup fait pour M/car dans l’Histoire : le nom vient d’El Idrisi, qui est le premier à en parler, on parlait de l’île de la Lune (Komr). Avant on connaissait les wak-wak (vahoak ??), les buqiyyin etc…

    • 22 mars à 19:41 | zanadralambo (#7305) répond à papangue

      Merci pour cette piqure de rappel, pour cette ode à la tolérance….

  • 22 mars à 20:21 | zanadralambo (#7305)

    .

    @ saricine. C’est fort sympa de vous préoccuper de ma petite santé, ça me touche à un point….Ces conseils pour entretenir mon coeur, mon cerveau, mon pauvre corps, que de bienveillance, que de bienveillance. J’essaierai d’avoir ce recul, ce discernement qui me manquent donc tant. Pardon pour cette agressivité verbale qui vous choque …
    N’empêche, cher(e)ami(e), je vous rassure, je ne suis pas encore gâteux. Peut-être déconnecté, allez savoir, mais certainement pas largué. Je ne vis pas en Russie, je sais pourtant que l’ancien pays des soviets n’a pas vraiment gagné au change, c’est un facho qui le dirige…je ne vis pas aux Etats unis, je suis capable de comprendre, néanmoins, que c’est un vieillard sur le retour, mytho et dangereux qui est en train de lui faire perdre ses repères. Parce que je ne vis pas à Mada, je n’aurais pas le recul nécessaire pour juger la situation de mon pays ? Mais il y a les journaux, les gars, il y a internet, il y a la télé…j’ai 2 frères et une sœur, j’ai de la famille sur place. Ils vivnt dans leur chair la souffrance quotidienne des Malgaches.Ce n’est pas parce que je ne vis pas à Mada que je ne suis pas capable de réaliser que notre pays était le paradis sur terre en 72 . Un paradis que je pleure. Et pour rebondir sur un sujet tabou que l’ excellent Papangue a soulevé, quitte à me faire remettre à ma place d’andafy qui ne comprend rien à rien, je suis capable de me rendre compte qu’une politique de la natalité est une priorité pour mon pays. Il faut expliquer au Malgache que le mythe des 7 garçons et des 7 filles est une hérésie. Pour vivre bien, pour avoir une vie décente, il faut faire moins d’enfants. Voir ces familles avec une marmaille dont elle ne peut assurer la simple survie est un crève cœur. J’ai vu des paysans placer leurs enfants (vendre serait le mot juste mais les hypocrites chrétiens que nous sommes éviteront de prononcer ce mot « agressif »), mineurs ( !) dans des familles afin de se faire un peu d’argent. Des enfants qui sont traités en esclaves par des pourris comme Rambo et isandra, des enfants don l’avenir est déjà réduit à une servilité précoce. Ce n’est pas parce que je ne vis pas au pays que je ne suis pas foutu de réaliser que la Politique au sens noble ne sera jamais qu’une utopie tant que les gredins qui se succèdent au pouvoir garderont leur pouvoir de nuisance. C’est une honte de voir de simples citoyens obligés de rappeler au pouvoir ses devoirs. Que des citoyens soient obligés de manifester pour demander que leur sécurité soit assurée, il n’ ya qu’au pays des babakoto pour voir ça. Une Politique, avec un P, c’est ne pas faire des plans sur la comète, c’est ne pas courir après une émergence qui est juste un slogan , un gros mot dans la bouche des crapules qui n’ont pour devise que piller leur peuple….Je peux continuer à l’infini…

    Le changement pour le changement, on l’a voulu : on a cassé, on a détruit. Reconstruire, on ne sait pas faire. On a eu ce qu’on méritait. Assumons nos erreurs, nos turpitudes, arrêtons de fuir nos responsabilités, de chercher à tout prix un bouc émissaire : le colon pour Isandra et Rambo, le karana pour les extrémistes de l’autre bord. Mes frères Belakana, Finengo ou Kozobe ne me contrediront pas . Et je ne pense pas trahir un certain Menalahy qui a préféré déserter MT à cause de quelques malades du cerveau qui le polluent en disant qu’il pense comme moi. Des gens bien qui se retrouvent sous une même bannière, celle qui veut placer ce pays sous tutelle internationale afin qu’il retrouve son lustre d’antan.

    • 22 mars à 21:40 | saricine (#2893) répond à zanadralambo

      Zanadralambo

      Je suis d’accord avec vous à plus de 90%, de mon côté, je m’abstiendrais de faire de l’ agression verbale ou psychologique si vous voulez surtout dans un forum com MT , car ici on se bat virtuellement on n’est pas en capacité de maîtriser ou de savoir les vraies forces (ou de caractères )de chaque personne.
      Donc pour me préserver j’evite ce combat virtuel.
      Alors que sur la vraie vie, le réel, je suis diamétralement opposé.

      Je me contente de poster de temps en temps mes opinions, même si je savais déjà MT.com est le dernier souci de la majorité des malagasy.

      Question conseils santé : De rien, c’est moi. En fait tout le monde est concerné, et je ne veux pas perdre des personnes à idées (je dis bien personne).😜

  • 22 mars à 20:27 | saricine (#2893)

    Papangue

    Merci pour le petit rappel de l’histoire. C’est toujours important de le rappeler.

    Une petite precision s’impose quand même :

    - si vous avancez comme argument , pour soutenir les causes karana, l’histoire de Madagascar, vous vous trompez un peu. Car ici vous essayez d’avancer les ancêtres de religion musulmanes comme l’origine du fondement de cette île . C’est faux car vous parlez juste ici une partie de l’histoire,de ce qui se passe entre 900 et 1 an avant JC. Vous zappez les motifs de passage des arabes du cote est de l’afrique. Verifiez un peu le nom arabe que vous enoncez en rapport avec Madagascar. Vous zappez l’East cost Linkage, Waq Waq c’est tout ?
    Bref vous ne parlez qu’une infime de la verité sur les austronésiens.

    - Donc , le risque d’amalgame sera évident quand vous parlez en même temps karana-musulman-et malagasy

    - On veut bien entendre les bonnes causes avancées par des bons citoyens karana , dans l’empathie et sans amalgame ou préjugé.

    • 23 mars à 18:02 | papangue (#9623) répond à saricine

      @saricine

      Malheureusement, vous n’avez pas très bien relu, ni peut être jamais lu, un livre d’Histoire…
      Mais enfin saricine, !!!

      Kmr, Komr, apprenez Monsieur que c’est le nom donné par les Arabes à M \car et aux îles
      Comores, voyons,du moins pendant des siècles , vous ne le saviez pas ?

      Claude Allibert s’inspirant de Ferrand :

      « Pour les temps anciens les toponymes Menuthias
      1 et Menuthesias (chez les Gréco-Romains) ; Wakwak, et peut-être Kan-balu 2 (pour les Arabes), Sao Lorenzo et Madagascar du temps des Européens (le second terme remontant à Marco Polo et constituant aujourd’hui encore un mystère que J.-C. Hébert a tenté de traiter 3), sans oublier l’emploi du mot Bukini utilisé par le monde swahili et le terme Komr que l’on trouve également chez les
      Arabes et dont il sera ici question. »

      Alain Klockers : Dans histoire des noms anciens de Madagascar
      « Nous verrons plus tard que cet astre est impliqué dans toutes les références et
      désignations qui concernent l’île de Madagascar (appelée par les Arabes, île Komr, avant
      de recevoir d’autres noms dont nous parlerons). »
      ….
      « Sachant que le mot « gésira » signifie bien
      « île », nous reconnaissons d’abord l’usage arabe de nommer la Grande Île « Komr »
      (Allibert, 2001). Là où Idrisi est novateur, c’est quand il qualifie l’île d’« île des Malais » ou
      « île dont la capitale est Malaï » (Viré, 1984, 29), faisant clairement référence aux
      populations malayo-polynésiennes (jugées comme venant de Malaisie par l’aspect
      physique de sa population, d’un type physique déjà connu par les marins arabes dans la
      péninsule indonésienne). »

      Ensuite, le second problème c’est que l’Islam c’est seulement au VIIè S AD et non BCE(avant JC) !
      M’enfin, saricine, Mahomet c’est 622 l’hégire !

      Les austronésiens du groupe Zafiraminia, c’est au XIIè S jusqu’au XIVè S leur arrivée supposée à M/car, en se basant sur les dires de Bruto Chambanga à Luis Mariano, le jésuite en 1613.

      Lire Claude Allibert, L’histoire de la Grande Isle, tiré des écrits et aventures d’Etienne de Flacourt.

      Selon Ellis et Randrianja, dans « Madagascar Short History », page 62

      “The Jesuit Father Mariano has no hesitation in classifying the Zafiraminia he met in the Southern Madagascar as Muslim.”

      Page 63 : “The date historians usually give for the arrival of the Zafiraminia in M/car is the Thirteenth century, deduced by simply counting the number of generations given by the informants of Marino and Flacourt. In fact, Ramini and other ancestors whose name figure in the genealogies may be a personification of waves of immigrants arriving from Sumatra between the twelfth and fourteenth century.”

      =>Du coup, tout ce que vous écrivez par la suite perd de son intérêt.

      Les autres vagues de musulmans sont les Zafikazimambo, certains Maroserana, et ceux-là sont plutôt d’origine africaine qu’austronésienne.

      En fait, Je voulais juste vous dire que :

      - les malgaches sont tous des immigrants

      - les musulmans ont joués un rôle plus important que l’on ne l’accorde dans les manuels d’Histoire de la grande Ile.

      - les karana peuvent être décorrélés des premières vagues d’immigrants, d’autant plus que tous ne sont pas musulmans et pour cause, mais… Mais, compte tenus de l’ancienneté de leur arrivée sur la grande ile, depuis plusieurs générations, ceux qui sont nés à Mada devraient avoir le droit de prétendre à la nationalité malagasy et leur enfants aussi of course.

      Je ne veux m’étendre davantage, mais j’ai l’impression, que vous ne comprenez pas le propos....

    • 23 mars à 20:17 | saricine (#2893) répond à saricine

      Papangue
      Bonsoir

      Article très intéressant :

      Migration austronésienne et mise en place de la civilisation malgache
      Lectures croisées : linguistique, archéologie, génétique, anthropologie culturelle
      parClaude Allibert [*]

      https://www.cairn.info/revue-diogene-2007-2-page-6.htm

      Papangue,

      Je maintien mes propos, c’est juste que ce sera une longue discussion (qui n’en finira pas, ici au MT.com), qui entre dans le cadre d’un congrès ou débat contradictoire au niveau des médias.

      C’est une question de courants d’idées et d’obédience, sur cette histoire austronésienne et africaine, arabe.. Sachant que ferrand est de generation 21è siecle (début de l’ère colonial) , qui rejoint l’hypothèse énoncée par lysnorine.

    • 23 mars à 20:37 | saricine (#2893) répond à saricine

      Papangue

      Oui j’avoue, je ne suis pas un fanatique de l’histoire, je ne lit pas beaucoup de livres d’histoire .
      Par contre, je suis très intéressé et je me trompe rarement sur la logique de l’histoire.
      C’est pourquoi je marque de temps en temps les références qui m’intéressent.

      Je suis plutôt du versant scientifique.

    • 23 mars à 21:20 | saricine (#2893) répond à saricine

      « 20 è siècle « 

  • 23 mars à 09:03 | lysnorine (#9752)

    @ papangue, 22 mars à 17:26

    « la loi de 1960 n’est plus adaptée aux réalités du XXIèS : il ne faut plus d’apatrides, oui pour moi,
    il faudrait donner la nationalité malgache à tous ceux qui sont nés à M/car, à tous ceux qui maîtrisent la langue et qui ont séjourné plus de 10 ans.
    « Autrement dit, les karana, nés à Dago doivent, s’ils le demandent avoir accès à la nationalité malagasy.

    « Avoir la double nationalité doit être officiellement permis, alors que c’est effectif de facto ! »

    Vos propositions dénotent, me semble-t-il, que mon exposé et mes observations, en langue malgache, sur l’économie du code de la nationalité malgache de 1960 et de ses modifications en 2016, ont été mal exprimées et, partant, mal comprises des lecteurs potentiels. Aussi est-il utile, voire nécessaire, que je les reformule en français, pour leur permettre de mieux appréhender l’importance vitale de la question et de développer éventuellement des réflexions pertinentes.

    1) « la loi de 1960 n’est plus adaptée aux réalités du XXIèS »

    Cette affirmation, sans explications complémentaires, soulève de ma part de grandes réserves qu’une relecture attentive de l’exposé des motifs de l’ordonnance n° 60 - 064 du 22 juillet 1960 portant Code de la nationalité malgache aiderait à comprendre. En effet, il présente clairement, à mon avis, la PROBLÉMATIQUE de l’État SOUVERAIN en matière d’octroi de « sa » nationalité – droit et prérogative naturels de tous ses « indigènes » – à des éléments étrangers qui résident sur « son » territoire :

    - « La nationalité, souligne-t-il, c’est, en effet, l’appartenance juridique d’une personne à la population constitutive d’un Etat ; c’est un LIEN de DROIT entre un INDIVIDU et un ÉTAT déterminé. L’Etat doit donc définir sans équivoque sur quels éléments il entend exercer SA SOUVERAINETÉ .

    - « Le Code, objet de la présente ordonnance, détermine les CONDITIONS dans lesquelles sera ATTRIBUÉE ou POURRA ÊTRE ACQUISE, dans l’avenir, la NATIONALITÉ. [...]

    L’adoption du principe du JUS SANGUINIS et, corollairement, le rejet du JUS SOLI ont été énoncés sans équivoque dans les termes suivants :

    - « La nationalité est essentiellement une NATIONALITÉ DE FILIATION. Est Malgache : l’enfant LÉGITIME d’un PÈRE malgache (article 9-1°), l’enfant LÉGITIME d’une MÈRE MALGACHE et d’un PÈRE QUI N’A PAS DE NATIONALITÉ ou dont on ne connaît pas la nationalité (article 10-1°). Des règles analogues attribuent la nationalité malgache à l’enfant né de PARENTS NON MARIÉS .
    Conformément à la RÈGLE MALGACHE selon laquelle la FILIATION est TOUJOURS ÉTABLIE à l’égard de la MÈRE par le seul fait de l’ACCOUCHEMENT, l’enfant NÉ HORS du MARIAGE [« de père inconnu » selon une certaine terminologie hypocrite, c’est-à-dire, non reconnu ou rejeté par son père biologique] aura TOUJOURS la nationalité de sa mère malgache. La règle s’appliquera à TOUS sans distinction.

    - « Lorsque le PÈRE [légitime] A une NATIONALITÉ ÉTRANGÈRE, l’ENFANT NE NAÎT PAS MALGACHE. Il PEUT seulement LE DEVENIR. Encore, le Gouvernement peut-il s’opposer à ce qu’il acquière la nationalité malgache (art.16, 18 et suivants). »
    Cela n’implique nullement qu’il n’ait pas de nationalité et qu’il soit besoin de lui accorder AUTOMATIQUEMENT dès sa naissance la nationalité malgache de sa mère alors même qu’il possède déjà celle de son père étranger ! Le lecteur sérieux ne manquera pas ici de noter le caractère ridicule sinon absurde de la motivation selon laquelle cette modification –inconsidérée – a répondu au souci de respecter l’ÉGALITÉ de l’homme et de la femme en matière de transmission de leur nationalité !

    - « La légitimation (art.20) et la légitimation adoptive (art.21 confèrent également la nationalité malgache si le père naturel ou adoptif est Malgache. La naissance sur le territoire de Madagascar (jus soli) ne produit d’effet que lorsqu’on peut PRÉSUMER que l’ENFANT A UNE ASCENDANCE MALGACHE (art.11). Il arrive fréquemment, en effet, que les parents d’un enfant soient LÉGALEMENT inconnus, alors, qu’en fait, ils existent et sont parfaitement connus. Il n’a PAS paru POSSIBLE d’attribuer la nationalité malgache à de tels enfants SI LES PARENTS SONT ÉTRANGERS. »
    [...]
    - « En dehors de ces hypothèses, LA NATIONALITÉ NE S’ACQUIERT QUE PAR NATURALISATION »

    Point n’est besoin de souligner que toute cette problématique des modalités et conditions d’octroi de la nationalité d’un État qui se veut souverain à des éléments NON ABORIGÈNES se rapporte à des « réalités » non pas conjoncturelles mais PERMANENTES, de tous temps et en tous lieux, et n’est donc pas particulière à Madagascar. En d’autres termes, justifier l’obligation d’abandonner et/ou de modifier les principes à la base du code de la nationalité malgache de 1960 par sa prétendue INADÉQUATION AUX MŒURS À LA MODE de nos jours, notamment dans les sociétés extérieures à la communauté malgache – mode du genre de l’ÉGALITÉ prônée par les tenants du « mariage pour tous » par exemple – relève d’une argumentation spécieuse. Les porte-plumes de cette litanie sont peut-être, à leur insu, les agents d’exécution d’un agenda « globaliste » ou « mondialiste » – plus prosaïquement, « impérialiste » ! – qui vise au démantèlement insidieux de la « société étatique » dans nos pays et à sa dissolution à terme, corrélativement à l’extinction progressive de sa population aborigène, à l’instar de ce qui est arrivé sur tout le continent américain.
    (à suivre)

    • 23 mars à 09:25 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      @ papangue, 22 mars à 17:26
      (suite)

      2) « il ne FAUT plus d’apatrides. il FAUDRAIT DONNER la nationalité malgache à tous ceux qui sont NÉS à M/car. Autrement dit, les karana, NÉS à Dago DOIVENT s’ils le demandent AVOIR ACCÈS à la nationalité malagasy ».

      Nos postes en malgache ont maintes fois expliqué pourquoi l’évocation de l’existence d’un problème d’apatrides à Madagascar par divers organismes internationaux ou locaux spécialisés constituait une CONTRE-VÉRITÉ GROSSIÈRE et aurait dû conduire le président de la République et les architectes de sa politique à s’interroger sur leurs buts réels quoique flagrants pour quiconque a un tant soit peu suivi les pratiques politiques des puissances « occidentales » depuis la disparition de l’Union soviétique en décembre1991. Nous avons souligné qu’il ne peut pas y avoir d’apatrides à Madagascar : TOUS les NON-INDIGÈNES NÉS à Madagascar AVANT le recouvrement de son indépendance en 1960, c’est-à-dire, sous la colonisation française, étaient AUTOMATIQUEMENT FRANÇAIS en vertu du JUS SOLI dont ils ont toujours bénéficié, droit qui était refusé aux
      « indigènes » (les Malgaches). Il s’ensuit que les descendants de ces NON-INDIGÈNES de Madagascar, restés à Madagascar sont FRANÇAIS et que s’il y a des « apatrides » à Madagascar, ce sont ceux qui sont entrés CLANDESTINEMENT à Madagascar après 1960 et qui d’ailleurs ont toujours été fortement soutenus par leurs compatriotes assurant rapidement leur prospérité. L’État malgache n’a aucune raison de modifier en leur faveur son code de la nationalité, en particulier le REMPLACEMENT du JUS SANGUINIS par le JUS SOLI. Les organismes internationaux spécialisés n’ont qu’à s’occuper de ces « apatrides » et les prendre en charge si nécessaire pour les RELOCALISER dans les ÉTATS RICHES.

      3) « il FAUDRAIT donner la nationalité malgache .... à tous ceux qui maîtrisent la langue et qui ont séjourné plus de 10 ans » :

      - Il convient d’abord de faire remarquer ici, avec insistance, que Madagascar N’EST PAS UN PAYS D’IMMIGRATION comme l’Australie, le Canada, ou les États-Unis, des ÉTATS RICHES, et qu’en principe, les étrangers nouveaux ne viennent y séjourner que pour une durée LIMITÉE. Donc il est tout à fait exclu qu’ils puissent se faire NATURALISER en vue d’acquérir la nationalité malgache.

      - Comme indiqué plus haut, dans le rappel de l’exposé des motifs de l’ordonnance de 1960, en dehors de quelques hypothèses, LA NATIONALITÉ NE S’ACQUIERT QUE PAR NATURALISATION », qui sera accordée par décret (Art. 28 - Ord. n°73-049 du 27.08.73).

      Notons également à ce sujet que la « connaissance suffisante de la langue malgache » était déjà exigé comme « justificatif de l’assimilation », condition requise de l’étranger en quête de sa naturalisation :

      Art. 27 - La naturalisation ne pourra être accordée qu’aux étrangers remplissant les conditions suivantes :
      ..................................................................................................................................................................
      6° JUSTIFIER de son ASSIMILATION à la Communauté malgache, notamment par une connaissance suffisante, selon sa condition, de la LANGUE MALGACHE.

      Cette « assimilation » est précisée dans la circulaire N° 666-MJ/DIR du 08 Mars 1961 relative à la procédure de naturalisation (J.O. du 01.04.1961, p.625)

      « Est dit assimilé, au sens de l’article 27-8°, l’étranger qui, par son langage, sa manière de vivre, son état d’esprit, son comportement à l’égard des institutions malgaches, SE DISTINGUE AUSSI PEU QUE POSSIBLE de ceux de nos nationaux au milieu desquels il vit.

      « Le LOYALISME est un des ÉLÉMENTS ESSENTIELS de cette assimilation. En effet, on est en droit d’attendre de l’étranger qu’il S’ABSTIENNE SYSTÉMATIQUEMENT DE TOUTE ACTIVITÉ SUSCEPTIBLE DE NUIRE À NOS INTÉRÊTS NATIONAUX . »

      L’exposé des motifs du code de 1961 rappelle ainsi dans sa conclusion que tout en rejetant les accessions AUTOMATIQUES des étrangers à la nationalité malgache, la loi malgache n’exclut pas la possibilité de les naturaliser.

      « Avec l’instrument dont la République se trouve dotée, le Gouvernement compte que pourra être poursuivie une politique PRUDENTE et souple de la nationalité. La PROTECTION de la POPULATION MALGACHE CONTRE LES ACCESSIONS AUTOMATIQUES d’éléments étrangers sera assurée...

      « MAIS la NATURALISATION permettra d’admettre les résidents qui se seront INTÉGRÉS à la
      communauté malgache et seront PRÊTS à la SERVIR comme de LOYAUX CITOYENS »

      (à suivre)

    • 23 mars à 09:50 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      @ papangue, 22 mars à 17:26
      (fin)
      4) « Avoir la DOUBLE NATIONALITÉ doit être officiellement permis, alors que c’est effectif de facto ! »

      Jusqu’à présent l’État malgache ne reconnaȋt à ses ressortissants – malgaches de par leur naissance – que la nationalité malgache et PEUT déchoir de cette nationalité ceux qui ont une autre nationalité.

      Art. 42- Perd la nationalité malgache, le Malgache majeur qui acquiert VOLONTAIREMENT une nationalité étrangère.

      Art. 48 - Le Malgache qui SE COMPORTE en fait comme le national d’un pays étranger PEUT,
      s’il a la nationalité de ce pays, ÊTRE DÉCLARÉ, PAR DÉCRET, AVOIR PERDU la qualité de Malgache.

      Art. 49 - Perd la nationalité malgache, le Malgache qui, remplissant un EMPLOI dans un SERVICE PUBLIC d’un ÉTAT ÉTRANGER ou dans une ARMÉE ÉTRANGÈRE, le conserve nonobstant l’INJONCTION de le résigner qui lui aura été faite par le Gouvernement malgache.
      Six mois après la notification de cette injonction, l’intéressé sera, par décret, déclaré avoir perdu la nationalité malgache s’il n’a, au cours de ce délai, résigné son emploi, à moins qu’il ne soit établi qu’il a été dans l’impossibilité absolue de le faire.

      Il n’y a aucune raison de modifier ces dispositions étant donné que la déchéance est une FACULTÉ que se réserve l’État. D’autre part, le déchu a toujours la possibilité de demander sa réintégration. Tant que l’État n’a pas pris le décret déclarant la perte de sa nationalité malgache, le « bi-national » ne pourra en aucune manière faire état, à Madagascar, de sa qualité de ressortissant étranger, comme on a pourtant pu l’observer récemment, et les autorités consulaires de l’état étranger dont il est aussi citoyen ne sont pas habilitées à intervenir en sa faveur en cas de besoin. C’est pourquoi, il y a lieu d’ajouter une disposition prévoyant dans certaines circonstances l’OBLIGATION pour le gouvernement de prendre le DÉCRET de PERTE DE LA NATIONALITÉ MALGACHE pour quiconque est connu comme « bi-national » et le manifeste. Par ailleurs, nous avons suggéré parmi les amendements au projet de lois électorales, l’OBLIGATION pour quiconque se porte candidat à n’importe quel mandat électif (président, député, sénateur, maire, etc.) de déclarer qu’il n’est pas « bi-national », et, le cas échéant, il avance les preuves légales qu’il a renoncé à sa nationalité étrangère. Il est très significatif qu’aucun homme ou parti politique, pour ou contre le gouvernement, aucun article de journaux accessibles sur internet, n’a jugé important cette question que les uns et les autres ont totalement occultée ! [De même la suppression du système d’élection à deux tours qui ferait disparaȋtre un certain nombre de discussions stériles en cours actuellement ! et pour l’élection des députés, le remplacement du scrutin uninominal par le scrutin de liste, les 22 régions administratives se substituant alors aux circonscriptions électorales plus ou moins taillées artificiellement pour assurer l’élection du candidat le plus argenté, probablement grâce à des bailleurs de fonds allogènes ]
      (cf. lysnorine-24 février 2017 à 09:43 in « Elections 2018-Des troubles à craindre selon certains politiciens » jeudi 23 février 2017, http://www.madagascar-tribune.com/Des-troubles-a-craindre-selon,22874.html?id_article=22874&id_objet=22874#formulaire_forum) ;
      - lysnorine -28 février à 09:33, 09:44, 09:50 in « Le nouveau code électoral de plus en plus contesté »,
      mercredi 28 février 2018, http://www.madagascar-tribune.com/De-plus-en-plus-conteste,23646.html#comment359094

      5) « N’oublions pas que ce pays, M/car est peuplé de gens qui viennent tous d’ailleurs »

      Sur ce point d’histoire, une mise en garde dans l’introduction de Pierre Boiteau à son ouvrage Contribution à l’histoire de la nation malgache, (Éditions Sociales, Paris, 1958) devrait être toujours présente à l’esprit :

      « L’histoire écrite de Madagascar est l’œuvre d’Européens. Mis à part quelques rares auteurs anciens, ces Européens sont les porte-parole de leurs impérialismes respectifs et, à ce titre, on peut s’attendre de leur part à de multiples FALSIFICATIONS...

      « Une deuxième falsification, qu’on rencontre dès Flacourt (1670), consiste à présenter les souverains du pays comme des “blancs” étrangers au peuple. On peut ainsi JUSTIFIER plus facilement l’INSTAURATION D’AUTRES DOMINATIONS ÉTRANGÈRES ...

      « C’est un des principaux objectifs de l’oppression culturelle que d’interdire à un peuple opprimé l’étude de sa propre histoire. Car l’étude du passé permet de comprendre le présent et de dégager les voies de l’avenir. »

    • 23 mars à 14:55 | zanadralambo (#7305) répond à lysnorine

      Racisme, xénophobie...des sentiments qui me font peur, qui m’ horripilent. Le nationalisme pur et dur, pour ceux qui en doutaient, c’est l’idéologie de Lysnorine. Non au droit du sol : le karana qui est né à Mada, qui n’ a jamais mis les pieds au pays des ses grand-parents venus émiger ici, Lysnorine ne veut rien entendre. Pour elle, seul prime le droit du sang.... Dans la droite ligne des partis racistes qui ont le vent en poupe en Europe. Haro sur la globalisation, sur la mondialisation, un crédo que les tenants de la race pure servent aux fanatiques qui rêvent d’en découdre avec ces barbares qui envahissent leur terre...le karana chez nous....
      La société que propose Lysnorine, où la haine, le rejet de l’autre, la peur sont la promesse d’un avenir sans « tache », désolé, je n’en veux pas.

    • 23 mars à 17:46 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      Complément de la mise en garde de Pierre Boiteau sur les FALSIFICATIONS de l’histoire :

      « L’histoire écrite de Madagascar est l’œuvre d’Européens. Mis à part quelques rares auteurs anciens, CES EUROPÉENS sont les PORTE-PAROLE de leurs IMPÉRIALISMES respectifs et, à ce titre, on peut s’attendre de leur part à de MULTIPLES FALSIFICATIONS.

      « LA PLUS COURANTE consiste à présenter la MONARCHIE comme un RÉGIME ODIEUX , COMME SI TOUTES LES SOCIÉTÉS comportant des oppresseurs et des opprimés NE CONNAISSAIENT PAS les mêmes antagonismes. Ils espèrent ainsi RENDRE PLUS SUPPORTABLES les EXACTIONS de l’IMPÉRIALISME lui-même »

    • 23 mars à 20:22 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      Omission dans « Complément de la mise en garde de Pierre Boiteau sur les FALSIFICATIONS de l’histoire .... »
      ajouter malgache à monarchie :

      « LA PLUS COURANTE consiste à présenter la MONARCHIE MALGACHE comme un RÉGIME ODIEUX , COMME SI TOUTES LES SOCIÉTÉS comportant des oppresseurs et des opprimés NE CONNAISSAIENT PAS les mêmes antagonismes. Ils espèrent ainsi RENDRE PLUS SUPPORTABLES les EXACTIONS de l’IMPÉRIALISME lui-même »

  • 23 mars à 12:44 | vatomena (#8391)

    «  » l’étude du passé permet de comprendre le présent et de dégager les voies de l’avenir. »
    Que nous dit le passé malgache ’ ?
    Durant des siècles et des siècles l’esclavagisme a sévi dans ce pays.Il a sévi si longtemps qu’il a marqué les esprits ,les moeurs ,la société ,les lois .L’esclavage avait fini par etre conçu comme un état naturel . Le Bezanozano mis en esclavage par le Merina acceptait son sort tout comme le Merina pris par un Sakalave. Les Comores pouvaient exécuter des razzias sur la grande ile tout comme ils pouvaient etre razziés à leur tour .S’il y eut quelques nègres marrons ,il n’y eut jamais de révolte générale des esclaves comme celle de Spartacus à Rome .L’esclave acceptait son sort .L’esprit de soumission au fil des ages s’était installé .Cela ,du reste ,a facilité la colonisation . Que la révolte de 47 n’ait pas été suivie par tout le peuple malgache en ait un exemple . I.Le fanjakana aujourd’hui encore tire profit de cet esprit de soumission et en tire avantage
    Mais depuis l’Indépendance de nouvelles générations sont nées .Ici et là ,il y a un prurit de révoltes.
    L’armée nationale est devenue une force de répression ; Elle ouvre le feu sur les foules en colère . Mais un jour le Vahoaka l’emportera .

    • 23 mars à 15:37 | vatomena (#8391) répond à vatomena

      Le nommé Lysnorire a ses certitudes comme tout un chacun .Il a ses aveuglements comme tout autre . Il ne voit pas la différence entre les karany installés à Madagascar depuis des siècles ,qui s’ingénient ,créent de la prospérité , donnent du travail.Sans doute il les met sur le meme plan que des milliers et milliers et demain de millions d’africains et orientaux qui se jettent sur l’Europe et demandent assistance : logement ,repas , allocations ,instruction ,veture , la nationalité , des droits . La réussite des karany à Madagascar et ailleurs devrait susciter chez les malgaches non de la haine et de la jalousie mais plutot de l’émulation ,une ambition de faire mieux encore. Lysnorine ,lui meme , a -t-il l’envergure de celui qui peut créer une activité à Madagascar .A t il l’étoffe d’un Akbaraly ou d’un Hiridjee ? Ceux là font entrer des devises ...

    • 23 mars à 15:46 | kartell (#8302) répond à vatomena

      Faire travailler les autres pour soi et à bon compte a toujours été une constante et aujourd’hui, l’émergence souhaitée, droit dans les yeux, mais elle est aussi espérée que grâce à la participation, très active, des autres !….
      Combien sont-ils, ceux qui gagnent leur vie par leur propres moyens, sans détourner, spolier, voler, piller, exproprier ?….
      Notre société n’a plus de repère, ni de bon exemple à fournir, il n’y a qu’à voir ces nouveaux riches obèses et hautains, planqués derrière leurs vitres fumées, arpentant les rues criblées de nids de poules, de la capitale, sensés aller au turbin, comme des joueurs de poker, au tripot !….
      Nous avons perdu les valeurs essentielles, elles ont été bradées, humiliées, ringardisée par une petite mafia qui, aujourd’hui, est intouchable, et surtout, incontournable !…
      Désormais, il faut vivre avec comme un cancer, non létal, mais qui impose de mal vivre, en accumulant frustrations et rancoeurs, que nos champions canalisent avec bonheur et réussite !…
      Hier, la nation nous avait imposé le scénario, fumeux, d’un laitier, aux sources de financements douteuses puis, celui d’un publicitaire, ex-gigolo de boîte de nuit qui ose, aujourd’hui, afficher sa « révolution orange » comme sa carte de visite, en étant sa référence « d’ancien combattant » !….
      Nous sommes tombés si bas que nous n’avons plus la force de nous relever, nous vivons une actualité, digne des pires scénarios d’anticipation, sauf qu’elle est bien réelle, et, visiblement durable !.

    • 23 mars à 17:15 | poiuyt (#584) répond à vatomena

      « Lysnorine a-t-il l’étoffe d’un Akbaraly ou d’un Hiridjee ? Ceux là font entrer des devises ... »
      Depuis que ces karane ont pris le pouvoir à Madagascar, la sécurité n’encourage aucunement les investissements étrangers. Plutôt, ces k sauvegardent leur bénéfices systématiquement à l’étranger sans déclaration aucune. Des vols systématiques, des saignements.

      « un publicitaire, ex-gigolo de boîte de nuit qui ose, aujourd’hui, afficher sa « révolution orange » comme sa carte de visite, en étant sa référence « d’ancien combattant »
      Cet individu a la bénédiction de k pour devenir leur président-fantôche, s’il arrive à prendre le dessus sur jao.

      « Nous sommes tombés si bas que nous n’avons plus la force de nous relever, nous vivons une actualité, digne des pires scénarios d’anticipation, sauf qu’elle est bien réelle, et, visiblement durable »
      Les mâles, les chefs de familles, ceux qui devraient prendre les armes, ont été châtrés dans leurs âmes par joël, pour son commanditaire k.
      Voilà les réalités.
      Maintenant, il est question non pas de juger si les gasy-karane sont gasy, mais d’arrêter la paupérisation illimitée du gasy, infiniment majoritaire, d’arrêter les migrations de musulmans, d’arrêter les attaques au christianisme à Madagascar. Pour cela, si le gasy karane doit subir des dégats, tant pis pour lui. C’est un des prix à payer pour rendre Mada aux gasy, dont une ou deux générations de gasy grillées, merci joël. Rendre le citoyen fier de lui de nouveau, ramener la patrie au niveau du Vietnam, comme en 1960 des indépendances.

  • 23 mars à 17:52 | vatomena (#8391)

    POIUyT— Oui ,faisons déguerpir les Karany !! Apres les colons ,cela doit etre leur tour . Ensuite ,faites appel à tous les Investisseurs de la terre . On verra bien s’ils se précipiteront pour relever cette terre de grace qu’est Madagascar . Apres le pillage des biens du Karany ,qui restera t il à piller pour survivre .? Ceux de Iavoloha ou d’Ambohisohiritra ? Aux 67 hectares le grand jour est attendu .
    A Antsirabe ,deux pauvres femmes qui travaillaient à la réfection de la route sont mortes apres un éboulement.Elles ont été ensevelies vivantes .Les pauvres femmes étaient payées 2 000 ariary par jour de travail . Personne pour s’indigner d’un aussi misérable salaire . Au temps colonial ,les requis du Smotig étaient plus largement payés.Et les femmes n’étaient pas contraintes aux travaux pour survivre .

    • 24 mars à 10:37 | poiuyt (#584) répond à vatomena

      Il n’y a pas de souci, Vatomena. S’il faut sacrifier une génération pour regagner fierté et honneur par des patriotes, alors chiche. Hélas, le gasy le mérite t il ?

  • 24 mars à 01:51 | saricine (#2893)

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 282