Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 17 novembre 2018
Antananarivo | 05h00
 

Sport

CAN 2019

Le Franco-malgache Jérémy Morel renforcera la charnière centrale des Barea

samedi 27 octobre | Arena R.

Jérémy Morel, footballeur professionnel français d’origine réunionnaise, mais né d’un père malgache originaire d’Antsiranana, a décidé de rejoindre les Barea de Madagascar pour en renforcer la charnière centrale. C’est le sélectionneur français Nicolas Dupuis qui a annoncé vendredi son intégration à l’équipe nationale. Le défenseur central de Lyon sera sélectionné pour le prochain match retour des Barea face à l’équipe nationale du Soudan qui aura lieu le 18 novembre prochain.

Cet ancien joueur de l’Olympique de Marseille, âgé de 34 ans, avait déjà été appelé en octobre 2016 par le sélectionneur de l’équipe nationale française, Didier Deschamps, pour compléter la défense des Bleus suite à un forfait de l’international français du Real Madrid, Raphael Varane. Il n’avait cependant pas joué en match officiel, et malgré son talent, il n’a malheureusement plus figuré dans les autres listes des Bleus, ce qui l’autorise aujourd’hui à intégrer les Barea de Madagascar.

Sur Twitter, Jérémy Morel a confirmé qu’il « participerait avec fierté à la CAN 2019 sous les couleurs de Madagascar. Cela fera sourire ou grincer des dents mais qu’importe, on ne renie pas ses origines familiales quand elles vous appellent et je place mon affection là où je le veux ». En tout cas, ce renfort de taille ne peut être que le bienvenu pour le football malgache qui commence à sortir la tête de l’eau.

19 commentaires

Vos commentaires

  • 27 octobre à 08:40 | Sabrina (#4247)

    Bravo et merci à Jeremy pour son courage et son amour de la patrie.
    Il montre au moins l’exemple à ceux qui ont pu trouver la réussite ailleurs et qui le moment venu n’oublient pas de donner à la terre natale ou celle des parents le devoir de reconnaissance mérité.

    Chapeau l’artiste !

    • 27 octobre à 13:47 | punchline (#9673) répond à Sabrina

      Hey ma grosse, jouer au FOOT n’est pas une réussite, c’est une piège tendue aux petit-peuple de ne s’interesser qu’à la babablle,
      tandis que les enfants des bourgeois ce sont la banque, la mathématique, le médical, la chimie, la philosophie

      et ce n’est pas qu’il joue en France, qu’il joue mieux que Lita, ou naivo, ou tsaboto, ou retonga qui eux habitent à madagascar

      ces joueurs franco malgache jouent généralement France et en championnat , même pas en ligue

    • 27 octobre à 16:48 | Sabrina (#4247) répond à Sabrina

      Grosse toi-même...

      et quand on connaît rien au foot on ferme sa bouche. Tu ne touches même pas le quart de son salaire en un an d’esclavage alors... vas voter foza orana c’est ce que tu as de mieux à faire

  • 27 octobre à 13:59 | zanadralambo (#7305)

    Un taikiringa, vont s’insurger les nationalistes… Un métis, la race maudite, va renchérir le spécialiste des philippiques… J’ai failli m’étrangler hier quand j’ai lu l’appel au meurtre de Marika à l’encontre du pauvre Finengo (c’est donc un péché capital, aux yeux de gens qui se prétendent pourtant si chrétiens, d’être métis, ils vont reprocher à Finengo de ne pas être bien né, fichtre !!!), qui exige qu’on écrive en malgache… L’entre soi que prônent le saint et ses amis, dont l’argumentaire sur les taikiringa, taim-bazaha, taikarana est repris avec bonheur par ses dignes héritiers. La théorie du remplacement, le sang pur… des théories qui font peur en Europe, pas chez nous, apparemment. L’extrême droite malgache est bien représentée sur ce forum… Bon, faut pas que je m’emballe, on risque de me reprendre. Faut pas envenimer les choses, pas de vague. Je croyais que trop de tolérance envers l’intolérance pouvait tuer la tolérance, allait tuer la liberté. Ta gueule, zana… Ok, ok, les gars.
    On va me dire que je n’ai rien compris… Bien sûr, bien sûr, Finengo et moi, on n’est pas « fute fute », on n’est pas très cultivés (on n’ a pas compris que l’autre parlait de Patrick Leloup, pardon, pardon, on est un peu bêtes, le frérot et moi) . Normal qu’on ne comprenne pas toujours, d’autant plus qu’ on parle un malgache primaire, on a un français approximatif. On n’a pas été prof au lycée Galliéni, nous.
    Sinon, bienvenue à Morel. Il a du sang malgache, pour moi, il est malgache, point barre.

    • 27 octobre à 21:30 | ASSISE (#10453) répond à zanadralambo

      ny mba mampalahelo fotsiny dia ny hoe : izao no isan’ny tsy gasy anatin’ny Barea, efa vita isa sahady.

      ny tantara mba mametraka hoe : tafita @ dingana tsaratsara, avoavo kokoa, ny Malagasy dia io no resaka mandeha. Tsy mbola tompon-daka akory.

      Hilazana ve hoe tsy vitan’ny malagasy irery ? Mpikaraman’ady ?

      Raha tompon-daka io Barea io dia hiova io resaka io : tsy misy gasy ireo milalao ireo.

      ha ha ha !

    • 28 octobre à 09:49 | ALEVANAR (#7003) répond à zanadralambo

      merci pour votre commentaire,
      je voudrais seulement dire que parmi les nationalités comme parmi la couleur des gens il y a des hiérarchies,
      le père de Morel est malgache, a-t-il déclaré son fils à l’état civil malgache ?
      parmi les couples où le mari est malgache et la femme étrangère et qui se sont mariés à l’étranger, combien ont fait transcrire leur mariage au consulat malgache de leur domicile et ont un livret de famille malgache ?
      pour moi la dignité commence par là,

  • 27 octobre à 15:30 | RAMBO (#7290)

    LUS AILLEURS !
    Notre pays joue déjà dans la cour des grands dans un autre discipline, la pétanque :
    Lova RAKOTONDRAZAFY
    Christian « Nanou » ANDRIANIAINA
    Hery RAZAFIMAHATRATRA
    Tita « Mims » RAZAKARISOA
    Sont Champions du Monde 2016.
    Pour un pays où la pétanque est élevée au rang de sport-roi, un pays où les gamins apprennent le jeu avec des pierres en rêvant, un jour, de jouer avec de vraies boules en métal, un pays où les joueurs de niveau international se comptent par dizaines, l’attente était gigantesque. Depuis l’annonce de la tenue des Championnats du monde 2016 à ANTANANARIVO, c’est tout un peuple qui s’était pris à espérer, après dix-sept longues années d’attente, le retour du titre mondial dans la Grande Ile. Des mois d’organisation, des semaines de préparation sportive ont finalement donné leur fruit, en fin d’après-midi, au centre du magnifique Palais des sports de Mahamasina. La sélection malgache, emmenée par un Andrianiaina des grands jours, est venu à bout d’une équipe du Bénin qui avait, par sa classe et sa solidité, enchanté le championnat durant trois jours.
    En Foot Ball donc...Madagascar poursuit sa politique d’ouverture aux joueurs binationaux. Les Barea, qualifiés pour la CAN 2019, vont bénéficier pour cette première participation au tournoi continental du renfort de Jérémie Morel. Le défenseur de l’Olympique Lyonnais , dont le père est né sur la Grande Île, a donné son accord pour prendre la nationalité sportive malgache, a confirmé le sélectionneur Nicolas Dupuis ce vendredi à la télévision nationale. L’ancien joueur de Lorient et de l’OM n’est pas le seul élément dans le viseur du technicien français, puisque l’attaquant de Strasbourg (7 ème de la Ligue 1) Ludovic Ajorque (24 ans) et le gardien d’Angers (10 ème de la Ligue 1) Zacharie Boucher (26 ans) figurent parmi ses prochaines cibles.
    Bravo M. Dupuis… les français sont champions du mode de foot 2018 ...ce sont des valeurs sûres… le lien historique qui lie la France et Madagascar est indéfectible !

  • 27 octobre à 18:56 | FINENGO (#7901)

    @ punchline (#9673)
    Je crois que tu es bien tombé avec Sabrina.
    Du coup, tu as fermé ta Grande GU eule. Hein ..!!!!!

    Sabrina t’a dit ceci .
    Je cite :
    quand on connaît rien au foot on ferme sa bouche. Tu ne touches même pas le quart de son salaire en un an d’esclavage alors... vas voter foza orana c’est ce que tu as de mieux à faire ;

    Aller VLAN VLAN t’as pris une giffle que tu mérites.
    A la prochaine fois, taches de la boucler, au lieu de la ramener à tout bout de champ.
    Ca fait parti des leçons de la vie, si des fois tes parents ne te l’ont jamais appris.

  • 28 octobre à 12:12 | FINENGO (#7901)

    @ ALEVANAR (#7003)
    Bonjour
    Je ne suis pas là pour vous contredire, car ce que vous dites est votre conception, donc votre manière de faire si le cas se présentait à vous.
    Mais tout le monde ne peut avoir les mêmes raisonnements.
    Il y a plus d’un qui sont déclarés comme vous dites et ce n’est pas pour autant que les Pères s’en occupent, et il en existe plus d’un Malheureusement, et ceci n’enlève pas le droit aux enfants de se dire Malgache, et d’avoir un amour pour le Pays.

    Moi je suis un Safiotra comme disent arsonist et Marika, et mon épouse une Malgache. Notre Mariage n’a pas eu lieu dans une Mairie Malgache, mon épouse et les enfants ne sont pas inscrient au consulat et je pense que cette histoire de papier, ne leur enlève pas le droit de se dire Malgache et d’avoir de l’amour pour le Pays.

    Car jusqu’à Preuve du contraire, beaucoup se disent Malgaches et ruinent le Pays depuis plus de 43 ans. Alors peut-on dire qu’ils aiment leur Pays et sont-ils dignent d’être Malgaches..???

    • 28 octobre à 17:33 | Albatros (#234) répond à FINENGO

      Bonjour Finengo .

      Il m’est arrivé de critiquer la double nationalité sur ce forum, mais toujours en ce qui concerne les « avantages » que certains bi-nationaux en tirent !.
      Qu’un fils (ou une fille !) de parents franco-malgache aime ses 2 « Patrie(s) » ne m’a jamais choqué ni posé de problème.
      Que, Jérémie Morel se sente plus proche de l’équipe malgache que de la française n’est pas un soucis pour moi !.
      Sauf que reste la question : Aurait-il choisi l’équipe nationale malgache s’il avait eu une plus grande chance d’être dans celle de la France ?.

      Ce que j’ai toujours critiqué sur ce forum, c’est le « double jeu » de certains bi-nationaux !.

      Exemples :
      - Je suis « joueur malgache » quand l’équipe de foot malgache est championne du Monde (pourquoi ne pas rêver !), mais je suis « joueur français » dans l’équipe de ma deuxième patrie quand c’est cette dernière qui gagne !.
      - Je suis « malgache » quand je peux devenir Président de Dago, mais je suis « français » quand les urnes se retournent contre moi.
      - Je suis « malgache » quand je veux implanter un élevage de crevette sur l’Ile Rouge, mais je suis « français » quand les Impôts me cherchent des noises !.

      etc... etc....

    • 28 octobre à 17:40 | arsonist (#10169) répond à FINENGO

      @ Albatros !

      Désolé de vous le dire, mais votre post est honteusement tendancieux.
      On jurerait que vous ciblez le numéro 13 !
      Vous risquez de faire de la peine au camarade du frérot.

      C’était pour rire.

  • 28 octobre à 18:35 | FINENGO (#7901)

    @ arsonist (#10169)
    Ecoute l’ignoble.
    Tu es aussi un Bi-national et le cas que Albatros fait allusion, c’est ton cas.
    Tu es bi-national pour les avantages que tu ne trouves pas et que tu n’aurais jamais eu au Pays.
    Donc tu te la boucle.
    Ignoble personnage que tu es.

    • 28 octobre à 18:46 | arsonist (#10169) répond à FINENGO

      Entim-po dangitra ilehity.
      Mbola aiza !
      Tereny tsy hanao izay mahaliana ahy aho.
      Henoy izany ry hazon-damosina.
      Fascist !

    • 28 octobre à 19:00 | zanadralambo (#7305) répond à FINENGO

      « Tereny tsy hanao izay mahaliana ahy aho ». Le mahaliana, en l’occurrence, c’est véhiculer la haine ? Ah, faut laisser faire ? Tena mampiomehy, ry lerony an…

    • 28 octobre à 19:17 | arsonist (#10169) répond à FINENGO

      Mora atosika any amin’izany « haine » angaha ny kamaradin’i frérot ?
      Tsara ho fantatra izany .

      Angano sy arira !

    • 28 octobre à 19:55 | saint-augustin (#9524) répond à FINENGO

      bonjour à Albatros,Nous jouons tous le double jeu,nous sommes tous que paradoxe,même Ulysse l’était dans l’iliade et l’Odyssée .Il aime l’aventure mais veut rentrer chez lui.Il se montre curieux de l’univers mais nostalgique de son pays.Le choix d’une carrière,du lieu de résidence sont toujours dictés par l’intérêt et nous sommes mal placés pour des donneurs de leçons ;
      et ceci me rappelle quand j’étais dans un hôtel de Tana les remarques d’une hôtesse d’accueil qui n’était pas contente q’une malgache parlait français au lieu de malgache et je lui ai posé la question,qu’est -ce vous avez fait de Madagascar ?c’était en 2008.

  • 28 octobre à 19:08 | FINENGO (#7901)

    @ Albatros (#234)
    Bonsoir
    Je suis entièrement de votre avis.
    Moi ce n’est pas pour les avantages qu’ils en tirent, qui me chagrine.
    Si ils en tirent des avantages et qu’ils en sont dignes de ces avantages, je n’ai rien à leur dire.
    Mais ce que je reproche à certains, c’est de faire du Profit en crachant dans la Soupe.
    C’est le cas de l’ignoble arsonist (#10169). et de Betoko, que j’appelle les ignobles.
    Le Bi-national ne me pose aucun Problème dans la mesure qu’il y a un minimum de respect.
    Moi je ne le suis pas. J’ai fait mon choix.
    Mon épouse l’est, elle a la nostalgie du Pays sans vouloir y retourner et pour cause.
    Elle travail, elle est française à part entière, elle bénéficie des avantages que la France accord à ses ressortissants, et se plie aux devoirs exigés aux Français.

    Moi aussi je suis farouchement contre, qu’un Bi-national puisse se présenter à la Présidentielle Malgache voir même nommé à un Ministère, car politiquement parlant c’est inconcevable.

    Un Cas ressent en France celui de Manuel Valls, Catalan-Français. On peut dire qu’il aime la France et adore la Catalogne. Tout est histoire de prestige et d’argent sans plus. Pas plus d’affinité que d’amour.

    Rajoelina Président de Madagascar, le jour qu’il s’oppose à la France, s’oppose t-il à son Pays ou comment pourra t-on appeller ce cas.
    Pourra t-il être un Bon et Vrai Président ou, vendra t-il le Pays à la France, car il s’estime plus Français que malgache.

    Alors moi je dis, que ceux qui soutiennent la Candidature de Rajoelina, sont les ennemis du Peuple, les ennemis de la Nation, inconcevable.

  • 28 octobre à 19:21 | arsonist (#10169)

    Milailain-doza
    mitono kitoza
    izany hors taux graphe izany an !

  • 28 octobre à 20:08 | zanadralambo (#7305)

    Que des binationaux dans l’équipe. Avec un fort pourcentage de ces taikiringa que le nationaliste déteste, ces taikiringa que lui et ses complices ont bouté dehors en 72. Encore heureux qu’il n’y ait pas de karana, là, ç’ aurait été trop, le saint se serait jeté dans la Seine. Et imaginons que les mecs gagnent la CAN, leur ADN on n’en parlera plus, tout le monde, y compris l’affreux jojo, dira que ce sont des Malgaches.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 116