Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 15 juin 2021
Antananarivo | 14h45
 

Divers

Bureau du cadastre minier de Madagascar

Le Directeur limogé

jeudi 19 avril 2012

Le conseil des ministres de ce mercredi 18 avril, présidé par le président de la transition, a abrogé le décret de nomination du Directeur du Bureau de cadastre minier de madagascar (BCMM). Son nom n’a pas été indiqué et aucune décision non plus n’a été révélée sur son successeur. Aucune information sur les motifs de cette abrogation ; ce qui laisse à penser que les critiques d’organisations de la société civile, dont celles du CDE de Serge Zafimahova, qui portaient sur le BCMM accusé d’être à la fois juge et partie dans l’octroi de permis et de détermination ou de conclusion des contrats avec les entreprises minières pourraient y être pour quelque chose. On ne peut non plus écarter que cette réduction des droits de l’or jusqu’à 50%, ou cette braderie, comme l’ont qualifié beaucoup d’observateurs, soit à l’origine notamment de cette conclusion surprenante du président de la transition lors de ce conseil des ministres. Il a en effet partagé aux membres du gouvernement ses préoccupations quant à l’exportation d’or. Il affirme que c’est une richesse nationale et l’État a le devoir de protéger son exploitation. Le président de la transition a ainsi déclaré qu’il n’est pas d’accord avec les textes en vigueur et qu’il faut les reformuler pour que cet or apporte le maximum de plus value à l’État. Il a par ailleurs ajouté que seule la Banque centrale est habilitée à acheter de l’or et, le cas échéant, à procéder à son exportation par voie d’appel d’offre international, avec toute la transparence requise en la matière. A son avis, la « question n’est pas d’observer ou pas les textes en vigueur mais de protéger la richesse nationale pour que celle – ci, à l’exportation, apporte le maximum de plus value à la Nation » (fin de citation).

Recueilli par Bill

11 commentaires

Vos commentaires

  • 19 avril 2012 à 08:23 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Une réaction "saine" et louable" pour la question d’or.
    "Affaire à suivre" !

    BRAVO !

    Basile RAMAHEFARISOA
    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 20 avril 2012 à 10:41 | Ssava (#6226) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Bravo ? Pourquoi ? Pour quoi ? ou pour qui ? Saine ? Louable ?
      Samy hafa tokoa ny fomba fijery !
      Tsy hitanao ve fa efa nozairina kofehy fotsy sy nomanina mialoha ny rehetra ? Dia dradradradraina fa mangarahara ? Ny nanovàna ny mpiandraikitra tao amin’ny Banky Foibe : fanomanana sahady ny resaka volamena ireny ! Ny fanalàna ny minisitry ny Tontolo iainana : fanomanana ny fanohizana ny bizina hazo ! Ny fanesorana ny Talen’ny Kadasitra : aleo hiarahana mijery iza no hanoloana azy eo dia hazava koa ny amin’io !
      Wait and see !

    • 21 avril 2012 à 05:29 | NY OMALY NO MIVERINA (#1059) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Le vrai motif, c’est la Banque Mondiale ...

      Le limogeage est normal et contraint ! Motif : intérêt général.

      La Banque Mondiale a désigne Me Patrick Nourrissat, notaire expert en foncier à Dijon, pour diriger la réforme foncière et cadastrale à M/car. Pas facile et très lourde avec les grands exploitants miniers étrangers à M/car.
      C’est pas seulement de l’ilménite etc ... qu’ils exploitent ... C’est hyper-protégé leurs exploitations et leurs ports d’embarquement et d’exportation.

      La Banque Mondiale, en concurrence ou en complément avec le F.M.I., sent qu’il y a anomalie foncière (bois de rose, ébène, or, pêche, etc ... à M/car ) et intervient.

      Donc, c’est normal que Rajoelina fait le ménage ... pour bénéficier de la crédibilité de la Banque mondiale.
      Les prochains pourraient bien être le ministre de la Pêche ... et pourquoi pas de l’Aménagement du territoire qui chapeaute tout ...

      C’est vrai que nous disposons de peu de moyens dans ce domaine, donc il est temps qu’on soit encadré, aidé.

      On a de l’espace, du territoire mais n’arrivons pas à le contrôler, le gérer ...

      Voilà Me Patrick Nourrissat, de Dijon, va s’occuper du foncier de M/car.

      Veloma !

  • 19 avril 2012 à 12:23 | Vary-Manta (#2623)

    Ahan ! Bizarre, Bizarre !
    Voilà que se dévoile peu-à-peu toute la stratégie de cette petite et discrète oligarchie, qui veut mettre la main sur discrètement sur ce business. On parle d’or, de Saphir et de bois de rose, mais il faut dire la vérité aux malgaches : ce n’est qu’une façade, Madagascar est un des lieux les plus convoités au monde par les géologues et les exploitants de minéraux.
    À Madagascar on est en train de re-cartographier électroniquement toute l’île, périmètre par périmètre (de diamètre 1000 à 100 mètres suivant les zones), pour vendre tout ce qui est encore vendable de notre sous-sol, à la Chine en premier. Des ingénieurs Européens sont à l’œuvre avec la coopération d’une petite poignée de gasy. Comme d’habitude cette poigne de techniciens gasy, trop naïfs, ne se sentent "plu-pi-sser", parce qu’elle s’espère un petit butin de l’histoire ou parce qu’il s’estime heureux de trouver un job bien payé.

    Maintenant la vrais question est :
    - qui dérange qui ?
    - qui dérange quoi ?
    - quelle sont les arrangements et deals secrets et illégaux, qui ont étés déjà signés, sans consultation du peuple ?
    - qu’est ce qui incite le PHAT à s’exciter autant, or qu’on sait que seul les élections permettront de former une vrais équipe opérationnelle (bonne ou mauvaise) ?
    - et quel est la différence absolu de la fortune du PHAT entre 2008 et 2012 - en comptant ses avoirs à l’étranger ?

    Quelqu’un ici est en train de faire du remaniement, du ménage pour retoucher ses actes, dans un secteur trop convoité depuis environs 5 années. ON LE SAIT ! Cette terre-rare abondante et ces pierres précieuses autre que l’or, c’est trop tentant !
    Mais continuez Messieurs ... IO VOLA NY HALATRA !
    C’est tout ce que nous vous rappelons.

    • 20 avril 2012 à 11:06 | Ssava (#6226) répond à Vary-Manta

      Un pays convoité : c’est le mot ! Le hic, c’est que tous les Malgaches ne savent pas qu’ils sont sur une île dotée de richesses inestimables. Ils sont trop occupés à survivre. Rien que leur sol et tout ce y vit est plus que suffisant pour leur permettre de vivre sur un paradis à condition que c’est bien géré ! C’est vrai, des fois, ce que disent ironiquement aujourd’hui les étrangers : "Les Malgaches ont eu le président qu’ils méritent !" Nous sommes trop fatalistes, nous avons peur des initiatives, peur de mourir (aleo mihafy e ! Aleo maty rahampitso toy izay maty anio), nous nous accommodons de notre misère, mieux vaut pour nous vivre misérablement pendant cent ans (le pouvons-nous ?) que profiter au maximum d’un vie dans le bien-être total pendant quelques dizaines d’années, nous voulons qu’un être supérieur s’occupe tout le temps de nous et j’en passe ! Un Chinois m’a demandé un jour pourquoi les Malgaches ne prennent pas leur destinée en main, pourquoi même pour des richesses tellement faciles à exploiter, ils font appel aux étrangers ! C’est normal si les autres s’accaparent nos richesses ! Etalez tous les biens qui sont dans votre foyer dans la rue et dites aux autres "Manan-tompo ireo fa aza kitihina an !" C’est ce qui se passe avec nos richesses : aussi bien la faune, la flore que les ressources minérales ! La solution ? Question de bonne gouvernance et de bonne gestion : un point, c’est tout ! Mais qui sont les politiciens qui OSERONT vraiment le faire ? Ce n’est qu’une toute petite question de volonté politique, en fait. Madagascar n’est pas un cas isolé ! D’autres pays regorgent également de richesses ! Pourquoi nous, nous sommes à ce stade ? J’ai personnellement eu la chance d’avoir pu visiter tout le territoire national ainsi que d’autres pays : en Afrique, en Europe et en Amérique. L’Afrique du Sud m’a impressionné, tout comme l’Allemagne et l’Amérique du Nord ; et je suis convaincu d’une chose : Madagascar et sa population méritent d’avoir leur place au moins au niveau de l’Océan Indien ! Nous avons pratiquement tout ce qu’il faut pour être non pas un "grand dragon" car ça fera peur au autres, mais un lieu paradisiaque que tout le monde respecte, avec des gens que tous respectent tout autant !

  • 19 avril 2012 à 14:38 | Tsisdinika (#3548)

    Le directeur limogé est Andriamanantena Johary, de la famille d’Andriamanantena Georges (Rado) et Fanja. Son remplaçant potentiel pourrait être le Sg des Mines dernièrement limogé, Randrianarisoa Jaona, de la famille (d’intérêt économique) des deux Mamy mangidy hoditra.

    Andriamanantena n’est qu’un bouc émissaire dans cette histoire.

    La déclaration du phat est risible concernant l’or et sa commercialisation. Ah, il n’est pas d’accord avec les textes en vigueur ? Et alors ? Vu qu’il décide tout tout seul sans avoir été élu, qu’est-ce qu’il attend pour changer toutes les réglementations sectorielles à sa convenance ?

    Pour le reste, je ne fais pas de commentaire. Il y a des choses bien trop longues à expliquer à des gens qui ne veulent rien entendre sans y connaître que dalle, qu’il soit phat, CDE, voire MT.

    • 20 avril 2012 à 11:42 | Ssava (#6226) répond à Tsisdinika

      Raha jerena ny pseudo Ts(y m)is(y) dinika, tena mandinika ianao fa diso io. Jereo iza no tena mpanolo-kevitra ny faty, dia ho hitantsika fa adalàna daholo sy zava-poana ihany ny resaka rehetra hifanakalozana ! Io anie azo raisina amin’izay tiana andraisana azy daholo ny zavatra rehetra e, fa araka izay tanjona tiana tratrarina fotsiny ! Izay am-panakarena marina ny firenena sy ampiadana ny vahoaka ao aminy ve ? Sa ny ampahatanjaka bebe kokoa eo amin’ny sehatra iraisam-pirenena ny firenena efa manana ny tanjany, ka izay manohana io firenena io dia miara-mioty ny harena aminy ? Tsy olana amin’izay na hahantra fadiranovana kokoa aza ny mpiray tanindrazana amin’ireo. Koa aza gaga loatra amin’ny fanapahan-kevitra izay heverintsika matetika fa tsy mifanaraka amin’izay heverintsika ! Taiza koa moa no nahaizan’ny fat ny momba ny harena an-kibon’ny tany, na ny fambolena sy fiompiana ? Izao aza tsy maintsy atao ny fambolen-kazo any atsimo any : voleo ny kesika fa tapaho ny hazo sarobidy ! Ny hazo ala mirehitra tsara avadika saribao manginy fotsiny ! "Lozanao ry fireneko fa zaza no mpanjakanao !"

  • 19 avril 2012 à 15:05 | Jipo (#4988)

    C’est la saison des limogeages , et elle semble prometteuse !
    Comment ce dj peut-il dire que c’est la banque de Madagascar qui est seule habilitée à superviser cette exportation, et avoir laissé passer il y a une semaine 52 Kgs d ’Or par des karany !
    Ah ils avaient : " une ordonnance " ...
    Tout ce qui est exportable à Madagascar est quotidiennement pillé , et à chaque fois la pirouette est un limogeage ... une vraie majorette !
    Ministre de la flore Bdr , de la faune Tortues, Lémures,Zébus ( opéré comme l’ or par les mêmes à Majunga , entre autres ), à présent le cadastre ( c’est vrai que pour ce qu’ il foutait ) mais bon à présent on va pouvoir re-cadastrer à loisir et surtout exproprier à gogo !
    La dilapidation de Madagascar est mise en coupe réglée , depuis 3 ans et comme ’est la faute à Ravalo allons y gaiement .
    Il va falloir attendre quoi pour que quelqu’ un y mette le haut là !
    Oui les politiques et " intellectuels " ont montré leurs limites, " force est de constater " que ce n’ est pas de leurs compétences ...

    • 20 avril 2012 à 01:54 | Vary-Manta (#2623) répond à Jipo

      Tous le monde sais que la pendule à Madagascar ne tourne pas à la même vitesse qu’au reste du monde et que l’étiquette d’intello ou de techno, n’est qu’une billet d’accès aux postes où gravitent le plus de viol de bien publique !

    • 20 avril 2012 à 11:26 | Ssava (#6226) répond à Jipo

      Intello, j’espère faire partie de ce lot ! Non, nos limites, nous ne les avons pas encore montrées. Les techniciens que nous sommes sont toujours là et savons nous adapter pour travailler avec tout le monde. Quand la majorité des Malgaches n’auront plus peur des vazaha et des "be baoty sy basy", nous pourrons travailler mieux pour le pays et pour nous, car ... motivés.

    • 23 avril 2012 à 12:59 | Vorisaina (#6614) répond à Ssava

      Maharavo io fehezanteny io : "nous pourrons travailler mieux pour le pays ......" Ny olana dia mihena foana ny espérance de vie ntsika : 54ans eo ho eo ; koa raha tsy vorisaina isika dia zary vitsika latsaka anaty sobika, ary tsy tafavoatra ny ezaka ataon’ny tsirairay fa hifampisarangotra eo foana.Inona no mahatonga ny zanak’i Gasikara, ahantra sy sahirana ny 90% ?Raha jerena ny tantara, dia ny intello matetika no atidoha mametraka ny rafitra hitondrana ny soridàlana vaovao ny gouvernemanta hatramin’ny juin 1960.
      Fa ny akamaroan’ny Mponina tsy nandia fianarana , dia maro an’isa , nefa dia tolorana , ary terena an-kolaka aza anaraka ny fotokevitra zato.
      Misy Sosokevitra ireto Ray aman-dReny, ary vonona ny hifanakalo hevitra raha mety :
      Tokony hapetraka ny rafitra ara-pokonolona (ensemble), ary tompo-kevitra jiaby ny olompirenena isany, amin’ny toerana misy azy.
      Atsangana ny rafitra Fiarahamonim-Pirenena isan’ambaratonga- pitondràna
      ,ary dia vondron’olona to-teny zareo io , ary mahalala, sy mahafehy ny fifampitondràna : Renim-pianakaviana, mpampianatra, tsy an’asa , zoky olona , mpitondra fivavahana, soafera, Tantsaha,mpanasa lamba , mpivatotra ..............., fa tsy manao copier-coller CONSTITUTION vahiny io .tsy manjary amintsika io lalam-panorenana hatramin’ny 1960 io, fa ampody ny maha-malagasy , dia handroso toy ny Japoney isika.
      Toa lava loatra ny anarana hoe "MADAGASCAR", fa raha soloina hoe "GASIKARA" (saria misy ny Manakara, Beara, Ambodibonara,Mananara,Toliara,...).
      "Vorisaina" dia tsy lany andro mitaraina sy mitsikera, fa mitady vahaolana, hanorenana fototra hijoroan’ny trano vato ,hitoeran’ny taranaka faramandimby.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS