Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 18 juillet 2018
Antananarivo | 19h06
 

Energie

Energie

La transition énergétique, une étape obligatoire pour Madagascar

jeudi 1er mars | Ny Aina Rahaga

La transition énergétique sera sans aucun doute l’une des clés du développement de Madagascar. Ketakandriana Rafitoson, jeune juriste, activiste au sein de nombreuses organisations de la société civile a présenté hier au Café le la gare à Soarano son ouvrage, intitulé « La lente marche vers la transition énergétique à Madagascar : état des lieux et perspectives ».

Dans cet ouvrage, l’auteur fait un état des lieux de la situation de cette transition énergétique prônée par le gouvernement mais qui jusqu’ici est surtout resté au niveau de la théorie et des déclarations. La politique nationale de l’énergie (NPE) en 2015 avait pourtant été établie dans le sens de cette transition énergétique et entrant dans la mise en œuvre du plan national de développement (PND) 2015-2019 du président Hery Rajaonarimampianina. La NPE avait alors identifié l’exploitation des énergies renouvelables comme une étape obligatoire pour Madagascar. Cette NPE visait à créer un mix énergétique dominé par les énergies renouvelables à 85% dont 75% hydraulique, 5% éolienne et 5% solaire.

La vision de la transition énergétique à Madagascar était de procéder à une réduction sensible des centrales thermiques fonctionnant au diesel, au profit des sites hydroélectriques dont le potentiel n’est exploité qu’à peine 2%, ou concrètement 162 Mw sur 7 800 Mw. L’objectif était de faire bénéficier à 70% de la population d’un accès à l’électricité d’ici 2030 avec une production qui atteindrait les 7900 GWh. Mis à part les énergies renouvelables, il s’agissait également d’exploiter les ressources locales comme l’utilisation d’hydrocarbures locaux avec exploitation de l’huile lourde de Tsimiroro en substitution à l’importation de gazole. La loi portant code de l’électricité a été mis en place avec cette démarche en assurant la promotion et le développement des énergies renouvelables et durables par l’Etat.

Mais le constat est amer, et la réalité tout autre. Selon Ketakandriana Rafitoson, le premier grand problème auquel le pays se heurte est le coût de construction des infrastructures nécessaires. La valorisation des 7 800 Mw disponible en hydroélectrique passe par la construction des barrages. Or, l’investissement en vaut la peine car le prix de l’électricité s’en trouvera très réduit et pourrait atteindre des prix très bas. « Ma perception est que c’est au niveau de la volonté politique qu’il y a une très grande lacune. Les copinages et les coopérations de l’Etat avec les fournisseurs de groupes électrogènes et producteurs d’énergie thermique fait qu’on en soit encore à l’utilisation du thermique alors que cela fera trois ans qu’on a déclaré vouloir passé à l’exploitation des énergies renouvelables », souligne-t-elle. La politique nationale de l’électricité date de trois ans et jusqu’ici 160 Mw d’énergie thermique ont marqué la concrétisation de cette nouvelle politique.

26 commentaires

Vos commentaires

  • 1er mars à 10:59 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Ce sera effective en 2030 donc dans 12ans et le régime a largement le temps pour la réaliser.

  • 1er mars à 12:08 | Stomato (#3476)

    Qu’est ce que la transition : Passage d’un état à un autre, en général lent et graduel ; état intermédiaire.

    Dans le cas de Madagascar cela signifie qu’il y a actuellement une énergie et que l’on veut passer à une autre.
    Existe-t-il actuellement une énergie qui ait besoin d’être remplacée graduellement par une autre ?

    Ne serait-il pas plus pertinent de faire en sorte qu’il y ait une énergie stable, de qualité, largement répandue avant d’envisager une transition vers une autre énergie à choisir ?

  • 1er mars à 12:18 | Albatros (#234)

    Il serait effectivement raisonnable que l’Etat malgache se tourne rapidement vers le développement des énergies renouvelables.
    La Côte d’Ivoire le fait avec la réalisation du barrage de Soubré et celui de Gribo Popoli.
    Ces barrages ont couté cher, 504 et 263 millions d’€, mais c’est une goutte d’eau dans les 90 Milliard d’Isandra !.

    Combien les politichiens malgaches vont-ils dépenser pour les prochaines élections ?.

    En ce qui concerne la Côte d’Ivoire un seul point noir pour moi : Ces barrages ont été financés et construits par ..... les chinois !.

  • 1er mars à 12:20 | Isandra (#7070)

    Ce que nous avons besoin, c’est un choix définitif de système d’energie,...

    Je propose l’option, nucléaire, fiable et propre,...

    Il est à preciser avant que les aboyeurs n’aboient que Andry n’a jamais évoqué le nucléaire dans le cadre de l’IEM.

    • 1er mars à 12:37 | Albatros (#234) répond à Isandra

      « Fiable » et « Propre » !!!.

      Voir : Tchernobyl, Fukushima, Three Mile Island, Tomsk-7....., plus le coût du traitement et du stockage des déchets radioactifs.

    • 1er mars à 12:41 | Pericles (#8460) répond à Isandra

      ENCORE ? Vous avez décidément Isandra des obsessions bien tenaces... C’est triste car c’est avec ce type de postures que Madagascar demeure engluée dans le verbe au lieu de passer à l’action et à une constance réelle dans l’action.

      Il n’y aura JAMAIS de développement de l’énergie nucléaire à Madagascar. AUCUNE des conditions que ce soit techniques, financières, de gouvernance et de sécurité, n’est réunie pour permettre une seule seconde d’envisager sérieusement un tel scénario. Et je ne vais pas perdre de temps à vous en démontrer l’évidence.

      Le mix hydraulique + solaire + éolien, en relais d’une décroissance du diesel (converti au fuel lourd pour permettre la réduction des coûts et la réduction des détournements de combustible) est en effet comme l’affirment tous les observateurs sérieux LA solution qui s’impose, et la seule piste crédible d’augmentation de la capacité de production et donc d’accès à l’électricité pour le plus grand nombre. Mais il faut du temps (un barrage ne se construit pas en un an) et de la constance dans la direction choisie (au-delà des changements de responsables politiques possibles). La possibilité de mise en œuvre rapide avec de l’éolien et du solaire n’apportera que des compléments visibles et emblématiques mais évidemment pas la réponse au déficit de production de base que seul l’hydraulique satisfera.

    • 1er mars à 12:52 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Albatros,...

      L’accident ne doit pas nous empêcher de faire une chose, sinon, personne n’aurait pris l’avion,...au contraire, il nous aide à améliorer davantage le système de sécurité,...

      Il faut se poser la question, pourquoi, la plupart de pays développés et émergents utilisent actuellement le nucléaire,...

    • 1er mars à 13:30 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Pericles,...

      Essayez de faire la comparaison financière(coût d’installation, etc )entre les différentes sources d’énergie, vous pourriez être convaincu que c’est possible, d’autant plus, un réacteur de 1000 MW, produisant de 8.000.000 Mw/an, suffira pour satisfaire largement nos besoins en énergie,...

  • 1er mars à 13:58 | KARIBO (#7602)

    @ isandra .
    Vous n’ est pas capable d’ entretenir une route, des égouts, modifier les évacuations d’ eau de l’ aéroport , pire installer des pompes de relevage, sans être inondés et vous prétendez au nucléaire ?
    Pourriez vous imaginer , je parle bien au subjonctif , qu’ il faut pour cela et sans vouloir vous insulter : être moins con , en êtes vous seulement capable ?
    Avant de vouloir aller sur la lune, il faut au préalable apprendre à entretenir un aéronef, à l ’ évidence , depuis 50 ans, vous n’ en êtes toujours pas capable, certes la faute aux étrangers qui ne vous ont pas appris, qu’ avant de manger il faut se laver les mains et après , s’ essuyer et pas avec des cailloux !
    Etre moins con , comme le reste , s’ apprend et pire : s’ entretien !

    • 1er mars à 15:37 | Isandra (#7070) répond à KARIBO

      Karibo,...

      « Vous n’ est pas capable d’ entretenir une route, des égouts, »

      Comme si vous disiez, quelqu’un qui habite dans une maison non entretenue, n’a pas droit d’avoir une voiture,...parce qu’il n’est pas capable d’entretenir sa maison, comment prétend il conduire une voiture,...?

      On ne peut pas comparer la gestion d’une route et la gestion d’un central nucléaire,...

      Avez vous déjà vu sur les reportages l’Etat de route en Philippines...? Mais, cela n’ a pas pu empêcher qu’ils soient dotés de nucléaire civils,...

      N’oubliez pas qu’il y a un système public-privé,...et ce n’est pas la société spécialiste en nucléaire qui manque dans cette terre,...

    • 1er mars à 18:00 | KARIBO (#7602) répond à KARIBO

      @ isandra.
      Vous avez entièrement raison , un aveugle a aussi droit à une télévision, et un sourd à un poste de radio, vous pouvez également demander des formules 1 pour vous lancer sur les pistes Ihosy / morombé, ou Port bergé / Diego, prévoyez cependant quelques pièces de rechange !
      Bien sur que si vous n’ êtes pas capable d’ entretenir une maison, c ’est tout simplement que vous ne la méritez pas et vous la perdrez comme vous le méritez, rapidement , et d’ accuser le colon de ne pas vous avoir enseigné comment vous essuyer ?
      Vous incarnez à la perfection l’ arrogant imbécile, prétentieux et imbus de son incompétence, qui veut PT + O que son Q , ce qui est commun à un nombre inacceptable de votre caste , et qui prétend diriger le pays !
      Le résultat sous vos yeux est assurément aveuglant .
      Vous voulez faire comme tout le monde, avoir tous les droits sans vous affranchir des devoirs, comment ensuite prétendre vouloir grandir comme tout le monde, sans vous en donner les moyens, 50 ans d’ obstination ne vous suffisent donc pas ?
      Un vieil adage , « vous faisiez quoi avant d’ etre con » , ça vous parle ?

    • 1er mars à 19:20 | kartell (#8302) répond à KARIBO

      Quand c’est excellent, il faut le dire, voilà, c’est fait !…..
      Jouer dans la cour des grands a toujours été le désir le plus cher, des gamins de la maternelle, d’autant qu’ils imaginent que faire comme eux, ce serait du gâteau !….
      Sauf que dans le cas présent, l’accession à la classe supérieure n’est même pas envisageable, en absence totale de l’existence des fondamentales !….
      Mais, rêver donne, ainsi, des espoirs qui sont trop vite, pris pour une réalité, au même titre, que l’émergence considérée, désormais, comme, presque acquise !….
      La communication de notre jeune publicitaire ne risque pas d’arranger, les choses, il a mis dans toutes les têtes, l’hameçon hypnotisant de l’émergence, aguichant, ainsi, un fretin affamé, sa pêche ne pourra être qu’excellente !...

  • 1er mars à 14:07 | Albatros (#234)

    Bonjour Pericles (#8460) !.

    Comme vous je constate (post de 12:41) qu’il est impossible d’enfoncer un clou dans un mur avec son doigt !!.

    Reste juste à espérer que les décideurs malgaches aient la tête un peu moins butée que certain(e)s sur ce forum !.

  • 1er mars à 14:25 | ratiarivelo (#131)

    Io indray fa mirediredy ny AMPONDRA VAVY***mba asivo fisainana Rtoa-Be ny zavatra soratanao fa aza mirediredy a !! na ny IEM-DOMELINA aza tsy misy resaka an’IZANY !! mazava !

  • 1er mars à 14:28 | ratiarivelo (#131)

    Io indray fa mirediredy ny AMPONDRA VAVY***mba asivo fisainana Rtoa-Be ny zavatra soratanao fa aza mirediredy a !! na ny IEM-DOMELINA aza tsy misy resaka an’IZANY !! marina raha tsy tena mahonena mihintsiny Hianao RAFOTSY ? mba mievera aloha vao mba miresaka*** sa efa lany BALA ?

  • 1er mars à 14:35 | FINENGO (#7901)

    @ Isandra.
    Isandra,
    Arrêtes de nous saouler avec ton nucléaire, accompagné d’une débilité inimaginable, jusqu’à faire une comparaison qu’un enfant de 10 ans n’aurait osé faire.
    Mais quel rapport, et quelle comparaison pourra t’on faire entre un accident d’avion même du plus Gros des avions à un accident nucléaire.
    Mais tu réfléchis par ton trou de Balle. Ou tu as été procrée en Mélangeant le Sperm de l’humain à celui d’ un âne.
    Achètes toi plutôt un Vibro- nucléaire cela t’apaisera l’esprit et le reste.
    Mais quelle Pourriture..!!!

  • 1er mars à 14:44 | Gérard (#7761)

    la transition énergétique cela peut aussi passer par les installations privées
    surtout si la Jirama prévoyait la possibilité de « réinjection » sur le réseau

    pour une villa , un kit 1000W 24 V 500AH coute en Europe environ 4000 euros soit+- 3 ans de factures Jirama pour la même villa

    ici il faut prévoir le double...
    ce n’est pas la faute de l’état car ces produits sont en franchise de douanes, voire de tva, mais de réseaux commerciaux moyenâgeux ou tout le monde se gave

    ah ! pas seulement sur le solaire, sur les médicaments, le riz....

    • 1er mars à 15:12 | philippe (#10221) répond à Gérard

      Bien vu :)
      J’irai d’ailleurs plus loin : Ce n’est parce que certaines nations occidentales ont choisi des systèmes de distribution énergétique centralisés que les pays émergents doivent choisir la même voie.... Il y a le choix du mix énergétique, OK, mais également le réseau d’approvisionnement.
      Et là, c’est pas gagné d’approvisionner des villes et des villages qui n’ont même pas de routes d’accès en état ; ça prendra encore des dizaines d’années.
      Dans certains pays africains, les villageois ont fait le choix de se tourner vers de petites unités autonomes (solaire, éolien, micro-hydraulique de chutes ou au fil du courant), soit financées par des investisseurs privés, soit par des communautés ; et ça fonctionne...

  • 1er mars à 15:10 | Turping (#1235)

    Un sujet intéressant !
    Avant qu’il y ait de transition énergétique , d’abord il faut adopter une vraie politique énergétique ambitieuse car le développement en dépend !

  • 1er mars à 15:31 | kartell (#8302)

    C’est le foutoir généralisé, où incurie et précipitation, voir panique saisissent le pouvoir en place, dépassé par ses impuissances notoires qui rongent les derniers espoirs d’un état qui se noie, tout en désirant se faire réélire !….
    Dans une société où l’essentiel est absent : eau courante, électricité, voies de communications, santé sanitaire ect…., nos « penseurs » tentent de nous vendre une évolution, sans tenir compte, qu’actuellement, le peu, le rien n’existent qu’à l’état embryonnaire !….
    L’évidence voudrait qu’on agisse, en premier lieu, pour instaurer un minima dans le fonctionnement des structures essentielles au lieu de songer, déjà, à passer à la vitesse supérieure !….
    Propos utopistes d’économiste influencé par un microcosme filandreux qui, d’ailleurs, a séduit notre exilé de Paris, qui ne sont qu’un vulgaire copie/collé des diagnostics établis au profit des pays africains, par un cartel de think tank, encarté dans le petit monde feutré des ONG, sans-frontière !...
    La promesse émerge, elle, d’une lente descente vers une économie de marché d’un libéralisme fleurissant, à l’unisson, qui ne dit pas son nom, tout en exhalant, une forte propension au virtuel !….

  • 2 mars à 09:07 | Stomato (#3476)

    Le 1er mars à 15:37 | Isandra (#7070) répondait à KARIBO

    Karibo,... Ce pseudo m’invite à entrer dans la discussion...

    >>On ne peut pas comparer la gestion d’une route et la gestion d’un central nucléaire,...<<

    Oh si c’est possible. La gestion d’une route ou d’une centrale nucléaire ou tout autre structure demande un certain nombre de connaissances.

    >>Avez vous déjà vu sur les reportages l’Etat de route en Philippines...? Mais, cela n’ a pas pu empêcher qu’ils soient dotés de nucléaire civils,...<<

    Bravo, une fois de plus vous prenez un bon exemple : "La centrale nucléaire de Bataan est construite en 1976 aux Philippines, à Bataan, sur une faille géologique. Elle n’a jamais produit d’électricité. Wikipédia"

    C’est parce que VOUS croyez, sans analyse et recherches pertinentes, quelque chose que le pays est dans ce si sale état.

    >>N’oubliez pas qu’il y a un système public-privé,...et ce n’est pas la société spécialiste en nucléaire qui manque dans cette terre,...<<

    Dans ou Sur cette terre ?
    Qu’il s’agisse du privé ou du public, la prise en charge d’un projet de structure quel qu’il soit doit répondre à un cahier des charges qui dépende de beaucoup de facteurs.
    Tchernobyl était une structure d’état, et ça a foiré.
    Three Miles Island était une structure privée et ça a foiré.
    Fukushima était une structure publique/privée et ça a foiré.
    Dans les trois cas les causes étaient différentes, mais l’analyse a montré que les dossiers n’étaient pas complets.
    Je ne vais pas vous expliquer les raisons de non complétude afin de vous laisser chercher et vous planter selon votre bonne habitude de travail.

    Le nucléaire à Madagascar pourquoi pas, mais pas avec des gens raisonnant comme vous.
    Vous avez manifestement plus l’habitude de résonner.

  • 2 mars à 09:46 | Ibalitakely (#9342)

    & personne n’ose, tenants du pouvoir & journalistes & sociétés civiles, parler parler parler de l’huile lourde trouvée par Madagascar Oil jusqu’à ce que lumière soit faite ; juste qqs secondes & qqs lignes & dans l’archive des oubliettes s’il y en a. Qu’est ce qy’il y a vraiment ??

    • 2 mars à 12:44 | Stomato (#3476) répond à Ibalitakely

      Je pense que le « problème » de l’huile lourde vient du fait que c’est un produit qui ne peut être utilisé tel quel.
      Ce type d’huile a besoin d’un traitement pour être « digéré » par n’importe quel moteur diesel.
      Cette huile pourrait être utilisée par des moteurs marins comme ceux des super porteurs de conteneurs, ou des paquebots géants de croisière.
      Mais comment faire pour attirer ces consommateurs ou clients potentiels ?
      Sur la côte ouest, pas moyen de créer rapidement un port ou des points d’accostage avec des réservoirs assez grands pour permettre l’avitaillement de ces monstres des mers !
      Les plus petits bateaux laissent les côtes de Madagascar loin de leurs itinéraires...

      Il y eu un génie qui a pris la décision de faire en sorte que la raffinerie de Tamatave aka Toamasina ferme définitivement...

      Une fois de plus c’est l’instabilité chronique de Madagascar qui est la cause de la situation du pays.
      Et la perspective des prochaines élections remet une couche bien épaisse de doutes que la CI a sur les possibilités de sortir un jour de ce marasme.

    • 2 mars à 15:47 | Ibalitakely (#9342) répond à Ibalitakely

      Stomato,
      Merci pour votre explicat° mais est ce que l’État a-t-il déjà des donné ample explicat° à son peuple, pour plus de transparence, tel que vous l’avez fait ? & qu’en dit aussi Madagascar Oil ?

  • 2 mars à 15:49 | Ibalitakely (#9342)

    ... a-t-il déjà sorti des rapports ou quelque chose de ce genre ...à son peuple

    • 2 mars à 17:30 | Stomato (#3476) répond à Ibalitakely

      Depuis que je suis (de loin) l’actualité a Madagascar je n’ai pas le souvenir de telles explications données par des médias gouvernementaux.
      Mais j’ai eu des infos de la part de collègues ayant fait de nombreuses mission à Mada pour apporter des compétences variées dans divers domaines...

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 287