Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 19 septembre 2019
Antananarivo | 23h01
 

Editorial

La suite…

samedi 19 avril 2014 | Sahondra Rabenarivo

Le Premier Ministre et le Gouvernement ont été nommés juste à temps ! Selon l’article 99 de la Constitution, « dans les 30 jours de sa nomination, le Premier ministre présente son programme de mise en œuvre de la politique générale de l’État devant le Parlement qui peut émettre des suggestions. » Le Premier ministre a été nommé le 11 avril 2014. Le 11 mai 2014 étant un Dimanche, nous présumons que cette prestation aura lieu le lundi 12 mai 2014.

Par ailleurs, l’article 75 de la Constitution dispose que l’Assemblée Nationale se réunit de plein droit [c’est-à-dire sans convocation] pour deux sessions ordinaires par an. La première session commence le premier mardi du mois de mai, c’est-à-dire le mardi 6 mai 2014. La durée de chaque session ordinaire est de 60 jours.

Entre le mardi 6 mai et le lundi 12 mai, l’Assemblée Nationale aura des dossiers épineux à traiter. Nous savons que l’élection du Bureau a été invalidée. Il faut noter aussi que l’article 74 de la Constitution prévoit la destitution des membres du Bureau pour motif grave (une décision de la Haute Cour en serait un) par un vote secret des deux tiers des députés.

Outre la question du Bureau, il sera urgent d’identifier les commissions parlementaires et leurs membres respectifs ; les groupes parlementaires et leurs membres ; ainsi que la conférence des Présidents (de commissions ou de groupes parlementaires) qui est différente du Bureau. Ce sont des groupes parlementaires desquels les députés ne peuvent dévier de la ligne de conduite, faute de quoi, ils peuvent être déchus par la Haute Cour Constitutionnelle. Et bien sûr il faudra identifier le chef de l’opposition, qui sera membre du Bureau en tant que Vice-Président et Président d’au moins une commission parlementaire. Mais toujours faut-il s’inscrire officiellement d’abord comme opposant au Ministère de l’Intérieur !

La loi 93-004 portant organisation et fonctionnement de l’Assemblée Nationale est désuète, il sera urgent d’en adopter une mise à jour (elle prévoit par exemple des mandats de députés de 4 ans alors que la Constitution les fixe à 5 ans, et il n’y a aucune mention du statut de l’opposition). Le fameux règlement intérieur de l’Assemblée est à adopter et soumettre d’urgence à la Haute Cour Constitutionnelle pour « contrôle de constitutionnalité » AVANT sa mise en application [1].

L’ordre du jour de la première session ordinaire s’annonce déjà assez rempli, mais l’article 86 de la Constitution dispose qu’un tel ordre du jour doit comporter en priorité la discussion des projets de loi que le Premier ministre aura déposé. Ce même article nous dit qu’au moins 2 semaines sur 4 de la session, au moins, sont réservées à l’examen des textes de loi et aux débats. Puisque le Président vient de créer de nouveaux ministères, certains sans rapport évident avec les ministères du gouvernement d’union nationale, nous nous attendons qu’au minimum un budget de l’État rectifié sera soumis par l’intermédiaire d’un projet de loi de finances rectificative. En vue des municipales et régionales à organiser cette année, y aura-t-il aussi une loi sur les collectivités décentralisées ? Enfin, y aura-t-il des projets de loi pour améliorer les textes électoraux suite aux évaluations qui ont suivi les élections de 2013 ? La prochaine session ordinaire n’est prévue qu’en fin octobre.

À titre de rappel, désormais, 3 jours de séance par mois, soit 6 jours pour une session de 60 jours, seront réservées à un ordre du jour arrêté à l’initiative des groupes d’opposition ou de groupes minoritaires.

Tout ce qui précède constitue les premières pierres de la mise en œuvre de l’État de droit tant promis par le Président de la République. Nous, simples citoyens, avons le long weekend de Pâques et le long weekend du 1er mai pour nous reposer, tandis que tout ce beau monde politique a bien du pain sur la planche ! C’est bien ce dont ils rêvaient, non ? En tout cas, c’est ce que le peuple attend.

Sahondra Rabenarivo
19 avril 2014

Notes

[1NDLR : le premier Conseil des ministres du gouvernement Roger Kolo qui s’est tenu vendredi 18 avril a adopté un décret portant convocation de l’Assemblée Nationale en session extraordinaire à partir du mercredi 23 avril 2014. L’ordre du jour de cette session extraordinaire consistera en l’adoption du Règlement intérieur de l’Assemblée Nationale.

22 commentaires

Vos commentaires

  • 20 avril 2014 à 04:20 | NY OMALY NO MIVERINA (#1059)

    Le cirque dans M.T. c’est qu’on s’occupe trop de la procédure, toutes et tous se croient des "constitutionnalistes" et de fins procéduriers.

    ’fut pas oublier que dans les Institutions et pouvoirs, y en a de vrais spécialistes qui ne ratent même pas une virgule mal placée ... font attention à la lecture d’un texte tout simple.

    Conséquences, Sahondra Rabenarivo, çà déborde très vite chez nos forumistes qui sont :
    - ou dépassés. Parler pour ne rien dire pour polluer,
    - ou optent le copier-coller des textes,
    - ou complètement hors sujet,
    - ou ne respecte pas du tout la thèse de l’éditorialiste. Réagis violemment. Vraiment dommage de primer les émotions !

    Le forum de M.T. sert à émettre des avis et non à discuter, ni à insulter où la courtoisie est de rigueur.

    Ce qui m’intéresse, très pragmatique, ce n’est pas la date butoir de présentation de politique générale. C’est le fond et la forme de cette présentation.
    Ce Gouvernement ne va pas faillir à cette date butoir. Il va le faire bien avant , dans la semaine 19 de l’année. C’est une obligation et c’est immature de sa part d’attendre le dernier moment ... quel que soit le stress, les pressions car c’est un passage obligatoire, une exercice difficile et très délicate avec notre Assemblée nationale à la recherche d’une majorité et hyper versatile ...

    Il appartient à :
    - M Roger KOLO de présenter convenablement son programme et convaincre l’Assemblée nationale,
    - aux membres de l’Assemblée nationale de s’organiser pour constituer un bloc d’idées fiables, crédibles, sérieux, compétents et surtout SOLIDAIRE. D’opposition ou non.

    Car, qu’on le veuille ou non, à l’issue d’une vote défavorable de la politique générale, le Président de la République peut dissoudre l’Assemblée nationale ... ce qui n’arrange pas du tout ni les mouvances, ni les indépendants (à cause des indemnités et privilèges non payés à ce jour, ... + le futur !!! Ils ne sont fous pour cracher dans la soupe !!!).
    Une situation très délicate du MAPAR ... qui risque de s’imploser car nos députés, immatures et égoïstes, ne roulent que ce qui "rapporte à court terme ...". Même 3 ou 6 mois, c’est déjà pas mal ... !!!

    Beaucoup courent après le dégel des fonds ( 5 ans) pour M/car par les bailleurs de fonds et la Communauté internationale en plus de l’année en cours ... Des millions de Dollars, d’Euros, de Yens, ...
    Ayons le minimum de fierté ! Lamentable !!!

    Ce qu’on ne sait pas, c’est le comportement de Hery Rajaonarimampianina et de Roger Kolo face à cette "manne" ...

    Et, il ne suffit pas d’avoir un Gouvernement.
    Il nous faut surtout des Institutions sérieuses, compétentes pour suivre, conseiller, contrôler tout acte du Gouvernement et l’interpeller si nécessaire.
    Je pense d’abord à l’Assemblée nationale et ses commissions, à la Cour des comptes qui ne sanctionne pas mais "pondent" des rapports d’anomalies et d’erreurs d’organisation, de gestion, ... interpellant d’autres Institutions et tout Malagasy.
    Sans oublier le Fisc qui doit surveiller la situation fiscale personnelle de tout responsable de l’Etat, des Collectivités locales, des grosses entreprises privées et publiques ... des octrois des marchés publics, etc ... Pas besoin du Bianco et du Samifin, etc ... pas formés dans ce domaine.

    Le Président Hery Rajaonarimampianina, expert comptable, ancien ministre des Finances pendant 5 ans, sait de quoi il se retourne sur les biens des Malagasy et de M/car.
    Il est au courant des dossiers intéressants et sulfureux depuis des années et il est responsable de ses actes, de son Gouvernement ... Cà n’a rien à voir ni avec Ravalomanana, ni avec Rajoelina. Il sait parler le français et l’anglais couramment, lire les bilans et divers tableaux de bord en 2 minutes, comprendre les contrats ... la fiscalité et ses arcanes.

    SEULEMENT, Hery Rajaonarimampianina et Roger Kolo doivent s’entourer d’un bon historien et d’un bon linguiste malagasy. Les juristes et économistes ne suffisent pas pour comprendre et surtout COMMUNIQUER pour pallier les lacunes de l’ouverture, de la "reconciliation" et de la spécificité des régions.

    Les " KABARY " en Imerina ne s’adaptent pas systématiquement chez les Antemoro, Antakarana, Betsileo ... et inversement. Très délicat. Y a des nuances, de la finesse, de la courtoisie ... et beaucoup de diplomatie.

    Voilà.

    • 20 avril 2014 à 08:18 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à NY OMALY NO MIVERINA

      - "Alors quelles sont-elles vos propositions ?
      Notre Forum est libre mais juste ==AVEC==du respect mutuel.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 20 avril 2014 à 10:21 | Paulo Il leone (#6618) répond à NY OMALY NO MIVERINA

      "Y a des nuances, de la finesse, de la courtoisie ... et beaucoup de diplomatie."
      D’aucuns diraient "beaucoup d’hypocrisie, de flagornerie, de ronds de jambe, de simagrées, de vaines palabres, de discours creux et sans intérêt, etc..."
      Tout est une question de perspective ....

    • 20 avril 2014 à 11:58 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Et NON , MT comme tous forums n’ est pas votre exclusivité,moins encore monopole, mais un espace public ouvert à tous , vous en " dékonvienne " !
      Ce qui manifestement vous dépasse, votre soif dictatoriale , racisme et narcissisme : vous aveuglent au point d’ affirmer n’ importe quoi.
      Et si des discussions avec des tiers vous rend jaloux, vos formules toutes faites et inappropriées, vos tasses de thés et racisme épidermique : n’ intéressent pas plus,que la disparition d’ un avion pour un pilote , courtoisement parlant je ne peux dire que : vous n’ êtes qu’ un "sombre " abruti pur jus quant à votre race...

    • 20 avril 2014 à 12:05 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à NY OMALY NO MIVERINA

      Il n’y a pas de ligne éditoriale dans MT.com.Point barre.
      Il s’agit des textes ==ré-édités==venus d’ailleurs.
      Notre forum est libre,avec un respect mutuel,selon la volonté du créateur du MT.com (-Paix à son âme/qu’il se repose en paix-)
      Qu’il soit copier/coller ou d’une émulation (-sentiment généreux,qui incite à égaler,à surpasser quequ’un,en talent,en mérite-),c’est admis dans MT.com
      Pour le w-e pascal,je vais me contenter d’une brève historique de notre cher Pays,MADAGASCAR.
      La CONSTITUTION DE la lV e République de Madagascar a été adoptée ,suite à un référendum qui se tint le 17 novembre 2010.Elle fut proclamée le 11 décembre 2010.Elle remplace la Constitution Malgache de 1992.
      HISTOIRE
      Pendant la seconde guerre mondiale,l’Empire britannique prend possession de l’île de Madagascar pendant l’opération "IRONCLAD",avant de la remettre aux "Français libres",en décembre 1942.
      Territoire d’Outre-Mer de 1946 à 1958.
      Madagascar obtient un premier niveau d’autonomie le 10 octobre 1958 en tant que République Autonome Malagasy,au sein de la Communauté.
      Le 14 otobre 1958,Philibert Tsiranana (- au lieu d’Albert SYLLA-) devient Président du Conseil du Gouvernement avant d’être élu Premier Président de la République ,le 1er mai 1959.
      Indépendance et expérience socialiste (-1960-1991-)
      Après le socialisme
      - "La troisième République"-
      1991,
      Le Premier Ministre Guy RAZANAMASY a fait adopter la Convention du 31 octobre 1991.
      C’est sur la base de cette Convention du 31 octobre 1991 que les solutions de crise se fondaient.
      1992
      Après une brève période de Transition,une nouvelle Constituution est adoptée par référendum.
      Le Professeur Albert ZAFY est élu à la Présidence ,en 1993.
      1993
      Instauration d’un "Régime Parlementaire".
      Début d’un libéralisme économique et politique,sans précédent.
      FINANCEMENTS PARALLELES.
      Le Président Albert ZAFY a fait appel à un référendum constitutionnel donnant le Pouvoir au Président de la république ==de nommer==le Premier Ministre ;
      1996
      Cet amendement de la Constitution sonna quelque peu le glas du Parlementarisme,ce qui provoqua,une guerre ouverte entre le "PRESIDENT" et le Députés,laquelle se soldera d’abord :
      - par une motion de censure
      - surtout (-avec des offres de 4X4 aux Députés-) par le vote,en juin 1996 de "la motion d’empêchement définitif" du Président par 93 Députés sur 135.

      Le Premier Ministre de l’époque devient "Président de la République" par intérim,en attendant les nouvelles élections
      L’Amiral Didier RATSIRAKA,rentré quelques mois plus tôt de son éxil de France,est réélu au second tour de l’élection présidentielle.
      MADAGASCAR CONNAÎT UNE PERIODE DE STABILITE ECONOMIQUE jusqu’en 2001,avec 4,3% de croissance annuelle moyenne ;

      2001
      Marc RAVALOMANANA,Maire d’Antananarivo,arrive en tpe de l’élection présidentielle de décembre 2001.
      Un second tour est prévu mais Marc RAVALOMANANA revendique la victoire dès le premier tour sur la base des résultats publiés par son propre quartier général.
      Le Maire de la Capitale dénonce une fraude électorale et décide d’acculer le régime Didier RATSIRAKA.
      Ce dernier tente de reprendre==la main== en modifant les membres de la Haute Cour Constitutionnelle,chargée de proclamer les résultats électoraux,à Madagascar ;
      Le candidat Marc RAVALOMANANA réclame la confrotation des procès-verbaux en sa possession et les procès-verbaux officiels.
      Le Régime de Didier RATSIRAKA refuse une telle méthode==jugée illégale==mais exhorte Marc RAVALOMANANA à participoer au second tour.

      2002
      Marc RAVALOMANANA est élu Président de Madagascar et nomme Maître Jacques SYLLA,Premier Ministre.
      Didier RATSIRAKA décide de ==de délocaser==le siège du Gouvernement,à TAMATAVE,son fief.
      Le régime Didier RATSIRAKA érige des barrages routiers pour paralyser et asphyxier la Capitale,ce qui finit par paralyser tout le Pays ;
      L’africain de DAKAR se mêle des affaires Malgaches.
      Marc RAVALOMANANA et Didier RATSIRAKA se réunissent,à DAKAR et signent des accords qui,en avril 2002,prévoient,notamment,un nouveau décompte des voix,l’organisation d’un référendum (-à la place du second tour-) si ==la majorité absolue==n’était pas obtenue et l’instauration d’un Gouvernement d’Union Nationale dirigé par Marc RAVALOMANANA.
      CES ACCORDS NE SERONT PAS RESPECTES PAR LES DEUX PARTIES.
      Marc RAVALOMANANA ne relâche pas la pression et finit par obtenir l’annulation de la nomination de la nouvelle Haute Cour Constitutionnelle,en raison d’un vice de forme.
      La Cour précédente ,reconduite dans ses fonctions,se charge de procéder à la publicatioin des résultats des électiobns.
      En mai 2002,
      Marc RAVALOMANANA est déclaré "VAINQUEUR",dès le premier tour,avec plus de 51 % des voix.
      Cependant,l’U.A,l’ONU et les Bailleurs de fonds ne reconnaissent le régime Marc RAVALOMANANA qu’en janvier 2003,à la suite des élections législatives remportées par "SON" parti ;

      2006
      En décembre,le Président Marc RAVALOMANANA est réélu,dès le premier tour avec 56 % des voix,pour un second mandat de cinq ans,avec comme principal objectif :
      - la réalisation du "MAP".

      2007
      Par voie référendaire,modification de la Constitution dans un sens qui renforce les pouvoirs présidentiels en permettant les "ORDONNANCES" en cas d’urgence et de catastrophe.
      Cette révision introduit ,en outre,l’anglais,comme langue officielle,en plus de français et de malagasy,modifie la structure admnistrative en remplaçant les six provinces autonomezs par 22 Régions et supprime le caractère laĩc de l’Etat Malgache

      2008
      Le problème principal est que ==des luttes intestinse==incessantes,conjiguées à l’âge de la majorité des élites négligeant==leur successiion==a creusé un vide politique eta amené ==un cruel défaut==d’émulation (-sentiment généreux, qui incite à égaler,à surpasser quequ’un,en talent,en mérite-)

      En 2014,
      - "Réconciliation Nationale=Grand Pardon=amnistie Générale"=
      TOUS==AVEC HR/KR==
      - Réconciliation et redesement économique"
      - Plus de laissés-pour compte sur tout le territoire national.
      "BONNE FÊTE PASQUALE".
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 20 avril 2014 à 13:00 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      rectification :
      - redressement

    • 20 avril 2014 à 15:27 | olivier (#7062) répond à Paulo Il leone

      Vous m’avez devancé..

      mécépamafote

       :)

      Ps : le tout étant de profiter un maximum des "couillons" de bailleurs...pour en mettre de côté..ni vu ni connu..

      ISN’t IT ?

    • 20 avril 2014 à 19:01 | Paulo Il leone (#6618) répond à olivier

      si y a des vaches à lait, il faut bien les traire !

    • 21 avril 2014 à 01:20 | Radepy (#7163) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      En 2001, plus de 6% de croissance ! Sans les évènements de 2002, le pays aurait enfin atteint une croissance à DEUX chiffres, probablement vers la fin de 2003. Oui, qu’on se le dise !

    • 21 avril 2014 à 01:34 | NY OMALY NO MIVERINA (#1059) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Eh oui !!!

      La suite M Basile ...

      Vous en avez oublié !!!

      LA SUITE S.V.P.

    • 21 avril 2014 à 01:50 | NY OMALY NO MIVERINA (#1059) répond à Radepy

      Vraiment vous êtes plus fort qu’Alain Minc et Jacques Attali réunis comme prévisionniste économique ...

      Malgré votre battage sur ce forum, aucun gouvernement malagasy ne vous a jamais pris, même en tant que consultant intérimaire ou intermittent ...
      Encore moins en tant qu’éditorialiste de M.T.

      Votre "point barre" à tout bout de champ ne veut rien dire et vous emprisonne intellectuellement.

      Désolé !

    • 21 avril 2014 à 02:32 | NY OMALY NO MIVERINA (#1059) répond à NY OMALY NO MIVERINA

      Non, il n’y a ni erreur, ni confusion dans mes propos.

      Je réponds à la fois à Radepy et à M Basile par économie de temps et de forum.

      I’ m sorry !

    • 21 avril 2014 à 07:51 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à NY OMALY NO MIVERINA

      Point barre !
      Pour dire que la discussion est terminée.
      Plus de bla..bla inutiles,des discussions stériles ou des "KABARY"sans fin.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 21 avril 2014 à 08:02 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à NY OMALY NO MIVERINA

      La suite..
      Vous voulez parler de la "REVOLUTION ORANGE"..
      Regardez ce qui se passe en "UKRAINE" de sa révolution ornge !
      Madagascar a échappé "BELLE" :
      - "PAS DE GUERRE CIVILE",en perspective.
      OUI,la transition était longue et "A QUI VRAIMENT LA FAUTE" ?
      Aux Malgaches,eux-mêmes !
      Le jeune Andry Nirina RAJOELINA a voulu faire des élections,après le référendum constitutionnel mais =="CELA NE CONVIENT PAS A TOUT LE MONDE".
      La Communauté Internationale en a profité pour "FORMATER" les Malgaches.
      Nous avons des résultats des ces élections au forceps de la C.I,alors profitons-en pour le redressement économique de notre Pays tout en commençant par :
      - "Réconciliation Nationale=Grand Pardon=Amnistie Générale"-

      - "MADAGASCAR AUX MALGACHES,UNE et INDIVISIBLE".
      Remettons notre "PENDULE" à zéro ! ou à l’heure,comme bon vous semble !
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 21 avril 2014 à 08:05 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à NY OMALY NO MIVERINA

      Ces deux personnages sus-cités ont-il réussi pour leur PAYS ?
      Bien sûr,ils ont bien vendu leurs bouquins d’économie mais en réalité c’est quoi ,le résultat pour le "PEUPLE".
      Ah !..le resto du coeur..quelle belle invention !
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmauil.com

    • 21 avril 2014 à 08:18 | Isambilo (#4541) répond à Paulo Il leone

      Paulo Il leone.
      Vos réflexions sur ce sujet deviennent pénibles et gâchent vos autres contributions.
      Admettez que la culture française n’est pas une norme. Et que même au sein de cette culture on n’aborde pas les contentieux de la même manière au café du commerce et au Quai d’Orsay.
      La culture malgache a une tournure d’esprit qui n’est pas la même que la française. Nous sommes raisonnons comme ça, nous évoluerons ou nous régresserons vers autre chose. Cela n’empêche aucune personne douée d’un minimum d’intelligence et de capacité d’adaptation à d’autres horizons culturelles de comprendre le fond.

    • 21 avril 2014 à 08:25 | Isambilo (#4541) répond à NY OMALY NO MIVERINA

      "Les « KABARY » en Imerina ne s’adaptent pas systématiquement chez les Antemoro, Antakarana, Betsileo ... et inversement."
      Le terme "kabary" étant d’origine arabe, les Antemoro sont parmi les premiers à savoir les prononcer et les comprendre.
      Vous avez l’air de considérer que les Antemoro, Betsileo, Antankarana... n’ont pas suffisamment de capacité intellectuelle pour comprendre un discours merina. Je suppose que c’est une plaisanterie.

    • 21 avril 2014 à 11:52 | Paulo Il leone (#6618) répond à Isambilo

      D’accord, mais avouez que je n’ai pas entièrement tort et que les traits négatifs que je décrits sont très présents dans votre culture.
      Je n’ai par ailleurs aucune illusion sur les côtés très déplaisants et les travers de la culture française. Je considère le patriotisme, qu’il soit français, malgache ou autre, comme un comportement très dangereux, une valeur nocive qui aveugle et mène à tous les excès .

    • 21 avril 2014 à 13:15 | olivier (#7062) répond à Paulo Il leone

      La victimisation à outrance étant un des ces excès...

      Celle qui conduit les pro Ra8 + pro Tgv + pro Ratsy + pro "eux même" à accorder leurs violons...contre la CI nourricière..entre deux guerres fratricides, jalonnées de retournements de vestes pitoyables et honteux..
      Sport quasi endémique...et parfaitement connu du citoyen lambda de ce pays..

      Cette ci qu ils manipulent à tour de rôle...pour en soustraire les "financements imbéciles"...
      Mais qu’ils érigent en "colon" responsable de tous leurs maux..quand cela les arrange..

      Quand le bateau coule...inutile de perde son temps en comparaisons futiles..en orgueil (très) mal placé..

      Place au réalisme !

      Mais je rêve éveillé...

      Les 4*4...les abus de pouvoir..ont d beaux jours devant eux..

      cépaleurfôte

      OR

  • 21 avril 2014 à 08:31 | Isambilo (#4541)

    Je ne veux pas jouer aux cyniques mais compte tenu des péripéties des derniers mois et impliquant les députés, compte tenu du niveau de culture politique de nos élus, le calendrier et autres procédures importent peu pour le moment.
    J’ai hâte de connaître le programme du gouvernement et je ne compte pas du tout sur les députés pour en faire une critique constructive, ça dépasse la plupart d’entre eux.

  • 21 avril 2014 à 10:44 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    La vie des Institutions à Madagascar..
    Assemblée Nationale/Chambre basse.
    - Le Conseil des Ministres du 26 mars 2014 a adopté l’ordonnance portant loi organique fixant les règles relatives au fonctionnement de l’Assemblée Nationale/Chambre basse.
    Ces règles sont censées instaurer plus de transparence au sein de la Chambre basse.
    Elles incitent les Députés à procéder à une déclaration de patrimoine et mettent plus de clarté sur le fonctionnement du Bureau Permanent.

    L’article 114 de la Constitution oblige le juge constitutionnel à vérifier si le "Réglement Intérieur" de la Chambre basse respecte ou pas la Constitution.

    La haute Cour Constitutionnelle déclare conforme à la Constitution l’ordonnance portant loi organique fixant les règles relatives au fonctionnement de l’Assemblée Nationale.

    Par cette adoption,l’Assemblée Nationale,convoquée en session extr-ordinaire ,le 23 Avril 2014,a comme ordre du jour :
    - adoption du nouveau Règlement Intérieur de l’Assemblée Nationale ;
    Dans l’article 79 de la Constitution,les règles relatives au fonctionnement de l’Assemblée Nationale sont fixées dans leurs modalités :
    - "par un Règlement Intérieur"
    Et ce "Réglement Intérieur" est publié sur le Journal Officiel de la République Malagasy.

    Ce qui n’était pas le cas lors des élections :
    - de Christine Ra.,à la Présidence,
    - du Bureau Permanent..
    ainsi que la constitions des COMMISSIONS.
    - "TOUT EST A REFAIRE durant la session extra-ordinaire du 23 avril 2014" :
    - ordre du jour=="REGLEMENT INTERIEUR"==

    Bonne continuation.
    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 22 avril 2014 à 00:31 | NY OMALY NO MIVERINA (#1059)

    La suite c’est tout simple ...

    Déjà, il faut attendre la déclaration de politique générale du 1° Ministre et de son gouvernement devant l’Assemblée nationale en crise de majorité crédible ... alors qu’elle est porteuse et investie de mandat électif.

    Pour le moment, il n’ y a ni de majorité, ni d’opposition affirmées, concrètes et franches au sein de cette chambre. Tous veulent monter dans le train ou taxibe de Roger Kolo dont les places sont limitées, par sécurité évidemment ... et par peur des gendarmes représentés par le budget, la Communauté internationale et surtout par une certaine cohérence politique.

    Telle est la vraie suite dont les détails nous échappent complétement.

    Aza maika ! Avelao aloha ny olona hiseho an-kianja vao mitabataba sy mandany rora.

    Fa iza ianareo no mahafantatra marina ny ampitso ?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS