Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 5 mars 2021
Antananarivo | 14h11
 

Développement

Développement rural

La sorgho, suppléant du riz

lundi 22 octobre 2007 | Ax’s

Le sorgho est l’une des principales denrées alimentaires dans les régions où la sécurité alimentaire est la plus menacée. Cultivée par des ménages paysans pratiquant une agriculture à petite échelle, elle peut remplacer le riz d’autant plus que son prix est moins cher.

Certes, le sud cultive du riz, et d’autres denrées alimentaires (maïs, manioc, patate), mais la production demeure insuffisante c’est pourquoi le recours à la culture de sorgho est indispensable. Bien adapté au climat du sud, le sorgho résiste à la chaleur et à l’aridité, mais aussi aux sols salins et calcaires, cette plante robuste peut se passer de l’irrigation. Son apport calorique est bénéfique, sa graine est riche en glucide (amidon), elle contient également des protides ainsi que des fibres, des mineraux, potassium, de toutes les catégories de vitamines sauf la vitamine A. Sa teneur variable en tanins nuit un peu à sa digestibilité. Le sorgho est surtout utilisé pour fabriquer de la farine servant à l’alimentation humaine mais aussi animale, et également en brasserie. Le jus sucré de sa tige peut être transformé en alcool, tandis que ses fibres peuvent servir à la fabrication des emballages biodégradables.

Une fois cette culture lancée suivant une technique agricole moderne, les rendements moyens peuvent atteindre jusqu’à 3 à 5t/ha. De ce fait, la population dans le Sud peut avoir des stocks de nourritures surtout avec la mise en place d’un magasin de stockage. Le ministère, quant à lui, peut envisager de frayer un marché à l’exportation.

Financement à échelle d’Ar. 800 millions

Ce projet a fait l’objet d’une signature entre le PSDR et le représentant des membres des paysans de la région Sud (Anosy, Androy et Sud Ouest) lors de la célébration de la journée mondiale de l’alimentation à Tolagnaro. 800 millions d’Ar est le montant du financement pour ce projet. Il servira à l’achat de petits matériels (charrettes, rasettes, pulvérisateurs), mais également d’intrants agricoles. Les semences de sorgho sont encore à importer d’Afrique principal cultivateur de cette plante.

Annonces

Filazana manjo

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS