Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 24 novembre 2020
Antananarivo | 13h09
 

Politique

Assemblée nationale

La société civile réclame la redevabilité des députés envers la population

vendredi 30 octobre | Mandimbisoa R.

Près de 18 mois après les élections législatives à Madagascar, le comité paritaire de l’Organisation de la société civile et des institutions a effectué un plaidoyer auprès du bureau permanent de l’Assemblée nationale. Ce plaidoyer porte essentiellement sur la « redevabilité » des élus, afin de redorer l’image de la chambre basse auprès de la population. Ainsi, des représentants de ce comité ont rencontré la présidente de l’Assemblée nationale, Christine Razanamahasoa, ainsi que des membres du bureau permanent à Tsimbazaza.

Ce comité est composé entre autres de Transparency International-Initiative Madagascar (TI-IM), du Collectif des citoyens et des organisations citoyennes (CCOC), du KMF-CNOE, du Mouvement Rohy, du Liberty 32, et des Institutions dont le Bureau indépendant anti-corruption (BIANCO) et le Conseil du Fampihavanana Malagasy (CFM) et la Commission électorale nationale indépendante (CENI), l’organe en charge de l’organisation des élections à Madagascar.

Lors de cette rencontre, les représentants de ce comité ont souhaité une plus grande responsabilité des députés, surtout les 95 qui ont signé une charte de bonne conduite, dénommée « Toky Nomena », ratifiée avant les élections législatives en 2019. Cette charte stipule en substance que « les députés assument dignement leurs responsabilités et mettent les intérêts du peuple avant tout désormais ». Dans le détail, elle indique, entre autres, l’obligation d’effectuer une déclaration de patrimoine, d’éviter l’abus de pouvoirs, de lutter contre la corruption….

Le comité paritaire souhaite concrètement une rencontre en séance plénière avec les députés de Madagascar et plus d’engagement des élus sur les rapports parlementaires auprès de l’électorat. Ce, tout en rappelant que les députés ont l’obligation d’effectuer leur déclaration de patrimoine, conformément aux dispositions de la loi en vigueur sur le sol malgache. Jusqu’ici, plus d’une trentaine dé députés n’ont pas encore réalisé cette déclaration.

Les doléances de ce comité rentrent pleinement, selon la présidente de la chambre basse, dans l’optique d’avoir une Assemblée nationale forte et garante de la stabilité politique. Christine Razanamahasoa a par ailleurs indiqué qu’une proposition de résolution portant code d’éthique et de déontologique des députés sera prochainement soumise à une séance plénière de la chambre pour adoption.

Ces dernières semaines, les députés de Madagascar sont au cœur de nouveaux polémiques à la suite de leur diverses exigences notamment la demande de luxueuses voitures tout terrain, de demande d’indemnité de retraites...
Des demandes qui ont notamment suscité de vives critiques de la part des citoyens, las des gabegies au sein de cette institution dont l’image a été ternie par les affaires de corruption depuis des décennies.

50 commentaires

Vos commentaires

  • 30 octobre à 08:55 | arsonist (#10169)

    Prologue : « Des millions de dollars [$716 millions] des petits contribuables occidentaux enrichissent les dirigeants corrompus du pays [malgache] »

    Question : où les foza ont-ils fait passer [je cite] "ces plus de 716 millions de dollars de dons et prêts qui ont été alloués par les bailleurs à l’Etat pour lutter contre l’épidémie ?"

    [Je cite encore] "Des millions de dollars de petits contribuables occidentaux qui partent dans la poche des dirigeants corrompus du pays [malagache]"

    Voilà donc des citations de l’article de RFI dont ci-dessous un lien

    [Extrait ]
    "Face à cette situation des plus opaques, les bailleurs, eux, continuent d’allouer des fonds à l’Etat malgache et de procéder aux décaissements. « Nous sommes notés sur notre capacité à décaisser », confie en off l’un de ces grands financeurs. « Ce système est aberrant, on le sait. Ce sont des millions de dollars de petits contribuables occidentaux qui partent dans la poche des dirigeants corrompus du pays. Et tout le monde ferme les yeux. A chacun son business et ses propres objectifs. »"

    https://www.rfi.fr/fr/afrique/20201030-madagascar-rapport-etude-corruption-problemes-fonds-covdi-coronavirus

    Conclusion :
    On la laisse à votre discrétion , M’sieu-dame !

    • 30 octobre à 14:36 | nez_gros (#10715) répond à arsonist

      @arsonit, Les Foza sont interchangeables, ils s’appelait : MDRM, PADESM, KDRSM,PSD, AREMA, TIM, MAPAR, IRD, HVM

      Le Bailleurs continuent d’allouer les Fonds, car ils savent que les millions et autres avant , retournent à la case départ, dans des Banques Occidentaux, donc c’est eux les principaux bénéficiaires

      Ainsi, Ceux qui attaquent les FOZA d’aujourd’hui, sont les FOZA d’Hier, donc si Arsonit ne fait qu’ une fixation sur les Foza d’aujourd’hui c’est qu’il est probablment un Foza d’hier...

      Les FOZA sont interchangeable, les Bailleurs le savent, cela leur permet de ne pas être taxés de responsable, et laisser les Foza d’Hier et d’aujourd’dui s’accuser mutuellement ...

      Ils trouveront d’autre Foza demain, quand celui d’aujourd’hui sera trop abimé... t’as capté ou pas gros ???

    • 30 octobre à 14:51 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à arsonist

      Nez- gros,

      Quand je disais " balayons devant nos portes avant d’aller voir chez les autres".

      Probablement que les foza des uns ne sont pas ceux des autres.

      Ceci dit, que fait-on concrètement pour avancer au lieu de passer notre temps à nous tirer dans les pattes, ce qui par ailleurs fait le jeu des foza d’aujourd’hui, ceux en capacité de détruire le pays actuellement.

  • 30 octobre à 09:20 | rakoto-neutre (#8588)

    « les députés assument dignement
    leurs responsabilités et mettent les
    intérêts du peuple avant tout
    désormais »
    les 4x4 et la pension indigne de retraite sont avant tout, on s’en fout de la population et sa misère

    • 30 octobre à 10:50 | betoko (#413) répond à rakoto-neutre

      Concernant les 4X4 , ce n’est pas gratuit et la pension C’est encore en discutions, mais en effet de quel droit ?
      L’article de Sarah Tetaud est plus que pertinent aux responsables tels Andry Rajoelina , Tsay Christian et au ministre des finances de nous donner des explications si certains aides ont été détournées. La cour des comptes aussi devraient donner son avis

    • 30 octobre à 13:29 | lé kopé (#10607) répond à rakoto-neutre

      Au lieu de se pencher sur les problèmes actuels qui sévissent sur tout le territoire National , et surtout dans le Sud du Pays(Kéré) , nos "honorables" Dépités se battent pour une retraite "bien méritée" et des voitures tout terrain( 4 4 ). Le ridicule ne tue point !!! Si au moins , ils faisaient leur boulot correctement , en informant les citoyens dans leurs circonscriptions respectives , le besoin de ces moyens de locomotion serait légitime . Fidel...Castro , et Maître Hanitra , avec les élus affiliés au laitier sont les seuls à s’acquitter de cette obligation Républicaine .Ne parlons même pas des déclarations du Patrimoine , car ce serait une preuve tangible de leurs culpabilités . Pas plus tard qu’hier , nos deux flagorneurs de service ont décrété ,que si il y a vraiment une quelconque irrégularité dans ce Pays , il fallait se référer à la Justice .Mais quelle justice ? Une justice qui met en prison tous ceux qui se dressent contre eux ?Quand un mégaphone devient une preuve suffisante pour incarcérer un citoyen (qui a été votre allié pour le Putsch de 2009),il ne faut pas s’étonner du retour de Bâton . Il faudrait maintenant se méfier du papier journal que vous mettez dans les toilettes ,car cela pourrait être une preuve de votre appartenance à l’opposition . Bref , vous avez ce qu’on appelle la Justice des vainqueurs , mais il ne faut pas oublier l’histoire , car les FRS du temps de la 1ère République en ont subi les frais .

  • 30 octobre à 09:51 | vatomena (#8391)

    un macron malgache pourrait vous dire :laissez les s’enrichir . Leur argent ruissellera ensuite sur le petit peuple.La construction de palais donne de l’embauche aux travailleurs du batiment

    • 30 octobre à 10:41 | Eloim (#8244) répond à vatomena

      Est ce que les malagasy doivent toujours faire référence à la France à tout ce dont ils envisagent d’entreprendre ?

    • 30 octobre à 10:59 | arsonist (#10169) répond à vatomena

      Les Gasy peuvent faire référence à eux-mêmes .
      Tiens ! Pourquoi ne pas se contenter de faire référence aux foza eux-mêmes, et rien qu’à eux.
      Ce serait super , çà !

    • 30 octobre à 11:09 | betoko (#413) répond à vatomena

      Pas seulement la constitution du palais mais aussi des routes des logements sociaux c’est ce qu’on appelle le plan Marshall que les États Unis ont appliqué en Europe après la deuxième guerre mondiale et aussi en Corée du Sud après la fin de la guerre de Corée

    • 30 octobre à 11:30 | vatomena (#8391) répond à vatomena

      Dans votre liste ,Betoko ,vous pouvez ajouter les maisons qui s’écroulent. Pourquoi donc nos "enrichis’’ n’investissent pas dans le ferroviaire ..Comme des trains qui circuleraient journellement rappelleraient les jours anciens et heureux !

  • 30 octobre à 10:29 | Shalom (#2831)

    Hors sujet matinal :

    Et revoilà le malheur qui n’arrive jamais seul : tempête de sable au pays de KERE.
    Et pendant ce temps, DJ "ray mpianakaviana mahafatra-po" se repose en Europe.

    • 30 octobre à 11:06 | Eloim (#8244) répond à Shalom

      Tu penses qu’il n’en a pas le droit ? Quoi qu’on dise, le kéré dans le sud de l’île ne date pas d’hier. Désormais, le sud avec ses élus et ses élites devra songer comment reprocher aux régimes successifs et/ou demander aux organismes internationaux (ou ONG) qui oeuvrent pour la "charité", des compte-rendus tout en dressant les tableaux et/ou figures interprétables mettant en exergue la difficulté rencontrées lors de la lutte contre cette malnutrition - indicateur de la pauvreté immonde qui s’abat dans cette région.

    • 30 octobre à 11:23 | vatomena (#8391) répond à Shalom

      Se tourner toujours vers la France !Mais la France ne compte plus comme grande nation .Elle paye son péché colonial.Elle s’appauvrit .Elle ne fabrique plus rien .Elle n’invente plus rien ; Elle se désinstruit. Elle chome tandis qu’elle reçoit chaque année 300 00à 500 000 bouches de plus à nourrir : les migrants.

    • 30 octobre à 11:40 | Shalom (#2831) répond à Shalom

      @ 30 octobre à 11:06 | Eloim (#8244) répond à Shalom ^

      Tu penses qu’il n’en a pas le droit ?


      Je n’ai jamais écrit qu’il n’en a pas le droit.
      J’ai écrit tout simplement qu’en tant que "filou", il doit organiser ses priorités.
      Personne ne l’a obligé à postuler cette fonction, PERSONNE !
      Et quand on y accède, désolé mais il y a des règles qu’il faut respecter. Il y a des responsabilités qu’il faut assumer. Il ne suffit pas de passer dans le sud pour des selfies et paf ! le problème est soi disant réglé !
      Il y a des solutions immédiates, à courts et moyens termes à trouver rapidement.
      Et ce n’est pas parce que les précédents pouvoirs n’ont rien fait qu’il doit en faire autant !

      Pour vous faire comprendre cette fonction de "Chef d’état" :
      Citez-nous s’il a prononcé lors de son investiture à Imahamasina l’expression "ma famille".
      Je pense que vous comprenez maintenant ce que cela veut dire priorité quand on occupe cette fonction.

    • 30 octobre à 12:52 | ASSISE (#10453) répond à Shalom

      Rehefa an-tanindrazana ny Filouha dia tsy azo lazaina hoe : any Afrika.

      Tsy dia mitombina loatra izany ny filazana tsotra fa lasa niala sasatra any Erôpa ny Filouha, tokony lazaina mazava ohatra hoe : Frantsa, Parisy, Villa Madrid, Làlana Filouha. Adiresy somary mazava loatra indray ilay ohatra eto.

      Hamoaka FILM vaovao indray izany MadWood : "Inty Aho, taiza Aho" ?

      Raha mipetraka tokoa ary ny fanontaniana "nankaiza ny Filoha ?"

      Raha tsy hita izy anefa tsy nilaza izay nalehany dia midika izany fa "nanjavona" fa tsy hoe any Erôpa na ary na aroa.

      Na hiala sasatra aza ny Filouha dia tsara ihany raha mba fantatra hoe : aiza izy ?

      Rehefa lany eto amin’ny Tany Malagasy sy ny Fanjakana izany Filoha "ZAVONA" izany vao azo ekena ny FANJAVONANA, sa tsy ekena ?

    • 30 octobre à 14:03 | Isandra (#7070) répond à Shalom

      Shalom,

      Ireny volam-panjakana lany nampianarana anareo ireny, kanefa ianareo avy eo milentika any ivaleny any ireny izao mety nahavita zavatra betsaka hoan’ireo havana any an-tsimo.

    • 30 octobre à 14:39 | arsonist (#10169) répond à Shalom

      Esoteny !

      Marina mihitsy io lazain’ity besileo foza vavy isandra ’ty io !
      Tsy andraikitrin’ny foza nipendina hitondra ny firenena ny fanarenana ny toe-piainan’ny mponina any Atsimo .
      Fa kosa ireo Gasy petaka tsy mba nihamina fotsiny tamin’ny fahalalàna zara raha mifarana amin’ny kilasy faha-3 ambaratonga faharoa , tahakin’izay rehetra foza , no tokony manisa ny vola nolanian’ny ray sy reniny ary izay rehetra nanabe sy nampisondrotra azy ireo , dia manome izany vola izany ho an’ny tra-boina any Atsimo .
      Aoka tsy ho isaina ka esorina amin’io kajy io izay rehetra vola-hetran’ireo ray sy reny ary mpanabe rehetra an’ireo Gasy petaka avara-pianarana ireo , vola-hetra izay naloan-dry zareo ireo ho an’ny fanjakana .

      Azafady hoe : zahao ao amin’ny Raki-Tantara raha toa ka nisy Nazi napihatra na nandroso tolo-kevitra fotsiny tahaka io hevi-poza io aza hatramin’izay ka hatramin’izao .

      Fehiny : kinga saina mihitsy ireto foza ireto an !

  • 30 octobre à 10:51 | arsonist (#10169)

    Si les Gasy politiciens et administrateurs civils et militaires qui ont gouverné et administré ce pays depuis plusieurs décennies étaient capables de probité et de génie pour faire en sorte que les populations gasy sortent au moins de cette misère très sévère , on le saurait . Depuis le temps .

    Depuis le temps , on a évoqué l’idée de placer Mada et ses populations sous tutelle internationale soigneusement choisie et contrôlée avec grande rigueur . Houuu ! Les cris d’orfraie de ces Gasy prétendants à devenir filoha corrompus ainsi que de leurs complices respectifs !

    On a évoqué aussi un gouvernement et une administration propres à des organisations de type fédéral . Ouuuaouuuh ! Les hurlements des Gasy qui ont peur de leurs propres ombres .

    Et bien , voilà ! Statu quo sans fin .

    1. Les foza propulsés à la tête de l’Etat gasy continuent leurs habitudes foza [dihy fitombenana , la com’ style foza comme seul moyen politique pour gouverner , mais rien de concret : les populations gasy pauvres sont devenues miséreuses sévères , la classe moyenne gasy est devenue pauvre]

    2. Le pillage des richesses naturelles du pays envoyées à l’Étranger au profit des investisseurs avides de retours sur investissement très rapides et très juteux .

    3. Les détournements des dons et prêts en provenance de l’Étranger au profit des gouvernants ont atteint une échelle faramineuse . Et ce ne sera certainement pas demain que cela s’arrêtera .

    Mais voilà !
    Le DJ bac-3 est content .
    Ses investisseurs et ses complices sont contents .
    Les foza sont contents .
    Plus de 90% des populations gasy voient leur niveau de vie dégringoler inexorablement de jour en jour .
    Mais sont contents la besileo foza femelle isandra , le junky foza mâle jomaka ambatomanga dadanaivo-betoko , le foza nécrophage mauvais pilote de cerveau-lent Spear Encore .

    • 30 octobre à 13:03 | Isandra (#7070) répond à arsonist

      Masin-Joany,

      Pourquoi les bailleurs continuent ils de débloquer des aides et financements, alors que ce qui ont été décaissés, vite détournés, selon les détracteurs, et en plus, ils ne réclament même pas ni la transparence, ni des explications ?

      Soit, ils sont complices comme Masin-joany prétendait, soit, ils sont hypnotisés, ou les détournements n’existent que dans leur fiction hollywoodienne, et parce que pour eux, l’utilisation de cet argent respecte leur règles et manara-penitra.

      Pourtant, ils n’ont pas hésité de couper le déblocage en 2008, quand ils avaient trouvé que certaines dépenses ne se sont faites dans la règle de l’art.

    • 30 octobre à 13:11 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      << 30 octobre à 13:03 | Isandra (#7070) répond à arsonist ^
      << Masin-Joany,
      << Pourquoi les bailleurs continuent ils de débloquer des aides et financements, alors que ce qui ont été décaissés, vite détournés ?

      Réponse :
      Ce n’est même pas une question qui se pose , tant la réponse est évidente !
      Ou bien ces "financeurs" sont c.ons .
      Ou bien ces "financeurs" sont complices de ces détournements .
      Il est même très probable que ces "financeurs" sont les deux à la fois .

    • 30 octobre à 14:29 | lé kopé (#10607) répond à arsonist

      Isandra , Nisy tokoa ny nahazo tombotsoa t@ vatsimpianarana tany ivelany , ary t@ androny Amiraly ny maro t@izy ireny .Tsarovy tokoa (ianao mbola tsy teraka), fa ny singan’olona izay nahazo laka teo @io Filoha io, no nahazo izany tombotsoa izany fa tsy ny tanora rehetra .Ireo olona ireo , araka ny nolazainao no nifitsoka tany andafy , na nahazo toerana rehefa nody .Nisy aza lazaiko anao fa nahazo karama taty antoerana (fonctionnaires fantômes),nahazo vatsimpianarana , ary niasa t@ masoivoho any ivelany .Izany hoe , nihinanana" intelo" (3fois) izany izy ireo ; ny tenanay dia sahy miteny , fa tsy nahazo na iray varaventy t@ Fitondràna nifandimby , fa niantoka ny lany rehetra na ny nialàna taty @tanindrazana , na ny hery lany tany ampita(tsy niantohana Ray amandReny manankarena) . Tsy anenenana akory izany fa ny lalana nodiavina ,dia namolavola ho olona marina , mahalala ny tokony hijoroana , ary miatrika ny tsindry hazo lena .

  • 30 octobre à 11:05 | Shalom (#2831)

    Tsetsatsetsa tsy haritra :

    Hatramin’izao dia tsy mbola nametraka ny mombamomba ny fampiasam-bolany nandritra iny fifidianana iny Atoa DJ mpampandihy fitombenana kilasy T9. Kanefa ny lalàna dia mametra izany.
    Izy aza FILOU tsy manao izany koa ny hafa ve no nde ho takina ?
    Koa ahagaga antsika ve raha toa ka tsy misy ny mangarahara ny amin’ny fomba fitondran-dry kaondrana isany ?
    Kaondrana anio, kaondrana mandra-pahafatiny.

  • 30 octobre à 11:29 | Isandra (#7070)

    Avant d’être donneur de leçon, ces membres de société civile devraient enlever d’abord la poutre dans leur yeux avant de faire enlever la paille dans ceux de voisin.

    La plupart de la société civile à Madagascar se montrent partiales, elle fait preuve de prise en partie, en premier rang la responsable de TI, cette attitude leur rend non crédible et quoiqu’elle fasse, les gens ne la croient plus.

    Certains de leur dirigent l’utilisent comme tremplin pour accéder au pouvoir. Ils font semblant de crier fort, et sur tous les toits, ce n’est pas pour être entendus, mais, pour être vus par les dirigeants.

  • 30 octobre à 11:46 | Shalom (#2831)

    Constat :
    Auparavant, l’expression favorite est "cou raid".

    Maintenant c’est :
    30 octobre à 11:29 | Isandra (#7070)
    ... devraient enlever d’abord la poutre dans leur yeux avant de faire enlever la paille dans ceux de voisin.

    Le plus drôle c’est ce voisin qui a une PAILLE (vous imaginez la taille d’une paille !) dans les yeux et ne s’en rend même pas compte !

    • 30 octobre à 12:07 | Isandra (#7070) répond à Shalom

      Shalom,

      C’est simple, il est plus facile de critiquer son voisin, mais, même vous, vous avez de manquement aussi.

      Posez-vous la question d’abord, avez-vous respecté vos engagements envers la nation, avant de réclamer les promesses des autres.

    • 30 octobre à 12:13 | arsonist (#10169) répond à Shalom

  • 30 octobre à 12:26 | Vohitra (#7654)

    Miarahaba Tompoko,

    Mahatsikaiky sy manalasala tokoa ity fihetsika sy ity dinika atanareo ao amin’ity komity ivondroan’ny Fiarahamonimpirenena sy ireo tompoanadraikitra samihafa ity, ary toa mana-marina sy mampitoetra tokoa ny oham-pitenenana mitory fahendrena nasehon’ireo Razabe efa niroso ho Ntaolo, hoy izy ireo mantsy :

    « Tsikovo-dohataona, raha manidina lanin’ny vorona, raha mipetraka lanin’ny androngo… »

    « Lamban’angidina, raha itafiam-belona tsy mahatafy, raha ifonosa-maty, tsy mahafono… »

    Fa inona tokoa no tiana hisarihina ny saina amin’izany ?

    Mitondra dinika miompana amin’ny mahakasika ny antsoina hoe « tamberin’andraikitra » ianareo eny anivon’ireto antsoina hoe solontenam-bahoaka, izay lazaina ombieny fa mitondra ny tenimbahoaka ka nantsoina hoe solombavambahoaka…

    Raha tamberin’andraikitra tokoa no resaka, dia tsy hiadiana hevitra velively fa mikasika ny fanatanterahana ny andraikitra nankinina tamin’ireto solontenambahoaka ireto no tokony ho fototry ny dinika, izany hoe, raha tsorina dia, tontosa antsakany sy andavany ve ny iraka nanomezan’ny vahoaka fahefana azy ireto araky ny voatondron’ny lalampanorenana ?

    Mipetraka ary ny fanontaniana :

    1. Moa ve fantatry ny vahoaka nifidy azy ireo ny lalàna velona nodinihina, novolavolaina, nolaniana, teny amin’ny Antenimiera nandritra izay vanimpotoana nahalany azy ireo izay ?
    2. Moa ve mifanitsy amin’ny tombontsoan’ny vahoaka sy ny dinam-piarahamonina any ifotony nifidy azy ireo izany lalàna novolavolainy sy nolaniany ary manankery izany ?
    3. Moa ve tanteraka sy tontosa araka ny andraikitr’izy ireo ny fanaraha-maso ny fitantanana sy asa tanterahan’ny andrimpanjakana mpanatanteraka (Goverinemanta sy Filohampirenena) araky ny drafitra ankapobeny ho fampandrosoana sy Firenena sy ny tombontsoa iombonana isamparitra ?

    Anjaranareo mpikambana ao amin’io Komity io no manao fitsirihana sy fandalinana ary fitiliana eny ifotony raha toa ka mifanitsy amin’ireo fanontaniana ireo ny tena zavatra misy sy mitranga eny anivon’ny Distrika sy Faritra isanisany, ary ny valin’izany no entinareo lazaina sy hambara ampahimbemaso, ary izay no entina hamaritana ny hoe, eny sa tsia, mitamberina tokoa any amin’ny vahoaka mpifidy sy ny mponina ve ny fiantsorihan’ireto solontena ireto ny andraikiny…

    Ohatra singanina amin’izany :

    • Fantatry ny vahoaka ve ny lalàna mikasika ny fitrandrahana ny harena ankibontany, na ny ady amin’ny kolikoly ohatra…
    • Fantatry ny vahoaka ve ireo vola rehetra nindramin’ny Firenena Malagasy ka tsy maintsy aloan’ny vahoaka amin’ny herimpony, sy ny fomba nentin’ny fanjakana nampiasaina sy nandaniana izany vola izany ?
    • Mifanitsy tanteraka sy mahafa-po amin’ny andrasan’ny vahoaka aminy ve ny fanatanterahan’ireto solontenany ireto ny andraikiny ?

    Izay no tamberin’nadraikitra, ary izay no tokony ho hita taratra eny ifotony isaky ny Disitrika sy ny Faritra tsirairay…

    Raha ny zavamisy aloha, dia TSIA daholo hatreto no valin’izany fanontaniana rehetra izany, hita soritra sy mazava izany eny anivon’ny fiarahamonina rehetra isampokontany izay misy ny Fokonolona…

    Ka eo no mahatonga ny hoe toa manalasala ihany izao dinika sy resaka ataon’ity komity ity izao eny anivon’ny Antenimiera, toa tsy ny tena tamberin’andraikitra no fototry ny dinika…

    Lasa vavabe mihinana sy mamoky tena, ary mandidy misolo ny vahoaka ireto solontena ireto ankehitriny, vavabe mihinana ny varimbahoaka toy ny fodilahy, lasa sehatra fitotoana sy fanamontsanana ny faniriana sy ny hevi-bahoaka, lasa havan-dratsy mahaleo sakaiza tiana…lasa voky ampitoerana tsy mahatsiaro vahoaka intsony ireto depiote…

    Mankasitraka Tompoko

  • 30 octobre à 13:24 | Vohitra (#7654)

    Raha tohizina ny fanjoriankevitra navoitra etsy ambony, dia isany fotokevitra sy sata ijoroana sy imasoana ho anareo Fiarahamonimpirenena ny fanelanelanana sy fiarovana ny zo fototra isambatanolona ary ny lalàna, ka hipetrahanareo eo anelanelan’ny fanjakana sy ny vahoaka.

    Handeha hijery zavamisy ankehitriny isika ka hametrahana ny solontenambahoaka manoloana ny andraikiny…

    Ho an’ireo Solombavambahoaka voafidy tany amin’ny Faritra Anosy sy Androy :

    Moa ve nolazainareo ireo vahoaka ianjadian’ny mosary sy tena mijaly mafy vokatry ny hanoanana ireo fa misy vola 1.043 miliara efa natokan’ny fanjakana entina hanaovana ny fanarenana ara-toekarena sy itsinjovana ny fampandrosoana eto amin’ny Firenena ?

    Sahy nanambara ve ianareo hoe ohatrinona amin’io tetibola io no efa natokana ho an’ny Faritra Androy sy Anosy ?

    Ho an’ireo Solombavambahoaka voafidy teto amin’ny Faritra Analamanga :

    Fantatrareo ary miharihary tsy takona afenina fa miteraka disadisa sy hitarika tsy ho ela ho any amin’ny savorovoro io fanamboarana « colisée » eo Anatirova io, ary ny fanjakana no topoarika amin’izany…ary tsy izoviana aminareo fa toerana manana ny fady sy ny Hasina toavina sy lolohavina eto Imerina io toerana iray io, ary fantatrareo tsara fa fanotana fady sy fametavetana ary fanosihosena ny Merina teraky ny vohitra roambinifolo izao zavamisy izao…

    Tsaroanareo tsara fa tamin’ny taona 1995, fony nirehitra sy nolevonin’ny afo io toerana manankasina io, dia nisy fietanampo sy tena hetsika ara-piarahamonina goavana nisendoatra teto Iarivo fony andro, tao ny alahelo, tao ny hatezerana, tao ny rahombava, tao ny teny masiaka sy henjana, ary vao nitranga ny voina, dia isany tamin’ireo nanheho ny alahelony ary nanameloka iny voina iny voalohany ny Amiraly Ratsiraka, ary naneho ampahibemaso sy latsa-dranomaso tateraka ny Ben’ny Tanàna fahiny izay isany taranak’ireo Masina miafina ao amin’io toerana io…ny hampatsiahivana izany dia anehoana fa misy akony goavana eo amin’ny filaminana ara-piarahamonina io fanotana fady io…

    Moa ve ianareo Solombavambahoaka voafidy teto Analamanga efa nilaza sy nanao antso fanairana ary nandray andraikitra ny amin’ny tokony hanesorana tsy misy atakandro io zavatra mamoafady io, ary hanatanterahana ny fombandrazana ho fanalana faditra ho fiarovana amin’izay vokatry ny disadisa aterak’izany ?

    Samy mahafantatra fa telo no tomponandraikitra amin’io fanotana fady io, ny anankiroa dia teraky ny Faritra Amoron’i Mania (Ambositra sy Sahamadio), ary ny iray dia Vakinankaratra (Faratsiho)…ary tsy ho vita mora ny tohin’io raharaha io raha tsy misy ny fandraisana andraikitra haingana…ary ianareo no solontenan’ny vahoaka…

    Ho anay dia tsy hamela, ary tsy hanadino, ary tsy hipetraka fotsiny izahay manoloana izao tranga izao, tsy maintsy asehonay ireo olona telo ireo ny alahelonay sy fahavoazanay na ho ela na ho haingana, hozahanay, hotadiavinay, ary hapetrakay manoloana ny andraikiny ireo olona telo ireo rehefa tonga ny fotoana, na antsaha na antanàna, na eto antoerana na ho any ampita…moa mihevitra ve ireo olona telo ireo fa amin’izany fotoana izany dia hiaro azy ireo i naoribera na i Hajo na i vazahabe mibaby tanora ? ireo no isany hivadika voalohany amin’izy ireo amin’izany…

    Fantatray izay ataonay, fa raiso kosa izay andraikitra tandrify anareo Solontenambahoaka…

    Isany amin’ireo tamberinandraikitra azo singanina ireo notanisaina ireo…

  • 30 octobre à 14:04 | arsonist (#10169)

    << 30 octobre à 13:12 | dominique (#9242)
    << le pharaon a la situation en main a son départ pour l’Europe ???
    << bien caché mais lui a un sourire sur photos comme un premier de la classe pendant que beaucoup crevent de faim
    << mais [entre] Europe [et Madagascar] il y aurai bien de l’eau dans le gaz ... a entendre les rumeurs (ou est passé le pognon)...

    Commentaire :
    "De l’eau dans le gaz entre Mada et la Métropole ? [plutôt la Métropole que l’Europe]" ?
    Hum - huuum !
    Ben ! Si "eau dans le gaz entre France et Mada" y a pas , alors la publication de cet article de presse par France-Info juste pendant le séjour en catimini du DJ bac-3 en Métropole est inexplicable , n’est-ce pas ?

    https://www.rfi.fr/fr/afrique/20201030-madagascar-rapport-etude-corruption-problemes-fonds-covdi-coronavirus

    Appendice :
    Au fait , le DJ dont le niveau d’instruction est ric-rac celui d’une classe de 3e du secondaire , va-t-il faire la prom’ de sa pisse-mémée en France ?
    C’est une occase très favorable , surtout en ces temps du début de second confinement pour contrer le covid-19 en territoire français .
    Il est bête ou quoi ce DJ , s’il ne profite pas de l’aubaine !
    De la suite dans les idées , keum !
    ’Faut d’la suite dans les idées !

    • 30 octobre à 21:01 | Rainingory (#11012) répond à arsonist

      Merci Arsonist pour ce lien.
      Si je dois retenir une seule chose de l’article de RFI, c’est ce passage : ".. souhaite mesurer la perception de la corruption par la population, ..".
      Tsy hisy fiovana izao rehetra izao n’inon’inona tenenina eto raha tsy mirongatra io vahoaka io NOHON’NY FAHATSAPANY ny vokatry ny kolikoly MIANJADY AMINY !

  • 30 octobre à 14:36 | nez_gros (#10715)

    @arsonit, Les Foza sont interchangeables, ils s’appelait : MDRM, PADESM, KDRSM,PSD, AREMA, TIM, MAPAR, IRD, HVM

    Le Bailleurs continuent d’allouer les Fonds, car ils savent que les millions et autres avant , retournent à la case départ, dans des Banques Occidentaux, donc c’est eux les principaux bénéficiaires

    Ainsi, Ceux qui attaquent les FOZA d’aujourd’hui, sont les FOZA d’Hier, donc si Arsonit ne fait qu’ une fixation sur les Foza d’aujourd’hui c’est qu’il est probablment un Foza d’hier...

    Les FOZA sont interchangeable, les Bailleurs le savent, cela leur permet de ne pas être taxés de responsable, et laisser les Foza d’Hier et d’aujourd’dui s’accuser mutuellement ...

    Ils trouveront d’autre Foza demain, quand celui d’aujourd’hui sera trop abimé... t’as capté ou pas gros ???

    • 30 octobre à 15:38 | nez_gros (#10715) répond à nez_gros

      L’art d’enfocer une porte déjà ouverte:Transparency International-Initiative Madagascar (TI-IM), Les sont reputés redevable..cela va de soi...maintenant il faut agir, sont tous pourris, il faut les mettre tous dans un prison...
      ainsi , Le vrai problème c’est eux, parler pour ne rien dire : Transparency International-Initiative Madagascar (TI-IM), du Collectif des citoyens et des organisations citoyennes (CCOC), du KMF-CNOE, du Mouvement Rohy, du Liberty 32, et des Institutions dont le Bureau indépendant anti-corruption (BIANCO) et le Conseil du Fampihavanana Malagasy (CFM) et la Commission électorale nationale indépendante (CENI), l’organe en charge de l’organisation des élections à Madagascar.

    • 30 octobre à 15:43 | nez_gros (#10715) répond à nez_gros

      rectification : les deputés sont reputés redevable, c’est logique... le probleme ce sont ces ONG, ils touchent beaucoup de credit, ils donnent l’apparence de travailler en faisant des declarations... Dormez en paix, braves gens !.... et et plus rien ne change, t’as capté ou pas gros ???

      et dans 2 mois ils vont re-rencontrer Christine Razanamahasoa, et ainsi de suite à l’infini... t’as capté ou pas gros ???

    • 30 octobre à 15:44 | arsonist (#10169) répond à nez_gros

      << 30 octobre à 14:36 | nez_gros (#10715)
      << @arsonit,
      << donc si Arsonit ne fait qu’ une fixation sur les Foza d’aujourd’hui c’est qu’il est probablment un Foza d’hier ... [Sic]

      Réponse :
      Ai-je jamais dit que moi , arsonist , ne suis point foza ?

  • 30 octobre à 15:43 | Besorongola (#10635)

    L. HEURE EST GRAVE !
    Madagascar ne crée pas de richesses, Madagascar n’exporte plus les seules richesses qui soutenaient ses rentrées de devises c’est à dire LES FRUITS DE SES ENTRAILLES depuis les départs des grands groupes multinationaux comme Ambatovy et BP ainsi que les petits investisseurs étrangers . Le pays exporte principalement de la vanille (27,9%), du nickel brut (13,4%), des mattes de cobalt (7,2%), des clous de girofle et des fruits entiers (4,7%), et des vêtements (4,3%).
    Le Tourisme quu est un secteur clé de l’économie nationale malgache tout en étant pourvoyeur de dizaines de milliers d’emplois directs est complètement à l’arrêt . Sa part dans le PIB national est de l’ordre de 7%.
    La famine sévit dans le Sud mais la malnutrition, on n’en parle pas beaucoup alors que la situation est préoccupante dans tout le pays. Même dans les grandes villes le taux de pauvreté ne cesse de monter et pour se nourrir, les gens sont capables de tout quit à VOLER et tuer comme on dit chez les Malgaches REHEFA NAONA NY KIBO MIVEZIVEZY NY FANAHY !
    La seule Ressource du pays c’est L’AIDE INTERNATIONALE car le pays continue et DOIT IMPORTER. Toute personne qui a le minimum de connaissance en économie sait que quand l’importation est plus importante que ’Exportation c’ est LA FAILLITE !
    Macron à dit que c’est pas évident d’avoir 20 ans en 2020 mais je dirais plutôt que C’C’EST DUR D’ÊTRE PRÉSIDENT en 2020.

  • 30 octobre à 16:06 | diego (#531)

    Bonjour,

    Comment instaurer une recevabilité des élus envers la population ?

    A mon sens, la Société Civile devrait, avant de s’aventurer dans la politique, s’organiser, un peu mieux que ce qu’elle a montrée depuis presque 20 ans.

    Réclamer une recevabilité des élus envers la population es une plaisanterie.

    Il y a une mystère inexpliqué dans les esprits et les analyses politiques de la majorité des personnes éduquées, des politiciens et élites malgaches. Il y a bien des pouvoirs dans leur pays, le pouvoir Exécutif, Législatif et Judiciaire. Tsy nofinofy io, mais bien la réalité et la preuve vivante de leur existence, il y a des élections au pays, ils prennent des décisions qui ont bien des impacts et conséquences sur la vie quotidienne du pays et de sa population.

    Alors, si constate, c’est visiblement le cas, qu’il y a un, des problèmes, il me semble plus logique et sans aucun doute plus efficace de réfléchir, chercher et comprendre l’origines des problèmes et d’attirer l’intention de gouvernement malgache et les responsables politiques.

    L’origine des problèmes ne semble pas difficile à trouver et à comprendre, le mystère en est là, pourquoi les élites et les personnes éduquées refusent de regarder la réalité en face :

    - la faiblesse de l’Etat et des Institutions !

    Il n’y a pas un seul pays riche dont l’Etat et les Institutions sont faibles, comme il n’y a pas, il n’y en aura jamais, un pays pauvre, un pays sous-développé, qui aurait un État et des Institutions solides :

    - alors demander une recevabilité des élus est une ânerie en politique.

    • 30 octobre à 16:20 | nez_gros (#10715) répond à diego

      @diego, qu’est ce que tu appelles institutions solide gros ? c’est trop confus, trop brouillon, trop sommaire tout cela, on n’est pas au college, ni en BTS ici gros...

      Tes propos sont des propos d’un Etudiant qui prépare son BTS, c’est clair mais pas NET du tout ... t’as capté ou pas gros ???

      alors je réitère, qu’est ce que tu appelles institutions solide gros ? qu’est ce que tu appelles institutions d’ailleurs....

  • 30 octobre à 17:01 | Isandra (#7070)

    Rapport des enquêtes de l’Instat :

    Environ 60% des ménages sont satisfaits par les mesures prises par le gouvernement.

    Pertes d’emploi :

    Les industries des loisirs, des arts et des spectacles sont les plus pénalisées par la pandémie
    du Covid-19 Globalement, 10,2% des ménages sont touchés par une perte d’emploi. Depuis la fin progressive du confinement, cette statistique n’a pas connu un changement significatif. Auparavant, la perte d’emploi portait sur 10,1% des ménages. Cette situation représente une perte totale de 4,4% sur l’ensemble des emplois. Rappelons que la perte était de 7,7% au début
    de la pandémie. D’un côté, la branche de la Restauration et de l’Hébergement enregistre une diminution significative des
    pertes d’emplois liées au Covid-19. En effet, le taux de perte est passé de 61,2% à 28,3% entre les deux périodes de cette enquête. Cette bouffée d’air frais marque la reprise des activités productives dans cette branche de l’économie. D’un autre côté, la perte d’emploi dans le Transport enregistre une baisse allant de 38,3% au début de la crise à 10,9% actuellement.
    Toutefois, les métiers de l’art, de la culture et des loisirs sont mis à mal par les conséquences de cette crise sanitaire. Les pertes d’emploi s’élèvent à 39,5% dans ce secteur. Ce chiffre était de 6,8% au cours de la première vague.

    La crise sanitaire et ses corollaires sur l’emploi affectent les milieux urbain et rural de manière asymétrique. En effet, les emplois exercés en milieu urbain sont plus sensibles à une perte comparativement au milieu rural. D’ailleurs, le taux de perte d’emploi en milieu urbain est largement supérieur à celui du rural. Ce phénomène reflète la structure même du tissu
    économique à Madagascar. Le monde rural est, entre autres, le domaine des activités agricoles pour lesquelles les pertes d’emploi demeurent faibles, à 0,9%.

    Des ménages bénéficiaires des aides gouvernementales

    Globalement, 65,4% des ménages ont vu leur revenu diminué. Ce chiffre était de 67,4% lors de la première vague de cette enquête. Entre temps, la structure du revenu des ménages connait un changement par rapport à la première vague de cette enquête.
    Les aides gouvernementales reçues par les ménages ont fortement augmenté. En effet, si presque la totalité des ménages ont déclaré ne pas avoir reçu ces aides lors de la première vague, actuellement, la quasi-totalité des ménages ont bénéficié d’une aide émanant de l’Etat.
    Néanmoins, 59,4% des ménages parlent d’une insuffisance de ces aides.
    Par contre, un plus grand nombre de ménages ayant des revenus issus de l’Agriculture ont vu leur rentrée d’argents diminué. Ce chiffre est passé de 44,7 à 68,6% entre les deux périodes. Il est à noter qu’en cette période, les ménages commencent aussi à bénéficier des transferts depuis l’étranger, des transferts depuis le pays, des revenus issus de la propriété, des
    investissements et de l’épargne. Outre ces revenus, les ménages commencent à recevoir des aides émanant des ONG et des pensions. Cela n’était pas le cas au cours de la première vague.

    IV. IMPACTS SUR LES CONDITIONS DE VIE DES MÉNAGES

    Un meilleur accès de la population aux produits pharmaceutiques comparé à celui de la vague 1
    Environ moins de 17% des ménages ont eu des difficultés à se procurer des besoins essentiels à usage préventif comme les produits pharmaceutiques et les cache-bouches. Une situation qui s’est nettement améliorée comparée à celle de la vague 1 qui était moins de 25%.

    L’accès de la population aux produits pharmaceutiques s’est nettement amélioré entre les deux périodes. En effet, la proportion des ménages qui ont eu des difficultés à les acheter a diminué de 8 points entre la vague 1 et la vague actuelle.

    De façon spécifique, les résultats montrent que 15,4% des ménages sont confrontés à des problèmes d’acquisition des médicaments ; 16,3% ont eu des problèmes à se procurer des gels alcooliques, tandis que seulement 2,8% ont eu du mal à acheter des cache-bouches. Les raisons en sont multiples, mais celle qui est la plus évoquée par les ménages enquêtés est la faiblesse de leur pouvoir d’achat.

    • 30 octobre à 17:13 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Suite,
      Accès aux produits alimentaires :

      Les produits alimentaires concernent essentiellement le riz, les fruits et légumes ainsi que les aliments à base de citrons, ailes, et gingembres
      Près de 30% des ménages ont eu des difficultés à s’approvisionner en riz alors que ce taux était
      de 34% durant la vague précédente. La faiblesse du pouvoir d’achat en est toujours la principale raison.
      Quel que soit le type de produit, l’accès des ménages aux produits alimentaires s’est amélioré entre les deux vagues. En effet, la proportion des ménages ayant des difficultés à acheter le riz est passée de 34% (vague 1) à 30,2% dans la vague actuelle ; de même pour les fruits et légumes elle est passée de 29,4% à 23,4%. Le même cas est également observé pour ceux qui ont eu des problèmes pour l’achat des citrons, ails et oignons où le taux a connu une baisse significative de 8,4 points.

      Il faut noter, entre autres, que les mesures arrêtées par le gouvernent ont été, surtout, accompagnées des aides financières durant les moments difficiles.

      Perceptions subjectives du bien-être des ménages.

      • Un quart des ménages sont optimistes et estiment que, dans les 12 prochains mois, leurs conditions de vie iront mieux qu’aujourd’hui. Par contre, près de 22% pensent qu’elles iront un peu moins bien qu’aujourd’hui.
      • Près de 62% des ménages ne sont pas satisfaits de leur niveau de vie actuelle.
      • La plupart des ménages (30%) se sont sentis « assez peu anxieux » le jour précédant l’interview. Cet état d’esprit touche beaucoup plus les pauvres (35,1%) que les riches (24%). De même, les ménages ruraux (31,9%) se sentent plus anxieux que les ménages urbains (23,5%).
      • Près de 43% des ménages actuellement sont très préoccupés par les effets potentiels du coronavirus sur leur condition de vie. Un sentiment qui est plus partagé par les urbains (53,9%) que par les ruraux (38,8%)
      • Environ 55% des ménages estiment avoir un niveau de vie « moyen » par rapport à celui de leurs voisins.
      • Près de 60% des ménages estiment qu’ils pourraient bénéficier des aides du gouvernement.

    • 30 octobre à 18:53 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      La fozabe est à l’œuvre dans ses habitudes de manipulation d’opinion…

      Avec la production sans cesse de copier/coller…et ses malhonnêtetés légendaires…

      Et oui, c’est un rapport intermédiaire produit dans la hâte par l’ISTAT au mois de juin 2020, en plein confinement…et encore, avec une méthodologie qui ne puisse pas permettre de cerner l’ampleur de la crise humanitaire dans le pays…

      Voici la méthodologie en question, et vous pouvez tous en juger si la situation évoquée par l’enivrée puisse refléter les vraies réalités vécues actuellement dans le pays…

      « L’enquête ménage à haute fréquence est conduite et renouvelée chaque mois jusqu’à la fin de l’année. Elle est mise en place selon l’approche CATI ou enquête par téléphone assistée par ordinateur afin de respecter les mesures barrières et la distanciation sociale en ce moment. Le suivi s’effectue par enquête longitudinale d’un même échantillon de 1 240 ménages répartis dans tout le pays. La collecte des données de cette première vague a commencé en début du mois de juin 2020 et s’est terminée mi-juin 2020 »…
      Sans oublier du fait qu’il existe à peu près 5.000.000 de ménages dans le pays au moins…

      Faudrait-il rappeler ici que le rapport définitif du Recensement Général des la Population et Habitat (RGPH 3) mené en 2018 n’est pas encore disponible en ce mois d’octobre 2020, ni du rapport provisoire sur les l’Enquêtes Permanentes auprès des Ménages (EPM) de 2019…

      Ainsi, il est légitime de se poser la question sur cette rapidité…inquiétante et alarmante…de production subite de rapport en plein confinement…

      https://staging.instat.mg/p/impact-du-covid-19-sur-les-conditions-de-vie-des-menages-juin-2020

      https://staging.instat.mg/documents/upload/main/INSTAT_EHTM-Vague1-COVID19_14-07-2020.pdf

    • 30 octobre à 19:35 | Dadabe (#9116) répond à Isandra

      99% s’en moquent

      Bonsoir Vohitra.
      Puisque je me suis tardivement connecté, j’en profite pour vous saluer. Je ne suis pas à 100% d’accord avec vous sur tous les sujets (durant de longs mois, j’ai d’ailleurs été totalement absent du forum, désolé) mais je vous apprécie ! Sincèrement. Je le ferai savoir à quelques rares autres, car il n’y a aucune raison de ne pas dire à un forumiste tout le bien qu’on pense de lui. Et cela même si le principe d’un forum est de s’entretuer allègrement...
      Bref, je partage votre étonnement : un rapport de l’Instat, sorti on ne sait d’où et qui, déjà, pue le moisi et la manipulation. Franchement, qui lit cela ? Je l’affirme : à 99% (et peut-être même un peu plus) les Malgaches s’en contrefichent. A vous lire...

    • 30 octobre à 19:47 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Vohitra,

      Cela m’étonne pas de vous avec votre maladie négativisme, dont je ne veux pas prononcer le syndrome.

      Négatif, et encore, Négatif, mais, c’est inquiétant quand même.

      Seulement, ce que je crains, vous le transmettiez aux autres, ilay baina be io moa efa masoandro efa hody koa, ka mety mitovitovy aminao ihany ny fijeriny, tsy lasa lavitra.

  • 30 octobre à 18:58 | nez_gros (#10715)

    President DJ + deputés:Tsiliva (Morondava)Dah’Mama (Befandriana)Jerry Marcoss (Antalaha)Bezara Floginot(Andapa)Dadi Love (Antsohihy)Jean-Aimé (Marovoay)Rossy (Antananarivo) Anyah (Antananarivo)

    Vous croyez que Cela donnerait quoi au sommet de l’Etat et à L’Assemblée ? : Bal poussiere, bal antosy, Tsiondemboke, Giga-tapolaka ..
    Isandra et Betoko seront les videurs
    t’as capté ou pas gros ?

    • 30 octobre à 19:17 | Vohitra (#7654) répond à nez_gros

      Nez gros,

      Avec les bals poussières, isandra profite de l’occasion et l’opportunité de faire valoir ses attributs, ses habitudes et propension en tant que foza, pour gagner sa vie...

      Et le dadanaivo betoko pour ingurgiter le CVO version TG en tant qu’apéro...

      En entretenant ainsi de fait le syndrome du larbin qui mine et perturbe leurs consciences et honnêteté...

    • 30 octobre à 19:30 | vatomena (#8391) répond à nez_gros

      Jamais un mot, une statistique,sur cette génération de Indépendance : les 4 mis !

    • 30 octobre à 19:39 | akam (#7944) répond à nez_gros

      Punchline,
      T es vraiment en forme ces derniers temps...comme on est vendredi : n oublie pas les soirees magnifaike

    • 30 octobre à 20:21 | nez_gros (#10715) répond à nez_gros

      Les amis Vohitra et Akam, qu’est ce que vous voulez qu’on nous dit, face à ces gens qui se disent déjà artistes, alors qu’ils ne le sont pas, ils chantent mal....

      Ces gens sont des artistes, donc improvisateur, forcement donc ils vont gouverner en improvisant, et en fonction des applaudissement comme ils le font quand ils sont en concert...

      en tout cas vos interventions respectives sont très intéressantes et sensées, mais est ce que ces Politiciens-Artistes vont ils les entendre, et surtout les comprendraient-elles ???

  • 30 octobre à 19:37 | akam (#7944)

    - Est ce une aspiration a ce que cette AN puisse exister et qu elle joue le jeu d un vrai organe legislatif ? Certes ces corps constitues sont les premiers a faire les frais du gouvernement actuel. Car etant demunis de ces sommes d argent amasses ( 700 millions d euros), ils n ont servis que de tapis afin que le gouvernement fonctionnant en etat d urgence aie pu trancher tout ce qu il voulait.
    - Est-on surpris de leur reaction ? C est pourquoi ces different ONG et autres organes de controle s emeuvent ! Il faut quand meme considerer que ce sont des gens nes dans divers endroits de l ile, ils decouvrent, circonstanciellement (covid oblige), la belle vie de ceux qui sont aux manettes. Le covid qui est un mal pour le peuple mais une manne pour ceux qui sont au pouvoir accentue la fracture. L AN, en tant que corps constitue, subit le meme sort ( a un certain degre) que le peuple lambda. Il y a des elus de longue date qui ont connu un passé lustre et d autres qui ne sont que des sans-grades, decouvrent a peine comment exister. Cette partition rappelle pratiquement ceux qui detiennent les clefs de l AN et qui sont consultes regulierement par Dj et d autres qui “acceptent” sans contre-partie et se soumettent…Paradoxalement l ariary ne rend pas tous aveugles ! Car si leurs regions d origine rouspetent des divergences flagrantes qui s accentuent de jour en jour, la puce leur est venue a l oreille qu ils (ou elles) ne font que vegeter a Tana. Notamment les deputes du Nord ( a propos des problemes de commercialisation de la vanille) , ou du sud (problemes insolvables du kere) et ceux des autres regions ou les aides gouvernemetales ont ete inegalement reparties….si la petition a propos des 4x4 est connue pour sa recurrence, elle est doublee pour cette fois-ci de leur retraite “doree”.
    - Ce sont des encheres mais qui peuvent etre a double tranchant. Si leur propre personne se veut etre honoree par cette acquisition de vehicule, le peuple qu il ( ou elle) represente pourra les accuser de corrompu (e). En cas d echec, cad d insatisfaction, peut-on croire que ces deputes puissent s emanciper et voter a l oppose du gouvernement ? Une democratie parlementaire “ainsi voulue par la constitution de 2010” ca se caracterise par des debats, des querelles…et pourquoi pas des pugilats !

  • 30 octobre à 20:57 | Shalom (#2831)

    @ 30 octobre à 12:07 | Isandra (#7070) répond à Shalom ^

    Posez-vous la question d’abord, avez-vous respecté vos engagements envers la nation, avant de réclamer les promesses des autres.


    Parce que vous insistez, allez consulter le décret qu’un gouvernement a sorti me concernant et 3 autres personnes.
    Quand vous l’aurez lu, continuez à parler de mes "engagements" si ça vous chante mais ça ne fera ni chaud ni froid à quiconque.
    Je préfère mille fois mon chemin que celui des "mpanongam-panjakana" ou de celui des "galaxies" illuminant les jours de notre pauvre pays.
    Et un type comme moi ne se mettra JAMAIS sous les ordres d’un putschiste.
    J’ai la conscience tranquille, l’état malagasy m’a déjà acquitté.
    Ce n’est pas parce qu’une "mpisolelaka tranon-dainga" comme vous me juge que je dois en ternir compte. Loin de là !
    Au moins vous montrez réellement aux yeux de tous votre méthode, digne disciple de DJ kilasy T9.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS