Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 19 juin 2024
Antananarivo | 00h21
 

Infrastructure

Autoroute Antananarivo-Toamasina

La société civile demande la suspension des travaux

mardi 30 mai 2023 |  4786 visites  | Mandimbisoa R.

Les organisations de la société civile tirent la sonnette d’alarme sur les travaux de construction de l’autoroute de la RN2. Dans un communiqué conjoint publié le 27 mai, elles dénoncent le manquement de consultation publique et interpellent les autorités afin de suspendre les travaux pour permettre un débat préalable public et inclusif.

« La société civile, n’est pas du tout contre les projets de développement économiques et des expropriations légales pour cause d’utilité publique mais souhaite une démarche transparente, inclusive et dénuée d’illégalités vis-à-vis de l’intérêt général de la Nation et des communautés Malagasy déjà paupérisées, sans moyen de défense et qui vivent au jour le jour », déclarent-elles dans leur communiqué. Elle réclament ainsi plus de transparence sur l’itinéraire final et complet de la construction, des informations sur les pertes et bénéfices socioéconomiques et environnementaux engendrés, l’origine, les conditions et volume réel des transactions financières des investissements et le respect du droit de propriété foncière.

Les signataires de ce communiqué interpellent également le ministère de l’Environnement et du Devéloppement Durable (MEDD) sur ses missions et rôles en rapport à sa dénomination face à cette initiative. Pour la société civile, le MEDD devrait faire en sorte que les infrastructures construites ont le moins d’impacts négatifs possibles sur la biodiversité et devrait faire appliquer la législation en vigueur relative à la gestion des ressources naturelles, des forêts et des aires protégées ainsi que les procédures à suivre : constitution, charte de l’Environnement, COAP, conventions internationales (CBD, CC, Désertification).

En effet, malgré les textes législatifs et réglementaire clairs, le projet a engagé des travaux et expropriations forcées de la population et des communautés impactées sur l’itinéraire fixe et complet de la construction sans permis environnemental, regrette la société civile.

La société civile rappelle dans son communiqué que l’itinéraire choisi pour l’autoroute devrait traverser des sites protégés emblématiques et inestimables pour leurs richesses biologiques, physiques et écosystémiques : l’aire protégée d’Anjozorobe Angavo, la zone RAMSAR de l’Alaotra et le Corridor forestier d’Ankeniheny-Zahamena. Ce dernier devrait pourtant faire bénéficier plus de 15 000 ménages des financements internationaux REDD+. Le mécanisme REDD+ étant un mécanisme d’atténuation du changement climatique qui consiste à rémunérer les efforts de réduction des émissions de carbone provenant de la déforestation et la dégradation des forêts. Les activités de la REDD+ s’orientent ainsi principalement vers des objectifs de déforestation évitée, de conservation des forêts, d’augmentation de la couverture forestière et de gestion durable des forêts.

Les organisations de la société civile reprochent ainsi aux autorités de prendre des prérogatives de puissance publique d’investissements qui minimisent les consultations préalables et la transparence envers les citoyens et qui - de ce fait - s’exposent naturellement à des mécontentements populaires justifiables.

Récemment, le directeur général de l’Office Nationale de l’Environnement (ONE) a été limogé quarante-huit heures après une conférence de presse où il a déclaré que les grands travaux pour l’autoroute Antananarivo-Toamasina ne peuvent être réalisés sans permis environnemental.

Les autorités se sont en effet empressées à donner le premier coup de pelle des travaux de la future autoroute. Comme indiqué lors de la signature de partenariat entre l’Etat et l’entreprise égyptienne BTP Samcrete, environ 80 km de cette route devraient être livrés vers fin 2023, ce qui pourrait correspondre au premier tronçon de 80 km jusqu’à Anjozorobe, où l’ONE a annoncé une descente sur le site entre le 30 mai au 14 juin 2023 pour l’évaluation de l’étude d’impact environnementale.

Si on en croit les autorités, l’autoroute Antananarivo-Toamasina est prévue être opérationnelle en 2026. Lors de ce lancement de travaux au début du mois de décembre dernier, le ministère des travaux publics a annoncé un budget total de 924 millions de dollars pour la réalisation des travaux, dont 20% assuré par l’Etat et 80% qui proviendraient des bailleurs de fonds et des partenaires. Aucun bailleur de fonds n’a pourtant manifesté officiellement à ce jour leur engagement pour ce projet.

67 commentaires

Vos commentaires

  • 30 mai 2023 à 10:33 | Isandra (#7070)

    La société civile souhaite qu’on arrête tout, en gros que le pays soit bloqué, on arrête le développement de notre pays,...la sortie dans la pauvreté, que le pays reste pauvre,...

    - Elle demande qu’on arrête le préparatif des élections de cette année.
    - Là, elle demande qu’on arrête la construction de la première autoroute que Madagascar n’a jamais eu.

    Ce genre de mentalité qui fait reculer notre pays, certains fon avancer le développement, quelques uns tirent vers l’arrière,...

    Et pendant ce temps les andafy continuent leur Malagasy bashing.

    • 30 mai 2023 à 10:46 | MALIBUC (#9345) répond à Isandra

      #7070 LES ISANDRA,
      Encore une fois vous êtes à coté de la plaque.
      La Société Civile signale haut et fort que le Gouvernement est entrain de créer une Catastrophe Ecologique Nationale !
      Après la déforestation de plus de 95% de forêt endémique, voilà que l’on va détruire tout ce que l’on a protégé à grand peine.
      A titre de propagande ton DJ BOUFFI accélère la construction de cette autoroute afin de mettre dans son panier 85 Km d’ici la fin de l’année.
      Alors sans Etude Environnemental, en allant droit vers l’Est, remblayant des rizières prêtes à être moissonnées, balayant à coup de bulldozers les aires protégées on s’enfonce une fois de plus dans la connerie de Mr HO.
      Et vous, sans scrupules vous soutenez ardemment ces actes ignobles ce qui démontre une fois de plus votre Ignorance, votre Débilité et votre coup de langue sur la queue de votre mentor.
      La fin est proche, je vous conseille de préparer vos valises .....CIAO BYE BYE !

    • 30 mai 2023 à 17:58 | Jipo (#4988) répond à Isandra

      Oui mais heureusement isandra est là pour le rat zoelina washing, comme lèche on a pas trouvé mieux 👅 !!!

    • 31 mai 2023 à 10:50 | rawera (#10329) répond à Isandra

      O ry Isandra a, tena fohy ihany ny fisainanao a ! Iza no maniry ka haniry ratsy ho an’ny taniny raha tsy adala sy kentrina. Tsotra ny fangatahana atao amin’ny mpitondra : ataovy manara dalana fa aza atao amboletra. Tsy hitako moa izay hilazana azy fa efa io amboletra (forcing) io no nahavantana anareo (tandra vadi-koditra, ka sady marary no mahamenatra). Sa diso aho ? Mba ovao ny fijery sy fisainana e

    • 31 mai 2023 à 11:02 | rawera (#10329) répond à Isandra

      O ry Isandra a, tena fohy ihany ny fisainanao a ! Iza no maniry ka haniry ratsy ho an’ny taniny raha tsy adala sy kentrina. Tsotra ny fangatahana atao amin’ny mpitondra : ataovy manara dalana fa aza atao amboletra. Tsy hitako moa izay hilazana azy fa efa io amboletra (forcing) io no nahavantana anareo (tandra vadi-koditra, ka sady marary no mahamenatra). Sa diso aho ? Mba ovao ny fijery sy fisainana e

    • 2 juin 2023 à 09:15 | poiuyt (#584) répond à Isandra

      Il n’y a vraiment rien du tout dans ce que dit Isandra ; rien.
      Ni dans la forme, ni dans le fond, ni dans le style ; rien nada.
      C’est un repoussoir ; c’est ainsi que les gens de 2009 sont partis. En ce temps-là, Isandra était le plus nul participant, mais dèjà assidu. On peut trouver surprenant qu’il trouve du répondant. Ce salon a déteint grave.
      Qui plus est : il défend une racaille ignare, malfaisante, et avec des arguments qui n’en sont pas.

      Isandra est un repoussoir ; un REPOUSSOIR ; un RePoUsSoIr ; un rEpOuSsOiR
      Il faudrait le dire dans quelle expression aussi : très téressant ; le simplifié de « in in téressant » ; 2 négations s’annulant.

  • 30 mai 2023 à 10:42 | Saint-Jo (#8511)

    Wow !
    Sur la photo qui accompagne cet article de presse !
    Le saccage d’une superbe baiboa par des lourdes machines-outils !

    Les baiboa sont les fonds de vallées que nous autres , Gasy , utilisons pour la riziculture et autres cultures vivrières !

    Les autoroutes sont des « inventions » US .
    Dans leur langue , les US les appellent « highstreets ».
    En traduction libre « routes en hauteur » !
    Parce que les US construisent leurs « highstreets » perchées sur des piliers ou colonnes afin de préserver le niveau du sol , en bas , pour les activités des régions traversées !

    Ah ! Ce DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto !
    Il saccage tout , sur le territoire gasy .

    • 30 mai 2023 à 10:51 | MALIBUC (#9345) répond à Saint-Jo

      👏👏👏👏👏👏

    • 31 mai 2023 à 13:21 | Basilaliéné (#7136) répond à Saint-Jo

      Pour le coup Super DJ Bac-3 mérite bien Bac-6 qu’il pourra cumuler au Dan+6 récolté précédemment

    • 31 mai 2023 à 13:54 | Shalom (#2831) répond à Saint-Jo

      31 mai à 13:21 | Basilaliéné (#7136) répond à Saint-Jo ^

      Pour le coup Super DJ Bac-3 mérite bien Bac-6 qu’il pourra cumuler au Dan+6 récolté précédemment


      (Bac-3) + (Bac-6) + (Dan+6) = 13 (numéro fétiche d’un certain DJ faikam-boto Rainilainga tsy ampy solaitra ?

    • 1er juin 2023 à 16:16 | Ibalitakely (#9342) répond à Saint-Jo

      « Le mécanisme REDD étant un mécanisme d’atténuation du changement climatique qui consiste à rémunérer les efforts de réduction des émissions de carbone provenant de la déforestation et la dégradation des forêts. »
      - Un étudiant de l’université dAntananarivo a déjà parlé, lors de ses voyages dans les Faritra, il a constaté que le mauvais état de nos routes accentue beaucoup en dégradation du changement climatique, ceci est dû essentiellement aux gros camions de transport qui doivent souvent accélérer plus & passer en vitesse 1ère ou 2nde à chaque trou rencontré. Mais dans le cas avec une autoroute, cela ne résout en rien car de par les vitesses maximales autorisées de véhicules, toutes catégories confondues, l’émission en co2 sera toujours aussi importante.
      « Lors de ce lancement de travaux au début du mois de décembre dernier, le ministère des travaux publics a annoncé un budget total de 924 millions de dollars pour la réalisation des travaux, dont 20% assuré par l’Etat et 80% qui proviendraient des bailleurs de fonds et des partenaires. Aucun bailleur de fonds n’a pourtant manifesté officiellement à ce jour leur engagement pour ce projet. »
      - donc pour ce pouvoir foza rien n’est transparent, toujours avec du valala eny an-danitra hasiako sira ho an-janako.

  • 30 mai 2023 à 10:56 | Isandra (#7070)

    TEAM’S WINNERS.

    AFRICA MINISTER OF THE YEAR- ECONOMIC RECOVERY, GROWTH & DEVELOPMENT

    Rindra Rabarinirinarison, Minister for Economy & Finance, Madagascar- Winner

    https://www.africanleadershipmagazine.co.uk/african-leadership-magazine-unveils-winners-of-13th-african-business-leadership-awards-abla-2023/

  • 30 mai 2023 à 11:07 | Isandra (#7070)

    On sait leur fond de problème, c’est Rajoelina, ils ne veulent pas que celui-ci arrive à construire un grand monument symbolique qui restera à tout jamais dans la mémoire de Malagasy, que la première autoroute,...!

    L’avancement de ces travaux avant les élections seront un grand atout pour Rajoelina et son équipe, sans parler de Miami et Tana-masoandro, ainsi que l’un de stade le plus beau de l’océan indien,...etc. Cela confirmera son titre « Africa Road Builders ».

    • 30 mai 2023 à 11:23 | MALIBUC (#9345) répond à Isandra

      #7070 LES ISANDRA,
      La seule chose qu’il laissera ton DJ de Pacotille c’est son ignorance et sa face de meilleur CLOWN de l’OCEAN INDIEN !
      Regardez la vérité en face, il est la risée du monde entier, tous les chefs d’états y compris poutine se foutent de sa gueule.
      On lui a décerné plusieurs titres de « Meilleurs quelque chose » d’Afrique mais en fait ce qui lui convient le mieux c’est « CHAMPION DES MENTEURS ! »
      Mais ou sont les 1000 Bus, Tanamasoandro, L’usine Gasycar, l’usine Ethanol...etc...?????
      Tout n’est que mensonge et même Mamy Ravatomanga se marre de ses conneries quand il le voit se muter en Karatéka (cas raté).
      Il aura passé plus de 10 ans à voler l’argent des Gasy avec la complicité de Mamy pour gonfler ses comptes Offshores.
      Il va laisser un pays exsangue avec une population qui essaie de survivre avec moins de 2 Dollars par jour, avec un taux de chômage qui dépasse les 80%, un taux d’illettrisme de 45%, une capitale la plus sale et polluée d’Afrique, avec des infrastructures délabrées, des routes pourries et un bilan catastrophique.
      Il a vraiment intérêt à foutre le camp car ses jours sont comptés.
      Gasy, révoltez vous et dégagez ce pantin !

    • 30 mai 2023 à 11:46 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Bien sur, les adeptes de moramora sont contre ce projet, parce que l’existence des autoroutes à Madagascar pourront y accélérer le rythme de développement, tout accéléra au rythme TGV.

    • 30 mai 2023 à 15:50 | vatolahy (#11348) répond à Isandra

      ps :le jojo —Ceux qui étaient ni bacheliers ni universitaires ont pourtant construit les pyramides !!

  • 30 mai 2023 à 11:15 | Saint-Jo (#8511)

    Pour l’ instant ce n’est un grand monument que l’on voit !
    Mais le saccage avec des dégâts très probablement définitifs du territoire gasy !
    Mais comment faire comprendre ça à des ignares bac-3 ?

    • 30 mai 2023 à 11:43 | vatolahy (#11348) répond à Saint-Jo

      ILS sont tous de la meme eau.Y a t il un sauveur en vue ? Est il à Andafy ? ou à naitre

  • 30 mai 2023 à 12:05 | vorona (#8254)

    Bjr Cela démontre-t-il et explique, en voyant des photos actuelles du Sénégal et d’ici, que presque rien n’a été réalisé ici en 60 ans ?

  • 30 mai 2023 à 12:08 | Besorongola (#10635)

    DISCRÉTION ET EFFICACITÉ, IL LE SEUL QUI DÉVELOPPE UN DISCOURS DE FOND LOIN DES WERAWERA. UN VRAI TALENT D’ORATEUR.
    HAFA IHANY NY OLONA NIANATRA Ê

    Hery Rajaonarimampianina : Pour l’alternance par la voie des urnes

    Hery Rajaonarimampianina devant ses militants à Itaosy.
    Le parti HVM a fêté ses neuf ans d’existence, hier. Mais dans le camp des « cravates bleues », les évènements qui se succèdent peinent à marquer le grand saut vers la reconquête d’Iavoloha.

    Hery Rajaonarimampianina est de nouveau monté sur scène. Il a repris service après plusieurs semaines de silence radio. Vendredi dernier, le président national du parti Hery Vaovao ho an’i Madagasikara (HVM) a rencontré ses militants de l’Atsimondrano. Sans tambour ni trompette. Il a défendu que la seule voie qui devrait être choisie pour l’alternance politique dans le pays sera celle des urnes. Mais les élections prochaines « doivent être libres, transparentes et équitables » a martelé Hery Rajaonarimampianina. Toutefois, les préparatifs actuels laissent encore l’ancien président sceptique et il ne croit pas que la démarche actuelle parvienne à répondre aux exigences techniques. « Plusieurs erreurs persistent toujours dans la confection de l’actuelle liste électorale » a-t-il affirmé.

    Service minimum
    Les « imperfections de cette liste électorale » peuvent entacher « l’intégrité du processus dans son ensemble » a soutenu Hery Rajaonarimampianina. Pour son parti, les « conditions » sont alors posées en vue de la participation du HVM aux prochaines échéances électorales. Toutefois, jusqu’à présent, rien n’indique que le camp Rajaonarimampianina sera dans la course à la prochaine présidentielle. Sa candidature est toujours hypothétique. Voire, c’est un sujet qui est toujours esquivé par l’ancien président depuis son retour au pays. Contrairement à d’autres potentiels challengers, le clan Rajaonarimampianina fait encore le service minimum sur la scène politique.

    Petit comité
    Alors que les écuries multiplient déjà depuis quelques mois les tournées politiques dans les régions, le parti HVM, quant à lui, évite toujours de sortir le grand jeu. Le HVM multiplie les petites conférences et les réunions à huis-clos qui supplantent les meetings politiques et les grandes mobilisations partisanes. Comme ce rendez-vous qui s’est tenu vendredi dernier à Itaosy, dans le district d’Atsimondrano, qui est passé presque inaperçu. À cette occasion, l’ancien président a choisi un petit comité d’assistance dans une salle afin d’exposer les grandes lignes de sa vision, toujours étant en mode pédagogique avec ses talents d’orateur. Rivo Rakotovao, quant à lui, a profité de son passage dans l’est du pays, ce week-end, pour rencontrer les militants du parti HVM à Toamasina et à Foulpointe.

    Rija R./Midi Madagasikara..

    https://www.facebook.com/100068968744942/posts/pfbid0Sp6uWxymh4uSegugxRn5v474S6ae2u7Uib1D3DKXTHDFXqq1qjmk3GiNjpLKSjzJl/?sfnsn=scwspmo

  • 30 mai 2023 à 12:37 | Besorongola (#10635)

    UN 6 ÈME DAN QUI FAIT PEUR MÊME EN PRISON !

    Lola Rasoamaharo est persécuté par des personnalités très haut placées qui arrivent à transgresser la loi en toute légalité. Le verdict du procès du 19 mai dernier sur l’affaire entre la Jirama et Lola Rasoamlaharo devait être prononcé hier 26 mai. Stupéfaction, le tribunal a déclaré être incompétent dans cette affaire et à cause d’un empêchement, il y aura un nouveau procès le 6 juin prochain.

    Notons cependant que lors du procès du 19 mai, l’avocat de la Jirama a déjà déclaré le retrait de la plainte. C’est le ministère public qui a insisté pour que l’affaire soit maintenue. Rappelons également que malgré la faiblesse des charges et le manque d’éléments de la part des plaignants, Lola Rasoamaharo a déclaré être prêt à payer l’amende demandée sans contestation aucune. Le paiement de cette amende aurait pour effet la libération de Lola Rasoamaharo, du moins pour cette affaire contre la Jirama. Ce qui ne convenait pas aux persécuteurs, lesquels ont cherché un moyen de le maintenir à Antanimora. Ils ont alors réussi à déclarer incompétent, le tribunal.

    On attend donc le 6 juin prochain pour voir ce qu’ils ont cette fois fomenté pour maintenir Lola Rasoamaharo à Antanimora.

    La Gazette de la grande île.

  • 30 mai 2023 à 12:38 | Isandra (#7070)

    LES RESSENTIS DE LA MAJORITE DES MALAGASY EN 2008 :

    "Afrobaromètre

    Un autre mauvais point pour le régime
    jeudi 30 octobre 2008 | Manjaka Hery
    Les Malgaches ont totalement une vision négative de leurs conditions de vie. C’est ce que l’enquête « Afrobaromètre » a annoncé dans son rapport pour cette année 2008. « Leur perception de leurs propres conditions de vie est franchement négative » ; tel est le terme exact utilisé dans ce rapport en faisant référence aux Malgaches enquêtés. Ainsi, après la mauvaise note de 3,4/10 octroyé par Transparancy International à Madagascar, en matière d’effet de la lutte contre la corruption, voici venir le rapport de l’enquête « Afrobaromètre ». Une enquête plus large sur les conditions de vie des Malgaches à Madagascar.

    L’« Afrobaromètre » est une série d’enquêtes sur les attitudes des populations menées dans 20 pays africains. D’envergure régionale au niveau de l’Afrique sub-saharienne, le projet « Afrobaromètre » a pour objet de mettre en œuvre, sur le continent africain, une série d’enquêtes statistiques représentatives au niveau national, de manière à créer une base de données, régulièrement mise à jour.

    Pour cette année 2008, l’enquête « Afrobaromètre » présente les points de vue de la population sur la situation économique, la gouvernance et la démocratie. En matière de perception de la situation économique et des performances du gouvernement, « en 2008, les Malgaches ont un point de vue assez mitigé et en baisse de la situation économique du pays » selon l’Afrobromètre. En matière de portée et limite de la politique de lutte contre la corruption et du processus de décentralisation, « Les Malgaches perçoivent la corruption comme un phénomène endémique qui affecte tous les rouages de l’administration et la sphère politique » a dit l’enquête. Pour ce qui est de la démocratie, « les Malgaches se montrent très attachés au respect des libertés démocratiques que sont la liberté d’expression, la liberté d’organisation et la liberté de la presse » selon toujours l’enquête Afrobaromètre.

    La présentation des premiers résultats de l’enquête « Afrobaromètre 2008 à Madagascar se fera cette semaine. Au programme, prévu par le réseau et l’équipe nationale d’Afrobaromètre à Madagascar, il y a eu une présentation aux membres du pouvoir exécutif du résultat des enquêtes. Ce résultat sera aussi présenté aux parlementaires. Ces présentations sont déjà effectuées hier et avant-hier. Mais pour demain, ce sera autour des membres de la société civile d’en faire connaissance à l’hôtel Astauria Antanimena."
    https://www.madagascar-tribune.com/Un-autre-mauvais-point-pour-le,9675.html

    Pourtant, il n’y avait pas de la crise sanitaire, ni guerre d’Ukraine. La question : si c’était le Président à l’époque était à la place de Rajoelina avec ces crises, comment serait elle la situation ?

    • 30 mai 2023 à 12:50 | Besorongola (#10635) répond à Isandra

      NOUS NE SOMMES PLUS EN 2008, NOUS SOMMES EN 2023. CE JOUR DU MOIS D’AOÛT 2023 PROCHAIN DES BRUITS DE CASSEROLES DE JOIE RETENTISSERONT DANS TOUT MADAGASCAR !

      C’est l’événement de l’année. De loin plus important que les élections aux yeux de la population, la démission d’Andry Rajoelina prévu en août de cette année sera, selon l’opinion, une libération.
      Selon la Constitution, le Président en exercice doit démissionner de son poste 3 mois avant les élections s’il veut repostuler sa candidature. Vu les propagandes qu’Andry Rajoelina fait déjà actuellement, c’est sûr et certain qu’il va être candidat à la Présidentielle… Si toutefois, il y est autorisé.
      De ce fait, il doit démissionner et c’est ce que toute la population attend avec impatience. Sur les réseaux sociaux, on lance déjà les publications comme quoi, ce sera la fête. Certains demandent même au Président de déposer sa démission un jour férié pour pouvoir fêter l’événement comme il se doit.
      Même si la population malgache n’ose pas manifester sa colère envers ce régime, la tension est palpable. Le régime a renforcé les répressions de manière à ce que personne n’ose lever la voix. La seule façon pour les Malgaches de trouver la paix est que Rajoelina dégage officiellement. Le sucré du peuple est devenu amer.
      Tout le monde sait qu’il va tout faire pour être réélu. Les dessous douteux des prochaines élections sont déjà connus. Cependant, quelques mois sans Andry Rajoelina au pouvoir, c’est déjà bon pour le moral.
      Pour montrer leur haine envers ce régime, la population n’a plus que les réseaux sociaux. Les blagues et autres pics contre le Président se multiplient. Ses divers surnoms, qui relatent parfaitement la réalité, sont devenus source de divertissement. Notons entre autres Rainilainga qui signifie littéralement le Père du mensonge.
      Le mensonge est devenu l’arme absolue de ce régime pour amadouer le peuple. Des promesses sans suite qui n’étonnent plus. Plus personne n’y croit. On ferme juste les yeux et on fait semblant de ne rien entendre, car de toute façon, il va démissionner en août.
      La Gazette de la grande île.

    • 30 mai 2023 à 14:01 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Besorongola,

      La majorité des Malagasy commencent à comprendre que les causes principales de leurs souffrances actuelles sont les crises internationales, le Covid, la guerre en Ukraine,...Malgré cela, Rajoelina a pu réaliser des zava-bita,...

      L’étape suivante, faire en sorte que les Malagasy se réalise que Rajoelina est l’homme de la situation, si quelqu’un d’autre était à sa place, la situation aurait été pire.

      Pour ce faire, rappeler les imperfections des anciens Présidents candidats et les dangers si on veut s’aventurer avec un novice dans cette période des crises....

    • 31 mai 2023 à 11:19 | Ragnarok (#3696) répond à Isandra

      Le niveau de débilité bat chaque jour de nouveaux records, c’est incroyable ! Fantastique, fabuleux, lancé dans sa folle spirale onaniste, le collectif Isandriste balance ces délires permanents et ces fantasmes hallucinés. Quelle déchéance humaine, quel débri, quelle misère. Le collectif de l’abyssale et infinie nullité a encore frappé. Arguments inutiles, sources erronées, chiffres biaisés, pitoyable obscénité mensongère, bref la kyrielle des absolutistes aveugles. Meugle, va, beta.

  • 30 mai 2023 à 12:42 | Saint-Jo (#8511)

    Pour la n-ième fois je fais remarquer que le français n’est pas la langue maternelle des be-sy-leo foza femelles couillues anti ambaniandro Isandra.
    On ne leur tient donc pas rigueur sur ce point.
    De plus elles ne s’autoproclament pas « fransèzes » , comme certains !
    Et on peut quand même deviner ce qu’elles veulent dire dans leurs posts.

    30 mai à 11:46 , Isandra (7070) répond à Isandra

    Bien sur, les adeptes de moramora sont contre ce projet, parce que l’existence des autoroutes à Madagascar pourront y accélérer le rythme de développement, tout accéléra au rythme TGV.

    Comments :
    Une vraie et véritable autoroute ne se construit pas comme une case dans la brousse et peut donc être terminée et livrée en 6 mois au max .
    Non ! C’est impossible !

    Il faut avoir vu de visu un chantier de construction d’autoroute pour avoir une idée de ce que c’est.
    Et je ne parle même pas des analyses et études géologiques à effectuer auparavant , sur le terrain comme en labo , et dont les résultats seront appliqués selon les lois de la mécanique des sols pendant les travaux proprement dits .
    Pour ce faire , est-ce que le labo des TP à Alarobia-Amboniloha est toujours fonctionnel ?

    • 30 mai 2023 à 13:05 | Shalom (#2831) répond à Saint-Jo

      Le borgne est roi au royaume des ...
      Le rezimanta (#7070) mpilelaka mpisolelaka kaondrana ne sait et ne saura le sens de ce que vous expliquez, pourtant ce sont des notions de bases en parlant de mécaniques du sol et en TP.
      C’est le mot « autoroute » qui l’excite à écrire des « bêtises » pareilles et c’est tout. Je ne sais même pas si ce rezimanta sait ce que veut dire « autoroute ».

      Le plus désolant dans cette histoire c’est ce que montre la photo : des rizières saccagées ...

      Manodiava izao fitondrana izao ny fahoriam-bahoaka ! Tsy hipetra-maina ireo Razana nanorina ity tany ity fa hampijaly ny taranak’ireto tsy vanona mpanimba ireto hatramin’ny ARIVO mandimby !
      HO TANTERAKA ANIE IZANY.

    • 30 mai 2023 à 13:48 | Isandra (#7070) répond à Saint-Jo

      Molotov,

      Six mois ?

      Il lit avec quoi fitombenana ?

      "Si on en croit les autorités, l’autoroute Antananarivo-Toamasina est prévue être opérationnelle en 2026. Lors de ce lancement de travaux au début du mois de décembre dernier, le ministère des travaux publics a annoncé un budget total de 924 millions de dollars pour la réalisation des travaux, dont 20% assuré par l’Etat et 80% qui proviendraient des bailleurs de fonds et des partenaires3..

    • 30 mai 2023 à 13:59 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Il m’arrive aussi de dire avec « fitombenana » :
      il existe 36 manières de faire cuire le riz de l’ Isandra" !

    • 30 mai 2023 à 14:07 | Isandra (#7070) répond à Saint-Jo

      Molotov,

      Rajoelina a bien fait mampirevy les Malagasy, pour qu’ils puissent utiliser joyeusement leur fitombenena en bon escient.

    • 30 mai 2023 à 14:22 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Ah ! Ce serait une des raisons pour lesquelles un de ses proches foza avait dit publiquement
      lorsque le nombre des madagougouesques atteindra 120 millions , alors Madagougou se développera certainenement ?

      Une autre application , cette fois par le fitombenana , du ampireveo ny vahoaka du DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto , quoi !

  • 30 mai 2023 à 12:52 | pisokely (#9950)

    bjr a tous.

    presque chaque semaine, pour ne pas dire quasi quotidien, qu on entend un couac, frasque de rajoel.

    tout simplement car il est dans toute sa puissance et ne fait que forcing. Etant donné son niveau d instruction au ras des pâquerettes et surtout son manque de respect d éthique, il ne peut pas rentrer dans l habit d un dirigeant.. Un vrai dirigeant, trouve toujours les moyens d adopter sa ligne de conduite.. c est ce qu on appelle un bon politicien sinon le contraire est la dictature.
    Avant d acclamer ou critiquer rajoel, il faut poser la question sur la perinence des propos de la société civile ? il s agit d une autoroute, mais non pas d un petit chemin.. et on ne peut plus enlever une autoroute une fois construite.. alors pourquoi se précipiter sans étudier a fond la réalisation de telle infrastructure ? l impact socio environnemental est définitive.
    La demande de la société civile est tout a fait licite.. et je me pose la question sur la qualité de l entreprise égyptienne ? Le bureau ingeniorat devait refuser de debuter un chantier dont manquait un dossier dont justement environnementale

    • 30 mai 2023 à 13:03 | Saint-Jo (#8511) répond à pisokely

      Si les Egyptiens étaient des as en construction d’autoroutes , on l’aurait su !

      Hélas ! Le niveau d’instruction du DJ Rajoelina faikam-boto ne dépasse pas le bac-3 !
      Il ne peut donc pas avoir une idée du niveau des connaissances à mettre en œuvre pour construire une autoroute longue 3 centaines de km avec une dénivellation de 1200-1300 mètres dans un pays tropical .

  • 30 mai 2023 à 13:29 | Aulivier643 (#11346)

    « Si les Egyptiens étaient des as en construction d’autoroutes , on l’aurait su ! »

    Si les malgaches étaient des s en construction d’autoroutes, on l’aurait su !

    • 30 mai 2023 à 14:02 | Saint-Jo (#8511) répond à Aulivier643

      Voici un exemple éloquent de déroulement chronologique irréfutable et totalement indiscutable de ce que sont RACISME ET VIL COLONIALISME ATTARDE !

      La denière phase , écrite par un faux « Putlerovitch » , a le mérite de bien expliciter le racisme colonial !
      Ici « olivier210 » se lit olivier-deux-un-zéro !

      Phase 1.
      29 mai à 15:55 , Aulivier643 (11346)
      ENCORE UN DRAME DU SARKOZYSME ( et oui un de plus, pauvres de nous !)
      « Le ministre comorien des Affaires étrangères, Dhoihir Dhoulkamal et son épouse, sont accusés de fraudes massives aux prestations sociales françaises : depuis 2015, ils ont touché indument l’équivalent de 250.000 euros en aides sociales et remboursements de frais de santé. »
      https://www.lemonde.fr/societe/article/2023/05/22/le-ministre-comorien-des-affaires-etrangeres-soupconne-de-251-000-euros-de-fraudes-aux-prestations-sociales-a-la-reunion_6174317_3224.html
      Admettez que pour de fervents anti « vils colonialistes », ce couple ne manque de CLASSE auprès de leurs amis Malgacho-Parisiens..
      sans doute un exemple à suivre ! ...et probablement suivi depuis bien longtemps !
       :)

      Phase2.
      29 mai à 17:17 , Saint-Jo (8511)
      Hum ! 250 000 € ?
      C’est une fortune ça , en effet !
      Hum !

      Heuuu ! Et dans les procès auxquels Sarko et Guéant font face au tribunal de Paris , MA ville ,
      est-ce que l’on a une idée du montant total des sommes soupçonnées avoir été détournées ?

      C’est juste pour comparer !

      Phase 3.
      29 mai à 17:19 , Aulivier643 (11346)
      ce guignol est sans limites..
       :)

      Phase 4.
      29 mai à 17:36 , Saint-Jo (8511)
      Hé ! Oui !
      Il y a des c.ons qui
      (i) condamnent pour un forfait des gens « mal blanchis » ou qui ont été ou sont encore colonisés
      (ii) mais qui ne condamnent pas les Blancs ou les colonisateurs anciens ou nouveaux qui commettent le même genre de forfait , même à une échelle astronomique comparé au précédent !

      Ironiquement cela s’appelle ’’OBJECTIVITÉ" !
      C’est la justice à la mode raciste et vile colonialiste attardée !

      Phase 5.
      29 mai à 18:35 , poutinovitch (11461) répond à Saint-Jo
      (i) Pour l’instant que des supputations. Chez nous présumé innocent jusqu’au jugement.
      (ii) Et pour les personnes bien informées il n’est pas question de détournement d’argent dans cette affaire mais de financement occultes
      (iii) Si il y a des dirigeants africains qui veulent bien arroser pourquoi s’en priver.
      Le tout , ne pas se faire pincer.

      (iv) Alors que là un ministre comorien et sa femme, chapeau et il ne sera même pas inquiété. Il a déjà fait savoir qu’il bénéficiait de l’immunité diplomatique.
      On compare toujours entre les deux affaires.

      Comments :
      Racisme et vil colonialisme attardé !

    • 30 mai 2023 à 15:43 | vatolahy (#11348) répond à Aulivier643

      Arsojojo- il en sera de l’autoroute égyptienne ce qui est advenu du train Gallieni.

  • 30 mai 2023 à 13:38 | Isandra (#7070)

    "Ras-le-bol généralisé des malgaches
    mercredi 29 novembre 2017 | Ny Aina Rahaga
    Dans toutes les régions de la Grande île, le prix du riz qui vient une nouvelle fois de connaitre une hausse fait jaser les consommateurs. D’ici le début du mois de décembre, l’on s’attend également à la hausse du prix des carburants. Ne parlant plus de la hausse des factures d’eau et d’électricité et des produits de premières nécessités. Les Malgaches ne supportent plus le coût quotidien de la vie et bon nombre de ménage ont décidé de revoir à la baisse leurs consommations. A l’approche des fêtes de fin d’année, cette inflation s’accompagne d’une dépréciation de l’Ariary, ce qui n’est pas pour faciliter les choses. En effet, il a fallu remonter jusqu’en 2004 pour voir que Madagascar vient de battre son record de dépréciation de la monnaie avec actuellement 3 747 MGA pour 1 euro. Cette dépréciation s’expliquerait dit-on par le faible volume de nos exportations, notamment de la vanille. Combiné avec un boom des importations surtout avec la décision du ministère du commerce d’importer du riz en très grande quantité afin de palier l’insuffisance de la production locale. Pour d’autre, il s’agit tout simplement du signe révélateur de la faiblesse de l’économie malgache en général et d’une incompétence généralisée en matière de gestion économique du pays. La solution ne serait que dans la production locale. Etant donné que la décision d’importation de riz du ministère n’est qualifiée que de « facilité spéculative », une décision qui favorise quelques opérateurs uniquement sans répondre aux problèmes de la population
    https://www.madagascar-tribune.com/Ras-le-bol-generalise-des-malgaches-23467-23467.html

    Pourtant, pas de crise majeure.

    Si Rajao était à la place de Rajoelina dans ces crises internationales graves, comment serait la situation de notre pays ?

    • 30 mai 2023 à 15:40 | vatolahy (#11348) répond à Isandra

      saint jojo—Aujourdh’ui en Algérie des dizaines de centenaires perçoivent encore des pensions de retraite honorées par la France ce pays colonialiste et raciste qui vous fait tant souffrir à Paris

  • 30 mai 2023 à 13:39 | Isandra (#7070)

    CONSTAT EN 2018 :

    "Le KMF/CNOE exprime sans concession le laxisme dans la gouvernance des affaires publiques et met sous les feux des projecteurs un certain de nombre de cas éloquents qui témoignent de la faiblesse de l’Etat et de son manque de réactivité dans son communiqué en date du 16 février 2018. En somme, le communiqué dénonce une mauvaise gouvernance quasi-généralisée. Beaucoup de questionnements sur les cas d’exactions répétées dans le pays, le non-respect des Droits de l’Homme et l’inadéquation des actions de l’Etat avec la réalité seraient, à coup sûr, à origine de ce constat. Parmi les cas évoqués dans ce communiqué figurent l’affaire « Antsakabary ». Ce drame a laissé derrière lui des centaines de victimes, maisons réduites en cendres, une population devenue sans-abris ou encore des jeunes déscolarisés. L’Etat a promis de procéder à une enquête pour éclairer les choses. Malheureusement jusqu’à aujourd’hui, aucun résultat n’a été rendu public alors que c’est véritablement une affaire d’Etat. Il en est de même de l’affaire Villa Elizabeth à Alarobia, la résidence du défunt Professeur Albert Zafy. Il semble aussi que cette propriété aurait été vendue par l’Etat. Le dossier est apparemment à ce jour sans suite. Fondamentalement, les pratiques actuelles ne font que démocratiser les cultures de l’ « impunité », selon le KMF/CNOE.

    Et encore récemment l’affaire des surfacturations dans l’attribution des marchés publics de 2016 qui a provoqué le tollé ces derniers jours sur les réseaux sociaux. Bien que l’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP) ait évoqué des erreurs de saisie sur les documents parus sur leur site web, les dépenses sont trop faramineuses et ces « soi-disant » erreurs éveille notre incrédulité et nous rendent dubitatifs car elles étaient nombreuses dans ces documents. Le fait d’avoir fermé le site web est déjà un comportement qui écrase le principe de transparence alors que l’on cherche à véhiculer cette transparence partout dans le cadre de l’Etat de Droit, s’insurge cette société civile.

    Enfin, un point fort soulevé par le communiqué est l’absence de la HCJ ou Haute Cour de Justice à Madagascar. Un organe juridictionnel ayant une valeur constitutionnelle et censée être là pour juger les présidents des Assemblées parlementaires, Président de la HCC (Haute Cour Constitutionnelle) et les autres membres du Gouvernement en cas de faute pénale dans l’exercice de leurs fonctions respectives. L’absence de cet organe, selon le communiqué, signifie que l’Etat et ses alliés risqueraient d’avoir des ennuis si cet organe de la Constitution est érigé.

    Actuellement, le mandat présidentiel est déjà au crépuscule de son existence, alors que c’est maintenant que le gouvernement a procédé à une évaluation de ses membres à travers ce qu’on appelle : « Team Building ». C’est déjà une situation paradoxale. On aurait dû effectuer cela chaque année."
    https://madagascar-tribune.com/La-mauvaise-gouvernance-pointee-du,23621.html

    • 30 mai 2023 à 14:54 | Besorongola (#10635) répond à Isandra

      2023, L’ANNÉE DE MÉCONTENTEMENT GÉNÉRALISÉ. .

      https://legrandcontinent.eu/fr/2023/04/14/madagascar-lecume-des-maux/

      https://www.lemonde.fr/afrique/article/2023/02/14/a-madagascar-andry-rajoelina-face-a-un-mecontentement-grandissant_6161809_3212.html

      SITUATION ÉCONOMIQUE CATASTROPHIQUE !

      Malgré sa richesse en ressources naturelles, Madagascar fait partie des pays les plus pauvres du monde. L’instabilité politique, la faiblesse des institutions et la mauvaise gouvernance ont été des obstacles à la croissance économique du pays. Après la récession induite par la pandémie de COVID-19 en 2020, la croissance économique a rebondi à 4,3 % en 2021 et 4,2 % en 2022 (FMI). Selon les prévisions du FMI, la croissance du PIB devrait encore s’accélérer pour atteindre 5,2 % en 2023 et 2024, tirée par les prix élevés du nickel, du cobalt, des clous de girofle et de la vanille, la consommation et l’augmentation des dépenses en capital (Coface). Les facteurs de risque qui peuvent affecter la croissance comprennent la fragilité sociale, les déséquilibres budgétaires et la vulnérabilité aux chocs extérieurs.

      Après avoir connu l’une des pires récessions de son histoire en raison de la pandémie de Covid-19, l’économie malgache s’est lentement redressée en 2021-22. La fragilité du pays a été aggravée par de multiples chocs climatiques (plusieurs tempêtes et une sécheresse) ainsi que par les pressions inflationnistes liées à la guerre en Ukraine. Ces dernières ont entraîné une augmentation de la facture des importations, une reprise tardive du secteur touristique et une moindre demande à l’export (Coface). L’inflation est passée de 5,8 % en 2021 à 9,8 % en 2022, et elle devrait rester élevée en 2023 (8 %) et 2024 (7,5 %) (FMI). La banque centrale a relevé plusieurs fois son taux directeur et le gouvernement a décidé de plafonner les prix de certains biens essentiels (riz, sucre, farine) (Coface). Le déficit budgétaire s’est détérioré, passant de -2,9 % du PIB en 2021 à -6,5 % du PIB en 2022, et il devrait rester élevé malgré une baisse à -4,8 % du PIB en 2023 et à -4,7 % du PIB en 2024 (FMI). La dette publique a légèrement augmenté, passant de 53,1 % du PIB en 2021 à 53,8 % du PIB en 2022, et tout en restant élevée, elle devrait rester stable à 53,1 % du PIB en 2023 et 53,6 % du PIB en 2024 (FMI). Comme elle est presque exclusivement concessionnel, elle est considérée comme viable. En mars 2021, le FMI et les autorités malgaches se sont mis d’accord sur un programme à moyen terme d’environ 320 millions de USD dans le cadre de la facilité élargie de crédit (FEC). Ce programme vise à soutenir la reprise, à préserver la stabilité macroéconomique, à reconstruire l’espace budgétaire et à faire avancer les réformes. La performance globale du programme est mitigée, car les réformes restent entravées par des capacités limitées et une mauvaise gouvernance (FMI). Le budget 2023 envisage un assainissement budgétaire progressif. Les autorités se sont également engagées à poursuivre le Madagascar Emergence Plan 2019/2023 retardé, qui vise à stimuler la croissance économique du pays à travers une augmentation des investissements publics et privés, le renforcement du capital humain et l’amélioration de la gouvernance. Parmi les défis socio-économiques persistants du pays figurent la pauvreté, la corruption et le déficit d’infrastructures.

    • 30 mai 2023 à 14:54 | Besorongola (#10635) répond à Isandra

      ... L’OIT estime le taux de chômage à Madagascar en 2021 à 2,3% de la population active totale, mais les conditions de vie à Madagascar restent parmi les plus difficiles au monde. Selon la Banque mondiale, la pauvreté concerne plus de 80% de la population, la pandémie ayant aggravé la situation. La famine en cours dans le sud du pays est une préoccupation majeure. Les Malgaches ont une faible espérance de vie en raison de mauvaises conditions de vie, notamment en matière d’assainissement et d’hygiène. Selon WaterAid Madagascar, environ 70 % de la population n’a pas accès à un assainissement adéquat et environ 90 % des Malgaches n’ont pas accès à des toilettes améliorées. En conséquence, il existe un risque élevé de propagation des principales maladies infectieuses au sein de la population. Plus de la moitié des enfants du pays souffrent d’une forme grave de malnutrition. En outre, le pays reste extrêmement vulnérable aux chocs climatiques, tels que les ouragans, les inondations, les infestations acridiennes et les crises de santé publique. Le sud du pays est confronté à des problèmes de sécurité en raison de vols à main armée de bétail.

    • 30 mai 2023 à 16:34 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Besorongola,

      Avez-vous pu lire sur ces passages les circonstances atténuantes, c’est à dire les excuses de ce régime, contrairement à Ravalo en 2008 et Rajao en 2018, deux périodes normales sans crise :

      « la récession induite par la pandémie de COVID-19 en 2020, »La fragilité du pays a été aggravée par de multiples chocs climatiques (plusieurs tempêtes et une sécheresse) ainsi que par les pressions inflationnistes liées à la guerre en Ukraine. Ces dernières ont entraîné une augmentation de la facture des importations, une reprise tardive du secteur touristique et une moindre demande à l’export".

      Vous avez écrit « catastrophique », alors que dans cet articles, les journalistes ont cité des croissances : « Selon les prévisions du FMI, la croissance du PIB devrait encore s’accélérer pour atteindre 5,2 % en 2023 et 2024 »

      Au niveau de taux de chômage, Madagascar fait partie des pays moins élevé au monde :

      https://www.donneesmondiales.com/taux-chomage.php

      L’inflation, celui de Madagascar, 10% est en dessous de la moyenne en Afrique.

      « 24 Mai 8 Economie (18270), Charm el-Cheikh (Egypte), 24/05/2023 (MAP) – L’inflation moyenne des prix à la consommation en Afrique devrait passer de 14,2% en 2022 à 15,1% en 2023, avant de retomber à 9,5% en 2024, estime la Banque africaine de développement (BAD). »

      https://www.faapa.info/blog/afrique-linflation-moyenne-a-151-en-2023-bad/#:~:text=24%20Mai%208%20Economie%20(18270,africaine%20de%20d%C3%A9veloppement%20(BAD).

    • 30 mai 2023 à 17:34 | Besorongola (#10635) répond à Isandra

      Isandra.
      Je lis bien tous les articles que je choisis de publier. Le but c’est de vous montrer que MR HO malgré toute l’opportunité pour réussir échoue.
      2023 c’est l’année du bilan et combien de Gasy peuvent-ils dire à ce jour que leur condition de vie s’améliore ?
      On connaît de suite un président qui réussit son mandat et n’aura pas de difficulté à se faire réélu ce n’est pas le cas de Mr Ho.

    • 30 mai 2023 à 17:48 | Besorongola (#10635) répond à Isandra

      .. à se faire réélire évidemment !

    • 30 mai 2023 à 17:49 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Besorongola,

      « 2023 c’est l’année du bilan et combien de Gasy peuvent-ils dire à ce jour que leur condition de vie s’améliore ? ».

      C’est la question que les détracteurs ignorant la causalité, voudraient poser aux Malagasy.

      Mais, nous essayons d’imposer, les bonnes questions :

      Si quelqu’un d’autre était à la place de Rajoelina, la situation du pays aurait elle été mieux, aurait il pu réaliser autant de zava-bita, la stabilité politique aurait elle été comme aujourd’hui, etc ?

      Regardez les réalisations de ces anciens Présidents candidats, ce sont satisfaisants, pourtant, pendant leur mandat, il n’y avait autant de crises internationales...?

    • 30 mai 2023 à 18:19 | Besorongola (#10635) répond à Isandra

      Isandra.
      La situation de 2018 n’était pas pire que maintenant mais la DIABOLISATION fomentée par Mr Ho et ses lieutenants à l’encontre de Ravalomanana et de Rajaonarimampianina a entraîné l’instabilité politique.
      MR HO est très habile quand il est dans l’opposition mais limité quand il a le pouvoir. Les aides internationales affluent à cause de la pandémie et n’importe quel président au pouvoir pouvait réussir. Ce n’est pas le cas de Mr Ho.

  • 30 mai 2023 à 14:03 | sintex (#11454)

    Hors sujet :

    Réunion 1ere de ce jour.

    Madagascar : une tonne six cent de drogue de synthèse saisie
    La police Nationale malgache a interpellé, en fin de semaine dernière, cinq Nigériens en possession d’une tonne six cent de drogue de synthèse. Ils allaient écouler cette marchandise dans la capitale. Ils mélangeaient de la cocaïne avec d’autres poudres quand ils ont été arrêtés.

    Carrément 1.6 tonnes.

    Comme quoi la Police Nationale fait quand même son boulot.

    • 30 mai 2023 à 15:30 | vatolahy (#11348) répond à sintex

      besorongolo. __Depuis mon enfance j’entends parler des richesses de Madagascar.il s’agit sans nul doute de richesses naturelles car le malgache ne produit aucune richesse industrielle .Ici on est resté à l’artisanat .Le colon s’est bien gardé de créer une quelconque industrie.Il fallait préserver l’industrie et le commerce métropolitain.
      Mais le Madagascar indépendant est resté atone .Il n’a rien entrepris.Il est resté atone ,sans ambition.
      Il m’est resté en tete une parole de professeur. :
      «  »Madagascar a la couleur de la brique et la fertilité de la brique«  »"
      Ce pourquoi avec une population de 26 millions d’habitants aujourdh’ui à Madagascar on a faim

    • 30 mai 2023 à 19:14 | NTMO (#10005) répond à sintex

      La brique malgache est peu fertile mais les femmes de ce pays le sont.
      La fertilité du sol de ce pays n’est pas
      en corrélation avec la fertilité de ses habitants.

  • 30 mai 2023 à 16:27 | pisokely (#9950)

    isandra écrit..periode de crises.. anciens dirigeants.. novices.
    justement, actuellement nous avons affaires à une equipe de novices, y compris rajoel, et qui fanfaronne pouvour faire mieux que les autres.

    isandra parle avec des SI,.. eh bien s il y avait eu une personne, mada sera mieux dirigé que maintenant.. Ca c est sur..

    au moins la dignité du rova sera respecté, au moins les producteurs de vanille auront de quoi manger, au moins les propriétaires de rizieres auront pu faire leur moisson, au moins les malades de la covid n auront pas bu leur CVO de mer..de..et peut etre au moins, il y aura moins de décès ?

    • 30 mai 2023 à 17:08 | Isandra (#7070) répond à pisokely

      Pisokely,

      Vous voyez, votre capacité à analyser les choses :

      Je ne prend qu’un exemple :

      « au moins la dignité du rova sera respecté, »

      - Trouveriez-vous que le Rova qui était devenu un endroit où les gens faisaient leur besoins, même sexuels,...était complétement souillé et profané pendant plusieurs années, est plus digne et respecté que sa situation actuelle, après sa réhabilitation cet endroit est bien gardé et bien entretenu digne d’un monument historique célèbre ?

  • 30 mai 2023 à 16:28 | pisokely (#9950)

    isandra écrit..periode de crises.. anciens dirigeants.. novices.
    justement, actuellement nous avons affaires à une equipe de novices, y compris rajoel, et qui fanfaronne pouvour faire mieux que les autres.

    isandra parle avec des SI,.. eh bien s il y avait eu une personne, mada sera mieux dirigé que maintenant.. Ca c est sur..

    au moins la dignité du rova sera respecté, au moins les producteurs de vanille auront de quoi manger, au moins les propriétaires de rizieres auront pu faire leur moisson, au moins les malades de la covid n auront pas bu leur CVO de mer..de..et peut etre au moins, il y aura moins de décès ?

  • 30 mai 2023 à 16:29 | pisokely (#9950)

    correction : .....s’ il y avait eu une autre personne que rajoel...

  • 30 mai 2023 à 16:29 | Besorongola (#10635)

    NDAO !

    t
    Mardi, 30 Mai 2023

    Doris Rakoto Samuel Hitarika vahoaka hiditra eny amin’ny kianjan’ny 13 may…
    Nanaitra ny fanambarana nataon-dRtoa Doris Rakoto Samuel vadin’I Mahery Lanto Manandafy omaly alatsinain’ny pantekosta tao amin’ny tambajotran-tserasera.
    Miantso ny olom-pirenena rehetra tsy an-kanavaka hidina eny amin’ny kianjan’ny 13 mey ny tenany rahampitso noho ny fahitana fa efa tsy rariny intsony ny famotehana firenena ataon’ny mpitondra, raha ny nambarany , ka izy no ho lohalaharana. « Rehefa nifandinika izahay mivady dia tsy maintsy miroso, ka dia miantso anareo izay mahatsiaro fa tsy rariny intsony fanapotehina ataon’i Atoa Andry Rajoelina sy Atoa Ntsay Christian, mba hitsangana. Hidina eo amin’ny « Place du 13 mai » Analakely ny alarobia 31 may amin’ny 10 ora. Izaho Doris Rakoto Samuel vadin’i Mahery Lanto Manandafy ny ho lohalaharana eo », hoy izy. Nanome toromarika ny olona fa afaka mitondra sora-baventy izay soratany avy, izay hitanareo fa efa tsy zaka ary tsy mendrika iainan’ny Taranaka, hoy hatrany ny fanentanany. Miantso ny feon’ny fieritreretanareo miaramila zandary sy polisy, vahoaka koa ianareo, manambady aman-janaka ianareo miara-miaina ny fanapotehina ny Tanindrazana eto isika. Niantso ny rehetra hatrany amin’ny tafika ho tonga saina eo anatrehan’ny zava-misy Rtoa Doris Rakoto Samuel. « Nandevoziny ihany koa ianareo, io irery no filoha sahy nampilalao maloto ny polisy zandary sy miaramila nanadio ny maloto teo amin’ny tetezan’i Bekiraro ho an’ny fahafinaretany samy irery tsy nisy fiarovana, ka mba tongava saina ry Malagasy havako », hoy izy. Nambarany fa nisafidy hanao sorona ny tenany i Mahery Lanto Manandafy, manaraka ny lalany ihany koa izaho vadiny izao satria mendrika an’izany Madagasikara sy ny malagasy », hoy hatrany Rtoa Doris Rakoto Samuel. Andrasana ny mety ho setriny avy amin’ny Fanjakana eo anatrean’io. Ny azo antoka, dia efa miomana fatratra amin’ny mety hisiana hetsi-bahoaka ny fitondrana ankehitriny. Tamin’ny fanamarihana ny faha-51 taonan’ny tolon’ny 13 may 1972 teo aza tsy nisy fanambarana hisian’ny hetsika politika, niantrana am-bava bas tets Analakely sy ny manodidina ny mpitandro filaminana zavon-tany mainka fa misy fampahafantarana ofisialy tahaka izao. Azo antoka 100% rahateo fa tsy ny Prefektioran’Antananarivo raha tarafina amin’ny efa nisy hatramin’izay. Mety hosokajiana ho manohintohina ny filaminana anatin’ny firenena ihany koa ve I Doris Rakoto Samuel ka hogadraina tahaka ny vadiny na koa tahaka an-dry Rolly Mercia sy Berija Ravelomanantsoa ? Ry Fanirisoa Ernaivo aza any ampitan-dranomasina tratry ny sarika am-pandriana,… Tsy hisy risika politika hisiana fipoahana amin’izao toe-draharaha mafampana izao ihany koa ve anefa ny mety fisamborana sy fanagadrana olona noho ny politika ?
    Toky R/Tia Tanindrazana.

  • 30 mai 2023 à 16:45 | kartell (#8302)

    En voulant aller plus vite que la musique, le régime donne sa vision d’une émergence, bulldozer, qui fait l’unanimité contre lui, en dehors d’une escouade de courtisans, brosses et cirages, à usage illimité !..
    A la question, restée sans réponse, du désistement, spontané, des tâcherons, chinois, à œuvrer à ce futur fleuron d’une émergence furtive, repris à la volée par des égyptiens, plus opportunistes que pragmatiques, sommés par ce régime, impulsif, de mettre la charrue avec les bœufs, le résultat ne s’est pas fait attendre : tollé général face à un saccage en mode, manu-militari des travaux préparatoires vers un désastre écolo, programmé …
    La volonté, précipitée et irréfléchie, du régime aura-t-elle raison, face aux inquiétudes et au bon sens, d’une société civile qui commence à mesurer les premiers impacts de cette gabegie, sur le bûcher, d’une vision, égotiste, de « l’état, c’est moi ! »..
    Peut-on décréter, ainsi, ses priorités personnelles, au prétexte de l’intérêt collectif, piétiné, comme l’intérêt majeur de la nation, en court-circuitant toutes études préalables ?..
    Il semblerait que cet excès d’autoritarisme d’un chef de l’état, va-t’en guerre, n’en soit qu’à ses prémices, compte-tenu, de sa récurrence à se considérer, comme étant élu, pour activer l’anticipation et modernisation du fonctionnement d’une société, restée sur le quai, terminus, d’une émergence, « canceled » !
    Et dire que nous en sommes qu’aux premiers allers et retours, maladroits, des bulldozers sont un euphémisme en songeant à l’immensité de la tâche qui reste à accomplir pour faire rêver les yeux, grands ouverts, son initiateur en faisant de cette autoroute, un tournant majeur pour son émergence, 6 ième dan !..
    Enfoncer un clou lorsqu’il fait mal, c’est se croire indéboulonnable, mais, attention, tout de même, à cet excès de confiance lorsqu’on prend une société à contre-pied de ses propres priorités et volontés !..

  • 30 mai 2023 à 17:55 | Jipo (#4988)

    Bonsoir.
    C’ est pas la société civile qu’ on doit l’ appeler mais Rantanplan !
    et jusqu’ à maintenant elle faisait quoi cette « société «  ???
    Voilà qu’ à présent elle enlève l’ épine du pied de notre grande gueule , frimeur et embobineur .
    MOI j’ inaugure ensuite la société civile s’ occupe du reste ...
    Merci la société civile 😈 .

  • 30 mai 2023 à 18:03 | Jipo (#4988)

    Isandra vous etes payé au coup de langue ?
    Avez vous gagné votre journée ?

  • 30 mai 2023 à 19:23 | Jacques (#434)

    De quel plan B essaye-t-on d’évoquer là ? Le Pierrebleu serait dans les rangs pour les présidentielles ? Ça n’est pas vrai...quoique, peut-être bien que oui. Il semble en effet que, quelque part dans les salons il y aurait des gens qui vont réveiller l’argumentaire du papier français du Faikamboto Rainilainga. Je rappelle ici donc qu’en vertu du texte afférent à la nationalité malagasy le Faikamboty Rainilainga ne peut aucunement candidater à l’élection présidentielle. Il a pu le faire en 2018 parce que le vahoaka n’en savait rien mais, aujourd’hui, le secret tant gardé étant divulgué, l’Institution gardienne des lois en vigueur, la HCC en l’occurrence, devra faire son travail même si elle n’est pas saisie par un tiers. Revoyons ci-après l’article de loi qui interdit le Faikamboty Rainilainga de se présenter à cette élection :

    Article 42.

    « Perd la nationalité malgache, le Malgache majeur qui acquiert volontairement une nationalité étrangère. »

    Le Faikamboto Rainilainga n’est, par conséquent, pas malgache.

    Pour ce qui est du soi-disant plan B, voici l’article de presse qui semble l’accréditer :

    https://7sur7.cd/2023/05/26/nouvelles-circonstances-des-elections-presidentielles-madagascar-en-2023

    Côté autoroute, le vahoaka n’est pas si dupe que ça même si l’on persiste à l’abrutir tout le temps. Le Faikamboto Rainilainga veut coûte que coûte une partie de cette autoroute avant la fin de l’année, et ce quels que soient les dégâts qui en résulteront. Malgré cette tare qu’il traîne dans son coco il sait très bien qu’il n’a plus la côte auprès de ses compatriotes et la seule façon de les reconquérir, pense-t-il, c’est encore et encore son art de la manipulation et du mensonge.

    Karatéka 6ème dan. Jusqu’à mendier quelque chose qu’il ne devrait jamais obtenir. Quelle chance pour lui d’avoir un autre adepte du kolikoly pour le lui décerner. Échange de bons procédés, le donneur a été élevé par le Faikamboto Rainilainga au grade de Commandeur de l’ordre national. Gratos donc. Sous d’autres cieux cela se fait de la bonne manière, lisez :

    https://www.karatechambray.fr/2019/12/09/le-6eme-dan-de-gildas-comme-si-vous-y-etiez/

    Nulle doute, le Siteny rirait bien sous cape. C’est peut-être à cause de lui que le Faikamboto Rainilainga a imaginé cet évènement, pour que l’initiateur du Mihava Tour qui a fait des gorges chaudes quant à son faux titre de champion de Madagougou de karaté comprenne bien le poids de son éventuel adversaire.

    Un vrai clown, ce Faikamboto Rainilainga.

  • 31 mai 2023 à 00:16 | Albatros (#234)

    Tout comme le « révolutionnaire orange » bat les records de « Champion » (industrie, karaté, etc…), cette autoroute va battre le record des « aberrations » !.

    - Aberration « chronologique » !.
    Si Madagascar peut, légitimement, avoir « droit » à une autoroute, est-ce le bon moment ?.
    - Aberration « financière » !.
    Madagascar a-t-elle les ressources financières pour une tel investissement ?.
    - Aberration « alimentaire » !.
    On supprime des hectares de rizières alors qu’on importe du riz !.
    - Aberration « écologique » !.
    A une époque où les cyclones sont de plus en plus actifs et destructeurs, on remplace des hectares de sols « un peu perméable » par du bitume hermétique !.
    Le tout en supprimant des arbres déjà de plus en plus rares sur l’Ile Rouge !.
    - Aberration « économique » !.
    En privilégiant les routes à péages (réservés à une élite aisée), au détriment des déplacements locaux !.
    - Aberration « sécuritaire » !.
    Comment assurer la sécurité. de circulation des piétons, des charrettes, des vélos…., sans multiplier les ponts, les passerelles, les passages souterrains pour fluidifier ces divers modes de transport et de déplacement, en TOUTE sécurité ?!.

    Je voyais avec les yeux de ma jeunesse, Madagascar, comme le pays du « Mora mora », avec le bonheur que je pouvais en tirer, maintenant je le vois comme un pays qui collectionne les aberrations !.
    Comme ce Colisée du Rova, construit pendant les « deux années blanches » (période où, rappelons le, « ON » ne pouvait rien faire, pour le bien être du Peuple gasy !), sur un lieu « Sacré », pour un maximum de 400 privilégiés SANS places de parking !.
    Une aberration de plus à l’actif du futur candidat à sa propre succession !.

    Avec, en prime, une aberration de plus à prévoir en cas de réélection, à savoir, une MODIFICATION de la constitution pour lui permettre l‘accès à un troisième mandat ! (voir plus !.

    Après Bokassa 1er, Empereur à vie de Centrafrique , Rajoelina Roi de Madagascar !.🤔

    • 31 mai 2023 à 09:26 | Jipo (#4988) répond à Albatros

      Bonjour .
      En effet devant la photo de ce massacre il y a de quoi se révolter !
      Tous les agriculteurs de Madagascar devraient descendre sur Tana, oui je sais il n’ ont pas de tracteurs et on n’est pas en Europe, mais n’ y a t-il pas de syndicats, le collectif Tany ?
      je ne parle pas des dégâts et dommages collatéraux et polymorphes c ‘est tout simplement scandaleux !
      Quant à ce trisomique qui s’ y voit DEJA : il en a 👉 DEJA 👈 donné les prémisses en s’ accoutrant comme s’ il était le roi voir le monarque de Madagascar .
      Tout comme macron il mérite une bonne gifle, voir un aller/retour donné par un moine shaolin, ou bon mawashi geri au plexus juste pour le faire redescendre a sa juste place !
      Ces rizières doivent impérativement etre préservées et contournées, soit par des tunnels ou des viaducs / ponts .
      Un peu comme si on coupait le palais de la Reine en 2 pour y faire passer un téléphérique ...

    • 31 mai 2023 à 09:46 | vorona (#8254) répond à Albatros

      Bjr a @jipo : personne au monde n’a fait d’omelette sans casser des oeufs !
      Tous les pays qui ont construit des infrastructures, routes, autoroutes, voies ferrées, etc... ont sacrifiés quelques arpents de terre, souvent arables, et ces infrastructures ont toujours prouvées qu’elles s’avéraient nécessaires au bien commun et à la progression économique !

    • 31 mai 2023 à 10:05 | Saint-Jo (#8511) répond à Albatros

      This is a song Woody Guthrie had composed and sung [between the two World Wars]
      in order to face the other one that’s racist and known throw the world !

      « This land is your land »And this land is my land ! "
      ...
      « As I went walking that ribon HIGHWAY »I saw above me that endless sky way
      « Saw BELOW ME THAT GOLDEN VALLEY ... »

      [In other words : HIGHWAY doesn’t destroy the environment !]

      [https://www.youtube.com/watch?v=BGsz0eV-Ckk]

      Comments :
      « vorona » must break his eggs elsewhere !

    • 31 mai 2023 à 10:16 | Shalom (#2831) répond à Albatros

      Bonjour,

      ce pseudo « vorona » sait-il la signification de l’adage :
      « Aleo halan’Andriana toa izay halam-bahoaka » ?
      C’est la mentalité du peuple, c’est le fond de la pensée malagasy et la sagesse traditionnelle de notre pays : le peuple prime avant les dirigeants.
      Ne pas comprendre le sens de ces « choses » signifie que vous n’êtes pas digne de diriger ce peuple et ce pays.

  • 1er juin 2023 à 17:41 | Nemo34 (#11408)

    Je ne m’inquièterais pas trop pour l’environnement, le temps que cette autoroute voit le jour, nous serons déjà tous morts et enterrés. Et vu le zèle du gouvernement à entretenir ses routes, le début de la route sera déjà retourné à l’état de friche avant même qu’elle n’atteigne Toamasina. Les paysans pourront dire merci pour le défrichage gratuit.

  • 4 juin 2023 à 01:54 | kunto (#7668)

    Cette autoroute est obligatoire pour le développement de Madagascar , mais il ne faut pas faire n’importe quoi ...
    Il aurait du être fait depuis des années déja ....😥

Publicité




Newsletter

[ Flux RSS ]

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS