Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 29 mai 2022
Antananarivo | 11h13
 

Coopération

Madagascar-France

La secrétaire d’État Annick Girardin veut connaître la vision et la stratégie malgache

mardi 17 juin 2014

Le président de la République, Hery Rajaonarimampianina, a reçu dans la matinée de ce lundi 16 juin 2014, au Palais d’État d’Iavoloha, la secrétaire d’État française au Développement et à la Francophonie, Annick Girardin, accompagnée d’une forte délégation du ministère français des Affaires Étrangères. Annick Girardin a expliqué devant la presse, le soutien de la France à Madagascar dans son processus de développement : « Nous sommes toujours aux côtés de Madagascar, et nous appuyons, à travers les aides de l’AFD (Agence française de développement) et de l’Union Européenne, votre pays. Les Iles de l’Océan Indien, Madagascar, les Comores et l’Ile Maurice préparent la visite du président de la République française, François Hollande, pour le prochain sommet de la COI. (…) Si je suis là, c’est un signe que nous sommes aux côtés de Madagascar, pour connaître sa vision et sa stratégie », rajoute Annick Girardin. En 2013, l’AFD a consacré un large programme avec l’aide européenne pour l’aménagement et l’aide budgétaire en partenariat sur les projets proposés par le gouvernement malgache.

« En réalité, tous les sujets ont été abordés par les deux personnalités, même concernant les Iles Éparses, dont Annick Girardin a renforcé que ce thème est dans le programme de sa mission officielle et sera en discussion avec le président de la République. Ce sujet sera à revoir dans le cadre des thèmes qui correspondent aux zones maritimes », lit-on dans le communiqué de la Présidence malgache.

À propos des Iles éparses, faut-il rappeler que ce fut lors d’une réunion au sommet de la COI vers la fin des années 90 que certaines des îles éparses (Tromelin) ont fait l’objet d’un accord entre la France et l’Ile Maurice et que les prétentions de Madagascar sur ces îles éparses ont été réduites à quatre îles (Les Glorieuses, Juan de Nova, Basas da India et Europa) ? Interrogé à plusieurs reprises par la presse et interpellé par une partie de la société civile, le président Hery Rajaonarimampianina a signifié qu’il penche pour une co-gestion de ces îles éparses. À certains égards, il ne souhaite pas provoquer une dispute avec la France mais il entend plutôt négocier. Hery Rajaonarimampianina qui dit regarder toujours devant, veut-il dire que ce qui a été fait est fait et qu’il ne veut plus revenir sur la question de souveraineté malgache sur Juan de Nova ? D’ailleurs a-t-il expliqué, il y a le plateau continental qui est encore plus riche.

Mais il faut dire que ce plateau continental nécessite encore beaucoup d’études et des expertises qui valent des fortunes. Les dossiers malgaches déposés auprès des Nations unies par le gouvernement de transition sous la primature du général Camille Vital, à propos des îles éparses, ou des îles malgaches, et du plateau continental, ont besoin d’arguments, et d’être appuyés de preuves techniques et scientifiques en béton, pour persuader de la souveraineté et de la légitimité de Madagascar sur le plateau continental et sur ces îles litigieuses si on devait croire en ces techniciens de la mer et de la géophysique.

En tout cas, la diplomatie dans cette partie de l’océan indien est fortement dominée par la place qu’occupe Madagascar qui, après avoir été en son temps une étape-escale incontournable sur la route des épices, est maintenant une place importante sur la route du pétrole et sera la future Mer du Nord dans le Sud en raison des potentialités énormes qu’elle recèle en hydrocarbures. Même les Comores ambitionnent de devenir un pays pétrolier. Et ce n’est certainement pas sans raison que les « majors » veillent au grain dans la course des « juniors » qui se bousculent sur les côtes et les pays riverains du canal de Mozambique.

Recueilli par Valis

106 commentaires

Vos commentaires

  • 17 juin 2014 à 08:05 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    - "20 % des Fonds alloués par l’Union Européenne ==provient==de FRANCE"-
    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 17 juin 2014 à 08:08 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      - "Seuls les Malgaches ne veulent pas reconnaître l’importance de Madagascar,==POUR== la "PAIX" du Monde,en particuliers pour cette zone de l’Océan Indien..
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 17 juin 2014 à 10:00 | Isandra (#7070) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Le vrai ami ne nous abandonne pas même dans la difficulté,...grâce à la France Rajoelina avait pu s’échapper l’arrestation ordonnée par le dictateur,...et c’était le premier pays qui avait soutenu la révolution orange,...Là elle n’hésite pas à aider les Malagasy,...sans poser trop de condition,...comme certaine grande puissance,...de l’atlantique...

    • 17 juin 2014 à 10:04 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      J’espère que les ZD ne l’interpréteront de travers que ces approches sont anti-Ra8,...

    • 17 juin 2014 à 10:21 | manga (#6995) répond à Isandra

      Chantez ma poule, l’attribution du visa ne relève nullement de la compétence de Risara et de Kalakirisy ; si la présidence a été expeditive dans ce sens, c’est qu’ils sont classés parmi les premiers éléments les plus futiles à la nation, mis hors d’état de nuire.

    • 17 juin 2014 à 10:47 | Isandra (#7070) répond à manga

      Votre problème est,...vous décryptez les faits de travers,...

      Richard qui avait exécuté ses missions avec intelligence,...suivi de résultat probant,...a été limogé,...dans l’ordre de l’alternance,...en tout cas,...il avait déjà émis sa position quant à la collaboration avec ce régime,...

      De surcroît, l’équipe de Hery,...pratique systématiquement la chasse aux sorcières, sans regarder la compétence de la personne visée,...avec le mot d’ordre,..."tout remplacer,..." pour ne pas dire "tout chasser".

    • 17 juin 2014 à 11:36 | manga (#6995) répond à Isandra

      Le régime actuel n’a pas besoin de celui ou celle qui ne fait que nuire que ternir. Si vous osez donner encore de l’importance à des dévergondés comme tels, je ne sais pas comment et à quel rang vous situer. Qui s’excuse s’accuse ; essayer d’anticiper le sort qui lui est reservé est synonyme de culpabilité et n’a rien à voir avec ce qu’est la Grande Muette. Quand on est soldat, on agit en fermant sa gueugueu.

    • 17 juin 2014 à 13:06 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Isandra

      Isandra
      Girardin,c’est le même "NOM" pas le même prénom.
      OUI,ce sont des "AMIES"
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 17 juin 2014 à 13:09 | Isandra (#7070) répond à manga

      Citez-nous,...les quelles fautes dont vous lui reprochez...? Je parle de Richard R8,...

    • 17 juin 2014 à 13:35 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      DES ZAMIS ...
      Avec un oeil ou 2 ???

    • 17 juin 2014 à 14:55 | walesa (#5863) répond à Isandra

      Richard Ravalomanana dit La Baomba au lieu de s’occuper de l’insecurité omniprésente et GRANDISSANTE partout dans L’Ile, mais surtout au sud, sud-ouest du pays a préféré proteger le régime d,Andry Nirina Rajoelina dit Le Nul et de punir tous ceux -qui ont contesté son régime. A tout entendeur !

    • 17 juin 2014 à 15:07 | manga (#6995) répond à Isandra

      Je ne suis pas votre aide-mémoire pour me soumettre à certains de vos futiles caprices ; mais ne vous semble-t-il pas un peu bizarre de nommer une personne au commandement de la gendarmerie qui a le même patronyme que celui dont on a botté le Q et rien que pour le ridiculiser ? Le coup a marché mais vite éteint (par celui qu’on a cru pouvoir maintenir la ligne de conduite) comme si de rien n’était.

    • 17 juin 2014 à 16:33 | Rahasimbery (#8396) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Ici, il est question de pétrole, demain sera une affaire de cailloux et après demain, la lumière au bout...Il y a une logique implacable du traitement de l’information à la Malagasy : Une information révélée, son interprétation multiple et diverse, enfin, l’espoir aveugle qu’elle suscite. Logique religieuse ..Mais cependant la répétition marque la réalité de son sceau : la brutalité du quotidien... il reste néanmoins une expérience dont nous n’avons jamais goûté la saveur : la confiance ; en nous-même, entre nous...Ce « Nous » a-t-il encore un sens ?
      - La confiance n’est pas un concept abstrait. Elle signifie, « même quand j’ai le dos tourné, je suis certain que, quoi qu’il advienne, tu me poignarderas jamais ». Pourquoi ? « Parce que nous sommes frères, sœurs, parents et que nos destins seront à jamais indissociables. » Il n’y a rien à attendre des politiques et d’une manière générale des institutions pour l’établir. J’ai bien écrit « établir » et non pas « rétablir. »
      - En effet, si notre passé était aussi rassurant que certains osent le penser, nous aurions une Histoire qui, au delà même des notions telles que, ethnies, races, riches, pauvres, ignares, cultivés, fédère. Il y a une dimension créatrice de l’Histoire. Elle s’écrit dans le présent parce que ce dernier la considère comme nécessaire au bon fonctionnement de son métabolisme. Pour le moment, l’Histoire nous est indigeste parce que nous manquons de discernement.
      - La confiance et le discernement ne sont pas des termes antagoniques. « Nous travaillons ensemble. Je te fais confiance, tu me fais confiance. Mais je peux aussi discerner tes meilleures propositions des médiocres voire des nuisibles et inversement. » La confiance est l’ennemie de la haine. La haine ne discerne pas, elle divise. D’un esprit malveillant, elle flatte, elle fomente, elle monte les uns contre les autres.
      - Enfin, la liste n’est pas exhaustive, la confiance n’est pas un gage de vérité mais essentiellement d’expérience pratique. « Nous nous faisons confiance. Nous voulions construire un barrage, je me déclarais incompétent. J’ai suivi tes avis. le barrage a cédé. Nous nous sommes fâchés. Mais notre confiance demeure. » La réussite d’une expérience est contingente. En tout état de cause, ce qui est à retenir, c’est l’élan commun basé sur la confiance. Bien sûr, aucun de nous n’a souhaité la faillite du projet. Si tel est le cas, nous ne serons plus dans la relation de confiance mais perverse.

    • 17 juin 2014 à 16:35 | Isandra (#7070) répond à walesa

      Général Richard R avait été nommé en tant que chef de l’Emmo-Reg tana,... sa première mission était donc d’y faire régner l’ordre, du coup, il n’avait pas droit d’étendre sa mission vers les autres régions,...Là-dessus, mission accomplie,...pas de trouble majeur, durant son mandat,...à la tête de cette circonscription,...

      Puis, il a été chargé de prendre le commandement de la gendarmerie,...coïncidence ou il y a un lien,...les actes de Remenambila ont été totalement maîtrisés par les forces de l’ordre,...On avait pu enregistrer nette régression de l’insécurité,...

      Coïncidence ou autre chose,...après son départ de ce poste...,on a enregistré la recrudescence de l’insécurité,...

      Il n’a pas poursuivi directement les dahalos, dans la mesure où il n’a pas été nommé pour ça,...leur chefs ont préféré quelqu’un d’autre,...chacun sa mission,...sa responsabilité,...On ne peut pas lui reprocher sur la mission dans laquelle il n’avait pas été affecté,...

    • 17 juin 2014 à 17:37 | walesa (#5863) répond à Isandra

      "totalement metrisés"... Isandra, vous vivez sur une autre planète... Ou en France, p.ex. La realité est tout autre. Voyons p.ex la gendarmerie de Befandriana Sud qui est loin, loin, loin de Remenabila et ses sbires. La nuit ils s’enferment dans leur caserne par peur d’ etre attaqués à leur tour par les dahalo ! Ces dernières, quand ils attaquent, ils attaquent par disaines sinon par centaines de ses éléments bien equipés en armes redoutables fournies pourquoi pas par les gendarmes de Tana -Tamatave, proches d’ Andry Le Nul et sa clique. Les hommes du village Befandriana Sud dorment depuis hors leur maisons car ils sont menacés en permanence par dahalo qui leur promettent "la visite" un jour ou l’autre... Ce cela que vous appelés "totalement métrisé" ? Revenez à Madagascar et passez quelques temps dans le sud si vous n’avez pas peur ! Vous alles voir, comment ces 5 ans d’Andry Le Nul ont plongés des pauvres Malgaches en Catastrophe humanitaire. Faut encore prier que les crikets-pélérins ne s’attaquent à leur tour au pauvres gens ! Ce sera alors une catastrophe à l’échelle internationale !

    • 17 juin 2014 à 17:40 | DIPLOMAT (#846) répond à Rahasimbery

      Très intêressant....
      A vous lire j’espère plus souvent !

    • 17 juin 2014 à 17:49 | DIPLOMAT (#846) répond à Isandra

      "Général Richard R avait été nommé en tant que chef de l’Emmo-Reg tana,... sa première mission était donc d’y faire régner l’ordre, du coup, il n’avait pas droit d’étendre sa mission vers les autres régions,...Là-dessus, mission accomplie,...pas de trouble majeur, durant son mandat,...à la tête de cette circonscription,..." DIXIT Isandra !!!!!!!!!!!!!!

      Voilà une preuve incontestable que vous n’avez jamais les pieds à Tana ou les environs ces derniers mois !! Pas un jour sans attaques de biens suivit de meurtres. Des echanges de coups de feu ici et là et les "forces de l’ordres" aux abonnés absents (en dehors des barrages de 10 h à 17 h) pour taxer les vehicules ! combien de braquage, de hold up . De malfrats equipés d’armes de guerre dont la provenance vient souvent de location par... l’EMOREG !!

      Non seulement ce type d’affirmation montre votre absence de culture du pays, mais qu’en plus vous ne vous donnez pas la peine de lire la presse locale ou d’echanger avec des proches de la règion !

      Pôvre Isandra, et Rajoelina au pays des bisounours !!

    • 17 juin 2014 à 18:07 | manga (#6995) répond à Isandra

      Voilà encore une de vos maladresses :
      - N’était-il pas par hasard celui qui avait demandé au Ragondin d’intervenir à Morondava, lieu où un avion en provenance de l’Afrique du Sud devrait attérir ? Et pour confirmation :
      - Ne s’était-il pas présenté sur lesdits-lieux avec une unité spéciale ?
      - N’appartenait-il ou indirectement à ceux qui avaient procédé à une demonstration de "prise d’otage" dans un aéroport de la Capitale ?
      - N’occupait-il pas toute une émission télévisée pour faire croire au monde entier sa compétence en matière de chasseur de primes, et à quel point il demeurait la pièce maîtresse de son idole ?
      - Si ce général de pacotille n’avait pas pu servir la tête de Remenabila sur un plateau : c’est qu’il a failli à sa mission - Ne parlez pas de ce que vous ne maîtrisez point.
      Vomissez tout ce que vous avez avalé et surtout ce que vous n’avez pas pu digerer. L’histoire est celle que vous aurez à conter à vos progénitures et non celle que vous compterez modifier en votre unique faveur.

    • 17 juin 2014 à 18:25 | Isandra (#7070) répond à DIPLOMAT

      J’ai écrit un peu plus haut :"coïncidence...Ou...!?,...après son départ de ce poste...,on a enregistré la recrudescence de l’insécurité,..."

      Il est parti le 02 mai 2014 :...

      Je n’ai jamais dit que l’insécurité a été totalement éradiquée,...cependant, je confirme que pendant son mandat à la tête de la gendarmerie, on a pu enregistrer nette amélioration,...

    • 17 juin 2014 à 19:14 | Turping (#1235) répond à Rahasimbery

      Rahasimbery ,
      - Je reprends vos phrases :
      A)-"Mais cependant la répétition marque la réalité de son sceau : la brutalité du quotidien... il reste néanmoins une expérience dont nous n’avons jamais goûté la saveur : la confiance ; en nous-même, entre nous...Ce « Nous » a-t-il encore un sens...."
      Je vous réponds :
      - 1960- 1896 = 64ans
      - 1972 - 1960 = 12 ans
      64 + 12 = 76 ans de colonisation en tout .
      - Alors que le pays est incapable de s’autogérer depuis l’indépendance octroyée sur un plateau d’argent .C’est l’ironie du sort ?
      - C’est tout simple l’ami, génétiquement ,même en faisant les séquençages génomiques ,les malgaches ne sont pas inférieurs par rapport aux Japonais ni les asiatiques ,ni les européens .....,
      - La différence des uns et des autres ,c’est l’utilisation de l’intelligence .
      - Quand vous parlez du manque de confiance en nous même ,ce n’est pas vraiment la problématique de base même si votre affirmation n’est pas fausse .
      - Le problème de fond c’est la perte d’identité nationale ,de base ,du repère du fait que les malgaches n’ont plus la culture malgache de base et ne sont pas français non plus . Tsy tany ,tsy am-parafara ,c’est comme les créoles .Y en a même qui pensent toujours que c’était grâce à l’arrivée de Galliéni que les peuples barbares furent éduqués .....la décolonisation par Pierre Mendès France et de Gaulles ont laissé un grand vide aux sauvages ,les irrésponsables ....
      - Or ,regardez un peu les pays asiatiques ,ils ont su garder leur valeur ancestrale de base ,sans se baser sur la notion ethnique ,de tribalisme ( notion créée durant la colonisation en Afrique) ,ils sont sortent beaucoup mieux actuellement .

      - N’oubliez pas ,quand j’ai parlé de l’indépendance octroyée sur un plateau d’argent mais non pas par le sang (la phrase que j’ai formulée a tété pesée et réfléchie pour la raison suivante )/
      - L’Octroi de l’indépéndance a été organisée par la France selon sa convenance ,la politique de la françafrique .La suite de l’événement de l’insurrection du 29 Mars 1947 avait pour but d’écarter le parti du MDRM ,afin d’introniser le PADESM (parti des déshérités malgaches ) ,les côtiers facilement manipulables ,moins doués que les Merinas en général.

      - Ce qui prouve et démontre encore que Madgascar n’avait pas d’ambition collective ,de vraies cultures pour affronter l’indépendance autour des élites qui se souciaient pour son avenir et encore en se posant la question sur quelles bases ,sur quels critères ,pour rejeter toujours les fautes d’irrésponsabilité sur la mère patrie qui a créée des Hommes voyous du pouvoir que ce soit à Madgascar ou en Afrique ?
      - Si la France a fait la 1ère et la 2ème guerre mondiale ,il y eût au moins les régimes monarchiques pendant des millénaires ,puis la révolution de 1789,la défaite ,l’occupation de l’Allemagne Nazie ,etc,.....
      - Il y eût passage aux différentes ères : le moyen âge ,la rénaissance , ....avec les cultures comme la peinture ( l’expressionisme ,le cubisme , etc,....),les recherches ,.....
      - Chez nous c’est quoi ,c’est du copier /coller avec la politique de "diviser pour régner " intronisée sans le dépasser ???
      - Même votre race ,y en a qui osent insulter ici.L’histoire des rois et reines n’ont pas été digéré par les pseudo intellectuels côtiers (Ratsiraka ,zafy ).
      - L’incendie du palais de la reine en Nov 1995 a été un acte criminel ,faît sous la commande au niveau hiérarchique de l’état quand Zafy était au pouvoir . La haine des mérinas

      votre deu

      B°° En effet, si notre passé était aussi rassurant que certains osent le penser, nous aurions une Histoire qui, au delà même des notions telles que, ethnies, races, riches, pauvres, ignares, cultivés, fédère. Il y a une dimension créatrice de l’Histoire. Elle s’écrit dans le présent parce que ce dernier la considère comme nécessaire au bon fonctionnement de son métabolisme. Pour le moment, l’Histoire nous est indigeste parce que nous manquons de discernement,.....

      - Notre passé n’était pas rassurant l’ami car aucune valeur n’est vraiment posée sur un sôcle solide ressortant de l’initiative malgacho-malgache .
      - On a jeté les poudres aux yeux de nos gouvernants autour de la division ,de la corruption ,de la haine ,de se remplir les poches ,sans ambitions collectives (Mandela l’avait compris malgré les inégalités qui existent toujours en Afrique du Sud ...°au moins le pays a avancé sans tout détruire au passage).
      - Le manque de discernement ,c’est l’acculturation sans voir plus loin ,pas plus que le bout de son nez . Du moment que je mange ,je roule sur un 4X4 ,avec une villa ,en faisant la corruption ,je marche sur les autres même en tuant mon frère ....
      - Alors que paradoxalement ,chez les savants européens ,comme Louis de Broglie par exemple ,il chercha plutôt à distraire ,satisfaire son frère ,....

      Conclusion : Ne vous étonnez pas ,car les maux que ce pays connait ne date pas d’hier mais depuis des lustres ,avant même l’indépendance .
      - Le pays est comme un bateau qui fait naufrage au milieu de l’océan où chacun survit pour soi ,sans solidarité ni cohésion sociale ,.....le moindre occasion ,d’ascension sociale c’est l’occasion pour écraser les autres .Ceux qui donnent ou essaient d’aider les autres sont considérés comme des c.ouillons .Hélas c’est la mentalité de nos compatriotes en général .
      - Aujourd’hui ,c’est les affaires ,demain non ,.....on va dépuouiller ceux qui ont un peu de signe de richesse ,d’effort car les kalachs circulent partout .
      Comment voulez-vous que ce pays s’en sortira aussi vite malgré les bonnes espérances ????

    • 17 juin 2014 à 19:27 | Turping (#1235) répond à Turping

      Quelques rectifs : ils s’en sortent.... a été pesée ,.....dépouiller.

    • 17 juin 2014 à 19:33 | DIPLOMAT (#846) répond à Isandra

      N’IMPORTE QUOI !!

      Vous lire est une honte !!

      Renseignez vous avant d’écrire des âneries pareille !!

      JAMAIS, au grand JAMAIS l’insécurité, et la délinquance n’ont été aussi haut qu’avec ce type aux commandes à Madagascar. D’après vous Isandra, pourquoi le tourisme a t-il chuté ? Parcequ’avant même le Lynchage à Nosy Bé, les voyagistes avaient pour consignes de déconseiller la destination !

      Pour ton info, voici des liens relatant l’insecurité pendant le mandat de ton Zeneraly :
      http://www.tourismemadagascar.info/2012/04/insecurite-madagascar-les-conseils-aux.html

    • 18 juin 2014 à 00:09 | ramaso (#7441) répond à DIPLOMAT

      J´ai lu l´info:tourisme a MADA que avez passe en bas MrDIPLOMAT,des passages tres frappants:echanger des devises au noir apres vous etes suivis-signale par l´echangeur lui meme,les gendarmes eux meme distibuent des armes aux malfrats,donc avec une connection pareille comment va t´on eradiquer l´INSECURITE tout le monde y trouve son compte,on parle de lutte contre LA CORRUPTION ET DE L´INSECURITE de l´autre cote on alimente sa puissance,donc c´est vraiment une lutte qui ne verra jamais la fin,c´est comme lutter contre une maladie incurable.

    • 18 juin 2014 à 06:47 | vatomena (#7547) répond à Turping

      tous vos dires amènent à penser que la nation malgache n’existait pas et n’existe toujours pas.La nation serait resté un concept occidental...

    • 18 juin 2014 à 11:01 | DIPLOMAT (#846) répond à ramaso

      Merci Ramaso

    • 19 juin 2014 à 01:11 | randriana2014 (#8327) répond à DIPLOMAT

      Moi ce que je constate c’est que l’insécurité est partout de plus avec des politicards véreux et voleurs, nous sommes un Pays ou l’insécurité est récurrente, violes, voles de terrains, braquages, injustices et justice aveuglée par l’argent sale, tant qu’il y aura des gens comme Andriamiseza alain lui c’est vraiment une grosse saloperie, et ses complices, Alain R, Rastirahona et consorts, une police la plus corrompu du monde des flics sans aucune moralité d’un niveau intellectuel bas comme le caniveau, nous serons dans la zone rouge déconseillé par les agences en Europe et aux USA,.
      Le vazaha donnent l’argent, nous n’avons plus de fierté et nous mangeons dans tout les râteliers au lieu de penser collectif nous pensons individualiste.
      Nous ne sommes pas prêt a nous en sortir !!!

  • 17 juin 2014 à 08:38 | Eloim (#8244)

    Un bon titre de cette article fait semblant de cacher quelques choses. Certes, la France octroie des aides et des prêts divers à l’Etat malgache par le biais de l’AFD ; la France a-t-elle dit avoir participé une enveloppe de l’ordre de 20% dans la caisse de l’UE pour Madagascar ; la France ceci - cela, ... se prétend être notre principale partenaire tout au pôle, mais elle entretient toujours des suspens quant à notre collaboration avec elle vue sa capacité d’immiscer dans nos affaires internes par la voie de ses parlementaires et ses consuls. L’Etat malgache devra montre, vue la susceptibilité de toute la population gangrenée par la colonisation et la néo-colonisation qui nous hantent jusqu’à ce jour, une vision sérieuse envers la France. Certes les bilatérales et multilatérales passent obligatoirement que ce soit par le Club de Paris ou de Club de Londres avant toute finalisation, mais certains modes opératoires devront voir le jour pour rectifier certains tirs pour faire dissiper ces désarrois.

    • 17 juin 2014 à 10:04 | manga (#6995) répond à Eloim

      L’article qu’a redigé VALLIS laisse présumer que la France est incontournable si Madagascar veut sortir de ce marasme socio-politico-economique. Etant acienne colonie Renimalala reste encore le seul maître à bord : vive la françafrique avec une fourchette de 20% pour les lalan-kely. Elle negocie avec l’Ile Maurice en tournant flagramment le dos au propriétaire exclusif, réduit à 4 celles qui l’appartient et demande à des investisseurs étrangers pour les exploiter pour que légitimité soit renforcée. La Nouvelle Calédonie et la Polynésie Française s’écartent, La Corse s’endurcit, les DOM : Zorey dehors. Madagascar prépare l’arrivée de son éminence le Président François HOLLANDE : on est pal le MALI Madame Girardin. On se fout vraiment de la gueule des gens.

    • 17 juin 2014 à 10:33 | Isandra (#7070) répond à manga

      Jusqu’à la,...l’anti-français de ZD reste intacte,...

      Dans cette mondialisation, il fallait faire de la politique étrangère intelligence,...le plus important pour nous, c’est de trouver des alliés qui nous permettent de faire sortir Madagascar dans la pauvreté,...le plus vite possible,...L’Europe est notre premier partenaire commercial, dont la France,...la première destination des nos exportations,...cela devrait changer de notre façon de voir ce partenariat, en les considérant comme des clients,...le marketing oblige,...

    • 17 juin 2014 à 10:36 | Eloim (#8244) répond à manga

      Merci de m’avoir interpeller ainsi. C’est marrant mais tout ça reflète la réalité que vit Madagascar actuellement. Du lait maternel pour ses enfants, non (?).

    • 17 juin 2014 à 10:50 | manga (#6995) répond à manga

      Eloim,
      La France n’a rien fait pour notre pays à part dilapider nos richesses, fomenter des coups d’état à l’encontre de ceux qui dérangent et mettent en péril leur existence, et ce, en contrepartie à des aides purement superflues comme les lalan-kely, les alliances culturelles, l’envoi des médicaments périmés et/ou des tentes et matériels de purification d’eau en période cyclonique. Encore pire, elle se cache derrière l’Union Européenne pour se faire encore valoir. Et elle ose encore demander à certains pays africains pourquoi sa bannière ne flotte pas sur le toit contrairement à celle des chinois.

    • 17 juin 2014 à 11:03 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Nous devrions nous pencher sur la politique économique et fiscale laquelle pourrait attirer maximum de leur évadés fiscaux de s’investir chez nous,...

    • 17 juin 2014 à 11:15 | manga (#6995) répond à Isandra

      Pauvre démeurée d’Isandra,
      La France n’est pas le monde, Madagascar ne peut rien compter sur elle. Vous allez me dire que je suis francophobe : vous mettez le doigt dans l’oeil. Ny tanana zatra nitsotra hono tsy afaka hiforitra intsony. Elle ne peut plus se permettre de la belle vie d’antan et la seule façon de pallier à cette situation (délocalisation, cheminots, Arcélor Mittal, Bonnet rouge, ...) plus que dégradante est de spollier là où l’occasion se manifeste : les anciennes colonies ayant des richesses inquantifiables. La France n’était pas au Mali et en Centrafrique si AREVA n’existait pas. Comme disait SARKOZY en son temps : "On est là pour sauvegarder nos propres intérêts", le reste n’est que du bla-bla.
      La France ne sera jamais votre amie - en affaire comme en affaire - et épargnez la de votre émotion aussi futile que déplacée.

    • 17 juin 2014 à 11:24 | manga (#6995) répond à Isandra

      Isandra,
      Est ce que vous savez au moins que le produit importé en France est moins cher par rapport à celui du marché local ? Creusez et vous savez pourquoi on est pauvre. La seule que j’ai pu retenir du Livre Rouge est : Autosuffisance alimentaire, suivie d’une exportation à outrance, mais il me semble que nous avons mis la charrette avant les boeufs. La France s’abrite derrière l’Union Européenne puisqu’elle ne peut pas agir autrement pour redorer son blason.

    • 17 juin 2014 à 11:37 | Isandra (#7070) répond à manga

      Bien sûr,...la France n’est pas le monde,...mais si nous voulions vraiment développer notre pays, d’autant plus, Madagascar est une île...,nous ne devrions pas négliger aucun partenariat avec n’import quel pays, aussi bien sur le plan économique que diplomatique,...être ouvert à tous les pays quelque soit leur niveau mondial,...où il se situe politiquement ou géographiquement,...La mondialisation oblige,...dans laquelle le "tora-po" n’a pas de place,...

      A nous de savoir faire fructifier ses partenariats,...cela dépend de notre intelligence,...

    • 17 juin 2014 à 11:38 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Et surtout, de l’audace,...

    • 17 juin 2014 à 11:42 | manga (#6995) répond à Isandra

      Est ce que vous avez au moins reflechi avant d’écrire parce que vous êtes là entrain d’abriter des voyous sous votre toit. Quelle différence avec le blanchiment ? Isandra, il me semble que vous êtes en permanence sous l’emprise de produits illicites, reveillez-vous.

    • 17 juin 2014 à 11:44 | Isandra (#7070) répond à manga

      Je ne sais pas combien ils prennent les crevettes par exemple,...mais ce que j’ai constaté chez Carrefour,... quand j’étais en France la dernière fois,...presque dix fois plus chère que sur le marché local,...je ne parle pas de qualité,...là c’est autre chose,...

    • 17 juin 2014 à 11:53 | manga (#6995) répond à Isandra

      Et ce n’est pas vous qui avez critiqué le déplacement de Hery en Israel la semaine dernière ? Ayez au moins l’intelligence de penser que la France n’est pas le seul et unique centre d’intérêt d’un autre pays souverain. L’une des graves sequelles de la colonisation resume par le fait que vous ne pouvez jamais vous en séparer, admettez-la.

    • 17 juin 2014 à 11:58 | Isandra (#7070) répond à manga

      Non, je suis pragmatique,...juste, on leur offrira de l’environnement fiscal plus favorable qu’en France, comme Belgique,...et certains pays appliquent actuellement,... pour attirer des riches s’installer chez eux,...

      Imaginez des milliardaires français débarquent, s’installent chez nous avec leur pognons,...je vous laisse deviner la suite,...les caisses des nos banques vont être débordées.

      Cela n’a rien à voir avec de blanchissement d’argent,...c’est une politique intelligence,...N’oubliez pas que notre priorité des priorités est de sortir le plus vite possible dans cette pauvreté,...

    • 17 juin 2014 à 12:06 | manga (#6995) répond à Isandra

      Donc, vous avez raté l’émission sur M6 où les crevettes de Mcar sont considérées comme les plus prisées au monde, et ce, par rapport à celles de l’Inde, Vietnam, Thaïlande et autres. Le prix diffère des lieux (Carrefour, Auchan,..) Et si j’ai parlé de produits, les crevettes font exclusivement exception à la règle et je m’en suis exprimé là-dessus. Quand un commercial se présente chez autrui, ce dernier ne peut se permettre de prétendre avoir dégoté le gros lot.En d’autres termes, un commercial ne sera jamais perdant dans n’importe transaction que ce soit.

    • 17 juin 2014 à 12:06 | Isandra (#7070) répond à manga

      Ce n’est pas le fait de nouer une relation avec Israel que j’ai critiqué,...mais de leur donner une grande importance comme si la relation du siècle,...qui pourrait vexer nos autres partenaires étant plus intéressants qu’Israel,...

    • 17 juin 2014 à 12:17 | manga (#6995) répond à Isandra

      Vous ne pesez pas vos mots Isandra, l’intelligence vous haït au point que vous sollicitez l’aide de la France tout en hebergeant ses recalcitrants. L’accord diplomatique qui existe entre les deux pays ne demande qu’à les rapatrier dans l’immédiat, donc : ne fait que ternir l’image du gouvernement.

    • 17 juin 2014 à 12:24 | RAMBO (#7290) répond à manga

      Manga et Eloim !

      Restons calmes !
      Des gens comme vous et moi avons la capacité de " négocier" d’égal à égal avec les Français... Pourquoi durcir le ton alors que nous avons largement la capacité d’obtenir ce que nous voulons sans déclarer la guerre avec l’Hexagone ??...

      Toutes ces îles que vous citez "aspirent" à leur indépendance ,certes,et c’est tout à fait normal parce qu’elles n’ont jamais "goûter" à l’autonomie comme celle nous vivions depuis 1975... Nous n’en sommes plus là... nous savons ce que c’est "couper sa relation" avec notre partenaire, la France...

      La France n’avait pas déclaré la guerre contre nous quand Ratsiraka avait demandé la révision des accords de coopération Franco-Malgache en 1974... L’armée française était partie sans effusion de sang et je félicite la sagesse de la diplomatie française de l’époque..

      .La France a un intérêt stratégique et économique à préserver dans cette zone en question où se situent nos îles certes mais...Soyons réalistes , il est plus judicieux pour nous malgache de coopérer que de froisser encore une fois cette relation avec notre partenaire principal la France...

      Je suis entièrement satisfait de la diplomatie malgache en ce moment et je suis dans la même ligne de mire avec le Président de la République quand il privilégie la "cogestion" de ces îles aux revendications musclées...Pourquoi accorder la "cogestion" des Banques malgaches avec les banques françaises et ne pas accepter la "cogestion" de ces îles avec eux ?... Ou bien parce qu’il s’agit de "terre" et c’est sacré pour les Malgaches ?

      D’ailleurs nous n’avons pas assez de muscles pour le moment pour agir dans ce sens....C’est bien beau le patriotisme mais il faut faire preuve de réalisme aussi pour mieux rebondir.

    • 17 juin 2014 à 12:29 | Isandra (#7070) répond à manga

      L’intelligence rime aussi avec la chronologie,...chaque chose à son temps,...L’état de notre pays actuel ne nous met pas en position de force vis à vis de nos partenaires...là où le bon discernement s’impose,...comment se battre intelligemment en notre faveur,...

    • 17 juin 2014 à 12:37 | manga (#6995) répond à Isandra

      Quand on parle d’Israel, on pense en premier lieu de défense nationale, là où l’insécurité sévit quotidiennement du Nord comme au Sud, de l’Est comme à l’Ouest, aucune commune ne pourrait prétendtre être épargnée. Vient en parallèle l’insuffisance prouvée par statistique avec une moyenne de 1 ou 2$/J/Hbt. Israel est reconnu dans le domaine agricole : domaines qui urgent en rapport au besoin actuel : c’est donner une très très grande importance comme vous le reprochez. Sauf si vous nous proposez de délocaliser le centre de lancement de Kourou sur le plateau de Horombe.

    • 17 juin 2014 à 12:41 | ramaso (#7441) répond à Isandra

      Moi je vous soutiens ISANDRA sur la question des relations FRNCO-MALGACHE,la FRANCE connait tres bien MADA.puis il faut reconnaitre que grace a la FRANCE nous avons les chemins de fer et bcp d´autres, qu´aucun regime-GVRNT n´a jamais pu restaurer,vous avez aussi parler ISANDRA dans un de vos posts concernant des batiments publiques non restaures,regardez du cote du MIN.de L´INTERIEUR noirci quelle honte !ceci donne deja une tres mauvaise image des regimes successifs qui n´ont jamais pense entretenir les biens de l´etat,je reviens a LA FRANCE,bcp de Malgaches critiquent tout ce qu´il y a entre la FRANCE ET MADA.nous ne pouvons jamais nous passer de la FRANCE,a partir du moment oü vous avez des conflits avec cette derniere c´est tout le BLOC DE L´UE qui vous tombe dessus,donc il faut tjrs soigner la diplomatie de ce cote sinon RAJOELINA l´a bien appris pendant 5ans.

    • 17 juin 2014 à 14:01 | rayyol (#110) répond à Isandra

      c est sur que du moment que l on reconnait que personne n est la pour nos beaux yeux Alors il faut au moins reconnaitre ses interets Chaque chose a un prix quand on a les culottes a terre on doit negocier Quitte a se reprendre quand l on sera en meilleure position Il faut savoir donner un peu si l on veut sauver le plus possible Donc ne pas regarder dans une seule direction mais savoir manoeuvrer Il y a beaucoup d interresse pret a nous aider Avec un but bien evident d en profiter eux meme au max Donc faisons comme eux faisons monter les encheres La base n est pas negpociable Les iles sont a Madagascar et le resteront .Le developpement est negociable C est sur cette base que le tout doit se faire

    • 17 juin 2014 à 14:42 | Isandra (#7070) répond à rayyol

      Ce que j’ai écrit un peu plus haut,...nous ne devrions pas négliger aucun partenariat,...surtout avec des grandes puissances comme la France,...

      S’il y a d’autres pays qui sont prêts à nous aider,...tant mieux, il seront le bienvenu,...et cela ne devrait pas nous empêcher de continuer notre partenariat avec celle-là,...à nous de savoir comment s’y prendre,...

    • 17 juin 2014 à 14:58 | manga (#6995) répond à RAMBO

      Rambo,
      Votre post demeure toujours le bienvenu. Toutefois j’aime bien préciser que mes posts évoquent la politique générale de la France vis-à-vis de ses soi-disant "partenaires" : pays anciennement colonisés. Je pars du principe : Ny valala tsy an-tanana tsy atolo-jaza en ce qui concerne les îles éparses et bien convaincu que : ny atody tsy miady amam-bato, la négociation est l’angle le plus approprié pour voir les choses avec minutie et discretion. Ce qui me fait tout simplement réagir est la façon dont la représentation française s’exprime avec autant d’hypocrisie et de vulgarité en fermant le bec de la presse locale par Ho tonga eto dadanareo dia tsenao tsara. Les bas quartiers, et j’en suis sur et certain comme au Mali, auront leur part de gateau ce jour "J" pour acclamer Monsieur François HOLANDE lors de sa descente à Ivato.

    • 17 juin 2014 à 15:07 | Isandra (#7070) répond à ramaso

      Nous ne faisons pas la politique rationnelle,...mais par "tora-po", c’est notre premier handicap :

      - On ne veut plus le partenariat avec la France parce qu’elle a soutenu la révolution orange,...on évoque tant d’affabulation infondée pour soutenir leur thèses,...On ignore les avantages apportés par ce partenariat,...et on s’en fout des conséquences de cette rupture,...

      - On soutient la décision de Hery passer outre la constitution,... seulement,... du fait qu’elle a été en défaveur de Rajoelina,...et Mapar,...même si elle est contre leur principe,...

    • 17 juin 2014 à 15:23 | manga (#6995) répond à Isandra

      Vous ne retenez rien de ce que vous lisiez. Et au lieu d’équiper vos meninges avec du bon sens, vous ne vous entêtez que sur des raisonnements purement abstraits. Non seulement les études ne vous ont pas tellement interessés mais le deni de la peur ne fait que vous enfoncer encore plus dans les ténèbres. C’est qui qui vous a jeté ce mauvais sort Isandra ?

    • 17 juin 2014 à 15:36 | manga (#6995) répond à Isandra

      Vous entendez par audace des lalan-kely ou de Belo/Tsiribihina - Morondava avec de la terre battue en ce XXIè Siècle - financés par l’Union Européenne avec une participation "massive" de 20% de la France ? Je crois que vous ignorez totalement ce que vous avancez. Un petit calcul : 39.5M x 20% équivaut au plus 8.OOO.000 d’Euros largement inférieur à ce que Bygmalion avait chopé dans la caisse de l’UMP pour un candidat qui n’a même pas été élu d’une part mais dont les adhérents ont été obligés de renflouer.

    • 17 juin 2014 à 15:45 | manga (#6995) répond à Isandra

      Vous avez tout faux Isandra, lisez : il faut reviser le partenariat avec la France et dont toute soumission doit être écartée. Pareil pour le cas de QMM où çà ne fait rentrer que 1% des recettes hors que des sources précisent que bon nombre de salariés sont en arrêt maladie pour cause d’irradiation par le Nickel et le Cobalt. Déposez votre demande, ce n’est pas la place qui manque.

    • 17 juin 2014 à 16:27 | manga (#6995) répond à Isandra

      L’argent sale se définit en quelque sorte comme du bien mal acquis (ne vous concentrez uniquement que sur de la drogue comme on ne mange pas de ce pain) à blanchir hors de son territoire et dont l’état victime aurait du mal à suivre. Ceci dit, cette rubrique ne relève pas du rôle et de l’activité d’un pressing.

    • 17 juin 2014 à 16:34 | Rahasimbery (#8396) répond à Eloim

      Ici, il est question de pétrole, demain sera une affaire de cailloux et après demain, la lumière au bout...Il y a une logique implacable du traitement de l’information à la Malagasy : Une information révélée, son interprétation multiple et diverse, enfin, l’espoir aveugle qu’elle suscite. Logique religieuse ..Mais cependant la répétition marque la réalité de son sceau : la brutalité du quotidien... il reste néanmoins une expérience dont nous n’avons jamais goûté la saveur : la confiance ; en nous-même, entre nous...Ce « Nous » a-t-il encore un sens ?
      - La confiance n’est pas un concept abstrait. Elle signifie, « même quand j’ai le dos tourné, je suis certain que, quoi qu’il advienne, tu me poignarderas jamais ». Pourquoi ? « Parce que nous sommes frères, sœurs, parents et que nos destins seront à jamais indissociables. » Il n’y a rien à attendre des politiques et d’une manière générale des institutions pour l’établir. J’ai bien écrit « établir » et non pas « rétablir. »
      - En effet, si notre passé était aussi rassurant que certains osent le penser, nous aurions une Histoire qui, au delà même des notions telles que, ethnies, races, riches, pauvres, ignares, cultivés, fédère. Il y a une dimension créatrice de l’Histoire. Elle s’écrit dans le présent parce que ce dernier la considère comme nécessaire au bon fonctionnement de son métabolisme. Pour le moment, l’Histoire nous est indigeste parce que nous manquons de discernement.
      - La confiance et le discernement ne sont pas des termes antagoniques. « Nous travaillons ensemble. Je te fais confiance, tu me fais confiance. Mais je peux aussi discerner tes meilleures propositions des médiocres voire des nuisibles et inversement. » La confiance est l’ennemie de la haine. La haine ne discerne pas, elle divise. D’un esprit malveillant, elle flatte, elle fomente, elle monte les uns contre les autres.
      - Enfin, la liste n’est pas exhaustive, la confiance n’est pas un gage de vérité mais essentiellement d’expérience pratique. « Nous nous faisons confiance. Nous voulions construire un barrage, je me déclarais incompétent. J’ai suivi tes avis. le barrage a cédé. Nous nous sommes fâchés. Mais notre confiance demeure. » La réussite d’une expérience est contingente. En tout état de cause, ce qui est à retenir, c’est l’élan commun basé sur la confiance. Bien sûr, aucun de nous n’a souhaité la faillite du projet. Si tel est le cas, nous ne serons plus dans la relation de confiance mais perverse.

    • 17 juin 2014 à 17:30 | Isandra (#7070) répond à manga

      Vous avez raison,...il faut réviser le partenariat avec la France, afin que aucune de deux parties ne se sent soumis...qu’il soit donnant donnant, toutes les deux parties y profitent,...toutefois, je vous ai écrit plus haut que...chaque chose à son temps,...d’autant plus,...nos dirigeants n’auraient pas encore des propositions pour ce faire,...il ne fallait pas la bousculer,...

      Quant aux contrats avec QMM,...rafraîchissez ma mémoire Manga, quel gouvernement l’avait conclu...? pourquoi n’ont il fixé que 1%...? Effectivement, vous avez raison,... on devrait le réviser,...

    • 17 juin 2014 à 17:31 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Toutes les deux parties en profitent,...

    • 17 juin 2014 à 18:22 | DIPLOMAT (#846) répond à Eloim

      En effet, c’est l’occasion de repartir sur des bases claires avec des règles .
      Règles basées sur un partenariat Gagnant/gagnant et à égalité.

      Mais le visite de Mme Girardin montre que la France porte un intérêt nouveau pour M/car.
      Le problème et que le Pays de Mme Girardin est tenu par des intérêts privés très puissants, et qui ont une furieuse tendance à imposer leurs règles sauvages à un état de plus en plus endettés et affaiblis.

    • 17 juin 2014 à 18:39 | manga (#6995) répond à Isandra

      Le temps que nous passons à cet instant T ne nous permet plus de chercher un coupable pour des affaires en T-0.0001. Vous êtes encore entrain de nous confirmer votre esprit bien malveillant de chasseur à la sorcière qui intéresse personne. Notre mission est de se poser la question comment progresser et uniquement, sauf si vous avancez à reculons (à vos risques et périls). Arrêtez donc avec vos enfantillages à la Kon comme ils ne rapportent rien aux besoins pressants de tout un peuple.

    • 17 juin 2014 à 18:58 | manga (#6995) répond à ramaso

      RAMASO,
      Vous m’impressionnez et vous demande à mon tour d’éffectuer un calcul :
      - Divisez Madagascar en deux parties égales et dans le sens de la longueur,
      - Tracez les lignes existantes de chemins de fer, à partir de votre connaissance
      - Commentez le tracé que vous avez effectué et posez-vous la question.
      - Determinez la dernière date où la France avait procédé à la maintenance et assainissement de ces réseaux à part l’histoire du wagon de Moramanga que je vous interdis formellement
      - Faites comparaison de l’état de ceux des Francophones par rapport à ceux du Commonwealth
      - Où est-ce qu’on en est exactement et quelle extension a été effectuée dans ce domaine pour en donner autant d’éloges.

    • 18 juin 2014 à 02:07 | ramaso (#7441) répond à manga

      Mr MANGA d´abord je tiens a vous dire que je ne donne pas d´eloges a ce que les FRANCAIS nous ont constuits,quant aux lignes de chemins de fer existantes,je le sais tres bien,malheureusement nous les MALGACHES nous ne savons pas profiter de ce qu´on a,bien sür la ligne de chemin de fer pour passagers TANA-TAMATAVE n´existe plus la gare centrale de SOANERANO devant l´avenue est devenue un centre commercial pourquoi tout ca ?c´est pas la FRANCE quand meme qui va continuer a proceder a la maintenance et assainissement de ces reseaux,MADA est un pays independent c´est a nous les MALGACHES de tout faire pour que nos reseaux ferroviaires soient tjrs en marche,puis aucun de nos regimes de la 1ere REPUBLIQUE n´a pu faire aucune extention c´est plus la faute a la FRANCE qui a d´autres chats a fouetter,en tout cas c´est un sujet important de reconsiderer les reseaux de chemins de fer,le voyage serait plus securise,mais non pas se faire barrer sur les ROUTES N. par de gendarmes et soldats transformes en bandits de grand chemin pour depouiller les voyageurs des TAXI BE de tout ce qu´ils possedent.

    • 18 juin 2014 à 08:57 | manga (#6995) répond à ramaso

      Cher RAMASO,
      Merci de m’avoir répondu ; il m’a été donné toutefois de constater que vous n’avez qu’effleurer les points évoqués.
      - Ces tracés démontrent bien là où il y a principal intérêt.
      - Vous avez eu l’honneur de m’attester votre large connaissance dans ce domaine ; donc vous savez sans nul doute que ce réseau avait vu le jour en 1901, et à quel moment Renimalala avait donné à BBKT ce qui lui appartient en 1972 (je ne parle de la date de la 54è célébration comme Betoko avait martelé que Philibert TSIRANANA n’est pas le père de l’Indépendance) et j’ai même osé souligner le wagon de Moramanga en 1949 (mi-parcours).
      - Période à laquelle je vous ai évoqué ce volet assainissement durant 71 ans.
      - M’est-il indispensable de vous exposer les deux faces du Général GALLIENI en déclarant que le chemin de fer est un instrument de civilisation, voulant sous-entendre : garantir la domination de la France sur l’île ; voire : développer la colonisation des peuplements blancs sur les hautes terres.
      - Pour résumer,vous me cautionneriez, et sauf, le fait qu’une entreprise étrangère voulant s’y aventurer avait jété l’éponge : lien de cause à effet.
      Plusieurs chateaux français ne peuvent plus être entretenus par rapports aux diverses charges (fiscales comprises) : cadeau empoisonné implique SOANIERANA n’est plus.

  • 17 juin 2014 à 10:08 | MILAMINA (#4588)

    Les malgaches doivent comprendre pourquoi Madagascar est et restera dans la misère. Les 20% d’aide de la France ne sont que des façades, c’est pour qu’elle mette son nez et exploite à fond notre richesse partout.

    Elle dicte à Prezida Hery ce qu’il doit faire sur les plans politiques, économiques...Est-ce qu’il faut passer par Annick Girandin pour réhabiliter les petites ruelles ? C’est que le gouvernement malgache est sous le joug de la France. On déshabille Annick Rajaona pour habiller Girandin.

    • 17 juin 2014 à 10:20 | Ilaimena (#7897) répond à MILAMINA

      Bien dit !
      20% pour les ruelles de Tana et La totalité des îles éparses pour la frantsa ainsi que ses gaz naturelles. Ils sont très mahatsikaiky les Mpitondra Malagas

    • 17 juin 2014 à 12:37 | RAMBO (#7290) répond à MILAMINA

      REHEFA TSY MAHATAKATRA NY OZA-PE DIA ALEO "MILAMINA"

    • 17 juin 2014 à 14:07 | MILAMINA (#4588) répond à RAMBO

      Ary izay tsy mahatanty sy tsy mahazaka ny marina dia tapao ny Rambony...

  • 17 juin 2014 à 10:21 | monfort (#8295)

    FLOU ou FILOU ?

    La position de ce president est tj flou et ambiguë
    Tantot il faut revendiquer les iles éparses tantot il faut cogerer ces ilots avec la France

    Et il pretend lors de l ’emission Invité de Zoma qu ’il ne sait pas ou est parti l’argent octroyé par la France suite a l’octroie d une partie de Juan de Nova a ce pays alos il etait le ministre de finance a l ’epoque

    Il n a rien dit aussi sur le cas de TROMLIN cogeré par la France et l ile Maurice avec l’accord tacite et criminel de DJ inculte et mpivarotra tanindrazana

    Apropose de son voyage en Israel il entretient encore et toujours le flou " il parle non pas de la vente des terrains mais de la cooperation" ca veut dire quoi exactement

    Ca se voit que ce Monsieur est devenu President par accident cad à 3 mois d une election bidon
    Aucune visibilité , aucun projet de societe claire
    Vive la Franceafrique et vive les franc macon

    • 17 juin 2014 à 10:39 | Eloim (#8244) répond à monfort

      Vous dites - "ambiguë" oui et IMPREVISIBLE.

    • 17 juin 2014 à 14:43 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à monfort

      Ne vous inquiétez,ces îles seront gérées en "CO-GESTION".Point barre !
      - "PAIX et CO-GESTION"= MAHEFA ARY SOA".
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 17 juin 2014 à 17:52 | vatomena (#7547) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Déjà en 1840 ,soit par achat ,soit par cession, le gouvernement français était entré en possession de Nosy Be ,de Mayotte ,de Sainte Marie . Par crainte de l’impérialisme mérina ,les populations locales avaient cherché la protection de la France .Ces iles étaient administrées depuis Mayotte jusqu"au jour où elles furent adjointes à l’administration coloniale de Madagascar .A l’heure de l"Indépendance ,loyalement ou déloyalement ,la population de ces iles fut confié à nous malgaches ; Ce fut un beau cadeau.
      Quant aux iles éparses ,elle furent toujours des iles inconnues d"Andriamponimerina ,de Radama 1 et 2 et de toutes les Ranavalo . Si elles figurent aujourdhui sur les cartes maritimes c’est le fait des marins venus du Nord .Pas question de référendum d’intégration pour la population de ces iles , aucun malgache n’y a vécu . Les mahorais ont su utiliser la voie référendaire pour fixer leur destin . Les malgaches aussi ;

  • 17 juin 2014 à 10:22 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    BBJT,

    Ce titre me fait penser aux questions suivantes :

    Cette dame est-elle de bonne foi dans ses questionnements sur la vision et la stratégie malgache en matière de développement ?
    Est-ce que le PGE est une coquille vide que nos dirigeants veulent faire passer à l’AN pour la forme mais pas pour le fond ?

    • 17 juin 2014 à 10:26 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Un PGE présenté en langue française à l’AN.

    • 17 juin 2014 à 13:18 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à plus qu'hier et moins que demain

      La langue française est==considérée== comme une langue officielle nationale,par/pour lea autorités malgaches.
      En plus,c’est une langue de communication pour "MOI"

    • 17 juin 2014 à 15:59 | manga (#6995) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Vous avez raison Babazy à une condition que ma Patrie ne devienne comme le Caméroun où à plus de 20 Kms de rayon ils ne peuvent plus se communiquer entre eux qu’avec le français.

    • 17 juin 2014 à 16:38 | Rahasimbery (#8396) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Ici, il est question de pétrole, demain sera une affaire de cailloux et après demain, la lumière au bout...Il y a une logique implacable du traitement de l’information à la Malagasy : Une information révélée, son interprétation multiple et diverse, enfin, l’espoir aveugle qu’elle suscite. Logique religieuse ..Mais cependant la répétition marque la réalité de son sceau : la brutalité du quotidien... il reste néanmoins une expérience dont nous n’avons jamais goûté la saveur : la confiance ; en nous-même, entre nous...Ce « Nous » a-t-il encore un sens ?
      - La confiance n’est pas un concept abstrait. Elle signifie, « même quand j’ai le dos tourné, je suis certain que, quoi qu’il advienne, tu me poignarderas jamais ». Pourquoi ? « Parce que nous sommes frères, sœurs, parents et que nos destins seront à jamais indissociables. » Il n’y a rien à attendre des politiques et d’une manière générale des institutions pour l’établir. J’ai bien écrit « établir » et non pas « rétablir. »
      - En effet, si notre passé était aussi rassurant que certains osent le penser, nous aurions une Histoire qui, au delà même des notions telles que, ethnies, races, riches, pauvres, ignares, cultivés, fédère. Il y a une dimension créatrice de l’Histoire. Elle s’écrit dans le présent parce que ce dernier la considère comme nécessaire au bon fonctionnement de son métabolisme. Pour le moment, l’Histoire nous est indigeste parce que nous manquons de discernement.
      - La confiance et le discernement ne sont pas des termes antagoniques. « Nous travaillons ensemble. Je te fais confiance, tu me fais confiance. Mais je peux aussi discerner tes meilleures propositions des médiocres voire des nuisibles et inversement. » La confiance est l’ennemie de la haine. La haine ne discerne pas, elle divise. D’un esprit malveillant, elle flatte, elle fomente, elle monte les uns contre les autres.
      - Enfin, la liste n’est pas exhaustive, la confiance n’est pas un gage de vérité mais essentiellement d’expérience pratique. « Nous nous faisons confiance. Nous voulions construire un barrage, je me déclarais incompétent. J’ai suivi tes avis. le barrage a cédé. Nous nous sommes fâchés. Mais notre confiance demeure. » La réussite d’une expérience est contingente. En tout état de cause, ce qui est à retenir, c’est l’élan commun basé sur la confiance. Bien sûr, aucun de nous n’a souhaité la faillite du projet. Si tel est le cas, nous ne serons plus dans la relation de confiance mais perverse.

  • 17 juin 2014 à 10:22 | MILAMINA (#4588)

    Raha tena hitsinjo sy hanampy tokoa la France dia tsy izany lalan-kely izany no mody handemena ny gasy fa hoe manampy izy...fa ny fahantrana ifotony no tokony iadiana. 20% ny fanampiana tapimaso izany, raha ampitahiana ny harena efa lasany sy mbola kendreny alaina eto amintsika...Solika (Total), iles Eparses, raha tsy ilaza hafa tsy ireo aho.
    Maninona raha mba ataon’i Hery Co-gestion ihany koa la Corse raha izany ihany fa malalaka ihany koa anie ny any. F’angaha moa rehefa malaka ny océan indien dia tsy maninona ny manome ny ampahany ny faritra (Iles Eparses).

    Na ny raharaha politika aza dia mbola La France ihany no mibaiko an’ingahy Prezida. Diniho ny fanambarana rehetra ataon’i Hery sy Goldblatt fa iray ihany. Izany dia midika fa raha tsy mahazo ny fon’ny malagasy La France dia ho very fotoana eo izy fa tsy ahazo laka eto...Ary isika malagasy dia tokony hisakana hatrany ny tetika ambadika mikasa ny hanandevo sy hangalatra eto amin’ny tanintsika.

    • 17 juin 2014 à 10:41 | monfort (#8295) répond à MILAMINA

      Mankato ny hevitranao zao zokibe Ny probleme dia ireo mpitondra atsika reo dia corrompu daholo

      Jerevo ao aminy Jeune afrique ny article sur FIFA Dia voapanga ao i AMAD president federation Malagasy fa naka tsolotra avy @ reo arabo Qatari !!!!!

      Ce Amad doit demissioner du gouvernement car c est une honte pour nous d avoir un homme corrompu dans le gouvernement

    • 17 juin 2014 à 10:48 | meloky (#637) répond à MILAMINA

      Bien rediger par Milamina ! Ferlicitation sur une bonne analyse de fait et de "fact"

      C’est une farce polie et visite masquee !

      Pas besoin de la France surtout pour le "lalankely Tsy andeha hoaiza rony !!""

      Mieux vaut etablir une relation forte avec la chine ou autres pays emergeantes !!!!

    • 17 juin 2014 à 11:57 | ramaso (#7441) répond à meloky

      Je rejoins votre idee d´etablir une relation forte avec des pays emergeants MELOKY mais sans laisser le partenariat avec la FRANCE/UE que MADA connait tres bien,le probleme c´est que leGVRNT n´a pas vraiment de poliques socio-economiques precises a mettre en place,tout en voulant se battre contre LA CORRUPTION ET L´INSECURITE des fleaux entretenus par des responsables officiels eux memes !LE PRM HERY doit franchir un pas definitif d´etre dur et precis et a ne pas rester ambigü ou incertain sur tous les sujets chauds:RA8 et autres,c´est le röle d´un president de decider concretement,les dirigeants anglos africains sont forts sur ce point.

    • 17 juin 2014 à 14:02 | Turping (#1235) répond à meloky

      - Les relations diplomatiques avec l’Europe ,la France ,les USA ,le Japon ,la Chine ,etc.....sont incontournables .
      - Il faut savoir jouer le jeu de manière à stabiliser la situation autour d’une politique de stabilité pérenne,....
      - Le soucis avec la France c’est sa tendance en tant qu’ancien pays colonisateur à s’immiscer dans la politique interne d’un pays souverain comme dans les anciennes pays ex-colonies . Il faut le dépasser !
      - Concernant les les pays émergents ,les pays arabes ,voire d’Afrique qui connaissent une croissance fulgurante ,c’est une occasion à ne pas rater du moment que les relations commerciales aboutissent sur la relation de la transparence ,la normalité entre les accords bilatéraux multilatéraux à signer .
      - Trouver des accords consensuels ,de l’ouverture avec les pays les moins endettés est une bonne stratégie.
      - La problématique de base est plutôt interne à ce que la politique change les donnes en ruptures avec les trafics illicites ,les corruptions qui sont accentuées durant la période de transition même si ces phénomènes ont déjà existé auparavant.

    • 17 juin 2014 à 17:21 | vatomena (#7547) répond à Turping

      La"fulgurance " du développement en Afrique,je ne crois pas qu’il soit du à un soudain génie des gouvernements africains .Le monde a soif de matières premières .Il se fait que le sous sol de l"Afrique recèle des gisements précieux .Autant de trésors cachés ,inconnus ,inutiles aux africains qui en ignoraient l’existence .C’est le pillage de ces trésors mis à jour par les géologues qui apportent un peu de bien etre aux populations .Pas de ’’pillage "" pas de ’royalties " bienfaisantes .Ne louons pas nos terres aux grande compagnies. Gardons notre bozaka et continuons à importer chaque année un peu plus de riz de basse qualité .

    • 17 juin 2014 à 20:05 | Turping (#1235) répond à vatomena

      - Je raisonne à l’inverse de vos raisonnements pour ne pas dire" pléonasme" .
      - La politique de l’agriculture ,les études pour ’amélioration des rendements sont très importantes.
      - La politique gouvernementale devrait se focaliser sur ce sujet pour créer des centres de recherche .....) Ce qui manque .
      - Tout se répose sur le problème technologique où Madagascar est très en retard .Pour vous contredire si le régime monarchique comme ce fut le cas du Maroc se réalisa ,Madagascar dépasse le Maroc ,voire coloniser la France en retour.....A méditer !

    • 18 juin 2014 à 02:28 | ramaso (#7441) répond à vatomena

      "Ne louons pas nos terres aux grandes compagnies..."si c´etait seulement le peuple qui decide c´aurait ete chose faite VATOMENA,malheureusement nos dirigeants ne resistent pas a la malette des grandes compagnies,toutes les affaires peuvent etre conclues a MADA avec les MALETTES de haut en bas de n´importe quelle institution qui gere bien la CORRUPTION.

  • 17 juin 2014 à 10:58 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    Comme si la politique de hery n’ était pas claire , transparente et édifiante , elle est stupide cette girardin ou koi ?
    Sous prétexte d’ un contribution de 20 % , elle s’ immisce dans les zaffaires Malagasy , mais de qui se moque-t-on ?
    Et le père Hery de dire amen à cette secrétaire, abondant dans son sens , avec le oui à une cogestion de ces ziles .
    De toutes façons ce ne sera pas pire que la gestion qu’ il fait du Pays depuis l’ ère DJ ...
    D’ un autre coté , la France n’ a pas l’ intention de développer ces iles non plus , mais bien de garder une main mise dessus .
    L’ excuse en plâtre de dire que pour etre crédibles les revendications doivent avoir fait l’ étude de recherches approfondies et onéreuses , montre bien que ses interlocuteurs n’ en n’ ont ni les moyens, moins encore les capacités,( si ce n’est vous prendre pour 1 kon ça pourrait y ressembler... ) rien qu’ en cela, hery devrait dire non à cette négociation, mais comme on ne mord pas la main qui nourrit, il se retrouve coincé, obligé de faire le dos rond et " négocier ".
    La situation que hery a laissé et hérité, augure bien, ce besoin des aides extérieures, vola tsisy .
    Maintenant si participation de la France est bien de 20 % ?
    Quid des 80 autres % ???
    Et que vont demander les autres bailleurs ?
    A mon avis , Bien que le gouvernement ne soit pas en position pour négocier , il devrait dire non à ces 20 % et favoriser les autres 80 % , si cela est avéré bien entendu .
    Razoelina, comme Hery, des " sous marins " ou marionnettes ,inféodés à la France . /
    L’ auteur de l’ article aurait pu titrer
    La mère girardin veut que Hery se plie et adopte la sienne, mais moins politiquement correcte .
    On comprend mieux l’ enthousiasme et empressement d’ hery à ce que Ravalomanana rentre & de hurler à tue tète
    REKONSYLICION ...

  • 17 juin 2014 à 10:58 | Ilaimena (#7897)

    Ka na ilay anaran’ny Departement etin’ity ramatoa ity aza ange efa manahirana "la secrétaire d’État française au Développement et à la Francophonie". Development inona ? Francophonie ahoana ==>Raha raisina par absurdité dia fampivoarana ny teny frantsay. Tsy hitako izay antenaina @ izany ! Ny akamaroan’ny Malagasy dia eto Mada ary teny malagasy no ifaneraserana eto Olona 1% raha misy no mampiasa izany hoen-ty miasa.

    20% hono no contribution ka tsy karama +Solika+Hebergement ’ireo miasa @ AFD, Alliance française, ireo cooperants sy ireo frantsay maro tsy voatanisa no ampahany maro @ izany !

    • 17 juin 2014 à 16:05 | manga (#6995) répond à Ilaimena

      Et encore plus choquant : " Avec une forte délégation du Ministère des Affaires Etrangères" pour ne rien dire.

    • 17 juin 2014 à 16:34 | Ilaimena (#7897) répond à manga

      Le 20% peut être pour le 30 000 français(es) que Monsieur Basile trouve ci-dessous

  • 17 juin 2014 à 12:30 | Rakotoasitera Fidy (#2760)

    Donc pour le prochain sommet de la COI , le président Hollande sera présent

    Croyez vous que ce sommet se tiendrait à Madagasikara ??

    Et on se demande pourquoi la France a envoyé cette Annick Girardin ??

    Car de deux choses l’une

    Si les échos sont favorables : ce sera certainement Fafa et François qui en seront les premiers bénéficiaires , quitte mème à venir parader avec quelques larmes sur l’avenue de l’indépendance à Analakely

    Dans le cas contraire les reproches retomberont sur les épaules de cette pauvre Annick

    Eh oui , c’et ça la France

    • 17 juin 2014 à 14:47 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Rakotoasitera Fidy

      C’est autour des COMORES d’organiser le sommet des Chefs d’Etat de la COI.
      Si je ne me trompe pas,c’était Madagascar,en 2005.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 17 juin 2014 à 14:59 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      C’est fort possible que le Président François Hollande ,Président de la République Française fasse un petit saut,à Madagascar..
      - "PAS EN VISITE OFFICIELLE" !
      Madagascar héberge plus de 30 000 Français,AVEC QUELQUES :
      =="bi-nationalité"== ;OU "TRI-NATIONALITÉ",SELON LMES ÉVÉNEMENTS.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 17 juin 2014 à 16:06 | leclercq (#4410) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      La France héberge bien un des abrutis malgaches ni bi ni tri mais c’est carrément simplet selon " ses véritables événements " qu’il aime tant à souligner, inutile de le nommer , il se reconnaitra sans aucune signalisation .

  • 17 juin 2014 à 16:34 | Rahasimbery (#8396)

    Ici, il est question de pétrole, demain sera une affaire de cailloux et après demain, la lumière au bout...Il y a une logique implacable du traitement de l’information à la Malagasy : Une information révélée, son interprétation multiple et diverse, enfin, l’espoir aveugle qu’elle suscite. Logique religieuse ..Mais cependant la répétition marque la réalité de son sceau : la brutalité du quotidien... il reste néanmoins une expérience dont nous n’avons jamais goûté la saveur : la confiance ; en nous-même, entre nous...Ce « Nous » a-t-il encore un sens ?
    - La confiance n’est pas un concept abstrait. Elle signifie, « même quand j’ai le dos tourné, je suis certain que, quoi qu’il advienne, tu me poignarderas jamais ». Pourquoi ? « Parce que nous sommes frères, sœurs, parents et que nos destins seront à jamais indissociables. » Il n’y a rien à attendre des politiques et d’une manière générale des institutions pour l’établir. J’ai bien écrit « établir » et non pas « rétablir. »
    - En effet, si notre passé était aussi rassurant que certains osent le penser, nous aurions une Histoire qui, au delà même des notions telles que, ethnies, races, riches, pauvres, ignares, cultivés, fédère. Il y a une dimension créatrice de l’Histoire. Elle s’écrit dans le présent parce que ce dernier la considère comme nécessaire au bon fonctionnement de son métabolisme. Pour le moment, l’Histoire nous est indigeste parce que nous manquons de discernement.
    - La confiance et le discernement ne sont pas des termes antagoniques. « Nous travaillons ensemble. Je te fais confiance, tu me fais confiance. Mais je peux aussi discerner tes meilleures propositions des médiocres voire des nuisibles et inversement. » La confiance est l’ennemie de la haine. La haine ne discerne pas, elle divise. D’un esprit malveillant, elle flatte, elle fomente, elle monte les uns contre les autres.
    - Enfin, la liste n’est pas exhaustive, la confiance n’est pas un gage de vérité mais essentiellement d’expérience pratique. « Nous nous faisons confiance. Nous voulions construire un barrage, je me déclarais incompétent. J’ai suivi tes avis. le barrage a cédé. Nous nous sommes fâchés. Mais notre confiance demeure. » La réussite d’une expérience est contingente. En tout état de cause, ce qui est à retenir, c’est l’élan commun basé sur la confiance. Bien sûr, aucun de nous n’a souhaité la faillite du projet. Si tel est le cas, nous ne serons plus dans la relation de confiance mais perverse.

  • 17 juin 2014 à 18:26 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Un petit aperçu de la Commission de l’Océan Indien (-COI-)
    Elle réunit cinq "ILES" de l’Océan Indien
    1- Réunion/Mayotte (-FRANCE-)
    2-Madagascar,
    3-Union des Comores,
    4-Maurice
    5-Seychelles.

    Langues :
    - Française
    - Anglaise.
    La Commission de l’Océan Indien (-COI-) est une organisation intergouvernementale créée,en 1982 quand la France était dirigée par un Homme de Gauiche=Président François Mitterand,à Port Louis de l’Île Maurice et institutionnalisée,en 1948 par l’accord de VICTORIA (-Seychelles-).
    MISSION PRINCIPALE
    - Resserrer les liens d’amitié et de solidarité entre les Populations de l’Océan Indien,et de bâtir =="des projets régionaux"==de développement durable,destinés à protéger les Populations,améliorer leurs conditions de vie et préserver les ressources naturelles dont elles dépendent fortement.

    OBJECTIFS
    - Coopération diplomatique,
    - Coopération économique et commerciale,
    - Coopératiohn dans les domaines de la pêche martime,de l’agriculture et de la conservation des ressources naturelles et des écosystèmes.
    Programme régional :
    - de protection des végétaux,de l’Océan Indien,
    - coopération dans les domaines culturel,scientifique,technique,de l’éducation et en matière de Justice ;
    UNIVERSITE DE L’OCEAN INDIEN
    - Promouvoir "l’indo-océanie"

  • 17 juin 2014 à 18:58 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    SEM Jean Marc CHATAIGNER
    Ancien Ambassadeur de France
    Directeur Général Adjoint de la Mondialisation,du développement et des Partenariats au Quai d’Orsay
    accompagne le Ministre Annick GIRARDIN,en visite officielle,à Madagascar.
    Les discussions sur les ILES EPARSES commencent sérieusement.
    Aux Malgaches de se préparer sérieusement pour cette affaire vitale pour l’AVENIR des deux PAYS="FRANCE/MADAGASCAR".
    A titre personnel :
    - "POUR LA PAIX et LA CO-GESTION".
    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 17 juin 2014 à 19:32 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      =="LA PAIX"==
      Elle est considérée comme un idéal social et politique.
      La PAIX désigne l’entente amicale de tous les individus qui composent une société.
      Elle n’implique pas l’absence de conflit (-s-) mais une résolution sytématiquement==calme et mesurée==de toute difficulté conséquente à la vie en communauté==principalement==par le "DIALOGUE.
      Bref :
      - "PAIX et CO-GESTION" pour les ÎLES EPARSES !
      Basie RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 17 juin 2014 à 19:08 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    TANY MALAGASY.
    Le Ministre d’Etat chargé des infrastructures,des équipements et de l’aménagement du Territoire a indiqué==mardi 17 juin 2014==que des enquetes seront ouvertes concernant des ventes de terrains aux étrangers,depuis 2 009.
    Et en ce qui concerne les terrains cédés aux ONG comme le père "X".. ;
    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 17 juin 2014 à 19:19 | RAININGORY (#7238)

    Bla bla bla ! Dans cette affaire , il y aura toujours un Cocu de service ....... Suivez mon regard et basta !

    • 18 juin 2014 à 10:57 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAININGORY

      Une ombre dans tout ça :
      - "L’île Maurice est considérée comme l’un des paradis fiscaux==le plus en vogue== par ses exonérations fiscales et sa culture de secret bancaire".
      - "Qu’en pense les Membres de la COI et ,en particuliers :
      - MADAGASCAR
      et
      - la FRANCE.
      Là,où on peut créer des filiales des entreprises.C’est au Gouvernement de contrôler la mise en place d’éventuelles filiales de ==ses== entreprises étatiques dans les régimes légaux aux exemptions fiscales totales et où l’identité des bénéficiaires est secrète".
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 18 juin 2014 à 13:10 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Parceque vos dirigeants, payent leurs impôts et leur patrimoine n’ est pas secret !
      Vos 2 mentors rat tsyhiraka et son sosie rat zoelina , ils ont détourné combien !
      Un peu d’ honnêteté, comme vous vous délectez à rabâcher, ne vous ferait pas de mal : HYPOCRITE !

    • 18 juin 2014 à 16:40 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Jipo

      - "circulez povr C..OM
      Il n’y a rien à voir.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 18 juin 2014 à 17:05 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Une mise au point..
    SEM Hery RAJAONARIMAMPIANINA :
    - "J’AI DEJA EXPLIQUE QUE JE NE COMPTE PAS VENDRE DE TERRAINS AUX ISRAẼLIENS".

  • 19 juin 2014 à 03:29 | Radepy (#7163)

    Une question vitale pour la France dont les intérêts dans la Région sont ...

  • 19 juin 2014 à 04:23 | NY OMALY NO MIVERINA (#1059)

    L’idée de "co-gestion" avec La France des îles éparses de M/car par Hery Rajaonarimampianina révèle en son sein que Hery Rajaonarimampianina accepte la situation de fait où l’indivision perpétuelle de ces îles est de rigueur.
    Erreur d’appréciation à éviter.

    C’est vrai que Hery Rajaonarimampianina a initié beaucoup de financements et d’investissements étrangers mais ce n’est pas une raison qu’il accepte trop facilement cette "co-gestion" des îles éparses avec La France.
    La "co-gestion", c’est accepter que La France est aussi propriétaire de ces îles éparses.

    Si c’est ainsi, Hery Rajaonarimampianina se soucie peu de la défense du territoire de M/car que le Général de Gaulle a séparé ces îles éparses de M/car "in extremis" avant notre indépendance, donnant ainsi à La France la 2° puissance maritime dans le monde avec plus de 12 millions de km².
    La France a des intérêts non négligeables pour les siècles à venir dans cette zone de l’Océan Indien et ne peut pas "bousculer" M/car ... et essaie d’amadouer Hery Rajaonarimampianina qui risque de faire la même erreur que Ravalomanana avec les Coréens (affaires Daewoo sur le Grand Ouest de M/car, ... => une des causes de la chute de Ravalomanana ).

    A suivre sérieusement.

    • 19 juin 2014 à 07:55 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à NY OMALY NO MIVERINA

      - "Paix et Co-Gestion"- pour les îles éparses.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 20 juin 2014 à 09:59 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    ="LES ÎLES EPARSES"=
    Rapport d’information N° 299 (-2009-2010-)
    SENAT FRANCAIS-Palais du Luxembourg.
    FRANCE.
    de Monsieur le Sénateur Christian COINTAT
    - fait au nom de la Commission des lois,
    - déposé le 17 février 2010

    l-UNE SITUATION STRATEGIQUE DANS L’OCEAN INDIEN,AU SERVICE DE LA COOPERATION REGIONALE.

    1-Faire en sorte que les Îles Eparses rapprochent demain les Etats de la zone qu’elles s’opposent ==aujhourd’hui==
    2-Valoriser leur potentiel et étudier les objets de coopération régionale.
    3-Intégrer les ÎLES EPARSES au réseau des aires marines protégées.
    4-Poursuivre le processus de protection de la zone enclenché à Mayotte

    ll-UN LABORATOIRE POUR LA GESTION RAISONNEE DES RESSOURCES HALEUTIQUES.

    1-La tendance mondiale des pêches ;
    2-La pêche thonière ;
    3-Le rôle des TAAF ;

    lll-TRAMOLIN,îlot de Mémoire et d’Histoire.

    lV-UN EMPLACEMENT PRIVILEGIE POUR LES SCIENCES DE L’UNIVERS.

    1-Recherche en géodynamique dans les ÎLES EPARSES :
    mouvements et sismicité afruicaine
    a)-l’extension méridionale du rift Est Africain et la la limite de la plaque Nubie-Somalie ;
    b)-les relations faunistiques entre l’Afrique et MADAGASCAR:le rôle de la rive de DAVIE ;
    c)-origine du volcanisme ayant créé les îles :
    processus de construction et destruction
    d)-les ressources minéralles et énergétiquespotentielles.
    2-Les ÎLES EPARSES:un trasect NORD-SUD étendu,clé de la compréhension de la dynamique dans l’Océan Indien.

    V-UN OBSERVATOIRE UNIQUE DE L’IMPACT DE CHANGEMENT DES CHANGEMENTS GLOBAUX EN MILIEU TROPICAL

    1-Les ÎLES EPARSES :
    - biodiversité et changements globaux en milieu tropical ;
    2-Les oiseaux marins des ÎLES EPARSES face aux changements globaux ;
    3-synthèse des travaux sur les stratégies de recherche dans les ÎLES EPARSES.

    Le Sénateur Chistian COINTAT
    né le le 11 juillet 1943
    Homme Politique français
    Directeur Général au Parlement de Profession
    Sénateur représentant les français hors de France depuis 2001,à la suite de la démission de Paul d’Ornano.
    Il est réélu le 26 décembre 2004.
    Au Sénat,il est :
    - Secrétaire de la Commission des lois constitutionnelles,de la législation,du suffrage universel,du règlement et d’Administration générale ;
    - Membre de la délégation parlementaire pour l’Union Européenne,
    - Membre de l’union des français de l’étranger ;
    - Membre de l’UMP ;
    - Président de groupes d’études sur l’Artique,l’Antarctique et les Terres Australes ;
    - Membre du groupe d’études des Droits de l’Homme ;
    - Membre du groupe "France-Madagascar et Pays de l’Océan indien" ;
    IL SOUTIENT LA MOTION ==le GAULLISME==une voie d’avenir pour la France.
    - Membre de la section française de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie ;
    - Membre du Comité National de l’initiative française pour les récifs corroliens (-IFRECORP-)

    =="LES ÎLES EPARSES"==Madagascar/France
    - "PAIX et CO-GESTION"-
    - "MAHEFA ARY SOA"-
    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS