Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 17 juillet 2018
Antananarivo | 23h27
 

Conjoncture

Politique

La réponse des 73 députés aux hauts responsables des forces d’ordre

vendredi 4 mai | Vavah Rakotoarivonjy

Réponse du berger à la bergère. Après les déclarations faites par les trois ministres chargés de la Défense, de la gendarmerie nationale et de la sécurité publique le 2 mai, les 73 députés du collectif pour le changement ont effectué une déclaration commune sur la place du 13 mai, jeudi. Pour les parlementaires, ces officiers supérieurs ne devraient pas s’immiscer dans les affaires politiques et devront plutôt s’affairer à protéger le peuple et ses biens.

« Lorsqu’ils effectuent des déclarations politiques comme cela, ils ne devraient pas porter leur uniforme », soulignent les députés du collectif pour le changement au début de leur déclaration, comme pour marquer leur aversion envers ces trois membres du gouvernement.

La député élue sous la bannière TIM, Hanitra Razafimanantsoa d’ajouter dans la foulée que les manifestants n’ont jamais obligé les fonctionnaires à quitter leurs lieux de travail et à leur rejoindre. Lorsque nous nous rendons auprès des ministères et établissements publics pour les demander à suivre le mouvement, ils sont libres de le faire ou non, précise-t-elle. Ainsi, la déclaration des trois membres du gouvernement qui rappelle aux dirigeants de la manifestation les principes de la liberté de grève n’aurait pas de sens selon cette députée. Libres ou pas libres, des vidéos circulants sur les réseaux sociaux montrent la pression à laquelle est soumise les fonctionnaires des ministères et des services publics qui ne rejoignent pas le mouvement.

Dans cette déclaration, les députés de l’opposition se sont aussi adressés au Bureau indépendant anti-corruption (BIANCO) auprès duquel ils ont déposé une plainte pour corruption au sein de l’Assemblée nationale lors de l’adoption des nouvelles lois électorales. Un appel est également lancé à l’endroit des juges du Tribunal de la première instance d’Antananarivo d’accélérer l’enquête concernant la plainte pour assassinat et blessure que les députés ont déposé contre les auteurs des tirs sur le parvis de l’Hôtel de ville le 21 avril dernier. Dans cette plainte contre « X », le collectif accuse les dirigeants actuels d’avoir donné l’ordre de tirer sur les manifestants.

Enfin, la démission du président de la République, est une condition sine qua non pour arrêter la manifestation à Analakely, précisent-ils dans la fin de leur déclaration commune. Quid alors de la décision de la HCC sur une nouvelle délibération des lois électorales ?

5 commentaires

Vos commentaires

  • 4 mai à 11:07 | arsonist (#10169)

    Demander (pourquoi ne pas exiger) du BIANCO de mener des enquêtes concernant la corruption sur tous les politiciens et militaires membres des institutions de la république gasy .
    Tous les politiciens et militaires membres de ces institutions .
    Tous .
    Y compris ceux des « 73 » !

  • 4 mai à 11:30 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090)

    Cette bi-nationalité est vraiment un cadeau empoisonné et à durée de vie importante !
    Il permet a la France de maintenir les élites des anciens pays colonisés dans une forme de clientélisme favorable aux aspirations Française .
    Souvent d’ailleurs ,pour continuer de bénéficier des avantages de ce systéme, les « ayants droits » sont capables de négligés les intérêts de leurs propres pays aux profits de la France .
    Donc oui, le néocolonialisme existe encore et ils passent par les privilégiés de la caste dirigeante !

    • 4 mai à 13:20 | el che (#344) répond à ALIBABA SANS LES 40

      La binationalité n’est pas un vrai problème, contrairement à l’intégrité, l’honnêteté, la compétence et surtout l’amour de la patrie.

  • 4 mai à 14:06 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090)

    Isandra,
    Dites moi ,ou habites le Charismatique actuellement ?
    A t’il sa résidence principale à Madagascar ou en France !
    Ou est sa famille ,en France ?
    Pour un homme qui veux prétendre a la présidence ,est -il sérieux qu’il ne vive pas dans son pays ?

  • 4 mai à 16:16 | LOVAXEL (#10217)

    el che

    enfin une personne qui a une vraie analyse

    oui la probité est une chose essentielle

    on peut alors avoir nationalités qu’importe

    amour de la patrie, la Terre est notre patrie , alors ouvrons nous au monde

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 144