Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 28 janvier 2023
Antananarivo | 23h14
 

Politique

Election 2023

La présidentielle se confirme, les partis politiques s’y préparent

mardi 3 janvier | Mandimbisoa R.

2023 sera l’année d’élections, avec notamment la présidentielle qui devrait avoir lieu au plus tard, vers la fin de l’année, parce qu’elle correspond à la fin du quinquennat d’Andry Rajoelina. La loi de finances 2023 prévoit d’ailleurs un budget pour cette élection au titre de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), dans ce qu’on appelle Programme d’investissements publics (PIP).

Pour la mise en œuvre du processus électoral, dans ce PIP, un budget de 52 343 290 000 d’ariary dont plus de 40 milliards d’ariary est prévu pour l’élection présidentielle et 11 milliards d’ariary pour la refonte des listes et du registre électoraux. Par ailleurs, 57 milliards d’ariary, dans le budget général cette fois-ci, est indiqué dans la LFI 2023 pour cette mise en œuvre du processus électoral.

Inévitablement, la présidentielle aura lieu cette année et ces indices ne trompent pas. C’est la raison pour laquelle les partis politiques, l’opposition comme les partis présidentiels se mobilisent déjà pour la prochaine élection. Les potentiels candidats préparent déjà le terrain avec des multiples déplacements dans les provinces et des multiples apparitions médiatiques. D’autres, comme le TIM de l’ancien président Ravalomanana, rassemblent leurs anciens cadres.

39 commentaires

Vos commentaires

  • 3 janvier à 11:35 | arsonist (#10169)

    Le journaliste écrit :

    ’’2023 sera l’année d’élections, avec notamment la présidentielle qui devrait avoir lieu au plus tard, vers la fin de l’année, parce qu’elle correspond à la fin du quinquennat d’Andry Rajoelina" !

    Comments :
    On le savait et on le sait !
    Mais que valent les élections dans ce pays fozaesque qu’est Madagougou ?

    Où on prend les mêmes acteurs ,
    les mêmes conditions scandaleusement pipées ,
    avec des électeurs majoritairement naïfs qui ignorent où sont leurs intérêts collectifs qui conditionnent a fortiori leurs intérêts individuels :
    et on recommence !

    J’ai dit et je redis toujours :
    "Élections , pièges à c.ons !"

    • 3 janvier à 12:57 | vatolahy (#11348) répond à arsonist

      this is the malagasy way of life

  • 3 janvier à 11:45 | Isandra (#7070)

    Tous les analystes politiques sérieux savent que l’élection présidentielle aura lieu en 2023.

    Maintenant, le budget est là avec toutes les conditions pour que cette élection soit la plus crédible et authentique possible.

    C’est l’opposition constatant leur faiblesse, n’étant pas prête, qui cherche tous les moyens pour la repousser. Après leur concertation nationale mort-née, ils ont incité leur partisans à ne pas participer à la refonte de la liste électorale et ne ratent pas toutes les occasions pour la critiquer quitte à se ridiculiser.

    Quant au régime, ils sont prêts politiquement et matériellement, d’autant plus, le chef a déjà prononcé le mot d’ordre « l’année de la victoire »,...

    • 3 janvier à 13:03 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      Vous êtes les seuls à ne pas voir la réalité , ou tout simplement à vous voiler la face . Vos acolytes , à savoir les 105 Députés , qui représentent la population sur tout le territoire National vous ont désavoué en public . Il a fallu l’intervention de votre Calife , en foulant au pied la Loi Fondamentale pour désamorcer cette crise interne . Cette violation répétée de La Constitution aura des répercussions intempestives pour la suite de votre règne , et sonnera le glas de ce régime . En tout cas , la première République a commencé à être déstabilisée avec l’Eviction de l’ancien Ministre de l’Intérieur de l’époque . Le flibustier a perdu son trône avec la dissolution du Front National pour la Défense de La Révolution (FNDR) , avec Feu Manandafy R. , Richard Andriamanjato , Razanabahiny Marojama , Monja Jaona et consorts. Le Laitier a perdu son trône en éliminant l’Ancien Président du Sénat , et l’Expert Comptable a dû jeter l’éponge à cause des pillages perpétrés par son entourage . Bref , toutes formes de scission viennent de l’intérieur comme le fruit qui pourrit . En tout cas , l’Histoire est un éternel recommencement , et ceux qui l’ignorent seront obligés d’en subir les conséquences . Avis aux amateurs .
      Salut les Copains .

    • 3 janvier à 13:50 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Lékopé,

      « Vos acolytes , à savoir les 105 Députés , qui représentent la population sur tout le territoire National vous ont désavoué en public »

      Parce que vous n’avez pas tenu compte que les infos publiées par les détracteurs, cette présumée motion de censure a été truffée des usurpations et d’arnaques, c’est la raison pour laquelle elle a été rejetée par le bureau de cette assemblée.

      Arrêtez votre illusion, Croyez-vous que si ces députés voulaient vraiment en découdre avec le Président, celui-ci aurait pu les arrêter avec une simple grogne.

      Par ailleurs, aucun article de la constitution n’interdit le Président de réunir et de discuter avec les députés de sa majorité.

  • 3 janvier à 11:59 | Isandra (#7070)

    2023 L’ANNÉE ÉLECTORALE ET DE LA VICTOIRE.

    « Le grand rendez-vous de l’année politique en 2023, ce sont bien sûr l’élection présidentielle. Le Président de la République Andry Rajoelina entre dans la dernière année de son mandat. Que ce soit du côté des rangs du pouvoir ou l’Opposition on affûte ses armes en attendant la bataille électorale. Le 8 janvier 2019, les urnes donnent leur verdict. Avec 55,66% face à Marc Ravalomanana qui a obtenu 44,34% suivant la décision n°01/HCC/AR, Andry Rajoelina est le grand gagnant des élections tenues le 7 novembre et le 19 décembre 2018. Un peu plus de quatre ans plus tard, le Président de la République entre dans sa dernière année de mandat dans un contexte hautement politique. Le temps qu’il lui reste s’annonce particulièrement chaud avec une Opposition qui s’active déjà pour conquérir Iavoloha. Chez les Orange, Andry Rajoelina actuel Président de la République de Madagascar est sollicité pour briguer un second mandat. Un appel auquel l’intéressé devrait sauf grosse surprise, répondre par l’affirmative. Notons qu’il ne s’est toutefois pas prononcé de manière officielle sur le sujet jusqu’ici. Il devra alors démissionner de son poste soixante jours avant la date du scrutin comme l’impose la Constitution. Dans l’Opposition, le branle-bas de combat est levé dans les états-majors. A moins d’un mois du début de 2023, année électorale dans la Grande île, celle-ci tente de se recomposer. Sans pour autant parvenir, à ce stade, à créer une dynamique unitaire. Les Leaders de l’Opposition sont à la recherche de ralliement dans la perspective de l’élection présidentielle pour laquelle chacun se rêve sinon en candidat unique, à tout le moins en candidat principal. Pour le Tiako i Madagasikara, considérée comme la principale force d’opposition, la partie est loin d’être gagnée. D’autant que le parti doit surmonter un paradoxe. Alors qu’il prône l’union de l’Opposition, il est l’objet en son sein d’un véritable schisme. Dans ce puzzle éparpillé vient s’ajouter une pièce supplémentaire : le HVM de l’ancien Chef d’Etat Hery Rajaonarimampianina et les autres comptent bien malgré tout faire entendre leur voix et jouer leur partition. Or, ces principaux responsables sont peu enclins à soutenir l’ancien Président Ravalomanana si celui-ci se présente. L’Opposition malgache est très divisée. Avec les années, les rancœurs entre ses principales figures se sont enkystées. Elles seront difficiles à surmonter le moment venu. Le train de l’Histoire repasse rarement deux fois. Notons que outre l’élection présidentielle, Madagascar devrait tenir également cette année les élections municipales et communales. Le mandat des maires et conseillers municipaux du pays arrivent en effet à échéance. La lutte pour le fauteuil du maire d’Antananarivo, occupée ces dernières années par Naina Andriantsitohaina, issu de la coalition présidentielle, concentrera comme d’habitude les attentions. Les élections législatives sont elles prévues pour l’an prochain. »

    • 3 janvier à 12:30 | MALIBUC (#9345) répond à Isandra

      Isandra,
      Tu sais je suppose, que pour se représenter ton DJ local doit démissionner.
      En principe c’est le Président du Sénat qui assurera l’intérim.
      Je crois bien (de source sure) qu’après la démission du DJ BOUFFI BRUCE LEE Mr HO, il y aura une révolte et qu’il sera impossible de tenir des élections car ton Bouffi aura fui en France.
      Et oui, il ira pleurer dans le giron de maman ! hihihihihihihi

    • 3 janvier à 13:07 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      Citez au mois vos sources , à moins que vous ayez suivi un cours accéléré , pourquoi pas ?

    • 3 janvier à 15:04 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      "Car cette motion de censure a été truffée d’arnaques et d’usurpation, c’est pourquoi elle a été rejetée par le bureau permanent".
      Ne prenez pas vos rêves pour des réalités . S’il y a eu usurpation de signatures , aucun Député qui a été "lésé" n’a osé porté plainte, de peur du ridicule . Et avez vous ignoré que les Députés Présents ont été maudits , jusqu’à leurs descendants ,avec la Présidente jusqu’aux larmes ?Il ne l’oublieront jamais. Malheureusement , les murs ont des oreilles , et ce n’est pas étonnant que vous traitez cette Dame de "Manipulée , car elle est vieillissante et qu’elle a perdu son jeune fils dans une situation tragique". Vous êtes vraiment à la hauteur des vos prestations , mais avec la souffrance du peuple (que vous ignorez), vous risquez d’avoir le retour de bâton , a moins que l’on vous donne une petite place , dans l’avion de ...l’exil . Car la révolution est en marche . Demandez à Shalom qui est dans les airs actuellement . Bon voyage , que ce soit dans un sens ou dans l’autre .

    • 3 janvier à 15:50 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Lékopé,

      Pourquoi n’ont ils pas porté plainte ? C’est leur affaire.

      Réfléchissez un peu, si vous êtes capable ! Pourquoi ceci ?

      Ce qui est factuelle, cette motion de censure a été irrecevable, et que la majorité de ses présumés signataires ne s’en sont pas opposé, alors qu’ils auraient dû se révolter, s’ils étaient vraiment déterminés à la faire.

    • 3 janvier à 13:55 | Isandra (#7070) répond à kartell

      Kartell,

      Comme la France importe de l’énergie en attendant la réouverture de centrales nucléaires fermées et en attente de l’entretien, Madagascar continue d’importer en attendant les fruits des efforts pour l’auto-suffisance, qui ne sont miraculeusement pas dans l’immédiat,...

  • 3 janvier à 14:28 | pisokely (#9950)

    le pays subsiste, uniquemment sur les importations, et aides... et s elise dans des gouffres de prets, sans resultat palpable, hormis les suppositions de " demain".. on parle du quotidien.. pas du futur.. je n ai pas vu, ni entendu un seul malagasy qui dit que sa vie s améliore.. j etais au pays.. et j ai vu de mes propres yeux.. tous les gens que j ai vu sont nostalgiques du passé largement contraire aux dires d isandra.. ils sont résignés et c est cruel de les accabler d inaction, d immobilisme car leur cerveau sont completement anéantis par la misere, la vie est dure, tres dure pour eux..
    oui.. j avoue, je n ai pas rencontrer de députés, ni ministre.. mais j ai vu leur soit disant hopital maranapenitra.. et je me pose la question, maranapenitra en quoi ? j ai connu largement mieux avant, meme au temps de radidy.. j ai vu les routes, les rues.. a croire que mada n est pas au 21 eme siècle.. c est pas possible.. alors isandra, je n ai qu une conclusion.. vous etes aveugle....

    • 3 janvier à 14:37 | vatolahy (#11348) répond à pisokely

      et levieux dadabe de dire à son fils :
      faly ny andro aminy vazaha

    • 3 janvier à 15:27 | Isandra (#7070) répond à pisokely

      Pisokely,

      Pour vous rediriger vers la bonne planète, voici le sentiment de gens chez vous par suite aux inflations, qui se plaignent de son augmentation fulgurante, partout https://www.lavie.fr/actualite/societe/hausse-de-linflation-les-francais-ont-le-sentiment-de-ne-pas-voir-le-bout-du-tunnel-84135.php

      - Madagascar ne vit qu’avec l’importation ? C’est faux, par exemple pour le riz, 10% de nos consommations annuelles seulement sont importées, les restes sont des produits localement.

      Et le régime essaie de mettre en place une politique pour réduire l’importation, quand l’usine de la cimenterie de l’Ibity sera fonctionnelle, nous n’aurons plus besoin d’importer des ciments. Pareille pour le secteur sucreries, d’ici quelques années, Madagascar aura l’autosuffisance d’approvisionnement de sucres avec les quatre industries qui ont été installées en 2022,

      - Madagascar ne vit qu’avec les aides, c’est encore faux, la majorité des financements extérieurs que nous avons reçu sont remboursables, en d’autre terme dettes. Comme la plupart des pays, notamment la France, nous avons besoin des financements extérieurs pour financer nos projets. Notre taux d’endettement 40% est inférieur celui de la France 99%, cela nous signifie que celle-ci dépend plus de la dette que Madagascar.

  • 3 janvier à 15:00 | pisokely (#9950)

    le con vatolahy fera mieux de la fermer.. je ne lai pas sonner, et je ne me suis pas adressé a lui.. on ne melange pas nes torchons et les serviettes, et on n a pas élevé les cochons ensemble.. on n a pas fréquenté la meme ecole et Je suis differend de lui.. comme le jour et la nuit...

    • 3 janvier à 18:31 | vatolahy (#11348) répond à pisokely

      restez différent,cher monsieur__ continuez sur votre lancée si vous vous sentez bien dans ce cadre—encouragements

  • 3 janvier à 15:42 | Albatros (#234)

    Petit aide mémoire !.

    Extrait de la Constitution Malgache :

    "Article 46.
    Tout candidat aux fonctions de Président de la République doit être de nationalité malagasy, jouir de ses droits civils et politiques, avoir au moins trente-cinq ans à la date de clôture du dépôt des candidatures, résider sur le territoire de la République de Madagascar depuis au moins six mois avant le jour de la date limite fixée pour le dépôt des candidatures.
    Le Président de la République en exercice qui se porte candidat aux élections présidentielles démissionne de son poste soixante jours avant la date du scrutin présidentiel. Dans ce cas, le Président du Sénat exerce les attributions présidentielles courantes jusqu’à l’investiture du nouveau Président.
    Dans le cas où le Président du Sénat lui-même se porte candidat, les fonctions de chef de l’État sont exercées par le Gouvernement, collégialement.
    Il est interdit à toute personnalité exerçant un mandat public ou accomplissant des fonctions au sein des institutions et candidat à l’élection présidentielle, d’user à des fins de propagande électorale, de moyens ou de prérogatives dont elle dispose du fait de ses fonctions. La violation qui en serait constatée par la Haute Cour constitutionnelle constitue une cause d’invalidation de la candidature.

    Article 47.
    L’élection du président de la République a lieu trente jours au moins, et soixante jours au plus, avant l’expiration du mandat du président en exercice".

    Date de référence pour vos calculs : le 18 janvier 2024 !.

    @+

    • 3 janvier à 15:55 | Isandra (#7070) répond à Albatros

      Albatros,

      Hihihi ! Vous avez oublié une chose, une constitution est amendable, d’autant plus, le régime actuel a la majorité dans les deux chambres.

      Ou on déshabille Pierre pour habiller Paul,

    • 3 janvier à 17:07 | Albatros (#234) répond à Albatros

      Hihihi !, la "petite main" du jour :

      - "Article 161.
      Aucune révision de la Constitution ne peut être initiée, sauf en cas de nécessité jugée impérieuse."

      - "Article 162.
      ....... Le projet ou proposition de révision doit être approuvé(e) par les trois quarts des membres de l’Assemblée nationale et du Sénat.
      ....... Le projet ou la proposition de révision ainsi approuvé(e) est soumis à référendum.".

      Soumis à référendum !. Hihihi !. Qui votera pour ce référendum ?. hihihi !.

    • 3 janvier à 17:11 | Albatros (#234) répond à Albatros

      Lire :

      "Qui votera LORS de ce référendum !.

  • 3 janvier à 15:53 | arsonist (#10169)

    [Androany 3 janvier à 14:37 , dia hoy i vatolahy (11348) mamaly an’i pisokely hoe :]
    "et levieux dadabe de dire à son fils :
    faly ny andro aminy vazaha
    " !

    Kàkakàka :
    Mba baininabe tsy kaopy koa ’zany k’legonina a !
    Mbô sanina e !

    • 3 janvier à 18:36 | vatolahy (#11348) répond à arsonist

      arsoniste et pisokely feraient ils la paire ?

  • 3 janvier à 16:11 | pisokely (#9950)

    isandra..
    j ai ecris que mada subsiste grace aux aides et prets (financement exterieur).. je ne vous demande pas de citer vos sources ou d exposer ici les preuves.. Moi, je lis comme vous,.. bateaux charges de riz, ou d huile.. je ne les ai pas inventé.. je les lu ici, avec photo.. reception untel bateau au port de tamatave.. puis pour les aides et pret, vous meme, vous jubliez devant divers signatures chantant louange de la confiance des bailleurs.. je ne vois que ça.. je n ai jamais vu un autofianancement de l etat malagasy.. meme les salaires ne sont pas payes.. les contrats avec les entreprises locaux non payes.. les routes non réparées et fallait attendre a chaque fois la signature de prets.. alors, dites moi, en toute sincérité, l etat malagasy peut il faire des projets sans aides et financement exterieur ?? la reponse est NON.. passons au riz.. j ai vu une baisse significative chez les paysans de mon village et aux alentours, par manque d eau et d engrais.. quand je vous dis significative c est superieur a 30 ou 40 %... je l ai vu.. ils n ont plus de réserve comme avant et achete du riz en plus alors qu ils sont producteurs.. expliques moi car je tombe des nues.. un village pendant 60 ans a pu vendre sa production et maintenant, les paysans ne peuvent plus.. la surface cultivée n a pas changée.. ils ne savent meme pas la guerre en ukraine... et ra8 n est jamais passé chez eux, ils ne sont pas TIM. ca ne leur est jamais arrivé depuis 60 ans... et ils sont nostalgique de dadabe tsiranana (raconté par les vieux qui sont encore vivant)...
    vous parlez de dettes.. l objets de la discorde.. celui qui paye sa dette s enrichie.. avons nous les moyens de payer ces dettes ? la reponse est clairement non.. donc nous sommes a la merci de la communauté internationnale.. c est la réalité.. mada n est plus et ne sera jamais plus independant a cause de ces faramineuses dettes.. et pire, aucun malagasy ne voit en quoi ces dettes ont servi !!!!.. vous racontez ici des textes ou chiffres emananat des ministeres... moi j ai vu sur le terrain... RIEN.. donc les dettes sont parties en fumée.. Isandra, reveillez vous, vous etes aveugles et a côté de la plaque.. aucun malagasy n est a l aise et se plaint durement de la vie sous le regime de rajoel, hormis les proches du regime comme vous.. dans ma famille, y a des gens pauvre et des gens riches.. mais unaniment, ils se plaignent, tous sans exception.. les nantis ont peur d etre attaqués par les bandits.. leur portes sont blindées.. ils vivent dans la crainte, veritable paranoiai.. vous appelez ca vivre vous ?? alors ils regrettent dadabe tsiranana.. le temps que les moins de vingt ans n ont pas pu connaitre, le temps où on se promenait sans i souciance au zoma meme la nuit, où on comptait avec les doigts d une seule main les mendiants a Tana.. le temps où on disait, iarivo mirehitra jiro.. c etait il y a 60 ans

    • 3 janvier à 16:47 | Isandra (#7070) répond à pisokely

      Pisokely,

      « j ai vu une baisse significative chez les paysans de mon village et aux alentours, par manque d eau et d engrais.. quand je vous dis significative c est superieur a 30 ou 40 %... je l ai vu.. ils n ont plus de réserve comme avant et achete du riz en plus alors qu ils sont producteurs.. expliques moi car je tombe des nues.. un village pendant 60 ans a pu vendre sa production et maintenant, les paysans ne peuvent plus.. la surface cultivée n a pas changée. »

      Tiens, tiens ! Mettez-vous la situation des paysans de votre village sur le compte de ce régime ?

      Vous avez oublié qu’on est dans le temps de libéralisme économique, où l’Etat ne doit plus s’occuper directement de la vie économique des citoyens, sauf au nom de solidarité ou au moment de catastrophe naturelle, etc. De ce fait, si vos paysans n’ont pas réussi à s’adapter à la croissance démographique de leur village et au changement climatique dans cette région, c’est leur problème et à eux de trouver les solutions, mais non pas à celui de l’Etat.

      Vous auriez dû leur recommander à élargir leur ressources et trouver des autres revenus ou y retourner pour trouver avec eux des solutions adéquates pour développer votre région, et éviter de tout mettre sur le dos de ce régime les fruits des échecs de tout le monde.

      Je vous souligne que le cas de votre région n’est pas un cas isolé.

  • 3 janvier à 16:18 | Ibalitakely (#9342)

    Asa raha misy hafaka manintsy ahy raha toa sendra diso ny zavatra mba henoko, fa ny mpikabary sady depiote ird Naivo Rahouldin lany tao @ boriborintany faha dimy dia MANAFY FOANA fa izy dia anisan’ireo depiote 105 nanao sonia an’ilay motion de censure. Ary tsy mbola naheno azy koa niteny hoe nisy halatra sonia na fanerena na inona koa tamin’izany.
    * Tsy vonona ve ny mpanohitra satria tsy mba avela manao "(re)dynamisation" ; satria tsy mba hafaka mampiasa na olom-pajankana na fiaram-panjakana na fitaovam-panjakana, izany rehetra izany mba entina amoriana vahoaka etsy & eroa ??

    • 3 janvier à 18:46 | vatolahy (#11348) répond à Ibalitakely

      pisokely__ il y a 60 ans déjà ! les réalisations coloniales n’étaient pas encore effacées.il y avait encore des coopérants à l’oeuvre.il a bonne mémoire votre dadabe

  • 3 janvier à 16:38 | pisokely (#9950)

    puis pour finir, isandra pretend que rajoel est visionnaire, intelligent, brosse lit..
    moi, je parie le contraire.. le jour où il sera déchu, eh ben il va payer cher sa stupidité... on va lui demander les comptes.. tres simplement ou est l argent ? il ne peut pas dire qu il ne sait pas ou il n est pas au courant.. grace a l informatique, tout est enregistré.. il se pavane en photo a chaqur signature, comme un imbecile heureux.. alors estvil visionnaire ? est il intelligent ??.. NON car il s est fait avoir.. sady mahay mandainga no tsy mahay mangalatra..tratra ambodin omby... isandra, vous avez interet des maintenant a preparer vos arriere.. car rajoel, son crash sera impitoyable.. il va s enfuir.. et vous ?? soyez visionnaire

    • 3 janvier à 18:28 | Jipo (#4988) répond à pisokely

      Pour être visionnaire, il ne faut pas être aveuglé , ce qui n’ est pas le cas de cette personne, dont la cécité n’ est plus à démontrer, au regard de sa lèche quotidienne envers toujours la même personne, non pas pour ses inaugurations puériles, mais pour son enveloppe charnelle, ce que toutes groupies dignes de ce nom appliquent avec la même assiduité ...
      un cas d’ école endémique ! une amazone comme les aimait Kadhafi .

  • 3 janvier à 17:36 | pisokely (#9950)

    isandra se trompe.. c est l etat qui trace une ligne politique pour gerer l economie d un pays.. sinon, fallait pas se presenter aux elections... pourquoi radoma est elu ? oui il a tricher mais il a pu egalement seduire une partie de son electorat.. il faut savoir assumer ses responsabilités.. personnne n a obligé rajoel a se presenter.. il a dit qu il fera mieux que les autres et votre reponse est un aveu d echec.. quelque que soit la situation economique mondiale, chaque dirigeant doit trouver les moyens de s en sortir.. Isandra.. vous etes aveugle.. je le repete encore.. vous etes completement aveugle.. radoma avait les moyens.. politique (la population en avait assez de rajao et de son obscurantisme), il avait les moyens financiers.. comptez les sommes astronomique rapporter sur MT par exemple (avec sa photo en sus), sauf qu il n a pas l intelligence d utiliser a bon escient ce qu il avait.. resultat..zero.. alors arretez de chercher les circonstances attenuantes car diriger un pays necessite une OBLIGATION de resultat.. sinon faut demissionner.. vous allez dire que c est au peuple de decider. Oui mais l armée eqt derrière le president !!!!!.. ca veut dire que celui qui n est pas d accord ce sera comme en 1972.. tsak tsak zato arivo... est ce que vous comprenez que les des sont pipés ? et que radoma triche.. s il ne trichera pas, croyez moi.. il ne sera pas re élu.. ce n est pas au peuple se s adapter a quoique ce soit.. c est au dirigeant de tracer une politique de gouvernance , adapter a la réalité de son pays.. chaque est unique.. et puis il faut etre honnete et sincère... ne pas spolier, ne pas etre corrompu.. nos dirigeants sont tous obese, dodue contrastant a la population, malingre, affamés

  • 3 janvier à 17:46 | Jacques (#434)

    Et vlan, dans la tronche une fois de plus.

    https://www.actutana.com/andry-rajoelina-tente-de-faire-du-neuf/

  • 3 janvier à 18:46 | Yet another Rabe (#4812)

    Re-,

    Une image vaut mieux que mille mots :

    https://www.actutana.com/wp-content/uploads/2023/01/FB_IMG_1672584327740.jpg

    Le commentaire d’ Actutana :

    https://www.actutana.com/depeche/654-000-tonnes-de-riz-importe-en-2022/

    Mon commentaire :

    Pour préparer la présidentielle, SAR DJ Lapin Crétinissime serait-il en train d’ enrichir les importateurs, afin que ces derniers lui soient redevables de leur bonne fortune en le "sponsorisant" pour l’élection à venir en contrepartie ?

  • 3 janvier à 18:59 | pisokely (#9950)

    put.. il est con ou quoi ce vatobidule.. je t ai rien demandé.. et j ai rien a fout.. de toi.. ferme la...

    • 3 janvier à 20:00 | vatolahy (#11348) répond à pisokely

      il est sur des charbons le monsieur ? faut pas

  • 3 janvier à 19:09 | Jipo (#4988)

  • 3 janvier à 19:11 | pisokely (#9950)

    bsr YAR et Jacques

    un pays qui ne fait qu importer ne pourra etre qu en faillite.. car il ne pourra importer indefiniment.. je n arrive jamais a comprendre cette manie de vouloir toujours importer.. faut produire afin d exporter l excédent.. c est la base de toute politique d un gouvernement digne de ce nom.. le notre n avait meme pas fait un inventaire de ce que le pays peuve produire.. ils importent de suite, afin de cacher leur incompétence.. sauf que le prix le riz importé, flottera selon le marché.. ils seront obligés d augmenter le prix de vente.. ce qui va apauvrir davantage la souche populaire vulnerable... meme les importateur vont devoir revoir a la baissr leur marge beneficiaire car la population n aura pas de moyens pour acheter..

  • 3 janvier à 19:33 | Jipo (#4988)

    Importation dites - vous ??? mai c ‘est une richesse !!!
    suivez le guide ...
    https://video.lefigaro.fr/figaro/video/projet-de-loi-immigration-le-point-de-vue-de-malika-sorel/

  • 3 janvier à 20:51 | Rakoto (#10929)

    Salut Le Kopé,

    Tous mes meilleurs vœux à toi, toute ta famille et aux Malagasy,
    Notre cher Pasteur de Montpellier va bien malgré son âge,
    Espérons que la démocratie, la liberté et la justice sociale revient dans notre pays.

    Rakoto de Montpellier,

    • 3 janvier à 21:48 | lé kopé (#10607) répond à Rakoto

      Rakoto ,
      Merci pour les vœux , de même pour toi et tes proches . Je te contacterai par email .

Publicité




Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS