Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 19 septembre 2020
Antananarivo | 18h29
 

Culturel

Festival Donia 14

La pluie n’a pas du tout gâché l’ambiance

samedi 26 mai 2007 | Daddy R.

La première soirée entrant du festival Donia 14 à Nosy-be a rassemblé du monde au stade d’Ambodivoanio, jeudi dernier, alors que le « déléstage » ne cesse de provoquer la grogne de la population Nosy-béenne. Cette dernière n’a pas voulu rater la première prestation de Name Six, le jeune rapper, et de Vaiavy Chila qui ne cesse d’affirmer sa notoriété, même si les observateurs avertis trouvent que trop souvent c’est trop car elle se fait attendre pendant des heures avant chaque prestation ; que ce soit sur le chemin ou à Nosy-be. Se faire désirer, faire languir ou donner l’eau à la bouche sont certes de bonne guerre mais pas à ce point car elle risque un retour de bâton des spectateurs et des admirateurs.

Le « Rija betsileo » a fait et trémousser

Et c’est parti pour les séries de soirée de ce Donia 14. Majeur 7, Name Six et Vaiavy Chila ont composé le trio majeur de cette première soirée qui a enregistré près de 15 000 personnes voulant passer une ambiance de fête en compagnie de ces artistes.

Et comme à l’accoutumée, les différents stands qui sont érigés le long du mur du stade font de ce festival de Nosy-be un autre spectacle à part. Les boissons coulent à flot et les animations ne cessent de donner une autre ambiance à ces soirées.

Sur scène, les groupes « Antsa gasy » et « Volazara » ont ouvert le bal en effectuant une prestation digne de vrais « zanatany ». Puis, Majeur 7 a pris le relais. Ce groupe qui a 7 années d’expérience a fait appel à Fabiola la gagnante de « Idole Madagascar » pour renforcer la partie vocale. En faisant découvrir le « Rija Betsileo », Majeur 7 a fait danser et sautiller le public alors que la pluie a commencé à tomber. Une première également pour Donia car « cette grande dame » ne s’est jamais autant manifestée comme cette année. Mais cela n’enlève rien à l’ambiance qui a commencé à s’installer dans tout le stade, ce soir-là.

Dame pluie tenait à être de la partie

Il est temps pour le « jeune ambassadeur » de monter sur scène. Name Six, celui qui va faire monter encore plus l’ambiance a su s’imposer avec son style. Accompagné par le Dj Melo J, il va emmener le public dans l’univers du rap et va animer la foule pendant des heures. Il a été bien accueilli et le public a participé massivement au spectacle, toujours dans la pluie.

Mais le pire va se faire de la place. Vaiavy Chila, « la grosse tête », va se faire attendre pendant une demi-heure. Gothlieb a tout fait pour boucher le vide mais trop c’est trop. Arrivée sur scène, elle a expliqué que sa prestation est prévue à 23h 50. Mais tout le monde sait bien que participer à un spectacle signifie une présence dans les loges bien avant l’heure prévue. On ne sait pas si le « professionnalisme » est un vain mot mais l’excès de zèle commence à s’installer et à prendre beaucoup de place chez cette prétendante « reine » du salegy.

Jusqu’à très tard dans la soirée, Chila va faire danser le public et la fête sera au rendez-vous lors de cette première soirée qui est signe de réussite pour cette 14è édition.

Hier soir, les réunionnais « Benjam » ainsi que la reine de l’Antosy Dah’mama ont marqué la deuxième soirée. Tout Nosy-be vivait un « vendredi magnifique » autrement et a fait preuve que Donia sera et restera toujours l’un des grands évènements pour toute la population.

Ce soir, le « rock » fera son entrée pour la première fois dans l’annale du Donia avec la participation de « Green ». « 7 Po » de la Réunion ainsi que le grand « wawa » vont composer la formule magique de la soirée. Un autre moment fort de ce rendez-vous de l’océan indien.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS