Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 25 février 2021
Antananarivo | 00h15
 

Politique

PSDUM

« La patrie est en danger »

vendredi 4 mai 2007 | Alphonse M.

Le parti de Lahiniriko Jean a tiré la sonnette d’alarme. « La patrie et l’unité nationale sont actuellement en danger », a averti , le SPDUM face à la dégradation de la situation. Les manifestations populaires de ces derniers temps, ont été violemment reprimées par les forces de l’ordre, devaient indiquer les leaders de ce parti. Ils ont vivement condamné la violence ainsi que l’arrestation des leaders politiques, des gestes des gens du pouvoir tendant à diviser la population .

Un mutisme suspect ?

A cet effet, le SPDUM lance un appel à tous les Malgaches afin de préserver l’unité nationale, ainsi qu’à la communauté internationale afin qu’elle condamne toutes les actions visant à entraver la démocratie et la liberté d’expression ou d’opinion.

A noter que quelques dirigeants du parti SPDUM dont Lahiniriko Jean et Reboza Julien sont actuellement sous la menace d’une arrestation. D’autres membres de l’opposition ont déjà été jetés en prison. On chuchote que des dossiers accablants contre des leaders politiques issus de l’opposition sont désormais en gestation. Le but de cette opération est d’intimider et de museler tous les opposants au régime. Certains politiciens ont choisi le mutisme pour être à l’abri d’une éventuelle poursuite judiciaire. Les Zafy Albert, Alain Ramaroson, Norbert Ratsirahonana, Alain Andriamiseza, Faharo Ratsimbahalison... sont réduits au silence après l’élection présidentielle pour des raisons inconnues.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS