Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 2 avril 2023
Antananarivo | 01h49
 

Justice

Justice

La nouvelle ministre promet de lutter contre la corruption

jeudi 23 février | Mandimbisoa R.

Landy Mbolatiana Randriamanantenasoa, nouvelle ministre de la Justice, lors de sa passation de service avec le ministre sortant, François Rakotozafy, affirme qu’aucune corruption ne sera tolérée au niveau du système judiciaire.

La nouvelle Garde des sceaux a promis de renforcer la lutte contre la corruption au sein de son département, et des tribunaux. « Nous n’aurons aucune clémence à l’encontre de ceux qui s’adonnent à cela », a-t-elle déclaré. Une promesse qui sonne toutefois un peu creux dans le contexte actuel.

Le système judiciaire à Madagascar est considéré comme étant l’un des secteurs le plus touché par la corruption. Une corruption qui s’accompagne d’abus de pouvoirs des uns et des autres. Il n’y a pas que les interventions et les pressions qui viennent d’en haut qui minent le système, mais il y a surtout les exigences diverses, moyennant de l’argent, faites à l’endroit des usagers. Les différents ministres qui se succèdent à la tête de ce département ministériel le savent, mais ils ont du mal à faire face au fléau. Pire, certains ont même été accusés d’être impliqués dans des affaires de corruption.

3 commentaires

Vos commentaires

  • 23 février à 18:03 | Shalom (#2831)

    Ce qui signifie que le ministre avant elle l’a fait ou l’a tolérée la corruption ...
    Et alors pourquoi on ne l’arrête pas !
    Ceci pour dire que ces gens sont des "tapotapohan’ny nahazo seza" et dit en conséquence n’importe quoi pour justifier sa nomination.
    Tena mampi-Andry tokoa !

  • 24 février à 10:42 | Ibalitakely (#9342)

    Rehafa fakafakaina tsara ny mahatonga ny kolikoly ao @ fitsarana ao dia tsotra : be loatra ny tsindry amin’ny fanantaterahan’izy ireo ny asany avy any @ fitondrana ambony ka lasa manome eritreritra manokana ho azy ireo. Ohatra, nametraka fitoriana ny antoko TIM fa nisy nangalattra nanao osoka (faux & usage de faux) ny sonian-dRa8 & ny logo an’ny antoko TIM, fa nahazo baiko ny mpitsara hoe adabohy any izany dia tsy mbola misy tohiny io resaka io atramin’izao. Dia noho izany rehafa misy miakatra fitsarana amin’izany resaka osoka izany ka « mametraka kely » dia vita ny resaka. Ohatra iray ihany koa, rehefa nisy olona ambony tratra nanao ttsy tsy ara-dalàna nitaterany azo saro-bidy (palissandres) avy any Alaotra niakatra taty Antananarivo Atsimondrano & tsy voakitikitika mihintsy ilay tompon’andraikitra, dia raha misy koa olona tratra manao tahaka izany fa … « nalala fomba » dia hafaka ho azy. Izany dia mitovy @ ireny pôlisy mpanao PR eny an-dàlana manao risoriso ireny, ka rehefa anontaniana dia mamaly tsotra hoe “tsy alehonay ve raisinay mivantana ity tohy izany raisin’ireo sefo be any @ birao”.

  • 27 février à 08:53 | lanja (#4980)

    Tsy hiresaka ny horonampeo mampiharihary ny fiasana ny ao amin ny fitsarana akory, tsy hiresaka ireo mpanefoefo tampoka hatramin ny 2009, fa na ny porofo mihairahry izao aza, ny volamena mivadika vy, ny volamena sy ny andramena tra tehaka etsy sy eroa, hatramin ny deputé mitatitra vola lavitrisa anaty malle, mitatitra hazo, mandeha ho azy daholo eto, dia tampotampoka eo dia misy miseho mba hanao zavatra, sao différé kosa ary ny effet ny fibobohana artémisia .

Publicité




Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 

Archives