Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 27 juin 2022
Antananarivo | 11h39
 

Economie

Analanjirofo : promotion des revenus ruraux

La microfinance en hausse

lundi 20 août 2007

Mis en oeuvre en décembre 2004, le programme de promotion des revenus ruraux sous la tutelle du ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche est à quelques mois du terme de sa première phase, décembre 2004- décembre 2007. L’amélioration de l’accès des producteurs aux marchés, la valorisation de leurs produits dans le cadre de « pôles de partenariat », l’intensification et la diversification de la base productive de manière durable avec la réalisation de micro-projets et l’accès des bénéficiaires à des services financiers adaptés figurent parmi ses objectifs spécifiques. Actuellement, il opère dans trois districts de la région d’Analanjirofo à savoir Vavatenina, Fénérive-Est et Soanierana Ivongo.

Accès des femmes à la microfinance

De multiples actions y ont été entreprises. En effet, 40 Fokontany sur 36 Communes ont été appuyés, 203 responsables locaux ont été formés sur différents thèmes de bonne gouvernance et 263 élus et membres des Organisations paysannes ou OP ont été formés, 16 plans de développement du Fokontany ou PDF ont été élaborés… En matière de sécurisation foncière, un guichet foncier et un centre de ressources et d’information sur le foncier, desservant trois districts de la région d’Analanjorofo, ont été mis en place. En termes de crédit de micro-finances six points de services OTIV, en partenariat avec le programme, ayant comme valeur d’épargne mobilisée autour de 600 millions d’Ariary par mois pour 17 Associations de crédits solidaires, ont été mis en place et dont 336 personnes vulnérables sont adhérentes aux points de services. En outre, 51 micro-projets ont été financés pour 579 bénéficiaires dont 111 femmes. Par ailleurs, un grenier communautaire villageois ou GCV d’une capacité de 50 tonnes a été mis en place à Maromitety. Actuellement, 96 Organisations paysannes à 1187 membres, regroupées au sein de la Coopérative KOVI ou Kaoperativa Voromangan’Iazafo, adhèrent à ce GCV de Maromitety aux fins de pouvoir stocker leurs produits tout en bénéficiant des crédits agricoles qui leur permettent, d’une part de prévoir la période de soudure, et d’autre part de vendre leur produit à des prix plus rentables. Trois Unions de producteurs sont transformées en Coopératives regroupant plus de 160 Organisations Paysannes. En cette période de fin du premier semestre 2007, quatre Centres d’Accès aux Marchés ont été mis en place dont celui de Maningory dont les activités principales concernent la collecte, le stockage et la transformation des produits selon les besoins des clients. Ce sont les filières piment, litchi, miel, girofle… qui sont maîtrisées au niveau de ce centre d’accès. Son chiffre d’affaires en 2006 est de l’ordre de 14 millions 570 mille Ariary.

Recueillis par Lanto

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS