Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 1er décembre 2020
Antananarivo | 18h25
 

Société

Société civile

La lutte contre la corruption menacée ?

jeudi 2 juillet | Mandimbisoa R.

Les organisations de la société civile impliquées dans la lutte contre la corruption dans le pays ont tiré la sonnette d’alarme mercredi. Dans un communiqué conjoint, elles révèlent l’existence d’une tentative du gouvernement de modifier la loi 2016-021 fixant les dispositions de mise en place du tribunal spécial pour les affaires de corruption, le Pôle anti-corruption (PAC). « C’est avec consternation que nous avons appris ce soir de source informée l’intention du gouvernement malgache de modifier le texte fondateur des PAC », indiquent-elles dans ce communiqué.

Les 5 organisations de la société civile signataires de ce communiqué à savoir, le Collectif des citoyens et des organisations citoyennes (CCOC), l’ONG Hitsy, Transparency International-Initiative Madagascar (TI-MG), ONG Tolotsoa et ONG Ivoary indiquent que cette intention du gouvernement se fait « sans aucune information, ni consultation préalable et seulement deux ans après la mise en place du PAC d’Antanananarivo ».

Elles révèlent par ailleurs que « Le moyen qu’il (le gouvernement, ndlr) utilise est de faire passer les modifications par une proposition de loi portée par un député ». Mais elles n’ont pas révélé le nom de ce parlementaire.

« Personne n’aurait été au fait de ce projet du gouvernement, ni les institutions de lutte contre la corruption (le CSI, le BIANCO, le SAMIFIN, le PAC) ni même le ministère de la Justice, ni le Conseil supérieur de la magistrature », d’après la société civile. Ce qui s’annonce en effet invraisemblable dans la mesure où ces instances pré-citées devaient avoir un œil au moins observateur sur une éventuelle modification ou réorganisation dans une juridiction.

Le nouveau texte serait alors présenté ce jeudi devant la commission juridique de l’Assemblée nationale qui clôturera pourtant vendredi sa première session ordinaire de l’année. Le communiqué de ces organisations de la société civile ajoute que « la réforme est prévue être adoptée par l’Assemblée nationale sans tarder », dans l’après-midi. Elles se demandent alors « pourquoi ce silence ? » et « Pourquoi une telle urgence ? » Elles indiquent par ailleurs qu’« En agissant de manière peu transparente, l’exécutif semble renier ses engagements et déclarations publiques en faveur de la lutte contre la corruption ». Selon la Constitution, une proposition de loi ne peut être votée qu’après un délai de 30 jours pendant lequel le gouvernement peut formuler ses observations (art 86), mais ce principe a déjà été bafoué lors de la proposition de loi sur le taoka gasy.

Les organisations de la société civile signataires de ce communiqué interpellent alors le président de la République, le Premier ministre, le ministre de la Justice et leur demande des explications. « Vous nous devez des explications car à moins de réponses satisfaisantes de votre part aux questions posées, nous demanderons à nos représentants, députés et sénateurs de Madagascar, de ne pas voter cette réforme inquiétante », s’insurgent-elles.

En pleine période de crise sanitaire et économique, propice à toute sorte de corruption et avec la baisse conséquente du budget alloué à la lutte contre la corruption dans la loi de finances rectificative 2020, ces nouvelles modifications pourraient nuire aux efforts fournis depuis de nombreuses années dans la lutte contre ce fléau.

40 commentaires

Vos commentaires

  • 2 juillet à 10:50 | nez_gros (#10715)

    Le problème ce n’est pas la corruption, c’est la concussion et le receleur.
    L’argent de RATSIRAKA, de TGV, RAVATOMANGA, de RAVALO, de HERY, sont où, dans quelles banques ? HERY , Rabarinjaka, Maharante, Ils sont refugiés politiques où ?

    Total de dettes de Madagascar = Total de fortunes des 4 Presidents, deposés où ????

    - comprenne qui pourra,
    - à qui profite le crime ? t’as capté ou pas ???

    • 2 juillet à 12:07 | bekily (#9403) répond à nez_gros

      La corruption surfe à partir de plusieurs causes :
      * corrupteur ENCOURAGE JAMAIS ATTAQUE NI EMPRISONNE
      * corrompu toujours IMPUNI idem
      * passivité , laxisme ou FATALISME du peuple :
      " ka ato ahoana moa" ????
      " ou "mahatanjaka ry zalahy" ???"
      * o encore " izany no anjara !!!"
      lamentation quotidienne qui ressemble quasiment à de la lacheté

      RAVATOMANGA devrait largement pavaner en prison , mais c’est le copain/complice de longue date de Rajoelina

    • 2 juillet à 12:23 | Vohitra (#7654) répond à nez_gros

      L’ami nez-gros,

      Vous êtes en train de vociférer en abordant les conséquences d’un état de fait mais jamais sur les causes réelles de la situation de corruption dans le pays...

      La principale cause reste à mon avis la non-application des lois de la République sur des sujets relatifs à la gestion des biens et finances publiques...

      C’est la quasi-absence d’un Etat de droit qui est à mon humble avis la source des maux qui frappent ce pays depuis les 45 dernières années...

      Si on veut sauver ce pays, une fois pour toute, appliquons les lois et ayons le courage d’envoyer au trou les 300 à 500 crapules de la République et les 200 à 300 politiciens véreux qui ne cessent de creuser pour envoyer le pays dans le fin fond de l’abysse de la pauvreté indicible...

    • 2 juillet à 13:15 | betoko (#413) répond à nez_gros

      Selon Didier Ratsiraka hier soir sur TV+ il n’avait jamais détourné de l’argent de l’Etat (sic), par contre selon lui on devrait rapatrier les quelques millions de dollars planqués dans des paradis fiscaux
      De temps en temps on peut lire dans la presse écrite qu’Andry Rajoelina avait offert des voitures 4x4 que le corps médical devrait utilisé pour pouvoir aller partout pour la lutte contre le coronavirus et des motos GASY CAR pour la police Je dis bien offert par Andry Rajoelina .Donc venant de sa fondation car je me rappelle qu’il avait demandé à la HCC s’il a le droit de fonder une fondation , et la HCC n’a aucune objection à présenter .
      Comme possedant la nationalité française Andry Rajoelina devrait déclarer au fisc français tout ce qu’il possède , même ses biens à Madagascar ou ailleurs , dois je comprendre qu’il est clean ? Dans le cas contraire il risque tres gros très gros tôt ou tard vis à vis de la France

    • 2 juillet à 14:45 | nez_gros (#10715) répond à nez_gros

      @betoko, Ratsiraka l’a dit vraiment ainsi ?si cela, je le crois sur parole, c’est un saint homme ! je n’ai pas suivi l’interview, mais a-til dit au moins , il est passé ou le magot de la dette depuis 1975 , et aussi les héritages laissé par le PSD ?

  • 2 juillet à 11:21 | Vohitra (#7654)

    Je ne cesse de réitérer et marteler que c’est la permanence ou du moins une longue durée de cette mesure d’urgence qui intéresse au plus haut point les détenteurs de l’autorité publique de ce pays, sans pour autant s’investir et investir à fond avec tous les moyens nécessaires dans la gestion de cette crise sanitaire…

    La Société Civile Malagasy a tellement raison de s’inquiéter compte tenu de la situation qui prévaut dans le pays dès le début de la mise en œuvre de cette situation d’urgence, en particulier la mise en application de la loi 91-011, qui rappelons le encore, est un texte de loi adopté au cours d’un évènement politique ayant trait à des troubles liées à des manifestations populaires relatives à l’expression de la vie démocratique dans le pays en 1991.

    Et j’attire l’attention de tous, en particulier vous les membres de la société civile sur la gestion des patrimoines fonciers de l’Etat en vous invitant à se pencher beaucoup lus attentivement sur le communiqué du dernier Conseil des ministres en date du 01er juillet 2020…

    Il y est clairement stipulé, entre autres, « la mise à disposition de terrain du domaine public national » à une société dénommée « GREEN 2000 Ltd Israël » au niveau de quatre Régions du pays, en l’occurrence les Régions Analamanga, Vakinankaratra, Bongololava, Alaotra Mangoro ; on ne sait pas exactement la teneur ni les conditions de mise à disposition de ces terrains, mais la seule information qui y filtre est la mise en place de « centre communautaire de serre », de termes très ambigus, très flous sur le plan technique et sur le plan de conception d’un système agraire…et à ce sujet, le centre Anosibory fait partie du domaine de l’Etat dans le périmètre du SOMALAC, qui est une société d’Etat…

    • 2 juillet à 11:38 | kartell (#8302) répond à Vohitra

      En complément de votre très intéressante réflexion ...
      http://www.green-ltd.com/organic-e/francais/

    • 2 juillet à 11:42 | nez_gros (#10715) répond à Vohitra

      @vohitra : Qui finance la société Civile Malgache... pourquoi ils n’agissent pas au niveau international ? Traiter ces affaires au niveau national, c’est tomber dans la piège genre , si vous êtes pauvres c’est votre faute.

      note : Le tribunal Penal TPI a été rapide pour emprisonner GBAGBO et ses sbires,

  • 2 juillet à 11:43 | Behantra (#9165)

    Bonjour Vohitra

    Merci pour l’info concernant la mise à disposition de terrain du domaine public à cette GREEN 2000
    Ltd Israêl

    Vous avez posé des questions et on aimerait bien avoir des réponses de bôka en particulier

  • 2 juillet à 11:55 | Behantra (#9165)

    Bizarre !

    Les cinq organisations signataires de ce communiqué n’ont pas révélé le nom du député

    A suivre

  • 2 juillet à 12:04 | Behantra (#9165)

    Kartell

    Je ne vois pas le lien entre cette société Israelienne et cette tentative à vouloir modifier le PAC

    • 2 juillet à 12:11 | kartell (#8302) répond à Behantra

      Moi, non plus ! .....

  • 2 juillet à 12:08 | Vohitra (#7654)

    Quand je pense à ces nationalistes à quatre sous têtes brûlées qu’on ne cesse de manipuler à tout bout de champ avec cette histoire des îles éparses alors qu’ils sont frappés de myopie sur ce qui se passe sous leurs nez...

    • 2 juillet à 12:56 | zorey974 (#7033) répond à Vohitra

      Vous oubliez le COVID Organic qui va sauver le monde et permettre aux malgaches d’être riches, la gasycar made in china qui sera assemblée à Mada à la portée de tous les malgaches...
      En créole on dit "Boucher les yeux" (bouch’ lo zié)

  • 2 juillet à 13:11 | Isandra (#7070)

    Les organisations de la société civile signataires de ce communiqué interpellent alors le président de la République, le Premier ministre, le ministre de la Justice et leur demande des explications. « Vous nous devez des explications car à moins de réponses satisfaisantes de votre part aux questions posées, nous demanderons à nos représentants, députés et sénateurs de Madagascar, de ne pas voter cette réforme inquiétante », s’insurgent-elles.

    Avant de mettre mon avis sur le fond, la forme dont ces sociétés civiles demandent des explications m’a fait rebondir, quelle manifeste d’arrogance, comme si elles tenaient la manette de ces deux assemblés.

    Comme j’ai dit souvent ici, nos sociétés civiles ne sont plus neutres, leur parole ne sont plus crédibles.

    • 2 juillet à 16:38 | ASSISE (#10453) répond à Isandra

      Tsy mila "démonstration de crédibilité" intsony ny firenena, tsy mino ianao dia anao izany.

      Iza no heverinao fa crédible amin’ireo mahazomicro sy Tv isan’andro ireo ?

      Raha marina ny fanolorana volavolan-dàlàna, mino isika fa tsy mpanohitra angamba no manolotra izany.

      Raha ho lanina eny anivon’ny antenimiera kosa izany làlàna izany, maro an’isa ihany no afaka mampanadany an’izany.

      Inona tokoa ary no tanjona ?

    • 2 juillet à 18:21 | Gérard (#7761) répond à Isandra

      @isandra

      c’est le rôle des associations anti-corruption que de poser des questions !

      ceci dit Madagascar n’a pas le monopole de la corruption.... pour avoir travaillé 40 ans dans le domaine sensible des travaux publics en France et un peu partout en Afrique et moyen orient, j’en ai vu, et payé, de toutes les couleurs,

      des exemples vécus :

      le "sponsoring " pour avoir des marchés dans (presque) tous les pays
      la réponse aux appels d’offre à Paris il y a une trentaine d’années qui, si l’on était pas dans le groupe des "financeurs" , n’ était que peine perdue
      l’ancien maire de Grenoble n’est pas allé en prison pour rien...
      travailler à Marseille sans caisse noire n’était simplement pas possible

      pour ce qui se passe à Mada, lisez Mireille Razafindrakoto ici :
      https://www.lemonde.fr/afrique/article/2017/11/17/madagascar-est-le-seul-pays-qui-s-appauvrit-depuis-soixante-ans-sans-avoir-connu-la-guerre_5216412_3212.html

      sa conclusion : ""les gagnants prennent tout....""

      pour un simple particulier comme moi maintenant, il est facile de refuser des sollicitations, qui sont sommes toutes assez rares et futiles

      je reprocherais plutôt à quelques uns de mes compatriotes de mettre trop facilement la main à la poche pour accélérer telle démarche administrative, ou "faciliter" un contrôle technique, par exemple

      allez, pour finir, la réponse de mon épouse aux divers policiers qui demandent le "coca", ou se plaignent de la chaleur.....

      mpangataka ve ianao sa policier ?

      circulez, y’a rien à voir, ni à gratter, et les policiers ne nous arrêtent quasiment plus

    • 2 juillet à 20:07 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Gérard,

      Cependant, on mélange tout ici, les politiciens piétinent le rôle de société civile et la société civile prend celui de ceux-ci.

      En lisant cette déclaration, on a l’impression que ce sont des politiciens qui parlent, "nous demanderons à nos représentants, députés et sénateurs de Madagascar, de ne pas voter cette réforme inquiétante", qu’on peut traduire qu’elles feront la propagande, acte politique, pour convaincre les députés.

  • 2 juillet à 13:48 | betoko (#413)

    Zorey974
    Les Gasycar auront plusieurs modèles de la petite voiture jusqu’aux camions

    • 2 juillet à 14:25 | zorey974 (#7033) répond à betoko

      Et ?
      Gasycar c’est juste du made in china avec un logo barea lol
      Même la chaine de montage, je prends les paris qu’il n’y en aura jamais pour la simple et bonne raison qu’on part de zéro. Aucun, ouvrier, chef d’équipe ou technicien n’a le début du commencement d’un savoir faire sur des machines de montage dont la technologie requière une technicité de pointe.
      Il faudra au minimum 5 ans pour former des ouvriers malgaches compétents. Et 5 ans à l’échelle de vision malgache c’est une éternité.
      Et quelle que soit la gamme de véhicules proposés moins de 5% des malgaches seront en mesure d’en acheter une.

    • 2 juillet à 15:07 | lé kopé (#10607) répond à betoko

      Betoko , est ce que le vent a tourné ??? Vous voilà maintenant décidé à faire des reproches ,et des critiques à votre Mentor . Ce dernier a toujours nié d’avoir la double Nationalité , maintenant vous affirmez le contraire ... Vous risquez de subir la colère de votre alter ego sur le Forum .

  • 2 juillet à 14:37 | olivier2 (#9829)

    1- qui est actionnaire de Gasycar ?
    2- surveiller la (sur)taxation à venir des véhicules importés..

    Retour vers le Futur de la tres tres démocratique république socialiste humaniste..

    Pour ce qui est des Kon-pétences, il va y avoir du boulot pour les milliers de "vulcas" adeptes du marteau et du burin ..

  • 2 juillet à 16:02 | betoko (#413)

    Zorey 974
    Je vois que vous sous-estimez beaucoup nous les malagasy Donc il faudrait une semaine à un ouvrier malagasy pour pouvoir serrer un boulon ? Ayant vécu plusieurs années à l’ile de La Reunion , les ouvriers malagasy ont une bonne voir très bonne réputation et plus vif et plus intelligents que la majorité des créoles et ils sont bosseur
    Cinq ans de formation pour qu’un ouvrier malagasy soit opérationnel , du n’importe quoi Si c’est pour former des ingénieurs je pourrais d’admettre et encore

  • 2 juillet à 16:15 | betoko (#413)

    Le kope
    Combien de fois je disais que je ne suis pas un inconditionnel d’Andry Rajoelina et je n’ai jamais entendu Andry Rajoelina qu’ il ne possède pas la double nationalité , par contre il disait qu’ il n’est pas franc maçon
    Son père était adjudant chef dans l’armée française à Rennes avant d’intégrer l’armée malagasy .Nombreux sont les militaires malagasy qui ont les mêmes parcours comme lui et qui possèdent tous la double nationalité , on en trouve aussi des pilotes d’Air Mad qui étaient dans l’armée de l’air française

  • 2 juillet à 16:39 | reviv (#9830)

    corruption-corrupteur,
    pas vraiment un scoop ici car ça continue de plus belle...
    c’est tellement institutionnaliser au pays des mendiants que tout ça leur colle à la peau,
    difficile dans ce cas de s’en débarrasser.

    ceux qui proposent et votent les lois le font à leurs convenances mais rarement au profit de la bonne gouvernance.
    le pays n’a pas le courage de s’affranchir de son triste sort d’un pays le plus pauvre du monde et se complaise à endurer le misérabilisme.

    cf ce que dit nez_gros (#10715) à 10:50

    sans omettre l’attitude de certains magistrats, les procureurs et les hauts fonctionnaires de l’état pour lesquels le vrai sens de l’Etat de droit est superbement ignoré au mépris de la bonne gouvernance,
    par conséquent, ils sont dans la plupart des cas
    ( pas tous bien sûr car il y en a toujours des exceptions ...) à la solde du pouvoir, certains parmi eux sont complément trempés dans des affaires louches* ( *pour rester correct )

    pas en reste certains journalistes et la société civile car ne jouant pleinement pas leur rôle de contre pouvoir, dans la mesure où les premiers ne sont pas libres de leur parole et de leurs investigations, le second n’est pas très écoutée.

    l’exécutif fait semblant de combattre la corruption sinon c’est à géométrie variable.
    pas en reste les opposants, ils sont non seulement muselés par le " nouveau vainqueur " mais de plus ne sont pas crédibles.

    ah, j’ai failli oublier le meilleur càd les parlementaires.
    avec leur loi votée pour la libération des ventes d’alcool gasy ou pas.
    si cela se passait dans un pays où les citoyens sont adultes matures et responsables de leurs actes, cela s’entend, mais ici, le gros du travail c’est d’éduquer et encore éduquer jeunes et moins jeunes,
    ce faisant, cela équivaut à une incitation à la violance et à la délinquance assurée.

    bientôt il faut s’attendre aussi ( sait-on jamais ) à la libérasition de la culture, du commerce et de la consommation du jamala et tout autre rongony et bonjour les déboires, désordres mentaux et violences quotidiennes.
    mais bon, on n’en est pas encore arrivé jusque là.

  • 2 juillet à 16:49 | Jacques (#434)

    2 juillet à 13:15 | betoko (#413) répond à nez_gros

    Insolite, signé le jomaka :

    " Comme possedant la nationalité française Andry Rajoelina devrait déclarer au fisc français tout ce qu’il possède , même ses biens à Madagascar ou ailleurs... "

    Qu’est-ce qu’on rigole ici au forum ?

    • 2 juillet à 19:16 | betoko (#413) répond à Jacques

      Hier le ministre du budjet Darmanin disait qu’ il a pu récupérer 12 milliards d’euros planqués à l’étranger et cela grâce au travail du fisc français et à la coopération des ces contribuables indélicats et ils ne seront pas sanctionnés

  • 2 juillet à 17:39 | Vohitra (#7654)

    Qu’est-ce qu’on peut retenir de l’opération de manipulation des esprits faibles mise en scène par TV plus hier avec la complicité de l’Amiral barbe rouge ?

    • Que c’est lui qui, oui, il l‘avait affirmé sans ambages hier, est est à l’origine de la production de cette tisane magique à base d’Artemisia

    • Qu’il était un fervent défenseur de la rébellion militaire dans la caserne initiée à l’époque, en 1974, par le Colonel Rajaonarison Bréchard…dis, il a récidivé alors en 2009, non ?

    • Que la relation conflictuelle entre les Antefasy et les Betsileo est due au refus du Colonel Ralaikoa Samson d’accéder à la requête du Colonel Rajaonarison Brechard de lui ouvrir le chemin de la rébellion

    • Qu’il n’y a pas lieu de faire tout un plat sur les investissements à outrance qu’il avait opéré, car plus tard, ces dettes avaient été effacé car le pays avait le privilège d’intégrer les rangs des…PPTE (pays pauvres très endettés)…oui, actuellement le pays a une dette publique de plus de USD 3 milliards…

    • Et le plus abject et le plus dégoûtant dans ce qu’il avait dit, il l’ avait répété à quatre reprises hier, c’est sa haine et rancœur vis-à-vis du peuple Malagasy (Manahirana ny Malagasy lehiretsy, io indray ilay resaka avy eny amin’ny 13 mey )…

    • 2 juillet à 20:04 | Shalom (#2831) répond à Vohitra

      Olona ho faty tsy ho ela io ary ho viravirain’ny alika ny fatiny, inty aho eto fa ho tanteraka izany.
      Tambin’ny nampijaliny ny tanindrazana sy ny vahoaka izany.

    • 2 juillet à 23:34 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à Vohitra

      Le plus grave c’est que beaucoup de jeunes qui ne l’ont pas connu le confondent avec un héros. Les jeunes d’aujourd’hui confondent la vie avec les jeux vidéos et les séries.

  • 2 juillet à 17:58 | reviv (#9830)

    # 2 juillet à 14:45 | nez_gros (#10715) répond à nez_gros ^

    @betoko, Ratsiraka l’a dit vraiment ainsi ?si cela, je le crois sur parole, c’est un saint homme ! je n’ai pas suivi l’interview, mais a-til dit au moins , il est passé ou le magot de la dette depuis 1975 , et aussi les héritages laissé par le PSD ?

    a-t-il dit au moins..... ?
    oh que non, il a fait plutôt des sketchs pour son public fan et esquive de répondre clairement aux questions posées.

    quant aux héritages laissés, il en a fait quoi ?

    ben....un pays corrompu, agenou, pauvre mendiant et peuplé de généraux.

    • 2 juillet à 18:17 | Vohitra (#7654) répond à reviv

      Bonjour Reviv,

      Oui, le pirate Barbe rouge avait affirmé hier qu’il n’avait pas détourné de denier public car, la preuve selon ses dires :

      • Ce n’est qu’après 40 années de mariage qu’il avait pu construire sa maison d’Ambodiatafana, et s’acheter une maison en France, et encore avec l’appui d’un Houphouët Boigny (ancien président de la Côte d’Ivoire)

      • S’il était riche, il aurait pu empêcher son fils unique de devenir un chauffeur de Taxi chez Uber et qui n’avait qu’un weekend sur deux à passer avec sa famille

      Seuls les moins de 20 ans pourraient croire à de tels balivernes de sa part évidemment...

    • 2 juillet à 18:23 | Isandra (#7070) répond à reviv

      Vohitra,

      Si vous avez des preuves du contraire ce qu’il a dit, balancez nous.

      L’imagination ne fera jamais le monde.

  • 2 juillet à 19:17 | reviv (#9830)

    bonjour Vohitra,
    je vous cite :
    " • S’il était riche, il aurait pu empêcher son fils unique de devenir un chauffeur de Taxi chez Uber "
    ça aussi je ne le savais pas,
    comme quoi, je ne me suis pas trop intéressé sauf par simple curiosité et j’ai zappé bcp de passages......

  • 2 juillet à 19:35 | betoko (#413)

    Isandra
    Lisez le livre de Madame Cécile Levrard Meyer dont le titre est Didier Ratsiraka , transition démocratique et pauvreté à Madagascar
    Dans ce livre Didier Ratsiraka ose dire qu’avec les ponts flottants il a pu ramassé une belle fortune
    Il m’est arrivé de passer devant sa maison ou villa sise à Neuilly-sur-Seine la villa Madrid .Pour pouvoir y habiter il faut être très fortuné , rien que pour les charges ce n’est pas à la portée de tout le monde, n’en parlons pas des taxes d’habitation et la taxe foncière

    • 2 juillet à 20:00 | Isandra (#7070) répond à betoko

      Betoko,

      Dans ce livre Didier Ratsiraka ose dire qu’avec les ponts flottants il a pu ramassé une belle fortune.

      Là par exemple, vous nous apportez une preuve.

      On sait qu’il n’est pas saint, cependant, nous devrions nous habituer de se baser sur des preuves quand on dénonce quelqu’un, mais, on devrait finir avec les hypothèses et les imaginations, surtout, la théorie de complot dont certains se spécialisent ce dernier temps.

  • 3 juillet à 08:56 | lysnorine (#9752)

    Quelques commentaires retenus, qui remettent à l’esprit les mêmes dénonciations parues dans le journal MARESAKA voici ...20 ans.

    1) Total de dettes de Madagascar = Total de fortunes des 4 Presidents, deposés où ???? 2 juillet à 10:50

    2) * corrupteur ENCOURAGE JAMAIS ATTAQUE NI EMPRISONNE
    * corrompu toujours IMPUNI idem 2 juillet à 12:07

    3) la quasi-absence d’un Etat de droit ... est à mon humble avis la source des maux qui frappent ce pays depuis les 45 [48 !] dernières années... ayons le courage d’envoyer au trou [et de liquider définitivement] les 300 à 500 crapules de la République et les 200 à 300 politiciens véreux [ainsi que leurs familles, leurs complices et surtout leurs SPONSORS] 2 juillet à 12:23

    4) Qu’est-ce qu’on peut retenir de l’opération de manipulation des esprits faibles mise en scène par TV plus hier avec la complicité de l’Amiral barbe rouge ?...• Qu’il n’y a pas lieu de faire tout un plat sur les investissements à outrance qu’il avait opéré, car plus tard, ces dettes avaient été effacé car le pays avait le privilège d’intégrer les rangs des…PPTE (pays pauvres très endettés)…oui, actuellement le pays a une dette publique de plus de USD 3 milliards…2 juillet à 17:39

    5) Le plus grave c’est que beaucoup de jeunes qui ne l’ont pas connu le confondent avec un héros.2 juillet à 23:34

    6) ...le pirate Barbe rouge avait affirmé hier qu’il n’avait pas détourné de denier public...Seuls les moins de 20 ans [et même beaucoup parmi les MOINS DE QUARANTE ANS !] pourraient croire à de tels balivernes de sa part évidemment...
    # 2 juillet à 14:45

    7) quant aux héritages laissés, il en a fait quoi ?
    ben....un pays corrompu, agenou, pauvre mendiant et peuplé de généraux # 2 juillet à 14:45

    « DES DOLLARS ET DES MILLIARDS »
    Tribune libre par R & R Tana
    MARESAKA, Taona faha-47, Laha 12.359 & 12.360, Alakamisy 24 & 31 Août 2000.

    Nous aimons rappeler trois vérités que nous avons rapportées auparavant dans cette « Tribune Libre ». Celle de Mme Wangarie MATTAI lors de son intervention à la 9ème Conférence Internationale Anti-Corruption qui s’est tenue à Durban (Afrique du Sud) du 10 au 15 octobre 1999 et qui a reçu l’ovation de toute l’assistance : « Les ÉTATS MODERNE AFRICAINS nés de la colonisation ÉTAIENT BASÉS SUR LA CORRUPTION ; CEUX QUI ONT COLLABORÉ AVEC LE POUVOIR COLONIAL ONT HÉRITÉ DES POUVOIRS POLITIQUE ET ÉCONOMIQUE CONTRAIREMENT AUX COMBATTANTS DE LA LIBERTÉ QUI JUSQU’À CE JOUR VIVENT DANS L’EXTRÊME PAUVRETÉ. Ces gouvernants avaient toujours besoin des richesses, ils sont devenus DICTATEURS et OPPRESSIFS, la plupart PILLENT leur propre pays et en abusent comme s’il s’agit de leur PROPRIÉTÉ PERSONNELLE ; celle de Kevin FORD qui a présidé cette conférence : « Là où le respect des règles et des lois n’existe pas, où la Justice et le Procès ne sont pas les mêmes pour chacun, c’est toute la Société qui en souiffre ; et enfin celle de Raymond FERGUSON, dirigeant à Antananarivo de la « South Africa House » : « la corruption est présente partout dans le monde mais ce qui distingue Madagascar, ICI PERSONNE N’EST INQUIÉTÉE ET LA CORRUPTION EST HORS CONTRÔLE ».

    LA 2ème RÉPUBLIQUE

    En 1978 les dettes extérieures de Madagascar s’élevaient à US$ 286 millions [= 2019 US$ 2,610,000,000, « economic share or relative income value] et la croissance économique atteignait 9.2 % en 1979 mais n’a pas profité au peuple selon la révélation de D. RATSIRAKA. Dix ans après, en 1988, ces dettes étaient multipliées par QUINZE pour atteindre US$ 4.348 milliards [= 2019 US $ 17,800,000,0000 « economic share or relative income value] et représentaient 160 % du PNB avec les résultats que nous ressentons actuellement. Et quand le Président a avoué l’année dernière que la cause de notre pauvreté, ce sont nous-mêmes, notre gestion, AUCUN DE CES MAUVAIS GESTIONNAIRES N’ONT ÉTÉ ET NE SONT INQUIÉTÉS jusqu’à ce jour. En effet, c’était durant la 2ème République que nous avons rencontré les GABÉGIES, le LAXISME, les DÉTOURNEMENTS de toutes sortes pour ne citer que les 300 milliards de FMG D’EMPRUNTS DOUTEUX DE LA BFV et de la BTM dont 90 milliards pour la seule PROCOOPS dont le DG était la belle-sœur du Président. Cette dernière, actuel député élu de Toliary II ne se soucie guère en ayant osé crier à l’adresse de l’opposition, lors d’un meeting public suite aux fraudes lors de la dernière législature : « Fraudez aussi si vous en êtes capables » : les US$ 20 millions d’ AIR MAD déjà versés au Trésor Public [à la Banque Centrale] pour l’acquisition d’un Boeimg 747 dont on ignore la destination sans oublier les 12 milliards de FMG que la Présidence doit à cette compagnie : la série de PLACEMENTS NON JUDICIEUX de la BNI vers les années 80 qui s’est terminée par une CESSATION DE PAIEMENT de US$ 80 millions et son RACHAT pour 1 FMG SYMBOLIQUE par le CL et dont le dernier DG est le PM actuel [Tantely ANDRIANARIVO]. Quand on sait qu’en 1999, cette banque a fait un bénéfice de 71 milliards de FMG avec un capital social de 7.56 milliards de FMG, n’est-il pas normal qu’on demande au PM le bilan de son passage à la tête de cette banque ? Les US$ 75 millions de la ZEREN dont on ignore ce que cette usine est devenue (usine d’engrais - devant produire de l’urée et del’ammoniac à Toamasina), etc...
    [à suivre

    • 3 juillet à 08:59 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      « DES DOLLARS ET DES MILLIARDS »

      LA TRANSITION
      Nous mettons au passif de ce Gouvernement [RAZANAMASY] le scandale de 10 millions du CASEP qui l’a secoué suite à la menace de la Banque Mondiale.

      LA 3ème RÉPUBLIQUE
      Deux grands scandales sont à mettre sur le compte de la 1ère partie de cette République : l’affaire FLAMCO d’un montant de US$ 11 millions y comprises les 100 tonnes de VANILLE exportées et la construction de la vitrine de Madagascar dans le Sud de la France et l’affaire IMMOBILIÈRE de la CNAPS d’un montant prévu de 11 milliards de FMG pour la construction de 110 logements mais dont la facture a TRIPLÉ pour atteindre 30 milliards avec les 100 réellement érigés et encore ces derniers ne respectent pas les règles de l’urbanisme selon le ministre de la FOP actuel et nécessiteront des dépenses supplémentaires.

      Pour la 2ème partie de son retour au pouvoir en mars 1997, D. RATSIRAKA a dévoilé son jeu. : « Je vais m’occuper de ma famille et de ma province » et il suit sa parole à la lettre en nommant ses enfants et ses gendres à des différents postes de responsabilité. Lui se qualifiant de vivre dans lamisère dans un HLM parisien avec sa famille avec une rente mensuelle de 800 FF (1/6 du SMIC français) plus les aides de ses amis dont le président namibien, devient tout à coup multi-milliardaire en FMG en l’espace de 2 ans : acquisition d’une villa dans le quartier résidentiel de Neuilly (Paris) dont le m2 habitable vaut 1.000.000 FF (1 Milliard de FMG), création de la SONAVAM pour son fils chômeur et on raconte que cette société compte acuellement une dizaine d’aéronefs (hélicoptères et avions légers) : dons À TITRE PERSONNEL de 850 millions de FMG à la lutte contre le choléra, des millions de FMG aux sportifs et aux sinistrés, apporteur de la grande part par l’intermédiaire de sa fille dans la banque malagasy BSM qui a été créée à son initiative, participation de 150 millions de FMG aux Trois Fonds, investissement dans l’immobilier dans le cadre de l’IDEES 21 : des milliards de FMG dont on ignore l’origine alors que 80 % de ses compatriotes VIVENT EN DESSOUS DU SEUIL DE PAUVRETÉ et tout ceci faisant fi des art 42 et 43 de la Constitution sur laquelle il a prêté serment et qui stipulent que SA FONCTION NE PEUT CONSTITUER UNE SOURCE D’ENRICHISSEMENT OU UN MOYEN DE SERVIR DES INTÉRÊTS PRIVÉS. Du même coup, les gabégies et les détournements reviennent en force pour ne citer que les 55 milliards de FMG de l’Assemblée Nationale, les 50 milliards de FMG de l’affaire PAOMA-INVESTICO, les 12 milliards de FMG de la TELMA-Départ Club. La PAOMA qui a demandé 9 milliards de FMG d’aide à l’AFD et la TELMA qui avec une recette mensuelle de 22 milliards de FMG a encore enmprunté 10 milliards à la BFV. À ne rien comprendre ! ! !
      [à suivre]

    • 3 juillet à 17:54 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      DES DOLLARS ET DES MILLIARDS (suite et fin)
      À ne rien comprendre, quand dans sa livraison du 25/08/00 un quotidien de la Capitale a révélé que la TELMA et SACEL risqueront une SAISIE de leurs comptes bancaires par la DIRECTION DES DOUANES, suite à des DROITS de 9,6 MILLIARDS de Fmg NON RÉGLÉS depuis 1998.

      DÉTOURNEMENTS ET LAXISME
      Pour les DÉTOURNEMENTS de l’année 1999, on peut citer :
      . les 84 MILLIARDS de la SIRAMA,
      . les 64 MILLIARDS de l’IVAMA,
      . les 25 MILLIARDS du TRÉSOR PUBLIC,
      . les 2,8 MILLIARDS dans les différents MINISTÈRES, etc…

      Pour le LAXISME :
      . les 24 MILLIARDS de RECETTES FISCALES pour une production de 2500 Kgs de SAPHIR en 1998, soit une moyenne de 960 Fmg par GRAMME ;
      . les 60 MILLIARDS de RECETTES FISCALES pour les 3800 Kgs [de SAPHIR] produits en 1999, soit 1600 Fmg par GRAMME en moyenne.
      On peut mesurer les PERTES de l’État quand on sait que LE PLUS BAS PRIX DE GRAMME DE SAPHIR est de 1 MILLION de Fmg et qu’au mois d’août 1999, le groupement FELAPESO a avancé que le GRAMME s’écoule en réalité à 5 MILLIONS de Fmg à cause de sa HAUTE QUALITÉ.
      Le 14/08/2000 un quotidien a publié que les REDEVANCES sur le SAPHIR étaient de 149 MILLIARDS en 1999. Comme le TAUX en vigueur était de 5 %, ce montant équivalait donc à 2980 MILLIARDS DE VALEURS DÉCLARÉES. Les RECETTES FISCALES et REDEVANCES qui atteignaient 60 + 149 = 209 MILLIARDS de Fmg ne représente donc en fait que 7 % [SEPT] de ces valeurs déclarées. Or si on applique les TAUX en vigueur à l’époque : 20% de TVA, 30 % de DA [droits d’accises] et 5 % de REDEVANCES, soit 55 %, les recettes fiscales pour la CAISSE DE L’ÉTAT devraient atteindre 149 x 11 = 1639 milliards de FMG. Pire si nous prenons LE PLUS BAS PRIX de 1 MILLION de Fmg le gramme, soit US$ 150, taxé à 55 %, ceci donne US$ 82.5 par GRAMME. Pour les 3800 Kgs produits en 1999, les recettes pour la CAISSE PUBLIQUE devraient être de US$ 313,5 MILLIONS ou plus de 2100 MILLIARDS de Fmg avec 1 US$ = 6700 Fmg.
      Quand on pense que les PPN et les INTRANTS AGRICOLES sont soumis à la TVA et les industries LOCALES aux Droits d’Accises (DA) au risque de fermer leurs portes, que pour atteindre la PRESSION FISCALE de 14 % du PIB, le gouvernement n’a d’autres solutions que d’appliquer le RECOUVREMENT DES COÛTS dans les CSB et les HÔPITAUX, l’AUGMENTATION DES PRIX du carburant et des FACTURES de la JIRAMA et de la TELMA etc. cette taxation de 7% sur les produits de luxe TEL LE SAPHIR n’est ni plus moins qu’un acte à mettre sur le compte du régime actuel pour APPAUVRIR LE PEUPLE.

      FER, VANILLE ET PRIVATISATION
      En 1999, lors du passage du Ministre des TP devant l’Assemblée Nationale, il a avancé une recette de 275 milliards de Fmg venant principalement des TPPP, mais seulement 65 milliards ont été versé au FER, le reste étant retenu par le Trésor Public. Plus tard, à la demande de la Banque Mondiale, il a avancé le chiffre de 45 milliards dont 33 milliards pour le FER et 12 milliards pour les salaires des 2800 ECD soit en moyenne 357 150 Fmg/mois par ECD en chômage. Ne trouve-t-il pas que le montant est TROP GROS comparé aux SMIG de 130.000 et de 230.000 Fmg/mois du PRIVÉ et de la FOP à l’époque ? Comment explique-t-il la différence de 20 milliards de Fmg en l’espace de quelques mois ?
      C’est à la fin de 1997 qu’un député AREMA a exporté 100 tonnes de vanille à US 12 le Kg, en 1998 un opérateur proche du pouvoir a exporté 30 tonnes de vanille au prix de US$ 18,2 le Kg, alors que D. RATSIRAKA a assené récemment à Antsiranana que vu la qualité de la vanille malagasy, le kg ne doit pas être exporté à moins de US$ 50.
      Enfin pour les recttes actuelles sur plus de 50 LOTS PRIVATISÉS dont la SOLIMA qui se montent à 172 milliards de Fmg, que représentent en fait ce montant ? Juste le prix d’UNE VILLA de 170 m2 dans un quartier résidentiel parisien ou CELUI DE 35 Kgs de SAPHIR à 5 000 000 Fmg/g, c’est-à-dire 1 % de la PRODUCTION de 1999….
      R&R Tana
      Maresaka, Taona faha-47, Lah. 13260, Alakamisy 31 Août 2000.

      Rien de nouveau aujourd’hui par rapport aux « détournements » et « laxisme » qui ont été relevés et révélés mais se sont tout simplement, de toute évidence, aggravés de nos jours, avec la paupérisation continue et croissante, irréversible même, de la majorité du peuple malagasy.

  • 4 juillet à 14:19 | bekily (#9403)

    Bizare cet dramatique !!!
    Oui, Ratsiraka HIMSELF n’a peut êtrre pas fait d’enrichissement personnel....
    ....pour la bonne raison qu’il A DELEGUE LE SALE BOULOT à sa famille et acolytes proches

    tels :
    SA FILLE LA "REINE SOPHIE" en premier , sa maitresse Léonie Gera, son frère Etienne et le grand copain de belote tamatavienne Guy RAZANAMASY ....déclaré grand "rai-amandreny" plus tard comme Ratsiraka lui même

    Il faut en rire ou en pleurer , selon votre humeur...

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 

Archives