Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 19 octobre 2020
Antananarivo | 23h27
 

Enseignement

Ecoles publiques

La gratuité de l’école, encore difficile à appliquer

vendredi 16 octobre | Fano Rasolo

La gratuité de l’inscription dans les établissements scolaires publics est loin d’être appliquée à la lettre et reste un défi à relever. Le ministère de l’Education nationale a ainsi fait savoir qu’il procédera à des inspections au niveau des écoles publiques pour contrôler et sanctionner les responsables d’établissements qui exigent encore des parents d’élèves le paiement du droit d’inscription et de cotisations pour payer les salaires des enseignants FRAM. 

« Les responsables d’école, de collège et de lycée publics qui réclament le paiement du droit d’inscription seront sanctionnés. Ils seront susceptibles de passer en conseil de discipline (CODIS) ou même d’être passibles de renvoi », a déclaré le Chef de la Circonscription scolaire (CISCO) d’Antananarivo ville, Lalaina Ramananantony, hier. Les responsables des ZAP (Zones d’administration pédagogique) diligenteront les inspections et signaleront rapidement les infractions à la CISCO, affirme-t-il.

Les parents d’élèves n’auront ainsi rien à payer selon une décision prise en conseil de ministres, pourtant la réalité est autre dans certaines écoles. Avec ceux qui ont déjà payé les frais d’inscription et qui demandent à être remboursé, une véritable casse-tête pour les écoles, d’autres qui continuent à réclamer des frais d’inscription, la situation devient confuse. Ces derniers jours, des parents d’élèves d’une école primaire publique à Antandrokomby Anosizato ont même manifesté pour s’opposer au paiement du droit d’inscription réclamé par l’école.

De son côté, suite à cette décision gouvernementale, le Syndicat des enseignants de Madagascar ou Sempama Nosy a sorti un communiqué pour réclamer des mesures d’accompagnement pour le bon fonctionnement des établissements. Il réclame en premier l’arrivée à temps du budget réservé à la caisse-école. En effet, le budget alloué à la caisse-école arrive souvent tard alors qu’il faut honorer les dépenses de l’école comme les petits achats (craie, éponge, balai, salaire gardien...). Avec la cotisation des parents d’élèves et les frais d’inscription, plusieurs écoles souffraient déjà de difficulté de fonctionnement tant financier que matériel, le Sempama propose alors une hausse du budget de fonctionnement des écoles.

Le syndicat revendique aussi que le paiement des salaires de tous les enseignants FRAM, des membres du personnel administratif et des gardiens d’école soient à la charge de l’Etat. D’autre part, le Sempama Nosy demande la poursuite du recrutement des enseignants FRAM et la révision à la hausse des indemnités des enseignants.

Selon un rapport de la ministre de l’Education nationale révélé hier par le Chef de l’Etat lors d’une remise de kits scolaires aux élèves d’Antsohihy dans la région Sofia, le nombre d’inscription dans les écoles publiques aurait augmenté suite à la gratuité des frais d’inscription.

25 commentaires

Vos commentaires

  • 16 octobre à 09:14 | arsonist (#10169)

    L’école publique laïque gratuite avait pourtant bien existé sur tout le territoire gasy au temps des colonies !
    Mais que foutent les foza ?

    Répondre

    • 16 octobre à 10:48 | vatomena (#8391) répond à arsonist

      Arsoniste - n’est pas colonial qui veut mais colonial qui peut...

    • 16 octobre à 15:04 | nez_gros (#10715) répond à arsonist

      @Arsonit, au temps de colonie, au temps de colonie ? t’as pas honte gros, de dire pareille bêtises ?

      c’est quoi ton problème chacal ! ce n’est pas parce que le mari ou l’épouse est pauvre, que le conjoint ou la conjointe, va retourner vers son ex violent et infidèle, fusse-t-il riche et celebre... t’as capté ou pas gros ???

      Le monde n’est pas blanc ou noir gros t’as capté ou pas ? , il y a d’autres couleurs

      Ni Colons ni Fozas, donc ni peste , ni cholera, ni palu, ni covid... t’as capté ou pas gros ?

    • 16 octobre à 16:00 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Tsy tany antsekolin’ny negro maizim-panahy sady kaozatra ,
      fa kosa tany antsekolin’ny colons
      no nandranto ny Gasy tamin’ny andron’ny colonies !

      << 16 octobre à 15:04 | nez_gros (#10715) répond à arsonist ^
      << @Arsonit,

      (i) << au temps de colonie, au temps de colonie ? t’as pas honte gros, de dire pareille bêtises ?

      Valiny :
      Inona no ahamenatra amin’izany , ry negro kaozatra be !

      (ii) << c’est quoi ton problème chacal ! ce n’est pas parce que le mari ou l’épouse est pauvre, que le conjoint ou la conjointe, va retourner vers son ex violent et infidèle, fusse-t-il riche et celebre... t’as capté ou pas gros ???

      Valiny :
      Mpanefoefo sady malazabe angaha ny mba andefo-mandrin’ity negro kaozatra sy fadiran’ovana ’ty !

      (iii) << Le monde n’est pas blanc ou noir gros t’as capté ou pas ?

      Valiny :
      Hatramin’ny oviana no loko ny fotsy sy ny mainty ?
      Mba nandeha tantsekoly sa tsia ary ve ’ty negro kaozatra ’ty !

      (iv) << Ni Colons ni Fozas ... t’as capté ou pas gros ?

      Valiny :
      Ilaina ny colon manam-panahy . Indrindra fa hoe mahay ny teninay izy .
      Tsy misy ilaina azy mihitsy ny negro maizim-panahy sady tsy mahay akory izay teninay .
      Indrindra koa moa fa hoe efa tena kaozatrin’ny fahakizitinany ilay negro .

      Ny foza indray , na iza izy , na iza , dia iray kitapo ao daholo izy rehetra tsy ankanavaka !

    • 18 octobre à 10:42 | bekily (#9403) répond à arsonist

      l’INSTRUCTION PUBLIQUE est le premier investissement à faire pour un pays qui veut avancer :
      * LES JAPONAIS L’AVAIT COMPRIS
      * Jules Ferry l’avait compris *
      * même RADAMA 1° l’avait institué !!!!!!!!!!!! on ne l’enseigne même pas aux Malgaches !!!

      Mais qu’attendre de nos gouvernants DECEREBRES SUCCESSIFS....
      .......................et pire d’un DJ , "minet" ignare , avec une belle famille qui ne sait rien d’autre que compter les sous et après moi le déluge !!!

      Or les fortunes ne sont pas éternelles , rappel la chute de la famille KRUPP pendant la 2° guerre mondiale et d’autres encore au cours de l’Histoire de l’humanité .

      Un ESPRIT FORME , une NATION FORMEE restent solides....

    • 18 octobre à 10:48 | bekily (#9403) répond à arsonist

      ECOLE PUBLIQUE ET OBLIGATOIRE pour formater le peuple ...Préparer l’avenir de pays avec des têtes bien faites , bien formées.

      ....et empêcher la prolifération incroyable d’écoles privées SANS AUCUNE QUALITE , de nature purement alimentaire pour les fondateurs ,
      sans aucun souci pédagogique , ni culturel , ni éducateur
      DES BOITES DE TYPE EPICERIE qui exploitent une population en désarroi : VENDANT DES REVES commes les sectes.!!!!!!!!!!!

  • 16 octobre à 09:15 | Shalom (#2831)

    Ary ahoana tamin’ny andron-dRavalomanana ry "betoko dadanaivo jomak’Ambatomanga fohy fongotra havia avy any La Réunion sy Mayotte ary mandray retraite frantsay" (CV ity ry nama !).

    Répondre

  • 16 octobre à 09:36 | rakoto-neutre (#8588)

    Mbola tsara jiaby

    -lafiny iray : Manala fahasahiranana ny fampidiran’ny RReny @ fampidirana ny zanany hianatra, misaotra ny fanjakana
    -lafiny faharoa : Ho sarotra @ mpitantana sekoly ny famatsiana fitaovana ho an’ny sekoly, io vola =droit= io mantsy no hany azo ampiasana nefa ny fanjakana no hanome azy indray, dia rahoviana ? Soavaly miato-bilona indray ny sekoly satria dia efa h@zay dia tara ny fahatongavan’ny vola famatsiana. Mila pitsopitsona mantsy ny famoaham-bola, mety amim-bolana maro vao azo. Dia voatery hitrosa na ny sekoly na ny mpampianatra sy ny mpandraharaha sasany. Ny mpiasa raikitra efa = fonctionnaire= aza mitrosa satria KELY KARAMA, tsy maharitra iray volana ny karama. TDL (Tonga Dia Lany) @ filazan’ny sasany aza.
    Fehiny : alefaso mialoha ny Budget

    Répondre

  • 16 octobre à 09:44 | Turping (#1235)

    Qui va s’opposer à la gratuité de l’inscription dans les établissements scolaires publics ?
    - La gratuité ,l’obligation de tous les enfants d’aller à l’école est un moyen de lutter contre l’illettrisme ,la délinquance ,....Par ailleurs ,l’augmentation du taux de scolarisation est un facteur de développement ,de l’IDH (indice de développement humain ).Un combat loin d’être gagné encore car au temps d’Antan ,la réussite scolaire était la source d’une réussite sociale .Dans un climat délétère où la corruption ,l’insécurité ,l’absence d’une productivité massive en attendant de l’aide ,l’assistanat perpétuel condamne l’absence d’un avenir meilleur sans débouché après les études où les diplômes même s’achètent ,il y a encore du pain sur la planche car le bout du tunnel n’est pas encore en vue .
    - A côté ,il faut payer les maîtres FRAM et valoriser leur statut mais non pas les considérer comme des enseignants de seconde zone ,sinon les former .

    Répondre

  • 16 octobre à 09:45 | citoyendumonde (#4292)

    Tamin’ny andron’ny 1ère république dia maimaipoana ny fianarana tamin’ny sekolim-panjakana ary ary fomba daholo ny sekoly, ny mpampianatra nanana farim-piainana ambony. Nanomboka tamin’ny 1972 no tena nitotongana ity Firenentsika ity. Niditra tany am-pianarana amin’izay ny politika ary tonga tany hatramin’ny lycée ny Monima, Marema, MFM. Nolokoina manga izay azo nolokoina manga tamin’ny andron’i Rajao, dia izao atao volom-boasary hatrany amin’ny dabilio. Ny mpampianatra mahantra fadiranovana, ny mpianatra amin’ny sekolim-panjakana toa izany koa. Ireo mpitondra mametraka ny zanany amin’ny sekoly vahiny daholo eny fa na dia ny zanaky ny Ministry ny fampianarana. Ny zanaky Tsiranana, Resampa ireny anefa taloha nianatra tamin’ny lycee gasy daholo. Taiza no nianatra ny zanak’i Ravalomanana ? ny zanak’i Rajoelina ?

    Répondre

    • 17 octobre à 16:59 | lysnorine (#9752) répond à citoyendumonde

      Re citoyendumonde 16 octobre à 09:45
      « Tamin’ny andron’ny 1ère république dia MAIMAIPOANA NY FIANARANA TAMIN’NY SEKOLIM-PANJAKANA ary ARY FOMBA DAHOLO NY SEKOLY, NY MPAMPIANATRA NANANA FARIM-PIAINANA AMBONY. Nanomboka tamin’ny 1972 no tena nitotongana ity Firenentsika ity. NIDITRA TANY AM-PIANARANA AMIN’IZAY NY POLITIKA ary tonga tany hatramin’ny lycée ny Monima, Marema, MFM. ... »

      Marina io tantara ampahatsiahivinao io.

      Ary mbola nohamafisin’ Yet another Rabe16 octobre à 10:03 toy izao :

      « Avant 1972, un enseignant même un modeste INSTITUTEUR était considéré comme faisant partie de la crème de la société. »

      Tsy tahaka ny LAINGA BEVAVA hamadihan’i betoko ny tantara : betoko,16 octobre à 10:36 |répond à Yet another Rabe ny tantara.

      « Pendant la première republique C’ÉTAIT LA FRANCE QUI AVAIT PAYÉ TOUT Y COMPRIS LE SALAIRE DES FONCTIONNAIRES . »

      Nandritra ny fitondran’Itpkl Tsiranana dia na oviana na oviana TSY MBOLA NILA NA NANGATAKA « AIDE BUDGÉTAIRE » na tamin’i Frantsa na tamin’ny « Fikambanana Iraisam-pirenena » [TAHAKA NY GOVERNEMANTA ANKEHITRINY SY NY TEO ALOHANY] i Madagasikara, hamenoana ny tsy ampy ao amin’ny kitapom-bolam—panjakana HAMPANDEHANANA NY RAHARAHAM-PANJAKANA ANDAVANANDRO. Nifandanja foana ny vola mivoaka sy miditra ao amin’ny kitapom-bolam-panjakana. (équilibre des opérations courantes).

      Ny mpampianatra coopérants Frantsay maromaro dia ny Fanjakana frantsay no mandoa ny karamany fa ny mpampianatra Malagasy rehetra – fonctionnaires – dia ny volan’ny Fanjakana Malagasy no nandoavana ny karamany, ary anisan’ny azo atao hoe tsara karama izy ireo tamin’ny mpiasam-panjakana. Ohatra nampahatsiavina « institutrice » iray taminay izay « instituteur » koa ny vadiny : Nahavidy « voiture d’occasion » mihitsy ny karamanay mivady tamin’izany. Ary saika afaka nampandroso whisky « Johnnie Walker » mena ny mpitsidika azy ny tokantrano « antonintoniny » rehetra ! Tsahivina fa FMG 10,000 ny KARAMA AMBANY INDRINDRA tamin’izany na US$ 202 teo ho eo (1965) izay mitovy amin’ny US$ 1640 ankehitriny ("purchasing power" na fahefa-mividy) na koa MGA 6,434,000 ankehitriny !

  • 16 octobre à 10:03 | Yet another Rabe (#4812)

    Bonjour,

    Dur dur d’être un enseignant.
    Avant 1972, un enseignant même un modeste instituteur était considéré comme faisant partie de la crème de la société.

    Maintenant ils subissent du racket :
    https://www.malina.mg/fr/article/cisco-mandritsara---les-enseignants-victimes-de-corruption

    Tu es un enseignant, tu seras un débile.
    Tu es un DJ dedaka, tu seras le "Capo dei Capi" de la ripoublique.

    Dans un pays où la logique du "vola no maha rangahy" par tous les moyens et à tout prix, que Rudyard Kipling de sa tombe me pardonne d’avoir détourné son poème :
    https://www.rudyard-kipling.fr/Media-kipling-si.html

    Cordialement
    YaR

    Répondre

    • 16 octobre à 10:36 | betoko (#413) répond à Yet another Rabe

      Pendant la première republique c’était La France qui avait payé tout Y compris le salaire des fonctionnaires .Des l’arrivée de Didier Ratsiraka au pouvoir , plus d’argent pour pouvoir payer les enseignants et pour lui Didier Ratsiraka , c’est le rôle des parents et au lieu de faire rentrer des devises avec nos exportations du café il a préféré faire du troc avec l’ex URSS pour pouvoir équiper l’armée malagasy avec des Kalachnikovs

  • 16 octobre à 11:31 | Yet another Rabe (#4812)

    Betoko,

    Donc quand ce sont les malgaches qui sont en charge de leur pays, il n’ y a plus d’argent pour l’éducation des enfants.

    L’Éducation qui est primordiale pour l’avenir du peuple, ses enfants. Et je place l’Éducation juste après la Suffisance alimentaire.

    Didier Ratsiraka a été l’initiateur de la descente aux enfers du pays et gravement abîmé la mentalité de son peuple. Son filleul, votre ignare DJ est tout simplement une calamité (le mot est faible) dans tous les domaines.

    Et ce n’est pas votre DJ qui va s’occuper de l’Éducation, puisqu’il n’y a pas de sous, puisqu’il y a le covid, puisqu’on doit faire un colisée ....
    Bref tout un tas de bonnes et mauvaises raisons pour ne rien faire et surtout garder le peuple ignare.

    Au pays des aveugles, les borgnes sont rois.

    YaR

    Répondre

    • 16 octobre à 11:46 | dominique (#9242) répond à Yet another Rabe

      tout a fait exacte et entièrement d’accord ; bravos monsieur

    • 16 octobre à 11:54 | arsonist (#10169) répond à Yet another Rabe

      Les foza ne sont pas borgnes .
      Les foza sont aveugles .
      Et pire : les foza sont de ce type d’aveugles qui ne veulent pas voir .

      De plus , les foza sont sourds . De ce type de sourds qui ne veulent pas entendre .

      Mais même si les foza pouvaient voir ou pouvaient entendre , ils ne comprendraient rien car ils sont stupides , bornés et déshumanisés .

  • 16 octobre à 11:44 | dominique (#9242)

    je suis tout a fait d’accord que l’école publique soit entièrement gratuite pour tous les enfants alors il faut tout contrôlé et pas des contrôles arrangés !!!!!! et également contrôlé par bianco ou une organisation de défense des salariés des prof des écoles privées qui n’ont pas reçu de salaires pour beaucoup d’entre eux !!!!! depuis Avril !!! jusqu’à ce jour !!! et je sais de quoi je parle et c’est la vérité !! quoi que certains vont modifier a leur sauce !!! et les parents d’élève de ces écoles ont TOUS payé l’année complète !!! ou c’est la mise a la porte de l’élève s’il y a des mois impayés !! il ne faut pas être étonné de voir les directeurs de ces écoles et les propriétaires rouler en voiture neuve et constructions de maisons superbes !!!! et le tout sur le dos du personnel impayé !!!!! et si le prof réclame son du , en réponse ; tu peux chercher une autre école tu n’est pas obligé de rester !!!!! en Europe il est au tribunal directe !!! c’est une honte complète une corruption totale et du vol impuni autorisé !! et les dirigeants du gouvernement belles paroles en l’air et aucune sanctions n’y même d’enquêtes de vérifications ...tout lme monde s’en fout totalement ..

    Répondre

    • 16 octobre à 13:13 | betoko (#413) répond à dominique

      Des accusations sans fondement , des élèves mis à la porte ? M’étonne .Vos amis vous ont raconté des conneries et vous prenez cela pour de l’argent comptant
      Le problème c’est peut être le retard de paiement de l’Etat et on en fait tout une histoire
      Quel directeur d’école publiques peut rouler avec des voitures neuves et même les propriétaires des écoles privées ?
      Depuis l’arrivée du coronavirus chez nous , aucun chef d’établissement privé aurait exigé aux parents de s’acquitter de l’ecolage l leurs enfants , mais l’école leur demande de faire le nécessaire selon leur possibilité
      Que des intox sans valeur

    • 16 octobre à 14:55 | dominique (#9242) répond à dominique

      BETOKO !!! je sais de quoi je parle car la personne concernée c’est ma femme prof !!!! et pour les payes non versées c’est l’entière vérité !!! alors allez défendre votre pourri menteur de président avec un autre mais pas avec moi ; principal concerné ; et pour les collages imposés et les mois obligatoires a payer c’est encore bien la vérité ou mise a la porte de l’élève , oui c’est la vérité !!!! si non payements et encore sans avoir mis les pieds dans l’école depuis Mars !! alors quand on défend une chose que ; ou l’on ne connais pas les problèmes encore de détournement et de corruptions et autres magouilles inventées des directeurs ou propriétaires des écoles on ferme sa Gr ..Gu ...le ... et en plus j’ai oublié de précisé ; certains profs ne sont même pas déclarés !!! et c’est encore la vérité quoi que tu pourras encore en dire ou ricaner . moi je n’ai pas un pédigrée de menteur c’est l’inverse complète de Mada ... tu pige .

  • 16 octobre à 13:17 | betoko (#413)

    Arsonist
    Arrête de fumer ta moquette si tu n’as plus rien à fumer Ce que tu avais écrit hier , tu m’oublies dès que le soleil se lève .
    Comme tu as une addiction avec la même drogue , change de marque

    Répondre

    • 16 octobre à 13:50 | arsonist (#10169) répond à betoko

      Quel cé-o-haine ce foza mâle jomaka ambatomanga dadanaivo-betoko !
      Se permettre de dire ou d’interdire aux autres ce qu’ils veulent fumer ou ne pas fumer !
      Ce foza jomaka se prend pour qui !

      Pour aller mampandihy fitombenana , même les simples amateurs de ces dihy-divo y vont avec leurs saletés .
      Les DJ , en particulier celui de niveau d’instruction ric-rac classe de 3e du secondaire , sont des junkies .

      Mais hélas ! Le foza mâle jomaka ambatomanga dadanaivo-betoko n’a pas les moyens physiques de mampandihy fitombenana : sa jambe droite étant plus longue que sa jambe gauche .
      Se serait-il alors contenté de sa part drogue quand il accompagnait son revendiqué-pote exercer son job de DJ ?
      Fort probable !

  • 16 octobre à 14:07 | arsonist (#10169)

    Le mentor du DJ est mis en examen !
    Est-ce un premier pas sur le chemin menant au final à la neutralisation définitive du DJ ?

    https://www.ladepeche.fr/2020/10/16/financement-libyen-nicolas-sarkozy-mis-en-examen-pour-association-de-malfaiteurs-9143715.php

    Répondre

  • 16 octobre à 16:02 | arsonist (#10169)

    Tsy tany antsekolin’ny negro maizim-panahy sady kaozatra no tsy mahay akory izay teninay ,
    fa kosa tany antsekolin’ny colons manam-panahy sady nahay tsara ny teninay
    no nandranto ny Gasy tamin’ny andron’ny colonies !

    << 16 octobre à 15:04 | nez_gros (#10715) répond à arsonist ^
    << @Arsonit,

    (i) << au temps de colonie, au temps de colonie ? t’as pas honte gros, de dire pareille bêtises ?

    Valiny :
    Inona no ahamenatra amin’izany , ry negro kaozatra be !

    (ii) << c’est quoi ton problème chacal ! ce n’est pas parce que le mari ou l’épouse est pauvre, que le conjoint ou la conjointe, va retourner vers son ex violent et infidèle, fusse-t-il riche et celebre... t’as capté ou pas gros ???

    Valiny :
    Mpanefoefo sady malazabe angaha ny mba andefo-mandrin’ity negro kaozatra sy fadiran’ovana ’ty !

    (iii) << Le monde n’est pas blanc ou noir gros t’as capté ou pas ?

    Valiny :
    Hatramin’ny oviana no loko ny fotsy sy ny mainty ?
    Mba nandeha tantsekoly sa tsia ary ve ’ty negro kaozatra ’ty !

    (iv) << Ni Colons ni Fozas ... t’as capté ou pas gros ?

    Valiny :
    Ilaina ny colon manam-panahy . Indrindra fa hoe mahay ny teninay izy .
    Tsy misy ilaina azy mihitsy ny negro maizim-panahy sady tsy mahay akory izay teninay .
    Indrindra koa moa fa hoe efa tena kaozatrin’ny fahakizitinany ilay negro .

    Ny foza indray , na iza izy , na iza , dia iray kitapo ao daholo izy rehetra tsy ankanavaka !

    Répondre

  • 17 octobre à 06:13 | la mite railleuse (#10900)

    Radio Pangolin : à 1659 km de Bealanana

    un mammouth devenu paillasson

    curieux de savoir ce qui se passe dans certaines têtes

    que se passe-t-il dans la tête des militants de la mollesse qui expliquent depuis des années que le principal danger, c’est de surréagir ? Que "nos ennemis n’attendent que ça" ? Que le principal, c’est de rester accrochés à "nos valeurs" ? Est-ce qu’une décapitation d’un professeur en pleine rue suffira à vous faire changer d’avis, là où Charlie Hebdo, le Bataclan et Nice n’ont pas eu d’effet ?

    que se passe-t-il dans la tête des responsables de l’éducation nationale, CPE, principaux, proviseurs, inspecteurs, qui mettent avec passion la poussière sous le tapis depuis des années ? Qui pointent du doigt les professeurs à chaque incident impliquant des élèves de religion musulmane, pendant les cours, ou au sein des établissements scolaires ? Qui leur demandent de faire des efforts pour être moins vexants ? Qui déploient une énergie folle à étouffer lesdits incidents, pour ne pas, surtout pas risquer de mettre en péril leur brillante carrière ?

    que se passe-t-il dans la tête de ces gens, quand une décapitation de professeur en pleine rue au nom d’Allah devient un évènement réaliste, en France ?

    que se passe-t-il qui ne se serait pas déjà passé, si cela avait été possible, au moment de l’Hyper Casher ou de Magnanville ?

    je me demande aussi ce qui se passe dans la tête de tous ces professeurs qui, depuis des années, préfèrent subir l’humiliation du silence, voire justifier eux-mêmes les menaces dont ils font l’objet par pure lâcheté ou par habitude politique - et aussi parce qu’ils savent que, s’ils faisaient le choix du courage, ils seraient immédiatement lâchés par leur hiérarchie, évidemment. Ces professeurs qui adaptent leurs cours pour ne pas vexer. Qui suppriment des chapitres, pour ne pas heurter

    le professeur décapité hier avait demandé aux élèves musulmans de quitter la salle avant de montrer une caricature de Mahomet. Je ne sais pas si ce simple fait suffira à faire réfléchir tout le monde, sans exception, à la perte d’autorité tragique et abyssale, honteuse, humiliante, de l’institution scolaire qui est déjà actée. Avec la bénédiction de ceux qui sont censés piloter cette noble institution : ses personnels de direction

    voilà qu’en écoutant la radio publique, je dois également subir une journaliste expliquant que "rien n’explique, à ce stade, pourquoi le professeur avait choisi de faire ce cours CONTROVERSÉ, qui avait déjà CHOQUÉ de nombreux parents". Que se passe-t-il dans ta tête, à toi, aussi, journaliste du service public, en prononçant ces paroles qui sont sans doute la pire insulte que l’on puisse faire à cet homme ?

    je ne sais pas si cet acte servira de détonateur à une prise de conscience collective du danger réel. Je dois dire que j’ai fait mon deuil de cette prise de conscience collective, le jour où j’ai entendu, à peine deux jours après le Bataclan, des invités oser dire dans les médias que le principal danger, c’était l’amalgame

    j’espère simplement que cette fois, ce sera la goutte d’eau. Qu’il y aura un réveil collectif chez nos concitoyens. Que ce ne sera plus à nous, citoyens vigilants et éveillés sur cette question depuis des années, qui faisons face au silence glacial de nos interlocuteurs, voire parfois à leur expression de malaise ou de mépris, de nous justifier de signaler ce qu’on signale. Et qu’on commencera enfin à oser nommer la première responsable de ce fiasco : l’Éducation Nationale

    l’avenir de nos (mes) gosses sont entre les mains de carpettes

    prenez soin de vous et bonne vie

    Répondre

    • 17 octobre à 08:42 | vatomena (#8391) répond à la mite railleuse

      Pour se moquer de la bonne pensence nous dirons : ce jeune homme était en souffrance .Il venait de loin. et .la société française ne l’avait pas bien accueilli . Il souffrait en lui et pour ses coréligionaires. Mahomet n’était pas vénéré comme chez lui.Les impies osaient le caricaturer. Il s’est donné la figure du vengeur. Il était encore un adolescent. Chez lui on tranchait la gorge du mouton à chaque cérémonie.C’était un moment important de fete et de cérémonie.Alors il a décapité avec bonne conscience le maitre d’école français et impie .Il est maintenant au paradis d’Allah

Réagir à l'article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, merci de vous connecter avec l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS