Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 25 juin 2019
Antananarivo | 04h21
 

Editorial

Paradigmes perdus

La fin de l’émergence

mercredi 7 mai 2014

L’économie chinoise a connu une croissance de 7,4% au cours du 1er trimestre 2014, sa plus lente en 18 mois. En rupture avec son paradigme décennaire de croissance axée sur les exportations et dépenses en infrastructure, devenu obsolète à la fin du mandat de Hu Jintao, la Chine a instauré en Novembre 2013 un ensemble de réformes dans plusieurs domaines dont la propriété intellectuelle, la responsabilité sociétale et la lutte contre la corruption. Un passage au Développement Durable aussi historique pour l’Empire du Milieu que son entrée dans l’OMC en 2001, et marqué par une annonce qui suscite surprise et polémique : d’après l’International Comparison Program de la Banque Mondiale, la Chine devrait devenir la 1ère nation en Parité de Pouvoir d’Achat devant les Etats-Unis cette année [1].

Cette nouvelle orientation voulue par Xi JinPing vise à « digérer » les effets de la politique de relance du gouvernement précédent, dans ce contexte de maturation de l’économie chinoise. Depuis 2004, Pékin refusait de freiner sa croissance monétaire en dépit des pressions inflationnistes étrangères et d’un début de pénurie de main-d’œuvre manufacturière. Ce contrôle prévisible du Renminbi face au Dollar attirait les fonds spéculatifs étrangers dans un transfert de capitaux d’Ouest en Est, motivé au moins à l’origine par la compétitivité des travailleurs chinois aussi productifs mais 8 à 10 fois moins onéreux que leurs homologues occidentaux [2]. La conséquence en est aujourd’hui une redistribution inégale des ressources en Chine, « caillotée [3] » sur certains secteurs privilégiés et encore exacerbée par des taux d’intérêt réels négatifs depuis 2009.

Car l’après-crise a vu le ratio crédit/PIB chinois bondir à 200%. Le taux d’intérêt réel [4], qui devrait être égal à la productivité totale des facteurs, oscille entre 4 et 5% [5] d’après les chiffres officiels. Pourtant, d’après d’autres estimations [6], il pourrait être négatif, jusqu’à - 5%. De sorte qu’investir de l’argent emprunté équivaut déjà à en gagner…dès lors qu’on a accès au crédit, cas de certains privilégiés au détriment des épargnants, beaucoup plus nombreux. C’est la principale raison pour laquelle la consommation des ménages chinois n’est encore que d’un tiers du PIB au lieu des 50% que l’on devrait constater dans une telle économie : les blocages du passé. Les entreprises publiques ont été les pivots de ce déséquilibre durant la dernière décennie, utilisant leur prépondérance pour redistribuer les fonds de façon tentaculaire à travers le pays, comme dans toute économie héritée du communisme.

Mais l’économie de marché a graduellement pris ses droits et l’inflation est devenue la variable d’ajustement. La rentabilité des actifs s’est détériorée au fur et à mesure que l’Occident a réduit ses investissements [7]. Ce choix de maintenir une croissance forte malgré un secteur public devenu inefficient dans son rôle d’allocation a suscité la politique de relance de Hu JinTao, qui a maintenu les choses en l’état. Avec deux abcès aujourd’hui : la bulle immobilière, qui a concentré le recyclage des capitaux reçus, et la dette publique locale, qui a alimenté cette inertie inflationniste. Conscient de l’obsolescence de ce modèle, Xi JinPing a dû attendre son mandat pour faire face à cette situation. Car c’est à une forme de corruption qu’il s’attaque : les caciques bénéficiaires d’un modèle économique dépassé rechignent à adopter des méthodes plus rationnelles et transparentes. A moins de faire les choses à grande échelle, par le biais d’une campagne de conscientisation majeure.

Car aujourd’hui la Chine n’est plus un émergent. Et Pékin doit assumer son entrée dans le Développement Durable [8] en prenant le risque de la refonte. Cette « crise d’adolescence » va être courte, voire rétroactive : le pays est déjà prêt. Jusqu’ici la politique court-termiste de croissance à tout prix [9] avait pour justification la nécessité de créer 10 millions d’emplois par an [10], de peur que le chômage soit source d’’instabilité sociale. Mais avec sa pénurie de main-d’œuvre manufacturière et sa surabondance de « cols blancs », la structure de la population active s’est déjà préparée à absorber les retombées d’un dégonflement de sa bulle de crédit. Une « économie de refroidissement » qui va alléger la pression sur le marché du travail. Et redonner à ses exportateurs l’avantage comparatif qu’ils perdaient progressivement du fait de cette inflation compensatrice du Yuan.

Car à terme, les prix vont baisser. Le pouvoir d’achat des ménages va augmenter et, tant que l’indice des prix lui reste aligné, la part de leur consommation dans l’économie va suivre. Par exemple, on évoque souvent en ce moment l’impact négatif sur le secteur du luxe, car les achats des entreprises (repas d‘affaires, cadeaux à la clientèle… : environ un dixième du PIB), y sont à présent règlementés. Mais ces achats glissent en réalité vers les classes moyennes, encore bridées : [11] elles boudent les marques étrangères trop élitistes au profit des enseignes de luxe chinoises, plus abordables à la majorité. Selon la presse officielle [12], cette nouvelle consommation privée de produits de luxe chinois « représente une expérience calme et réfléchie », dans un contexte de ’china pride’, où les villes de second rang représentent un débouché porteur. Une prise de conscience symbolisée par la Première Dame Peng LiYuan, qui en fait la promotion locale et à l’étranger [13].

Même si la Chine réfute les conclusions de la Banque Mondiale, elle est de toute façon à l’aube d’une nouvelle phase de son Histoire. Elle passe d’une vision quantitative à qualitative de sa croissance. Sa volonté de combattre la spéculation et la corruption en sont à la fois le moteur et la garantie. Son nouveau maitre mot est la « récompense » : des efforts passés, et des gains de productivité à venir. Bienvenue dans le Développement Durable à la chinoise.

Philippe du Fresnay

Notes

[1Bien que ces chiffres cités par l’Economiste et le Financial Times soient remis en cause par Pékin

[2Le coût du travail en Chine reste 1/6ème de la moyenne OCDE

[3Dans l’analogie de l’Economie Globulaire, si on compare les mouvements de capitaux mondiaux au sang en circulation entre les organes vitaux, les bulles d’actifs localisées correspondent à des caillots dus à la coagulation d’un sang mal redistribué dans le corps

[4Taux d’intérêt débiteur ajusté en fonction de l’inflation telle que mesurée par le déflateur du PIB d’après la Banque Mondiale

[54,1% sur la période 2009-2013 d’après la Banque Mondiale, 6% d’après la Banque Centrale Chinoise en 2012 auquel il faut retirer 2% d’inflation

[6On peut s’attendre à voir l’inflation dépasser le plafond officiel des 3,5% sur certains mois de 2014", a souligné Zhang Zhiwei, analyste de Nomura

[7Les investissements directs américains non-financiers ont encore baissé de 1,9% en glissement annuel à 1,04 milliards de Dollars d’après le Secrétariat d’Etat au Commerce américain.

[8Le coefficient de Gini (degré de concentration dans la distribution des revenus d’un pays-Corrado Gini, 1912) en Chine a bondi de 0291 en 1981 à 0474 en 2012, similaire aux États-Unis (0,475 en 2011)

[9En octobre, Li Keqiang avait estimé que la croissance doit être maintenue à au moins 7,2%, pour garantir une stabilité de l’emploi. Pékin ne laissera pas fléchir la croissance en dessous de ce plancher.

[10« La Chine doit créer chaque année 10 millions d’emplois urbains » a répété Li Keqiang pour son unique conférence de presse annuelle en clôture des travaux de l’Assemblée nationale populaire au mois d’Avril

[112% de la population chinoise est à l’origine d’un tiers des achats mondiaux d’articles de luxe

[12Quotidien du Peuple, organe de presse officiel du Comité central du Parti communiste chinois, 2 avr. 2014

[13L’épouse de Xi JinPing a promu des produits de luxe chinois en les offrant aux épouses des dirigeants africains en visite officielle

50 commentaires

Vos commentaires

  • 7 mai 2014 à 14:42 | reglisse (#6117)

    La Chine est également le numéro 1 mondial de la pollution, toutes catégories confondues.
    1/5 des terres cultivables sont infestées, 60% des nappes phréatiques sont également touchées...
    Le moment de la "récompense " pour les travailleurs chinois est peut être arrivé, mais celui de payer le prix fort aussi, car la pollution est déjà le 3ème abcès, dont on ne parle pas...

    Et Madagascar, qui est en passe de devenir une poubelle de produits manufacturés de toutes sortes, devrait prendre conscience de sa bio diversité unique dans le monde, avant que le trésor naturel qui constitue son premier patrimoine ne soit définitivement détruit !!!
    Car la lutte pour le développement durable à Madagascar passe d’abord par l’écologie !
    Ou êtes vous Saraha Georget ?

    • 7 mai 2014 à 15:03 | DIPLOMAT (#846) répond à reglisse

      Et oui Reglisse... et que dire des scandales alimentaires en cascade. Après le lait en poudre pour nouveau né frelaté, ayant entrainé la mort de milliers (vous avez bien lu des milliers) voilà des plats à base de rats, renards et produits chimiques estampillés bœuf et mouton, de la viande coupée avec de l’eau ou encore des morceaux avariés : ces trois derniers mois, les autorités chinoises ont arrêté plus de 900 personnes et saisi plus de 20 000 tonnes de produits carnés frauduleux.
      En mai 2012, l’agence de presse étatique, Xinhua, révèle que des marchands chinois enduisent les choux de formol avant le transport pendant la saison chaude. Peu onéreux, ce produit, qui provoque des irritations et est classé comme cancérigène, permet d’éviter que les légumes ne s’abîment durant les longs trajets dans des camions non réfrigérés. Selon la presse locale, cette pratique était commune depuis au moins trois ans et que dire des champignons traités à la JAVEL pour les blanchir ...

      1049 ... c’est le nombre de Chinois morts dans les mines en 2013 ;
      La réputation des mines en Chine, pays qui consomme environ la moitié du charbon mondial, est régulièrement entachée par des scandales liés à la négligence des normes de sécurité mais aussi par la corruption.
      Au mois de juillet, l’ONG China Labour Bulletin rapportait par exemple qu’une mine située dans la province nord-est de Jilin avait régulièrement caché des accidents et des morts au cours des deux dernières années. L’organisation pointe régulièrement le fait que les chiffres officiels sur le nombre de morts ne font pas état des "millions de mineurs qui ont contracté des pneumonies et d’autres maladies mortelles des poumons en travaillant dans les mines".

      Enfin que dire de ce développement aux allures de piratage en tout genre de copie de produits de luxe, détruisant au passage des milliers d’emplois ailleurs ? Quelle morale, quelle valeur aux yeux de la nouvelle génération ?
      Que dire de la migration encouragée par l’état et financé par..... la mafia ?

    • 7 mai 2014 à 15:23 | Razaka (#7817) répond à reglisse

      Bonjour
      C’est rare de trouver un Post comme le votre que j’ai lu avec pleasure.
      C’est pour cela que je disais toujours ici :
      Croissance économique OUI et de préférence INCLUSIVE également.
      Mais il ne faut pas oublier le côté Développement DURABLE qui concoure à nos Indicateurs de Développement Humains.

      En matière de démographie, l’âge médian est de 19 ans et que si 90% de la population vive dans la pauvreté, il y a donc une forte proportionnalité de jeunes qui n’ont rien, même s’ils veulent s’en sortir. Répartition des richesses comprises, il se trouve que la majorité des pauvres se trouvent ainsi en milieu rural.
      ** Il faut donc absolument préserver tant que possible nos Biodiversités.
      ** D’où la nécessité d’une Pédagogie sur certains Facteurs de Productions et le Gouvernement doit y veiller particulièrement, pour que les Agriculteurs ou surtout les Paysans pauvres puissent rentrer et intégrer dans les nouveaux Processus Économiques.

      Ainsi, la croissance en faveur des pauvres doit se focaliser sur les zones rurales, l’amélioration des revenus et de la productivité de l’agriculture et doit créer un maximum d’emplois, sans abîmer la Nature. Puisque l’objectif c’est d’éradiquer de façon DURABLE toute Forme de Pauvreté.
      D’Où la PRÉSERVATION de nos Richesses naturelles doit être de mise.

      merci Reglisse

    • 7 mai 2014 à 18:53 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à reglisse

      Vous pouvez nous dire pourquoi les écologistes ne font plus parti du gouvernement français ??

      En voulant mettre l’écologie avant le développement durable , comme vous dites , est ce que vous pourriez nous chiffrer combien cela a couter ?

      Et ultime question

      Comment un pays aussi pauvre comme Madagasikara pouura t’il réaliser cette écologie ?

    • 7 mai 2014 à 20:31 | kozobe (#7754) répond à Rakotoasitera Fidy

      Bonsoir, je m’invite au débat. Qu’est-ce-que le fait que les écologistes français ne fassent plus partis du gouvernement Emmanuel V. vient faire ici ? Comment peut-on dissocier le "Développement durable" (qui sous-tend une exploitation rationnelle et durable des ressources) du souci de préserver la biodiversité ? Pour finir, je me permet d’extrapoler : " La culture coûte chère ? Essayez donc l’ignorance". Ce que nous avons toujours fait. Et pour quels résultats !!! Enfin, aussi grande et légitime soit notre souhait de nous "développer" nous ne sommes pas condamnés à refaire les mêmes erreurs commises par d’autres pays, dont le Nigéria dans la gestion de ses ressources pétrolières en terme de catastrophes provoqués sur l’environnement.

    • 7 mai 2014 à 21:58 | reglisse (#6117) répond à Rakotoasitera Fidy

      Vous me demandez combien faut il de dollars pour sauver Madagascar ?
      Quelle bonne blague !
      Je vais d’abord vous répondre par une question ?
      Combien coute chaque année la déforestation à Madagasikara ???
      Chaque année le hatsake fait disparaitre des milliers d’ha de forêt. Chaque année la production de charbon de bois fait disparaitre des dizaines de milliers d’ha de forêt.
      La déforestation est estimée entre 100 000 et 200 000 ha chaque année par l’IRD.
      De la déforestation découlent, et le terme est choisi, l’érosion et la disparition de terres arables.
      Alors doit on continuer comme cela ?
      La forêt primaire fait partie du trésor malgache. C’est un sanctuaire naturel que les scientifiques du monde entier viennent etudier.
      Voulez vous le faire disparaitre ?
      Vous voulez parler dollars pour ne pas entendre que Madagasikara est en danger, car quand tout aura été brulé, comment fera t on cuire le riz ???
      La Chine est pour vous un exemple, mais les chinois ne sont pas malagasy.
      Et en Chine pour arriver ou ils en sont, il a fallu plusieurs révolutions !
      Alors, je vous propose une révolution à 500 millions de dollars.
      Fourniture par l’état malagasy d’un réchaud à gaz gratuit + une bouteille de gaz 13 kg gratuite et ce pour chaque foyer.
      Reconversion de tous ceux qui travaillaient dans la branche charbon de bois vers la distribution des réchauds, des bouteilles de gaz, vers l’entretien et la sauvegarde des forets, des plantations d’arbres et végétaux de forêts...
      Alignement du marché en ariary de la bouteille de gaz sur l’équivalent charbon de bois, réglé par l’état malagasy.
      Et bien sur, interdiction du charbon de bois !
      Voila, pour 500 millions de dollars, vous vous payez une petite révolution RENTABLE pour les années futures...
      Alors comment proposer, discuter, réaliser quand l’état n’a pas un sou vaillant ?
      C’est le propre d’une révolution !
      Et les chinois comme plein d’autres peuples l’ont fait !

    • 8 mai 2014 à 09:24 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à reglisse

      Eh bien voilà les réponses que j’attendais , de kozobe et de reglisse

    • 8 mai 2014 à 09:26 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à Rakotoasitera Fidy

      N’empèche qu’il faille encore une petite provocation pour faire sortir ces réponses

    • 8 mai 2014 à 12:15 | Pierre-Emmanuel Féga (#8355) répond à reglisse

      Merci beaucoup pour vos propositions de solutions. Au moins vous en donnez quel qu’unes. Les invectives et le passage aux insultes en malagasy ne font que renforcer le pouvoir des nuisibles. Je n’ajouterai qu’une seule pensée : Madagascar est Le Laboratoire de l’avenir de l’être humain. Ce n’est pas le pays des Ancêtres, c’est celui de nos Enfants. Si on ne tente rien Ici, pensez-vous que les habitants de La Grande Île Rouge auront un ticket prioritaire pour la planète Mars ? Peut-être ceux qui ont des nationalités multiples, comme de multiples comptes en banque et de multiples 4x4. Merci La Tribune.

    • 8 mai 2014 à 13:28 | Turping (#1235) répond à Pierre-Emmanuel Féga

      - Madagascar normalement c’est l’héritage de la terre des ancêtres mais non pas celui de la colonisation ni du néocolonialisme sous d’autres formes ,l’une des raisons pour laquelle ne faisant pas avancer ce pays à cause de la perte d’identité de ses valeurs ancêstrales .Je pèse bien mes mots .
      - Les échanges en malgaches ne signifient pas forcément passage aux insultes invectives en malagasy ,ni de la haine ...la preuve nous n’avons pas perdu notre "langue " ,le patrimoine culturel ,d’où la discussion en malgache quand un(e) malagche formule son sujet intéressant en malgache.Si le texte était en anglais on aurait pu discuter aussi en anglais comme langue universelle.

      - Propositions des idées ,de solutions ,etc...pourraient provenir de l’ensemble des forumistes .

      - Ce pays demande un réveil ....d’action collective ,un pays ouvert à tout le monde à condition de pouvoir conserver son identité culturelle ,un pays qui dépasse la notion de colonisation afin de retourner aux sources .
      Le retour aux sources ,de vraies identités culturelles permettront aux enfants de sortir du vrai bourbier ,d’éviter le bouc émissaire .
      - Il était temps que nos dirigeants en prennent conscience....

  • 7 mai 2014 à 20:55 | jansi (#6474)

    Mada ne s’en sortira jamais si le gouvernement ne tient pas le cap d’un plan bien détermine a l’avance sur lequel chaque ministre aura un rôle a jouer selon la même partition écrite par HR .

    Or j’ai beaucoup de doute que KR soit un vrai chef d’orchestre.
    Au contraire, il va faire comme comme tous les ministres de son gouvernement. Jouer perso et oublier de passer la balle au mieux place.

    Ce sera un gouvernement qui agira malheureusement dans le désordre ou le chacun pour soi régnera. Et comme en plus on a une assemblée nationale sans programme gouvernementale cohérent en main pour pouvoir en assurer le contrôle d’exécution, et avec des députés plutôt occupes a autre chose, le résultat de cette première étape du mandat de HR sera catastrophique pour le développement du pays.

    Rien qu’à écouter tous ces ministres qui avancent leurs programmes sectoriels alors même que le PM n’a pas encore présenté son discours programme, je vois d’ici la cacophonie gouvernementale qui en découlera.

    J’espère avoir tort.

  • 7 mai 2014 à 22:44 | Turping (#1235)

    L’auteur a bien spécifié ,la Chine n’est plus un pays émergent mais un pays très avancé .
    - La Chine fait partie d’un grand pays exportateur de pétrole (l’offre ne suit même plus la demande ).
    - Un pays pollué malgré sa technologie ,sa croissance ,son PIB qui grimpe en permanence.
    - Un pays qui attire beaucoup d’investisseurs ,voire des mains d’oeuvre pour l’exportation .Balance commercial excédentaire en détenant la plus importante réserve en or ,de bons de trésor américain.
    - L’Afrique fait partie du partenariat potentiel de la Chine ,comme zone de dépotoir de leurs produits de bas de gamme .
    - Même l’Europe ne parvenait pas à contrôler l’importation venant de Chine avec les produits de "contre-façon" ,y compris les médicaments .

    - Concernant Madgascar sans être un pays producteur potentiel à l’écart de la Chine ,la pollution règne déjà dans les grandes villes comme à Antananarivo ,etc....(pollutions des véhicules où l’absence règles strictes ,le contrôle technique ne font qu’envenimer déjà la santé publique où le seuil de la tolérance dépasse déjà 5à 6 fois la norme autorisée ).
    - La problématique avec la Chine c’est la forme de néocolonisation sous forme commerciale même si la Chine ne s’immisce pas dans l’ingérence interne d’un pays souverain.
    - L’Histoire de Daewoo pendant l’ère Ravalomanana ne sera pas écartée dans le cadre où les businessmans chinois n’hésiteront à acheter ou louer (au prix modique) les terres malgaches pour faire de l’agriculure afin de produire dans les zones délocalisées à Madagascar , en Afrique,....
    - En utilisant les pesticides ,des produits toxiques permettant de surproduire irraisonnablement les terres arables fertiles ....sera un autre problème majeur car les chinois ne se contentent de leur production locale .
    - Personnellement ,c’est un grand "tort" de la part du gouvernement Kolo ,de ne pas avoir créé un grand ministère de l’écologie à aller dans le sens de la protection environnementale.
    - La déforestation en utilisation les charbons de bois estrévolue au XXIème siècle .
    - Les enérgies renouvelables sont les alternatives permettant d’évoluer ,respecter la nature quelque soit l’option choisie...car Madgascar a l’opportunité d’utiliser ses biodiversités (l’eau ,l’air ,le soleil) .
    - Les malgaches doivent produire raisonnablement pour satisfaire à l’autosuffisance alimentaire et aussi d’exporter en innovant les systèmes datant de la colonisation.

    • 7 mai 2014 à 22:47 | Turping (#1235) répond à Turping

      Rectif : La Chine fait partie d’un grand pays importateur de pétrole comme les USA,l’Europe,...

  • 7 mai 2014 à 23:59 | tsimahafotsy (#6734)

    Voilà un article à étudier pour tous ceux qui bavent d’admiration devant le " modèle chinois " et qui rêvent d’une dictature maoïste pour sortir Madagascar de la pauvreté ! Tous ceux qui pensent que la formule magique pour sortir durablement de la pauvreté c’est d’imiter " ceux qui ont réussi leur développement " , devraient avoir un peu de plomb dans la tête en lisant cet article !
    Le soa-toavina n’est pas un mot ni une notion démodée. Réétudions notre histoire et notre culture car la voie à suivre y est tout est indiquée !

    • 8 mai 2014 à 04:58 | valoha (#7124) répond à tsimahafotsy

      Io soatoavina voalazanao io no tokony hiaigana eo amin’ny lafiny fampandrosoana ny Tany manontolo ! Mila sy tokony miova ifotony ny rafitra mifototra @ soatoavina sy ny kolon-tsaina Malagasy ! Tsy dia misy mandinika io resaka farany io loatra ny namana eto @ TM kanefa anisan’ny fanalahidin’izao korontana, kolikoly, tsy-fandriampahalemana, fanaparam-pahefana, fanangoran-karem-pirenena tsy mendrika sy tsy ara-drariny, izay mitarika antsika hatrany mankany @ ny fahantrana tanteraka !
      Nosimbaina sy nopotehana ny kolon-tsaina sy ny soatoavina(mpanjanaka) satria hitan’ ireo vahiny fa mafy orina tokoa ny fiarahamonina Malagasy nisy teto ! Ary mbola mitohy izany ankehitriny(vaky fasana, halatra taolam-balo, fitiavan-tenan’ny manam-pahefana indrindra2, tsy fanajana ny maha-olona, samy maka ho azy, sns...) @ fomba maro samy hafa !
      Raha lasa ny sinoa dia nifototra t@ kolon-tsainy avokoa ny fampandrosoana ny taniny iray manontolo. Tsy naka tahaka be fahatany ny any ivelany izy ireo, fa kosa nisy lamina, rindra, rafitra niraisana narahina ! Ary izany rehetra zany dia nifototra t@ na kolon-tsaina sy firehan-kevitra mijery ny fiarahamoniny sy ny Taniny iray manontolo !
      Torak’izany ihany koa ny Japany ! Tany tsy dia manana akora fototra toa antsika, kanefa dia tafita lavitra noho ny kolon-tsainy sy ny soatoaviny izay lolohaviny an-tampin-doha. Miara-misalahy, miara-manao soroka miara-milanja sy tongotra miara-mamindra, mifanome tanana, mifarimbona, toa ny asa vadi-drano avokoa ny asa rehetra, na madinika na vaventy, ka na/ma-homby avokoa ary nitondra lavitra t@ ny fampandrosoana !
      Ny fiarovana ny zava-boaary dia tsy tokony olana @ ntsika mihintsy satria nisy teo @ Malagasy ny fitaizana hikolikoly sy hitandrina ny rano, maintso, ala, ny tontolo iainana ! Fa nopotehana, nokaramaina ny Malagasy ary nanao2 foana noho ny fahantrana nampanjakaina teto ka nahatonga izao fahavoazana goavana eto @ Firenena izao !(doro tanety, tsy fambolen-kazo, fitrandrahana tsy manara-dalana, fampiasana teknika tsy mahomby eo @ fambolena sy fiompiana ary ny jono, sns...). Mitarika @ ny fahasimbana sy fanapotehana ny tontolo misy antsika avokoa ny tsy fanajana ny toerana misy antsika !
      Koa raha isika no tsy manaja ny Tany misy antsika fa faly ny manimba sy mandrava lava, dia tsy mahagaga raha izao no toerana misy antsika ankehitriny ! Marihina anefa fa tsy mba toe-tsain’ny Malagasy fahiny ny manimba sy manapotika ny manodidina azy ary tsy manolo izany !
      Koa ny vaholana malaky dia ny mitaiza ny mponina @ fomba rehetra mba hamerenana ny kolon-tsaina, ny soatoavina @ ny laoniny ! Ho fototry ny asa fampandrosoana, ho fototry ny toe-tsaina amam-panahy, ho fototry ny fihavanana sy firahalahiana eo @ ny samy Malagasy !
      Handroso fatratra tokoa ity Nosy ity raha voaverina malaky eo @ isam-batan’ny Malagasy ny lova nomen’ny Teo Aloha antsika ara-panahy sy saina ! Ary tsara ny manipika etoana fa tsy ny vola na ny enti-manana no olana misy eto Gasikara fa ny fomba fitantanana, ny rafitra misy, ny toe-saina entina miara-miasa sy mamokatra ! Ka mety hiomehy ianareo mpamaky eto, na ihany koa mihevitra fa manofy atoandro na matory mitsanga, raha mahasahy milaza ny tena fa handroso malaky tokoa isika raha miverina mifototra @ ny soatoavina sy ny fahendrena nisy tany aloha isika Malagasy, na avy aiza na avy aiza !

    • 8 mai 2014 à 09:32 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à tsimahafotsy

      Soa-toavina ...

      Vite ne perdons plus de temps , apres cinquante ans d’indépendance réétudions notre histoire et suivons la voie tout indiquée

    • 8 mai 2014 à 09:36 | Turping (#1235) répond à valoha

      Salama,
      - Ny Sinoa ,ny Japany ,ny aziatika ,...araky ny voalazanao ,na dia nifanjanaka aza ,ny japany tsy nisy nahazanaka satria mafy be ara-koltoraly , sivilizasiona , ara-tafika.....

      - Sivilizasiona sinoa efa lasa lavitra be alohan’ny siviliasiona eropeana aza .

      - Miverina eo amintsika indray aho . Ny antsika ny kolo-tsaina ,ny firaisan-kina,ny soa toavina , nangerazan’ny mpanjanaka (zarazao hanjakana) .

      - Ny fizarazarana nisy teo amintsika izany ,tanindrana ,tanivo ....dia vokadratsin’ny fanjanahana ,toe-tsaina tsy an-tany ,tsy am-parafara satria ny fitondrana hatramin’izao dia politikan’ny (tany nodorana) ,samy manao izay mahavoky ny kibony sy maha feno ny paosiny fotsiny ,tsy misy drafitr’asa ,firaisan-kina ,fiarovam-pirenena .

      - Ny miaramila aza ,ny jeneraly sasany mihitsy no mpamatsy ny dahalo ,hangalatr’omby sy mamoaka ireo halatra miaraka @ tsikombakomba mba hanova ny taratasy sy hahafahana manondrana na mivarotra ireo halatra .

      - Ny olana amiko ,dia ilay toe-tsaina mihitsy no efa potika tanteraka sy nopotehina .

      - Na dia sari-bakolin’iLafrantsa aza i Tsiranana ,nanomboka tamin-dRatsiraka ,latsaka tanaty lavaka tanteraka ny firenena .

      - Io anie toy ny "contamination radiactive " e ! efa lomotra hatrany @ fotony e ! sarotra be ny fanadiovana satria ilay toe-tsaina mihitsy no efa voa tanteraka eo amintsika malagasy sy ny zavatra nolovaina .

      - Gasy ny tena ,tia tanindrazana tokoa ,na dia efa 29taona no niala tany @ firenena dia efa nahita lavitra ny zavatra tsy nety na dia t@ taona 1985 aza no niala tant ,nivezivezy teo foana .

      - Mbola hafa izany ny tontolo niainana talohan’ny taona 1975.

      - Raha no "congélé-na " ny maty t@ 1947 ka tsy nisy nangalatra ny taolam-patiny ,na mety mifoha ,angamba ireo niady t@ fitiavan-tanindrazana , angamba misy fiovana beny ao amintsika .

      - Ny malagasy izany tsy manana ny maha izy azy intsony e ! Tia mitsiriritra sy te hanankarena haingana daholo ,mahafantra ny zavatra tena tsara ,ny mpitondra ,ireo mpanao risoriso ,....ka ny fitondrana dia matetika mibanjina amin’izay daholo.Misy aza tena milaza fa tia tanindrabna be ,fa rehefa tonga aho dia lasa mivadika satria raha olona iray na roa no tena manao ny rariny sy ny hitsiny ,tsy mahaleo ny mitabe ,mamba be etsy an-kilany......

      - Ka eo izany ny tena olana eo am-pametrahana ny fanontaniana hoe ; rahoviana ny fahagagana no mety hiverina @ laoniny .

      - Amiko i Madagasikara dia tokony niverina t@ fitondranan’ny Mpanjaka vao nahazo fahaleovan-tena isika satria mbola tsy potika ,ny toe-tsaina ,.....mbola betsaka ireo tena tia tanindrazana ,ny zanaka ,na zafikelin’ny ireo .
      amapanjaka mbola velona .....
      - Ny fanjakana repoblika natolotry ny frantsay dia nomeny ara-taratasy fotsiny mba hitohizan’ny fanjakany an-kolaka hahafahany mamolavola ny toe-tsain’ireo mpitondra ,mapiady ,sns....sy manao am-paosy ny harenany ,hamatrahan’ny vola ,ny kapitaly any iveany ,sns....nefa ny fanampiana foana no dradradraina izay politika tsy entina miady ho an’ny vahoaka .....sy ny firenena.

      - Eny e ! ho hita eo ihany fa angamba mbola miandry " génération" maro vao tafavoaka tanteraka na mety tsy ho avotra intsony ny firenena raha toa ka miha sarotra hatrany ny firaisan-kina sy ritra tapitra toa ny tany karankaina ny firenena......

    • 8 mai 2014 à 09:51 | Turping (#1235) répond à Turping

      "Contamination radioactive"

    • 8 mai 2014 à 09:54 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à valoha

      Mitaiza ny ponina ...

      Mba azaonao lazaina ve ry valoha aiza ao Madagasikara no misy any io sekoly mitaiza
      ny ponina io ??

    • 8 mai 2014 à 10:00 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à Turping

      Hiverina @ fitondran’ny mpanjaka ...

      Ahoana ianao amin’izany ry tsymahafotsy ???

    • 8 mai 2014 à 10:04 | Turping (#1235) répond à Rakotoasitera Fidy

      Angamba ,i Valoha mbola hamaly anao.

      - Mitaiza ,fitaizana ,....ny sivisma ,ny fitiavan-tanindrazana ,firaisan-kina angamba no tian’i Valoha ,programa tokony haroso ampianarana ny ankizy malagasy ...

    • 8 mai 2014 à 10:18 | valoha (#7124) répond à Turping

      Ka eo indrindra no tsy mazava @ ny Malagasy ! Efa nataon’ny mpanjanaka (lafratsa) lomorina ny kolon-tsaina, ny soatoavina dia mbola mizitra mifikotra aminy ihany ! Efa hatramin’ny 1960 isika no nahita fa tsy nahahomby sy tsy nandroso fa nihemotra ny Firenena ! Inona lava ary ny ifikirana @ ity lafratsa ity ? F’angaha tsy misy firenena hafa azo ifampiraharahana sy ifandraisana ankoatr’i lafratsa e ? Izao hatramin’ireto Nosikely manodidina antsika lazaina sy ifikirany fa azy ! Izay sampan-draharaham-panjakana rehetra dia misy tsotsoka sy teny fratsay avokoa no ahitana ny taratasim-panjakana ! Toa manaiky izany isika fa tena mbola zana-tany fratsay marina !
      Ka raha mahatsapa ny Malagasy fa nopotehana ny toe-tsaina, natao izay nizarazarana sy izay naharava ny fihavanana Malagasy, tsy anjarantsika mahatsapa izany ve no mamerina @ ny toerany io harena goavana navelan’ny Razana ho antsika io ? Lalina anie izany firenena tsy manana ny kolon-tsainy, soatoaviny izany e ! Toa ny vatana tsy misy fanahy ! Mivezivezy tsy misy hasiny na lanjany eran-tany ny Firenena Malagasy ! Kanefa dia Tany sy Malagasy manana ny maha-izy azy eran-tany tokoa isika na ara-kolon-tsaina, na ara-toe-karena, na ara-tsaina, ara-panahy, sns...
      Misy tokoa ny namana etoana manambany ny maha-izy antsika noho ny tsy fahatsapany izany lanjan’izany kolon-tsaina izany angamba ! Tsy omen-tsiny izy ireo ! Fa izay mahatsapa ny dikany sy ny lanjan’ny soatoavina izay fototra nijoroan’ny fiarahamonina Malagasy kosa dia manana adidy sy andraikitra ifanome-tanana, na eto na @ fomba rehetra ny amerenana izany indray mba hanana ny toerany ny maha-Malagasy antsika any aoriana any fa tsy ho potika toa izao. Mampalahelo tokoa ny zavatra toa izao, ary tsy maintsy manana fikirizana sy finoana isika rehetra fa any andro iray tsy maintsy ho tafaverin-tsika ny maha-Malagasy antsika !
      Ka raha faly ny itanisa ny sinoa, ny eoropeana, ny amerikana eto hatrany isika dia ho lany fotoana ! Tsy tafita ho azy ireny tany ireny. Nisy fikirizana mafy, nisy fijaliana mafy, ady, fivoarana teo @ ny siansa izay niala t@ ny fiarahamoniny sy ny toe-kareny, niara-nanala ny taniny t@ ny fahantrana, niady t@ fandevozana sy ny tsy fahafahana, nitolona @ fahalalahana sy ny tany tan-dalana, niady @ ny zon’olombelona, ny fitoviana ara-piaviana, niady t@ ny elanelana nisy teo @ ny lahy sy ny vavy, niady t@ tsy-fandriampahalemana, sns...izay mbola ezaka mafy tokoa izany eto amintsika satria toa mandeha @ lalana mifanohitra amin’izany isika ! Mia-midi-kizo !!!
      Koa, amiko, ry namana Turping, dia andraikitra goavana ny mamerina @ ny fomba rehetra ny soatoavina, ny kolon-tsaina ho fototry ny fampandrosoana eo @ lafiny rehetra miala any amin’ny ambaratonga fototra(Fokontany) ! Tsy azo, ary tsy mety, ho jere-potsiny izao toe-draharaha maizina misy rehetra eto amin’ny Firenena izao, na eto isika na any ivelany, fa mahavoan-tsiny ! Mahazo tsiny fahatany @ ny Tany sy ny Lanitra isika izay manana ezaka ka tsy manolotra izany araka izay zaka ho an’ity Tany nipoirana ity ! Io no anisan’ny kely indrindra mety azo atolotra angamba ka mba hisarihana ny maro iray hina, iara-mikaondoha, iara-misalahy, iara-mitolona mba hampiverenana @ ny teo aloha ny soatoavina Malagasy !

    • 8 mai 2014 à 10:23 | valoha (#7124) répond à Turping

      Aleo tsy mamaly ny namana toa izao satria lany fotoana mifanasa-vangy etoana fotsiny isika isany ! Tsy tokony ilavo lefona toa intony ny Malagasy, indrindra fa ny nahita fahazavana rehetra, olona nahita sy mahay soratra, nandiha tany vahiny, nahita fiarahamonina hafa noho ny antsika mba hahafahany mandanjalanja ny dikan’ny Fiandrianam-pirenena, vahoaka Malagasy, fanabeazana Malagasy, fahendrena Malagasy. Izany no soatoavina Malagasy ! Ary fifampianarana avokoa na ny eto, na ny eny an-dalana, na ny any an-tsaha, na ny any an-tsekoly ! Tsy mendrika sy tsy mety ny manambany sy mandatsaka ambany ny an’ny tena - "Tahio ny an-tena fa ny an’olo tsy homeny e !"

    • 8 mai 2014 à 10:40 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à Turping

      Programa tokony haroso ampianarana ny ankizy malagasy .. misaotra anao

      Amin’ny fomba ahoana tokoa moa no ampidirana ao antsain’ny ny ankizy malagasy izany atao hoe soa-toavina izany

    • 8 mai 2014 à 10:48 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à valoha

      Tsy misy manambany sy mandatsaka ambany ny any tena eto ry valoha a !!

      Mahagaga , milaza ianao faha tsy amaly .. kanefany

    • 8 mai 2014 à 11:26 | tsimahafotsy (#6734) répond à valoha

      Miarahaba anareo ry namana Valoha sy Turping !
      Tsy misy hanalana ny zavatra voalazanao ry Valoha !
      Tena mitovy hevitra aminao aho ary efa soratako lava eto io resaka soa-toavina facteur essentiel du developpement économique io.
      Ireo tsy mahay ary tsy mahita raha tsy ny endrika ivelany ( la forme plus que le fond ) fotsiny dia tokony mba hieritreritra fa raha toa angé ny Sinoa sy ny Japoney sy ny hafa ka mandroso dia satria tsy very ao amin’ny ny maha Sinoa na Japoney azy è !
      Ny soa-toavina izay hadikako hoe : culture, valeurs spirituelles et morales, art de vivre ensemble d’un peuple, dia mafy be amin’ny r’izareo è !
      Ireo firenena ireo dia tsy peuple "abatardisé culturellement " akory ! Hainy tsara ny naka ny tany ivelany fa tsy izany akory no nanambaniny na nanariny ny maha izy azy !
      Ny zavatra maha kivy kely aho dia ny mahita ireo forumistes mihevitra fa ny ala-olana amin’ny fahantrana dia ny maka tahaka ny any ivelany ihany !
      Tsy mahagaga moa izany fa ny maro anisa dia ireo " bâtard acculturé " tsy mahafantatra intsony na gasy izy na frantsay ! Ny tena maro anisa aloha dia mihevi-tena ho vazaha ara-mpomba daholo satria izay no manjaka ! Impérialisme culturel oblige ! Et l’impérialisme culturel précède l’impérialisme économique qui débouche sur l’esclavage des esprits et la disparition d’un peuple !
      PS : mba jereo kely ilay préface nosoratan’ny Gustave Julien ka nadikako ao amin’ilay article hoe : Comment sortir durablement de la pauvreté ? sur MT.

    • 8 mai 2014 à 11:36 | tsimahafotsy (#6734) répond à Rakotoasitera Fidy

      Tsara rehefa tsy mifanasa vangy intsony fa mikoan-doha amin’ireo tena tia ny tanindrazany !

    • 8 mai 2014 à 11:37 | Turping (#1235) répond à valoha

      Namana Valoha ,
      Azoko tsara sy mazava ny tianao ambara .
      - Ny olana goavana anie ,tsy mipetraka fotsiny @ fitenenana ny "soa-toavina " .
      - Ny olana goavana ,dia ny fahaverezana tanateraka ny foto-kevitra malagasy mipetraka sy mibanjina eo @ fametrahana ny harena napetraky ny soatoavina ,izay noheverin’ireo malagasy sasantsany toa an’i "Vatomena" sy ny forongony,....fa fanandevozana ny teo @ samy malagasy .Ny fahatongavan’ i Galliéni izany no eritreretin’ireo gasy sasantsasany fa nialana t@ fanandevoizana noheverina fa nataon’ny mpanjaka ,(diso be) satria tsy zakan’ny vavon’ny maro ny resaka hoe mpanjaka ,andriana ,hova ,andevo ,tanindrana .....

      - Ka teo zany noho nahazaoan’ny mpanjanaka antsika satria hitany ny lesoka ka ny fizarazarana ara-poko no fiadiana nahomby nataon-dry zareo sy nametraka izay olona tiany ....
      nefa ataoko fa ireo mpanjaka nifandimby teo nanao izay nampety ,ny fifandraisana ,ny fomban-drazana rehetra...

      - Ny resaka hoe ,inona moa no tsy ialàna @ Lafratsa e ?
      Ka isika samy malagasy ve mety miray hina e ?

      - Amiko izany betsaka ny malagasy na ny mpitondra politika te hiala @ Lafratsa toy an-dry Ravalo,sns ..fa aza adino fa i Lafratsa manana ny lakile misahana sy mijery ireo tombotsoany foana ,manindry ....Ohatra eo @ fitantana ireo Nosy kely ,mety tsipazany vola kely ireo mpitondra na ataony @ fomba ankolaka maro samihafa izay hanesorana ireo mpitondra izay mety hivadika @ ireo tombotsoany ,sns .....ohatra ny samy gasy ihany no ampiadiany hanakaramany olona ....

      - Ilay izy izany mila miova toe-tsaina tanteraka ny mpitondra rehetra satria araky ny fitenena hoe ;ny mitabe tsy lanin’ny mamba .Ka raha tena miaraka isika ,tena miray hina ,tsy misy mpamadika .....ny mpitondra tsy mivaky loha @ izay harena ,na volabe hatolora azy eo....tafavoaka isika satria na ny frantsay aza ,tsy tafiditra eo intsony.
      I Madagasikara mantsy tafiditra ao @ tany voazarazara eo ambany zigan’ny frantsay foana ....

      - Ny firaisan-kina tanteraka ,ny firahalahina , ny fanaovana drafitr’asa isan’ambaratongany miala @ fokonolona dia mipetraka eo @ fitiavana tanindrazana tanterka an’i Madgasikara ,sy vahoaka voalohany indrindra ,tsy azon’iza na iza rebirebena .

      - Jereo ny tantaran’i Rakotondraibe Samuel t@ 1947 .
      "Aleony aza maty nahafoy ny vady aman-janany " toy izay namadika ny tanindrazany .Eo nizany ny tena olana goavana misy eo amintsika @ izao fotoana izao.

      - Ny japany anie ,t@ ady lehibe faharoa eran-tany ireny , betsaka ny nanao "Kamikaze" e , tsy nanaiky ny fanjanahana aminy lafiny an-kolaka rehetra .

      - Ny miaraka @ tany hafa : Allemagne ; Norvège ; Canada ; Suisse ;USA .....tsy olana rehefa ny samy gasyno afaka mamehy ny politika ao an-toerana voalohany indrindra .Tsy ady toerana hamenoana paosy fa tena ady goavana ho an’ny firenena ( io no fanapotehina nisy teo nanomboka t@ 1975).
      A+

    • 8 mai 2014 à 13:10 | Turping (#1235) répond à Rakotoasitera Fidy

      Ampidirina ao @ programa any an-tsekoly .Ny sivisma ,ny tantara sy ny jeografia ...sy ny fomba amam-panao ara-koltoraly atao @ tontolo hiainana(fanajana,ny fandriam-pahalemana, ny tena maha -malagasy ny gasy) .I Valoha milaza tetsy ambony io ,sady vaovao efa hita alefan’ny gazety (na fasana aza mbola misy mamaky ,ny taolam-paty aza mbola misy mangalatra ,amidy ,sns...).Ohatra iray fotsiny io ankoatran’ireo ohatra maro tsy voatan’isa...

    • 8 mai 2014 à 15:56 | valoha (#7124) répond à tsimahafotsy

      Mihombon-kevitra aminao tanteraka ry namana Tsimahafotsy !
      Raha toa izao avokoa ny fijerin’ny nahita fahazavana Malagasy dia tsy ho ela akory dia ho tafarina isika. Miara-mirindra, miara-mifanome-tanana, miara-mamadi-bainga ! Fahendrena Malagasy avokoa izany !
      Ary tena rehareha mihintsy ny fananana ny teny Malagasy sy ny fifanakalozana @ teny Malagasy etoana. Mahatsapa fa misy ny ho avin’ ny tenin-dRazana. Ny maro mitana ny kolon-tsaina mba tsy ho lasa entona !
      Mahavitrika sy mahatomady ny mamaky anareo sy ny naman Turping, ohatra ! Maro ihany koa ireo tsy ho voatanisa mitovy hevitra na dia izany aza ! Ary mino aho fa raha mba manana ny fahafahany ny Malagasy rehetra any @ ny Faritra misy eto dia ho maro ny miray hevitra sy fijery amintsika ! Fa tsy ny manakiana be fahatany isaky ny izao misy hevitra, izay hita sy voaporofo fa marina, mendrika sy mety ! Sy ihany koa faly ny ifanasa vangy amin’ny sasany etoana lava ! "Ny saonjo iray lohasaha, hono, tsy ilaozan’izay tsy mamarara" ! "Ny omby iray mandry tsy indray mifoha" !
      Koa, na dia izao ataon’ny Solombavambahoaka vaovao mitambatra sy miray feo izao dia efa mahavelom-bolo ! Eny fa na dia tsy mitovy fijery @ ny mpitondra ankehitriny sy ireo rehetra teo aloha aza ny tena dia efa misy hirika sy hazavana eo @ fiarahamonina Malagasy ka mahafaly.
      Fototry ny fanovana sy fandaliana ny soatoavina ! Raha tsy tia ny anao ianao, iza no ho andrasana ? Na ny foto-pisainana, na ny rafitra vaovao izay ajoro rehetra dia anaraka izany fijery sy fisainana vaovao izany, na ny toe-karena izay ajoro sy iaraha-mitantana isian’ny mangarahara dia hahomby avokoa raha mifototra @ ny maha-Malagasy antsika isika. Miray hina, miray saina, "iray vatsy iray aina" ! Averiberina etoana mihintsy izany satria marina, madio, tsy misy iadian-kevitra !
      Avy amin’ny fanajana ny kolon-tsainan-tsika, avy @ ny fifanajana, avy @ fifanabeazana na an-tsekoly na ivelany, avy @ ny famokarana mifarimbona, avy @ ny fitantanana ny firenena miaraka sy mirodo no ivoarana, ary mety hisongonana ny sinoa, ny braziliana, ny japany raha tsara lamina sy rindra isika samy Malagasy, fa tsy hiandry lava ny any ivelany hanampy, hanome an’itsy sy iroa, izay tsy bojo velively ! Iova fijery mora foana ireo mpitondra mandalina ny fitiavana ny mena miraviravy rehefa manomboka isika aty ambany ! Mila miala ifotony hatrany, ary manomboka @ ny tsirairay, avy any @ ny ambaratonga ambany indrindra ny famerenana ny maha-Malagasy antsika !

    • 8 mai 2014 à 16:50 | tsimahafotsy (#6734) répond à valoha

      Ny soson-kevitro dia mba ahita olona maromaro mitovy hevitra amin-tsika ho " force de propositions " amin’ireo mpitondra antsika.
      Hery Rajao dia samy mahalala fa comptable ary noho ny maha comptable azy dia tsy ho afaka aminy ny " atavisme du comptable qui ne raisonne que par les chiffres ".
      Efa nolazaiko sy nosoratako teto fa I de Gaulle sy Mitterand izay tena filoha-mpanjakana lehibe dia tena nitandrina tokoa ny " culture française" satria izy ireo dia tena nitsinjo ny maha " grande puissance " an’i Frantsa. Dia nanana ministre de la culture tena nahavita azy tokoa dia i André Malraux sy Jack Lang izany. Tsy hitako izany amin’izao fotoana izao amin’ity prezida Hery ity !

  • 8 mai 2014 à 08:45 | Isambilo (#4541)

    Développement durable et écologie ne peuvent qu’aller de paire. Par contre ils ne sont pas compatibles avec le libéralisme qui reste fidèle à la philosophie du renard libre dans le poulailler libre.
    Si les Verts français ont refusé de participer au gouvernement de Valls c’est parce que ce dernier a toujours été un homme de droite avec un léger parfum de racisme.

    • 8 mai 2014 à 11:03 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à Isambilo

      Je vais vous dire Isambilo

      Quand on trouvera les moyens (kozobe en termes crus a proposé les siens) de
      nourrir ces pauvres paysans malagasy qui sont obligés de pratiquer ces incendies pour SURVIVRE , alors cette belle foret malagasy sera et restera verte

      Il y a des approches qui vont dans ce sens et qui commencent à porter leur fruit

      Approches consistant à éduquer ces paysans à gagner de l’argent à la cueillette des plantes destinées aux parfums

      Si vous connaissez d’autres moyens pour que écologie et développement durable aille de pair à Madagasikara ...

    • 8 mai 2014 à 13:34 | olivier (#7062) répond à Rakotoasitera Fidy

      La cueillettes de plantes à parfums sur les Hauts Plateaux ?

      Tiens donc…

      A part le Geranium, qui est cultivé, il n’y a pas de plantes à Parfum dans cette zone…

      Et si vous parlez de ravintsara ou autres HE exotiques destinées a l’aromathérapie voire la pharmacie…les volumes sont dérisoires, et les commandes en chute libre…

      Je vous invite a regarder les statistiques d’exportations d’essence :
      95% : Essence de feuille de Girofle (Tamatave)
      4% : Ylang (Nosy Bé)
      1%….quelques bricoles…

      Pourquoi ?
      Probleme de productivité et de compétitivité avec l’Inde, la Chine, le Viet Nam…etc.

      Il va falloir trouver autre chose..

      OR

    • 8 mai 2014 à 13:55 | Turping (#1235) répond à Rakotoasitera Fidy

      Fidy,
      Il y a des choix pour produire mieux et aussi de préserver le monde environnemental ....sans faire recours forcément aux pesticides par exemple .

      - Le choix de l’énergie éolienne (électricité ) fourni par le vent,ou le fleuve de Betsiboka qui déverse des millions ne m3 d’eau à la mer sans être utilisé à bon escient alors qu’on parle de la ruine du Jirama ,de l’ingérence etc....alors que le délestage récurrent touche quotidiennement les foyers malgaches et aussi la facture salée .
      - Les aides ,les investissements à part le relancement socio-éconmique devrait aller dans ce sens .
      - La Biologie c’est mon domaine et c’est la raison pour laquelle je partage mon avis .
      - Par exemple le chlordécone ,un pesticide qui pollue fortement les terres ,produits toxiques non biodégradables ont fait des victimes ,des cancers liés à ce produits et les autres similaires....
      - Ce cas est un cas révélé récemment alors que les scientiques savaient déjà les effets néfastes auparavant en continuant à les utiliser en Martinique ,Guadeloupe .
      - Alors que la politique normalement ,ce n’est pas seulement pour les intérêts économiques de la France par exemple à produire mieux dans le DOM-TOM mais aussi une politique humaine.
      - Pour la Chine ,Madagascar ,l’Afrique ,la France etc.....nos concitoyens ,nos politiciens devraient être à la hauteur ,en mesure de protéger son monde environnemental .....tout en parlant de dévéloppement ,de l’ humanisme....
      Ci-joint un lien concernant le chlordécone.
      http://www.naturavox.fr/sante/Pollution-par-les-pesticides-en-Martinique-et-Guadeloupe

    • 8 mai 2014 à 13:58 | Turping (#1235) répond à Turping

      ....scientifiques....

    • 8 mai 2014 à 14:01 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à olivier

      Ce sont des approches olivier

      Initiées par un français , vous l’avez peut etre vu : quand il vient à Paris il est toujours coiffé de son chapeau cow-boy

      Si vous , vous trouvez autres choses qui empecheraient ces incendies dites le

      Comme vous le dites si bien

    • 8 mai 2014 à 14:37 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à Turping

      Turping , Tsimahafotsy , valoha

      La question majeure est celle ci

      Quel est le modèle du contenant dans lequel vous voulez développer Madagasikara ??

      Car ce que vous dites je l’ai entendu moulte fois durant ces
      quarante dernières années

      Et j’aimerai bien encore vivre plusieurs dizaines d’années mais si ce fameux contenant reste tel quel , j’ai bien peur que dans quarante ans vos questions
      seront toujours d’actualité

      Je ne sais pas quelles sont vos religions ?

      Moi je suis protestant et dans ma paroisse fpma toute la ’messe’ se fait en malagasy et en français , pour la bonne raison que si on enlevait la partie
      française il n’y aura plus de jeunes qui viendront

      Alors , on rentre tous à Madagasikara et on met en place un mouvement pour appliquer ces idées ou on se contente de se mettre du plomb dans la tète ???

    • 8 mai 2014 à 15:16 | Turping (#1235) répond à Rakotoasitera Fidy

      Fidy ,
      Nous avons discuté plusieurs fois aussi sur ce sujet.
      - Dévéloppement durable(agriculture ,pisciculture aiculture,....) reposant sur le patrimoine culturel.
      - Respect de l’environnement .
      - Innovations ,constructions de routes ,des infrastructures ,urbanismes.
      - Priorité du système éducatif ,gratuité de l’enseignement et l’obligation jusqu’à un certain âge : 15ans au moins pour quitter le banc des écoles afin de combattre l’illétrisme et l’inégalité de chance).
      - Parité homme/femme pour le dévéloppement.
      - Emancipation de la génération des jeunes dans la vie active.
      - La santé ,les soins accessibles par tout le monde sans faire l’objet de discrimination.
      Pour ce faire ,il était temps que politicards changent leur fusil de chasse,de mentalité pour consacrer leur énergie au dévéloppement réel ,partagé de ce pays après leurs intérêts personnels .

      - La démocratie oblige (je m’étais aperçu que vous ne partagez trop cet avis).
      - Lutte contre la corruption.
      - Lutte contre les trafics illicites et les impunités.
      - Séparation du pouvoir et la justice .
      - L’acceptation ou création du statut politique de l’opposition pour éviter les dérives étatiques .
      - Souveraineté de l’état et du peuple malagache .
      - Tongotra miara mamoindra ,soroka miara milanja .
      - L’instauration des institution fortes mais non pas des hommes forts pour se remplir les poches ,(la diktat ,le népotisme,les conflits d’intérêts ,la guerre de fauteuil.....
      - Rétablissement d’un vrai état de droit basant sur le respect mutuel .
      - Le mérite du travail.
      - Lutte contre l’insécurité ....

      Après ,le programme prononcé par chaque prétendant ne reste que des promesses pour berner le peuple mais devrait être accompagné par des actes tangibles ...de bilan positif sur lequel les débats sont discutés en permanence.
      - En parlant du MAP ,AGOA,....par l’ancien président Ravalomanana .Ces projets ,Hery et Kolo doivent remettre en question même s’ils envisagent de faire autrement, des projets en parallèles .
      - Le projet sur l’écologie n’est pas négligeable et mérite un débat très approfondi car les rejets de gaz toxiques patr les échappements ,les pollutions ....ont des impacts directs avec la santé...

      - Sur le côté énergétique Madagascar est très en retard ,qui que ce soit était ou sont au pouvoir.

      - La politique ne se focalise pas seulement autour de la guerre de "fauteuil " du ventre mais aussi sur l’avancement technologique et c’est la raison pour laquelle j’ai parlé de l’énergie propre(éolienne ,photovoltaique ,etc...) .L’île Maurice nous dévance largement de ce côté là.

      - En gros ,il faut vraiment du concret ,de définir ce que c’est le rôle censé d’être accompli par nos politicards pour créer ,préserver les valeurs communes pour des intérêts communs .Des rôles partagés collectivement pour faire avancer ce pays .

      - Création de la HCJ(haute cour de la justice ) afin d’éviter l’exil ,le coup d’état ,etc.....
      - Après on peut parler de la réconciliation nationale .

    • 8 mai 2014 à 15:32 | Turping (#1235) répond à Rakotoasitera Fidy

      Concernant la réligion ,juis de confession protestante comme vous ,pratiquant même si je ne vais à l’église tous les Dimanche .
      - Tsimahafotsy ,si ma mémoire est bonne ,il est athée .Je ne fais pas de polémique de ce côté là ,chacun a sa conception (catholique,adventiste,etc..)il faut le respecter.
      - La séparation du pouvoir et l’église doivent être mise en application si l’état veut rester neutre ,laic.
      - Sur d’ordre moral l’église a beaucoup d’influence ,ce une des raisons pour laquelle Madgascar a échappé à la guerre civile ,etc....car beaucoup de malgaches restent croyant sans voler dans la caisse de l’état.
      - Il faut faire attention aux dérives sectaires.

    • 8 mai 2014 à 15:33 | Turping (#1235) répond à Turping

      Rectif :...je suis de confession...

    • 8 mai 2014 à 15:39 | olivier (#7062) répond à Rakotoasitera Fidy

      Je connais très bien OB, le vendeur d’échantillons, qui fait venir des stagiaires d’Europe "à leur charge"…
      Vendre du rêve…et des échantillons : tel est son créneau..

      Pourquoi les paysans brulent ils les forets ?

      1) pour produire et vendre du charbon de bois : pour leur consommation et alimenter l’important marché des villes..
      Il faudra donc subventionner des énergies alternatives, afin qu’elles puissent être compétitives…

      2) pour défricher des terres, et les cultiver : il est urgent que l’état DONNE des terrains domaniaux aux paysans malagasy…comme le Kenya l’a fait en son temps..au lieu de maintenir un système archaïque et corrompu jusqu’à la moelle….
      Mais comme les meilleurs terres sont convoitées par les "notables" et autres "roitelets" du coin…autant dire que de puissant lobby s’opposeront à ce genre d’initiative…

      3) pour protester contre la mainmises de quelques privilégiés qui se partagent les richesses forestières (Forets de pins, d’eucalyptus)…Vous savez ? les copains du ministres, les notables du coin…qui se sont succédés depuis des décennies..

      4) accidentellement, pour hâter la production d’herbe verte destinée au bétail, avant la saison des pluies : Un état défaillant ne peut pas lutter efficacement contre ces gens, les gendarmes étant trop occupés à louer leurs fusils, ou racketter les camionneur sur la route..

      Alors voilà.." il faut et yapluska"…

      OR

    • 8 mai 2014 à 17:19 | tsimahafotsy (#6734) répond à olivier

      Bonjour !
      Supprimer cette armée de pacotille et budgétivore, à part la gendarmerie pour la sécurité intérieure, et recycler et former les galonnés et les bidasses en armée de développement civique.
      Les envoyer faire de l’alphabétisation, de la vulgarisation agricole, en soldats de la protection de l’environnement et de la lutte contre le tavy.
      Tous les bâtiments occupés par les militaires, où que ce soit, transformés en école,en bibliothèque, en maison de la culture, des lieux de conférence et d’échanges. Des bâtiments ouverts 24/24 heures pour que tous ceux qui sont à l’étroit chez eux puissent y venir étudier et réviser. Les ex-galonnés super diplômés pourraient très bien se changer en professeurs bénévoles puisqu’ils gardent leur solde.
      Mais peut-être que nous avons peur d’être attaqués par Les Comores ou les Seychelles, c’est pourquoi nous entretenons cette armée de pacotille ! lol !

    • 8 mai 2014 à 18:36 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à tsimahafotsy

      Pas si lol que ça tsimahafotsy !!!

      J’ai demandé à un galonné de lire votre post , il était venu ici avec sa femme
      il y a deux ans ... il a été bien ’arrosé’ par le GTT , il avait eu le malheur de faire une ’conférence’ dans un temple protestant de la région parisienne
      (au fait turping m’a dit que vous etes athée)

      Bref ... aura t’il le courage de vous répondre ??

    • 8 mai 2014 à 21:50 | tsimahafotsy (#6734) répond à Rakotoasitera Fidy

      Le temps des hommes n’est pas le temps de la politique, et le temps de la politique n’est pas le temps de l’histoire d’un peuple.

    • 9 mai 2014 à 00:16 | tsimahafotsy (#6734) répond à Turping

      Votre mémoire est bonne Turping !

    • 9 mai 2014 à 09:34 | olivier (#7062) répond à tsimahafotsy

      Effectivement…

      Je vote pour !

       :)

      OR

  • 8 mai 2014 à 16:12 | maloka (#8357)

    Ce qui fascine c’est cette capacité des chinois à manier à leur aise les outils et composants des échanges commerciaux mondiaux, tout en faisant fi des vieux et célèbres préceptes européens, pour réussir à déplacer le centre de gravité du pouvoir économique global en leur faveur.

    Toutes les mesures économiques chinoises, sans exception, sont taxées par les occidentaux de scandaleuses, d’artificielles voire d’illégales. Les chinois n’y prêtent aucunement attention d’autant plus qu’il est vu, su et connu de tout le monde que les occidentaux se débattent dans leurs propres problèmes auto-infligés. Désormais, il faudra, par exemple, que la France démontre qu’elle est en mesure d’innover, en transformant son épargne en action, ou en inventant une nouvelle théorie politique qui assure durablement la garantie des droits de l’homme, de la démocratie, du respect de l’environnement et, par extension, de sa place parmi les futures Grands avec son 0,3% de croissance économique.

    Hélas, que de déception quand on lit les nombreux articles occidentaux publiés sur les toiles à propos de l’économie chinoise qui, tous, se contentent de faire un constat avec chiffres, tableaux et graphiques à l’appui pour finalement ne dire qu’une chose : la croissance du PIB chinois ne cesse de ralentir depuis (de 14,2% en 2007 à 7,7% en 2013). Certes, une telle information est vitale, ne fut-ce que, pour alimenter le besoin en masturbation intellectuelle, faute de découvrir la clef de voute de la structure économique de ce terrible ennemi. De même, constater que la Chine entre dans sa phase de développement durable est une (demi-)information, essayer d’en esquisser le modèle en est une autre. Pour preuve, en 15 ans, la Chine n’a cessé de défier (violer) les principes de base de la théorie économique occidentale pour asseoir sa suprématie, est-ce maintenant qu’elle adoptera un modèle de développement durable, fabriqué dans un laboratoire universitaire occidental, destiné à être parachuté dans des pays pauvres comme le notre ?

    Cela dit, la performance de l’économie chinoise sur le plan global nous importe peu si on n’arrive pas à établir un lien entre ce qu’il nous faut, immédiatement, et ce que la Chine peut nous proposer. Pour ce faire deux remparts doivent être bien construits :

    D’un côté, comme bretton woods ont failli à leur mission en 30 ans d’infructueuse coopération, ils représentent plus un obstacle qu’ils ne servent de moteur de développement pour notre pays. Il est clair que nos besoins de financements sont au-delà de ce que sont en mesure d’assumer ces bailleurs. En outre, le malaise des occidentaux implique qu’une quelconque substantielle recapitalisation, en notre faveur, n’est pas à l’ordre du jour. En revanche, les BRICS ont fait leurs preuves. En effet, ils nous tendent la main avec la création de la nouvelle banque destinée à mobiliser les ressources pour les projets d’infrastructures des pays pauvres. Il est temps de faire le choix et ne pas rater cette belle opportunité, à saisir sans modération, à moins qu’il soit écrit quelque part qu’il est interdit de préférer les BRICS aux bretton woods !

    De l’autre, bien que le partenariat Chine-Afrique est qualifié par Ban Ki-Moon comme étant l’un des exemples de réussite de la coopération Sud-Sud, notre pays (qui, déjà submergé par l’océan des Indiens) doit s’armer de vigilances (Politiques) au risque d’être engloutis, littéralement, par l’invasion chinoise.

    • 8 mai 2014 à 17:18 | Turping (#1235) répond à maloka

      Ces pays à forte croissance :BRICS(Brésil ,Russie , Inde,Chine ,Afrique du Sud) ,même si l’auteur parle de la fin de l’émergence ,ces pays tiennent la route vers le dévéloppement durable ,vers la démocratie ,.....
      - Avec la mondialisation ,la vitesse exponentielle que connaissent ces pays en terme de dévéloppement reste un phénomène spectaculaire à l’instar de Madagascar qui reste à l’écart sans rien profiter.
      - Le paradoxe est là ,car au lieu d’avancer nous avons vécu des crises profondes à reculons surtout pendant la période de transition . Nous assistons actuellement au scénario du genre " catch smackdown" politique où tous les coups sont permis pour faire l’assainissement du paysage politique,espérons -le enfin pour le décollage économique,le réveil après un long temps de latence. Les BRICS n’ont pas de forte politique étrangère bien définie mais il y a certains points commun, comme l’équilibre des relations internationales avec les États-Unis ou encore la défense du concept de souveraineté nationale. La Russie, la Chine et l’Inde ont toujours pratiqué une politique d’indépendance envers les États-Unis. La nouveauté dans le BRICS, c’est que le Brésil, lui aussi, a rejoint le « club » des pays critiques envers la politique américaine. L’un des actes fondateurs de la politique du BRICS est la non-reconnaissance du Kosovo. En effet, aucun des membres n’a reconnu le Kosovo jusqu’à présent, alors que Washington pratique un lobbying important pour la reconnaissance de l’ex-république.

      Les BRICS se sont aussi opposés aux interventions armées en Libye et en Côte d’Ivoire. Même si tous ne sont pas des membres actuels du Conseil de sécurité (seules la Chine et la Russie y sont des membres permanents), ils se sont abstenus lors du vote de la résolution sur la Libye[17].

      Plus récemment les BRICS se sont dits opposés à toute livraison d’armes à l’opposition armée au président syrien Bachar al-Assad.

      De manière générale les BRICS plaident pour une refondation des organisations internationales comme le Conseil de Sécurité de l’ONU et les organisations de Bretton Woods (FMI, Banque mondiale) dans un sens qui reflète mieux l’émergence des nouvelles puissances et le caractère multipolaire du monde au XXIe siècle[18].

      Grosso modo ,malgré l’émergence de ces pays sus cités ,l’indice dévéloppement humain reste inégalitaire comme en Inde, comme la répartition inégalitaire de richesse comme la richesse entre les régions au Brésil ,etc.... en Russie la mondialisation a créé des milliardaires ,d’oligarques ,...

      - Madagascar a profité un peu de la croissance au début de l’année 2002 afin de réplonger complètement dans le chaos ,une décennie plus tard .
      - A retenir ,les BRICS même si leurs positions n’ont que pour vocation d’expansion commerciale ne s’immiscent pas directement dans la politique interne d’un pays souverain ,leur partenariat.Leur arme c’est le commerce en général contrairement aux empires coloniaux .

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS