Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 21 octobre 2019
Antananarivo | 10h02
 

Politique

Toamasina

La démocratie est bafouée selon le collectif des candidats aux législatifs

lundi 8 juillet | Arena R.

Un collectif des candidats aux élections législatives, dirigé entre autres par le candidat député du district de Toamasina, Henri Rakotomalala alias Riri Be, a indiqué le week-end dernier que la démocratie est bafouée à Madagascar. Les décisions prises et rendues publiques récemment par la Haute cour constitutionnelle (HCC) laissent croire qu’il n’y a plus de démocratie dans le pays, regrette-t-il. La non-considération de plus de 600 requêtes en contentieux électoraux par les hauts conseillers constitutionnels en est en cause.

« Nombreux résultats auraient pu être annulés pour cause d’irrégularités et d’anomalies et nombreux candidats auraient pu être disqualifiés au vu notamment les doléances déposées par les candidats, les partis politiques, les organisations de la société civile et les simples citoyens avec des preuves à l’appui », indique Riri Be. Mais elles ont été rejetées en bloc ou presque par les juges des contentieux électoraux pour diverses raisons.

A cause de cela, le collectif accuse les membres de la HCC d’avoir agi en défaveur de la démocratie. « Il est certain que des ordres venus d’en haut sont tombés exigeant de ne pas prendre en compte les plaintes reçues », lance-t-il. Ainsi, pour ce collectif, l’heure est grave à Madagascar.

26 commentaires

Vos commentaires

  • 8 juillet à 11:17 | DanBe (#2256)

    Les mauvais perdant espèrent un troisième tour...
    Il crient, pleurent, se plaignent...
    Et ils parlent de DEMOCRATIE... quand ça les arrangent et sont prêt à la piétiner... quand ça les arrangent.
    Quand les fautes, tricheries, erreurs, et autres ne changent pas les résultats, même avec des "preuves à l’appui", même avec 10 000 recours si on veut ou si on le temps et les moyens, ces méthodes deviennent ridicules.
    Tous ces perdants devraient plutôt se mobiliser pour les prochaines élections, au lieu de perdre leur temps sur un troisième tour qui n’aura pas lieu.

    • 8 juillet à 13:19 | Ibalitakely (#9342) répond à DanBe

      Mais vous faites semblant d’oublier qu’il y a aussi LES MAUVAIS GAGNANTS tricheurs voleurs menteurs corrupteurs tsindribokotreurs !!

  • 8 juillet à 11:21 | Vohitra (#7654)

    Riribe ?

    C etait l ancien dirigeant de l Association Zatovo il me semble, un fidele supporter de Deba dans le temps, et on croyait l avoir apercu dans les manifestations journalieres devant le palais de la Haute Cour dans l attente des resultats officiels de la derniere presidentielle.

    Il n avait pas pu s opposer a la marche du rouleau compresseur programme pour gagner, trop faible pour s opposer et trop compromis pour etre credible.

    A quoi bon persister a vouloir participer dans une competition dans laquelle les reglements sont difficile a cerner pour plusieurs raisons ?

    Requetes recevables, requetes credibles, requetes comportant d arguments et preuves fiables, les types de preuves credibles et fiables, est-ce que ceux qui avaient participe a ces competitions electorales avaient pu recevoir des formations adequates y afferentes ?

    • 8 juillet à 11:41 | rebey (#9809) répond à Vohitra

      RIRIBE est mauvais,je suis d’accord avec toi, mais cela ne veut pas dire que ceux qui ont été validés par le HCC sont forcement bons, voyons voir :
      Jao jean, Voninahitse, Rossy, Rabetaintsofina, Irma naharimamy, Rolland Ratsiraka, etc...
      Des requetes en annulation ont été deposés contre ces gens ? qu’en dis tu ?

    • 8 juillet à 11:50 | Behantra (#9165) répond à Vohitra

      Bonjour Vohita

      Oui c’est bien le riribé , ratsirakiste

      J’aime bien le : rouleau compresseur programmé pour gagner

      Quant à , recevoir des formations ... pourquoi faire en fait

      Voyez ce qui se passe en France avec les Cahuzac , Balkany et mème Raymond Barre

      Est ce parcequ’ils ont été trop formés pour qu’ils se permettent de mentir et de se conduire de la sorte

       ??

    • 8 juillet à 12:11 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Rebey,

      Requetes en annulation ?

      C est louable de les avoir deposees, mais sont-elles recevables et credibles aux yeux des juges electoraux ?

      On se souvenait tous de la fameuse declaration " azo raisina fa tsy mitombina".

      On se souvenait tous du non respect de l article 72 de la Constitution a propos du mandat imperatif des deputes lors du quinquenat precedent, et de l implication et roles politiques tenus par les juges lors de la motion de decheance contre le PR toujours lors du dernier quinquenat.

      L actuel presidente du Conseil Superieur pour l Integrite en avait fait des remarques pertinentes y afferentes quand elle faisait partie du SEFAFI dans le temps, mais actuellement, rien n a change du tout. C est dommage.

      C est l impasse totale voyons !

      On change de joueurs, mais on reste sur la meme table, cette table qui ne fait que favoriser les tricheurs et les crapules.

    • 8 juillet à 12:23 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Behantra,

      On sait tous qu il n y a plus de recours une fois que la Haute Cour juge et prenne ses decisions.

      Mais a mon avis, la Haute Cour ou un autre organisme independant, compte tenu du contexte qui prevaut ici, aurait du dispense des formations destines aux candidats ou a leurs mandataires sur les requetes valables pouvant servir de materiels et preuves credibles en cas de contentieux electoraux, et cela en amont du scrutin.

      A ce que je sache, rien n a ete fait dans ce sens.

      Bref, les des sont pipes des le debut, rien ne sert de persister a jouer un semblant de jeu democratique

  • 8 juillet à 11:24 | Behantra (#9165)

    Il n’est point question de trosième tour Dan Be ?

    Donc si je comprends bien : les bons perdants pour vous sont ceux qui doivent fermer leur gueule ..

    Et pourquoi vous ’l’ouvrez’ ... puisque vous vous considérez comme un bon gagnant

    • 8 juillet à 11:48 | DanBe (#2256) répond à Behantra

      Cher Behantra, vous voilà bien tranchant et agressif…

      Seriez vous un de ces adeptes du troisième tour ?

      Je ne suis pas un « bon gagnant », je n’étais pas candidat et je n’ai fait campagne pour personne.

      Et vous, en fait, pourquoi vous « l’ouvrez » ? Pour la démocratie…

  • 8 juillet à 11:25 | Jipo (#4988)

    Bonjour
    Ce rit-riz bé est dans le secret des Dieux et doit certainement avoir ses entrées au près de la HCC, qui faute d’ indiscrétion aurait laissé fuiter ces informations, y aura-il des traitres dans cette institution, pour ne pas dire corporation de mafieux franc mac & C/° ?
    Allon allons jipo pas de conspirationnisme, pas d’ amalgame, pas de stigmatisation !
    allez riz riz bé éclairez donc notre @ investigateur des médias : des noms ...
    "Demos cratos" manque pas un "RA" devant quelque part ?
    ça fait pas très local ce mot , encore un produit d’ importation que ça ne m’ étonnerait pas ...
    De conclure / 1 question à "paratazato" : Le demoscratos est-il soluble dans le Fihavavana ?

  • 8 juillet à 12:08 | Behantra (#9165)

    DanBe

    Je ne suis point agressif.. ni un partisan de ce que vous appelez troisième tour , d’ailleurs j’aimerai bien savoir qui est le journaleux qui a inventé et lancé ce slogan

    Et puisque vous parlez de ’démocratie’ : êtes vous favorable à sa suppression pour faciliter la mise en place d’une dictature éclairée ??

    • 8 juillet à 12:57 | DanBe (#2256) répond à Behantra

      Behantra

      Pour le troisième tour, franchement, je ne me suis inspiré d’aucun journaliste...

      La démocratie est une notion que je trouve assez vague dans notre monde moderne.
      Elle est mise à toutes les sauces, sans que plus personne ne sache ce que c’est vraiment, sauf à la brandir comme étendard, pour se plaindre qu’elle est bafouée (quand on a perdu) ou à la revendiquer comme ayant bien fonctionné (quand on a gagné)

      Regardez le monde d’aujourd’hui et ses dirigeants. Quelles sont les "démocraties" et les "dictatures éclairées" ?

      Quelques fois, les limites sont fines, très fines...

      Démocratie, c’est littéralement le pouvoir du peuple. Est ce que les peuples sont capable de diriger un pays ? Vraie question...

  • 8 juillet à 13:15 | Ibalitakely (#9342)

    Que ce soit Riri be ou Riri antoniny ou Riri kely, ce n’est point tel ou tel candidat qui importe mais c’est plutôt le collectif. & ce n’est point étonnant d’en arriver là avec les plus de 600 requêtes & autres plaintes, en plus que le KMF-CNOE pense porter plainte auprès du tribunal des fraudes & faux/ usages de faux etc.

  • 8 juillet à 14:39 | Behantra (#9165)

    Vohitra

    Faut t’il ’conseiller’ aux plaignants de déposer leur dossier , en amont du scrutin , à la SEFAFI qui va les ’formater’ pour être ’recevable’ par la HCC ??

    Car , en vous lisant , je ne vois même pas pourquoi on organise des élections chez nous , vu que les dés sont pipés dès le départ ??

    • 8 juillet à 14:54 | Vohitra (#7654) répond à Behantra

      Behantra,

      Un organisme independant, ou pourquoi pas la Haute Cour directement, aurait du dispenser des seances de formation destinees aux candidats ou leurs mandataires pour les aider a pouvoir formuler des requetes, et par rapport aux lois electorales, comment reunir et quelles preuves materielles peuvent etre considerees credibles, et pouvant etre utilisees dans le cas de contetieux electoraux.

      Ces formations seraient realisees bien avant le deroulement du scrutin.

      Chaque candidat devrait disposer parmi son staff d un conseiller juridique qui serait plus tard le mieux place pour la formulation des requetes.

    • 8 juillet à 15:20 | Vohitra (#7654) répond à Behantra

      Behantra,

      - la periode entre le depot de candidature et le debut de propagande est la periode de la pre-campagne. Le cadre juridique en vigueur durant cette periode reste flou, et donne avantage a ceux qui ont des moyens

      - la necessite de transparence et tracabilite des fonds de campagne n est pas du tout exige, encore moins le plafonnement de ce fonds

      - la neutralite de l administration est loin d etre garantie, aucun organisme charge de veiller a cette neutralite

      - les listes electorales dans les zones rurales et enclavees ne font pas l objet de verification et restent l objet de manipulations diverses

      - la plupart des operations electorales apres le vote restent dans la majorite effectues manuellement

      - la designation des membres du bureau de vote vera toujours la participation meme de facon occulte de la puissance de l Etat et ses demembrements

      - etc etc

      Et je persiste encore, en toute humilite, a dire que les des sont pipes des le depart...

  • 8 juillet à 14:43 | Behantra (#9165)

    DanBe

    Pouvoir du peuple ... j’ai déjà entendu cela sous la forme : fanjakan’i madinika .. tsy maintsy mandresy ny tolona

    A moins que l’on ne parle pas du même ’peuple’

  • 8 juillet à 14:55 | Marylyn (#10429)

    Tout doit commencer par une éducation dès le plus jeune âge afin de favoriser la naissance d’une culture démocratique et d’éviter la passivité des citoyens et leur désintérêt envers les affaires publiques. Ensuite, il faut construire une société civile forte qui fera office d’agent de démocratisation et de régulateur social et politique. Enfin, la société et les pratiques politiques doivent être assainies.

  • 8 juillet à 15:02 | diego (#531)

    Bonjour,

    Madagascar est un pays, indépendant, qui n’arrive plus à penser ses processus électoraux, organiser tout seul, et financer ses propres élections.

    Comment les autorités politiques, les élus, les élites et les intellectuels malgaches défendraient la Souveraineté de leur pays s’ils étaient incapables de faire respecter le Droit et la Constitution Malgache ?

    On ne défend pas le « Droit » malgache, les intérêts à court, moins et à long terme du pays en laissant les étrangers à penser, à financer les élections.

    La crise politique et constitutionnelle ne sont pas terminées à Madagascar.

    En tout cas, rien a été fait, depuis 15 ans, pour mettre fin à ces crises. Cela fait 15 ans que l’Etat Malgache n’a fait un seul grand investissement dans le pays, mais les dirigeants, la classe politique, et il y a une certaine élite malgache, qui font croire qu’il leur est possible de lutter contre la pauvreté, la corruption, l’insécurité et de développer leur pays sans des grands investissements étatiques, et pire, en affaiblissant l’Etat et les Institutions. C’est exactement ce que la HCC faut depuis des années, elle dynamite les pouvoirs Exécutif et Législatif du pays.

    Ravalomanana et R. Hery ont en tout cas échoués. La même chose attend Rajoelina !

    Madagascar est dirigé par des amateurs !

    • 8 juillet à 20:29 | zanadralambo (#7305) répond à diego

      Et le grand malade de Diégo de continuer à ânonner que c’est Ravalomanana qui est le départ de la faillite de ce pays. Les 30 années de galère qu’on a connues avant (pas lui, évidemment, ses proches ont fait partie de cette classe de voleurs qui ont oppressé le peuple), c’est notre imagination bien sûr.
      Il faut lui fermer la bouche à ce prétentieux qui dispense des cours d’économie, de droit sur cette chaire. MDR. J’ai fait du droit.. . un certain niveau, sans me vanter. Je vous jure que le faux pilote a tout faux, il ne comprend rien à cette matière trop noble pour un vantard, un mystificateur, un révisionniste. Il n’ y a pas un jour où ce fieffé menteur ne vient pas pour nous raconter ses salades. Il faut lui dire stop.

  • 8 juillet à 15:21 | Isandra (#7070)

    « Nombreux résultats auraient pu être annulés pour cause d’irrégularités et d’anomalies et nombreux candidats auraient pu être disqualifiés au vu notamment les doléances déposées par les candidats, les partis politiques, les organisations de la société civile et les simples citoyens avec des preuves à l’appui » indique Riri Be.

    Parce que Riri be est plus compétent qu’Eric R & cie(dont la plupart sont des juristes de formation) pour juger qu’ une preuve est juridiquement crédible ou pas...?

    Ne pas pouvoir prouver son droit revient à ne pas en avoir.

    • 9 juillet à 12:09 | dahalo (#8794) répond à Isandra

      Isandra

      Il n’est pas plus compétent que qui que ce soit mais par contre le taux d’abstentionnisme croissant aux élections cautionnent ce qu’il dit. Et si c’est pas les électeurs qui sont à la base de la démocratie dites moi qui c’est

  • 8 juillet à 15:47 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    La faute ou la fraude reviennent à nous tous mais pas à la HCC car cette dernière a déjà publié sur son site officiel, avant la tenue des élections législatives, la manière de procéder pour qu’une plainte soit recevable et crédible mais personne ne s’en souciait. Il en est de même concernant toutes les plaintes déposées que la HCC a publié également sur son site les suites données et le président de la HCC s’est même excusé de ne pas pouvoir s’attarder sur ces points lors de la proclamation des résultats : Les paroles s’envolent et les écrits restent.
    Avec notre manière de voir la paille chez les autres mais pas la poutre sous nos yeux, on sera toujours à la traine.

    • 8 juillet à 15:57 | Jipo (#4988) répond à plus qu'hier et moins que demain

      la volonté de ouak / sans aucun doute ...

  • 8 juillet à 17:39 | Behantra (#9165)

    Merci à Vohitra pour ces ’remarques’ pertinentes

    DanBe , ne vous offusquez pas .. c’est un ’forum’ !!

    Veloma e !

    Amin’i manaraka indray

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS