Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 25 juin 2018
Antananarivo | 20h35
 

Politique

Parlement

La date de la session extraordinaire du Parlement enfin connue

jeudi 22 février | Ny Aina Rahaga

Une date a enfin été fixée et le parlement entrera en session extraordinaire à partir de ce lundi 26 février. Après plusieurs semaines d’attente, les députés et les sénateurs ont finalement été convoqués pour tenir la session extraordinaire qui durera 12 jours. Au menu de cette session extraordinaire figurent les lois qui vont régir les prochaines élections, le projet de loi organique relative au régime général des élections, le projet de loi relative à l’élection du président de la République et le projet de loi relative à l’élection des députés de l’Assemblée Nationale. En total, treize projets de lois seront à l’ordre du jour de cette session extraordinaire.

Alors que l’on craignait un retard dans la tenue de cette session extraordinaire, le premier ministre a déclaré qu’ « il n’y a aucun retard enregistré dans l’établissement de ces projets de lois. Le temps pris n’affecte en rien le calendrier électoral, notamment l’élection présidentielle  ». Le premier mandat de la quatrième République prendra bien fin le 24 janvier 2019.

Mécanisme

La question est de savoir si le mécanisme parlementaire malgache permettra l’adoption de ces lois organiques relatives aux élections. Alors que la CENI (Commission électorale Nationale Indépendante) a précisé que le nouveau code électoral devrait être adopté d’ici la fin du mois de mars, ce mécanisme parlementaire pourrait jouer selon les explications d’un haut responsable au sein de la Chambre basse.

D’après le fonctionnement du parlement prévu par la Constitution, une loi organique ne peut être examiné que 15 jours après son dépôt au bureau de l’Assemblée nationale ou du Sénat. Or, une session extraordinaire ne dure que 12 jours. Aussi, même à l’expiration de la première session ordinaire, les trois lois organiques portant sur les élections ne pourront normalement pas encore être débattu. Il sera dans ce cas nécessaire de convoquer deux sessions extraordinaires au moins pour pouvoir adopter le nouveau code électoral. Notons que les travaux de commission au sein des parlements sont prévus pour durer au moins trois jours. Le parlement malgache étant composé de deux chambres, les lois doivent suivre le système de navette entre l’Assemblée Nationale et le Sénat.

7 commentaires

Vos commentaires

  • 22 février à 09:44 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Mieux vaut tard que jamais selon l’adage mais il ne faut jamais confondre vitesse et précipitation car cette dernière risque fort d’être le cas dans l’étude des présentes lois.

  • 22 février à 09:50 | manga (#6995)

    La constitution sur la forme que sur le fond n’a jamais été respecté par.ce régime comme il se doit.
    12 ou 15 : ce sont tous des chiffres et qu’importe.le nombre, l’important est celui d’entériner tout ce qu’elle du gouvernement moyennant des primes d’intéressement comme le déplacement et les frais occasionnés le séjour et restauration SAS tenir compte des autres dépenses dont même la Cour des Comptes.certifiera en toute connaissance de cause.
    On lève la main et à boucle est bouclée comme on dit.
    En d’autres termes le PM est sûr de e qu’il avance sauf que...

  • 22 février à 11:00 | arsonist (#10169)

    Juste au moment où avec mes potes nous allons commencer notre chasse au dahu , une question me vient à l’esprit :
    De Gallieni et tous les Gouverneurs Généraux qui lui avaient succédé ,
    ainsi que de Tsiranana , Ramanantsoa , l’Amiral , Zafy , Ra8 , le lapinou et Hery ,
    qui est le plus corrompu
    et a détourné à son profit personnel (j’ai bien dit à son profit personnel)
    le plus de richesses qui doivent revenir à l’État , donc à la collectivité ?
    Qui ?

    • 22 février à 12:25 | poiuyt (#584) répond à arsonist

      Il faut poser la question autrement. Il est normal que l’humain se serve au passage. Qui ne pense pas au lendemain de sa condition humaine ? Le primaire peut lui aussi déclarer « Tiako ianao » ou « Je t’aime », sans connaître tout le sens. Le verbe « aimer » est un verbe actif surtout en politique. Pour le primaire, pour l’illétré, il est juste limité au sentiment, et encore ! On cherche le poste pour faire la société ; si c’est pour autre chose, c’est inavouable, c’est nullissime. Le parvenu devrait avoir la force mentale de s’aimer lui, mais d’abord et en même temps, d’aimer la patrie, le peuple, les lamba, la nation. S’il n’en est pas capable, tel le rajao et le joel, alors la nation est dans de beaux draps. Il est vrai alors que le peuple est qulque part complice de son malheur : il l’aurait assis sans savoir qu’il est nul.

      Celui qui a le plus de bien fait pour le peuple, c’est Ra8. On était sur une pente ascendante.

      Le joel et le rajao offre chaque jour plus pire.

    • 22 février à 12:30 | poiuyt (#584) répond à arsonist

      Le joel et rajao, non seulement sont juste capables de s’aimer eux-même et leurs entourages. Ils sont en plus gênés par leurs vassalités vis à vis du xénonégro. C’est ainsi que les choses tardent à venir : le calendrier n’est pas respecté, on fait des improvisations, on préferre se taire, on n’a pas de quoi reconstruire un petit pont. Et passons.

  • 22 février à 11:04 | AzaMbaDonJona (#9745)

    Lany date no tanjon’ireo : ctrl-C ctrl-V Kabila
    Zéro -Zava-Bitamampiesona ve no ho atokisan’ele

  • 22 février à 13:05 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    Quand ça arrange on suit la constitution à la lettre, et quand ça dérange on s’ essuie les pieds dessus sans le moindre scrupule, si ce n’ est se foutre du monde : vous me direz ce que c’ est ...

Publicité



Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 457