Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 25 juillet 2021
Antananarivo | 22h00
 

Société

Parlement

La Jirama sous le feu des critiques à l’Assemblée Nationale

mercredi 16 décembre 2020 | Mandimbisoa R.

Les critiques des parlementaires envers la société d’eau et d’électricité, Jirama, n’étaient pas tendres lors de la séance plénière des questions-réponse au gouvernement hier au Centre de Conférences Internationales à Ivato. Les problèmes récurrentes de la Jirama engendrant la grogne de la population n’ont pas échappé aux députés. La coupure d’eau, d’électricité et les nouvelles organisations loin de satisfaire les usagers ont été vivement dénoncées par ces derniers.

Les parlementaires de l’opposition ont notamment fustigé le système d’auto-relevé des consommations d’eau et d’électricité mis en place par la Jirama depuis le mois d’aôut. Après avoir relevé leur consommation, les abonnés doivent remplir des coupons qu’ils doivent par la suite faire parvenir dans les agences de la Jirama. « Les consommateurs ne devraient pas faire ce travail à la place des employés de la Jirama, qui sont payés pour cela », insiste Mamy Rabenirina, député TIM élu à Ambohidratrimo.

Parallèlement à cela, la Jirama a annoncé de son côté la mise en place d’une agence en ligne et d’une application mobile. Ces nouvelles offres seraient simples, accessibles, rapides, fluides, traçables, pratiques et sécurisés, se targue la compagnie. Elle vient même de signer un accord de partenariat avec le ministère fédéral allemand pour favoriser sa communication digitale qui éloigne davantage les agents aux consommateurs en argumentant une prévention contre le risque de propagation de la Covid-19.

7 commentaires

Vos commentaires

  • 16 décembre 2020 à 09:03 | rakoto-neutre (#8588)

    Omeo hotantanan"ny olon-tsotra rehefa tsy mahay ny fanjakana. Hatramin"izao mantsy dia tsy tafavoaka mihitsy igy orinasam-panjakana ity, asa moa na misy mpiray antoka hafa ao (actionnaires) na dia ny fanjakana irery no mitantana

  • 16 décembre 2020 à 10:08 | I MATORIANDRO (#6033)

    Nofafan’ny mpandrindra ny resako teo ; Tsy maninona fa manao ny asanao ianao.

    Averina ihany fa tafahoatra ny kitoatoa ataon’reto vendrana ray trano tsy mahaay ninin reto.

    Mialà.

  • 16 décembre 2020 à 10:19 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    La Jirama n’est que l’image de la gabegie dans la gouvernance de notre pays dans divers domaines et à travers ses institutions n’est-ce pas ? Donc s’attaquer à la Jirama relève de l’irresponsabilité manifeste.
    Est-ce que toutes les institutions actuelles (y compris l’Assemblée Nationale) de notre pays payent à temps (sans arriéré) leurs factures auprès de la Jirama ? C’est voir la paille à la Jirama mais pas les poutres devant leurs yeux n’est-ce pas ?

  • 16 décembre 2020 à 12:02 | Vohitra (#7654)

    L’eau du robinet arrive...une fois tous les quinze jours !

    Et encore, de minuit à 2 heure du matin !

    Et l’eau d’un bidon jaune s’achète à 1.000 Ariary !

    Vive l’émergence ! Vive la révolution ! Vive le calife !

    • 22 décembre 2020 à 12:44 | vatomena (#8391) répond à Vohitra

      et que vive encore longtemps l’Indépendance malgache

  • 17 décembre 2020 à 17:48 | Lazasoa (#11034)

    Miarahaba Tompoko,

    Natao hanampy sy hiasa ho an’ny mpanjifa ny jirama fa vao maika mampahantra sy manadala satria :
    - Vahoaka reraka nefa mbola asaina manao ny asan’ny mpanao relevé
    - Raha tara ny fanaovany izany dia voasazy izy ka tsy maintsy mandoa mihoampampana
    Fa ny tena loza dia ity ;
    - Mahatsiaro very ny vahoaka amin’ny fikaontiana ny lany satria tsy mazava ary tena mandoa mihoampampana ny mpanjifa
    - Tsy lasa mihitsy ity manao estimation lava ity dia mitaky vola be avy eo.
    - Raha izao no mitohy dia tsy ho zakanareo ny fihetseham-bahoaka.
    - Ampiasao ny mpanao relevée ary ataovy mazava ny fikaontiana ny lany.

  • 22 décembre 2020 à 12:37 | bekily (#9403)

    désastre et désolation d’un pays en pleine déliquescence...
    Tsiranana n’a fait que surfer sur les "beaux" restes de la colonisation ...sans RIEN entretenir , ni RIEN instaurer
    Tous ceux qui suivent ont procédé à laisser DEPECER le pays par tous les prédateurs ...internationaux, qui soudoient et maintiennent au pouvoir A COUP DE CORRUPTION (à l’exception de Ravalomanana qui malheureusement raisonnait à l’Amécicaine , comme Trump , confondant ses intérets personnels avec celui du pays !!!)
    Le gros taux de croissance sous Ravalomanana , correspondait au taux de croissance de ses propres entreprises , toutefois , bien qu’il se soit approprié des avantages fiscaux énormes , comme HENRI FRAISE après tout,
    on ne peut lui enlever que le peuple vivait un peu mieux et du travail cré...

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS