Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 21 février 2024
Antananarivo | 16h04
 

Politique

Société

La France suspend les adoptions d’enfants venant de Madagascar

mardi 24 octobre 2023

Le gouvernement français acte la suspension des adoptions d’enfants malgaches par des français, une décision prise il y a un an et renouvelé. En octobre 2022, la France s’était référé à des manquements des autorités malgaches liées à l’adoption internationale.

Les procédures d’adoption internationale, y compris intrafamiliales, concernant des enfants ayant leur résidence habituelle à Madagascar par toute personne résidant habituellement en France ont été ainsi suspendues. La mesure de suspension faisait suite à un rapport du comité des droits de l’enfant des Nations unies du 9 mars 2022 mettant en lumière certaines insuffisances du cadre juridique de l’adoption internationale et du dispositif opérationnel mis en place à Madagascar. Alors qu’en 2017, Madagascar s’est dotée d’une nouvelle loi relative à l’adoption, six ans plus tard, son décret d’application n’a toujours pas été mis en œuvre.

L’État français avait déjà interdit les démarches individuelles des adoptants, c’est-à-dire, les parents français ne devaient pas s’adresser directement à un orphelinat malgache, sans passer par un organisme public.

La Convention de La Haye du 29 mai 1993 sur la protection des enfants et la coopération en matière d’adoption internationale est entrée en vigueur à Madagascar le 1er septembre 2004. Dans son rapport, l’organe de l’ONU chargé des droits de l’enfant avait exigé des autorités des garanties : sensibiliser et « s’attaquer aux causes profondes » e l’adoption illégale, en apportant, détaille le texte, de l’aide aux familles vulnérables.

Selon la plateforme de la société civile pour l’enfance basée à Antananarivo, les pratiques illicites qui touchent la Grande Île ne sont pas nouvelles : « rapt d’enfants », « fabrication de faux orphelins » ou encore « abandon forcé de nouveau-nés » détaille l’association. Ces pratiques sont organisées par des réseaux de malfaiteurs pour répondre à la demande de parents adoptifs.

Les témoignages sur certaines pratiques douteuses, voire criminelles, liées à l’adoption d’enfants étrangers se multiplient depuis quelques années. Elles viennent de plus en plus souvent des personnes adoptées elles-mêmes. Au point de pousser l’ONU, en septembre dernier, à exhorter les États à enquêter sur ces pratiques et le gouvernement français à mettre sur pied une mission interministérielle chargée de débusquer les dysfonctionnements dans l’administration et de pointer certaines responsabilités

Aujourd’hui, 105 pays sont signataires de la Convention de La Haye qui les oblige aussi à disposer d’une autorité centrale de l’adoption.

-----

11 commentaires

Vos commentaires

  • 24 octobre 2023 à 15:38 | Albatros (#234)

    - "Alors qu’en 2017, Madagascar s’est dotée d’une nouvelle loi relative à l’adoption, six ans plus tard, son décret d’application n’a toujours pas été mis en œuvre".
    - Démission du Président du Sénat malgache le 13 septembre 2023
    - Nomination du "cowboy" Richard le 14 octobre 2023 !.

    Mora-mora !, oui, ...... mais pas pour tout !.

    • 24 octobre 2023 à 15:56 | Yet another Rabe (#4812) répond à Albatros

      Bonjour Albatros,

      À Madagascar, Le mora mora est à géométrie variable, très variable.

      Et depuis que le pays est devenu Madagougou, dans une version modifiée de "Les Animaux malades de La Peste" de Jean de La Fontaine : "Selon que vous soyez foza ou non, les jugements de la cour vous rendront orange ou noir" 😜😂

      Cordialement

  • 24 octobre 2023 à 17:04 | Lucile (#11487)

    "Manquements des autorités malgaches liées à l’adoption internationale."


    Il s’agit d’une sage décision.
    Si les "manquements" des autorités malgaches ne concernaient que ce domaine...mais ils sont multiples et en de nombreux autres domaines ...
    Le soin qu’apporte un État digne de ce nom à ses enfants et sa population en général est symptomatique de son degré d’implication réelle dans le bien être d’un pays.

  • 24 octobre 2023 à 21:45 | gguillet (#11557)

    bonjour,

    Je m’intéresse au sujet de l’adoption internationale et en particulier à Madagascar depuis bientôt 20 ans.
    J’ai lu avec beaucoup d"intérêt et d’attention. Vous faites référence à la PFSCE, je nai pas trouvé dans leur publication de dénonciation d’actes illicites ayant entrainé des poursuites judiciaires.
    Vous écrivez aussi : "Les témoignages sur certaines pratiques douteuses, voire criminelles, liées à l’adoption d’enfants étrangers se multiplient depuis quelques années. Elles viennent de plus en plus souvent des personnes adoptées elles-mêmes."
    Pouvez-vous SVP préciser vos sources ? Vos propos sont en effet très graves.
    La loi de 2007 et la mise en place de l’ACAM (autorité centrale malgache) assurent la conformité aux engagement de la CLH.
    Quel signalement d’action frauduleuse auprès des autorités judiciaires malgaches pouvez-vous citer pour appuyer votre article ?
    Cdlt.
    GG

    • 25 octobre 2023 à 09:20 | luczanatan (#321) répond à gguillet

      Bonjour G G
      Vous avez bien raison de demander des références à des documents et publications.
      Affirmer sans preuves n’est pas l’idéal.
      Je voudrais simplement vous rappeler que Madagascar est très mal classé question corruption ( vous trouverez sans peine ce classement), et donc que tout devient sujet à suspicion dans ce pays.
      La suspension française est fondée sur des aspects juridiques.
      Mais croyez vous réellement que tout est nickel chrome dans la réalité du processus d’adoption ?
      J’en serais heureux.
      Un îlot de légalité et d’éthique dans un océan de corruption, de prévarication ?
      Mais vous avez encore raison d’exister des références sérieuses aux affirmations.

    • 25 octobre 2023 à 09:40 | IzAGI (#11539) répond à gguillet

      Vous remarquerez que dans ce forum tous les posts sont truffés d’affirmations, de pourcentages, de références à des publlications plus que douteuses ou à des gens aux idées conspirationnistes etc, etc...
      Par contre ne demandez jamais la source des informations lues ici....il n’y en a pas...alors on regarde ailleurs et on sifflotte. Ce qui est dit, est dit. Certains goberont sans broncher car ils n’attendent que cela, des fausses infos. Du moment que cela discrédite quelqu’un ou une institution on est heureux.

  • 25 octobre 2023 à 09:21 | luczanatan (#321)

    D’exiger vous aurez rectifié !

  • 25 octobre 2023 à 12:22 | luczanatan (#321)

    IzAGI
    Vous exagerez un tantinet vous aussi !
    " Tous les posts" ? Vraiment ?
    Il doit bien y avoir quelques exceptions en cherchant bien.
    Mais je vous l’accorde beaucoup de blabla pas assez de chiffres.
    Si vous pouvez me dire où l’on peut trouver facilement naturellement les publications des résultats financiers des 200 plus grandes entreprises malgaches par le chiffre d’affaires par exemple (chiffre d’affaires, bilans, comptes d’exploitation, résultats certifiés par des audits indépendants, salaires des 10 plus hauts cadres de ces entreprises), ça m’intéresse. J’aimerais aussi avoir accès à l’information concernant les actionnaires en remontant aux actionnaires de ces actionnaires de ces entreprises lorsque ce sont des sociétés écrans ? Les dividendes versés etc.Vous avez cela dans votre magasin de chiffres ?
    On pourrait alors parler des choses sérieuses : de l’exploitation des ressources du pays et de la destination des profits.
    C’est du conspirationnisme cela ?
    Veloma

    • 25 octobre 2023 à 16:28 | IzAGI (#11539) répond à luczanatan

      Aucunement. Et je suis désolé de ne pouvoir vous fournir aucune info. Je suis français, je vis en France et si je m’intéresse un peu à Mada c’est parce que j’ai de la famille, DES terres, QUELQUES esclaves (qui n’accepteraient jamais de travailler pour un malgache), et plein d’amis qui adorent la France et qui ne sont pas à longueur de journée en train "chouiner".

    • 25 octobre 2023 à 16:59 | gguillet (#11557) répond à luczanatan

      Bjr Izagi,

      Mon commentaire s’intéressait plus au contenu de l’article signé par journaliste professionnel.
      Les commentaitres (incluant les miens ;) )sont toujours à lire avec circonspection.
      J’aimerais que l’auteur, dont j’attends qu’il ait creusé le sujet avant sa rédaction, apporte des précisions.
      cordialement.

    • 25 octobre 2023 à 19:45 | IzAGI (#11539) répond à luczanatan

      Merci pour ce retour qui me permet de mieux vous connaître.

Publicité




Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

[ Flux RSS ]

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS