Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 27 janvier 2020
Antananarivo | 20h51
 

Sport

Handball • Open international de Mada

La Cressonière mène la danse

vendredi 18 juillet 2008 | Ax’s
Didier le n°6 réunionais maître dans le fief malgache

La troisième journée de l’open de Mada s’est distiguée par la venue en masse d’un public curieux de voir les talents des fameux visiteurs réunionais. En effet, le match des titans opposant l’ASSM d’Amparibe et la Case Cressonière de La Réunion a tenu en haleine les spectateurs présents au palais des sports. Du show, il y en a eu durant le match. La bande à Naguib a fait preuve de domination et n’a laissé aucune marge d’avantage à l’équipe adverse. Malgré cette démonstration de force des malgaches, la Case Cressonière n’a pas aussi ménagé ses talents pour être au même niveau que la formation malgache. D’ailleurs, sans qu’on s’y attende, les visiteurs ont remporté cette manche sur un score de 34 à 28.

Fraîche, l’ASSM est monté au creneau et a mené cette première partie du jeu en la remportant par 20 contre 18. Certes, pendant la première vingtaine de minute de jeu, les réunionnais ont encore testé les niveaux de jeu des joueurs locaux, mais ont tout de même suivi le tempo, ce qui explique le peu d’écart du score qui ne dépassait pas les 2 points au maximum. Naguib a essayé de conduire l’équipe d’Amparibe à la victoire et a marqué à lui seul 5 buts, si Yoan en a signé 3. Les éléments de l’ASSM ont surtout accentué leur jeu sur l’attaque au début de la recontre.

Changement de jeu

Revirement de situation dans la seconde partie du jeu, les réunionnais ont changé complètement leur tactique de jeu en conjuguant le système de défense et d’attaque. Avec cette nouvelle carte en main, les visiteurs ont dominé cette deuxième partie du jeu. Sans conteste, ils étaient les maîtres du terrain. De plus, le coup droit de Ranguin Didier, le meilleur tireur de l’équipe réunionnaise n’a laissé aucun repit à Paul, gardien de la cage malgache. L’équipe réunionaise a toujours été intraitable, mais l’équipe malgache s’est tout de même laissée aller, surtout en système de défense. Aucune conjugaison de jeu d’ensemble n’a été ressentie, chacun des joueurs se précipitaient à marquer et personne au poste de défenseur. Avec un tel jeu, il faut payer le prix. Néanmoins, l’ASSM est déja détenteur d’une double victoire, lui permettant de se retrouver en pôle position provisoirement. Quoi qu’il en soit à ce rythme, c’est sûr que ces deux équipes vont de nouveau s’affronter en finale, à moins d’une surprise.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS