Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 8 mai 2021
Antananarivo | 20h18
 

Santé

Santé publique

La Covid-19 regagne du terrain et commence à inquiéter

mercredi 27 janvier | Mandimbisoa R.

La recrudescence des cas de contamination à la Covid-19 de ces dernières semaines commencent à inquiéter la population. La crainte d’une seconde vague et de l’arrivée de la nouvelle variante du virus sèment en effet le trouble.

Partout dans le monde, les autorités restent en alerte, pourtant à Madagascar, la manque de communication des gouvernants est pointée du doigt.
Dans un communiqué, le FFKM a manifesté son souhait de voir un un rapport clair des autorités malgaches pour dissiper tous les doutes concernant la gestion de cette épidémie. Il rejoint ainsi les organisations de la société civile qui, une fois de plus, souhaitent plus de transparence dans la gestion de l’épidémie afin que tout un chacun puisse prendre les mesures nécessaires et adaptées à sa situation pour éviter que les impacts de la crise sanitaire ne soit trop importants pour le pays.

Pour le FFKM, les rapports du gouvernement sur la gestion des aides liées à la Covid-19 sont insuffisants. Une manque de transparence qui engendre des tensions au niveau de la population qui ont du mal à s’y retrouver.

De son côté, Transparency International Initiative Madagascar (TI-IM) a effectué hier un atelier de restitution des leçons apprises lors de la première phase de la crise sanitaire à Madagascar, à l’Hôtel Colbert Antaninarenina. Il s’agissait de faire un bilan rétrospectif du Covid-19 pour en tirer des leçons et pour permettre d’améliorer la gouvernance lors des phases ultérieures de la crise, surtout en termes de transparence et de redevabilité. Le projet avait une dimension nationale et reposait sur une série de questionnements initiaux liés à la transparence et à l’opportunité des décisions publiques prises en réponse à la crise, mais aussi à l’intégrité des processus engagés (passations de marchés publics, etc.).

13 commentaires

Vos commentaires

  • 27 janvier à 10:22 | lancaster (#10636)

    Seule est successible de faire baisser la progression de la propagation du virus, la combinaison vaccin-CVO-tests-gestes barrières-contrôles stricts et sévères aux frontières portuaires et aéroportuaires-contrôles des transports publics urbains et nationaux-télétravail-couvre-feu-confinement partiel selon les clusters identifiés-interdiction de tout rassemblement de toute nature-travaux d’interet Général aux récalcitrants etc...
    Bref il s’agit de la reprise des mesures de 2020.

    • 27 janvier à 10:57 | pisokely (#9950) répond à lancaster

      bjr.
      mada s est completement gourre... Les dirigeants peuvent mentir autant de fois qu lls veulent... mais ils ne peuvent pas tromper la vie... Deja CVO c est une arnaque de grande envergure... mais il a eu le merite palliatif psychologique d un peuple en agonie... le seul bemol est l argent depense la dessus.. puis la politique de sante et de la vie sociale en genera, oubliee par d autre enjeux. gueguere entre politicien.. et finalement covid re apparait... loin de moun l idee de denigrer les dirigeants, mais une chose est sure... lls sont incmmpetents et cruels envers le peuple. lls devront avoir kne once de ptitie pour la population en agonie

    • 27 janvier à 10:58 | pisokely (#9950) répond à lancaster

      bjr.
      mada s est completement gourre... Les dirigeants peuvent mentir autant de fois qu lls veulent... mais ils ne peuvent pas tromper la vie... Deja CVO c est une arnaque de grande envergure... mais il a eu le merite palliatif psychologique d un peuple en agonie... le seul bemol est l argent depense la dessus.. puis la politique de sante et de la vie sociale en general, oubliee par d autre enjeux. gueguere entre politicien.. et finalement covid re apparait... loin de moi idee de denigrer les dirigeants, mais une chose est sure... lls sont incmmpetents et cruels envers le peuple. lls devront avoir kne once de ptitie pour la population en agonie

    • 28 janvier à 15:21 | Ibalitakely (#9342) répond à lancaster

      à #(10636),
      Reprises de quelles mesures vous voulez dire :- que le rassemblement de + de 50 personnes est interdit sauf pour le prezidà & ses sbires- que confinement ou non, frontières fermées ou non, les zavions transportant + de 73 kilos d’or peuvent sortir & entrer du territoire si, on dit bien si, pas interceptés par les autorités des autres pays- si les produits tel le riz qui vient d’arriver à Toamasina sont testés négatifs à tous les virus ... & comment ce fitondrana fozaïque va -t-il le distribuer ce riz ??

  • 27 janvier à 11:01 | kartell (#8302)

    Rajoelina avait poussé la poussière sous le tapis en tentant de faire croire dans ce domaine sanitaire comme ailleurs en général, qu’il fallait passer à autre chose : au vite fait, bien fait !,sauf que la bête à picot se rappelle à son déni : elle exige désormais des mesures drastiques pour tuer dans l’oeuf une contamination dans les starting-blocks en passe d’un développement incontrôlable...
    Depuis des mois, ce pouvoir avait mine de faire croire que cette pandémie serait l’affaire des autres et qu’ici, nous serions passés à autre chose, alors que son scénario prend désormais l’eau de toutes parts ...
    Pris au dépourvu, elle impose une réponse rapide du pouvoir qui ne pourra utiliser à cette occasion les ficelles habituelles de la mise en scène et de la descente d’hélicoptère, la situation exige de la rigueur et de la modestie ...
    Par contre, il est à craindre que le citoyen lambda fasse les frais d’un nouveau confinement partiel ou total, lui qui avait pourtant déjà bien du mal à trouver sa pitance, faute d’emploi et d’une hausse des prix, mère de toutes les misères..
    Ainsi sommé d’avouer l’inavouable, Rajoelina devra se déterminer par rapport à sa potion pas si magique que cela !..
    Son droit dans les bottes comporte de nombreux écueils dont celui de risquer d’être discrédité par une population qui n’est pas dupe en entrevoyant dans cette obstination présidentielle, un vulgaire fait du prince dont l’efficacité n’aurait d’égale que celle de faire des ronds dans l’eau !...
    Reconnaître même à demi-mot qu’il faudrait passer à autre chose, ce serait implicitement admettre s’être fourvoyé vers une voie sans issue dont l’émergence ne pourrait se relever sans casse ...
    Difficile d’imaginer que le personnage au sommet de son art accepte de couper la poire blette en deux, avec laquelle seule une forme de louvoiement pourrait constituer l’unique porte de sortie honorable d’un piégeur pris la main au collet qu’il avait tendu, hier !..

  • 27 janvier à 12:03 | Midabetsy (#8062)

    ny lainga hono toy ny salaka ka ny ........... no afatony.
    CVO eh !! vatsy tsinjo eh !!!! - tosika fameno eh !!!!

    Manambany vahoaka loatra ilay mpitondra ka zao no niafarany.

    Hanao confinement matahotra ny seza - tsy hanao confinement ny aretina miparitaka -
    de akory ty rah.
    LUTTE CONTRE COVID IO EFA SORATAN’I LANCASTER IO FA MBA AVERIKO ETO
    combinaison vaccin-tests-gestes barrières-contrôles stricts et sévères aux frontières portuaires et aéroportuaires-contrôles des transports publics urbains et nationaux-télétravail-couvre-feu-confinement partiel selon les clusters identifiés-interdiction de tout rassemblement de toute nature.
    - mbola misokatra ny varavaran’ny OMS ny amin’ilay vaccin ho an’ny tany mahantra. aza miseho ho be hambompo eo nareo ka hilaza indray ry Isandra fa tsy ilaina izany fa vitan’ny CVO.
    - Aiza ny test ?
    - aiza ny EPI ho an’ny personnel ny santé ?
    - avereno ny CCO de avelao ny dokotera no hitantana azy fa tsy jeneraly sarimbavy intsony.

    TONGA DIA RAISO NY FEPETRA CONFINEMENT 1 mois raha tsy te hahita loza ao anatin’ny ririnina afaka 3 volana.
    NY MPANOHITRA TSY MAINTSY HITABATABA FA ZAY NO ANTOMPISIANY.

    ASA RABESOLAITRA SAO MAHITA HO SORATANA FA ZAY NO MBA HITAKO

  • 27 janvier à 13:25 | Besorongola (#10635)

    LE 18 SEPTEMBRE 2020 C’ÉTAIT LA DATE BUTOIRE POUR LES PAYS PAUVRES DE S’INSCRIRE ET DE BÉNÉFICIER L’AMC COVAX QUI CONSISTE À AVOIR UN PRIX PRÉFÉRENTIEL DES VACCINS. AU DELÀ C’EST LE PLEIN TARIF.

    Par orgueil ou par mauvais calcul ou bien les 2 Rajoelina a décliné l’offre COVAX de L’OMS !
    La pandémie de COVID-19 qui a frappé le monde bat aujourd’hui son plein. Parallèlement aux actions menées par l’OMS et ses partenaires pour riposter à cette pandémie (suivi de la pandémie, conseils sur les interventions essentielles, distribution de fournitures médicales vitales à ceux qui en ont besoin ), une course aux vaccins a été engagée.

    Les vaccins sauvent des millions de vies chaque année. Leur mode d’action consiste à entraîner et à préparer le système immunitaire (défenses naturelles de l’organisme) à reconnaître et à combattre les virus et les bactéries qu’ils ciblent. Ainsi, si l’organisme se trouve par la suite exposé à ces mêmes agents pathogènes, il est immédiatement prêt à les détruire, ce qui permet de prévenir la maladie.

    Chaque année, la vaccination permet d’éviter 2 à 3 millions de décès dus à des maladies comme la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, la grippe et la rougeole. Il existe aujourd’hui des vaccins pour prévenir plus de 20 maladies potentiellement mortelles, et des travaux sont actuellement menés à un rythme sans précédent pour faire également de la COVID-19 une maladie évitable par la vaccination.

    Plus de 169 vaccins candidats contre la COVID-19 sont en cours de développement, dont 26 en phase d’essai chez l’homme. Dans le cadre de l’Accélérateur ACT, l’OMS travaille en collaboration avec des scientifiques, des entreprises et des organisations mondiales œuvrant dans le domaine de la santé en vue d’accélérer la riposte à la pandémie. Lorsqu’un vaccin sûr et efficace aura été trouvé, le mécanisme COVAX (dirigé par l’OMS, l’Alliance GAVI et la CEPI) sera mis en œuvre pour favoriser un accès et une distribution équitables des vaccins, l’objectif étant de protéger les populations de tous les pays. La priorité sera donnée aux personnes les plus à risques.

    PARTOUT DANS LE MONDE LA CAMPAGNE DE VACCINATION BAT SON PLEIN TANDIS QUE RAJOELINA PERSISTE À DIRE NON.

    Covid-19 à Madagascar : le gouvernement refuse les vaccins et préfère les remèdes locaux.

    Publié le : 27/11/2020 - 08:20 par RFI.

    Le président malgache Andry Rajoelina boit du Covid-Organics, à Antananarivo le 20 avril 2020, lors du lancement de ce remède traditionnel vanté pour ses effets préventifs et curatifs sur le coronavirus mais qui n’ont jamais été prouvés scientifiquement.
    Le président malgache Andry Rajoelina boit du Covid-Organics, à Antananarivo le 20 avril 2020, lors du lancement de ce remède traditionnel vanté pour ses effets préventifs et curatifs sur le coronavirus mais qui n’ont jamais été prouvés

    Madagascar ne souhaite pas participer à la « Covax Facility », l’initiative mondiale d’accès aux vaccins contre le Covid-19, une fois leur homologation et approbation réalisées. La porte-parole du gouvernement l’a confirmé, ce jeudi 26 novembre au soir, à RFI. Cette initiative est ouverte à tous les pays du monde. Une disposition particulière permet à 92 pays en développement, dont Madagascar, d’accéder à des doses de vaccins subventionnées dès leur mise sur le marché. La Grande Île préfère se mettre en retrait et capitaliser sur les investissements en matière de santé qu’elle a déjà réalisés.

    • 27 janvier à 14:08 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      Rehefa tonga ny fotoana tsy maintsy hidirana amin’ny vakisina dia ho vaky tokoa ny siny satria ny BM sy FMI dia tsy hanaiky handoa plein tarif ho an’i Madagascar izay nandaha ny vakisina mora AMC Covax.

    • 27 janvier à 14:35 | lé kopé (#10607) répond à Besorongola

      Quels sont les signes précurseurs qui démontrent qu’un Pays est au stade de la précarité , pour ne pas dire au ...Temps d’une période qui précédait les temps modernes ?Les problèmes de sécurité , de Santé , le manque d’Education , les voies de communication défaillantes (routes , ponts , trains , voies maritimes et aériennes ), le manque d’eau et d’électricité . Malheureusement , nous cumulons toutes ces défaillances , sans que nos décideurs s’en émeuvent , comme de leurs paires de chaussettes . Mais là où le bât blesse , c’est la mentalité, et le comportement qui vont avec . Quand on est convaincu , que les vaccinations que l’on vous propose gratuitement ne sont pas les bienvenues , les bras m’en tombent . Ils n’ont jamais compris que les campagnes de vaccination ont sauvé des millions de vie auparavant , et que la rapidité des recherches pour juguler cette Pandémie est une chance pour l’humanité . Mais l’orgueil vaut plus que la vie de 25Millons d’âmes , qui , s’ils ne meurent pas du Covid 19 , périront à moyen ou à long terme de la famine . Le ver est dans le fruit , et nous n’avons plus beaucoup de chance de nous en sortir ,sauf si un miracle se produit , mais pour cela c’est un... Mystère ."Mistera izany ry Zanako ", hoy Mopera).

  • 27 janvier à 18:55 | vatomena (#8391)

    Le malgache a oublié que c’est grace au vaccin diffusé par l’Institut colonial Pasteur de Madagascar que Madagascar a été le premier pays au monde à éradiquer la Variole .

  • 27 janvier à 18:59 | vatomena (#8391)

    Reste à savoir si toute la famille Rajoelina ne s’est pas faite vacciner clandestinement ? Qui peut le savoir ?

  • 28 janvier à 08:53 | Hery Rak (#10294)

    Ny tabataba tsy midika fahaizana, samy manana ny eritreriny io. Raha samy niazakazaka nanafatra ireo vakisiny ireo daholo ny tany andalampanndrosoana rehetra dia milaza aminareo ahoa fa nahazo avokoa ary tena nomen’ireo firenendehibe betsaka mba ahafahan’izy ireo manao andrana "clinique". Amin’izao satria ianareo rehetra milaza ho mahay avokoa, inona ny vokatry ny andrana sy vakisiny natao any ivelany ?????. Iza no vendrana amin’izany ianareo sa ny filoha izay miezaka ny miaro ny vahoakany.
    Aleo lavitra mividy vakisiny à 200% fa "efficace" any aoriana any toy izany mividy vakisiny andrana mety hamono olona ary hitabatabanareo eto androany. Mbola io aloha ny CVO tsy mahafaty fa manampy amin’ny hery fiarona, mbola eo ihiany koa ny evoka azon’ny mpitondra anentanana tsara izany.

    • 28 janvier à 10:21 | dahalo (#8794) répond à Hery Rak

      Miala tsiny kosa aloha fa izaho amina maha citoyen ahy de izaho ihany no tompon’ny safidy amin’ny fahasalamako ka halalana na fahefana avy aiza moa no azahoanareo misafidy ny fanafody ho an’ny tsirairay raha toa ka misy manome maimaimpona ilay fanafody.
      Ny CVO izay tsy nandalo fisedrana aza ekenareo ho aparitaka nefa ity vaksiny izao nanaovana etudes nandritrin’ny taona maro vita sedra nefa de tsy avelanareo hiditra eto madagascar.
      Tsy vaksiny andrana io vaksiny io fa efa vita sedra ary avelao ihiditra eto de izay te atao vaksiny manao izay te hisotro CVO misotro ary izay tsy te hanao ininona de tsy manao izany no atao hoe firenena malalaka tompoko.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS