Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 28 juin 2022
Antananarivo | 00h08
 

Politique

Mise en œuvre de la feuille de route

La Communauté internationale, déterminée

vendredi 19 avril 2013 | Valis

Pendant que le FFKM met en œuvre son initiative pour la réconciliation, la Communauté internationale sous l’égide du GIC-Madagascar (Groupe de contact international) se réunit et conduit ce jeudi 18 avril et ce jusqu’au 20 avril, un atelier de travail sur l’amnistie, l’apaisement et la réconciliation. Sont impliqués dans cette entreprise, le PNUD, l’Union africaine, la SADC, l’Union européenne, la COI et l’OIF. Les neuf (9) membres de la Commission électorale spéciale (CES) de la Cour suprême et les 45 membres du « Filankevitry ny Fampihavanana Malagasy » (FFM) participent à cet atelier qui se déroule au Colbert à Antaninarenina.

Quant à la mission de la SADC conduite par Joachim Chissano, elle s’est dite satisfaite. Avant de reprendre le chemin du retour, le médiateur a fait part à la presse de son impression et de ce qui s’est dégagé des consultations qu’il a effectué. « La majorité des entités et groupements consultés ont dit ne s’en tenir qu’au calendrier électoral établi ; seuls quelques rares entités ont souhaité un report des élections au mois de septembre 2013 ». Par rapport à la candidature de Lalao Ravalomanana, Joachim Chissano s’est refusé de tout commentaire ; il déclare que cela relève de la souveraineté et du devoir de la CES. La SADC n’a pas à s’immiscer dans ces questions de candidature.

4 commentaires

Vos commentaires

  • 19 avril 2013 à 10:49 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    - "La majorité des entités et groupements consultés ont dit ne s’en tenir qu’au calendrier électoral établi,débutant en juillet 2013".
    Pas d’autres commentaires à faire.
    Pour Madame Lalao RAVALOMANANA,elle est à Madagascar depuis JUILLET 2012.
    Pour des explications utiles ,adressez-vous à l’Administration Malgache pour le "RESPECT DU DROIT DE L’HOMME".
    OUI ,à la candidature de Madame Lalao RAVALOMANANA,pour l’élection du "PREMIER PRESIDENT DE LA QUATRIEME REPUBLIQUE MALGACHE"en juillet 2013.
    - Que le/la meilleure gagne à ce premier tour,puis au second tour !
    Premier tour :
    - " vita"
    n’existe pas dans une consultation nationale juste,libre et acceptée de tous.
    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 19 avril 2013 à 13:41 | ni3tzsche (#6884) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Vous voulez dire la première présidente de la quatrième république ?

      Tous le monde la prend pour une marionnette, mais qui ne nous dis pas que les bonnes parties du temps de Ra8 ne venait pas d’elle ? Derrière chaque grand homme, il y a une femme...

      On peut même supposer que c’est elle qui a convaincu le laitier de ne pas entrer dans une guerre le 17 mars 2009... Vu que le laitier "n’écoutait pas bcp ses conseillers, il n’y avait peut être qu’elle qu’il écoutait dans ces temps fort". Elle mériterait peut être plus la nomination aux prix nobel que Mr 4’mi qui doit son succès à l’échec de l’amiral rouge.

      Oui, je spécule sur les qualités de Mme Lalao Rakotonirainy, mais ceux qui la dénigrent en fassent autant sans chercher à la connaitre... Pour eux, c’est juste la femme de l’autre (préjugé)

      Et quand la CI parle de FdR, il ne reste que les 16 à 20, enfin je crois...

  • 20 avril 2013 à 02:12 | NY OMALY NO MIVERINA (#1059)

    Le président du SADC n’a fait que passer et faire acte de présence et c’est tout !

    Il a constaté que la calendrier va être respecté, c’est tout ! De toute façon, M Joachim Chissano ne peut pas et ne veut pas du tout s’immiscer dans cette affaire malgacho-malagasy.

    Conclusion, la balle est dans le camp des Malagasy.

    Comme au tennis ... "M/car est au service !" face à lui-même.

    La campagne officielle n’a pas encore commencé et on est loin de la phase finale ...

    Mahereza daholo !

  • 20 avril 2013 à 08:22 | lanja (#4980)

    la CI doit arrêter de jouer sur la vie de ce pays déjà noyé dans une misère cruelle , il faut arrêter maintenant cette hypocrisie , pour cette crise sans fin, le SADC a tout simplement joué le rôle de guignols, le résultat zéro n’est pas étonnant , rappelez vous de ce qui c’était passé à Burkina Faso, après toutes les hypocrisies diplomatiques, tout le monde est maintenant en bonne relation avec celui qui a assassiné Sankara , pour notre cas, un pays a osé parlé de coup d’état , et en même temps, ce pays affiche son soutien aux putschistes, oui , la faute aux Malgaches putschistes manipulables , pas à lui. M ODON du FFKM a fait ce qu’il a fait , il a participé indirectement mais activement au putsch , il n’y a pas 36 solution, il faut laisser faire les putchistes , ils sont bien soutenus par l’armée, ceci évite tout soulèvement populaire, au moins pour 5ans encore, pour les Malgaches , tout va bien , on a un président jeune mahavita azy , pauvreté à grande vitesse, bravo

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS