Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 26 juin 2019
Antananarivo | 07h22
 

Politique

Affichages sauvages

La Ceni a pris des sanctions à l’encontre des candidats

jeudi 23 mai | Arena R.

A quelques jours de la tenue du scrutin des législatives, la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) affirme avoir pris des sanctions à l’endroit des candidats qui font fi de la loi en vigueur en matière d’affichage électorale dans le pays. Des candidats du 2ème, 5ème arrondissements d’Antananarivo-Renivohitra, du district d’Ambohidratrimo et des autres provinces de Madagascar seraient actuellement sous la coupe d’une sanction pécuniaire de cet organe en charge de l’organisation des élections dans le pays.

Selon la loi, les affiches devraient être placardées uniquement dans les endroits prévus pour cela. Force est de constater que dans la plupart des circonscriptions électorales, les affichages sauvages règnent partout. Les identités de ces candidats qui n’auraient pas respecté le règlement en matière d’apposition d’affiches électorales n’ont pas toutefois été révélées par la Ceni.

Pour les autres actes de violation du code électoral dans le cadre des législatives, la Ceni ne possède ni le pouvoir de sanctionner, ni de disqualifier les candidats. Malgré les plaintes sur une manque de neutralité de l’Administration et des dérives flagrantes de la campagne électorale, la Ceni reste ainsi impuissante

Thierry Rakotonarivo, vice-président de la Ceni a rapporté que des plaintes concernant l’utilisation des matériels de l’Administration publique à des fins de propagande et l’implication des fonctionnaires à la campagne électorale leur sont parvenues. « Malheureusement, nous ne pouvons qu’accompagner les plaignants dans la formulation de leurs requêtes pour qu’elles puissent être recevables auprès de la Haute Cour Constitutionnelle (HCC) », regrette-t-il.

38 commentaires

Vos commentaires

  • 23 mai à 09:49 | lancaster (#10636)

    La CENI pense t elle vraiment que arracher quelques affiches par ci par là fera régner la démocratie.? La Ceni devrait être plus transparente sur la manière d’acheminer et de compter les bulletins depuis les bureaux de vote jusqu’au niveau central. La Ceni n’est pas innocente face aux soupçons de falsification des résultats. Un membre de cet organe avait même dit qu’ils n’avaient pas fait grand chose dans le comptage des voix car tout a été déjà fait .

    • 23 mai à 10:20 | elena (#3066) répond à lancaster

      Les jeux sont déjà faits, au plus haut sommet on se fiche de la loi, il n’y aura pas de sanctions, de vraies sanctions, genre inégibilite pour les candidats, et c’est l’ impunité de manière générale. Une petite tape financière pour un semblant de démocratie, il faut justifier les gros sous donnés par CI, d’ailleurs en Afrique subsaharienne, chaque fois qu’il y a une élection, il y a toujours une CENI, on ne prend même pas la peine de changer le nom. Et oui, démocratie participative pour nous faire croire que notre voix sert à quelque chose.

    • 23 mai à 11:04 | kartell (#8302) répond à lancaster

      @ elena

      Ce qui est remarquable dans ce beau pays, c’est de constater que chaque nouveau président voir son redoublant, on nous promet mordicus que le renouveau se fera durant son quinquennat relayé en cela par les forces vives de l’international, telles que la banque mondiale, voir la communauté européenne avant qu’à chaque fois, cela se termine en jus de boudin et exil temporaire !...
      Aujourd’hui, nous assistons à un scénario guère différent des précédents avec un pouvoir qui tente de pousser sous le tapis le plus voyant de la corruption de ses adversaires, mais guère davantage dans une mise en scène permettant aux espoirs les plus fous des encartés un espoir plus que fugace !...
      En réalité, les seuls à profiter de l’aubaine, ce sont la cour rapprochée du pouvoir qui batifole pendant un quinquennat dans le monde entier en argumentant l’intérêt suprême de la nation !...
      En fait les jeux sont faits avant même de voter car le résultat des urnes n’est qu’un vulgaire Culbuto qui me changera rien sur le fond des choses mais dans la forme aujourd’hui, pataugeuse voir prétentieuse en risquant de laisser une ardoise de plus en plus chargée...
      La faiblesse de l’argumentaire de certains commentaires laisse pantois à constater la méconnaissance et l’irrationalité contenues pour défendre un programme cousu de fils blancs et de poudre de perlimpinpin...
      Aujourd’hui, avec ces législatives interminables, on semble atteindre les limites de la mascarade démocratique qui ne pourront qu’affaiblir un exécutif qui va régner comme un roi nu dont on peut craindre désormais une dérive autoritaire programmée !....

    • 23 mai à 12:15 | elena (#3066) répond à lancaster

      @kartell
      Futur roi nu malgré les beaux atours royaux dont il aime s’affubler. Mais ça, c’est la prochaine étape après:moi, Prezidà !

    • 23 mai à 12:32 | Isandra (#7070) répond à lancaster

      Elena,

      Voilà, la nouvelle excuse de ZD en cas de défaite.

      Si vous n’avez pas confiance des organisateurs, abstenez-vous, retirez vos candidats, parce que ça commence à bien faire.

    • 23 mai à 16:07 | elena (#3066) répond à lancaster

      Sinon quoi ? Pan, pan, la fessée ?

  • 23 mai à 10:26 | Besorongola (#10635)

    Un sujet international concernant Madagascar ce jour publié par RFI..

    Madagascar est l’un des pays les plus vulnérables face au changement climatique. Cela se manifeste par une hausse de température moyenne annuelle jusqu’à 2C° dans certaines régions du pays. Pour remédier au changement climatique, et surtout adapter le pays à ses conséquences, un projet de résilience climatique par la biodiversité vient d’être lancé.

    Allongement des périodes de sécheresse dans le sud de l’île, augmentation des précipitations au Nord, avec risques d’inondations aggravés, tout comme les impacts liés à l’intensification des cyclones, l’économie de Madagascar est affectée par le dérèglement climatique qui a des conséquences à la fois sur les conditions de vie de la population, mais aussi sur sa biodiversité.
    Le projet de résilience climatique coordonné par Madagascar National Park avec l’appui financier de la Banque africaine de développement vise à asseoir les effets néfastes de ce changement climatique grâce à l’un des grands atouts de la Grande île : ses aires naturelles protégées, c’est à dire ses parcs nationaux.
    Ils permettent en effet de conserver la biodiversité en protégeant les écosystèmes et de réduire les conséquences des évènements climatiques extrêmes, mais aussi de créer des opportunités de revenus pour la population locale.
    Les parcs nationaux de Madagascar attirent 180 000 visiteurs par an, soit environ 65% du nombre de touristes ; le tourisme est le deuxième secteur pourvoyeur de devises dans le pays.
    Le but à terme est donc d’imbriquer conservation durable et implication de la population locale avec le secteur privé.
    Pour peaufiner le projet, les études préliminaires vont commencer pour poser le diagnostic, 14 parcs nationaux de Madagascar en seront bénéficiaires.

    RFI 23 05 2019

    • 23 mai à 11:18 | Midabetsy (#8062) répond à Besorongola

      Ho anareo gasy te ho vazaha rehetra eto @ forum :
      1 - aza dia mihevi-tena ho mafy na mahay noho ny gasy eto dago nareo. Samy masina antaniny io nama ah ary samy manana ny hanitra ho azy.
      2 - Rehefa tsy mahafaly anareo ny zava-misy eto aminay dia aza haratsiana ny mpitondranay fa na i Hery na Ravalo na Andry na Mailhol dia anay io fa tsy anilah ! .
      3 - Tsy mbola nanompo vazaha toa anareo izahay. Nandinika ny Ntaolo raha niteny hoe : "aleo ravim-bomanga tsy asian-dromoromo toy izay hanim-pitoloha arahin-datsa."
      Mahasarompiaro ny mpitondra anay eto na iza izy na iza ary tsy hindrana anareo akory izahay ny hanatsara izany.

    • 23 mai à 11:33 | I MATORIANDRO (#6033) répond à Besorongola

      @ Midabetsy

      Ny mpitondra manilika sy manavaka ireo tsy mitovy hevitra aminy na mivantana na ankolaka dia tsy mendrika ny ho raiamandrenin’i Malagasy sy manitsakitsaka sahady ny lalampiorenana ary efa fantatrao ny niafaran’reo na iza izy na iza.

      Samia velonaina.

    • 23 mai à 12:01 | kartell (#8302) répond à Besorongola

      Voici un lien qui enfonce le clou du réchauffement climatique pour le pays..
      http://www.lakroa.mg/item-341_articles_societe_11.html

    • 23 mai à 12:55 | Turping (#1235) répond à Besorongola

      Besorongola ,
      Le réchauffement terrestre est observable depuis des dizaines d’années partout dans le monde et l’influence de l’Homme paraît évidente .Face à cela ,il faudrait changer d’attitude quotidiennement .
      - Toutefois ,les plus sceptiques ( qui se retrouvent parfois à la tête d’un état) continuent à dire que rien ne prouve que le réchauffement ne soit pas naturel.C’est pathétique !
      Autant dire qu’il n’y a plus de doutes (s’il en restait )que ce sont bien les activités humaines et leurs comportements qui sont à l’origine des dérèglements climatiques (dans les pays riches industrialisés comme dans les pays pauvres)que l’on observe aujourd’hui.
      - Donc,seules les activités humaines et les gaz à effet de serre qu’elles émettent pourraient -être responsables de ce phénomène .
      - Lors du dernier jour de la conférence des Nations unies sur les changements climatiques (COP24)le 14/12/2018,la BAD a organisé en son pavillon une table ronde sur la gestion des risques liées aux émissions de CO2 par les pays exploitant des combustibles fossiles (pétrole ,essence ,gas-oil).
      Exemple ; Les embouteillages monstres dans les grandes agglomérations ,à Antananarivo sont visés .Récemment ,vous étiez dans la capitale et cela ne vous a pas échappé à l’observation et dans la vie quotidienne des malgaches cette problématique à laquelle les dirigeants successifs ,la CUA ,les élus n’ont rien apporté de solution réelle .
      - Pourtant ,les embouteillages ont un impact considérable sur l’environnement alors qu’aucune mesure concrète n’a été prise depuis quelques décennies .
      Deuxième remarque tangible : Le nombre des populations à Madagascar a triplé en 30 ans alors que infrastructures à 80% datent de l’époque coloniale ( même en dénigrant la politique de la françafrique ).
      Troisième remarque : Aucun train ne circule plus pour transporter les voyageurs pourtant le train pollue 2OO fois moins .
      Conclusion : Comme Besorongola l’avait souligné ,la vulnérabilité du changement climatique sur : les parcs ,biodiversités ,.... à laquelle j’ajoute sur l’effet néfaste grave sur la santé .
      Les véhicules émettent beaucoup de particules fines cancérigènes : monoxyde de carbone ,le dioxyde d’azote ,dioxyde de soufre ,l’ozone,...provoquant des maladies respiratoires graves (bronchites ,etc......cancer du poumon) .Sur Tana ,la capitale la norme est 3 fois plus élevée au seuil normal autorisé s’il y avait une réglementation sanitaire en la matière.
      Je rajoute : Les embouteillages c’est aussi anti-économique .Si on ne part pas à 6heures du matin de chez soi ,on reste coincé dans les embouteillages .Conséquence : Beaucoup de gens sont fatigués avant même de commencer leur travail. Pareil ,au retour :c’est la fatigue totale .
      Pourquoi s’étonne t-on du sous développement si les gouvernants ne cherchent -ils pas de solution réelle pouvant résoudre le problème des embouteillages et les pollutions néfastes à l’écosystème ?

    • 23 mai à 12:59 | Turping (#1235) répond à Besorongola

      Midabetsy ,
      Tsy fitiavana fotsiny hanakina ireo mpitondra fa kosa raha sokafana tsara ny maso sy manana traikefa hitondra vaha-olana hoan’ny daholo be dia hafa ny fomba fijery .
      Ny olan-tsika malagasy : dia zatra maneboebo izay mpitondra ahaitana riarny kely foana .Ny zavatra hita sy vakiana eto isan’andro : dia ireo mpomba an-dRakoto sy Rabe ,.....na koa mankahala an-dRanaivo .
      Mampalahelo !

    • 23 mai à 13:04 | Turping (#1235) répond à Besorongola

      Fanitsiana : ahitana rirany kely ,....

    • 23 mai à 14:58 | lanja (#4980) répond à Besorongola

      Midabetsy

      fanehoana hevitra ny eto @ forum, ary mety misy tokoa ny malagasy mety mitovy hevitra @ vazaha , manoratra @ teny vazaha, sns, fa tsy voatery hoe te ho vazaha izy raha toa ka tsy manao fihevitra betsy toa ny anao

    • 23 mai à 15:03 | lanja (#4980) répond à Besorongola

      Midabetsy

      fa ny momba ny asa any @ vazaha dia enjana ny fampiharana lalàna , ny eto amitsika eto no tena manompo @ izao, sady kely karama no mbola mahazo vava, an’ hetsiny maro ny malagasy miasa @ vazaha eto @ tanin ny gasy, moramora ihany

  • 23 mai à 10:44 | ratiarison (#10248)

    Efa ela be izany no efa FANTATRA fa tsy misy mivaky loha ....!! fa alefa ihany samy tsara

  • 23 mai à 10:53 | reviv (#9830)

    bonjour Besorongola,

    merci pour le partage.
    votre contribution à travers cet article sur la vulnérabilité de Madagascar au réchauffement climatique est très appréciable.

  • 23 mai à 11:22 | reviv (#9830)

    " Les parcs nationaux de Madagascar attirent 180 000 visiteurs par an, soit environ 65% du nombre de touristes ; le tourisme est le deuxième secteur pourvoyeur de devises dans le pays.
    Le but à terme est donc d’imbriquer conservation durable et implication de la population locale avec le secteur privé."

    - le tourisme à Madagascar est un écotourisme càd du tourisme " vert " grâce à la richesse exceptionnelle de sa biodiversité.
    pour que celui-ci ( écotourisme) devienne durable, il faut bien sûr impliquer la population locale à la conservation de l’environnement et
    la multiplication des parcs nationaux répond à cette attente.

    mais l’implication de la population locale ne peut se réaliser sans accompagnement de celle-ci.
    leur procurer un revenu tiré de l’écotourisme relève du simple bon sens.
    et les agents de l’ONF devraient montrer l’exemple et s’impliquer comme il se doit en luttant sévèrement contre la corruption tout autour.

    • 23 mai à 13:26 | Besorongola (#10635) répond à reviv

      C’est toujours mon passage au pays après plus de 20 ans d’absence qui m’a interpellé . Je n’ai jamais ressenti autant d’intérêt pour Madagascar et je remercie ce site qui permet aux personnes comme moi d’exprimer librement leurs avis.

      J’ai déjà dit que la pollution est infernale à Tanà. L’utilisation à outrance des vieux camions et des mini bus sans réglementation est très néfaste et rend invivable l’atmosphère de la capitale. Je ne sais pas si un ministère de l’Environnement existe mais il est urgent d’interdire tous ces vieux véhicules pollueurs . Le projet de construire des tramways électrique à Tanà est une idée géniale et je pense que vu la l’impact du réchauffement climatique dans notre pays, la recherche des financements pour les transports en communs " verts" devraient être la priorité de l’autorité .

      @ Midabetsy . Je ne cherche pas la polémique mais vous vous êtes trompés dans votre intervention. Sachez que tous les dirigeants Malgaches depuis toujours sont des anciens formés à l’extérieur qui sont revenus au pays. Même le président Rajoelina a passé beaucoup de temps de sa vie en France . Il est revenu au pays et il a le pouvoir. Rare sont les dirigeants Malgaches qui n’ont pas été formés à l’extérieur. Et le comble c’est que quand ils ne sont plus au pouvoir, ces gens là reviennent en Europe où ailleurs.

    • 23 mai à 14:18 | Turping (#1235) répond à reviv

      Besorongola
      ,Le projet de construire des tramways à Tana ......Pourquoi pas des lignes de métros souterraines en plus ???face à la démographie qui explose ??? C’est là où devrait se situer le vrai projet de l’IEM comme parmi d’autres tant décriés !
      - Que ce soit l’un ou l’autre ,il n’y a pas d’inconvénients si les politiciens sont -ils à la hauteur pour promouvoir sur un tel projet d’envergure !? à côté il y a aussi le financement qui demande réellement d’investissement sérieux . Si tel était le cas,je serais preneur ....
      - Le pragmatisme serait d’entretenir déjà les voies ferroviaires laissées à l’abandon .Un moyen pour faciliter le transport afin d’éviter les embouteillages monstres ....Après ,cela n’empêche d’avoir le projet de :TRAMWAY en plus .

  • 23 mai à 11:27 | I MATORIANDRO (#6033)

    tsy raharahanay ze ataonareo ao.

    Asio solika kely @zay mirehitra tsara sady haingana ny afo.

    Ireo manilika ny vahoaka Malagasy tsy mitovy hevitra aminy aza kasikasihina fa ireo vitsy an’isa voaolan-tsafidy reo manaiky ze lazaina sy atao aminy foana.

    Samia velonaina.

  • 23 mai à 12:36 | Ibalitakely (#9342)

    Hier j’étais passé à Ankadilàlana qui relie Mahamasina à Tsimbazaza en voyant les affiches de Rossy partout sur les murs de cette rue. Mais c’est rien par rapport aux bafouillages des lois par le PRM, susceptibles de sanct° immédiates.
    Mais si nous parlons d’affiches de propagande en générale la loi elle-même ne fournit de mesures pour qu’elle soit applicable, car dans les grandes villes telles Antananarivo, Antsirabe & autres les Fkt ne sont point éloignés des arrondissements respectifs ou des communes respectives donc c’est plus facile pour les gens d’y être informées à propos des candidats, mais tandis que dans les communes situées sur les périphériques d’Antananarivo les Fkt sont assez éloignés de la commune respective, comme celle d’Ambohitrimanjaka, d’Ambohijanaka ou d’Ambatolampy Tsimahafotsy où dans cette dernière par exemple Soaviniarivo, Ambohinome, Anjomakely, Ambatomifanongoa etc sont à 4 ou 5 Km & même plus de ladite commune. Ce qui entraîne les candidats à coller leurs affiches un peu partout sur des murs privés & même sur des poteaux électriques ou téléphoniques.

    • 23 mai à 13:32 | Isandra (#7070) répond à Ibalitakely

      Ibalitakely,

      En quoi le Président bafoue t il la loi, en descendant sur terrain pour rencontrer son peuple ?

    • 23 mai à 15:08 | I MATORIANDRO (#6033) répond à Ibalitakely

      @ inandra

      Tohizo io fomba fiasa manilika ny hafa sy manavakavaka io fa tena ahazo maro an’isa 100% nareo.

      @ sabotsy manaova tapolaka foplaa eo Antsonjobe de ento ao ilay olona notendren’ny hcc fa azonareo io. Vitanareo io.

      Alefa, mety io. Alefa, alefa. Mandeh ny mandeh.

      Samia velonaina.

    • 23 mai à 16:11 | Ibalitakely (#9342) répond à Ibalitakely

      Mlle Isandra,
      ianao ve aloha sao dia tsy ampy taona, fa ny fahatakaranao resaka dia toa zaza mbola mila couches. Efa lazain’ny lalàna fa misy ny zavatra tsy azo atao mandritry ny fotoana fampielezan-kevitra, tahaka ny hoe manam-pahefana na olona ambony @ fitondrana miaraka aminy kandidà depiote dia manome toky mponina eo amin’ilay toerana tsidihina fa anao trano fanaovana karaoke & fampandihizana vody.

    • 23 mai à 16:18 | Ibalitakely (#9342) répond à Ibalitakely

      Dia @ manaraka koa ataovy teny malagasy rehefa tsy hay ny teny vahiny fa tsy "... son peuple ..." izany no filaza amin’izao taon-jato faha 21 & Repoblika faha IV izao. Andriamanitra irery no Tompo ka Azy ny olona rehetra & t@ faha mpanjaka no misy izany manana son peuple izany.

    • 23 mai à 17:58 | Isandra (#7070) répond à Ibalitakely

      Ibalitakely,

      Ny tena marina rava ilay troisième tour sans l’autre. Nieritreritra rizareo fa hihidy ao an-dapa ao ny Filoha @ izay manjaka tokana i Ravalo, kanjo tsy izay no nitranga. Diso paika, mbola ao kay ny filoha hoy ny olona.

    • 24 mai à 16:29 | Ibalitakely (#9342) répond à Ibalitakely

      Merci Isandra, hay tsy natao intsony ilay hoe selon son peuple. & angaha koa mety izany troisième tour en solo izany retsy, encore merci akia indry Isandra à !! , & izay koa kay ny masaka ao an-dohanareo hoe tsy maintsy IFANINANA @ Ra8 izay ataony [Ra8 raha tsy diso aho toa tsy filoha amperinasa ô ??]. Mahazotoa foana manitsaka lalàna na ao anaty birao na any ivelany. Ibal’.

    • 24 mai à 16:31 | Ibalitakely (#9342) répond à Ibalitakely

      ... IFANINANANA ..., sorry belle Isandra.

  • 23 mai à 14:45 | Marylyn (#10429)

    tout est clair, la règle c’est la règle ; quoi que vous dites, la loi régissant les propagandes et tous les affichages est déjà bien prononcé et clair que tout devrait le respecter sans distinction et sans exception !

  • 23 mai à 14:46 | FINENGO (#7901)

    @ Besorongola (#10635)
    23 mai à 13:26 | Besorongola (#10635) répond à reviv ^
    Et le comble c’est que quand ils ne sont plus au pouvoir, ces gens là reviennent en Europe où ailleurs.
    ........................................................................................................
    Bonjour
    Je confirme vos dires.
    Effectivement un seul Président n’aurait jamais fait des études hors de Madagascar : C’est Ravalomanana, et c’est le seul jusqu’à présent.
    Et j’ajoute que certainement, c’est le seul jusqu’à preuve du contraire, à n’être que de la Nationalité Malgache, sans être un Binational, donc n’ayant pas une autre nationalité.

    Rien d’étonnant que les autres depuis Ratsiraka à l’exception de Zafy, trouvent refuge, soit en France pour un plus Grand nombre, soit au Canada pour certains.
    Car il faut oser dire les choses comme elles sont.
    Ils ne sont pas que Malgache, certains se disent aussi bien Français et certains se disent aussi bien Canadiens.

    Ce retournement de veste est devenu leur mode de vie, leur façon de faire, et leur voie de sortie à chaque fois que ça tourne mal pour eux aux Pays, leur Pays qu’ils disent tous, Tanin-drazana, et qu’ils aiment par-dessus tout soit disant.
    Rien de vrai, ni de sincère qui sortirait de leurs Bouches qui s’apparentent plus à des Groins.
    Que de l’hypocrisie puante, pour servir leurs intérêts très Personnels, au détriment de toute une Nation.
    Cela fait plus de 44 ans que ça dure.
    Tous ils ont promis Monts et Merveilles aux Peuples.
    Tous ils ont fait le contraire de ce qu’ils ont promis.
    Tous ils se sont enrichi au détriment de tout un Peuple.
    Et je les appelle tous des E N C U L E S.

    Bonne journée à vous !!!

    • 23 mai à 17:15 | lé kopé (#10607) répond à FINENGO

      Pour Midabetsileo , pourquoi s’attaquer à la DIASPORA : qu’est-ce qu’ils vous ont fait endurer ; peut-être que vous " enviez" de vivre à l’étranger ou on vous a expulsé " manu militari ". Sachez en tout cas que vous n’avez pas le monopole du Pays et que nous avons le droit de dire ce qui ne va pas. Comme le Mali , CUBA et d’autres Pays , la Diaspora participe à l’économie de son pays en envoyant de l’argent à la Famille qui est restée et qui n’attend que les certificats d"hébergement pour s’évader . Si vous ne reconnaissez ,pas les difficultés quotidiennes de nos concitoyens ,soit,vous êtes" Masochistes" , soit vous faites partie de cette bande qui profite de la pauvreté du Peuple . Nous réagissons car nous voulons un monde meilleur pour nos compatriotes ,mais pas pour donner des leçons. Comme l’a mentionné l’intervenant précédent ,les dirigeants que vous protégez ont tous vécu à l’étranger et y reviennent quand ils sont "vomis" par la population. Sachez que , nous revenons au pays le plus souvent possible et nous sommes tristes quand nous constatons que le surinam ,ou le Pérou, et tous les pays d’Amérique Latine sont loin devant nous.

    • 23 mai à 18:28 | betoko (#413) répond à FINENGO

      Didier Ratsiraka ne possède pas la nationalité française et encore moins le double nationalité
      Pour quoi hier tu me traites de parasite , j’ai travaillé en France comme bon nombres d’Africains , malgaches , asiatiques , américains , canadiens etc , et ils ont aussi participé à l’économie française , ils ont aussi payé leurs impôts et s’ils rentrent dans leur pays d’origine et toucher leur retraite , c’est qu’ils ont cotisé pendant des années
      A propos de Marc Ravalomanana , est ce que tu savais qu’il a inverti en Afrique du Sud et il est aussi actionnaire de Shoprite ?
      Tu es un grand malade mental ,peut être physique aussi , faudrait que tu te soignes et vite à moins que c’est trop tard que tu as déjà un pied dans la tombe

  • 23 mai à 17:14 | Jacques (#434)

    CENI : Commission Électorale Nationale Indépendante. Bidule crée par la CI pour les pays babakoto, particulièrement ceux du continent africain. Rôle de ce bidule : se plier aux souhaits implicites de la CI et pour peu qu’il y ait atermoiement, eh ben il ne reste plus qu’à enfariner avec un peu d’oseille et le tour est joué. On peut citer moult exemples telle la présidentielle ivoirienne en 2010, illustrant en ce sens le cas d’équivoque fréquemment rencontré. Laurent Gbagbo était réelu selon la Cour constitutionnelle mais la Ceni, sans doute saupoudrée par la CI, avait déclaré Ouattara vainqueur.

    Il ne faut pas se leurrer, la Ceni est un vecteur à problèmes et celle de babakotoland n’en fait pas exception. La voilà qui reconnaît son impuissance face à une multitude d’anomalies, hormis les affichages sauvages qui n’auront aucun impact quant à l’issue du scrutin. Le PM dans tout ça, pas mieux, à la traîne malgré une prétendue détermination à faire respecter les règles (http://www.lagazette-dgi.com/?p=29291). Dans cet autre vaudeville politicard, celui qui tire les marrons du feu n’est encore autre que le bac-3 qui, de surcroît, balaye d’un revers de main les textes existant.
    - http://www.lagazette-dgi.com/?p=29267
    - https://lexpress.mg/21/05/2019/propagande-deguisee-rajoelina-epingle-par-le-tim-pour-partialite/

    En son temps feu Basile Ramahefarisoa ne cessait de fustiger la Ceni qui, rappelait-il, ne pouvait se substituer au ministère de l’Intérieur. Point barre.

  • 23 mai à 19:57 | reviv (#9830)

    salut l’ami Turping,
    en complément de votre lumineux exposé pour l’environnement,
    et le lien partagé par kartell "enfoncé le clou "
    voici un autre article passionnant de
    Luz Razafimbelo

    http://www.midi-madagasikara.mg/dossiers/2019/05/16/journee-mondiale-de-lenvironnement-2019-rendez-vous-en-chine-le-5-juin/

    • 23 mai à 23:24 | Turping (#1235) répond à reviv

      reviv ,
      Merci l’ami pour ce lien . Rdv chez le grand pays pollueur du monde ,ce sera une grande prise de conscience !

  • 23 mai à 23:28 | FINENGO (#7901)

    @ betoko (#413)

    Monsieur Betoko
    En ce qui concerne Ratsiraka à toi de me Prouver qu’il n’est pas un Binational.
    Même s’il ne l’est pas, il est de la même trempe que le Jean-Claude Duvalier le Baby Doc de Haïti, ils ont tous les deux trouver asile en France quand dans leur Pays plus rien n’allait.

    En ce qui concerne Ravalomanana, ne te donne pas trop d’importance en estimant que tu serais le seul à savoir que Ravalomanana, avait investi en Afrique du Sud et qu’il est actionnaire de Shoprite.

    Par contre pour reconnaitre que ton Mentor de DJ Bac-7 est bel et bien trempé dans le Trafic du Bois de rose, ça, ça te donne mal au C U L.

    Je m’en contre fous que tu aurais travaillé en France ou à la Réunion.
    Que tu es à la retraite et que tu as une vie de Pacha à Madagascar. Tant mieux pour toi.

    Ce que je te demande : As-tu au moins fait ton service militaire à Madagascar ou en France peut importe, car tu as les deux nationalités, à l’époque aussi bien à Madagascar qu’en France le service National était obligatoire pour les personnes de ta Génération.
    Si tu n’as pas servi au moins l’un de ces deux Pays, comment peux-tu Prétendre d’être Malgache ou Français. Et pour cette raison, je dis que tu n’es qu’un parasite. Eh oui !!! Un Parasite, un Profiteur et ceci vis à vis de Madagascar et aussi bien de la France.

    Surtout ne t’inquiète pas pour mon Mental.
    Mon Mental va très bien et rien de comparable avec ton Mental d’abruti et de suce boules.

    Si tu as une retraite française et que tu touches au moins 900 Euros/mois, et que tu trouves la vie est chère sur Tana, c’est que tu ne tournes pas rond dans ta tête, voir tu touches largement moins.
    Même avec 700 Euros/mois tu en aurais suffisamment pour vivre comme un Pacha.

    Sur Nosy Be, île touristique les vieux croûtons de Français à la retraite vivent comme des ROIS en Payant 250 Euros/mois de Loyer et se nourrissent avec 400 Euros/mois sans se priver.

    Et pour conclure, rien que pour ça, on voit que Mentalement tu as quelque chose qui cloche.
    Il va falloir que l’on t’accompagne au PK18 pour te soigner le Betoko.

    • 24 mai à 13:30 | dahalo (#8794) répond à FINENGO

      Beaucoup de choses me dit que Betoko est un militaire à la retraite et qu’il s’est fait botter le k par les zanadambo durant la crise de 2002 pour avoir joué au Rambo sur les barrages de l’epoque.
      En resumé un saboteur, un coupeur de pont, et un racketteur

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS