Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 21 novembre 2019
Antananarivo | 14h38
 

Politique

Elections communales

La CENI publiera une liste noire des observateurs électoraux

lundi 28 octobre | Arena R.

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) lance un avertissement à l’endroit des observateurs. Thierry Rakotonarivo, vice-président de cette commission, a indiqué samedi dernier qu’une liste noire des observateurs électoraux qui n’ont pas pu accomplir leur mission sera bientôt publiée. Ces observateurs ne pourront pas, par la suite, participer à la mission d’observation des prochaines élections qui vont avoir lieu dans le pays, notamment les communales et municipales du 27 novembre.

Les observateurs électoraux ayant reçu l’autorisation de la CENI ont pour devoir d’effectuer un rapport auprès de cet organe chargé des organisations des élections dans le pays. Or, il y en a parmi eux qui n’ont pas effectué ce rapport dans les trois élections qui se sont déroulées à Madagascar depuis la fin de l’année 2018 : les deux tours de la présidentielle et les élections législatives. Ainsi, une sanction va tomber à leur encontre.

Le nombre d’associations ou organismes pouvant assurer les observations des prochaines élections va diminuer, la CENI est catégorique sur le sujet. « Ceux qui figurent dans cette liste noire ne pourront pas assurer les observations  », précise le vice-président de la CENI.

Thierry Rakotonarivo s’est également exprimé par rapport à la nomination des chefs de fokontany ces derniers temps dans certaines communes. « C’est contraire à la loi », indique-t-il. Celui qui fut autrefois secrétaire général du ministère de l’Intérieur et non moins administrateur civil de carrière explique que la loi précise que les chefs de fokontany sont élus à l’issue d’une réunion de la population. Les élus sont nommés ensuite par le préfet ou le chef de district. Or, certaines nominations ne respectent pas cette procédure.

9 commentaires

Vos commentaires

  • 28 octobre à 09:42 | efa ela (#4563)

    Bonjour,
    Pourquoi M-T n’indique-t-il aucun des nom de ces fraudeurs ?

    • 28 octobre à 10:45 | hafatse (#9818) répond à efa ela

      Voyons mbola vao haingana,
      Tout le monde connait le nom des personnes de la HCC et du CENI.

  • 28 octobre à 10:34 | nez_gros (#10715)

    Faux observateurs aussi ? mais gros, où va-t-on ? Faux-monnaie, faux-observateurs, faux-sujet Bacc, faux diplômes de Ministre....

    Heureusement on a un vrai authentique Président !

    Quoi ? celui là a été élu avec des faux-électeurs aussi... donc peut-être un faux aussi ????

    Non , mais, où va-ton, sors moi de là gros, j’étouffe, je n’en peux plus.....AU SECOURS !!!!!!!!

    • 28 octobre à 10:53 | Maxim (#5960) répond à nez_gros

      NG,
      un ministre parle de fausse pénurie de carburant !!!!
      un autre ministre avait signé un document avec de fausse dates !!!
      faux + fausse =====> VRAI FAUX !!!!

  • 28 octobre à 11:26 | tiryco (#9153)

    Tout ès faux dans c pays
    Faux cul faux derch faucons

  • 28 octobre à 12:08 | Sombiny (#10768)

    Je suis étonné qu’on s’étonne de ce qui se passe à Madagascar :
    - ONG business, qui sont là pour se créer un emploi fructueux
    - du travail négligé dans les administrations : quand on travaille, on discute et on plaisante en même temps.... résultat, carte grise, carte d’identité, copie lava, plein de fautes
    - quand vous faites votre kolikoly pour ne pas faire la queue.... résultat : faux passeport à l’intérieur, fausse copie au fivondronana, faux titre au domaine, faux relevé de note et faux diplome à l’université... et j’en passe, vous pouvez continuer la liste.

    Le problème : vous avez des connaissances dans tel ou tel administration, et vous en profitiez.... vous avez de l’argent et vous en profitiez pour soudoyer....

    C’est la responsabilité de chaque citoyen.... et ne dites pas que c’est les autres, regardez vous dans la glace !!!!

  • 28 octobre à 13:26 | lé kopé (#10607)

    Bonjour ,’affrontement
    Faux témoignage sur la population d’Ambohitrimanjaka. Des missionnaires ont certifié sur les médias assermentés à leur Mentor ,que les habitants de cette contrée sont d’accord et ont même signé pour les débuts des travaux et ,il n’y a qu’une minorité qui résiste . Une avocate de renom ,et non moins propriétaire des lieux a démenti ces propos en public . Mais au fait ,où en est l’enquête sur les blessés lors de l’affrontement entre les habitants et les gendarmes . On s’inquiète sur l’état de ces derniers ,dont l’un a été gravement blessé par les" terroristes" .

  • 28 octobre à 14:09 | ANTICASTE (#10704)

    Sans doute ,y a t-il aussi beaucoup de faukon yaka

  • 29 octobre à 05:24 | efa ela (#4563)

    J’espère que M-T veillera à nous informer sur cette liste de pseudo-observateurs quand elle sera connue !
    Question naïve : ces pseudos ont-ils été empêchés sur place d’effectuer leurs tâches, ou se sont-ils contentés de rester boire de la betsa-betsa au bar du Hilton ?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS