Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 25 juin 2022
Antananarivo | 10h29
 

Politique

Circulation de bulletins déjà cochés

La CENI porte plainte contre X

lundi 8 novembre 2010 | Yann

Selon le KMF-CNOE (Comité national d’observation des élections), des exemplaires du bulletin unique à utiliser au prochain référendum ont été distribués à la population de Moramanga. Ces bulletins sont déjà cochés en face du « Oui », et pourraient servir à l’achat de suffrages. Les électeurs ayant reçu un de ces bulletins seraient tenus de le glisser dans l’urne le jour du scrutin et de ramener le bulletin vierge en guise de preuve de leur participation. Une somme d’argent serait alors versée en échange.

Ernest Razafindrabe, secrétaire général du KMF-CNOE a dénoncé ces faits au cours d’une conférence de presse le jeudi 4 novembre dernier, montrant à la presse des exemplaires de ces bulletins pré-cochés.

Par la voix de son président Hery Rakotomanana, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a reproché à l’organisation non gouvernementale de ne pas avoir alerté la Commission électorale du district de Moramanga ou la CENI avant d’en faire part à la presse. Maître Rakotomanana a estimé qu’une telle façon de faire semblait viser avant tout à miner la confiance du public envers les élections.

Hery Rakotomanana a toutefois affirmé que la CENI a réagi immédiatement par rapport à cette information. Comme les bulletins pré-cochés le sont à l’encre noire, instruction sera donnée par circulaire aux bureaux de vote de ne mettre à la disposition des électeurs que des stylos bleus le jour du scrutin, et de ne considérer que les bulletins cochés en bleu.

La CENI a également déposé à la justice une plainte contre X sur cette affaire.

Des chefs fokontany et maires qui auraient été approchés pour réaliser ces achats de vote ont confié qu’ils auraient reçus pour ce faire 100.000 ariary chacun pour les chefs fokontany et 200.000 ariary chacun pour les maires.

19 commentaires

Vos commentaires

  • 8 novembre 2010 à 07:56 | Basile RAMAHEFARISOA (#417)

    Bravo au "CENI" de porter plainte pour cette histoire de bulletins-cochés.

    QUI que ce soient les initiateurs et les complices,il faut les poursuivre,sans pitié, et les traîner sur la place publique.

    Madagascar n’a pas aboli la peine de mort,il faut l’appliquer pour donner des exemples.Plus question d’amnistie !!!!!

    Basile RAMAHEFARISOA

    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 8 novembre 2010 à 08:40 | Tanindrazana (#3224) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Basile ! Qui va elle poursuivre ? une plainte contre X restera contre X et le resultat sera toujours l’inconnu X.... C’est pour nous faire dormir debout comme on dit... Le fait est simple on critique le KMF CNOE de n’avoir pas pu informer la CENI avant d’agir de la sorte en publique. Croyez-vous que si elle, la CENI, avait decouvert quoi que ce soit, elle aurait pris la responsabilite d’informer le publique le lendemain meme ? Elle aurait deja trouve une explication ou peut etre qu’elle va declenche la machine de l’Emmoreg pour arreter tres vite des soit disant coupables. Bien sur, elle va dire qu’une enquete est sur les rails...elle ne vous dira pas que l’enquete ne sera divulgue qu’apres les elections, le referendum, ou meme pas. On connait l’histoire mon cher. De plus, il fallait trouver un moyen pour se nettoyer vite car deja on n’a pas condiance a la sincerite de cet organe d’election mis en place par Rajoelina et qui travaille de concert avec les objectifs et tendances de Rajoelina. En tout cas, on a bien trouve des exemples d’irreguarite irrefutable et ce ne sera pas tout. Bien sur on va tout faire pour dire que c’est l’opposition qui est derriere. Pauvre Basile. Votre simplicite pour moi s’apparente toujours a une complicite inavouee. Ce pouvoir n’ira pas loin avec tous ces manigances et manipulations. Regardez toutes ces promesses qui se revelent comme une propagande presidentielle. Alors qu’on doit plus se pencher a un referendum. D’ailleurs, ce projet de constitution est pour moi bancal et ne reflete pas du tout l’aspiration du peuple Malagasy. La realisation de ce referendum accelera la degradation du pays et par voie de consequence , a la chute probable de Rajoelina et du pouvoir Hat. La facon d’agir de la CENI, du gouvernements et des membres de la HAT rend la population tres mefiante en ville et dans la campagne. Rajoelina fait a sa tete et assurement il va se casser la gueule bientot...De toute les facons on ne fait plus confiance a ce genre d’individus faux, instableset immatures, et encore plus, a un pouvoir qui ne fait que baillonner la population... Je vous assure Basile, les evenements sont en train de faire un Marathon. Suivons l’evolution de notre histoire.

    • 8 novembre 2010 à 08:46 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à Tanindrazana

      tanindrazana

      plainte contre "X" est une formulation.Pas d’autre commentaire.

      Basile RAMAHEFARISOA

      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 8 novembre 2010 à 18:58 | boanasidy boana (#4831) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      M. BASILE RAMAHEFARISOA

      Laissez-moi rire (sous-cape) ! Je ne saurai point dire si vous êtes vraiment innocent, donc à ne pas blâmer, ou si vous êtes naïf donc à "tolérer" ! Mais je fais tout simplement le constat que le CENI nous prend tous pour des ignares !

      "PORTER PLAINTE CONTRE X" : qu’est-ce que ceci veut dire ? Le CENI doit tout d’abord reconnaître qu’il y a vraiment des "bulletins pré-cochés" et d’après TV PLUS (si le quotidien Tia Tanindrazana qui a éventé le fait avant TV PLUS, est trop partisan) ces bulletins viennent de Moramanga et ils ne sont pas arrivés là "par le fruit du hasard" mais furent portés par des personnes en chaire et en os et par des "personnalités" lesquelles ont sciemment organisé la distribution de ces bulletins pour des objectifs bien clairs : "faire triompher le OUI" ! Si une enquête INDÉPENDANTE (composée de personnalités compétentes aux quelles seront accordés tous les moyens nécessaires afin de mener une enquête sérieuse) est initiée nous sommes en mesure de croire que les responsables de cet acte seront vite découverts et nous ne serons point surpris des résultats ! Mais c’est ici que le bât blesse : le régime H.A.T. ne se dérangera jamais pour mettre sur pied une "Commission d’enquête indépendante" et si jamais ce régime met sir pied une "commission d’enquête" celle-ci pourra être tout sauf "indépendante" ! Et vous allez me rabâcher que le CENI "a porté plainte contre X", ce n’est qu’une procédure de diversion car le parquet n’osera jamais procéder à une enquête approfondie qui va mouiller les gros bonnets de KME (Comité de Soutien au Oui). Simple preuve : le CENI fait semblant d’ignorer les actes délictueux (à l’endroit de l’Ordonnance de M. Andry Rajoelina qui tient lieu de Code Électoral) : distribution de T-shirts, utilisation de matériels appartenant aux services publics, les inaugurations et festivités ainsi que les descentes sur terrain effectuées par les membres du gouvernement pour "expliquer le contenu du projet de constitution" ! La Présidente du SE.FA.FI en la personne de Mme Madeleine Ramaholimihaso née Ramanandraibe. a dénoncé ouvertement ces agissements mais vainement ! Le KMF-CNOE fu taxé par M. le Pdt du CENI de "perturbateur de l’ordre public" pour avoir osé dénoncer les agissements des personnalités issues de l’administration publique qui ont organisé la distribution de ces "bulletins pré-cochés" !

      M. BASILE RAMAHEFARISOA, laissez-moi rire devant votre "ingénuité" et votre "volonté" débordante d’anthousiasme ! RIRA BIEN QUI RIRA LE DERNIER !

      boanasidy.boana@gmail.com

    • 9 novembre 2010 à 02:07 | mamijo (#4859) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Helas ! Les peuples Malagasy. Efa dimampolo taona nahazoana ny fahaleovantena Mbola tsy misy espoir foana. Ny eo ihany no eo. Ataon’ny mpanao politika tohatra fiakarana Rehefa azony izay azony dia adinony ianao ry vahoaka. Maninona moa raha lany any ny Eny. Tsy hampiova ny fiainan’ny Malagasy mihitsy izany ka hoe lasa mañana trano daholo ny Malagasy. Vao maika aza mihamilentika ny firenena. Raha zah manokana aloha dia avelao izay hameno paosy hameno paosy na ho voky hatrany antedakeliny fa mba avelao kosa ny vahoaka tsy atao tohatra fiakarana lava izao. Betsaka loatra ny tsy Nahita fianarana ka mora manipulena en plus izany koa ny hanina androany tadiavina androany tsy inona no nahatonga izany fa ny fitiavan-tena be loatra ireo mpanao politika. MBA mifohaza amin’izay ry Malagasy fa aza dia matory lava.

  • 8 novembre 2010 à 11:16 | che taranaka (#99)

    Je donne à Basile les résultats de cette MASCARADE et lui dis que même des actes encore plus criminels que ça n’ont pas fait fonctionner l’échafaud ;alors il faut qu’il arrête avec ses slogans puerils !

    Vu que 3 millions de bulletins suppléméntaires étaient imprimés pour soi-disant faire de la pédagogie. D’après Basile donc il y aurait 3 millions de plainte contre X ;une manière et une raison d’augmenter les salaires des juges !

    RESULTAT DE LA MASCARADE DU 17 NOV 2010

    TAUX DE PARTICIPATION ...........52%

    LE OUI.................................65%

    LE NON................................35%

    LES PUTSCHISTES PEUVENT CONTINUER LEUR "CHEMIN TRACE" jusqu’aux prochaines catastrophes comme tous les 7 ans dans ce pays sans réel CHANGEMENT ni DEVELOPPEMENT.........!!!

    • 8 novembre 2010 à 13:37 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à che taranaka

      che taranaka,

      soyons sérieux

      "Vu que 3 millions de bulletins supplémentaires étaient imprimés pour ,soit disant,faire de la pédagogie".

      Admettons que vous avez raison,pour la pédagogie,il faut faire imprimer des bulletins d’une couleur différente que le bulletin officiel.Point barre !!!!

      La plainte contre "X" devrait être déposée pour erreur et tentative de fraude des responsables et de leurs complices.Qu’importe le bord politique.

      Basile RAMAHEFARISOA

      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 8 novembre 2010 à 17:20 | che taranaka (#99) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      bASILE ?

      Porter plainte contre X ,c’est une chose ;handicaper lourdement cette consultation qui n’est pas populaire par de telle bourde c’est autre chose !

      Elle est comment et où maintenant la fiabilité et la légitimité de ce srutin dont le résultat est connu d’avance:LE SACRE DE ANDRY NIRINA RAJOELINA..!!!????????????

      FOUTEZ-VOUS TOUJOURS DE NOS GUEULES IL Y A TOUJOURS UNE FIN A TOUTE CHOSE Mr le Thuriféraire !

    • 8 novembre 2010 à 19:11 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à che taranaka

      Che taranaka,

      Vous me dîtes souvent :

      "Monsieur le Thuriféraire".

      Je ne suis pas un "Homme" à (pour) flatter quelqu’un.J’apprécie et je respecte un "LEADER".Point barre.

      Ce n’est pas méchant :"Monsieur le Flatteur" mais trouvez-moi autre chose,che taranaka.

      Merci d’avance.

      Basile RAMAHEFARISOA

      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 8 novembre 2010 à 19:20 | boanasidy boana (#4831) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Très cher Basile RAMAHEFARISOA

      QUELLE PUÉRILITÉ ! Quel âge avez-vous au juste ? J’aimerais croire que vous avez au moins 18 ans révolus !

      Ne vous ridiculisez pas de cette façon ! Reconnaissez seulement que des "partisans du OUI" lesquels sont les seuls "dans le secret des dieux" ont pu monter cette "opération" et s’il y aura des sanctions (si jamais les enquêtes sont entreprises et aboutissent, ce que je n’ose même pas croire) ne vous étonnez point si S.E.M. Andry Rajoelina et les Chefs d’Institution de cette "transition" sont compromis ! BOANASIDY BOANA

      boanasidy.boana@gmail.com

  • 8 novembre 2010 à 11:51 | Mihaino (#1437)

    Ce n’est que le début du commencement d’une fraude prévisible voire prévue ....
    Changer le stylo noir en stylo bleu ou vice versa pour valider un bulletin ???Quelle naïveté enfantine et surtout quelle mascarade !!!
    Pour la plupart des élécteurs malgaches ( + 75%) qui ne savent ni lire ni écrire , serait-il préférable d’utiliser de l’encre noire , bleue voire rouge pour le PETA-TOKO ( Fanondro) sur la case "OUI" ???!!!
    Wait and see ....

    • 8 novembre 2010 à 13:45 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à Mihaino

      mihaino,

      quand même !!!

      75% qui ne savent ni lire ni écrire,

      ils savent compter les "ARIARY",ils sont capables de distinguer TSIA et ENY.

    • 8 novembre 2010 à 19:25 | boanasidy boana (#4831) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Très cher Basile RAMAHEFARISOA

      Encore et toujours je vous exhorte à renoncer à plaider en faveur des "fraudeurs" lesquels sont nécessairement issus des pro-KME !

      Ne vous laissez pas ridiculiser de la sorte ! Ne défendez pas l’indéfendable

      BOANASIDY BOANA

      boanasidy.boana@gmail.com

  • 8 novembre 2010 à 12:05 | da fily (#2745)

    C’est d’une gravité sans nom, et cela a failli passer à l’as ! Quid de la sincérité de ce scrutin, plainte ou non de la CENI ? C’est le bowdel, et ça le restera !

    Ou est le changement tant prôné ? Mmm ? Même micmac et carabistouilles dans le tripatouillage électoral, rien a bougé chez les bougres ! on change les joueurs mais toujours le même jeu foireux et lapidaire !! La république bananière a encore de beaux jours devant elle !

    • 8 novembre 2010 à 19:25 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à da fily

      da fily,

      En matière d’élection,même en Europe,il y a toujours de "ZELES" dans les partis politiques.

      Dès qu’on parle d’élection,on se méfie de "FRAUDES" mais quand l’organisation de l’élection est bien maîtrisée,les fraudes sont battues d’avance.

      Exemple :

      - au dépouillement,on élimine les femmes avec de rouge à lèvre.

      - équipement de "bougies" en cas de panne électrique.

      - dépouillement avec la présence du public etc....

      Avec un bulletin unique,50% de fraudes ,out !

      Avec un bureau de vote assuré par des représentants de deux bord,on arrive à 75% de sécurité

      Pour les 25% restants,le respect mutuel.

    • 8 novembre 2010 à 19:44 | boanasidy boana (#4831) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Très cher Basile RAMAHEFARISOA

      Je ne me lasse nullement de vous donner des conseils, or vous faites la sourde oreille et vous vous laissez aveuglé par des raisonnements plus qu’hypothétiques tels que :

      - Même en Europe....
      - Mais quand l’organisation de l"élection est bien maîtrisée....
      - Exemple ; au dépouillement on élimine les femmes avec de rouge à lèvre...
      - équipement de bougie....

      Laissez-moi toujours rire ! C’est SEM Andry Rajoelina qui mène la danse et dicte les règles du jeu, même les Chefs d’Institution et des organismes tels que le CENI lui obéissent aveuglement ! Les anti-référendum ne se déplaceront point dans les bureaux de vote lors des dépouillements des urnes ! Les partisans du NON sont vos "alliés objectifs" mais ils ne disposent pas des moyens suffisants pour faire face à votre "armada électorale" ! Alors, qui aura l’audace de saboter les centrales électriques ?

      Très cher Basile RAMAHEFARISOA, ne soyez point naïf, ayez confiance "aveuglement" à S.E.M. Andry Rajoelina et au Pdt du CENI, ils savent ce qu’ils ont à faire, ce qu’ils font et ils disposent déjà des résultats à promulguer !

      BOANASIDY BOANA

      boanasidy.boana@gmail.com

  • 8 novembre 2010 à 14:44 | RAVELO (#802)

    Avec le "sérieux" que l’on connaît de ces hatifs,l’auteur de ces débuts de fraudes ne peut être que Monsieur RAVALOMANANA.

    Laissons RISARA-BOMBA mener l’enquète,ça sera un jeu d’enfant pour lui.

    Et oui Basile,c’est malheureux mais on en est là,et qu’est-ce que voulez ;comme vous le dites, marche ou crève,et comme celà ne marchera jamais !!!!!!!

  • 8 novembre 2010 à 15:49 | vuze (#918)

    La question est :

    Qui a payé ces gens coupables de fraudes ??? Tant qu’on ne répondra pas à cette question, inutile de faire de la récupération politique de bas niveau !!!

    On est passé de bombes artisanales à des bombes électorales, c’est mon avis..

  • 10 novembre 2010 à 05:49 | tovo (#690)

    pourquoi s’étonner de ce genre d’action de fraude du côté de Moramanga quand on sait que la femme d’ Alain Ramaroson est originaire de ce coin et comme à l’accoutumée de notre loustik les pots-de-vins et autres fraudes, ou appelez ça comme vous voulez, sont dans les moeurs de notre grand homme.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS