Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 6 mai 2021
Antananarivo | 19h08
 

Société

Gouvernance

La Banque Mondiale accorde son appui

jeudi 24 mai 2007

La Banque Mondiale a approuvé un crédit de l’IDA (« Association Internationale de Développement ») de 5 millions de dollars pour appuyer l’accroissement du « Projet de Gouvernance et de Développement Institutionnel » (PGDI). Le Gouvernement a sollicité ce financement supplémentaire principalement pour renforcer les banques de données de base et le cadre du suivi et de l’évaluation pour sa nouvelle stratégie de développement, le « Madagascar Action Plan », qui définit les engagements, les stratégies et les actions qui doivent entraîner une croissance rapide et conduire à la réduction de la pauvreté.

Le PGDI a pour objectif d’appuyer les réformes en gouvernance et en développement institutionnel dans le contexte de la stratégie du Gouvernement, auparavant le DSRP, et maintenant le « Madagascar Action Plan » (MAP). Cette dernière constitue le cadre stratégique pour toutes les activités de développement dans le pays pour la période 2007-2012.

Développement de la Statistique, un élément-clé

« Ce crédit de 5 millions de dollars sera concentré particulièrement sur deux secteurs principaux : le développement d’un cadre de suivi et d’évaluation cohérent pour concourir à la mise en œuvre du MAP, et l’appui financier pour des études statistiques essentielles considérées comme capitales pour le MAP ».

L’élément-clé du premier secteur susmentionné est d’appuyer la Stratégie Nationale du Développement de la Statistique pour intégrer et coordonner toutes les activités gouvernementales appropriées. Une formation importante et le renforcement de capacité complèteront ces activités.

Le second élément est constitué par le financement d’une assistance au gouvernement pour réaliser des études statistiques-clés qui sont importantes pour évaluer le progrès de la mise en œuvre du MAP. Une priorité des priorités est de mettre à jour les données sur un nouveau recensement de la population, le dernier datant de 1993. Le gouvernement sollicite actuellement l’appui d’autres partenaires du développement comme il l’a fait pour le projet initial.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS