Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 16 juillet 2019
Antananarivo | 07h02
 

Politique

Elections législatives

L’officialisation de la liste des candidats Mapar tarde à venir

samedi 9 mars | Arena R.

La liste officielle des candidats pro-Rajoelina aux élections législatives du 27 mai prochain a été attendue en vain au cours de la semaine. Des sources auprès du Mapar expliquent que la sélection des candidats s’annonce difficile d’où ce retard. En attendant, des noms commencent à circuler. C’est le cas notamment de ces personnalités artistiques connues dans le pays ayant interprété la chanson officielle du candidat Andry Rajoelina lors de l’élection présidentielle.

Le nom de Tsiliva Christophe alias Tsiliva figurerait ainsi en tête de liste des candidats de la plateforme présidentielle à Morondava. A Antalaha, on aurait Jerry Marcoss, à Andapa Bezara Floginot, à Marovoay Jean-Aimé de Bemarivo, à Antsohihy Dadi Love, à Befandriana Nord Elda Narijaona dit Dah’Mama et à Antananarivo, Anyah et Rossy respectivement au 3ème et 4ème arrondissement. Néanmoins, ni les artistes ni la plateforme ne confirment ou infirment ces informations qui sont malgré tout très critiquées par les internautes sur les réseaux sociaux.

Dans le sud de Madagascar, à Toliara, la candidature de Siteny Andrianasoloniako au nom de la plateforme avec le président Andry Rajoelina (Mapar) est confirmée. L’ancien questeur de l’Assemblée nationale est à la tête de cette liste suivie de Marcel Ongovelo, un autre parlementaire. Ces candidats sont notamment l’artisan du succès de l’actuel président de la République dans le Grand Sud de la Grande île. Leur candidature au nom de cette plateforme est alors considérée comme une logique.

Des sources concordantes confirment également la candidature du journaliste Fetra Rakotondrasoa, porte-parole du Mouvement pour la liberté d’expression à Madagascar (MLE) qui s’est notamment montré très actif dans les affaires de Soamahamanina à Miarinarivo. Ce chroniqueur politique, proche de l’actuelle ministre de la Communication et ancien responsable de la station Viva d’Andry Rajoelina serait à la tête de la liste des candidats députés de la plateforme présidentielle dans le district de Miarinarivo.

Des candidats comme Naivo Raholdina dans le 5ème arrondissement d’Antananarivo se trouveraient par contre en difficulté à cause des litiges avec d’autres candidats potentiels ayant beaucoup investi pour l’élection d’Andry Rajoelina. Par ailleurs, des candidats Mapar connus pour leur changement fréquent de couleur politique font l’objet de vifs critiques des partisans du président de la République. Voilà pourquoi la plateforme aurait tergiversé sur la publication officielle de cette liste.

Faut-il rappeler que la dernière Assemblée nationale était composée de 49 députés élus sous la bannière du Mapar. 18 d’entre eux ont pourtant choisi de retourner leur veste au profit du régime de Hery Rajaonarimampianina. Ainsi, la plateforme avait-elle cherché à les destituer pour cette infidélité politique qui est monnaie courante avec les politiciens malgaches.

43 commentaires

Vos commentaires

  • 9 mars à 09:25 | elena (#3066)

    Ça se bouscule au portillon. Il va falloir choisir entre les TGV de la 1ère heure, les MAPAR et le cru 2018. On note que le monde artistique est largement représenté, normal notre président est un ancien DJ (dédéjoël) même s’il a renié cette ancienne activité à Sciences Po.
    Mais il n’y a pas de soucis à se faire la majorité à l’assemblée nationale sera présidentielle.
    A se demander,si des législatives sont encore utiles : si, quand même, il faut récompenser les zélateurs et puis la soupe est bonne. Et pour garder une image démocratique, il serait de bon ton que l’opposition ait quelques seza de députés,sinon ça ferait un peu tache aux yeux de la CI et autres organismes internationaux,qui nous nourrissent.
    Ceci dit on peut parier que la participation aux législatives sera faible.

    • 9 mars à 15:47 | kartell (#8302) répond à elena

      Il y a foule pour monter dans ce TGV présidentiel d’autant que les heureux sélectionnés se verront assurer d’être élus pour un quinquennat voir plus si affinités...
      La question serait de savoir si tous ceux qui vont monter dans le tortillard le pourraient en veste retournée même si la victoire en chantant demande expressément : « tenue correcte exigée ! »....
      Là plus besoin de convaincre, la victoire a fait son chemin et a mis toutes les convictions sur la même ligne pour ne voir qu’une seule tête !....
      Le virage de cuti est devenu contagieux voir a développé une contagion généralisée sans que l’OMS ait besoin de débloquer des fonds, ouf !.....
      Aujourd’hui, le pouvoir patauge dans la facilité de la victoire en se transformant en un sélectionneur manipulateur pour s’assurer un avenir en béton...
      Ces législatives seront sans surprise pour confirmer une présidentielle sur le même tempo...
      Elle est pas belle la vie en orange ?....

    • 10 mars à 20:03 | Ibalitakely (#9342) répond à elena

      Dia angamba kosa tsy hisy intsony avy eo ny hoe mapar I, mapar II & ny mapar III. Tsy hisy intony koa ny hanao akanjo volomboasary sady hanao karavato manga miaro fatratra ny teny @ paon d’or ... tampotampoka teo dia lasa manoana indray ny mimerô terezy ?????????

    • 11 mars à 08:10 | sarah (#4600) répond à elena

      Tena voalazanao mihitsy ilay hiseho. Il y aura des fraudes et des plaintes, azo raisina fa tsy mitombona et puis des spectacles à l’Assemblée nationale.

    • 11 mars à 15:02 | Ibalitakely (#9342) répond à elena

      Fa io koa ange na ireny rehetra mpamaky vato na mpanera taxibe na mpitarika rambaramba na mpitatitra bidons jaunes mpanao T-Shirt volomboasary rehetra ireny aza no atolony dia MIANKINA @ vahoaka Malagasy ihany, na ho ampihesonina mitsangana na MBA HO TONGA SAINA amin’izay.

  • 9 mars à 10:00 | punchline (#9673)

    BAL POUSSIÈRE PENDANT 5 ANS, Le DJ President porte bien son sobriquet emperreur de Kilalaky+ calife de Salegy, roi de tapolaka , reine de toton sola rythme, que des musiciens, et ces gens là qui vont pondre la loi à L’assemblée, analyser ou apporter la contradiction contre l’executif.
    L’executif , rappelons le bien où siège FRANCIS TURBO et le DJ lui-m^me.

    o pleure mon pays bien-aimé

    • 9 mars à 10:23 | Eloim (#8244) répond à punchline

      Séparation de pouvoir oblige : DJ et artistes ne peuvent pas se permettre de s’asseoir autour d’une même table. Qui sert qui ? Qui contrôle qui ? Vive la valse politique !

    • 9 mars à 10:30 | punchline (#9673) répond à punchline

      on voit bien que ce n’est pas sérieux tout cela

    • 12 mars à 00:24 | kunto (#7668) répond à punchline

      Pourquoi les artistes n’ont pas le droit de faire de la politique ??????
      Un homme d’affaire était Président en 2001 et Madagascar n’a pas avancé d’un centimètre , DONC ...........

    • 12 mars à 00:25 | kunto (#7668) répond à punchline

      Pourquoi les artistes n’ont pas le droit de faire de la politique ??????
      Un homme d’affaire était Président en 2001 et Madagascar n’a pas avancé d’un centimètre , DONC ...........

    • 12 mars à 00:27 | kunto (#7668) répond à punchline

      Partant de la on peut dire que les Malagasy n’ont pas le droit de faire des affaires c’est réservez aux Karany - Sinois et Vazaha c’est ça ??? belle mentalité .......

  • 9 mars à 10:31 | rakoto-neutre (#8588)

    Le mapar est entrain de distribuer le butin. Des artistes comme député, n’y a-t-il pas de meilleurs que ces artistes qui ne pensent qu’à faire des chansons. Et ces caméleons qui ne cherchent qu’p obtenir de l’argent et ceux qui paient des écolages pour la place.
    Oh ! peuple malgache pourquoi voter pour rien ! Moi, je préfère ne pas voter, tous ces pilleurs représentants la bouche de chacun de nous n’attendent que d’être élus et vont avaler tous.

    • 9 mars à 13:32 | betoko (#413) répond à rakoto-neutre

      On verra ce que nous propose ces artistes ,mais il existe un artiste qui possède une maîtrise en droit en la personne de Rossy
      Pourquoi cette insistance sur le mot DJ ,vous savez très bien qu’il était organisateur de soirée et mieux encore chef d’entreprise ,mais ce titre dérangé certain
      Avez vous oublié ou vous faites semblant de l’ignorer qu’ANR a été primé deux fois comme un jeune entreprise qui a réussi avant qu’un saboteur voulait détruire son entreprise de publicité en 2002 ?

    • 12 mars à 00:34 | kunto (#7668) répond à rakoto-neutre

      Les anciens Présidents et beaucoup de Ministres ne sont pas artiste , ça va avance Madagascar ?????? NON NON NON
      Qui décide : qui a le droit de faire de la politique ????? arrêtez votre jalousie , je vois que vous défendez la place de votre Père ou Frère voir votre cousin ....
      Partant de votre raisonnement = Les Malagasy n’on pas le droit de faire des Affaires c’est réservez a nos Amis Karany - Sinois na Vazaha ????? c’est ça votre mentalité ?????

  • 9 mars à 11:12 | Turping (#1235)

    Il n’y a pas de Zadistes aux élections législatives,au contraire les opportunistes vont se bousculer pour renforcer le piédestal du pouvoir selon la tradition des pouvoirs successifs. L’intérêt personnel prime d’abord pour faire la politique au détriment collectif.
    N,B // ZAD (,zone à défendre ) par les militants , activistes,.....

  • 9 mars à 12:08 | Vohitra (#7654)

    Bonjour a tous,

    Les 800 pages des lois de finance vont passer comme une lettre a la poste dans un avenir proche. A quoi bon rehausser le niveau et la qualite des legislateurs car il suffit de faire des promesses et disposer de pognon pour diriger ce pays.

    Encore du pain et du jeu, et des danses folkloriques, et le prochain quinquenat sera gagne d avance

  • 9 mars à 12:35 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    Quelqu’ un peut-il me dire d’ ou sortent ces logos rouges dans les 4 cercles que l’ on voit sur cette photo & qui en a eu l’ initiative (service de com ?) .
    Ce logo aussi anodin puisse-t-il paraitre n’ a pas été choisi au hasard et apparait à chaque manifestation 🤔 .

    • 10 mars à 13:14 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      Bonjour .
      Je vois que ça ne se bouscule pas au portillon pour répondre, aussi, je vais vous aider ...
      Cela ressemble fort à ce qu’ on appelle : " Onde de Forme " et ce n’ est pas du au hasard du tout , mais bien calculé , d’ en déduire ce que vous voulez , même si pour la majorité cela n’ a pas d’ importance ?

    • 11 mars à 08:14 | sarah (#4600) répond à Jipo

      la couleur orange passe par tout maintenant, la couleur du réchaud pour l’éthanol, les logos des ministères, les mini buildings à Ampefiloha. A ce rythme, ils vont ajouter la couleur orange sur le drapeau national

  • 9 mars à 12:58 | lanja (#4980)

    Mahagaga ihany ny fanakianana ataon ny sasany amin ny mpanao politika eto amintsika, tsy misy lalàna eto milaza fa tsy tokony ho depioté ny artiste... ary ny tenako manokana dia mahita ankehitriny fa misy lesona lehibe azon ny taranaka malagasy raisina @ mpitondra @ izao.... Te ho tafita ve ny tanora, ? tsotra ihany, afaka mijanona eo @ bac, manao dj ohatra, miasa manao évenementiel sy pub, dia mety ho lasa prezda...mihira, manohana dj @ propagandy mampilendalenda ny mahantra, dia mety ho lasa depioté... manao hatsikana dia mety ho lasa DG.....aoka kosa tsy asina fialonana fa mba manaova eh, efa misy fenitra arahina io, avy any ambony ny ohatra. Tsy misy asa maloto mihitsy izany,
    ny heveriko ho tsy mety kosa dia ny manao fraude @ diploma, mety ho lasa ministra tokoa nefa tsy dia mendrika lotra izany..

  • 9 mars à 13:23 | mandinika (#4014)

    Aleo aloha andeha amin’izao dia ho hita eo raha lasa tsimbazaza mpampadihy vody na tsia e. Ha3
    Mety handihy 5 taona kosa ny gasy amin’izao ko

  • 9 mars à 13:34 | FINENGO (#7901)

    Si le premier critère d’éligibilité à la chambre des Députés serait le fait d’avoir fait un Concert au profit de Andry Rajoelina durant la période des Propagandes électorales, Madagascar serait la Première Nation élue à l’ Africa-vision si cette compétition aurait lieu.
    Mais malheureusement ceci n’aurait aucun apport et encore moins un bénéfice pour l’ émergence tant attendue. On pourrait éventuellement dire que la chambre des Députés serait la Chambre des remueurs de Q.
    A chaque réclamation les Députés pourront danser le salégy et le baséssa.

    Pour une quatrième fois je me répète : Dans ce Pays, les individus du Pouvoir changent, mais la manière de faire restera invariablement la même.

  • 9 mars à 15:12 | spliff (#5871)

    La qualité “d’artiste” n’est pas en elle-même une tare... l’art est un moyen d’expression particulier qui peut éventuellement véhiculer une intelligence et une sensibilité.
    La question qui se pose par rapport aux fonctions envisagées - qui sont celles de se faire la voix des préoccupations sérieuses du quotidien de ses concitoyens ainsi que celle de s’affirmer comme force de proposition - est de savoir si les profils en question se sont investis dans les réflexions de fond qui leur permettraient de remplir ce rôle de manière honnête et pourquoi pas honorable... Se rendent-ils compte que cela implique travail, savoir-faire et responsabilités ?

  • 9 mars à 15:34 | Dapaoly (#8315)

    Salama e.
    Tsy taitra re. iisy dihy vaovao hivaoka atsy ho atsy . Bal atao rankizy hoy Randafison izay , ka mandry ve ny salanitra ?
    Samia ho ela velona.

  • 9 mars à 16:34 | Vohitra (#7654)

    L Assemblee Nationale est une institution de representation. Le principal mandat de ses membres, est d elaborer les lois de la Republique, des lois qui emanent de la volonte du peuple.
    Un autre mandat important de ses futurs membres, c est controler, suivre et evaluer les actions gouvernementales.

    Alors, avec des talents hors pair d animateur de scene et remueur de doudousse, je crois que ces artistes auront du mal a realiser ces mandats qui leur sont conferes par la Constitition

    • 9 mars à 21:19 | lysnorine (#9752) répond à Vohitra

      Momba ny hoe : « Le principal mandat de ses membres, est d elaborer les lois de la Republique, des LOIS QUI ÉMANENT de la VOLONTÉ DU PEUPLE du peuple »

      Tsy avy amin’ny SITRAPON’ny VAHOAKA MALAGASY na ny olom-boafidiny angamba no nipoiran’ny ankamaroan’ny Lalàna Lehibe mifehy an’i Madagasikara, nolaniana tao anatin’ny folo taona maromaro lasa izay.

      Toa HAINGON-TRANO fotsiny angamba ny Antenimiera Mpamboatra Lalàna, mba hanomezana endrika Malagasy ny lalàna NOBAIKON’ny ANY IVELANY ny governemanta Malagasy fa TSY MAINTSY HAMPIHARINY ka HAMPANDANIANY. Ny FMI-Banky Mondialy sy ny tariny mitovo loko aminy any ivelany, tahaka ny ao anatin’ ny Fikambanana hoe Iraisam-pirenena (Hita izany momba ity farany ity tamin’ny FANOVANA MAMOHEHATRA NY LALÀNA MIFEHY NY FAHAZOANA NY SATA-NA OLOM-PIRENENA MALAGASY na « Code de Nationalité »).

      Ny votoatin’ny lalàna TAKIN’IREO ANY IVELANY IREO amin’ny governemanta Malagasy ary tanterahany tokoa an-tsaka sy an-davany dia :

      - ny HANAMORANA IZAITSIZY eo amin’ny LAFIN-JAVATRA REHETRA ny HANIHIFAN’ny orinasa avy any ivelany ny HAREM-PIRENENA rehetra (ambonin’ tany, ankibon’ny tany, anaty ranomasina, ets., ets.) mba HAMPAHATEVINA arak’izay mety mampahatevina azy indrindra ny TOMBOM-BARONY. Koa tefena arak’io tarigetra io ny Lalàna Malagasy mifehy ny :

      - Ny FIDIRAN’ny hoe « investisseurs étrangers » eto Madagasikara na ny orinasa vahiny mpihaza tombom-barotra sy tombon-karena HO AN’NY TENANY ALOHA fa tsy ho an’izany Ekônômia Malagasy izany na HO ny vahoaka malagasy, sy ny haha-SARI-MONINA azy ; ny fivezivezeny mivoaka sy miditra eto Madagasikara ;

      - Ny FAHAZOANY MANGORONA TANY MIDADASIKA (« accaparement des terres ») ;

      - Ny HETRA sy HABA ary FADIN-TSERANANA rehetra asaina aloany ;

      - Ny FANONDRANANY any ivelany ny tombom-barony sy ny TSY fampidirana ny VOLA VAHINY vokatry ny fivarotany zava-MANTA (fotsiny) any an-dafy ;

      - Ny FANDROAHANA ny Malagasy (ny madinika) ampiasainy sy ny famerana ny KARAMA anakaramany azy na ny mety ho adidiny amin’ny fanomezana tombon-tsoa sôsialy ho an’ireo mpiasa ireo (Code du Travail)

      - Ny FANEKENA ny hitsaran’ny any ivelany ny olana mety hitranga amin’ny Fanjakana Malagasy rehefa MITORY azy izy ireo (« ARBITRAGE » izay fantatra fa mpiandany aminy foana ny mody hoe « arbitre ».)
      sns, sns.

      Toa mitovitovy amin’ izany maha-haingon-trano ny Antemiera Mpanao Lalàna izany koa, ny « Filan-kevitry ny Ministra » (Conseil des Ministres) arak’izao lahatsoratra izao, niseho tao amin’ny Gazetin’ny Nosy, tamin’ny 5 Martsa lasa, mitondra ny lohateny hoe
      « Filan-kevitra ny minisitra : Tsy itondrana firenena ny fampitam-baovao am-bava », http://www.lagazette-dgi.com/?p=26337

      « Nahagaga ny fahenoana ISAN’ANDRO ISAKA NY MIVORY ny ao amin’ny governemanta ao na ny filan-kevitra ny minisitra fa voalaza matetika ny hoe “fampitam-baovao am-bava” na “ communiqué verbal” avy amin’ny ministera izatsy na zaroa. Toa ity FOMBA VAOVAO (!) ity no nalaza hatramin’ny fotoanan’ny tetezamita iny ka notohizan’ingahy Hery Rajaonarimampianina ary mbola ampiasan’ny governemantan’ingahy Ntsay Christian sy Andry Nirina Rajoelina izao indray..

      « Sarotra dia sarotra tokoa no hampiharina ny “communiqué verbal” na ny fampitam-baovao AM-BAVA ho any amin’ny sampan-draharaha rehetra. Sa ve dia ho raisina hoe “araka ny fampitana vaovao am-bava tao amin’ny filan-kevitra ny minisitra na ny governemanta dia ho tanterahany izao ?” ».

      Tsarovana fa « dossier » an-tsoratra no hampahafantaran’ny ministra iray ny namany amin’ny « Conseil des ministres » ny PÔLITIKANY. Madinika ny resaka fanendrena olona sy ny fanoavaovana « organigramme » ao amin’ny ministerany. Ny « sekretera jeneralin’ny Governemana » no mikarakara ny fanontana ireo antontan-taratasy ireo, ny fizarana azy MIALOHA amin’ny ministra TSIRAIRAY AVY mba hafahany mandinika azy tsara sy hahazoany maneho ny heviny mandritra ny fiadian-kevitra. Tanisainy tsara koa ny raharaha hodinihina (« ordre du jour ». Toa tsy fahita an-gazety ny momba izany fa fanendrena na fanesorana mpanao fanjakana ambony sy fizarana mari-boninahitra foana no toa raharaha mibahan-toerana. Mety mitranga ny fanontaniana eto hoe : mbola misy asa ataon’ny Sekretera Jeneralin’ny governemanta [izay manatrika ny fvorian’ny ministra] ihany ve sy politika mazava soritan’ny ministra tsirairay avy ao anatin’ny governemanta ? Sa MIANDRY fotsiny izay pôlitika soritan’ ny ANY IVELANY mpampisambo-bola ny Fanjakana Malagasy (fa TSY mpanome vola fanampiana maimaim-poana na « AIDE » velively tsy akory) ny mpitondra fanjakana eto Madagasikara ?

  • 9 mars à 20:44 | Isandra (#7070)

    Les ZD me font rire quand ils critiquent la candidature de ces artistes sur le fait qu’ils n’ont assez diplômés pour l’assumer cette fonction.

    Et Lalao ? Quels sont ses diplômes et ses formations ? Est ce qu’ils sont assez pour occuper un poste exécutif d’une ville la plus grande de Mada.

    On préfére des gens qui seront fidèles quel que soit leur diplôme à leur parti d’origine, à l’image de Roissy et Anyah, que des super diplômés girouettes qui ne font que suivre la direction de vent, comme à l’epoque de HVM.

    • 10 mars à 01:39 | FINENGO (#7901) répond à Isandra

      @ Isandra
      Oui Madame isandra tu pourras toujours rigoler autant que tu voudras.
      Mais une chose est certaine, c’est que le fonctionnement de ce pays ne peut ressembler à un autre pays.
      Vous avez raison, le fonctionnement de l’Etat Malgache est unique dans son genre.
      L’Emergence est au coin de la rue, comme les plages de Tamatave qui seront bientôt l’équivalent de celles de Miami Plage n’est ce pas et pourquoi pas l’équivalent de celle de la Côte d’azur non plus. Tout est possible dans un fantasme, n’est ce pas Isandra.
      Attendons voir d’ici 5 ans.
      Et avec certitute, je dirais rien n’aurait changé, et tout restera en état, comme on l’aurait connu 20 ans plus tôt.
      Oui c’est ça l’ Emergence promise.
      Que de la fumisterie.!!!!! N’est ce pas !!!

    • 11 mars à 07:00 | lanja (#4980) répond à Isandra

      Tsy ny artiste na ny maire tsy misy diploma no olana eto, efa nanao kopia ny demokrasia tandrefana isika na dia mbola tsy vonona @ izany aza ny zavamisy, vitsy kely isika no mahafantatra fa olana io kopia fahatany io saingy tsy any intsony ny resaka....ny olana dia ny fanararaotana ataon izay mahazo fahefana, tsy manome fiofanana ny mila izany akory ,toy ny maire , na depioté , sns, i prezda aza anefa toa efa mba nahatsiaro tena, nihezaka mafy mba nampiofana ny tenany raha tsy diso aho... firy @ ny depioté eto ohatra no mahay manavaka ny projet de loi sy ny proposition de loi, mba mahay mamaky ny atao hoe loi de finance, mahafantatra hoe inona ny ordonnance, ny arreté , ny decret, sns.....raha manao ny asany tsara ny depioté dia mihena be ny kolikoly , ny insécurité sns, saingy tsy izany, natao hitehaka ho an ny mpitondra ireo, ary fantatrao tsara ,ao @ ny constitution an ingahy dj ohatra ny art 54, hanolotra olona mpanatanteraka ny maro an isa , resabe ny hoe hanaramaso ny asany,

  • 10 mars à 07:49 | vazaha (#9399)

    Des artistes députés . Pourquoi pas ? Les électeurs jugeront s’ils doivent élire un clown par exemple. Attention aux désillusions..
    Les artistes savent aussi j’espere qu’ils ont leur honneur à défendre en venant au Palais des députés et qu’ils n’y feront pas le clown.
    Personnellement j’aurais préféré une ou des personnalités issues du monde de la Culture en général . Car je ne limite pas la Culture aux spectacles de variétés que j classe plutôt parmi les loisirs. Il y a des catégories d’hommes et de femmes de la Culture très honorables : peintre, écrivain, sculpteur, poète, chanteur à texte, grand musicien, historien. Être cultivé, de grande culture, c’est le souhait de beaucoup de monde., mais pas tout le monde.
    Culture et art. Oui.

    • 10 mars à 11:08 | rayyol (#110) répond à vazaha

      C est difficile de trouver pire clown que ceux qui siégeait avant
      Meme en essayant on n y parviendra pas
      De toute façon les depites ne servent a rien aussi bien les avoir inoffensifs

  • 10 mars à 13:59 | sakalava (#9382)

    mamamia c’est pas sérieux tout ça...des artistes qui se bousculent pour une place de député...qu’allons nous devenir ? LE MONDE ENTIER DOIT AVOIR LES YEUX RIVES SUR NOTRE PAUVRE PAYS, on a déjà un DJ au commande et maintenant des artistes, je pleure...de honte. Où sont partis nos intellos ? on va tomber encore bien bas

    • 10 mars à 14:50 | Isandra (#7070) répond à sakalava

      Sakalava,

      « Le futur appartient à ceux qui croient à la beauté de leurs rêves. » dixit Eleanor Roosevelt, les artistes sont de rêveurs.

      Alors que nos avara-pi, ils sont encore dans leur sommeil profond et en train d’attendre leur rêve.

    • 10 mars à 14:50 | Jipo (#4988) répond à sakalava

      Est-ce possible ???

    • 10 mars à 21:14 | sakalava (#9382) répond à sakalava

      @Isandra
      Ne croyez pas que les arava-pi dorment, ils savent le cauchemars qui se prépare, deux citations spéciales dédicace pour vous Isandra " Une déception, c’est comme avoir le pire cauchemar, après avoir eu le plus beau rêve ". ou alors ! " Puis vient le jour des révélations où l’on comprend qu’on est maudit, misérable, et aveugle, il ne reste qu’à traverser les cauchemars de cette vie en claquant des dent " restez sur vos gardes Isandra ça risque d’arriver plus vite que vous ne le croyez. Ne dansez pas trop vite, votre poulain n’a pas gagné le cœur de tous les gasy, plus dure sera la chute

  • 10 mars à 15:43 | kartell (#8302)

    À chacun son métier et les vaches seront bien gardées !..
    Aujourd’hui, il semble que le pouvoir s’applique à tout mélanger dans le seul souci de garder la main à la suite de cette élection qui l’a laissée nu et qu’il faut désespérément habiller pour ces législatives, pliées d’avance ...
    Faire le ménage au sein du microcosme étriqué de la politique, entre corrompus notoires et spécialistes institutionnels du retournement de veste plongent le décideur dans un dilemme total : comment trouver de nouvelles têtes populaires et maniables à souhait ?...
    Le choix des artistes répond à ces questions en alliant l’utile au docile dans un gagnant/gagnant qui ne pouvait pas mieux tomber ....
    Inutile d’ajouter qu’en agissant de la sorte, le pouvoir tente un début d’ouverture afin de renouveler un milieu politicien consanguin qui ne permet plus le renouvellement minima nécessaire à des réformes hors d’atteintes...
    Mais tenter de sortir de la spirale de l’entre-soi en puisant dans un show-biz qui flaire la bonne occase est quelque peu illusoire et ne fait que confirmer la tendance imposée par ce pouvoir à transformer ce quinquennat en un vaste chantier où tout sera fait pour ouvrir de nouvelles pistes qui n’aboutiront qu’à de simples tentatives peu durables ....

  • 10 mars à 15:48 | Vohitra (#7654)

    L objectif deguise derriere est d affaiblir le pouvoir legislatif, en le rendant plus malleable et au service de l executif

  • 10 mars à 17:35 | diego (#531)

    Bonjour,

    Pour apprendre, comprendre et bien connaître le système politique malgache et les rôles et les prérogatives Constitutionnelles de trois pouvoirs, l’Executif, Législatif et Judiciaire, je me demande bien auprès de quelles Institutions et des fonctionnaires malgaches s’adresser....

    Il faut challenger les hommes de loi.

    Je ne crois pas qu’il ait un politicien d’experience, un seul fonctionnaire expert en droit qui puisse trouver des expliquations Constitutionnelles en ce qui concerne la légalité et la légalité d’une Institution internationale, et de la CI, légitimes soient-ils, de s’approprier tous les appareils d’un pays indépendant, interprétant ses lois, prétextant que les élus et les dirigeants de ledit pays se trouvent dans l’incapacité de gouverner leur pays, pour organiser et financer à leur place les processus électoraux.

    Au lieu de déraisonner sur la possibilité d’industrialiser Madagascar, de lutter contre la corruption et la pauvreté, il faut examiner profondément ce que l’indépendance du pays, de facto, la souveraineté de l’Etat et des Institutions malgaches sont devenus en 60 ans.

    Je pense qu’il est assez important et urgent que les partis politiques et leurs leaders respectifs comprennent pourquoi il y a des citoyens malgaches, des politiciens, des grands fonctionnaires, qui acceptent de participer dans des élections qui privent leur pays de sa souveraineté ?

    Les Institutions financières internationales annoncent des millions d’aides pour Madagascar au beau milieu des processus électoraux.

    Je me demande pourquoi la CI et ses fonctionnaires se donnent la peine d’organiser des élections à Madagascar. Ils peuvent économiser de temps en envoyer leurs fonctionnaires et techniciens à la tête de l’Etat et les Institutions malgaches, afin de gouverner directement le pays, les politiciens malgaches qui ont participé à ces pseudos élections présidentielles ne souhaitent que jouer un petit rôle, de figuration dans le développement de leur pays.

    Tout le monde voit, constate que l’Etat et les Institutions malgaches sont assez faibles, ne disposant pas des moyens financiers, dépendent des aides pour accomplir leurs rôles et devoirs.

    Mais on peut entendre des politiciens et des citoyens malgaches délirant sur le développement économique et une possibilité de conduire leur pays en pays émergent. Ils n’arrivent pas à nourrir leur population mais ils se disent être capables de faire émerger leur pays, et ne maîtrisent absolument pas le micro et macroscopique mais parlent d’industrialisation de Madagascar......

    Élections délirantes......

  • 10 mars à 17:42 | papangue (#9623)

    Ces chanteurs et non des artistes se bousculent pour devenir députés et en tant que Malgaches ils ont aussi le droit se présenter.

    La première chose qui me vient à l’esprit est : sont-ils des artistes ? Peut-on les qualifier d’artistes ?
    En fait, dans cette liste, on peut remarquer, ces personnes qui ont enregistrés des chansons, si on peut parler ainsi, uniquement fondé sur le rythme, rien pour les paroles donc, autrement dit, les le contenu tient dans un ticket de métro, ce ne sont pas des chansons à texte. On ne pourra pas les comparer à du Naly Rakotofiringa, du JJ Tseheno, que je, Andrianary Ratianarivo.

    Tiens un Jean-Baptiste Ravelo, chanté par des petits allemands :
    https://www.youtube.com/watch?v=e4iZOKvQrjc

    Jean-Aimé, chante « Par silence » pour dire amour platonique, ne maitrisant pas le français, il dit « par silence ». Et ça a fait un tube, et l’a fait connaitre. Un autre chanteur africain, Zao a chanté dans un français plus qu’approximatif : « Ancien combattant » avec des fautes dans chaque phrase, c’est devenu un tube dans toute l’Afrique francophone, par contre Zao ne s’est pas présenté à un mandant.

    Dans les années 80, il y avait une certaine humilité et pudeur qui fait que les gens s’autocensuraient, de plus un comité , veillait au contenu des chansons, qui fait que, n’importe qui, pareil à la RATP, ne chante pas dans le métro qui veut… bon, il y a des clandestins et resquilleurs, mais l’esprit est là.
    Ce n’est plus le cas aujourd’hui, n’importe qui, moyennant 30000 Ar, peut enregistrer et passe à la TV et avec Internet et Facedebouc c’est encore plus facile, suffit de liker ou pas.

    Quand on voit les noms qui sortent pour les législatives, vu le niveau scolaire à Madagascar, un pays où il y a plus d’étudiant qu’en Allemagne, ils ne sont pas légitimes.
    On parle de gens qui vont façonner les lois et contrôler le gouvernement, ils sont complétement incapables de faire des alexandrins.

    On parle de Rossy, de Dama, OK Dama est sociologue et a de l’expérience professionnelle probante, Rossy est juriste de formation. Qu’en est-il de Dady Love ?

    Ca reflète aussi la pauvreté intellectuelle du MAPAR et ce qui est autour du grand hâtif : il compose avec ce qui constitue sa base, et voilà ce qui sort. D’autant plus, que vu leur niveau, ils ne feraient pas de l’ombre au président, c ‘est l’essentiel !

    Aux présidentielles déjà plus de 30 personnes se sont présentées, souillant ainsi le caractère sacré des présidentielles, alors pour les législatives pourquoi pas des « artistes ».
    Tout vient de là ? Quelles sont les compétences de ces impétrants ?

    Si le revenu des dépités était au SMIC, est-ce que ces gens se bousculeraient au portillon ?
    Reste que, en tant que Malgache ils ont le droit de se présenter, à défaut d’être brillants, ces chanteurs pourraient amener de la gaité, du rythme, de la vive, c’est peut être mieux que rien….

  • 10 mars à 21:38 | franc (#9485)

    Le firenena malagasy va partir en couille et en kilalaky. Ce sera pour bientot je vous assure.

    • 10 mars à 21:50 | lafu_ny_su_krill (#10001) répond à franc

      Ca l’est déjà, objectif , devenir le pays le plus pauvre, la palme... pour l’instant on est au pied du podium.
      Le podium, le tgv aime bien.
      Tsapiky, kilalake, sigoma, salegy, kidodo... mety e.

  • 12 mars à 00:19 | kunto (#7668)

    KUNTO ny Patriote Malagasy d’Antananarivo

    - Oui ! Oui ! Oui ! à la candidature des Artistes qui on soutenu le k13 et dehors les traites ...

    • 12 mars à 00:37 | kunto (#7668) répond à kunto

      Les artiste on un cerveau comme nous TOUS , donc s’ils veulent bien faire leur boulot , ils peuvent apprendre , DONC arrêtez votre jalousie ...
      - on a besoin de TOUS pour le développement de Madagasikara ...

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS