Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 21 septembre 2019
Antananarivo | 09h37
 

Divers

Ecole Supérieure Spécialisée du Vakinankaratra

L’hôtellerie et restauration prennent son envol

vendredi 31 octobre 2008 | Princia R.

Ayant été combinée avec l’écotourisme durant les 9 ans d’existence de l’ESSVA, “Ecole Supérieure Spécialisée du Vakinankaratra”, désormais l’hôtellerie et restauration sont unies en une seule filière avec une infrastructure indépendante. Une cérémonie simple mais importante a été effectuée dans l’enceinte de l’ESSVA, jeudi dernier, sous la conduite de Monseigneur Ramananarivo Félix, évêque de la Diocèse, ainsi que du Père recteur de cette école supérieure. C’était la bénédiction et l’inauguration du nouveau bâtiment de l’hôtellerie et restauration.

Plusieurs partenaires ont collaboré avec l’ESSVA afin d’obtenir ce bâtiment très équipé, en l’occurrence le ministère français des Affaires étrangères représenté par le SCAC, Service de Coopération et d’Action Culturelle, l’IECD, Institut Européen de coopération et de Développement, la FAM, Fondation Avenir Madagascar en Suisse et l’EHL, Ecole Hôtelière de Lausanne. Le coût total de cette infrastructure est de 22 000 euros, y compris tous les équipements.

Au vu de ces diverses infrastructures ainsi que des différents partenaires, le Père Recteur Alain Rabarijaona s’engage sur le succès de cette dernière filière. Les sortants de l’ESSVA, surtout de ladite filière, serait l’avenir du tourisme durable à Madagascar, voire dans l’Océan Indien, De plus, l’ESSVA va devenir une référence de réussite. Cela coïncide avec l’objectif de l’IECD : “Former pour favoriser l’insertion socioprofessionnelle des jeunes et aider au développement du tissu économique local”.

Pour cette année académique qui vient de commencer il y a une semaine, 367 stagiaires fréquentent l’école et, sur les 170 inscrits en première année, déjà 31 ont choisit la filière HR.

ESSVA dispose de 6 filières : Gestion Management, Communication, Ecotourisme, Science et Technique de l’Education, Electrotechnique, et enfin Hôtellerie et Restauration. Après 3 ans de formation théorique et stage en entreprise adéquate par filière, les apprentis seront sanctionnés par un diplôme de technicien supérieur spécialisé ou DTSS.

Rappelons que l’ESSVa possède une formation accélérée en CELA, centre de lapidairerie, une formation des professionnels en lapidaire en 2 mois.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS