Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 16 avril 2021
Antananarivo | 21h55
 

Transport

Transport urbain

L’effet de la concurrence se dessine

jeudi 10 mai 2007 | Adrien R.

Ces derniers jours, les usagers ont signalé une légère amélioration dans le domaine du monde de transport urbain de la capitale. Cette embellie se constate notamment au niveau du respect de l’horaire de travail exigé aux professionnels de transport urbain. En effet, nombre de coopératives exploitant les lignes suburbaines ont dernièrement prolongé leur horaire de travail jusqu’au-delà de 19h 30 voire à 20h si la plupart d’elles ont eu auparavant l’habitude de disparaître de la circulation dès 18h. Citons le cas de transport périurbain reliant Ambohitrimanjaka et 67ha. Depuis près d’une semaine, les quatre coopératives (Fibam, Fibami, Kofibami, Kofiza) exploitant cette zone suburbaine se réorganisent pour multiplier le nombre de bus en circulation jusqu’au-delà de 19h. Cette amélioration de qualité de travail a grandement changé le visage de l’environnement de transport urbain de la capitale, notamment au niveau du terminus de la ligne situé aux 67ha.

Arrivée des opérateurs mauriciens

En tout cas, ce retour au respect du cahier de charge chez les transporteurs crée un certain sentiment de sérénité chez les usagers, surtout les travailleurs qui ne peuvent rentrer chez eux qu’en début de soirée. Au terminus des 67ha, on assiste ces derniers jours à une diminution des bousculades des passagers aux heures de pointe, surtout à 17h 30. Quoi qu’il en soit, ce brusque changement de comportement des transporteurs locaux serait dû à l’annonce relative de l’arrivée prochaine des opérateurs mauriciens qui se lanceront dans le secteur de transport urbain de la capitale. Si c’est le cas, les usagers ont pu déjà goûter l’effet de la concurrence à leur profit.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS