Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 28 janvier 2023
Antananarivo | 22h31
 

Société

Conférence des évêques

« L’éducation des enfants ne doit pas être prise à la légère »

lundi 26 décembre 2022 | Mandimbisoa R.

« Nous appelons tous les responsables à tous les niveaux et tous les domaines à considérer de près l’éducation de cette génération ». Le message est de la Conférence des évêques catholiques de Madagascar, signé par le président de la Conférence épiscopale de Madagascar (CEM) et évêque de Morondava, Mgr Fabien Raharilamboniaina, qui dans le cadre de la fête de Noël, interpelle les uns et les autres à œuvrer pour ce domaine.

Comme tous parents qui se respectent, les évêques pensent que « l’éducation des enfants ne doit pas être prise à la légère » puis qu’ils constitueront l’avenir du pays. Outre cet appel à la prise de responsabilité en matière d’éducation, la Conférence épiscopale a également appelé à ne pas ignorer les individus qui se trouvent dans la souffrance et notamment ceux qui sont démunis. Pour les évêques, il « ne peut y avoir de bonheur ni d’amitié sans le développement humain de tout un chacun, sans justice et si les armes ne deviennent pas des bêches pour produire », comme le Pape François l’a dit.

10 commentaires

Vos commentaires

  • 26 décembre 2022 à 11:57 | ANTASITO (#11328)

    Pourtant il y a quelques mois sur ce forum j’ai été pris à parti par quelques individus parce que je disais que dans les CAMPAGNES (je précise bien) les gens n’avaient pas de quoi se vêtir, n’avaient pas les moyens de se faire soigner, de manger correctement, d’aller à l’école, de travailler, de quoi se loger décemment et que les jeunes filles se faisaient engrosser faute d’avoir reçu une éducation convenable etc, etc...

    Vous souvenez vous de cela ?
    NON ?
    Pourtant je me suis vu dire qu’une ONG Suisse qui avait rendu un rapport très récemment affirmait que les campagnes abritaient une population propre (sous entendu qu’ils avaient de l’eau à volonté), une population multicolore (parce qu’ils avaient de beaux vêtements très colorés) et que ces filles à peine sorties de l’adolescence et portant un bébé dans les bras n’étaient que le résultat de la pédophilie française (pour ce dernier cas il s’agissait des affirmations de "arsonist").

    Quand à avoir écrit que j’avais aidé l’été dernier un enfant très gravement malade je me suis vu traité "d’horrible vantard" et ce jusqu’à ce jour alors que pour moi il était très important de décrire l’extrême pauvreté de la majorité des malgaches.

    Quand on lit ces quelques faits et que l’on voit que certains nient l’évidence je dis à tous ces gens là "quand est ce que vous (parce qu’il n’y a que vous pour le faire) allez "renverser la table".

    Malibuc, toi qui m’interpelles pour savoir "si j’en ai dans la culotte" parce que tu serais le seul à pousser au renversement je te dis :tu fais comme tu veux mais moi je suis avant tout français et je ne peux intervenir dans ce cadre là. Interpelles plutôt tes concitoyens mais, çà va être dur parce que tu en as un paquet qui ont une grande gueule mais c’est tout.

  • 26 décembre 2022 à 12:08 | lé kopé (#10607)

    La définition de l’Education est pour certains spécialistes avérés : "l’accord d’une conduite avec des valeurs , vers des fins jugées souhaitables ". Notre Culture Malagasy avait des valeurs , héritées de nos ancêtres . Elles sont aujourd’hui bafouées , et remplacées par la spéculation , et la tendance au moindre effort pour des résultats probants et satisfaisants . D’où la fascination pour les jeux du hasard , la paresse , et les escroqueries qui envahissent même les lieux de Culte. Quelles sont alors les finalités souhaitées pour nos générations futures . Ce sont surtout le développement Physique , moral et Intellectuel , pour vivre dans la dignité , et subvenir à ses besoins , et à ceux de leurs proches . Mais comment espérons nous atteindre ces objectifs dans un Pays où la Malnutrition ( Champion), ou la famine règne sur toute l’étendue du territoire . Malgré tous les signaux d’alarme , nos Dirigeants se bouchent l’oreille (Autiste) ,et continuent leurs chemins avec les pillages de nos richesses naturelles , mais surtout humaines . En tout cas , 2023 ne présage rien de bon , et le fait que le Calife fait appel l’Armée pour résoudre la situation explosive , démontre son incapacité à diriger ce Pays . Le Ministre De La Défense , en tant que simple exécutant de son Patron , répercute les ordres à qui veut l’entendre . Mais ce qu’il leur a échappé , c’est que ce sont les Chefs de corps , et non les Officiers Généraux qui tiennent les commandes . Les Fossoyeurs de La République ont oublié que c’est par ce biais , et avec l’aide de nain de l’Hexagone , qu’ils ont pu déstabiliser le clan du Laitier. En tout cas , le ton monte à tous les niveaux , et à part les 105 Députés , c’est surtout la population qui crie son désespoir (sifflement lors du passage du convoi du Timonier), jamais vu depuis l’Indépendance. C’est maintenant la fuite en avant , et le compte à rebours est annoncé . Espérons quand même, que nous puissions passer les fêtes de fin d’année , même si le prix des volailles est de 300000Ar , qui ne sont pas à la portée du citoyen lambda . Bonne semaine .

    • 26 décembre 2022 à 12:11 | lé kopé (#10607) répond à lé kopé

      Le prix du volaille n’est plus à la portée de la bourse du citoyen lambda...

    • 30 décembre 2022 à 13:40 | Ibalitakely (#9342) répond à lé kopé

      Oadray saika adino marina !! Monseigneur ô, efa fokontany 30 na 50 amin’ny fokontany 11 500 eto Madagasikara kosa anie no efa misy EPP manaraka penitra e ?? Ho sairana indray ianareo atsy ho atsy hanasivana ireo tanora mahay maro mitady hiditra ho môpera na masera !!

  • 26 décembre 2022 à 12:49 | MALIBUC (#9345)

    Il est vrai que le "Clergé" en sait quelque chose sur l’éducation des enfants !
    Il suffit de voir le nombre de dépôts de plaintes à l’encontre de ces curés pédophiles pour s’en rendre compte.
    La curie aux curés,
    L’éducation à l’Etat !

    • 26 décembre 2022 à 13:35 | bekily (#9403) répond à MALIBUC

      Perso , d’expérience j’ai rencontré des cas de batards de curé (avec des "zanaky masina Marie !!!) , de curés alcooliques ou atteints de syphillis.....enfant , j’assistais à leur messe , sans me poser de question(trois caballeros de l’église Notre Dame à Tamatave , trois curés blancs)
      et aussi de batards de curés malgaches....
      Par charité chrétienne je ne citerais pas leur nom

  • 26 décembre 2022 à 13:16 | Jipo (#4988)

    De se demander qu’ est ce qu’ il les empêche lors des cultes dominicaux de sensibiliser les parents et fidèles de l’ impératif de l’ éducation, du respect du civisme, du gout du travail et de la solidarité ?
    Au lieu d’ emboiter le pas du DJ , l’ exemple à ne pas suivre pour essayer de se donner un peu de crédibilité ...
    Mediatiser ces interventions comme évènements à inscrire dans le marbre ou tête des gens, l’ exemple est aussi impératif que la pratique l’ est à la théorie , mais cela ne leur a pas encore monté au coco 🤔 .

    • 26 décembre 2022 à 13:28 | bekily (#9403) répond à Jipo

      Il est vrai que dans un pays vaste , sans structure ni réel maillage politique ,
      la religion a un réseau puissant sur tout le territoire et peut faire avaler toutes les mouches à la population le dimanche !!!!!!!!!!!
      La population , pauvre et sans instruction ne cherche qu’à rêver un peu
      Jusqu’à ce qu’elle subisse les effets nocifs de la misère dans sa propre chair et alors ....gare au rotaka qui vient du coeur et même pas de la tête !

  • 26 décembre 2022 à 14:13 | Jipo (#4988)

    La nature ayant horreur du vide, et la séparation des pouvoirs n’ étant pas officielle, il est facile pour les sectes polymorphes qui pullulent à Madagascar de s’ engouffrer dans la brèche qu’ est l’ éducation laissée et délaissée par le pouvoir officiel en place .
    Par contre aucune de ces sectes ne met en application ce rôle laissé par l’ Etat, pour éduquer , sensibiliser, voir instruire ses ouailles , à l’ image des dirigeants, seul le sang des contribuables les intéresse, et c’est là que la bas blesse, pas un pour racheter l’ autre , même aura, gênes, meme, désinvolture et même égoïsme .
    Tous des usurpateurs parvenus , dont la crédibilité ne peut qu’ etre remise en cause par les quelques uns éveillés : ya encore du boulot . . . !

  • 26 décembre 2022 à 19:08 | MALIBUC (#9345)

    EKAR Responsable d’atrocités !
    "Père Dominique Razakarivao accusé de viols répétés (sur des mineures et des femmes)."
    "Le missionnaire québécois Marcel Courteau a agressé sexuellement des enfants dont il avait la charge à Madagascar."
    Après ça laissons à EKAR l’éducation de nos enfants.

Publicité




Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS