Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 23 janvier 2022
Antananarivo | 07h56
 

Sport

Football • Barea séniors

L’avenir entre les mains de Ravalomanana

mardi 8 janvier 2008 | Rata

La sélection nationale joue gros cette année ! Elle participera au mois de juin aux éliminatoires du Mondial et de la Can 2010 avec au menu quatre rencontres décisives. Une élimination privera les footeux malgaches d’au moins deux années blanches de compétitions internationales au niveau de la sélection nationale.

Il faudrait attendre l’année 2011, aux éliminatoires de la Can 2012 pour voir de nouveau les Barea en lice. Malgré cette menace qui plane au dessus de notre tête, rien n’est encore fixé quant à la préparation de l’équipe nationale malagasy.

En premier lieu, ce qui est sans doute le plus important, la désignation du coach, celui qui aura la lourde mission de lui faire passer, du moins, à l’étape suivante. Pour ce faire, les Barea doivent terminer en tête de leur groupe composé par la Côte d’Ivoire, le Botswana et la Mozambique.

Au pire des cas, prendre le fauteuil du meilleur second sur les 8 groupes constitués à ces éliminatoires. Les rencontres officielles qui pourraient servir de préparation sont déjà répertoriées. Entre autres, le tournoi « Cosafa Castle Cup 2008 » et l’invitation de la fédération mauriciennne dans le cadre de l’anniversaire de l’indépendance de l’île Maurice.

Toutefois, ces sorties semblent futiles sans une sérieuse détection, une longue et minutieuse préparation avec un encadrement technique de qualité.

Une lueur d’espoir quand même...

Les regards se tournent vers le président Marc Ravalomanana qui avait promis de trouver un entraîneur pour les Barea après la défaite prévisible face aux Eléphants de la Côte d’Ivoire à Mahamasina (0 - 3). Franz Gerber est arrivé, mais nommé conseiller spécial du Président de la République, il a déclaré haut et fort « que le poste d’entraîneur ne l’intéresse pas ». A six mois du rendez-vous décisif, les interrogations restent sans réponse.

La défaite des Barea aux Jeux des îles demeure encore à travers la gorge de Marc Ravalomanana qui ne rate aucune occasion de le rappeler.

Une litanie qui donne espoir aux amoureux de la balle ronde d’une éventuelle prise en main de la destinée des Barea par la Présidence qui, accusée à tort ou à raison, d’avoir forcé la main de l’ancien ministre des Sports, Philémon Rabarison, à rompre le contrat de l’entraîneur français, Jean Paul Rossignol.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS