Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 18 mai 2024
Antananarivo | 20h20
 

Politique

Assemblée nationale

L’arrestation du député Fetra Ralambozafimbololona fait des vagues

vendredi 10 novembre 2023 |  3923 visites  | Mandimbisoa R.

La tension monte d’un cran entre les députés de l’opposition et les partisans du régime actuel à la suite de l’arrestation du député du 5e arrondissement d’Antananarivo, Fetra Ralambozafimbololona. La présidente de l’Assemblée nationale, Christine Razanamahasoa, a convoqué hier après-midi le préfet d’Antananarivo, le général Angelo Ravelonarivo, pour une réunion de travail relatif à l’arrestation de cet élu et président du groupement parlementaire Tiako i Madagasikara (TIM). Mais aucune information n’a filtré concernant cette rencontre.

Les députés élus sous la bannière de TIM et ceux qui sont proches du collectif des candidats à l’élection présidentielle ont également interpellés le gouvernement et particulièrement les ministres concernés par la sécurité publique, la défense nationale, la gendarmerie et de l’ intérieur ainsi que la ministre de la Justice en les invitant à s’exprimer à la chambre basse sur les conditions de sécurité dans le pays et du respect de la loi.

Le député devenu centriste Paul Bert Rahasimanana alias Rossy a réitéré dans une déclaration à la presse que l’arrestation de ce parlementaire est contraire à la loi étant donné qu’il bénéficie de son immunité parlementaire notamment dans le cadre d’une session parlementaire et ne peut être arrêté qu’avec l’accord de l’Assemblée nationale.

-----

10 commentaires

Vos commentaires

  • 10 novembre 2023 à 10:23 | Jipo (#4988)

    Oui mais il doit être déséquilibré comme l’ex démissionnaire Président de l’ assemblée et par salubrité publique il était impératif de l’ écarter faute de l’ éliminer !
    Les directives données par on sait qui et conseillées par aussi stupide que lui jouent en sa défaveur et vont le conduire droit ou il recevra la leçon qu’ il mérite (pour peut-être comprendre ?) : le mur !
    Mais tellement limité et imbu en sera-t-il capable ? rien n’ est moins sur ...

  • 10 novembre 2023 à 12:34 | lé kopé (#10607)

    Selon le Colonel , commandant la CIRGN d’Analamanga , le Député en question a été arrêté en flagrant délit . Quelle est la formation en Droit de ce ...jeune Officier , qui confond le mot délit , et l’expression d’une opinion . Car selon la Préambule de la Déclaration des Droits de l’homme , la Liberté d’expression fait partie des bases fondamentales de ses priorités . Or l’Etat Malagasy a ratifié ce Texte , qui prévaut dans tous les Pays qui ont apposé leurs signatures . En tout cas , selon La Constitution Malagasy , un élu des Deux Chambres ne peut pas être interpellé sans l’aval du Bureau Permanent des deux Assemblées , surtout de son ou sa Présidente , surtout en session Parlementaire .En tout cas , les violations répétées de La Loi Fondamentale , mais aussi de simples lois , démontrent , soit l’ignorance de ces Lois , soit tout simplement une façon de les contourner pour se maintenir au pouvoir . Bref , le fait de tirer à bout portant sur un manifestant à main nues est un Flagrant...délit et déni . Les caméra qui ont publié cette bavure serviront de preuves , si besoin est .

    • 10 novembre 2023 à 13:00 | bekily (#9403) répond à lé kopé

      Faut pas rêver

      Madagascar n’est pas un État de droit

      Pouvoir kidnappé par UN GOUVERNEMENT MAFIEUX dont la seule loi est e défendre ses INTERETS PERSONNELS

      Le droit est très loin de ses préoccupation
      Et si besoin, il modifie le DROIT existant à volonté.. EN FONCTION DE LEURS INTERETS

      Les juristes normaux comme R.Ranjeva et cie n’ont que le droit de se taire....sinon menaces et intimidations à l’encontre de leurs familles !!!!

      Beaucoup critiquent Ravalomanana...mais il a le mérite de se défendre encore !!!
      .

    • 10 novembre 2023 à 13:07 | dirk_cab (#6503) répond à lé kopé

      Asa fa tsy kabary :

      Article 73.
      Aucun député ne peut être poursuivi, recherché, arrêté, détenu ou jugé à l’occasion des opinions ou votes émis par lui dans l’exercice de ses fonctions.

      Aucun député ne peut, pendant les sessions, être poursuivi et arrêté en matière criminelle ou correctionnelle, qu’avec l’autorisation de l’Assemblée, sauf en cas de flagrant délit.

      Aucun député ne peut, hors session, être arrêté qu’avec l’autorisation du bureau de l’Assemblée, sauf en cas de flagrant délit, de poursuites autorisées ou de condamnation définitive.

      Toute personne justifiant d’un intérêt peut saisir par écrit le bureau permanent de l’Assemblée nationale pour mettre en cause un député. Le bureau doit y apporter une réponse circonstanciée dans un délai de trois mois.

      La loi doit être appliqué .

      L’arrestation du député est CONTRAIRE à la Constitution, contraire aux lois « flagrant délit » ou pas.

      La démocratie dit : « il faut relacher le député ! » POINT- ON -THE -LINE !

      Il n’y a RIEN à discuter, il faut appliquer la loi , ce type qui a parlé de « flagrant délit » a été identifié, une plainte auprès va être déposé (à vérifier ?) auprès du TPI.

      Nous attendons la suite .

      Ce qu’il faut savoir, je ne présume pas de la suite des évènements , mais Rajoelina ne pourra même pas compter sur ses alliés extérieurs FRANCE, SADC... L’UE s’en fout complètement , la CI a d’autres chats à fouetter (Israel et Ukraine en priorité ).

      Rajoelina doit se démerder tout seul , mais il ne va pas y arriver !

      La majorité du peuple gasy de tout l’ile est en colère , le peuple va se soulever, je ne voudrais pas être à la place des partisans de ce régime machiavélique et sanglante (Rajoelina en 2009 : il faut du sang pour faire crédible ! Il faut brûler la RNM !)

      Vous voulez du sang ?

    • 11 novembre 2023 à 11:43 | bekily (#9403) répond à lé kopé

      Un.PARLEMENTbénéficie D’IMMUNITÉ PARLEMENTAIRE

      Tout cela démontre clairement que :

      * la MAFIA s’assoit sur les droits élémentaires

      * Madagascar N’EST PAS UN ETAT DE DROIT

    • 11 novembre 2023 à 11:48 | bekily (#9403) répond à lé kopé

      Corrige
      Un parlementaire bénéficie etc

  • 10 novembre 2023 à 14:05 | #tsimahafotsy (#11508)

    Ce qui s’est passé avec l’arrestation d’un candidat à la présidentielle et d’un député passe pour un simple fait divers à Madagascar.
    Or c’est un fait extremement grave, très grave car ceci prouve que Madagascar est un état de non-droit, un état néo-nazi. Il n’y a que les nazis qui ont osé faire çà en Europe.
    Les sbires du cartel des Hauts-plateaux n’ont rien à foutre des lois et de la Constitution.
    la Constitution dit précisément :
    « Aucun membre du Parlement ne peut être poursuivi, recherché, arrêté, détenu ou jugé à l’occasion des opinions ou votes émis par lui dans l’exercice de ses fonctions ».
    Ils ont arrêté le député parce ’« qu’il a incité le peuple à aller sur la place du 13 mai. » sic
    Peut-on encore dans ce cas donner un quelconque crédit à ces nazis pour organiser des élections que le monde sait qu’elles sont truquées, pleines de manoeuvres frauduleuses et que les corrompus de la HCC et du CENI veulent en faire une simple formalité pour reconduire celui qui a mis le pays à terre.
    Comme l’a dit Saint-Jo, la Communauté Internationale se désole que la population de Gaza manque cruellement :
    .d’eau potable
    .de nourritures
    .de médicaments
    .de soins médicaux
    .d’électricité
    .de téléphone et d’internet !
    Oui, mais les Gazouis sont en guerre depuis la création de l’état d’Israel. Quelle année déjà ?
    Les Malagasy n’ont pas connu la guerre depuis 1896, mais ils vivent la pire histoire de leur existence depuis le coup d’état de 2009 de Razouel :
    - Pas d’eau potable ,
    - pas de nouriture,
    - la famine dans le Sud,
    - pas de médicaments dans les hôpitaux manarapenitra,
    - pas d’électricité
    - l’insécurité, la répression, la précarité et la misère morale comme quotidien.
    Et des imbéciles qui pourront s’enfuir à l’étranger si le régime des mafieux tombent,
    insistent pour que le peuple malagasy avalise une élection truquée pour continuer leur prédation sur le pays.
    Nous devons appuyer le collectif des candidats où que nous soyons, au bled ou à l’étranger.
    Nous ne devons en aucun cas laisser passer l’arrestation d’un député comme un simple fait divers.
    Si un citoyen qui bénéficie de son immunité parlementaire est arrêté sans raison, personne,
    je dis bien PERSONNE n’est à l’abri d’une arrestation arbitraire à Madagascar.
    " Quand ils sont venus chercher les communistes,
    Je n’ai rien dit, Je n’étais pas communiste.
    Quand ils sont venus chercher les syndicalistes,
    Je n’ai rien dit, je n’étais pas syndicaliste.
    Quand ils sont venus chercher les juifs,
    Je n’ai pas protesté, Je n’étais pas juif.
    Quand ils sont venus chercher les catholiques,
    Je n’ai pas protesté, je n’étais pas catholique.
    Puis ils sont venus me chercher, et il ne restait personne pour protester. "
    Martin Niemöller (1892–1984)
    sur la lâcheté des intellectuels allemands au moment de l’accession des nazis au pouvoir et des purges qui ont alors visé leurs ennemis, un groupe après l’autre.

  • 10 novembre 2023 à 22:52 | Lucile (#11487)

    « Le général Angelo Ravelonarivo... »


    Encore un général d’opérette dont on se demande quels sont ses faits d’armes à part obéir comme un bon petit toutou à des ordres iniques :« Debout ! Couché ! Démmerde-toi , démissionne où tu seras viré ! »

    Et il essaiera de nous attendrir avec des larmes de crocodile en disant :« Je n’ai fait qu’obeir aux ordres...😭😭😭 »

    La seule chose à laquelle il devrait peut être obéir est sa conscience s’il en a une...

    • 13 novembre 2023 à 11:47 | Ibalitakely (#9342) répond à Lucile

      à (#11487),
      Tous les hauts responsables actuels sont tous traités comme RAZAFIMAHEFA Heriniaina, càd grosse mallette soit calibre 9 mm. Mais jusqu’à présent seul ce dernier en a osé dénoncer ce qui lui est arrivé, non seulement à lui mais à toute sa famille. N’est-ce pas exactement la méthode mafiosi.

    • 13 novembre 2023 à 11:55 | bekily (#9403) répond à Lucile

      Le fonctionnaire qui obéit aux
      ORDRES ILLEGAUX

      EN RESTE RESPONSABLE
      ET EN PARTAGE LA RESPONSABILITE

Publicité




Newsletter

[ Flux RSS ]

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS