Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 28 mai 2022
Antananarivo | 11h12
 

Coopération

USA – Madagascar

L’ambassadeur Niels Marquardt sur le terrain

jeudi 17 décembre 2009

Le 15 décembre, l’ambassadeur des Etats-Unis, Niels Marquardt, a visité les activités de PMI (Initiative du Président Américain contre le Paludisme) à Anjozorobe dans la région Analamanga. Le paludisme est une des causes principales de la mortalité infantile à Madagascar. La contribution du gouvernement américain cette année à la lutte contre cette maladie à Madagascar s’élève à 16,7 millions USD, auxquels s’ajoutent 29,9 autres millions USD en vue d’aider les communautés à améliorer leur état de santé et de nutrition.

Le PMI appuie les interventions de prévention et de traitement qui ont fait leurs preuves, à savoir une distribution de moustiquaires à imprégnation durable (MID), une aspersion intradomiciliaire d’insecticides (AID), un traitement rapide du paludisme avec de l’ACT et un traitement préventif pour les femmes enceintes. Ces interventions font partie du Plan de stratégie national contre le paludisme. Les campagnes d’aspersions et de distribution de moustiques financées par PMI en 2009 contribuent à protéger environ 4 millions de personnes. Le 16 Décembre, l’Ambassadeur Niels Marquardt participera à la distribution de moustiquaires MID à Ampasibe-Onibe, dans la région Atsinanana.

PMI soutient une aspersion intradomiciliaire protégeant l’environnement dans six districts sanitaires des hautes terres centrales malgaches, couvrant plus de 215 000 structures et protégeant plus de 1,4 millions d’habitants. La campagne d’aspersion qui a commencé le 16 novembre dernier, est la troisième du genre que PMI appuie depuis 2007. Cette année, PMI a appuyé une aspersion dans les six districts sanitaires d’Anjozorobe, d’Ankazobe, de Betafo, d’Ambatofinandrahana, d’Ambositra et d’Ambohimahasoa. Pendant sa visite, l’Ambassadeur Marquardt a observé les activités d’aspersion dans les communes de Tsarasaotra et d’Anjozorobe.

PMI soutient également une distribution gratuite de moustiquaires MID. Pendant cette campagne nationale qui se déroulera du 14 au 19 décembre, PMI contribuera à l’objectif de réaliser une couverture nationale, soit 2 MID par ménage d’ici la fin 2010. Environ 500 000 moustiquaires fournies par PMI feront l’objet d’une distribution et protégeront quelques 242 000 ménages ou 1,2 million de personnes. Des campagnes de distribution de moustiquaires ont également eu lieu dans le sud de Madagascar (régions Vatovavy Fitovinany et Atsimo Atsinanana). Au total, pendant la période du 16 au 21 novembre, PMI aura distribué un million de MID à plus de 750 000 ménages.

Recueilli par Valis

4 commentaires

Vos commentaires

  • 17 décembre 2009 à 08:49 | esquimau (#497)

    Merci Valis de nous apporter au moins quelques informations sur la lutte contre le Paludisme qui touche encore tellement de famille a travers le monde et notamment a Madagascar au moins les Américains continus de s’engager pour aider les plus défavorisés sur le plan de la santé et de la malnutrition il faut surtout espérer que l’aide ira bien vers les régions concernées.

  • 17 décembre 2009 à 17:27 | salama (#729)

    Madagascar n’a pas besoin de recevoir d’aide concernant la santé de la population.
    Pourquoi une caisse d’un m³ ofert par "HOPITAUX SANS FRONTIERES" est bloquée au port de Tulear depuis le 16 avril 2008 ?

  • 17 décembre 2009 à 22:00 | rayyol (#110)

    l hypocrite essai de faire bonne contenance on donne des broutilles dans l espoir d amasser le gros lot le jeu de la carotte aucune confiance en ces hypocrites

    • 17 décembre 2009 à 23:14 | salama (#729) répond à rayyol

      L’hypocrite a donné plus de 450.000.000 fmg pour les pauvres du pays. Il n’est propriétaire de rien à Madagascar. La caisse contient du matériel médical neuf d’une valeur 1260 €.
      Vous n’êtes pas malgache avec cet esprit .
      veloma

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS