Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 21 septembre 2018
Antananarivo | 17h54
 

Société

Enseignement

L’alignement de la grille indiciaire de nouveau réclamé par les enseignants

jeudi 17 mai | Ny Aina Rahaga

La revendication de l’alignement de la grille indiciaire n’est pas une nouvelle réclamation de la part de certains corps de fonctionnaires de l’Etat mais elle revient une fois de plus sur le tapis. Les enseignants des lycées et collèges des établissements publics commencent maintenant à déserter leur poste pour rejoindre la manifestation des députés de l’opposition. L’alignement de la grille indiciaire est l’une de leurs revendications premières. Plusieurs syndicats, dont la Confédération générale des syndicats des Travailleurs de Madagascar (CTM), avaient également déjà réclamé cet alignement. Il s’agit en effet d’une résolution que l’Etat avait prise en 2016, mais qui n’avait pas été suivie de résultats.

Les revendications avaient débuté depuis 1999. Pourtant, jusqu’à ce jour, la différence de solde perçue par les fonctionnaires de l’Etat est encore conséquente, selon le corps d’appartenance de ces derniers. Pour le même cadre, la même échelle, avec la même ancienneté, certains sont payés au triple voire même au quadruple des autres, le cas des enseignants dépendant de l’éducation nationale en est un exemple.

En 2017, le ministre de la Fonction publique Maharante Jean de Dieu avait annoncé la mise en place d’une nouvelle grille indiciaire unique. En soulignant que le Conseil National du Travail œuvre déjà à la modification et à la retouche de la loi y afférente. « Le problème, c’est qu’il y a beaucoup de traitements inégalitaires vis-à-vis de l’emploi à Madagascar (…) Cette grille indiciaire unique est une des promesses formulées par l’ancien gouvernement pour s’assurer de la continuité de l’Etat. Des études sont menées pour sa mise en place », avait-il affirmé à l’époque. A ce jour, rien n’est encore en place et l’aspiration à une grille indiciaire unique n’a toujours pas été concrétisée.

Un système en entier

Selon une étude réalisée par le CTM et la solidarité syndicale de Madagascar (SSM) en juin 2017 intitulé « Rapport d’étude sur l’alignement des grilles indiciaires des fonctionnaires à Madagascar », « L’insuffisance de budget alloué à la solde des fonctionnaires constitue le problème central de l’inégalité de traitement indiciaire des agents de l’Etat. Des lacunes sur le plan juridique s’ajoutent à ce problème. La mauvaise gestion des finances publiques constitue la cause principale de la déficience du budget alloué à la solde. En effet la corruption, les fonctionnaires fantômes, le manque de transparence et l’inefficacité des contrôles à tous les niveaux peuvent en être les causes. Les effets de ces problèmes se vérifient à travers la déperdition des fonds qui devraient renflouer les caisses de l’Etat ».

Effectivement, le trop peu de revenus d’un fonctionnaire pourrait conduire ce dernier à s’adonner à la corruption ou à exercer une activité plus lucrative à travers sa position et sa fonction. Selon toujours cette étude, l’alignement de la grille indiciaire n’est pas impossible. « L’alignement est faisable financièrement mais l’engagement des autorités étatiques et des fonctionnaires dans la lutte contre la corruption s’avère nécessaire. Cet engagement servira de contrepartie de cet alignement des grilles indiciaires et qui conduira sans doute à une augmentation des recettes publiques ». La question relèverait-elle seulement d’une volonté de l’Etat ? La mise en place de l’alignement de la grille indiciaire serait une avancée majeure dans la réforme de la fonction publique mais un assainissement en entier de ce secteur serait aussi encore plus utile.

4 commentaires

Vos commentaires

  • 17 mai à 11:20 | dominique (#9242)

    BONJOUR
    Enseignant dans la ville de Sambava et pour un salaire de SURVIE !!!! si avec des études et diplômes vous arrivez a vivre décemment avec moins de 200 Milles ARY /MOIS et bien prenez la place !!!!
    Alors encore de l’en fumage car ; Alignement de la grille indiciaire sur 0 = 00 de résultat car ce sont les salaires des enseignants qui sont a la base (comme beaucoup d’autres) beaucoup trop FAIBLES !!
    certains petits secrétaires dans des écoles et des personnes sérieuses et qui travaillent honnêtement touchent un gros 100 Milles Ary/Mois ; c’est une honte complète !!!! comment vivre avec si peut !!!!
    c’est une révolution pour les salaires qu’il faut !!!!!!!!!
    bonne journée ....

    • 18 mai à 22:56 | Rakoto (#9043) répond à dominique

      Tout le monde le sait, le dernier coup d’Etat a ruiné les caisses de l’état, on a donc perdu plus de 20 ans en matière d’éducation, au détriment des plus pauvres toujours ...

  • 17 mai à 11:24 | Ibalitakely (#9342)

    Antsohy ny cosofam [marasily] izay nangataka ny fisodrontan-karamany & ny tsy andoha IRSA [2010] hanontrona anareo, Ilay Jao rahateo no minisitry ny teti-bola tamin’izany !!

  • 18 mai à 16:56 | SNUTILE (#1543)

    Est-ce en vigueur actuellement ?
    https://votresalaire.org/madagascar/home/salaire/salaire-minimum
    Si le salaire minimum est de 120 000 ariary alors 200 000 ariary est presque le double.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 306