Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 2 décembre 2021
Antananarivo | 12h03
 

Environnement

Environnement

L’aire protégée de Kirindy Menabe Antimena continue de se dégrader

jeudi 4 novembre | Mandimbisoa R.

Alors que Andry Rajoelina plaide pour la transition énergétique en Afrique et la préservation des forêts dans le cadre du sommet international du climat (COP26) à Glascow, le parc national de Kirindy Menabe Antimena continue de se dégrader. Le Pr Jonah Ratsimbazafy, l’un des fervents protecteurs de l’environnement à Madagascar, rapporte que 2 051 ha sur 3 550 ha y sont détruits à cause du feu et d’abattage de la forêt. Ce sont des données très récentes obtenues à la suite d’un survol d’un drone sur les lieux.

« Je me demande si la protection de l’environnement fait partie des priorités des autorités au vue de sa destruction actuelle », se demande celui qui a découvert l’un des plus petits lémuriens au monde le Mirocebus jonahi à Madagascar. « Je suis en train de réfléchir sur ce que je vais répondre aux autres par rapport au risque de disparition des Microcebus berthae à Menabe à cause de cet incendie, lors du Congres international primatological society à Quito Equateur en janvier 2022 », indique-t-il.

Une étude menée par Durrell Wildlife Conservation Trust en 2017 met en évidence l’amplification de la dégradation des forêts entre l’année 2000 et 2014 dans le parc national de Kirindy Menabe Antimena. Il y aurait même une réelle possibilité que les forêts du Menabe central disparaissent d’ici 2020 – 2025 si le rythme de déforestation actuelle continue. Cette étude a été partagée lors des discussions d’acteurs de la conservation qui ont eu lieu dans la Région Menabe en 2017. Malgré les actions de sensibilisation mises en œuvre pour alerter sur la situation, la situation ne s’est pourtant pas améliorée. L’effet risque pourtant d’être catastrophique pour la biodiversité de Madagascar, et pour toute la région. Cela pourrait aussi marquer la fin de l’écotourisme dans le Menabe, qui est connue comme une région qui regorge de sites écotouristiques renommés (Allée des Baobabs, Forêt de Kirindy, Réserve spéciale d’Andranomena, …).

Cette année, les feux de forêts dans les aires protégées font rage à comme Ankarafantsika ou encore le Kirindy Menabe et partout ailleurs dans le pays. Le manque cruel de moyens handicape fortement la lutte contre les feux de brousse et feux de forêts. La vaste campagne de reboisement lancée depuis 2019 ayant permis de reboiser 40.000 ha de forêts n’est visiblement pas suffisante si aucun moyen n’est mis à disposition pour lutter contre les feux qui peuvent consumer ces forêts en quelques jours.

Lors de son allocution dans le cadre du sommet de Glascow, Andry Rajoelina a lancé un appel aux dirigeants du monde entier à accélérer la mobilisation des 100 milliards de dollars de l’Accord de Paris afin de financer une politique de transition énergétique en Afrique. Ce, afin de préserver les forêts et enrayer la déforestation d’ici 2030.

31 commentaires

Vos commentaires

  • 4 novembre à 10:25 | citoyendumonde (#4292)

    Et les milliers d’hectares de Forêt primaire qui ont été détruits pendant la période de transition ?

    • 4 novembre à 10:44 | bekily (#9403) répond à citoyendumonde

      mMMMMMMMMMMM
      miam miam 100 milliards de dollars pour tous ces dirigeants africains HYPER CORROMPUS !
      qu’il s’appelle Rajoelina , Bongo, Sassou N’guessou etc etc etc
      De l’argent jeté aux orties ...au détriments des contribuables et sans aucun bénéfice pour les populations pauvres censés devoir en bénéficier...
      Les doreo tanety ne font jamais objet de sanction ...la plupart du temps les chefs de villade sont parties prenantes et ils sont à 99% des COLLEURS D’AFFICHES ELECTORALES des gouvernants !!! donc intouchables !
      BOF............BOF............BOF.............

  • 4 novembre à 11:42 | kartell (#8302)

    La destruction lente et continue de la forêt ne semble nullement inquiéter un pouvoir, hier colleteur en bois de rose, qui fait le beau en se gavant de selfies avec les vrais grands de ce monde en laissant croire que des mesures seront prises pour conserver les quelques lambeaux forestiers encore sur pieds !…
    Hélas, trois fois hélas, les feux se poursuivent à un rythme jamais interrompu face à une inefficacité, fautes de moyens et d’une corruption passive des services forestiers devenus des spectateurs impuissants face à une destruction massive du milieu naturel…
    La perte est d’autant plus désastreuse qu’elle est celle d’un milieu à la fois forestier, animal mais aussi botanique qui ne pourront pas être substitués avec des plantations en ligne d’arbres en monoculture stupide où la diversité des essences manquera cruellement…
    En d’autres termes, la substitution proposée ne sera qu’une pâle copie d’un milieu naturel disparu, datant de plusieurs décennies, qui ne retrouvera pas sa place à l’identique mais donnera naissance à un substitut boisé pauvre et peu compatible avec celui parti en fumée et en charbon de bois..
    Bref, au delà du discours trompeur affirmant que le reboisement archaïque et industriel serait la solution au problème de déforestation massive, interprétation d’autant plus mensongère, parce qu’un milieu détruit ne trouve de palliatif naturel que grâce à des moyens imposant un respect strict du public, conjugué à une coordination associée entre essences, plantes et animaux, ce qui, dans le contexte d’aujourd’hui, demeure mission impossible…
    Faire croire reste la seule politique du mensonge menée par un état qui compte rafler des aides internationales qui, elles aussi, partiront en fumée, mais ne seront pas perdues pour tout le monde, loin s’en faut !…

  • 4 novembre à 11:47 | Vohitra (#7654)

    Mais l’accélération de la dégradation de ces forêts sèches avait eu lieu depuis quand au juste ?

    Depuis l’année 2019 pardi !

    L’année où un grand bûcheron ennemi juré des arbres de bois de rose s’était hissé au sommet après avoir nettoyé les sous bois et contourné tous les obstacles juridiques et communautaires durant une transition non-écologique et meurtrière ! Un kléptocrate adepte de la kakistocratie qui veut se convertir dans la fermentation éthylique afin de pouvoir encore sucer la sève brute venant des arbres pourvoyeurs de discours soporifiques…

    Vous-vous rappelez encore de cette fameuse campagne de reboisement de 2019-2020 ayant l’air d’une pique-nique dirigée par un crétin de calife, en utilisant des jeunes plants à peine sorti d’une levée de dormance et qui sont encore inaptes à la mise en terre ?

    Et la dégradation s’est amplifiée en laissant faire et en laisser opérer les migrants climatiques qui avaient fui la famine et la soif dans le Sud profond…des milliers arrivant chaque jour au terminus « Fasan’ny karana » avant de se disperser dans la nature…

    • 4 novembre à 13:23 | kartell (#8302) répond à Vohitra

      @ Vohitra ,

      Lorsque les pyromanes ayant fait fortune dans le commerce du bois de rose s’invitent au grand raout de la COP 26 en prêchant la bonne conduire à venir et en pleurnichant sur le sort du pays, pour lequel ils ont une petite responsabilité, pour tenter de rafler des aides, encore des aides, la mascarade prend ici une tournure d’escroquerie de prestidigitateurs aguerris !……
      Le discours politique n’a plus aucun sens sauf celui de tromper mais aujourd’hui, le citoyen ne croit plus au miracle que seuls les bonimenteurs tiennent en fond de commerce tant la pauvreté de leurs propos sont dénués de sens pratique …
      Aujourd’hui, sur d’autres continents, des charognards masqués et les prébendiers sont prêts à prendre la révèle de la carcasse décharnée d’une démocratie cadavérique où seuls les croque-morts ont encore un bel avenir …
      Le requiem deviendrait-il désormais la musique à la mode de chez nous ?…

    • 4 novembre à 13:55 | Shalom (#2831) répond à Vohitra

      Vohitra et kartell,
      1 million d’arbres à planter par an ... j’insiste sur le petit mot "à" tellement ce n’est que du discours correspondant à aucun acte.
      Vous avez raison en parlant de ces pseudo-écolo pleurnichant ou plutôt mendiant pour avoir des sous ... "à" détourner bien sûr !

    • 4 novembre à 18:27 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Bonsoir Kartell,

      C’était au cours de la rencontre avec le MEDEF qu’un calife avait annoncé l’ouverture de la frontière aérienne du pays, le gouverneur général avait snobé le peuple Malagasy en préférant faire le coup d’annonce chez lui dans sa patrie d’adoption…

      Et une ministre n’a pas dérogé aussi à la règle…c’est de Glasgow qu’elle venait juste d’annoncer il y a quelques minutes de cela que le pays dispose déjà de plan d’action pour lutter contre le réchauffement climatique notamment dans le secteur environnement, l’énergie et le transport…alors même que le pays ne dispose pas encore de plan d’action pour la mise en œuvre de la politique générale de l’Etat…c’est bizarre, non ?

      Dans le chapitre de l’hypocrisie mondialisée, 80 pays est signataire d’un accord pour la réduction de 30 % d’ici l’horizon 2030 de l’émission de méthane…et on se pose la question si Madagascar en fait partie !

      Et dans la même échelle temporelle, d’ici 2030 encore, 190 pays ont signé l’accord pour la réduction de 30 % de l’usage du charbon come source d’énergie…et sans surprise, les grandes puissances ont refusé de le faire notamment le Canada, les USA, UK, Chine, France, entre autres…c’est pareil lors de la signature du protocole de Kyoto en 1997, et qui avait abouti à ce changement climatique constaté actuellement…

      Mais je vais revenir un peu à mon questionnement supra…vous voyez dans le sceau et emblème de la République Malagasy, vous y verrez clairement des gerbes de riz et une tête de zébu…rien d’anormal car ces deux produits font partie de la culture partagée partout dans ce pays…mais il se trouve que, c’est scientifiquement prouvée, que la riziculture irriguée dégage de la méthane du fait d’une décomposition en anaérobie de la matière organique submergée d’eau et piégée dans les sols tourbeux…et il en est de même de l’élevage de ruminant surtout les zébus par le biais de la digestion de matières fibreuses provenant des fourrages herbacées par le biais des nombreux bactéries contenues dans la panse…ainsi, on est vraiment intéressé de savoir si le pays est signataire de l’accord cité supra du fait du contexte du pays qui se trouve dans une situation cruciale d’insécurité alimentaire permanente…

      On verra la suite, on ne sait jamais ce qui se passe dans la tête de ces révolutionnaires qui font la propagation de l’agent toxique orange comme idéologie couplée avec la kakistocratie…

      Bonne soirée à vous

    • 4 novembre à 19:11 | kartell (#8302) répond à Vohitra

      @ Vohitra, bonsoir,

      Nous en sommes à une séance de rattrapage où certain tente de prendre le train en marche sans avoir payé leur billet voir, même, en espérant que les autres le paieront à sa place !…
      La bonne intention voir la conversion minute ne fait guère illusion à l’international habitué au changement de girouette des mauvais élèves, le temps que s’achève le cocktail de fin de conférence, les mauvaises habitudes jamais abandonnées reprendront un peu plus de vigueur, encore ..
      Tout ou presque ici concourt à être pointés du doigt entre une agriculture pourtant en difficulté et des habitudes de consommation destructrices elles aussi ( bagnoles, combustibles charbon, extraction de sables bitumeux,destruction des milieux naturels ect,ect)..
      Rien ne concourt à rassurer vers un avenir meilleur parce que les solutions nécessiteront des engagements financiers dont le pays ne dispose pas tandis que les aides extérieures seront dilapidées pour d’autres usages ..
      Le grand perdant sera la majorité pour qui s’adresse en priorité ce vœu pieu de changement de cap car il est clair que les porteurs de voix d’aujourd’hui trouveront eux dans l’exil doré la manière adaptée pour fuir un environnement fortement dégradé…
      Aujourd’hui déjà, les effets des mauvaises conditions subies sur la santé, en générale, avaient incité le milieu médical à alerter, sans écho, le pouvoir politique qui regarde, ailleurs..
      Le temps de la réflexion est terminée, il faut agir vite mais on préfère les selfies aux premières mesures qui se font attendre !…
      On ne sait pas faire au pays où le copié/collé n’est pas gouverné mais il est celui de prendre encore un train de retard !..

  • 4 novembre à 13:05 | Turping (#1235)

    En sortant un peu de la discussion se reposant sur le sujet le sectarisme et sur la posture pro Rakoto ,contre Rabe et l’inverse tout en sachant les gabegies du pouvoir local.
    - Andry Rajoelina plaide pour la transition énergétique en Afrique et la préservation des forêts dans le cadre du sommet international du climat (COP26) à Glascow, le parc national de Kirindy Menabe Antimena continue de se dégrader.
    - Tous les moyens sont bons pour obtenir des financements pour s’asséoir sur le peuple déjà meurtri....
    D’abord ,le vrai problème c’est trouver une solution pour réduire l’émission du gaz à effet de serre . Déjà ,l ’éradiction de l’utilisation des charbons de bois est une première étape à l’avancement en stoppant le déboisement massif dans l’attente à ce que le reboisement mette 40 ans pour repousser à l’âge adulte....
    - Désormais ,ce problème de réchauffement climatique ne concerne que Madagascar mais à l’échelle planétaire dans les pays développés grands pollueurs .
    - Donc ,ce phénomène de dérèglement climatique entraine les situation catastrophiques : sécheresse et inondation extrêmes aux antipodes .
    - Quand il y a de sécheresses qui se prolongent ,les végétations se dessèchent car il suffit d’une moindre étincelle d’origine criminelle ou l’étincelle provoquée par le phénomène naturel (coup de tonnerre ) pour que tout brûle .
    Cette histoire relève du changement comportemental pour ne pas dire la mentalité cette fois-ci .
    Conclusion ; Radomelina espère obtenir de l’aide pour sauter sur l’occasion ,alors que rien de concret sur le fond .

    • 4 novembre à 13:06 | Turping (#1235) répond à Turping

      Sur le sujet de sectarisme .....

    • 4 novembre à 13:13 | Turping (#1235) répond à Turping

      Entraîne les situations catastrophiques .....
      On a vu les catastrophes naturelles liées au réchauffement climatique ; aux USA ,Canada ; Australie ; même en Sibérie ,pourtant réputée zone polaire et partout dans le monde ......Quelques centaines de milliers d’hectares sont parties en fumée ,sans qu’on puisse faire grand -chose pourtant avec les moyens appropriés .

  • 4 novembre à 15:23 | kartell (#8302)

    Visiblement, nous avons affaire à usurpateur, imposteur qui se prend pour un « défonceur « d’une cause dont il aura été pourvoyeur, connu et reconnu…
    Il ne s’agit pas de faire le procès de crapule reconvertie en pompier urgentiste dont il usurpe le rôle mais de dénoncer un point de non-retour qui touche désormais le pays en matière forestière et environnementale…
    Aujourd’hui, la forêt endémique n’est plus qu’à ses derniers soubresauts avant sa disparition complète en dehors de quels micros endroits qu’ailleurs, on a baptisé réserve africaine ou zoo à ciel ouvert ….
    La fibre écologique ne s’apprend pas en organisant des nuits chaudes, en braconnant le bois de rose ou en abusant des jets privés mais en ayant une connaissance des milieux naturels, de ceux qui les peuplent et d’une conscience personnelle motivée..
    Bref, nous avons assisté à ce qui se fait de mieux en matière de faux-jeton qui prend prétexte à une marotte internationale pour surjouer au futur bon élève d’une classe où il est bon dernier !…
    Le temps de la supercherie d’état est arrivé à son stade final mais sans opposition notoire, notre bonimenteur va poursuivre son petit jeu qui est celui de faire croire à ses bonnes intentions qui ne sont en réalité que celles de l’enfumage de l’opportuniste né tout en prédatant, sous le manteau, des aides qui alimenteront cette cause perdue, qui, ici, est quasi une certitude ou plutôt une probabilité inéducable !..

  • 4 novembre à 19:35 | vatomena (#8391)

    Madagascar terre brulée ! Que laisserons nous à nos héritiers __ 70 ans d’indépendance ,de gouvernement par les notres .Trahison.
    En aparté : Madagascar exporte à l’étranger ni pinces à linge ,ni automobile ni téléphone portable . Ce qu’elle peut vendre ce sont des matières premières dont les industries du monde ont besoin depuis que ,ailleurs ,le monde s’est .industrialisé .C’est ainsi que les vazaha ont donné de la valeur à des terres mortes qui étaient sans valeur pour nous . Cela nous rapporte des devise mais reste insuffisant.Mais quel gouvernement de chez nous s’appliquera à créer un début d’,industrie et que nos richesses naturelles soient traitées ,valorisées chez nous ;Jamais ?

    • 4 novembre à 20:23 | Vohitra (#7654) répond à vatomena

      Vatomena,

      Depuis au moins 45 années, Madagascar exporte massivement sans discontinuité vers la France des crapules de la République, toutes espèces confondues et en toutes saisons, par voie aérienne et par "kwassa- kwassa", et depuis les années 1990, il arrive même que la France réussit à re-exporter ici les crapules à maturité déjà acclimatés la bas et pourvus de racines truffées de poils très absorbants...que Madagascar re-exporte encore et toujours sur pied en France avec leurs sèves élaborées...

      Au final, c’est la France qui en bénéficie car ces crapules peuvent être greffés la-bas et exprimer leur rusticité exemplaire...

  • 4 novembre à 23:54 | vatomena (#8391)

    Des crapules colonialistes ? où ça ? qui ça ? Le monde a changé .le vent de l’histoire a tourné.L’Europe n’a jamais été un Eldorado .Il n’empéche que des foules ,des hordes risquent leur vie non pour créer des richesses mais pour recueillir des miettes alors que les vrais richesses sont chez eux

    • 5 novembre à 01:28 | arsonist (#10169) répond à vatomena

      La nature a horreur du vide !

      Le taux de spermatozoïdes du mâle Blanc a baissé d’autour de 50% depuis plus de 40 ans. [On peut trouver le taux exact de cette baisse et sur quel laps de temps sur le net]

      La fécondité de la Femme Européenne a baissé aussi.
      Pas autant que le taux de spermatozoïdes chez l’ Homme Blanc. Mais cette fécondité de la Femme Blanche baisse quand même aussi.

      Baisse double alors !

      Des êtres humains venus d’ailleurs risquent alors fort probablement de "Remplacer Grandement" les Européens sur l’actuel espace européen.

  • 5 novembre à 07:28 | vatomena (#8391)

    C’est le surpeuplement qui fait le malheur de L’Afrique.L’Europe a les moyens pour se défendre d’une invasion .Il suffit qu’elle en décide mais ,comme vous savez ,il y a en Europe ,des partis de la collaboration pour laisser portes ouvertes

    • 5 novembre à 09:14 | arsonist (#10169) répond à vatomena

      Les espèces vivantes qui n’ont pas suffisamment de descendants finissent par disparaître !
      C’est une implacable logique !

      Ces espèces ont des faiblesses physiologiques et biologiques face aux conditions de vie imposées par leur environnement.

      Pour résister et se maintenir en vie, ces espèces doivent impérativement évoluer pour être compatibles aux conditions de vie de leur environnement et ainsi pouvoir continuer à se reproduire.

      Sinon ces espèces disparaissent !
      Et sont remplacées par d’autres qui sont compatibles avec cet environnement.
      Cela s’appelle le darwinisme !

      Mais ces espèces qui disparaissent peuvent aussi ne pas être remplacées du tout : leur espace de vie devient alors inhabité par toute forme de vie.
      Pareils espaces existent déjà, bien sûr.

      Ces espèces vivantes qui ne s’adaptent pas à l’environnement et ne se reproduisent plus suffisamment sont appelées
      "espèces en voie de disparition" en francais
      "endangered species" en anglais.

    • 5 novembre à 09:26 | arsonist (#10169) répond à vatomena

      Je viens de vérifier :
      en fait , 60% est le taux de cette baisse de spermatozoïdes en 40 ans chez le mâle Européen !
      Une baisse de 60% en 40 ans !!!

      Et une femme Européenne fait en moyenne 1,6 enfant.
      Ce n’est pas suffisant !

  • 5 novembre à 09:27 | vatomena (#8391)

    La prolifération peut etre aussi un danger.Considérez tous ces millions d’africains et de malgaches qui ne sont pas assurés de trouver à manger le matin et le soir et ,au risque de la noyade ,s’introduisent en Europe ___Dans une Europe qui pratique légalement l’avortement..

    • 5 novembre à 09:31 | vatomena (#8391) répond à vatomena

      A coparer Arsoniste ,avec cette jeune femme du Kété et qui a déjà 6 enfants !

    • 5 novembre à 09:41 | arsonist (#10169) répond à vatomena

      Dans l’hypothèse tragique où les Blancs auraient disparu
      les "autres" trouveraient de quoi se nourrir dans l’espace laissé par les Blancs !

      Hypothèse encore plus tragique : la race humaine aurait totalement disparu [aucune espèce vivante n’est éternelle, rappelez-vous !]
      alors ces "autres" seraient les derniers survivants des êtres humains !

      Un exemple ?
      Certaines espèces d’ Amérindiens ont totalement disparu. Des "autres" ont pris possession de leur espace !

    • 5 novembre à 09:48 | arsonist (#10169) répond à vatomena

      vatomena devrait relire ses leçons d’Histoire.
      Dans les rangs des Blancs qui avaient pris possession de l’espace de vie des Amérindiens disparus, il y avait de très nombreuses femmes Européennes [surtout des Irlandaise] souffrant de famine.

    • 5 novembre à 10:07 | arsonist (#10169) répond à vatomena

      Décidément ce vatomena est surprenant !

      Déjà on a la très nette impression que vatomena ne comprend pas bien la langue gasy, mais de plus il semble que quelques problèmes aussi existent en sa compréhension du français !

      On évoque la baisse du taux de spermatozoïdes chez le mâle Européen.

      Et en réponse vatomena critique la Femme Européenne qui veut avoir à elle-même la maîtrise de son propre corps à elle !

      Est-ce aussi à la Femme Européenne que doit échoir le rattrapage des défauts ou manquements du Mâle Européen ?

  • 5 novembre à 10:27 | vatomena (#8391)

    Vatomena avoue etre mal instruit . Sa culture est celle des ’ ’on dit". Les irlandais ont connu des famines. Chez eux la terre est peu fertile et il y a cet hiver froid qui empeche toute récolte durant 6 mois.L’Irlande n’est pas comme cette Afrique ensoleillé tout le long de l’année et. où la terre est bien arrosée .Et pourtant ,au 21ème siècle ,L’ Afrique a encore faim. C’est la culture de la pomme de terre qui a sauvé le paysan d’Irlande.La pomme de terre ,ce sont les navigateurs qui l’ont ramené d’Amérique. Ces navigateurs qui ont changé la face du monde ...
    Curiosité historique :La population indienne d’Amérique a presque totalement disparu alors qu’une autre population s’est multiplié ,celle des descendants d’esclaves africains .

    • 5 novembre à 10:55 | arsonist (#10169) répond à vatomena

      Disons-le de façon abrupte !

      En contre-exemple de femme souffrant de kere citée par vatomena,
      exemple qui pourrait être considérée à tort comme vecteur d’extinction d’une espèce encore vivante [celle souffrant de kere]
      j’ai cité les femmes Européennes de jadis souffrant de famine et qui étaient allées "occuper" l’espace où vivaient les Amérindiens aujourd’hui disparus ! [Et pas celles restées en Irlande !]

      Qui sait ?
      Se pourrait-il que les femmes Africaines souffrant de famine aujourd’hui
      iraient "occuper" dans le futur l’actuel espace européen ?

      Un remake des mouvements vers le continent américain des Européens souffrant de la famine en Europe !

      Mais cette fois-ci par d’autres peuples vers un autre continent !

      Est-ce qu’une espèce vivante serait collectivement dotée du fameux instinct de conservation [comme pour les cas individuels, en somme] ?

      Les mâles d’une espèce en danger de disparition [à cause de la pauvreté, par exemple] produisent-ils , histoire de conserver la vie de l’espèce, plus de spermatozoïdes que les mâles d’une espèce tranquillos et peinarde ?
      Qui sait ?

      Bien des questions sur la vie sont encore sans réponses !!!

  • 5 novembre à 11:06 | vatomena (#8391)

    Femmes d’Europe ??
    Jeanne d’Arc ,Marie Curie ,soeur Thérésa ..Madame Merkel ???

    • 5 novembre à 11:13 | arsonist (#10169) répond à vatomena

      4 femmes d’Europe !
      2 parmi elles sont réputées ne pas avoir eu d’enfants !
      50% !!!

    • 5 novembre à 11:26 | vatomena (#8391) répond à vatomena

      Arsoniste---- Chez les peuples avancés d’aujourd"hui il y a sans doute trop de chimie : dans les conserves ,les boissons ,les produits délevage mais surtout dans les prises abusives de médicaments..

  • 5 novembre à 11:17 | vatomena (#8391)

    La jeune femme Kéré : 6 enfants affamés : Quel plus a t elle apporté au monde ?

    • 5 novembre à 11:26 | arsonist (#10169) répond à vatomena

      La question soulevée en l’occurrence n’est pas le monde dans sa globalité !

      Mais c’est l’apport de cette femme souffrant de kere dans la survie du type de l’espèce humaine , type auquel elle appartient !!!

      C’est si difficile que ça à appréhender ???

      Un démographe Sud-américain dont je ne me souviens le nom a écrit à peu près ceci :
      "Plus le matelas est pauvre, plus il est fécond !"

      [Je cherche le nom. Si je le trouve je le ferai savoir ici]

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS