Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 18 mai 2024
Antananarivo | 19h56
 

Commerce

Exportation

L’Union Européenne a révisé le taux de nicotine tolérable pour la vanille

mercredi 7 février |  1613 visites 

L’Autorité européenne de sécurité des aliments a statué sur la quantité de nicotine tolérable pour la vanille de Madagascar. Elle a maintenu comme auparavant à 0,3 mg/kg le taux de nicotine toléré dans cette épice phare de la grande île. Un ouf de soulagement pour les exportateurs.

Une nouvelle mesure de l’Union européenne (UE) sur les limites maximales résiduelles (LMR) de nicotine dans les épices importées comme la vanille ou le girofle est entrée en vigueur au mois de septembre 2023. Ce niveau qui était de 0,3 mg/kg ne pouvait plus dépasser les 0,02 mg. Il était évident que l’exportation malgache n’arriverait pas à se conformer à cette nouvelle règlementation et n’est pas en mesure de respecter des taux aussi bas.

Depuis cette annonce, ce mesure drastique a suscité de vives inquiétudes dans le secteur. L’application de cette nouvelle règlementation européenne pouvait en effet potentiellement bloquer des stocks disponibles. Après des plaidoyers de plusieurs entités auprès de la Commission européenne, un sursis a été accordé jusqu’en janvier 2024 à Madagascar pour s’y conformer.

Parallèlement, les autorités malgaches ont préparé une demande de tolérance à l’importation fixant les conditions d’acceptation de la vanille de Madagascar avec un taux dépassant la limite actuelle fixée par l’UE. Les plaidoyers semblent avoir porté ses fruits puisque l’UE a fait machine arrière de leur décision. Le taux de nicotine admissible dans les gousses et extraits de vanille reste ainsi de 0,3mg/kg pour la vanille malgache.

Madagascar est le premier producteur mondial dont 40% est destiné vers le marché européen. La filière représente plus du quart de la rentrée de devises et fait vivre plus de 150 000 familles productrices réparties dans 9 régions.

-----

19 commentaires

Vos commentaires

  • 7 février à 11:55 | nez_gros (#10715)

    vous bouffez des aliments bourrés ds residus de pesticides, les viandes aux hormones , les perturbateurs endocriniens, colorants, rtc...

    et vous nous faites croire que nos belles vanilles, BIO 100% est à surveiller de près ?

    Tout ça , pour nous faire brader le prix de notre Vanille !!!????

    Ca ne passera pas vieux Colon.................

    • 7 février à 14:27 | vorona (#8254) répond à nez_gros

      Bjr Il s’agit de l’ UE.
      Bio n’a rien à voir. La variété de nicotine est présente de manière naturelle dans la vanille comme dans quelques autres végétaux naturels !
      Concernant le prix, après la demande du gouvernement de fixer le prix mini d’exportation à 250 € le kilo (ce qui apparemment était une possibilité de racketter les exportateurs pour avoir des fonds obscurs en vu des élections) et vu que plus personne achetait ici, les stocks d’invendus gonflaient Alors ces acheteurs se sont tournés vers des pays producteurs autres, avec l’énorme risque pour la vanille malgache de ne plus revoir une partie des acheteurs traditionnels, une fois ceux ci ayant pris leurs habitudes ailleurs. La vanille a fini par se négocier à environ 50 € et parfois bien moins.

    • 7 février à 14:47 | nez_gros (#10715) répond à nez_gros

      @Vorona, très bien mon gros, tu répètes bien ce que tu as appris dans les écoles de Jules FERRY, les écoles de tes Maîtres, les écoles des occidents...

      1)ce n’est pas à l’UE seul de déterminer le taux de nicotine toléré ? il faut des représentants de tout le monde, on est dans le domaine de l’OMC (M=Mondiale, cela veut tout dire) ?

      2)0,3 mg ? pourquoi pas 0,5, ou 0,6... j’ai une avis la dessus

      3)quant au prix tu as déjà, cultivé et vendu des vanilles , alors 50€ mon gros, cela ne recouvre m même pas le prix coût de revient de la production ... t’as capté ???

    • 7 février à 14:52 | bekily (#9403) répond à nez_gros

      Vanille !!!!

      Bravo Râblue le rapace, qui contrôle le marché, sans en avoir la connaissance culturelle traditionnelle !

      Il ne suffit pas d’avoir les dents longues !
      COUP DE POKER RATE !

      Il faut parfois être capable d,’être à l’écoute
      ..des petits qui ont le savoir faire.

    • 7 février à 16:38 | Stomato (#3476) répond à nez_gros

      Le 7 février à 14:47 | nez_gros (#10715) répond à nez_gros ^

      >>@Vorona, très bien mon gros, tu répètes bien ce que tu as appris dans les écoles de Jules FERRY, les écoles de tes Maîtres, les écoles des occidents...<<
      >>2)0,3 mg ? pourquoi pas 0,5, ou 0,6... j’ai une avis la dessus<<
      Dans les écoles de Jules Ferry on aurait enseigné : j’ai UN avis là dessus...
      Mais maintenant la règle c’est l’école FRAM

      >>1)ce n’est pas à l’UE seul de déterminer le taux de nicotine toléré ? il faut des représentants de tout le monde, on est dans le domaine de l’OMC (M=Mondiale, cela veut tout dire) ?<<

      Au jourd’hui ce n’est plus comme au moyen âge, le client important dit ce qu’il veut acheter.
      Et Madagougou n’est plus le seul producteur, la concurrence existe, et la vanille malagasy même habituellement de très bonne qualité doit rester de bonne qualité et répondre à des normes.

    • 7 février à 21:14 | nez_gros (#10715) répond à nez_gros

      @Stomato, UN avis UNE avis ? peu importe, la langue Française est en lambeau actuellement, personne ne veut plus en pratiquer. Trop pointilleux, méticuleux , maniaque(maniaco-dépressif )pour peu chose, TU = VOUS =YOU en anglais, en français TU n’est pas VOUS

      - Tout le monde abandonne le français, Le Rwanda, le Burkina, le Mali, L’ Algérie,

      - Même le plus grand pays francophone d’Afrique, LE CONGO KINSHASA adopte, le SWAHILI.

      Tout le monde adopte le SWAHILI, même la Colombie

      LE Français, (et l’anglais) vont être abandonnés au profit de SWAHILI

    • 8 février à 08:59 | Stomato (#3476) répond à nez_gros

      Le 7 février à 21:14 | nez_gros (#10715) répondait à Stomato

      >>LE Français, (et l’anglais) vont être abandonnés au profit de SWAHILI<<

      Je m’y met, OUI BWANA.

    • 8 février à 12:30 | vorona (#8254) répond à nez_gros

      Re Je précisais UE simplement à cause de « Ca ne passera pas vieux colon.... » qui était une allusion à la France.
      Concernant le passage au « washili » ça risque de finir comme la malgachisation, qui partait d’un désir historique et légitime , mais comme ces instigateurs ne l’avaient pas prévu, le pays se trouvaient quelques décennies plus tard sans aucun moyen pour faire imprimer des livres techniques en malgache, ce qui fait que maintenant dans les université ici, l’enseignement se fait en français et un peu en anglais.
      La Colombie se mettant au wahili après 5 siècles de pratique de l’espagnol fallait l’inventer !

    • 8 février à 12:47 | vorona (#8254) répond à nez_gros

      Allez pour terminer ! Le dernier kilo que j’ai acheté sur place à Antalaha, capitale mondiale de la vanille, en décembre, payé 200000 Ar soit 46 € le kilo et c’est de la très bonne en 19 cm. En étant sur place sachant qu’il faut 6 kilos de verte pour faire 1 kg de noire, je suis conscient que se sont les cultivateurs en bout de chaîne qui souffrent, car le prix de la verte est descendu jusqu’à 25000 Ar le kilo parfois moins !
      Concernant la langue française qui va disparaître ? La constitution malgache est écrite en français, et dans cette constitution est stipulé que 2 langues sont légitimes ici, le malgache et le français !

  • 7 février à 12:06 | bekily (#9403)

    Rablue a la mainmise sur la vanille maintenant...

  • 7 février à 17:57 | Jipo (#4988)

    Bonsoir .
    Le problème de la vanille Malgache est qu’ elle est cueillie verte pour ne pas etre volée, aussi sa qualité est mise à mal comparativement à celle ne serait-ce que de la Reunion !
    Le prix fixé par eunuque- 1er a la meme valeur que sa 6e dan = pas une parata ...

    • 7 février à 18:09 | bekily (#9403) répond à Jipo

      J’avais acheté 2kg de grosses belles vanilles , noires et brillantes, au marché à Hell ville Nosy Be

      Arrivée en France( en septembre) , j’ai du LES JETER : TOUTES MOISIES !!!!

      La vanille ne peut sécher correctement qu’au soleil !
      Sans doute les avait on vendues trop tôt ...Pas suffisamment séchées...

    • 7 février à 20:02 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      Bonsoir Bekily, j’ ai eu la meme déconvenue et la vanille venait de Nosy komba que je connais tres bien ...( j’ avais 1 kg ! ) 😥 .

    • 7 février à 20:37 | bekily (#9403) répond à Jipo

      La vanille que j’avais achetée à Sainte Marie ( moins de soleil qu’a Nosy Be pourtant) ,
      La vanille était de qualité magnifique !!!

      En fait : se méfier lorsqu’elle n’est pas assez fripee

      .

    • 8 février à 18:43 | vorona (#8254) répond à Jipo

      à @bekily
      La vanille que tu achètes à Sainte-Marie provient vraisemblablement direct d’Antalaha (éventuellement Mananara) souvent les gros bateaux qui font le transport Antalaha/Toamasina en livrent quelques fois dans des ports secondaires. A la saison beaucoup de caboteurs et de bateaux rapides font la navette de la région Mananara/Maroansetra pour collecter la vanille verte et la livrer aux gros manufacturiers exportateurs d’Antalaha, même si dans la région SAVA, notamment Andapa, il y a pas mal de culture . En saison lorsque je circule l’odeur de vanille emplit toute la ville. Après je vais faire sauter pas mal de commentateurs, si la vanille de Madagascar représente presque 85 % du marché mondial, il faut pas se voiler la face, c’est essentiellement dû à son prix relativement bas, résultant des achats de la verte en dessous du prix « raisonnable pour vivre » aux cultivateurs, et aux salaires très bas, le plus souvent à des femmes, de la chaine de fabrication au conditionnement.
      à@jipo Je rejoint ton propos concernant le vol de vanille sur pied, certain cultivateur à la saison veillant dans leur terrain avec le fusil. Idéalement la vanille verte doit se récolter par taille en commençant par les plus grandes et mûres et en revenant plusieurs fois. Mais cette pratique justement à cause des vols et aussi au fait que les cultivateurs ont besoin de liquidité pour vivre, cette pratique n’existe plus. Concernant l’allusion à la production La Réunion il s’agit de deux produit différent. A Madagascar la vanille verte est ébouillantée à 60° puis étendue sur des linges au soleil pour sécher. A La Réunion la vanille haut de gamme est cueillit verte puis directement installée sur des nattes végétales et sèche au soleil .

    • 8 février à 19:49 | bekily (#9403) répond à Jipo

      Bonjour Vorona,
      J’attirais seulement l’attention sur le fait que la vanille achetée à Ste Marie était de nature correcte à être commercialisée...alors que l’ensoleillement est bien.moindre qu’à Nosy Be, où je m’étais faite arnaquée....
      En plus c’était vendu par des vieux petits paysans qui passaient à l’hôtel...( production artisanale je pense...).On achetait petite botte par petite botte.
      ..

      A Nosy Be , c’était carrément au marché !

      NB : dans la baie d’Antongil , IL PLEUT 300.JOURS PAR AN !!!
      Pas toujours facile de faire sécher...sans pluie imprévisible...Mais quand.d le soleil est là, ça tape !
      .

      ..

  • 7 février à 20:35 | Zora (#10982)

    Boloky vavy a pris un jour de congé aujourd’hui 🤔

    • 7 février à 20:39 | bekily (#9403) répond à Zora

      Bizarre...il y a moins de neige pour skier un week-end ..
      Ou elle cuve son betsa betsa....

    • 7 février à 21:05 | Zora (#10982) répond à Zora

      😂😂😂😂😂😂😂

Publicité




Newsletter

[ Flux RSS ]

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS