Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 27 octobre 2020
Antananarivo | 00h16
 

Economie

Filière lait

L’Etat va importer 1 000 vaches laitières, selon le ministre de l’Agriculture

samedi 12 septembre | Mandimbisoa R.

L’Etat malgache va importer 1 000 vaches laitières, a déclaré hier le ministre de l’Agriculture et de l’élevage, Lucien Ranarivelo. L’objectif est de combler le manque en matière de production laitière dans le pays ainsi que les difficultés rencontrées en matière d’agroalimentaire. Ainsi, le ministère s’apprête à aider les agriculteurs et éleveurs des régions Vakinankaratra, Analamanga et Itasy pour pouvoir booster ce secteur d’activité.

La production laitière nationale s’élève en 2019 à 100 millions de litres, selon le réseau Madagascar Dairy Broad qui évaluait également à 90 000 le nombre de bovins de race laitière dans le pays. Les besoins en la matière seraient estimés à plus de 140 millions de litres par an. Ainsi, le ministre de l’Agriculture et de l’élevage confirme que Madagascar est encore obligé d’importer du lait pour combler le vide.

« C’est faux de dire qu’il n’y a plus de collecteurs et que les éleveurs n’arrivent plus à écouler leurs marchandises », a-t-il déclaré pour répondre aux éleveurs d’Antsirabe et de Betafo qui ont décidé, la semaine dernière, de déverser des centaines de litre de lait dans les rues pour manifester leur colère à la suite de la fermeture par l’administration fiscale de la société AAA dans plusieurs villes de Madagascar qui distribuent des produits laitiers. Cette société appartient au groupe agroalimentaire de l’ancien président Marc Ravalomanana.

« C’était une manifestation politique », entérine le ministre de l’Agriculture et de l’élevage. « Il y a des sociétés qui peuvent recevoir leurs productions laitières à Faratsiho et dans les environs d’Antsirabe », ajoute-t-il. Ce membre du gouvernement indique que « la véritable action d’industrialisation est le soutien aux agriculteurs et éleveurs » comme le ministère l’a effectué hier puisqu’il a distribué des kits composés de bicyclettes, de ruban zoo-métrique et des combinaisons. A cela s’ajoutent également des bidons d’une capacité de 30 litres à 750 autres agriculteurs et éleveurs.

Joints par téléphone, des éleveurs et des agriculteurs de la région Vakinankaratra, qui faisaient partie de ceux qui ont manifesté la semaine dernière dans la capitale de Vakinankaratra indiquent que cette déclaration du ministre, tout comme la manifestation organisée hier par le département ministériel, est une véritable provocation à leur endroit. « Certes, la production est insuffisante, et pourquoi fermer les sociétés qui existent et qui aident beaucoup les agriculteurs et les éleveurs », s’indignent-ils.

Il s’agit pour ces éleveurs de déshabiller Pierre pour habiller Paul. « Fermer les entreprises nationales pour importer par la suite des vaches laitières n’a pas de sens. Qui est-ce qui met en avant la politique actuellement, nous les producteurs mécontents ou le ministère qui nous ignore et nos problèmes à cause des règlements de compte politique dont nous subissons les conséquences ? », soulignent-ils.

137 commentaires

Vos commentaires

  • 12 septembre à 09:16 | Maxim (#5960)

    Mampimehy sady mampalahelo ty fitondrana ty, nozaraina bisikileta hono ny mpiompy hanaterana ronono avy any Betafo mankany Faratsiho.
    Sa ve zaraina le bisikileta mba hanonofy ny tantsaha ho tonga tahaka Ra8 (mdr)
    Mba tena tokony ho ministra tokoa ve ny olona misaina zavatra toy izany ? Sao dia tsy fantatry ngahy ministra ary fa raha te hahazo vokatra tsara dia ny fikarakarana ny biby aloha no ezaka tokony atao ohatra sakafo, trano, fitsabona sns..
    Sa ve hiompy omby indray ry B&C fa efa tapitra ny bizina CVO ?

    • 12 septembre à 09:37 | Vohitra (#7654) répond à Maxim

      Ny olona mivadibadika fomba fijery toy itony, dia matetika lasa miteniteny foana tsy misy fiheverana mihintsy...

      Izy ity dia HVM hiringiriny nandritry ny fitondrana teo aloha, dia vao niova ny fitondrana, dia io izy io minono volomboasary io indray...

      Aoka tsy ho adino velively fa ity olona ity no tomponandraikitra amin ny fanomezana ny 60.000 hektara tanimbary ho ampiasain ireo arabo emiratis any amin ny Faritra Atsimo...

      Ary vao tsy ela ny fanomezana tany orinasa israelianina iray amin ny Faritra efatra eto amin ny Nosy...

      Hanafatra omby 1.000 isa ? Omena ny tantsaha ve ? Tena olona mirediredy tokoa ity...

    • 12 septembre à 16:59 | rakoto-neutre (#8588) répond à Maxim

      Dia iza no hiompy zany omby marobe izany. Dia orinasa manao akory no handray ny vokatra ary hoatrinona ny vidin’omby iray ?

      Dia mazava be toy ny masoandro be lohataona fa misy VALIFATY SY FIALONANA izao.

      Tena zany no fomban’ny olona TSY AMPY SOLAITRA, manimba ny an’ny hafa aloha fa tsy afaka ny hifaninana avy hatrany.
      Qui est-ce qui met en avant la
      politique actuellement, nous les
      producteurs mécontents ou le
      ministère qui nous ignore et nos
      problèmes à cause des règlements
      de compte politique dont nous
      subissons les conséquences ?

    • 12 septembre à 18:33 | Krista Kristiaoe (#10737) répond à Maxim

      Izao no tao rahan-dRajoelina

      Manapotika ny mpiasa sy ny orinasa eto an-toerana mba hampidirana ny orinasa vahiny izay
      sady mandany ny vola Malagasy no manao tsinontsinona ny Maha Malagasy tahaka ny nataon’ ny orinasa belge mpamboatra passeport ary ataon’ ny sinoa mamboatra stade ao Mahamasina.

      Ny tena marina dia aleon’ ny mpitondra manimba ny fiandrinampirenena Malagasy mba hanaovana aferafera sy kolikoly amin’ ny vahiny amin’ ny fandaniana ny volam-panjakana.

      Tena fetsy a !

  • 12 septembre à 10:03 | Maestro (#7313)

    Y a t-il des Gens sensés qui réfléchissent au Sommet de cette République de Banane ? Le " Fitombenana " comme dirait un autre forumer ne sert pas à réfléchir, il faut utiliser sa " Tête " et aimer son " Peuple ". Moi je propose qu’on dénonce ceux qui ont un " Compte " bien garni à l’Etranger et rendre l’argent au Peuple.

  • 12 septembre à 10:28 | Antony (#9838)

    Ilay izy aloha mazava e, fafao ny mikasika an’izany Ra8 izany ! Ny antony ? Tena tsy haiko...
    Raha tena hoe fampandrosoana no tanjona, tsy tokony io TIKO ary ve no vao mainka hatosika ?
    Sa ve ny vidin’ny TIKO no andoavana ny hetra tsy naloany dia avy eo lasa any amin’ny olon-tsy fantatra amin’ny ambongadiny ny TIKO dia lokoina IEM ? Azonareo ve ilay kisarisary ?

    • 12 septembre à 10:56 | Isandra (#7070) répond à Antony

      Antony,

      Fampandrosoana akory tsy midika hoe fanjakan’ny baroa na fisian’ny tsy maty manota.

    • 12 septembre à 11:32 | Antony (#9838) répond à Antony

      "Fampandrosoana akory tsy midika hoe fanjakan’ny baroa na fisian’ny tsy maty manota."
      Isandra,
      Marina izany lazainao izany ka, ary samy tsy maintsy ho tsarain’ny tantara daholo.
      Fa ilay fomba fisainana revolisionera no tena tsy mety azoko : ravao ito, hamorony vaovao.
      Fa inona no antoka fa ilay vao hatsangana tonga dia mandeha tsy misy tomika miohatra amin’izay efa misy ?
      Hanafatra omby 1000 ianareo, koa maninona no tsy omena amin’izany ny TIKO. Azo antoka fa ho voaloan’ny hetrany amin’izay...

    • 12 septembre à 11:44 | Isandra (#7070) répond à Antony

      Antony,

      Tsy any mihitsy no tanjona.

      Ny tsy ekena kosa dia atao sorona ny mpiasa sy ny mpiompy mba hahafahana tsy mandoa hetra sy haba, ary tsy manara-dalana.

      Mifampiakina ny orin’asa sy ny fanjakana. Ny orin’asa mamokatra sy mandoa hetra, ny fanjakana manao ny foto-drafitr’asa sy mandamina lalana ahafahan’ny itsy volalohany mamoaka sy mapivezivezy ary manodina ny entany.

    • 13 septembre à 14:12 | Antony (#9838) répond à Antony

      "Tsy any mihitsy no tanjona."
      Fa izy ity izany tena hoe ny anareo ihany no marina e ? Tsy mamakafaka ny amin’ny lafiny rehetra ianareo fa bontolo be fotsiny dia tsy maintsy ekena ?
      Tsy mahagaga mihitsy raha 5 volana aty aoriana vao zaraina ny tosika isan-karazany fa tsy tao anatin’ny fihiboana anefa nolazaina fa efa vonona.
      Tsy mahagaga raha efa mamokatra ny fanefitra isika vao maika mihiboka.
      Tsy mahagaga fa rehefa tafiditra ny aretina vao akatona ny sisin-tany.
      Tsy mahagaga raha midina ny vidin’ny solika maneran-tany fa ny vahoaka malagasy irery no afaka mividy izany amin’ny vidiny teo aloha.
      Tsy mahagaga raha ny mpiasa nasaina tsy handeha hiasa indray no mitrosa ary mbola handoa izany kanefa fanapahan-kevitry ny fitondrana ny fihiboana fa tsy sitrapon’ny mpiasa.
      Tsy mahagaga raha akatona ny orin’asa rehefa mitsitotongana ny toe-karena.
      Tsy mahagaga raha manafatra entana rehefa mihen-danja ny sandam-bola.

  • 12 septembre à 10:44 | Isandra (#7070)

    Methode IEM et Méthode foza :

    1°- Constat :

    - "La production laitière nationale s’élève en 2019 à 100 millions de litres, selon le réseau Madagascar Dairy Broad qui évaluait également à 90 000 le nombre de bovins de race laitière dans le pays. Les besoins en la matière seraient estimés à plus de 140 millions de litres par an"

    Cela nous résulte 40 Millions de litres de demandes non satisfaites.

    2°- Solution :

    - L’Etat malgache va importer des vaches laitières, afin que les producteurs puissent satisfaire ces demandes ne seraient qu’une partie.

    Mentalité des détracteurs :

    1° Mépriser sans analyser l’opportunité cette solution, dans l’incompréhension totale.
    2° Critiquer tout ce qu’on décide, sans fournir des solutions alternatives,...
    3° Inventer de fantasme et d’imagination et faire des suppositions débordantes,

    • 12 septembre à 11:43 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      Manque de riz (nécessité d’importer 200 000 à 500 000 tonnes par an.) Au pays du zébu roi, 40 millions de litres de lait non satisfaites .60 ans d’indépendance à célébrer .27 millions de malgaches à nourrir

    • 12 septembre à 11:47 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Vatomena,

      D’où la mise en concession de 60.000 Ha.

      Vous voyez les fozas ne se contentent pas de constater, ils mettent en place de suite des solutions adéquates que les détracteurs ne comprendront que dans 5 ans et trouvent Rakoto bleu partout même dans leur cauchemar.

    • 12 septembre à 11:51 | elena (#3066) répond à Isandra

      Voyons voir :
      - quel copain va bénéficier de l’opportunité de cette solution ?
      - qui profite de l’élimination du groupe Tiko ?
      En matière politique, je me doute.
      En matière économique, un autre laitier ?
      Mais, c’est bien sûr : un nom et une société qui rime avec "lait"

      C’était une supposition débordante :c’est ce qui arrive quand on ne surveille pas le lait sur le feu.

    • 12 septembre à 12:05 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      Ho an’ity ramatoa tranondainga sy sakaizan’ota,

      « izahay izao no eto mitondra, izahay no manao izay tianay eto… », izay ilay fotopisainana, izy ihany moa eto no milaza hoe fotopisainana foza izany, dia aleo izay no hitondrana azy…

      Voalohany aloha, ny mpitsikera manohitra dia miteny araky ny zavamisy henony sy hitany, tsy izy ireo no natao hitady ny vahaolana amin’izay mitranga, ianareo no mitondra eo hoy ianareo, rehefa tsy mahay sy tsy mahovoka dia mipetraha ary mandehana maka sisiny, tsy natao fianaran’asa sy fanaovana andrana ny raharaham-panjakana, tsy natao toby fialofana ho an’izay donto voan’ny tazonkarena akory ny fahefampanjakana, rehefa tsy misy atokona vokatry ny fahalalana banga, dia ny mety dia manetry tena mizotra mamonjy izay talenta manavanana, fa tsy ny volampanjakana no atao sorona noho ny havendranana miompanana…

      Faharoa : mazava eto fa misy fikasana indray hanambaka sy hamitaka ny tantsaha amin’ny fanafarana ombivavy be ronono amin’ny volampanajakana, ka hanararaotra hitady ambony ampanga amin’ny varotr’omby hijirihina ny volampanjakana mivoaka

      Fahatelo : izany fanafarana omby vavy beronono izany dia tena mila fiomanana anaty drafitra iray (programme) fa tsy tetikasa (projet) iray mandeha mitokana akory, ary maharitra amantaonany, farahahakeliny dimy taona ny fiomanana amin’ny fanaovana izany…izay no nahadiso sy tsy nahalavorary ny tetika nataon’ilay mpivaro-dronono teo aloha, fa eto moa ny fisainana foza, dia hoe « koa satria io rangahy iray io nanao an’izao, dia izy foza koa tokony hanao izany… », samy hanadobo ny Firenena indray tokoa moa izany…

      Fahefatra : tetikasa maromaro no mitambatra ao anatin’io drafitra fanafarana omby beronono io, ary io drafitra io dia misy ny fiomanana, ny fandalinana, ny fanatanterahana ny vokatry ny fandalinana, ny andrana tomban’ezaka, izay vao miroso amin’ny fanafarana, ary miafara amin’ny fanaraha-maso entitra sy henjana…

      Fahadimy : ilaina ny fanarahana antsakany sy andavany izany dingana rehetra anaty drafitra maty paika izany, satria, lafo vidy sy sarotiny tokoa itony omby beronono itony, ka ny hadisoana kely vokatry ny tsy fahaizana sy tsy fitandremana dia mitondra any amin’ny fatiantoka iray lavaka sy fahapotehana tanteraka eo amin’ny fihariana, eo ihany koa ny fisorohana ny aretina mety ho tonga sy hihanaka, ny fandaminana ny fifehezana ny tontolo famokarana, ny fiantraikan’izany famokarana ronono izany eo amin’ny fitrandrahana ny tontolo ambanivohitra…

      Fahaenina : mahagaga tokoa fa toa ny Faritra Analamanga, Itasy sy Vakinankaratra ihay no resahana eto, tsy ireo ihany anie no mety hanaovana ny fiompiana ombivavy beronono e ! Fa maninona no avahana ny Faritra hafa ? mbola manamafy ihany ny tena eto fa sady tsy voafehy ve ilay taranja, no sady tsy vonona ny hametraka ny fampandrosoana mirindra isamparitra ireto olona ireto…

      Fahafito : andro vitsy aho izay nilaza fa ny hameno ny banga foana, ary izay ihany no mahamaika ireto andian’olona mitonontena ho foza ireto, fa tsy ny hikaroka velively sy hanao izay fahombiazana sy haha-lavorary ny ezaka atao mba hisian’ny faharetana eo amin’ny vokatra sy tombontsoa andrasana…

      Fahavalo : misy lafiny maromaro tsy maintsy asiana fijerena sy fandalinana akaiky tokoa mialoha lavitra izany fanafarana ombivavy beronono izany dia eo amin’ny lafiny :

      • Sakafo sy akora ilaina, ary ny famokarana sy ny fanodinana izany
      • Toekarem-pianakaviana mialoha ny fandraisana ny omby
      • Tontolo iainana mety misy valanaretina sy ny toetany
      • Fananatany,sy fizakana fananantany, ary fanavaozana fizakantany
      • Famokarana sy fanafarana fanafody, fandrindrana ny fanapariahana izany, ny fotodrafitrasa isamparitra ilaina mikasika ny aretina sy ny fitiliana (laboratoire)
      • Fifamatorana sy fifamenoana eo amin’ny fihariana isampianakaviana eny amin’ny toerana andraisana ny omby beronono

      Fahasivy : ilaina tokoa ny fandinihina sy fampitahana mialoha ny fanaovana ny fanafarana omby beronono, raha ny tontolo misy eto Madagasikara, raha ny lafiny toekarena sy ny lafiny teknika no resahana, dia aleo aloha mandalina tsara manao drafitra mialoha maty paika…fa ny azo atao ao anaty fotoana tsy dia lava loatra, dia ny fanatsarana sy fitiliana ny taranaka efa mahzaka ny toetany, ary tsara vokatra (amélioration de race par voie de croisement et sélection et croisement), misy azo dinihina sy hiaingana amin’io drafitra io ao anatin’ny telo na efa-taona

      Fehiny : ny tsy fanajana ireo dingana sy fitsipika ireo no isany tsy nisian’ny fahombiazana teo amin’ilay tetika nataon’ilay mpivaro-dronono teo aloha tamin’ity lafiny ity…ataovy ny fanadihadiana fohy, fa betsaka tokoa tamin’ireo omby baby beronono no maty fotoana fohy taorian’ny nampidirana azy teto…betsaka ny tantsaha nidiran-trosa tamin’io tetika tsy nisy fanomanana io…hany hery, ny maro tamin’ireo nafarana notazonin’ilay mpivaro-dronono avokoa…

      Amiko manokana izany, dia raha amin’izao endriny misy sy tontolo misy izao, dia mbola hevitra fanambakana indray koa ity atao ity ka hampidi-doza ny tantsaha sy ny fihariana ronono, ary indrindra ny sehatry ny fiompiana omby eto antoerana…

      Ho an’ilay ramatoa tranondainga, na ianao manao fihevitry ny mpandraoka omby na ianao mampitovy ny tenanao amin’ilay roahana, lasa mitsoantsoana foana fa tsy misy fonjankevitra sy fiheverana, izay tokoa angamba ilay toetsaina lazainao…

    • 12 septembre à 12:09 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      Isandra — Mais qui sera donc l’heureux concessionnaire ? Rakotobe ,le malagasy ou Herbert ,le néo zélandais ou Ibrahim le Koweitien ou Rajoelina ,lui meme

    • 12 septembre à 13:10 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Vatomena,

      Une personne morale qui a le projet crédible pour satisfaire les besoins de Malagasy et remplir les conditions demandées.

      C’est sure pas une personne qui ne va pas payer les impôts, ni les taxes ou ne respectera pas les règles mises en place.

    • 12 septembre à 13:20 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Elena, une gentille piqueuse.

      quel copain va bénéficier de l’opportunité de cette solution ?

      Les paysans et puis le peuple qui trouvera leur besoins satisfaits.

      - qui profite de l’élimination du groupe Tiko ?

      Personne, mais, son élimination ou pas dépendra de la volonté de ses propriétaires d’honorer le paiement de leurs dus et de régulariser leur situation.

      Tout le monde gagne de leur ré-ouverture.

    • 12 septembre à 17:53 | kunto (#7668) répond à Isandra

      Ne vaut il pas mieux d’augmenter le cheptel local ?????

      A qui iront les boeufs importé ????? aux petit copains qui s’installe comme jeune agriculteurs ?????

  • 12 septembre à 11:36 | arsonist (#10169)

    Lutte anti colonialiste .
    "Le roi de l’esquive" à la manoeuvre dans la baie de Saint-Augustin .

    Intro :
    1. Mettre de côté temporairement la langue anglaise .
    La langue gasy aussi , parce que le très probable colonialiste sur la sellette semble ne pas causer la langue des natifs de cette île .
    2. Pour aimer un pays et ses populations il faut les connaître .
    Et si on ne connaît pas suffisamment les Gasy et leur île , faire croire que l’on agit pour leurs seuls intérêts à eux est illusoire .
    Car il n’y a que les grands naïfs qui s’y laisseront tromper .

    Les salves :

    (i) << 11 septembre à 12:46 | saint-augustin (#9524) répond à arsonist ^
    << Arsoniste ,le roi de l’ESQUIVE,
    << Plus merina que vous vous dites tu meurs .
    << C’est étonnant un raisonnement de quelqu’un qui était allé à l’école .

    Réplique :
    Parce que tous ceux qui sont allés à l’école doivent peut-être avoir le même raisonnement uniforme ?

    (ii) << Plus merina que vous vous dites tu meurs .
    << Comme si tous les blancs du monde diront qu’il est français, anglais,allemands et ainsi de suite, et il ne faut pas leur demander le passeport,ahurissant comme raisonnements,à moins que c’est Madagascar est tout est permis.

    Réplique :
    Un peu dur à la détente cet individu .
    A un Français "souchien" dans la rue à Trifouillis-les-Fontaines , on ne lui demande pas son passeport . [souchien : de souche , dans le langage des bobos français fana des origines] .
    De même pour un Anglais qui se promène tranquillos sur les rives de la Thames river .
    Et ainsi de suite .

    (iii) << Plus merina que vous vous dites tu meurs .

    Réplique :
    Peut-être lui faire un dessin , non ?
    Ceux qui connaissent bien les populations gasy savent consciemment ou inconsciemment que les Merina (entre autres) ont leurs caractéristiques physiques propres à eux .
    Et rien que de visu ils savent reconnaître un Merina .
    La plupart des Zana-tany savent très bien faire cela aussi .
    Mais pas les autres Etrangers .
    [Zana-tany ? Si on ne sait pas qui sont les Zana-tany , alors il vaut mieux redoubler d’efforts pour bien apprendre ce qu’est ce pays des Gasy]
    Alors , me demander à moi un passeport , lorsque je conduis une charette gasy tirée par un attelage de zébus sur la piste boueuse allant d’Ambodisaha à Avarabohitra , serait un geste comparable à celui de demander au roi des Belges ses papiers lorsqu’il est sur la place du Manneken Piss à Brussels .

    (iv) << 11 septembre à 14:58 | saint-augustin (#9524) répond à arsonist ^
    << Bonjour arsoniste le roi de l’esquive,
    << Quand on voit comment Madagascar et les malgaches sont maltraités, emprisonnés ,volés par ceux qui parlent malgache ,à votre place je ferai tout petit

    Rémplique :
    Au contraire :
    quand je me rémémore "comment Madagascar et les malgaches sont maltraités, emprisonnés ,volés par ceux qui" les colonisaient ... alors je me hisse pour tenter de me faire tout grand .

    (v) << à moins que quand vous parlez malgache vous avez le droit de traiter les malgaches de tous les noms. Comment vous appelez déjà Madagascar et les malgaches :babak...
    << Vous voyez je n’arrive même pas à l’écrire car c’est avilissant.

    Réplique :
    Inutile de faire cette ridicule attitude hypocrite !
    Ecrire "babak.." au lieu de "babakoto" est tout simplement ridicule .
    Et cela ne trompe personne .

    Et entre traiter des Gasy de "babakoto" d’une part ,
    et traiter des Français de "nazis" d’autre part ,
    quel est le plus "avilissant" ?
    Quel est le plus vil : un babakoto ou un nazi ?

    Pourtant cette semaine , il est dit qu’un ministre et un syndicat français portent plainte contre un Français qui aurait traité d’autres Français de "nazis" ?

    Conclusion :
    Ce saint-augustin est très probablement un Etranger qui s’intéresse à Anakao et sa région environnante .
    Un bel endroit comblée par la nature sur la côte Sud-Ouest de Mada .
    Beaucoup d’Etrangers y ont délimité et délimitent toujours de beaux terrains sur de belle terre pour leur usage perso .
    Je me demande si ces gens-là ne seraient pas en train de voler la terre des Natifs de cette région .

    Le hideux visage de la colonisation comme au vieux temps révolu de jadis tenterait-il d’être de retour , à la faveur de ce pouvoir foza ?
    Les débuts de propagande lors des Présidentielles gasy du DJ bac-3 dans la capitale de l’ancienne puissance coloniale n’étaient pas de bons signes .
    Comme le répétait souvent ici même l’autre colonialiste : en le DJ bac-3 , un binational est à la tête de l’Etat gasy .

    • 12 septembre à 18:00 | kunto (#7668) répond à arsonist

      KUNTO ny Patriote Malagasy d’Antananarivo

      - " Ni Merina ni Foza " : 1 seul Ethnie = Malagasy

      - 1seul ennemi = la pauvreté

      - On a besoin de TOUS pour le développemnt de Madagasikara , nos amis Vazaha - Sinois sy Karany compris .....

  • 12 septembre à 11:44 | kartell (#8302)

    la grille d’ingestion annuelle des fourrages
    Avec un régime pâturage/ensilage de maïs (valeur moyenne des fourrages sur l’année : 0,90 UFL/kg MS), on peut estimer les quantités de fourrages consommés par une vache produisant 7000 kg de lait/an ( 20 litres/ jour)et recevant 1000 kg de concentrés à 5340 kg MS/an .
    En considérant les mêmes paramètres, un troupeau moyen de 50 vaches laitières consommera donc 262,5 t de fourrages par an (= 5340 kg MS x 50 vaches). Attention, il s’agit de l’estimation des quantités de fourrages consommées par les vaches laitières, et non les quantités de fourrages à produire : il faut y ajouter les pertes (champ, transport, silo, auge) pour réaliser un bilan fourrager prévisionnel, et prendre en compte les autres consommateurs de fourrages : génisses, veaux…

    Donc pour un troupeau prévisionnel de 1000 vaches, il faudra prévoir un potentiel de plus de 6000 tonnes de fourrages plus des concentrés pour obtenir une production laitière satisfaisante ..
    Compte tenu du contexte local où trouvera-t-on ce fourrage ?’...
    Cette nouvelle annonce tente à désamorcer l’arrêt de la production laitière pour des raisons de vindicte politicienne mais en indiquant à grand renfort de com, une nouvelle ère sur de nouvelles bases ? lesquelles, le pouvoir brandit avec une certaine dextérité son droit divin en étant persuadé que ses décisions de salon seront l’avenir du pays sur un terrain miné par des facteurs humains mais aussi climatiques !....
    On ne le répétera pas assez souvent qu’un pouvoir ne se révèle pas par ses effets d’annonces, ni par ses poses de premières pierres mais par la mise en service durable de ses projets...
    Aujourd’hui, on ne sait plus où donner de la tête tant les choses se bousculent sur le scène de la com avec une réponse cacophonique du terrain....
    La précipitation donne une impression d’un pouvoir pris dans l’euphorie des aides en cherchant le spectaculaire plutôt que de remédier à des besoins criants dans des domaines où la pauvreté a gagné du terrain, l’insécurité devient la norme et la corruption se refait, elle, une belle santé !....

    • 12 septembre à 12:02 | vatomena (#8391) répond à kartell

      Question angoissante ! Les Dahalo vont ils dédaigner ces somptueuses vaches laitières ou vont ils les emmener dans leurs repaires ?

    • 12 septembre à 12:17 | Vohitra (#7654) répond à kartell

      Bonjour Kartell,

      Vous êtes en train de parler, côté alimentation je veux dire, de matière sèche dans la littérature, mais à l’échelle paysanne, il faudra d’abord aborder l’aspect sous l’angle de disponibilité en matière brute, puis après, faire un bilan selon les besoins, du point de vie énergie brute et sous l’aspect des besoins azotés...

      Haranguer la foule à coup de propagande, et entamer les actions concrètes dans ce sens, il y a un grand effort à franchir...

      c’est plus que distribuer des bicyclettes et autres bidons...bidon au propre comme au figuré...

    • 12 septembre à 12:23 | arsonist (#10169) répond à kartell

      @ Vatomena

      Il y deux sortes de dahalo
      a) le dahalo classique : celui qui est originaire de certaines régions (du Sud surtout) , jeune adulte fraîchement sorti de l’adolescence , qui volait des zébus , histoire de prouver aux voisins qu’il est courageux , mais surtout pour montrer à la très ravissante fille des voisins que lui est maintenant devenu un homme capable d’aimer et de faire vivre sa future famille .
      b) le dahalo de notre temps qui n’est qu’un vulgaire voleur , minable tueur de villageois pour avoir quelque argent pas même suffisant pour l’emmener au paradis des démons .

      Le dahalo type classique aime contempler les bosses ondulantes des zébus qu’il vient de voler . Inexplicable mais c’est comme çà . Il serait très surprenant qu’il s’intéresse aux vaches dépourvues de bosse .

      Ce qui ne sera certainement pas le cas des dahalo de notre temps .

    • 12 septembre à 12:57 | kartell (#8302) répond à kartell

      @ Bonjour, Vohitra

      Les bruits incitants couraient déjà du temps de Ravalomanana où il se murmurait qu’il mobilisait du contingent pour approvisionner ses vaches en fourrage...
      J’ai eu l’occasion de visiter une petite exploitation laitière d’une dizaine de vaches au environ d’Ambositra, il y a une décennie ...
      J’avais été choqué par des bêtes sous-alimentées, beuglant pour réclamer leur pâture et d’une maigreur absolue ...
      Je n’en fais pas une généralité mais j’imagine que bien d’autres étables doivent être dans ce cas de figure déplorable....
      Inutile de dire que le lait produit pas ces bêtes martyrs doit être de piètre qualité mais il est blanc, c’est apparemment l’essentiel....
      Il se murmurait aussi que les yaourts Tiko étaient fabriqués avec une base essentiellement de lait en poudre CE, le gagnant/gagnant était aux deux bouts de la chaîne....
      Madagasikara ne sera jamais un pays de production laitière pour de multiples raisons mais imposer de la sorte un hors-sol court à la désillusion future....

    • 12 septembre à 13:28 | lé kopé (#10607) répond à kartell

      Isandra ,
      L"expert comptable et toute sa clique ont exfiltré le laitier de sa Résidence à Faravohitra "Manu Militari " ,et sous les yeux de toute sa famille (avec les petits enfants) ,terrorisée , sous prétexte que c’est pour sa sécurité (sic). Ils ont ensuite affamé les vaches laitières que votre Calife a disséquées , lors de sa prise de pouvoir en 2009 . Maintenant ,autres temps , autres mœurs , l’importation de vaches laitières est d’actualité , alors que les éleveurs d"Antsirabe n’arrivent même pas à écouler leurs produits . Est ce une coïncidence , ou une volonté revancharde pour nuire aux activités commerciales de Ra8 ; La réponse est toute trouvée , car même en dehors du pouvoir , ce Monsieur hante encore les nuits de nos décideurs . Le non paiement des impôts de TIKO , est un prétexte "fallacieux" pour l’éliminer à jamais du paysage politique , car 80% des grandes entreprises sont dans son cas , et ne sont nullement inquiétées. La solution ne serait elle pas dans les indemnisations de ces sociétés , mises à sac le 26 Janvier 2009 par des
      hordes en furie , commanditées par des politichiens véreux . De toute façon , cette indemnisation a été actée par les accords de Maputo , et l’exécution de ces résolutions ne pourraient qu’avantager le Pays , car les investisseurs ayant subi les dommages y afférents , reprendraient confiance dans nos affaires juridiques , et pourraient ...revenir . Vu le contexte actuel , où tous les voyants de l’économie sont au rouge , il est peut être judicieux d’opter pour cette voie . Mais comme ils disent "ils sont au pouvoir et ils sont les maîtres du lieu " . N’attendez pas que la mort nous trouve du talent , et sachons profiter des opportunités tant qu’il est encore temps .

    • 12 septembre à 13:38 | Vohitra (#7654) répond à kartell

      Kartell,

      Vous avez dit « Madagasikara ne sera jamais un pays de production laitière pour de multiples raisons »…

      Je ne partage pas du tout vos points de vue cités supra, au contraire, le pays dispose de potentialités valorisables dans ce sens, seulement, il faudra recourir à une préparation méticuleuse dans plusieurs axes relatifs au secteur agricole…je ne sais pas si vous arrivez à comprendre la langue Malagasy, je les ai exposés ci-dessus une brève aperçue pour une ébauche de la modernisation de la filière lait dans le pays, de la restructuration foncière et la production fourragère, en passant par les études nécessaires sur le plan zootechnique, pour arriver à la mise en place d’une structure de chaîne de valeur apte à faire face au marché domestique selon les besoins croissants dans le pays…

      Mais ce qui est désolant de constater dans le projet cité dans l’article, c’est cette manie et dérive à vouloir toujours se lancer dans une entreprise dans la précipitation, et vouée à l’échec dès le départ pour cause de non-maîtrise des paramètres conditionnant des pré-requis inévitables d’une part, et d’autre part, les interférences de la politique, politicienne mais pas agricole bien pensée et adaptée, dans les actions d’amélioration de la filière…

      Il faudra penser à la fois aux aspects liés à l’économie paysanne et rurale, la zootechnie, les soins et prophylaxie, la politique de race animale et la génétique, les surfaces agricoles utiles, la transformation industrielle, une politique agraire adéquate…

      Ici, l’histoire récente de notre « Académie nationale de médecine » et des professeurs muets et conciliants sont en train de se reproduire fatalement, encore et toujours, à la manière de révolutionnaires à la façon khmer rouge… il ne manque plus que le CVO à la place des pierres à lécher...

    • 12 septembre à 15:01 | Isandra (#7070) répond à kartell

      Kartell,

      La théorie, rien que la théorie.

      Comment font ils les propriétaire de 90 000 bovins ?

      C’est ça la différence entre les fozas et ces soi-disant intellos, les fozas se basent sur les réalités, et procèdent en terre-terre. C’est pourquoi, ils son incompris par ceux-là.

      C’est le cas de cette tisane que les soi-disant intellos ont compris médicament.

    • 12 septembre à 18:02 | kunto (#7668) répond à kartell

      Bien dit , trop de précipitation .....

    • 13 septembre à 11:19 | kartell (#8302) répond à kartell

      @ Vohitra

      Nous affirmez sans exemple concret et surtout sans bilan concluant que le pays serait à l’aube naissante d’une industrie laitière alors que dans le camp des sceptiques pour ne pas dire plus, les conditions ne sont pas requises voir sont contre nature et contre culturelles pour affirmer comme ce bon roi gaulois Henri IV que Rajoelina pourrait pasticher en décrétant haut et fort : « si Dieu me donne encore de la vie, je ferai qu’il n’y aura point de riziculteur en mon royaume qui n’ait moyen d’avoir un yaourt dans son pot ! »...
      D’autant qu’avec le réchauffement climatique, la production du fourrage devient problématique dans certaines contrées d’élevage de la vieille Europe qui ne cesse d’être copiée et dont les réalisations sont pompées avec des bilans en dent de scie et en jus de boudin ...
      Vous brandissez le « leitmotiv du potentiel « mais je vous ferais remarquer que ce fameux potentiel existait bel et bien au niveau de la pêche maritime et qu’en a-t-on fait ?’..
      Vendues les licences aux prédateurs chinois, vous voyez que nous sommes très loin d’un pragmatisme de bon père de famille !...
      En fait, cette idée du projet 1000 vaches a été lancé par le pouvoir pour ne pas être accusé d’affamer la population avec la fermeture administrative des installations de Ravalomanana.
      En compensant par cette annonce très ambitieuse, il tente de désamorcer dans l’oeuf un mécontentement populaire dans une région dont il est natif....
      Je suis étonné que vous soyez tombé dans ce panneau grossier, votre vigilance a connu un moment d’inattention ?’...

    • 13 septembre à 12:15 | Vohitra (#7654) répond à kartell

      Bonjour Kartell,

      Il faudra faire la part des choses entre l’existence de potentiel et l’absence de valorisation du potentiel existant…

      D’abord, le bovin et son élevage, fait partie intégrante de la culture Malagasy dans presque toutes les Régions du pays, une richesse culturelle bien intégrée et célébrée dans tous les aspects de la vie, dans chaque évènement au sein de la société Malagasy, et toutes les parties du corps de l’animal participent dans la manifestation de cette expression culturelle affirmée…sans parler du fait que le plat national du Malagasy reste le met préparé avec de la viande de zébu, pour dire la place prépondérante de l’animal dans la société locale…

      Ensuite, techniquement, une moyenne de quatre mois de saison pluvieuse suffit amplement pour mettre en place et faire développer de nombreuses espèces et variétés de cultures fourragères adaptées, existantes et disponibles dans le pays…

      Et vous êtes bien conscient de l’existence d’une grande superficie agricole et valorisable, pas encore exploitée rationnellement dans le pays, mais c’est la sécurité qui constitue un des obstacles majeurs dans leur mise en valeur…

      Par ailleurs, une programmation rationnelle et concertée dans la mise en place d’un système agraire favorable à l’intégration de l’agriculture et l’élevage permettra d’assurer la production locale des élements constitutifs des aliments concentrés utiles au développement du potentiel génétique chez les animaux à vocation de production laitière…en même temps que le transfert de fertilité très important de la ferme vers les cultures sèches dans les sols colluvionaires et les sols ferralitiques des plateaux herbeux…tout en profitant des résidus dans la production agricole dominante dans le pays, telle la riziculture par exemple (sons de différentes catégories et les pailles, les cultures de contresaison qui peuvent accorder une valeur ajoutée importante dans l’alimentation humaine et la fabrication des aliments concentrés azotés pou les bovins par exemple…)

      Et ce qui est très important à souligner, mis à part l’environnement aride et semi-désertique d’une partie de la Région Sud du pays et dans quelques Régions à climat chaud toute l’année, beaucoup de Régions du pays disposent de ressources en eau abondante en toute saison, que ce soit en surface ou souterraine, constituant ainsi un atout considérable dans le développement d’un ensemble de systèmes de production très favorables à la promotion d’un élevage à vocation laitière…

      Et par-dessus tout, le pays dispose déjà des races améliorées (Rana, Renitelo…) qui sont issues d’une succession d’amélioration de races et d’ancien programme de croisement piloté dans les années 60, disponibles et éparpillées en milieu réel du paysan, donc déjà adaptées et ayant des résistances et rusticité acceptable, devenant ainsi les points de départ d’un programme pluriannuel d’amélioration de la production laitière dans le pays…

      En plus, le pays dispose d’une Ecole Supérieure d’Agronomie, existante depuis 1963, du temps de l’Université Charles de Gaulle à Antananarivo, toujours opérationnelle, ainsi qu’une faculté de médecine vétérinaire…un ensemble constituant un vivier important de ressources humaines aptes à assurer la promotion de l’élevage de bovin laitier dans le pays…des compétences qui ne sont pas valorisées comme il se doit, et qui émigrent ailleurs sous d’autres cieux, notamment dans le grand continent africain, à la recherche d’opportunités qui puissent les permettre de valoriser leurs aptitudes et compétences…

      Bref, je persiste et signe, que l’élevage de bovin laitier est sociologiquement et techniquement faisable dans le pays, avec des atouts certains qui restent à valoriser et à mobiliser…mais il faudra le cadrer dans une rationalité économique avec une programmation bien ficelée, ainsi qu’une meilleure gestion de l’espace…en dehors de toute interférence politicienne à tendance propagandiste et dépourvue de maîtrise des paramètres du secteur agricole Malagasy…et du milieu paysan Malagasy.

  • 12 septembre à 12:23 | dominique (#9242)

    A connaitre les très maigres pâturages de Madagascar ; la question : comment vont t’ils nourrir ces 1000 vaches pour quelles produisent le lait souhaité ??? a connaitre le nombre de zébus squelettiques que possède Madagascar donc impossibles a bien nourrir , ces mêmes 1000 vaches laitières ne produiront pratiquement pas le dixième annoncé .. et ça c’est une certitude !! car pour les nourrir correctement 1000 vaches pour une production de lait convenable il faut un minimum de 8000 tonnes de fourrages !! OU allez vous les chercher a Madagascar c’est impossible l’herbe n’a aucune valeur nutritionnelle ICI elle n’est pas assez (grasse) ... encore des fumisteries annoncées .... vous verrez ..

    • 12 septembre à 19:05 | saint-augustin (#9524) répond à dominique

      lekopé,
      Vous demandez que les malgaches indemnisent Ravalo.Objection votre honneur.
      Ravalomanana a volé les malgaches,’a jamais payés de taxes ,de TVA(Isambilo est témoin)tous les entreprises juteux à Madagascar les accaparent sans remords.
      Et vous demandez que malgaches volés remboursent le voleur.On est à Madagascar Mca^er mais quand mm,c’est fort en café.Maputo,mais ces intances ne savaient pas l’ampleur du dégats causés par Ravalomanant,et c’est pas fini.Bon week-end lekopé

  • 12 septembre à 12:24 | Besorongola (#10635)

    EN REALITE LES VACHES DE RAVALO ETAIENT ACHETEES AVEC L’ARGENT DE L’ETAT . SOIT-DISANT REVENDUES AUX ELEVEURS PAR LA SUITE .

    Mais quels petits éleveurs Gasy peuvent s’acheter une vache importée ?
    Ravalomanana était un visionnaire averti et son arrivée au pouvoir a marqué un tournant en matière de gouvernance à Madagascar.

    Depuis 2009 , ni Rajoelina ni Rajaonarimampianina ne savent pas quoi faire de Ravalo et ses sociétés . La fermeture avec acharnement des entreprises de Ravalomanana a débuté en 2009 et a continué sous le régime HVM. Le problème est simple , Ravalomanana n’est pas seulement un entrepreneur qui a réussi mais aussi un adversaire politique redoutable .
    Voici le début de l’histoire :
    Selon le Journal Ecaustral /Importation de 1200 vaches laitières
    30 juin 2006.

    L’importation de nouvelle race de vache laitière vise à augmenter la production laitière à Madagascar. Madagascar Tribune écrit : « La deuxième vague des vaches laitières de race Holstein importées de la Nouvelle Zélande a débarquée, à bord du bateau philippin réservé au transport de bétails dénommé « Livestock Express », mercredi dernier, vers 20 h, au Port de Toamasina. Elle est composée de 1200 têtes qui sont toutes en bonne santé, après un voyage en bateau de 25 jours. Des représentants du Ministère de l’Agriculture, de l’élevage et de la pêche, conduits par le S.G. Marius Ratolojanahary, accompagnés des autorités locales dirigées par le PDS du faritany de Toamasina, Pily Gilbain se sont déplacés au Grand Port pour attendre l’arrivée de ces vaches laitières et le transbordement de ces vaches pour joindre Moramanga. Près de 90 camions ont transporté ces vaches depuis Toamasina jusqu’à Ampitabe-Moramanga où se trouve le Parc de quarantaine du MAEP (ndlr : Ministère de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche).C ?est l’Etat Malagasy, par le biais du Ministère de l’Agriculture, de l’élevage et de la pêche qui a acheté ces vaches laitières , à raison de 1200 à 1500 dollars l’unité. Le ministre Harison Randriarimanana, présent au Parc de quarantaine a tenu à souligner que le MAEP se chargera de la vente de ces vaches destinées aux trois catégories : aux grandes sociétés, aux opérateurs par le biais d’un appel d’offres à raison d’un lot de 10 vaches avec la mise en place d’un ferme de 20 ha, et en fin aux organisations paysannes éleveurs. Le prix varie suivant la taille et l’âge de vaches laitières ».

    Asuivre...

  • 12 septembre à 12:26 | Besorongola (#10635)

    L’essentiel de la production laitière à Madagascar se situe sur les hautes terres malgaches. Plus précisément, les grandes zones de production se trouvent dans un triangle délimité par Manjakandrina (est), Antsirabe (centre), Ambalavao (sud) et Tsiroanomandidy (moyen-ouest). La région Vakinankaratra d’Antsirabe fournit à elle seule 60% de la production. Selon l’IPROVA (Interprofession régionale de Vakinankaratra), cette région abrite pas moins de 17 000 éleveurs pour un total de 53 000 vaches laitières, soit une moyenne d’à peine plus de trois vaches laitières par éleveur. De fait, la plus grosse part de la production est autoconsommée, laissée aux veaux et alimente le circuit de commercialisation local. Avec une demande nationale qui tourne autour de 100 millions de litres par an, la production nationale n’arrive à satisfaire que la moitié, soit 50 millions de litres par an. L’offre s’est effondrée après la crise de 2009 avec la fermeture du groupe Tiko qui appartenait à l’ex-président Marc Ravalomanana et qui, avec Tiko Farm, approvisionnait la plus grosse part du marché. Une situation qui contraint les unités de transformation à importer du lait en poudre. C’est le cas de la société Socolait, l’un des leaders du marché. « On importe 360 tonnes de lait en poudre par an pour compenser l’insuffisance de l’offre locale, explique son directeur général, Philippe Penouty, qui ajoute que le prix du lait produit localement se révèle également trop élevé. Socolait figure parmi les entreprises qui fournissent le marché avec des produits de qualité. Cette société a développé un réseau de onze centres de collecte qui regroupent 1 400 éleveurs dans la région de Vakinankaratra. Mais on note aussi l’augmentation du nombre de petits producteurs et artisans informels qui inondent le marché avec des produits laissant beaucoup à désirer. Le manque de professionnalisation et d’organisation de ces acteurs les amènent à utiliser des additifs nocifs à la santé des consommateurs, comme l’affirme Mira Rakotondrandria. « On estime que 80% de ces produits sont mélangés avec environ 35% d’eau. Certains échantillons prélevés dans le circuit informel révèlent la présence de chaux grasse, de résidus de carbures, d’urée et autres matières nocives. »

    La majorité des producteurs de lait sont des éleveurs artisanaux localisés dans la région de Vakinankaratra (Antsirabe) au centre de la Grande île. DR
    La majorité des producteurs de lait sont des éleveurs artisanaux localisés dans la région de Vakinankaratra (Antsirabe) au centre de la Grande île. DR

    • 12 septembre à 12:59 | arsonist (#10169) répond à Besorongola

      Antsirabe et les environnants ont bénéficié de :

      . un micro climat qui tempère . C’était une des nombreuses raisons qui avaient convaincu Galliéni de caresser le projet de faire d’Antsirabe la capitale administrative de la colonie [l’actuel Hotel des Thermes était prévu pour être le palais du Gouverneur Général] . Ce projet n’avait pas pu être concrétisé parce que Galliéni était rappelé en Métropole et remplacé par Victor Augagneur (celui-là même qui avait introduit la franc-maçonnerie à Mada)

      . la présence des Norvégiens et des curés "salettains" [deux groupes qui connaissaient un sacré bout en matière de laiterie] . Les Norvégiens parce que sont eux les missionnaires luthériens qui s’implantaient dans la région et qui avaient découvert les sources thermales de cette "Vichy gasy" . Les "Salettains" parce que ne pouvant être présents partout les jésuites leur avaient laissé la place . Les "Salettains" sont originaires de La Salette-Fallavaux en Isère dans les Alpes . La laiterie comme les arbres fruitiers (prunier - pommier) leur sont familers . Si Ambano , un village juste au Nord d’Antsirabe vous dit quelque chose ...

      Ces Européens avaient introduit leur savoir-faire en matière de produits laitiers dans la région d’Antsirabe .

    • 12 septembre à 18:30 | Rainingory (#11012) répond à Besorongola

      tsa hain’ny foza izany Ambano izany, tsa hainy koa fa eny Mandaniresaka ny mopera sy ny seminarista dé mamboly voankazo sy voaloboka maro..

  • 12 septembre à 12:31 | Isambilo (#4541)

    Acheter des vaches sans les taureaux... c’est un pari perdu d’avance. Sauf pour ceux qui vont toucher une petite ristourne comme le gagne-petit, vice-amiral pendant ses temps perdu.
    Angalatra ihany dia tia kely !!!

    • 12 septembre à 12:49 | Vohitra (#7654) répond à Isambilo

      @ Isambilo et Turping,

      En matière d’élevage bovin, et en particulière dans la filière lait, l’évolution de la technologie sur le plan zootechnique permet actuellement de se passer de l’élevage de taureaux à titre de géniteurs, on peut très bien recourir à la technique de l’insémination artificielle actuellement, c’est plus économique et facilement maîtrisable, et vous donnera de large éventail de caractéristiques que vous voulez développer au sein d’une exploitation, seulement...des équipements et de la technicité adéquate seront nécessaires...

    • 12 septembre à 18:21 | Turping (#1235) répond à Isambilo

      Vohitra ,
      D’accord ,la zootechnie dans le but d’améliorer le rendement et la productivité peut recourir à la technique de l’insémination artificielle ,mais bon tout cela demande une vraie politique politique agricole en parallèle .
      Donc la zootechnie est indissociable de l’agronomie dès lors qu’il est fait appel à des ressources agricoles et à une exploitation agricole pour obtenir ces produits animaux.
      Le paradigme ,c’est que la productivité laitière ne pourrait être dissociable avec les carences liées aux productivités agricoles où la tendance est d’exporter sans exploiter les terres arables alors que paradoxalement les 70% des malgaches sont des paysans et la famine existe encore .A méditer !
      - Il fut une époque où les terres malagasy allaient être bradées aux coréens ,les chinois ,....une grande menace qui existe toujours .

    • 12 septembre à 18:45 | Vohitra (#7654) répond à Isambilo

      Turping,

      Là où nous en sommes, ce n’est plus une menace, on y est déjà maintenant, c’est réelle dorénavant, la cession du patrimoine Tanindrazana est entamée...

    • 12 septembre à 19:29 | Rainingory (#11012) répond à Isambilo

      La (re)nationalisation les gars, vous y avez pensé, ça pourra toujours se faire n’importe quand.
      Et botter le cul aux étrangers, ouste dehors, comme l’a fait la Ranavalona 1ère, ça aussi, ça peut se (re)faire.

    • 12 septembre à 19:36 | Isambilo (#4541) répond à Isambilo

      Vohitra sy Turping.
      Rehefa mandeha mankany Itaosy, afaka ny tetezana, eo havanana dia nisy centre d’insemination artificielle alohan’niakaran’i Ratsiraka sy ny namany (satria tsy irery nedala).

  • 12 septembre à 12:32 | Turping (#1235)

    Importer 1000 vaches pour la production laitière,ok semble être une politique insuffisante quand on constate que les zébus sont exportés illicitement et trafiqués.
    Il y a 60 ans ,il y avait autant de malagasy que de zébus en nombre ,alors qu’actuellement il y a plus de dahalo ( voleurs de zébus) que de zébus.Trouvez l’erreur quand le problème sécuritaire et la corruption prennent le dessus.

    Conclusion : Importer 1000 vaches sans penser à la reproduction par les zébus et taureaux non castrés semble être utopique ,sans vision sur le long terme (rafistolage).

    • 12 septembre à 13:02 | Besorongola (#10635) répond à Turping

      Les Zébus sont des animaux plutôt à viande et produisent très peu de lait tandis que les vraies vaches à lait qu’on trouve en Europe peuvent produire jusqu’à 40 litres de lait/jour .
      Je pense qu’il n’y a pas du mal à exporter de la viande de zébu parce que Madagascar est l’un des meilleurs producteurs mondiaux .

    • 12 septembre à 17:58 | Turping (#1235) répond à Turping

      Besorongola,
      Vous lisez à travers ,diagonalement mes propos .
      Les zébus ,les mâles théoriquement peuvent s’accoupler avec les vaches provenant de n’importe quelle race (génétiquement : la production hybride des différentes races équivalent au métissage ).
      - L’exportation des zébus pour leur viande très sollicitée n’est pas à proscrire quand celle-ci s’effectue légalement .Je parlais des trafics illicites vers les îles Comores ,etc,....où à une certaine époque une organisation mafieuse exportait les zébus volés et des bateaux étrangers les attendaient sur les côtes .Une brigade d’officiers supérieurs et généraux ont été impliqués dans cette histoire vraie.Dans l’état actuel des choses personne ne peut affirmer que cette pratique n’existe plus.

  • 12 septembre à 12:36 | Besorongola (#10635)

    MEME LES AMERICAINS S’Y MÊLENT !

    Nous sommes en mars 2018 , exactement comme ce que nous vivons aujourd’hui l’ancien régime s’acharne sur l’entreprise AAA. Ce qui a provoqué l’union entre carpes et lapins TIMAPAR pour faire chuter Rajao , le cercueil était prêt un mois plus tard .

    Agence France-Presse| Publié le 12 mars 2018 à 15:41 - Mis à jour le 12 mars 2018 à 15:51
    U.S. Embassy Madagascar

    Des vaches laitières ont causé un incident diplomatique à Madagascar, où l’ambassadeur des États-Unis a été convoqué lundi par les autorités de la Grande Ile après avoir pris fait et cause pour des ruminants appartenant à un ancien président malgache.

    Sur décision de la justice malgache, l’entreprise agroalimentaire AAA, qui exploite la ferme de l’ancien président Marc Ravalomanana, a été fermée pour non-conformité aux normes exigées par le gouvernement.

    Les portes de l’établissement ont été scellées en présence d’un huissier et de la presse la semaine dernière, empêchant le personnel de nourrir les vaches.

    Deux ruminants en sont morts, selon l’entourage de Marc Ravalomanana, provoquant l’indignation de l’ambassade des États-Unis.

  • 12 septembre à 12:49 | Besorongola (#10635)

    BEAUCOUP D’ INITIATIVES DE DEVELOPPEMENT REVIENNENT A RAVALOMANANA !

    Tanamasoandro , puces électroniques pour lutter contre les vols des zébus, importation de vaches laitières , donner des terres cultivables aux multinationaux , réhabiliter les infrastructures routières, urbanisation ... c’est Ravalomanana qui est incontestablement l’initiateur .
    Le projet d’importer des milliers de vaches laitières est une bonne initiative mais ce n’est pas opportun donc maladroit après quelques jours des manifestations paysannes qui sont aux abois.
    Provocation, coup politique, démarche pour affaiblir financièrement Ravalo... tout est possible dans cette affaire et risque de coûter cher à Rajoelina .
    Pourquoi ne pas trouver un arrangement aves cette entreprise sachant que les vaches laitières d’Andanomanelatra ont été achetées par l’Etat ... ?

    • 12 septembre à 13:53 | betoko (#413) répond à Besorongola

      Je ne sais pas si c’est une vengeance contre Marc Ravalomanana , mais du moment où une entreprise n’est pas en règle avec la loi en vigueur elle doit se soumettre .Imaginer que la mafia italienne débarque chez nous avec une proposition alléchante avec des milliers d’emplois pour tout le monde mais comme condition que leur entreprise ne soit pas inscrite dans le registre du commerce et qu’elle pourrait faire du chantage à l’Etat malagasy
      C’était une des propositions de l’ile Maurice pour la zone économique spéciale qu’elle voulait installer à Madagascar
      À ceux qui disent que C’est un coup politique , possible et pourtant durant le régime de la transition Hery Rajaonarimampianina comme ministre des finances avait proposé à Marc Ravalomanana d’aider financement ses entreprises pour qu’il puisse payer ses impôts Refus catégorique du laitier
      Seconde , quand il était au pouvoir , combien d’entreprises ont du fermer à cause des tentatives de vouloir monopoliser toutes les importations entre autres dont Marc Ravalomanana voulait imposer.A comparer à ce qui peut arriver au triple A c’est mille fois pire .
      Posez vous la question pourquoi ni le GEM ni le SIM avaient refusé l’adhésion de Marc Ravalomanana ?

    • 12 septembre à 18:18 | lé kopé (#10607) répond à Besorongola

      Nous avons cité précédemment toutes les manœuvres délétères pour clouer le laitier au Piloris . L’ Expert Comptable , ainsi que le Grand Calife ,en sont les commanditaires .S’ils pouvaient fermer l’entreprise de chocolaterie de Ra8 en Afrique du Sud , ils n’auraient pas hésité . Un Général de la Gendarmerie ,toujours en poste , a même suggéré d’aller chercher l’ex Président au Pays des ...Zoulou , sans avoir pris connaissance de la souveraineté de ce Pays . A croire que l’Ecole de Guerre ,que cet Officier Général a suivie en France ,et ses formations chez les Yankees , n’ont pas eu d’effet positif sur lui . Bref , au lieu de s’acharner sur les biens d’une tierce personne , il me semblerait que la pérennisation et l’exploitation de l’entreprise incriminée , (car n’ayant pas pu s’acquitter de ses dettes ),tout en pensant aux employés qui vont perdre leur travail , sont des moyens plus efficaces pour que l’Etat puisse percevoir ses dus . D’autant plus que les indemnisations promises lors des négociations de Maputo n’ont jamais été concrétisées . Est ce trop demandé ? Non ,mais pour ce régime , les promesses en l’air sont leur fond de commerce ,et leur leitmotiv est : "comment faire simple , alors qu’on peut faire compliqué" .

  • 12 septembre à 13:17 | Vohitra (#7654)

    A qui de droit,

    Dans le temps, au cours d’une évaluation, et de passage à Port-Bérgé, le District de Boriziny dans le Nord-est du pays, je vois ai connu et rencontré œuvrant dans le secteur coton au nom de la société nationale Hasyma dans le temps…

    Vous êtes un technicien, j’en disconviens pas dans cette filière, seulement, quand on l’est, il faudra se dispenser et éviter de se laisser absorber par la politique, et de dévier de ses vocations et se détourner de la nécessité de respect en matière de déontologie…

    D’ailleurs, où en est le secteur coton Malagasy actuellement ? la filière à Toliary aux mains des chinois, qu’en est elle devenue après cette forte pression de ravageurs d’il y avait quelques années et qui s’était aggravé après l’introduction de matières actives non-adéquates et qui avait abouti à une dévastation de la plupart des plantations depuis ?

    Et dans les Districts de Mampikony et Port-Bérgé actuellement, où en sommes-nous avec les cultures sur Baiboho ? Même pour les besoins des zones franches textiles dans le pays, les matières premières sont importées, il n’y a que les petites mains qui travaillent…et encore à quelles conditions, alors que le pays dispose de fortes potentialités dans ce sens…

    Bref, laisser la politique aux politiciens, occupez-vous de ce qui est faisable et possible techniquement, et environnementalement supportable, mettez-vos connaissances au service du pays au lieu de céder le capital terre aux étrangers alors que des ressources et aptitudes locaux sont disponibles, et surtout, éviter de mettre les familles paysannes Malagasy au service des intérêts des détenteurs de capital financier les rendant esclaves sur les propres terres de Zanahary et de leurs ancêtres…

    L’avenir de la production agricole Malagasy, agriculture et élevage, se fait, et se fera avec les familles paysannes, en faveur de la satisfaction des besoins nationaux et afin de pouvoir dégager plus tard un excédent exportable...avec la transformation comme base de l’industrialisation possible et à venir...mais pas pour créer des prolétaires ruraux comme mains d’œuvres bon marché au service des spéculateurs et autres prétendus agro-industriels, et des propagandistes du marketing agricole à vos côtés...

    A bon entendeur, salut !

  • 12 septembre à 13:37 | Shalom (#2831)

    Tsetsatsetsa tsy haritra.

    Une remarque sur le post de "kartell" concernant l’ensilage de maïs.

    Pour les vaches laitières, il n’est pas bon d’utiliser l’alimentation par ensilage.
    La méthode fait en sorte que les tiges deviennent acides et cette acidité impacte fortement sur la nature du lait et des produits dérivés (fromage, beurre etc ...).
    Il faut plus utiliser de l’herbe, de la paille, du foin ou des céréales (et pour nourrir le peuple ?), vous voyez dans les régions françaises par exemple des "balles" de foins un peu partout le long des autoroutes.

    Rakoto-Ratsialainkery est un concessionnaire malagasy vivant dans l’Allier (Auvergne France) depuis plus de 50 ans. Il possède une concession de plus de 1000ha pour du céréale (blé, sésame, peu de maïs - gourmand en eau), du foin et de l’élevage de vaches laitières (type normande), de race à viande (charolais) et de l’apiculture (1500 ruches).
    C’est lors d’une visite dans sa concession il y a plusieurs années qu’il nous a expliqué ce sujet d’ensilage.

    En revanche pour les races à viande, l’ensilage est utilisé mais ce n’est pas rentable vu la quantité d’eau nécessaire pour la culture de maïs.

  • 12 septembre à 13:51 | Jacques (#434)

    Ah ah, encore un autre foza qui rate l’occasion de la fermer. Importer 1000 vaches laitières pour le compte de qui, l’État ? Et après, qu’en fera-t-il, les offrir gratos à chaque péquenot qui s’improvise agriculteur ? N’est pas Ra8 qui veut, ce loustic ferait mieux de réfléchir autrement au lieu de raconter des idioties. Sans doute s’est-il dit qu’il lui fallait un peu de buzz pour attendrir le bac-3 qui n’en demande pas tant dès lors que l’objectif est de laminer à plate couture l’ex-président. Vicieux et lâche comme dessein mais que voulez-vous, on est à Madagougou.

    • 12 septembre à 14:03 | betoko (#413) répond à Jacques

      Comme disaient les Betsileo "Sao Fianara riz mahavokatra " Cet exemple n’est pas encore à la portée de ce détracteur
      Effectivement n’est pas Ra8 qui veut et il n’est pas un exemple à suivre .Comme dictateur, voleur , assassin , imbus de lui même, arrogant qui se comporte comme roitelet , il est unic et inic à Madagascar

    • 12 septembre à 18:56 | Jacques (#434) répond à Jacques

      12 septembre à 14:03 | betoko (#413) répond à Jacques

      Le jomaka betoko-dadanaivo-fohy tongotra havia d’ambatomanga, je cite :

      " Comme disaient les Betsileo "Sao Fianara riz mahavokatra " Cet exemple n’est pas encore à la portée de ce détracteur "

      Une vraie lumière, ce jomaka betoko-dadanaivo-fohy tongotra havia d’ambatomanga. Il revisite totalement la devise de la ville de Fianarantsoa comme d’ailleurs il l’a fait sur cette célèbre citation de Sartre avec son " L’enfer c’est avec les autres".

  • 12 septembre à 14:15 | betoko (#413)

    A lire dans le journal La Gazette de la grande ile
    1- Au sujet du DG de la Jirama : Virée suspecte
    Hafabaraka ilay DG
    2-Jeunesse , drogue et viole
    Eddy bois de rose et Eddy cocaïne défient la justice

  • 12 septembre à 14:28 | Vohitra (#7654)

    Un autre moyen...

    Faites revenir dare dare la prophetesse bresilienne, et a coup de larmes de crocodile, et avec forte emotion, a elle d anoncer ensuite que le meilleur fourrage pour la production laitiere est l Artemisia...

  • 12 septembre à 14:35 | betoko (#413)

    Erratum
    Sao fianatsa roa mahavokatra

    • 12 septembre à 18:30 | lé kopé (#10607) répond à betoko

      "Soa Fianatsa ro mahavokatsa "

  • 12 septembre à 14:54 | Isandra (#7070)

    Lékopé,

    "Le non paiement des impôts de TIKO , est un prétexte "fallacieux" pour l’éliminer à jamais du paysage politique , car 80% des grandes entreprises sont dans son cas , et ne sont nullement inquiétées".

    Où est ce que vous trouvez cette statistique, ou ce n’est qu’une supposition de votre part ?

    Si 80% des grandes entreprises ne paient pas leur arriérés fiscaux comme TIKO, les appareils de l’Etat sera totalement bloqué, faute de trésorerie. Mais, ce n’est pas le cas.

    Admettons que votre supposition soit vraie, un homme politicien, et en plus ancien Président devrait montrer l’exemple. Au nom de l’exemplarité, il mériterait des sanctions sévères.

    • 12 septembre à 15:20 | Shalom (#2831) répond à Isandra

      Il y a 2 semaines, un avocat a été l’invité de Real TV.
      Il a annoncé que 80% des grandes entreprises à Madagasikara ne paient pas leurs impôts et surtout celles de Karana.

      Pourquoi l’état ne l’a pas arrêté ?
      Pour quelqu’un qui diffuse publiquement de telles fausses informations, si elles le sont réellement ...

      L’état malagasy fonctionne avec les impôts ! Quelle idée !
      Et pourquoi faut-il alors attendre les aides internationales pour payer les fonctionnaires ?

      Parmi les sociétés qui n’ont pas payé ou qui ne paient pas d’impôts :
      - Injet
      - Virio sy Prochimad avant que ces deux entreprises fassent faillite

      An’iza ireo orin’asa ireo ?
      Injet (DJ T9)
      Virio sy Prochimad (Naina zaza natsangana)

      Raha tena manao ny asany ny "Direction Générale des Impôts", maninona no tsy jereny akaiky ireo orin’asa ireo ohatra ?
      Andrasana ho rehefa mitsingidina ve i DJ T9 vao ho sahy hanao izany izy ireo ?

    • 12 septembre à 18:54 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Shalom,

      Navy indray ity mpitatara angano ity.

      Injet tsy mandoa impôts ? Vaovao indray izany.

      Izany no nofy mba nirin’i Ravalo sy Rajao mba hitranga.
      Saingy tsy be abosoka hoatran-dRavalo akory Rajoelina.

      Impiry io société io no tratran’ny contrôle fiscal, fa niala maina ny impôts.

      Marihina fa ny an-dRavalo io anie tsy vokatrin’ny fidinana na contrôle fiscal, fa mbola ny déclarations nataon-drizareo no tsy naloany, izay no mahatonga an’ilay izy ho arriérés fiscaux.

  • 12 septembre à 15:03 | Shalom (#2831)

    Ny omby sy ny fanatsara ny hen’omby.

    Misy ny namana iray, asa mety ho fantatr’i "lé kopé" angamba satria mpihazakazaka koa izy fahiny, mpianatra tao amin’ny SEMIPI ary avy eny Masohabe sy Ambalavao.

    Dokotera momba ny biby fiompy (vétérinaire) izy ary efa misotro ronono ankehitriny : Souvenir no anarany.

    Io olona io, raha nanao ny thèse-ny tany Lafrantsa momba ny omby malagasy sy ny fomba hanatsarana azy dia nanao soso-kevitra ho an’ny fanjakana malagasy amin’ny fampivoarana ny omby gasy (zébu).

    Tamin’ny andron’i amiralin-dranom-potaka aza manonja io fotoana io ary io mpian-tsambo io mihitsy no niresahany ny thèse-ny.
    Toa zary niditra ny sofina havia dia nivoaka ny sofina havanana ilay resaka fa tsy noraharahin’ny fitondrana malagasy ny fikarohana nataony.
    Hany heriny, niditra tamin’ny sampam-pikaroana frantsay INRIA i Souvenir ary nalefan’ny governemanta frantsay tany amin’ireo tany zanatany fahiny ao Afrika hanatsara ny fiompiana omby (ilay omby no hatsaraina fa tsy ny fiainan’ilay omby akory).

    Vokany : nisy fiovana be ary nitombo isan’andro ny fahatsaran’ireo omby any amin’ireo tany ireo, izay toa ny "zébu" aty amintsika : lasa be nofony no manome ronono lavitra mihaoatra ny eto amintsika.

    Tsetsatsetsa toa ilay fanazavan’i lé kopé ihany io niseho io, satria malagasy any Andafy ry Souvenir ka tsy rahahiana izay lazainy.
    Tsy halahelo anefa ny tena noho izany toe-javatra rehetra izany satria nanampy ny mponina mpiompy ao Afrika ny vokatr’asany.

    "Tant pis" ho an’i Madagasikara hoy ny fitenenana, ny mpaminany tsy masina an-taniny.

    • 12 septembre à 15:19 | Vohitra (#7654) répond à Shalom

      Miarahaba Shalom,

      Vazivazy iray andalana...

      Ataovy hoe " omby mamokatra hena ", fa raha lazainao hoe hen omby, avy hatrany dia hen omby ritra no voarain ny sain Isandra, dio io no manjary mibahana ao andohany...dia tohizany amin ny resaka tsaramaso, katsaka sy voanjobory ny soratra ataony...

    • 12 septembre à 15:22 | Shalom (#2831) répond à Shalom

      Voaray ny fanitsina.
      Marina tokoa izany, foza mamaky teny ve ? Mivilam-pihevitra toa molo-tsima

    • 12 septembre à 18:56 | lé kopé (#10607) répond à Shalom

      Shalom ,
      Miarahaba anao namana Shalom ,ary maniry soa anao lalandava . Fantatro tokoa i"Souvenir" ary efa henoko ilay tantara voalazanao .Ny namana Paul Andrianantenaina izay Semipi taloha ,ary niasa tany Angleterre (efa misotro ronono izy izao) no nampahafantatra ahy io tranga io . Maro ny mpiray Tanindrazana manana traikefa , ary miasa ho any Firenen-kafa , satria" valalan’amboa , ka na ny tompony aza tsy tia azy". Ireo olona ireo , izay manerana an’izao tontolo izao , dia azo atao Maridrefy hitiliana ny manampahaizana Malagasy . Na ny eto antoerana aza (Madagasikara ) ,dia maro koa ny manan-talenta sy vory saina ,saingy tratran’ireo mpanao hariana ka miverindàlana . Jereo fotsiny farany teo ilay Minisitry ny Fanabeazana voaendrikendrika , ary ny Minisitry ny Fahasalamàna ,sy ny angovo (lasa) DG no tratra farany .Aiza moa ny tanora no harisika hody an-Tanindràzana satria antsonjay ary karama vary masaka no atolotra azy .

  • 12 septembre à 15:23 | Rainingory (#11012)

    andraso indray aloha rangitina i sandra

    • 12 septembre à 15:24 | Rainingory (#11012) répond à Rainingory

      o ry sandra a, ary toa tsy henoheno intsony ity izy milaza hoe resaben’ ny Andafi indray izany tantaraindry Shalom izany, sa tampina ny dominao f’efa manomboka mitontongana ny sezan’i filou malalanao ? rehefa vita mantsy ny sénatoriales io dia vita eo koa ny irkrkrkrdrd

  • 12 septembre à 15:42 | Shalom (#2831)

    Fampatsiarovana.

    Ho maro miantombok’izao ny fampatsiarovana ny zava-nisy sy voalaza teto amin’ny firenena sy teo anatrehan’ny vahoaka. Eto amin’ity serasera ity no hanaovana izany.
    Isaorana mialoha ireo manan-kevitra sy manan-tadidiy mba hanao izany.


    - Ho ambolentsika sy velarintsika ny "coton" de Tuléar ...
    - Manome toky aho fa hiaona amin’ireo vahoakan’Ambohitrimanjaka ....
    - Code barre (mantsy ny QR code)

    Mbola hitohy ...

  • 12 septembre à 16:16 | Shalom (#2831)

    Hevitra an-joron-trano :

    Tao amin’ny "Jeunes Afrique" ny 01 septambra ny filazana ny vola ho an’ny Tramway eto Analamanga.
    1) Jereo ny asan’ny injeniera Ratsimbazafy efa tamin’ny andron’Atoa Tsiranana milaza fa tany onaona ny faritra ambanin’Antananarivo (Ampefiloha, Isotry, 67ha, Analakely, Ambodivona, Besarety. Ahazaka ny fandehanan’ny "Tramway" ve izany ? Sa Tramway ho an’ny boriboritany faha firy ?
    2) Aiza ny herinaratra hitaritan’izany ? Ankehitriny aza tsy misy io fomba fitaterana io, jereo ny délestage ...
    3) Tsy tsara ve raha mba ny lamasinina FCE na ny Antananarivo/Alaotra/Toamasina/Antsirabe no hatsaraina ? Ireo no mety ilaina indrindra amin’ny famoaham-bokatra manampy ny làlana ?
    4) Fa nahoana no ny eto Antananarivo foana no atao mialohan’ny rehetra ? Tsy misy fotony angamba ny faritra hafa sa fanomanana ny 2023 ka hanatambatambazana ny vahoakan’Antananarivo ?
    5) Ny fanorenana toa izao no ahazoana mora ny "co-(rruption)-mission", izany no mahamay io tary DJ T9 marary saina tia vola io hanao izany.

    Hoy ny hiran’ny AEOM fahiny somary avadiko kely : "Tramway aho Tramway ... Hitsako tsy misy eo !"

    • 12 septembre à 16:31 | betoko (#413) répond à Shalom

      Shalom
      Il a menti cet avocat ou C’est vous qui racontez des bêtises en disant que 80% des entreprises à Madagascar ne payent pas d’impôts .Savez vous que le FMI et la BM scrutent tous les mois la rentrée des impôts à Madagascar et comment l’Etat arrive à payer tout , fonctionnaires , la santé , l’éducation les importations etc avec seulement 20% de rentrée d’impôts ?

    • 12 septembre à 16:43 | Rainingory (#11012) répond à Shalom

      tsa hain’i kà sandra io zany aeom-nao zany, ngaha io mbola nivoaka izay vodirindriny akory..

    • 12 septembre à 16:51 | Besorongola (#10635) répond à Shalom

      Miarahaba Shalom.
      Ka araka ny resaka heno anie dia toa ireo lala - masinina Soarano Alarobia Ambimanambola, Tanjombato ireo ihany no amafisina ary avadika fa tsy zavatra vao sokafana tsy akory e ! Fa atao hoe tramway pour faire moderne.

    • 12 septembre à 17:12 | Rainingory (#11012) répond à Shalom

      i sandra a, sé hiakatry i vohitsara ianao ihaona @ i filou malalanao dia ampahafantaro azy izay Tsimbola bac-3 akory hoe ny AEOM dia midika hoe association des étudiants d’outre-mer izay lasa hoe association des étudiants d’origine malgache taty aoriana, farafaharatsiny tsy hijanona doma ré anareo.. despite Arsonist

  • 12 septembre à 16:51 | diego (#531)

    Bonjour,

    Avant de commenter, mba tsy hisavoandanitra ny resaka, visiblement une décision du gouvernement malgache, il faut comprendre et connaître, me semble-t-il, la, les manières de lutter contre la pauvreté.

    Comment lutter contre la pauvreté ? Un sujet complexe, car exige d’un pays :

    - un, d’avoir tous les fondamentaux politiques et juridiques ;

    - deux, de posséder des infrastructures économiques solides ;

    - et trois, accéder facilement aux différents financements de développement que les institutions financières internationales ont mis en place.

    Bien, on apprend que l’Etat Malgache va importer 1000 vaches.

    On serait tenté de dire que c’est une bonne chose, quand on connaît rien sur l’économie. On est libre de commenter, mais que du vent, on raconte n’importe quoi, quand on ne maîtrise pas le sujet. Mais on est libre, on peut donc être satisfait......accepter aussi que ce qu’on raconte peut être insignifiant....

    ......comme avec la pandémie, par ailleurs, qui est toujours d’actualité, beaucoup des citoyens parlent du coronavirus comme s’ils étaient docteurs en médecine, ou experts virologues, alors que les grands sujets à débattre seraient sur les réponses des dirigeants face à la pandémie et ses conséquences multiples, socioculturelles et socio-économiques...chômage, récession économique....etc...

    Qu’est-ce qu’on peut dire, économiquement, sur l’importation par l’Etat Malgache de 1000 vaches ?

    C’est ce qu’on appelle « une subvention » en économie !

    Cette démarche de l’Etat Malgache est tout à fait compréhensible, déjà, quand on apprend la situation dans le pays, mais elle n’est pas aussi simple.

    C’est une situation que le gouvernement malgache, me semble-t-il, connaît parfaitement bien, qu’au Canada, Europe, et aux USA, on subventionne les producteurs de céréales, de viande, de lait, d’oeufs et d’autres denrées alimentaires.

    Une subvention est une aide financière que l’Etat accorde au producteur.

    Les effets d’une subvention sont semblables à ceux d’une taxe, mais ils vont dans le sens inverse. Ces effets sont :

    - une augmentation de l’offre ;

    - une chute du prix et hausse de la quantité produite ;

    - une augmentation du coût marginal ;

    - une aide consentie par l’Etat aux agriculteurs, éleveurs.... ;

    - et surproduction inefficace.

    Si j’étais ministre de l’Agriculture et de l’Elevage, la priorité, à mon sens, serait d’arriver raisonnablement vite à une forme d’autonomie alimentaire dans le pays. Faire venir 1000 vaches ou même des millions des vaches, n’aiderait pas Madagascar à devenir autosuffisant alimentaire, même pas au bout d’un siècle, car ce n’est tout simplement pas la politique qu’il faut mettre en place.

    Avec une politique efficace et performante, il faut au moins 10 ans, pour arriver à une autonomie alimentaire dans un pays. Il faut aider donc les paysans à devenir des partenaires performants, fiables et solides de l’Etat pour l’autosuffisance alimentaire du pays.

    Madagascar est un pays complètement dysfonctionnel. La classe politique, les élites et les élus et responsables politiques malgaches ne savent pas ou ne veulent pas reconnaître l’origine de ce dysfonctionnement.

    Dans un tel pays, une politique de développement économique ressemble à une aventure sans lendemain.

    Il y a deux priorités à Madagascar. En tout cas, si je devais faire ou participer à une quelconque campagne électorale à l’avenir, elles constitueraient les bases fondamentales des sujets politiques, économiques et juridiques que j’aborderais et je martèlerais :

    - la première, mettre définitivement fin, derrière le pays, la crise Constitutionnelle ;

    - la seconde, rebâtir un État et des Institutions solides et fiables dans lesquels les citoyens malgaches se reconnaissent et ont de facto, totalement confiance.

    C’est une méconnaissance, ressemble fort bien à une manque d’intelligence politique, de croire qu’on peut gouverner, faire évoluer, développer et bâtir une société qui serait capable de faire régresser toutes formes l’injuste à l’absence d’un État, des Institutions et des institutions politiques solides dans le pays.

    • 12 septembre à 17:56 | Rainingory (#11012) répond à diego

      Entendu Diego.

    • 12 septembre à 18:54 | betoko (#413) répond à diego

      Comme vous connaissez toutes les difficultés de notre pays , présenté à vous aux prochaines élections que se soit présidentielle , législative ou sénatoriale ou mieux encore dites à Andry Rajoelina que sa politique économique est nule et vous êtes le seul à pouvoir sortir Madagascar de la pauvreté
      C’est très simple de dire " y a qu’à ou il faudrait faire comme ceci ou cela " , et entre la théorie et la pratique , il y a un tout un monde
      Vous croyez qu’il n ’ a aucun économiste parmis ceux qui sont avec Andry Rajoelina ?

    • 12 septembre à 19:52 | Rainingory (#11012) répond à diego

      ça va être facile, n’importe qui peut faire mieux que tous ceux qui étaient/sont là, donc fastoche, fingers in the noise ;-)

    • 14 septembre à 08:52 | lysnorine (#9752) répond à diego

      @betoko 12 septembre à 18:54 répond à diego ^
      « Vous croyez qu’il n ’ a aucun économiste parmis ceux qui sont avec Andry Rajoelina ? » .

      Certainement pas ! Mais c’est de leur connaissance de Madagascar, de son économie réelle, des priorités urgentes pour la masse de la population en proie à une paupérisation croissante, et, partant, de leur compétence dont les observateurs MALAGASY - authentiques et impartiaux ! - sont en droit de douter.
      N’insistons pas sur la question de la « probité » de ces économistes pour ce qui concerne leur sanction de la « grande braderie » des richesses minières et foncières de Madagascar, au profit de prédateurs étrangers de toute provenance.
      À la décharge du président Rajoelina, ces économistes appartiennent probablement à la même famille intellectuelle sinon « consanguine » qui a fait le malheur de Madagascar sous les différents régimes de Ratsiraka, de Ravalomanana et de Rajaonarimampianina. Il appartiendrait dès lors aux inconditionnels sincères du président Rajoelina et de son coup d’état de 2009 de les débusquer dans l’intérêt bien compris de leur « star » et de sa future image devant l’Histoire, déjà peu reluisante dans le présent.

    • 14 septembre à 09:29 | vatomena (#8391) répond à diego

      Lysnorine ---Quand on ne sait pas faire ,on ne sait pas faire..Une élite nationale dévoyée ,inférieure à celle ses autres pays africains un naufrage !

  • 12 septembre à 17:43 | Besorongola (#10635)

    Diego !
    Ratsiraka, Ravalomanana, et maintenant Rajoelina pensent qu’ils étaient à la tête d’un État fort mais le résultat n’est pas au rendez vous.
    Tout ce que vous décrivez sont les objectifs mais ce qui serait vraiment intelligent à mon avis c’est de répondre à la question : COMMENT ARRIVER À ÉTABLIR TOUT ÇA ?

    • 12 septembre à 18:04 | Vohitra (#7654) répond à Besorongola

      Besorongola,

      L’ Amiral avait mis en place quelques fermes d’Etat à l’époque, entre 1976 et 1984, seulement, c’était la notion d’Etat, dans sa propre conception, qui avait entraîné la faillite du système : une confusion notoire entre Etat- Procoops-sa famille...

    • 12 septembre à 18:56 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      Vohitra

      Le copinage et le népotisme sont les 2 facteurs qui rendent impopulaires les dirigeants malgaches et sont à l’origine de chute des présidents sortis par la petite porte ... Ratsiraka avec les Raveloson Mahasampy et autres Etienne . Ravalomanana qu’on ne décrit plus son " autonépotisme" (néologie) tandis que Rajao n’était pas parvenu à contrôler le copinage " intensif" de son épouse .
      Il est vrai que ,le plus malin c’est celui qui est au pouvoir en ce moment. En apparence il n’est pas concerné mais comme étant fils unique il lui manque peut-être des frères pour leur attribuer des parts de marché et même ses sœurs sont discrètes. Mais aussi certaines mauvaises langues disent qu’il aurait renié ses racines du côté de Sahamadio .Sa belle famille est aisée selon les dires mais je pense que vous qui êtes sur place vous en savez des choses là dessus car il ne faut pas oublier que ce sont les crocodiles et les requins qui sont les plus gourmands.

      MAHALALA OLONA est le terme courant qu’on entend ici où là pour dire que l’intéressé connait un(e) ami(e) où un membre de sa famille dans l’administration . C’est le début de corruption !

    • 12 septembre à 19:04 | Rainingory (#11012) répond à Besorongola

      Besorongola,
      Eo indrindra no iandrasana anao, ahy, antsika rehetra eto amin’ity serasera an’ny MT ity hiarahietsika hanentana ny mpiaramonina amintsika (rakoto ao avaratra, ravao ao antsimo, i koto sy i kala) fa tonga izao ny fotoana ihetsehana amin’izay handroaka io ilay mihinana ny IEM n’io, sy ireo hafa teo alohany izay nitàvana ka Tsimbola mahatsiaro voky ihany fa misarangotra eo foana ankehitrio.
      Reseho lahatra ny ao antranonao, ny mpifanolobodirindrina aminao, fa eo ampelatànan’ny tsirairay avy amin’ny vato alatsany ny fiainany.
      Reseho lahatra izy mba tsy ho voavidin’ny vatsy tsinjo na tosika fameno izay tsy aharitra mihoatra ny herinandro akory, fa efa samy mifika raketa izao ihany anio ka aleo lavina ny tsipy akotry dia andao ahazaka tena.

  • 12 septembre à 17:48 | kunto (#7668)

    KUNTO ny Patriote Malagasy d’Antananarivo

    - On importe pas ce qu’on a au pays , il faut augmenter notre cheptel ( troupeau ) local ...

  • 12 septembre à 18:35 | Vohitra (#7654)

    Resaka hafa hita sy heno omaly…

    Niresaka ny Filohan’Andrimpanjakana iray omaly, dia nitantara ny zavanisy teo anelanelan’ny volana jolay sy desambra 2018, ary tena tranga goavana sy saropady tokoa ilay nambarany omaly…

    Nisolo toerana vonjimaika Filohan’Andrimpanjakana iray izy tamin’io vanimpotoana voatondro io, dia nolazainy fa nitarika filankevitry ny minisitra iray izy tamin’izany, ary nisy lohahevitra naroso nandritr’io fotoana iray io dia ny hoe : « ahoana fa toa misy fampidirana antsokosoko fitaovampiadiana mahery vaika eto amin’ny Firenena… ? ».

    Avy hatrany hoy izy dia nivoaka fotsiny ny efitrano ireo minisitra miandany sy mpanaradia ny kandida mpifaninana iray amin’ny fifidianana kasaina hotanterahana…

    Nanontaniana ilay lehiben’ny Andrimpanjakana iray sady lehiben’ny mpiasampanjakana no sady tompoarika amin’ny filaminana, dia namaly io fa tsy tena izy fa sarintsariny fotsiny ireo fitaovampiadiana naranty ireo…

    Nanontaniana indray ny minisitry ny Fiarovampirenena, dia nilaza avy hatrany fa tsy mahafantatra mihintsy ny fisian’izany, ary tsy nanome alalana mikasika izany fanafarana sy fampidirana fitaovampiadiana izany mihintsy ny tenany, nefa dia izy no tomponandraikitra voalohany raha toa ka hanao izany ny fanjakana…

    Dia gaga izahay, hoy ilay filohan’Andrimpanjakana nanohy ny resany omaly fa…ireny fa nivadika tena izy sy tena mahery vaika tokoa ireto fitaovampiadiana nony tonga ny volana janoary 2019…

    Zavadoza tokoa raha izany nolazainy izany, izany hoe, nidiran-doza tokoa izany ny Firenena raha tokoa ka tsy iny no vokatr’ilay fifidianana natao…

    Mazava be izany raha io resaka io hoe « iza no tomponanadraikitra tamin’ny fampidirana antsokosoko ireo fitaovampiadiana ireo teo anelanelan’ny jolay 2018 sy desambra 2018…izany hoe tena resaka mamoafady sy kolikoly avo lenta, tena resaka asanjiolahy anaty Andrimpanjakana no nitranga, tena asa fampihorohoroana tanteraka no natao…

    • 12 septembre à 19:06 | Shalom (#2831) répond à Vohitra

      Zava-doza.

      Asa raha mba takatry ny sain’ny maro izany atao hoe ZAVA-DOZA.
      Raha ny fantatra ihany koa dia misy ny fandraisan’anjaran’ny Akamasoa tamin’ny fana-tobiana ireo fitaovana ireo.

      Tsofy ny anjomara fa rendrika ny firenena. Jiolahim-boto toa ireo no miseho mangeja ny tanintsika.

    • 12 septembre à 19:18 | Besorongola (#10635) répond à Vohitra

      JE TE TIENS, TU ME TIENS PAR LA BARBICHETTE.
      Izaho sahy milaza aminao fa i Rajao dia mahalala zavatra betsaka ny amin’io ... saika mitovitovy amin’ilay resaka fiara 4x4 aman-jatony tamin’ny 2013 ihany io . Mariho tsara fa i Rajao dia tsy nikitika an’i Rajoelina izy tenany mihitsy nandritry ny fitondrany. Amin’izao koa dia tsy mba hita manaratsy an’i Rajao mihitsy ilay kary lahy io . Samy niara-niosona ireo tamin’ny teteza-mita ka samy manana tsiamabratelo mety ahafaty tampoka ny iray . Jreo tsara fa hiverina moramora i Rajao indray andro any ary dia mety hiara hiasa ireo...Kanefa Rajao efa namadika indray mandeha ka tsy azo hatokisana iintsony . Eo izy no hibaradaka amin’izay ka hilaza ny zava-miafina rehetra .

    • 12 septembre à 19:42 | Rainingory (#11012) répond à Vohitra

      na iza na iza no mety ho tafitohina amin’izany dia mazava fa tsy maintsy Dégagisme mahery vaika no tsy maintsy hatao raha vao misy hirika hanaovana azy fotsiny, quitte à renouveler la classe avec des bleus mais nets

  • 12 septembre à 18:38 | Krista Kristiaoe (#10737)

    Dia mandry ve izao ny sain-dRajoelina

    Fahamehana ara-pahasalamana no atao kanefa Rajoelina sahy manakatona orinasa, mandrodana tranon’ olona, ary mampigatra ny mpanohitra ka miteraka traboina maro, olona very asa, rava trano, very fananana sy korontana amin’ ny fiarahamonina.

    Fihibohana ara-pahasalamana no atao ary norarana ny olona tsy hivorivory, hiangona na hanao lanonana kanefa Rajoelina mbola manohy mamory vahoaka hatrany mitarika ny olona hangataka sy hifamindra aretina eny rehetra eny.

    Na efa betsaka ny fanampiana avy any ivelany dia mbola maro ny fianakaviana tsy misitraka izany, fa mijanona ho 4 mis, mandry an-tatatra sy mitsindroka zoridira kanefa Rajoelina sy ny mpitondra migalabona sakafo tsara, trano avo sy fiara raitra.

    Betsaka ny ministera samihafa no mijaly arabola hikarakarana ny Malagasy kanefa nalain-Rajoelina samirery ny vola homena ny presidansa, ny fondation hanaovana fanomezana na asa fampielezankevitra hanandratana ny anarany toy ny colisee, sy ny sisa.

    Betsaka ny andrim-panjakana mandany vola toy ny presidansa, ny governemanta sy ny solombavam-bahoaka kanefa ny senat ihany no nataon-dRajoelina tsinontsinona nahena ny isany, satria feno HVM.

    Betsaka ny orinasa an’ ny vahiny tahaka ny Base Toliara izay nanaovana audit ary hita fa tsy manara-dalana kanefa tsy kasihina ny fananany fa ny orinasa Malagasy ihany toy ny triple A no nanaovana amboletra, akatona, sy angalarina ny fananany.

    Maro ny zavatra manahirana ny olona toy ny vidim-piainana, ny fitaovan’ ny hopitaly, ny trano fonenana sy ny lalana kanefa Rajoelina variana mamboatra zavatra tsy laharam-pahamehana toy ny colisee, ny fiara gasy, ny stade sy ny sisa.

    Mba manam-panahy mahalala ny rariny ihany ve ity Rajoelina ity.

    • 12 septembre à 23:38 | Rainingory (#11012) répond à Krista Kristiaoe

      @Krista Kristiaoe,
      bac-3 dia mpandripaka tsisy fanahy izany, olona tsy nahavita fianarana ka tsy mahatakatra izany fitsombinana sy fiahiana ny hafa izany, ianao ve tsy mahafantatra an’ny atao hoe despote hoy ny fiteny frantsay e ?
      Fa ny tena loza dia ireo foza manontrona ary miara manatavy tena @ eo.
      Ary loza lavitra sady mahasosotra mampalahelo dia ireto foza eto @ MT ity izay jamban’ny fitiavana tsisy retour an’ilay filou malalany anefa ireo izao dia ho ariany hoatra ny *** rehefa voapitsoka eo iny.
      Tsy ho tratra mantsy dia ho avy ny alina hifoha maraina tsisy filou intsony eo dia hoazan’ny olona @ izay zareo antokony natokony ireto dia ho zogain’ny vindicte populaire !

  • 12 septembre à 19:02 | Vohitra (#7654)

    Encore un hors sujet

    DECRET N°2019-2 115 Portant reconnaissance d’utilité publique dela Fondation « ANDRY RAJOELINA »

    Vu les pièces du dossier présenté ;Sur proposition du Ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation,

    En Conseil du Gouvernement, D E C R E T E :

    Article premier.- En application des dispositions de la loi n°2004-014 du19 août 2004 susvisée, la Fondation « ANDRY RAJOELINA », sise à l’Immeuble Arena Ivandry, Antananarivo, est reconnue d’utilité publique.

    Article 2.- La Fondation « ANDRY RAJOELINA » est un auxiliaire des pouvoirs publics malgaches dans le cadre de ses actions en matière de santé,éducation,

    www.gasypatriote.com
    Copyright © GasyPatriote

    • 12 septembre à 20:01 | Isambilo (#4541) répond à Vohitra

      Dia mba fantatra ary ve ny fiavihan’ny vola ?
      Araka ny fantatro ny fondation dia hatao hafahana tsy mandoa hetra sady manome laza an’ilay tompony.
      Nedala efa malaza sady mahafantatra ahoana no hatao tsy handoavana hetra. Ka inona indray ??

  • 12 septembre à 19:57 | Shalom (#2831)

    Ho tohin’ny nolazain’i Vohitra :

    12 septembre à 18:35 | Vohitra (#7654)

    Resaka hafa hita sy heno omaly…
    Niresaka ny Filohan’Andrimpanjakana iray omaly, dia nitantara ny zavanisy teo anelanelan’ny volana jolay sy desambra 2018, ary tena tranga goavana sy saropady tokoa ilay nambarany omaly…


    https://www.facebook.com/RealTVcanal30UHF543.25MHz/videos/774845993365752

    • 12 septembre à 20:46 | Shalom (#2831) répond à Shalom

      Jereo miantomboka amin’ny 56mn04s ka hatramin’ny 1h00mn23s ...

    • 12 septembre à 20:55 | Vohitra (#7654) répond à Shalom

      Rehefa zohiana akaiky ity raharaha ity, dia efa tsy nahafehy intsony ny tafika ilay kravaty manga fony izy nametraka fialana, dia mitovy amin ilay mpivaro-dronono nanomboka ny 26 janoary 2009...

  • 12 septembre à 21:04 | lysnorine (#9752)

    Fanontaniana aterak’ilay lahatsoratra :

    « L’Etat malgache va IMPORTER 1 000 VACHES LAITIÈRES, a déclaré hier le ministre de l’Agriculture et de l’élevage, Lucien Ranarivelo. L’objectif est de COMBLER LE MANQUE EN MATIÈRE DE PRODUCTION LAITIÈRE dans le pays ainsi que les difficultés rencontrées en matière d’agroalimentaire. Ainsi, le ministère s’apprête à aider les agriculteurs et éleveurs des régions Vakinankaratra, Analamanga et Itasy pour pouvoir booster ce secteur d’activité. »

    1. IZA marina no hanafatra ireo omby vavy ireo ?
    Sampan-draharaham-panjakana ve ?
    Sa orinasam-panjakana ?
    Sa orinasa TSY MIANKINA amin’ny Fanjakana ? Ka raha tany io farany io no izy, MALAGASY sa OLON-KAFA FIRENENA no tompony, ary inona no ANTONY nifantenana azy ?
    KARAZANY toa inona ireo omby vavy ireo ?
    IZA no HIVAROTANA azy ? sa sao omena azy maimaim-poana fotsiny ?

    2. OHATRINONA no VIDIN’ny tsirairay, ary ohatrinona izany no tontalin’ny VOLA VAHINY holanina hividianana ireo omby vavy arivo ireo ?
    VOLA VAHINY avy aiza ireo ?
    Avy amin’ny vokatry ny fivarotana ny vokatry ny toe-karen’i Madagasikara any ivelany ve izay lalaovin’ny Banky Foibe ?
    Sa vola SAMBORIN’ny Fanjakana Malagasy na HAMPISAMBORINA azy ka TERENA HOSAMBORINY ? Raha tany ka ity farany ity no izy, IZA no mampisabotra azy ary ahoana sy ahoana avy no ANJOANJOAN-TENY momba ny HANEFENA izany ny trosa izany (fe-potoana handoavana azy sy zana-bola, ohatrinona isam-bolana no vola avoaka amin’izany, sns., sns.).? Hampandalovana mialoha ny Antenimieran’ny depiote sy ny senatera ve ny raharaha, hisian’ny ADY HEVITRA sy hangatahan’ny governemanta ny FANKASITRAHAN’ireo solombavam-bahoaka ireo ?

    « La production laitière nationale s’élève en 2019 à 100 millions de litres, selon le réseau Madagascar Dairy Broad qui évaluait également à 90 000 le nombre de bovins de race laitière dans le pays. LES BESOINS EN LA MATIÈRE SERAIENT ESTIMÉS À PLUS DE 140 MILLIONS DE LITRES PAR AN. Ainsi, le ministre de l’Agriculture et de l’élevage confirme que Madagascar est encore OBLIGÉ D’IMPORTER DU LAIT POUR COMBLER LE VIDE »

    Tsy ampy ny ronono vokarina eto an-toerana kanefa NOPOTEHANA ny TIKO ary akatona ireo orinasa nandimby azy amin’izany, hany ka VOATERY NANAFATRA any ivelany. Tsy asian-teny ny toa namonoana ny FIFAMANOR.
    IZA avy NO ORINASA nahita TOMBON-TSOA noho izany ?
    Tompon-tany Malagasy sa OLON-KAFA FIRENENA NO TOMPONY ?
    Manarak’izany fianakaviana tahaka ny ahoana moa no FIDIRAM-BOLANY no afaka mividy izany « importation » izany, izay ny « supemarchés » tsy takatry ny sarambabem-bahoaka angamba no tena mivarotra azy.

    « Ce membre du gouvernement indique que « la véritable action d’industrialisation est le soutien aux agriculteurs et éleveurs » comme le ministère l’a effectué hier puisqu’il a distribué des kits composés de bicyclettes, de ruban zoo-métrique et des combinaisons. A cela s’ajoutent également des bidons d’une capacité de 30 litres à 750 autres agriculteurs et éleveurs. »

    Fanontaniana :
    IZA AVY IREO ORINASA nakana ireo hoe : « kits composés de bicyclettes, de ruban zoo-métrique et des combinaisons » sy « bidons d’une capacité de 30 litres » ?
    Tompon-tany MALAGASY sa OLON-KAFA FIRENENA no tompony ?
    OHATRINONA no volam-panjakana lany tamin’izany ? Tsy azo heverina mihitsy – raha tsy marivo salosany aloha ! – fa mety ho fanomezana maimaim-poana tsy misy takalony ireo, ary nomena azy ve sa nampandoavina vola ireto « 750 autres agriculteurs et éleveurs » EFA hoe NIZARANA AZY ?

    Araka ny fanakianana mitombona nataon’i Maxim 12 septembre à 09:16 :
    « Mampimehy sady mampalahelo ty fitondrana ty, nozaraina bisikileta hono ny mpiompy hanaterana ronono avy any Betafo mankany Faratsiho... Sao dia tsy fantatry ngahy ministra ary fa raha te hahazo vokatra tsara dia NY FIKARAKARANA NY BIBY ALOHA no ezaka tokony atao ohatra sakafo, trano, fitsabona sns.. »

    Tokony hampieritreritra ny Vahoaka Malagasy sy ny mpanao pôlitika TENA MIARO ny tombon-tsoam-pirenena, ary INDRINDRA ny DEPIOTE sy SENATERA MALAGASY, ny FIVAROTANA TANINDRAZANA ARA-BAKITENY nataon’ny Fitondrana ka nampahatsiahivin’i Vohitra -12 septembre à 09:37- répond à Maxim toy izao :

    « Aoka tsy ho adino velively fa ITY OLONA ITY – ilay ministra angaha izany – NO TOMPONANDRAIKITRA amin ny FANOMEZANA NY 60.000 HEKTARA TANIMBARY ho ampiasain ireo ARABO EMIRATIS any amin NY FARITRA ATSIMO...
    « Ary vao tsy ela ny FANOMEZANA TANY ORINASA ISRAELIANINA iray amin ny FARITRA EFATRA eto amin ny Nosy... »
    Azo vinanina ho mifandray amin’izany ihany ity fanafarana omby vavy arivo ity.

    Farananay amin’izao fanehoan-kevitr’i Vohitra etsy aloha izao- 12 septembre à 13:17

    « L’avenir de la PRODUCTION AGRICOLE MALAGASY, AGRICULTURE ET ÉLEVAGE, SE FAIT, ET SE FERA AVEC LES FAMILLES PAYSANNES, en faveur de la satisfaction [voalohany indrindra] des besoins nationaux et afin de pouvoir dégager plus tard un excédent exportable...avec LA TRANSFORMATION COMME BASE DE L’INDUSTRIALISATION POSSIBLE [rehefa BE NY VOKATRA izay VOALOHAN-JAVATRA] et à venir...mais pas pour créer des prolétaires ruraux comme mains d’œuvres bon marché au service des spéculateurs et autres prétendus agro-industriels, et des propagandistes du marketing agricole à vos côtés... »

    Isan’ny fototry ny pôlitika fanabeazam-boho ny toe-karen’ny tokantranom-pirenena sy ny fampandrosoana ny Tantsaha izany nandritra ny fitondran’Itpkl. Tsiranana. Nopotehin’ny « Boky Mena » sy ny « Tolom-piavotan’Ingahy Ratsiraka Didier » ka mbola zakaina mandrak’ ankehitriny ny voka-dratsiny.

  • 13 septembre à 00:20 | diego (#531)

    Bonjour Besorongola,

    Un, on met fin à une crise Constitutionnelle.

    Deux, on cesse de ne théoriser sur les réformes structurelles de l’Etat et des Institutions et sur l’économie. On le fait, comme la CI et les Institutions financières internationales et les Bailleurs des Fonds les exigent, ils sont prêts à financer.

    Et enfin, trois, il faut trouver les moyens financiers pour faire les grands investissements étatiques qui manquent cruellement au pays. Normalement quand les réformes structurelles se mettent en place, elles constituent des garanties pour obtenir des financements pour les grands investissements dont le pays a besoin.

    Dans la grande majorité des pays sous-développés les problèmes sont les mêmes :

    - il faut mettre fin à une instabilité politique et une crise Constitutionnelle qui empêchent l’alternance au pouvoir et bloquent le développement économique ;

    - et mettre en place et respecter une séparation des pouvoirs.

    Nos jeunes artistes par exemple, réussissent à copier merveilleusement bien les artistes occidentaux, nos responsables politiques et élus doivent en faire autant de leur homologues politiques.

  • 13 septembre à 08:55 | betoko (#413)

    A lire dans "orange.mg" info du 12 septembre à 7h30 .Le ministère de l’agriculture de l’élevage et de la pêche a commencé à poser des milliers de puce électronique sur les bovides dans la région de Menabe
    Certains sur ce site mettent souvent en doute les promesses d’Andry Rajoelina et de son programme sur l’IEM en déclarant que ce n’est qu’un effet d’annonce voir de la démagogie

    • 13 septembre à 10:25 | Shalom (#2831) répond à betoko

      Veuillez comparer la façon dont l’auteur de ce post l’écrit avec un autre post plus haut du même auteur :

      12 septembre à 18:54 | betoko (#413) répond à diego ^
      Comme vous ... , présenté à vous aux prochaines élections que se soit présidentielle , législative ou sénatoriale ou mieux encore dites à Andry Rajoelina que sa politique économique est nule et ....


      Il y a bien plusieurs "betoko dadanaivo jomak’Ambatomanga fohy tongotra havia" retraité français demeurant à la Réunion et en même temps aux alentours d’Analamanga.
      Et le plus drôle c’est celui qui écrit tout le temps : "je ne suis pas un inconditionnel de DJ T9" ...

    • 13 septembre à 10:28 | Maestro (#7313) répond à betoko

      @ Bekoto.

      Savez vous ce que Brigitte Bardot penses des fameuses puces pour les Bovidés ?

    • 13 septembre à 11:25 | Rainingory (#11012) répond à betoko

      Selon ma comparaison, il apparaît 2 évidences chez le Betoko1 de La Réunion et chez l’autre Betoko2 d’Analamanga :
      - le 1 que je vais nommer betoko dadanaivo retraité de la Réiniozy écrit d’un phrasé qui respecte quasiment les règles d’écriture du français, ce qui démontre une certaine culture à l’écrit en tout cas, mais aussi il montre une tempérance (**) quant à l’ingestion telle quelle des diatribes du bac-3 que lui même dénomme de manière avouée le T9 ;
      - et puis il y a le 2, qui est sans nul doute le bekoto jomaka d’Analamanga, visiblement pauvre en matière d’écriture, tout au moins du français vu qu’on n’a pas eu l’occasion de lire de prose en malgache de sa part, mais ceci je dirais est dû au fait que les utilisateurs du pseudo betoko doivent respecter la règle d’écrire uniquement en français pour ne pas qu’on devine qu’ils forment un pool de tape-clavier, et aussi toujours chez le 2, il affiche un certain vindicatisme (si, si, ce mot existe, cf. (*)) montrant bien de quelle bas étage il vient. D’ailleurs je lui ai déjà répondu dans à son post qu’on arrive très bientôt pour les déloger et qu’il se préparer à dégager vite fait parce que ça va être fastoche de faire mieux que son bac-3.

      (*) "Vindicatisme : s, m. ; système de vindication, de vengeance de J. B. Richard de Radonvilliers dans Enrichissement de la langue française. Dictionnaire des mots nouveaux"
      (**) La tempérance est définie comme modération , incluant la retenue d’arrogance ainsi que la retenue d’excès

    • 13 septembre à 11:28 | Rainingory (#11012) répond à betoko

      * quel bas étage

    • 13 septembre à 11:31 | Rainingory (#11012) répond à betoko

      décidément, que de coquilles !
      "D’ailleurs je lui ai déjà répondu dans son post qu’on arrive très bientôt pour les déloger et qu’il se prépare à dégager vite fait parce que ça va être fastoche de faire mieux que son bac-3."

    • 13 septembre à 12:30 | Vohitra (#7654) répond à betoko

      Rainingory,

      N’oubliez pas le betoko paparazzi dans les ruelles et les trottoirs, prenant l’apéro par ici et par là, glanant des informations auprès des passagers de taxi brousse et des passants...

  • 13 septembre à 10:52 | Shalom (#2831)

    Asa raha mba misy mahita ny soratr’i Rossy solombavambahoaka ao amin’ny FB.
    Fanompana rano raraka no ao, fitifirana ny fitondrana ankitsirano indraindray.
    Fa maninona no tsy misy mpikitika mihitsy i nedala ?

    Aiza Ra-DJ T9 a ! rehefa voafatotra tao izao dia tsy afa-manao n’inon’inona ka kendain’ny amboakely niarahana amin’ny farany.
    Mbola ho be ny ho sisa e !

    • 13 septembre à 11:33 | Rainingory (#11012) répond à Shalom

      mba zarao ilay rohy iaraha mamaky e

    • 13 septembre à 11:52 | lé kopé (#10607) répond à Shalom

      Efa voalazany Fidel ao @ fandaharana izay ataony isan"andro (AZ TV public Facebook) ,fa efa miady an-trano ny ao ambony ao . Tsy ny avy anivelany akory no handrava ny ratsy afenina ,fa ny ao antiny ihany . I Rossy sy ny namany dia efa mampaneno lakolosy fa tsy ireo niarandàlana t@ ny filou intsony no manjaka , fa ireo mpisolelaka sy ireo mpitaty rà kena .Mivermberina ny tantara .

    • 13 septembre à 12:03 | Isandra (#7070) répond à Shalom

      Lekope,

      Izay hampivondrona ny mpanohitra sy TIM no hojeren’i Fidèle R, fa raha ny aty voafehy tsara.

      Ny TIM no tsy zatra ny hoe tsy fitovian-kevitra ao anaty, fa na ianao voatery miala na ianao esorina raha vao manakiana an’i Dadan-drizareo.

    • 13 septembre à 12:39 | Vohitra (#7654) répond à Shalom

      Hoy ny Razambe hoe " ny fihavanan-jiolahy tsy maintsy romoromo no hisarahana any amparany..."

      Ary tadidio, fa ireto andianjiolahy ireto dia nampiditra foana ny resaka foko sy fiavahana amin’ny karazana tamin’ireny fampielezankevitra nataony ireny, dia io no akony, izy samy izy ao ihany no tsy maintsy hiharan’izany fomba ratsy mamohehatra izany tsy ho ela...

      Rehefa namaky ny soratra nataon’ilay raatoa sakaizan’ota sy tranondainga teto amin’ny MT izay nampifangaro ny Ambanilanitra sy ny Ambaniandro aho tamin’ny lahatsoratra nataony, dia tsy gaga amin’izay zavatra mitranga...

      Ny amin’ilay anankiray voatonona io indray moa dia tsy mahagaga anie e ! zaza nobeazin’ny Amiraly fahiny ireny, nefa ny taona 2002, saika nidiran’angano fa nahita loza tamin’ny fianakavian’ny Amiraly, saiky lavo fa nivadi-pitokisana tao anatiny tao, fa angaha tsy tadidinao izy saika namoy ny ainy tamin’ireny fotoana ireny nohazain’ny Arema namany ihany ?

    • 13 septembre à 15:23 | Isandra (#7070) répond à Shalom

      Vohitra,

      « fihavanan-jiolahy tsy maintsy romoromo no hisarahana any amparany..."

      Toa any amin’ ny mpanohitra any no misy romoromo, RMDM# TRMDM.

      Raha mihaino an’i Fleury koa tena romoromo be eo amin’ ny sy ny TIM, kanefa taloha tena hoa Tran’ ny tsy hisaraka.

  • 13 septembre à 11:21 | betoko (#413)

    Shalom
    Si tu arrives à soigner mon handicap concernant mon infirmité fais moi signe , est ce que tu dirais la même chose à tous les handicapés quels qu’ils soient , les sourds les aveugles , ceux qui sont atteints de la poliomyélite etc...
    Oui je ne suis pas un inconditionnel d’Andry Rajoelina et S’il est avéré que ce qu’il avait promis se réalise je dis bravo
    Maestro
    On s’en fout de Brigitte Bardot pro-FN raciste des parlementaires réunionnais ont porté plainte contre elle pour racisme
    Paraît qu’elever de bovidés augmente le CO2 et ce n’est pas bon pour notre santé

    • 13 septembre à 13:22 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à betoko

      13 septembre à 11:21 | betoko (#413)

      Shalom
      Si tu arrives à soigner mon handicap concernant mon infirmité fais moi signe


      Et cet être malfaisant croit qu’on est là pour soigner ses petites misères. Est-ce que les gars que vous avez tiré comme des lapins ont pu se plaindre ? Est-ce que vous écoutez les gens qui meurent sans aides ni médicaments et ceux qui sont déjà dans la détresse et à qui vous extorquez les derniers deniers avec votre cvo ? Est-ce que les gens qui meurent tous les jours dans la misère et dont vous avez détourné les aides données par d’autres pays ont été écoutés ?

      Et cet être ignoble croit que le monde est centré sur lui et sa jambe, ça montre bien la mentalité de toute cette clique, moi avoir petit bobo, vous pas moqué moi et soigné moi, vous dégueulasses, mais vieux malagasy et prisonniers meurent, pas bien grave, nous améliorer prisons et donner sacs de riz à copains...

      Arrêtez de nous casser les oreilles avec votre jambe, le créateur sait ce qu’il a fait et à mon avis, vous méritez encore pire, et ce n’est pas les gens ici qui vont vous plaindre !

    • 13 septembre à 13:30 | Shalom (#2831) répond à betoko

      betoko, ou vous êtes malagasy ou vous ne l’êtes pas.

      Quand je vous nomme "fohy tongotra havia" :

      1) C’est vous qui l’avez affirmé de votre plein gré
      2) Chez nos ancêtres (Ntaolo), on mentionne le soi disant handicape quand on nomme quelqu’un. Non pas pour l’insulter, mais pour le respecter au contraire.
      Je l’ai déjà écrit en répondant à votre post que si vous avez eu une enfance malagasy, vous vous souviendrez de nos célèbres "angano" : "Faramaleny sy Ikotobekibo".
      Ce n’est pas parce que nous vivons la nouvelle mentalité occidentale que nous dénigrons nos valeurs, notre façon de voir les "choses".
      Je ne vous le cache pas : on m’appelle "Shalom Beloha" parce que j’avais une grosse tête (physiquement) quand j’étais gamin, et c’est resté jusqu’à nos jours.
      Désolé mais je ne trouve rien de mal dans cela.
      Soyons zen, soyons malagasy !

    • 13 septembre à 13:35 | Shalom (#2831) répond à betoko

      @ 13 septembre à 13:22 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à betoko ^
      ...
      Et cet être malfaisant croit qu’on est là pour soigner ses petites misères. Est-ce que les gars que vous avez tiré comme des lapins ont pu se plaindre ? Est-ce que vous écoutez les gens qui meurent sans aides ni médicaments et ceux qui sont déjà dans la détresse et à qui vous extorquez les derniers deniers avec votre cvo ? Est-ce que les gens qui meurent tous les jours dans la misère et dont vous avez détourné les aides données par d’autres pays ont été écoutés ?


      Mankasitraka vgt, ho tsapan’i betoko maro holatra angamba amin’ny valin-teninao fa tsy izy tokoa no ivon’izao tontolo izao.
      Ny olana dia hoy aho hoe : i betoko faha firy ity resahintsika ity ? Ilay mahay manoratra teny frantsay ve sa i badoda ?

    • 13 septembre à 13:59 | Vohitra (#7654) répond à betoko

      Shalom,

      Badoda mihintsy tokoa ny iray amin ireto betoko ireto...

      Hahatsiarovana ilay hiran i Dama iray mitondra lohateny hoe " Badoda sy Solange "...efa henonao ve io hira io ?

      Ilay ramatoa marobe tranondainga manala baraka anaran ny Distrika iray angamba, dia raha ny tononkira mbola an i Dama ihany, dia ny mety ho anarany dia i " Mama Lenina "...

    • 13 septembre à 16:13 | Shalom (#2831) répond à betoko

      Vohitra,

      Na dia fifanakalozana mikasika ny raharaham-pirenena aza ny eto dia tsy nahasakana ahy tsy hihomehy ny resaka hiran’i Dama.
      Sao dia izany tokoa ary !

  • 13 septembre à 12:45 | betoko (#413)

    Lé kopé
    Fidèle Raza ve ny fitaratra olona zatra mpanely tsao ?

    • 13 septembre à 13:15 | lé kopé (#10607) répond à betoko

      Mba fakafakao ny zavatra lazainy satria misy porofo ny zavatra teneniny . Ambarako aminao , fa naman’i Fidel io Rossy io, ary mifampizara traikefa izy roa lahy, na dia samy hafa firehana politika aza . Niara nitolona izy ireo nanampy ny olona lolohavinareo t@ 2009 , fa ankehitriny dia efa miara miaiky fa ny Tandapa no misavika saranga ka manilikilika ireo mba te hanasoa any Gasikara (misy tokoa ireo olona tia Tanindrazana ireo ,fa tsy ratsy daholo ny mpiaradia @nareo).Nono izany dia efa mandady ny trambo , fa tsy i Rossy irery no tafintohina @ mpisolelaka fa efa maromaro izy no ao. Sa i Betoko ve mba anisany ireo te hiditra ao andapa ? Mbola lavitra ny ezaka vao tafiditra ao ianao fa ny amboa diia (Cerbères ...) dia miandry sy miaodiaody ao anDapa ao.Anontanio i Isandra . Mba ataovy re ny làlana mankany any Ikalamavony ô !!! Mba ahazahon’i Pety mitsangatsangana ...

    • 13 septembre à 15:19 | Isandra (#7070) répond à betoko

      Betoko,

      Razarapierre sy ny lainga ny ve ?

      Izao ny pub Rossy :

      Omaly :
      « Iza le nanontany tato hoe « aiza izao izay puce na omby eo « Any menabe ireo raha misy asiana puce lisany »

      « Mbola rakotr olona vesaran-bary roa gony eran Antananarivo androany . Maharavo ahy ny endrika miran ireo tsemboka miloloha mandeha tongotra na sarety na fiara na moto. Merci prezda !sa hoe AAA ? Nahazo fanampiana annn ? »

      Tena manakiana bevata ah !

  • 13 septembre à 12:52 | lé kopé (#10607)

    Betoko ,
    Vous êtes libre de croire tout ce que dit votre Gourou ,et c’est votre droit le plus absolu . Mais à votre âge respectable , il faut arrêter de croire au Père Noël , car d’après le titre d’un film :"le Père Noël est une ordure ". Depuis 2009 , il ne cesse d’annoncer des projets mirobolants , jusqu’à faire des toilettes parfumées ...Mais pourquoi pas des toilettes tout court ? Le fait de ne pas faire la différence entre le Bling Bling , et les priorités du moment , dénote un manque de maturité , mais surtout de compétence envers ses attributions . Quand on constate les bourdes d’un Député originaire du Sud , magistrat de surcroît , sur le dossier de la Commission Mixte Paritaire (CMP) , où il bafoue les bases des règles juridiques , en ignorant que les résolutions issues de cette instance, doivent être signées des deux parties (Assemblée Nationale et Sénat) , sa crédibilité est mise en doute devant toute la Nation . Mais cette distorsion a pour origine , l’amendement de la loi sur le recouvrement des avoirs illicites , où ce Haut dignitaire , membre de la Haute Cours de Justice (représentant les Députés), a retiré purement et simplement 21 articles de ce document par "Déontologie " et en se cachant sous l’égide de la présomption d’innocence !!! La finalité de sa démarche est de soustraire les prévenus des preuves de leur inculpation , car si l’objet de la requête ou du délit disparaît , comment voulez vous appréhender un délinquant notoire . Bref , les membres du Système Anti Corruption ( SAC) , composés de la CSI , la Pac ,Samfin et le Bianco (excusez du peu), ont dénoncé publiquement dans une émission de TV privé (Invité du jour REAL TV), les dérives de ce jeune élu , qui était promis à un bel avenir. Malheureusement , il s"est brûlé les ailes,et en même temps a brûlé les étapes assez tôt , en choisissant délibérément son camp . Dernière remarque , on est surpris par la célérité du passage de ces lois de l’Assemblée Nationale vers le Gouvernement , car en 24 h chrono , tout a été plié ...Mais c’est la magie de cette institution où toutes crapules de la Républiques sont mises à contribution .

    • 13 septembre à 13:55 | Shalom (#2831) répond à lé kopé

      betoko,
      lé kopé a écrit : " ... Mais à votre âge respectable , ...".
      Vous rendez-vous compte de ce qu’il vous dit ? De cet appel à une bonne conscience et à une bonne intelligence de votre part.
      Je vous conseille, n’ayez pas honte de reconnaître les vérités même si ça blesse.
      Seuls les idiots qui ne changent pas d’avis en voyant la réalité et la vérité.
      Je suis sûr que vous n’en faites pas partie.

    • 13 septembre à 14:06 | betoko (#413) répond à lé kopé

      Raison pour laquelle je disais que cette HCJ ne sert à rien et si des entorses ont été commises par ces députés ou sénateurs , C’est le rôle de la HCC les litiges S’il en a
      Une remarque , du temps de Marc Ravalomanana toutes les lois ont été bafouées , personne n’avait osé mettre un seul critique , deux journalistes ont essayé , tous les deux se sont fait expulsés mini militari
      Est ce le cas en ce moment ce n’est plus pareil
      Savez vous que 12 magistrats à Tana seront sanctionnés bientôt et un haut magistrat de la cour suprême est sur la liste à cause de l’affaire Eddy bois de rose .Ce haut magistrat aurait accepté de recevoir du pot de vin offert par l’épouse de Eddy bois de rose pour que ce magistrat prononce un non lieu sur les affaires de bois de rose de Eddy bois de rose
      Selon des indiscrétions l’épouse de Eddy bois de rose est trop bavarde

    • 13 septembre à 14:21 | Shalom (#2831) répond à lé kopé

      Zendana tokoa aho nahita ilay rohy nalefan’i Vohitra momba ilay lehiben’Andrimpanjakana ary dia io mbola hamafisin’i lé kopé io ny zavatra nolazainy.

      Ny mampalahelo dia misy foana ny olona toa an-dry "robot mercenaire" sy ry "betoko mirahalahy avy" mbola mahasahy manamarina ny tsy mety ataon’ireto mpahazo fahefana tamin’ny alalan’ny "doublon".
      Mipetraka ny fanontaniana hoe :
      - mba olona misaina ve ireo mpisolelaka tsy mivadik’ondana ireo sa dia efa tarazon’aretin-tsaina ka tsy afa-mandinika intsony ?
      - dia tsy mba mahalala menatra ve ireo olona ireo sa hoe takonan’ny "Internet" ka tsy raharahina izay soratana eto ? Tsy tsaroany ve f’izay voasoratra eto anie ka mipetraka fa tsy voafafa akory.

      Aiza tokoa moa, ka efa toe-javatra tsy ara-dalàna izao no atao dia mbola asesika ihany fa mety hono satria fantany fa tsy hisy ny sahy "hi-kredy" satria mbola ao anatin’ny fahamehana isika izao.
      Tsy demokrasia intsony izany no ampiharina fa ilay antsoina hoe "démocrature" (hoy ilay mpanoratra iray izay), izany hoe "dictature" misalotra akanjo "démocratie".

      Ny mahavelombolo dia efa maro ny vahoaka mahatsiaro tena ; pitik’afo sisa andrasana dia hirefotra ny baomba.
      Efa be ny hitsoka ny anjomara.
      Ny hendry no aoka ahay "miandry" sy hijery ny fihavian’ny fotoana f’efa tsy ho ela intsony izany.

    • 13 septembre à 21:01 | Rainingory (#11012) répond à lé kopé

      Lé Kopé,
      SAC=(CSI+PAC+SAMFIN) ?
      MDR, il faudrait au minimum les refondre from scratch,
      et dans la foulée, on va supprimer la HCC et la CENI !

  • 13 septembre à 15:09 | Isandra (#7070)

    Rajoelina est il en train de réaliser la promesse de Ravalo, créer beaucoup des Ravalo(laitiers, pas évadé fiscal) dans toute Île avec cet importation ?

    Cet homme est imprévisible, les détracteurs n’arrivent pas à le suivre. d’où toutes ces élucubrations.

  • 13 septembre à 15:35 | arsonist (#10169)

    L’esprit des foza , qu’ils soient
    la besileo foza femelle isandra
    ou le jomaka ambatomanga foza mâle dadanaivo-betoko
    ou le foza boaster pilaoty Spear Encore
    ou n’importe quel autre foza ,
    est trop courant d’air pour leur permettre de suivre le récit suivant .

    Langue d’Ésope
    [ou la " com’ " à l’époque de l’Antiquité]

    [NB : je suis très critique à l’encontre de la "com’ " du DJ bac-3 et de ses foza]

    Ésope était un esclave phrygien (la Phrygie est actuellement la Turquie) bossu, bègue et boiteux et probablement l’inventeur de la fable comme genre littéraire.
    [NB : L’histoire dit qu’Ésope était boiteux mais ne précise pas si Ésope avait une jambe plus longue que l’autre].

    Le maître d’Ésope lui demanda d’aller acheter, pour un banquet, la meilleure des nourritures et rien d’autre.
    Ésope ne ramèna que des langues !
    Entrée, plat, dessert, que des langues !
    Les invités au début se régalaient puis étaient vite dégoûtés.
    - Pourquoi n’as tu acheté que ça ?
    - Mais la langue est la meilleure des choses. C’est le lien de la vie civile, la clef des sciences, avec elle on instruit, on persuade, on règne dans les assemblées...
    - Eh bien achète moi pour demain la pire des choses, je veux de la variété et les mêmes invités seront là.

    Ésope achèta encore des langues, et rien que des langues.
    - Pourquoi n’as tu acheté que ça ?
    - La langue est la pire des choses, la mère de tous les débats, la nourrice des procès, la source des guerres, de la calomnie et du mensonge.

    Cliché :
    1er banquet : les foza sont vindicatifs à l’encontre de Ra8 .
    2e banquet : mais ils avouent désireux de "créer plusieurs Ra8" .

  • 13 septembre à 16:08 | Jacques (#434)

    Hors sujet du dimanche :

    https://www.youtube.com/watch?v=LIpeb5cBdXk&feature=youtu.be

    Insolite du jour, le jomaka-dadanaivo qui entonne pour la énième fois son :

    " Oui je ne suis pas un inconditionnel d’Andry Rajoelina "

    À d’autres, le jomaka.

    • 13 septembre à 16:28 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à Jacques

      Conclusion :

      Est-ce qu’il y a encore un pilote dans l’avion ?

      Réponse : oui, du genre si pire encore !

    • 13 septembre à 16:56 | Shalom (#2831) répond à Jacques

      Jacques, vous avez vu ce qu’a écrit le dénommé "robot mercenaire" ?


      13 septembre à 15:09 | Isandra (#7070)
      Rajoelina ...
      Cet homme est imprévisible, les détracteurs n’arrivent pas à le suivre. d’où toutes ces élucubrations.


      Si les foza regardnte d’abord ce qui se passe sous leur nez, le lien que vous avez proposé ci-dessus.

      Autres choses :
      Il me semble que le même post-eur nous a baratiné il y a quelques jours en nous citant les règles de la "démocratie libérale" : "ce n’est pas à l’état de ..., à chacun de se débrouiller".

      Et maintenant parce que ce sujet est lancé en vue de détruire tout ce qui est de Ra8, et voilà, les supporteurs mpisolelaka en profitent pour renier ce qu’ils ont dit comme dogme.

    • 13 septembre à 17:00 | Shalom (#2831) répond à Jacques

      @ 13 septembre à 16:28 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à Jacques ^

      Conclusion :
      Est-ce qu’il y a encore un pilote dans l’avion ?
      Réponse : oui, du genre si pire encore !


      vazahagasy taratasy : bien vu comme remarque !
      lé kopé, ce pilote a fait l’ENAC non ? J’entends l’ENAC fictive et seulement dans sa tête bien sûr comme à la manière de son idole !

    • 13 septembre à 18:41 | Isandra (#7070) répond à Jacques

      Jacques,

      Je comprends bien pourquoi les andafys sont complètement déconnectés de ce qui se passe réellement ici à Mada, car ils ne regardent que les médias des opposants qui ne rapportent que les petits problèmes techniques, et les miettes qui tombent.

      Mais, si vous voulez connaître vraiment ce qui se passe à Madagascar, n’hésitez pas non plus de regarder les autres médias, peut être, vous comprendriez que l’Etat est bien géré et le développement est mis en marche, malgré cette crise :

      https://www.youtube.com/watch?v=2I6miYuMEIQ

      https://www.youtube.com/watch?v=JSWbqPYoYU0

      https://www.facebook.com/110141410632992/videos/1630373090474372/?__tn__=%2Cd%2CP-R&eid=ARBU3WjxAmC7YDOZmKz7oCt8KqMb0kAq4_phUwV015_h5m4TXHHl6q2RCzc_VqQU83u6OSpco3-EBOwH

    • 13 septembre à 19:04 | Isandra (#7070) répond à Jacques

      Pour les Andafys,

      Restez où vous êtes, ne tentez même pas de visiter Madagascar, car ici rien ne va plus, selon MBS.

      Peut on s’attendre de cette chaîne, une bonne nouvelle de Madagascar, sauf les rares actions ridicules que son propriétaire fait, telle la distribution de bidons,...?

  • 13 septembre à 19:20 | Shalom (#2831)

    Rappel :

    Pendant les événements décrits ci-dessous, qui était au pouvoir ?
    Pourquoi tous ces actes abominables n’ont jamais été jugés ?
    D’autres ont la langue pendue pour dire que Ra8 en tant que président est responsable de la tuerie du 7 février 2009.
    Par jurisprudence, celui qui était au pouvoir en avril 2009 est donc le responsable des actes ci-dessous, actes parmi les milliers qui ont eu lieu en cette année et celles qui ont suivi mais qui n’ont jamais été jugés. Pour quand le jugement ?

    MT du mardi 28 avril 2009 :


    A peu de choses près, c’est aussi ce qui est arrivé à un groupe de jeunes la semaine dernière. Arrêtés par coïncidence à proximité d’un barrage avec lequel ils n’avaient rien à avoir, ils sont embarqués manu militari et placés dans un camp militaire dans lequel ils ont été torturés sans vergogne, physiquement et moralement (précision importante : ce n’était pas un camp de gendarmerie). Blague favorite des « geôliers » : dire aux jeunes toutes les demi-heures que « dehors, il y a des dizaines de soldats qui ont envie de b… avec vous ». Toutefois, avant de quitter le camp, on les a obligés à signer un papier par lequel ils déclaraient « ne pas avoir subis de sévices physiques pendant l’interrogatoire ». Sans doute au cas où certains ne respecteraient pas les petits secrets des camps militaires, comme le Pasteur Lala Rasendrahasina, kidnappé par les bidasses le 17 mars 2009. Ces jeunes ont cependant eu de la chance. D’autres ne sont pas encore ressortis des camps dans lesquels ils sont emmenés. Il a été publié ici, tel que nous l’avons reçu, un mail de source digne de foi, et qui attire l’attention sur le cas d’une autre arrestation arbitraire par les militaires.

    « (…) Andriamamonjy Mahavonjiniaina (VONJY) a été déféré au Parquet et envoyé en mandat de dépôt à la prison d’Antananimora. Son procès est fixé au 30 avril. Ceci veut dire qu’il reste en prison, au moins jusqu’au 30 avril. Son "crime" : il a simplement dit "non, il ne faut pas tuer des malagasy", aux militaires en train de tirer sur des personnes en train de fuir devant le ministère de l’eau, dont l’un a dit "il faut qu’on en tue au moins un". Ceci est la vérité, car il y a plusieurs membres du personnel du ministère de l’eau, qui ont été témoins de ce qui s’est passé, qui ont entendu Vonjy dire cette phrase, et qui sont prêts à témoigner partout où ce sera nécessaire. Vonjy a été roué de coups de poings, de coups de pieds, et de coups de crosse de fusil. D’après certain qui l’ont vu de près, il est blessé. Des hauts responsables au sein du ministère de l’eau et d’organismes partenaires du secteur de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène, confirment que Vonjy ce matin là était normalement au travail. Il était d’ailleurs en train de préparer la mission pour des actions d’urgence à Manakara-Mananjary ».

  • 13 septembre à 19:30 | Vohitra (#7654)

    Il y a des réalités que l’ensemble des politiciens Malagasy, encore moins les voyous et les crapules de la République, de ces 45 dernières années n’arrivent ni à comprendre ni à cerner :

    1. Le noyau central au cœur du développement et progrès humain pour un Malagasy, c’est la famille et sa composante en tant que source de vie et raison d’être, mais jamais l’individu en tant qu’élément qui peut être asocial ou social

    2. L’espace premier en tant qu’assise d’un progrès ressenti est celui du Fokontany composé de plusieurs familles

    3. L’espace de progrès au sein du Fokontany se repartit en deux : celui des familles avec ses propriétés, et celui du Fanjakana Etat, ET que les familles regroupées en Fokonolona espèrent que ce domaine privé ou public de l’Etat, non reparti et pas encore divisé, soit reparti et géré de manière à servir et satisfaire les besoins du Fokonolona dans le Fokontany d’abord, et cela consacré par une législation appropriée…

    4. Les gratte-ciels, un vaste espace public de prestige, des supermarchés et des fast food, des centres commerciaux gigantesques…ce ne sont pas les types de progrès espérés et attendus par la grande majorité des Malagasy, cette proportion de 70 % au moins de la population locale

    5. Les inégalités sociales profondes entre ville et campagne, les grands écarts de richesses disponibles et réelles entre les différentes catégories sociales, sont et resteront des sources d’instabilité permanente de gouvernance et de cohésion au sein de la population Malagasy

    6. Les biens communs doivent servir d’abord les besoins communs d’abord…avant de pouvoir servir l’Etat et ses objectifs

    Seul le regretté feu Ratsimandrava Richard qui avait su comprendre cette situation, et c’était le seul qui avait partagé publiquement ses objectifs en vue de s’y impliquer en faveur de ces familles dans le Fokontany regroupées en Fokonolona…

    Depuis sa disparition tragique, ceux qui avaient pris les rennes du pouvoir de décision dans le pays n’ont pensé qu’à faire régner la puissance de l’Etat et ses objectifs éloignés de ceux des Fokonolona, avec son rouleau compresseur, et faire valoir la primauté de la force du capital avec des activités et fonctions spéculatives…mais le plus grave et le plus dangereux aux yeux du Fokonolona, c’est l’apparition de l’Etat CENTRAL accapareur de patrimoines fonciers de Zanahary…

    Avant la colonisation, partout dans la grande île, les détenteurs d’autorité au sein de la population étaient considérés comme des envoyés de Zanahary pour veiller au peuple de Zanahary…alors qu’après la colonisation et au cours de l’ère républicaine, personne et aucun dit et considère le détenteur de la même autorité de la même façon et manière…

    Ainsi, au moindre secousse politique et manifestation de colère, l’ensemble de la population ne pense qu’à détruire les marques et symboles de l’imposition d’un Etat dominateur et centralisé, et de vandaliser et ravager les patrimoines des détenteurs d’autorité qui restent les valets de cette hégémonie, de la destruction sous couvert d’une légalité tronquée de cette attente et culture appropriée du progrès à partir des familles…

    Et j’ai bien peur que la situation du moment tend crucialement vers de tel événement et scénario...

  • 13 septembre à 20:02 | Rainingory (#11012)

    HORS-SUJET : CCFV ?
    kivy be mihitsy aho nanaraka ity vidéo an’ny Telegrama.mg (Friedrich-Ebert-Stiftung Madagascar) izay i Rado Milijaona, Prezidàn’ ny Commission de Contrôle du Financement de la Vie Politique no vahiny tao.
    https://youtu.be/rcMcoydISRE
    Raha afohezina dia toy izao : itontonan’ny rehetra tsisy ankanavaka (ny gazety dgi évidemment en première ligne) izareo fa hoe aux abonnés absents tamin’iny 2018 iny.
    Anefa dia ny tsy nanomezanan’ny fanjakana azy arapotoana ny vola ho entimiasa (budget de fonctionnement) no nahatonga azy ireo tsy nahavita ny mampandresy ny fangaraharana tanteraka eo amin’ny famatsiambola ny fampielezankevitra mandritry ny fifidianana ho filohampirenena 2018, toy ny hita any Eoropa andrefana ohatra.
    Loza, mbola ny vola avy ampaosin’izy 5 mianadahy mameno io vaomiera no nandoavana ny famoahana angazety ny vokatr’asan-dry zareo !
    Tarehimarika azo tsongaina :
    - Ariary voalohany : vita tanteraka mihitsy ny fihodinana indroa miantoana vao azondrizareo ny ariary voalohany hoentiny miasa ;
    - 23 amin’ny 36 ihany no nanao tatitra ;
    - iray ihany, i Solo Norbert Andriamorasata no tena nilaza mazava ny fiavian’ny famantsiambolany, fa na i DJ bac-3, indrindraindrindra i DJ bac-3, dia tsy nilaza tanteraka ny azy !
    Ity vaomiera ity angamba dia natao ampisehoana fotsiny amin’ny mipjery erantany hoe tany tan-dalàna i Madagasikara ! avelao aho ihomehy, hitsikanikany mihitsy aza ;-)

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS