Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 25 mai 2022
Antananarivo | 19h00
 

Economie

Crise en Ukraine

L’Etat pourrait subventionner le prix du carburant à la pompe

mardi 8 mars | Mandimbisoa R.

Une bonne nouvelle pour les automobilistes. Le prix du carburant à la pompe restera inchangé à Madagascar, malgré la hausse vertigineuse du prix du baril au niveau international, à cause des conflits entre l’Ukraine et la Russie. Hier, le ministère de l’Energie et des Hydrocarbures a confirmé, dans sa publication, que le prix affiché dans les stations à Madagascar reste inchangé.

Le gouvernement a pris la décision de prendre en charge les différences pour que le prix à la pompe demeure proportionnel au coût du baril acheté à 70 USD, bien que le prix du baril atteint hier le double, 147 USD. Depuis la semaine dernière, une réunion avec les autorités malgaches et les compagnies pétrolières se sont tenues pour étudier cette possibilité de subventionner le prix à la pompe pour éviter ses impacts sur les consommateurs.

Si le prix du carburant est alors maîtrisé, reste à savoir le prix du gaz qui devient insupportable dans les autres pays du monde à cause toujours de cette guerre en Ukraine. Les autorités malgaches doivent également mener des discussions avec les compagnies importatrices et distributrices de gaz dans le pays qui rappelons-le, l’année dernière, a déjà procédé à une hausse des prix du gaz dans le pays.

19 commentaires

Vos commentaires

  • 8 mars à 09:20 | Yet another Rabe (#4812)

    Re-,

    On peut subventionner jusqu’à quel hauteur du prix du baril et jusqu’à quand ?

    Déjà que les réserves en devises ne sont pas illimitées, et que même le riz, aliment de base, on est sans cesse obliger d’ en importer ?

    Cordialement

    • 8 mars à 10:35 | Yet another Rabe (#4812) répond à Yet another Rabe

      Les automobilistes ne devraient pas trop jubiler.

      N’ oublions pas le titre, c’ est "pourrait" du verbe "pouvoir" mais au conditionnel, et surtout à ne pas interpréter comme un engagement ferme de l’Etat madagougouesque.

      D’ expérience, vu que déjà tous les velirano, des promesses énoncées formellement sont tombées à l’eau, ce n’est pas cet énoncé qui pourra devenir une certitude.

      Mon avis est que le titre a pour fonction de calmer momentanément l’ angoisse des automobilistes, mais que l’ État madagougouesque n’en fera rien.

      Tout le monde sera mis devant le fait accompli quand l’essence sera à 9000 Ar.

      N’atteint-il pas déjà les 2 € en certains endroits en France, et que des délits comme le siphonnage apparaissent ?

      Sinon à quand le moment, où on achètera l’essence dans des capsules ?

      Cordialement

    • 8 mars à 11:41 | Yet another Rabe (#4812) répond à Yet another Rabe

      Allons, avec beaucoup d’optimisme, le téléphérique pourrait être toujours d’actualité.🤪😂

  • 8 mars à 09:50 | Isandra (#7070)

    Dis moi qui tu fréquentes, je te dirai qui tu es. Rajoelina est un ami de Père Pedro.

    Jamais, un régime dans l’histoire de notre république n’a fait autant des aides sociales à la population, vary tsinjo, vatsy tsinjo, tsena mora, Tosika fameno, nutrisud, etc et, voilà, aujourd’hui, subvention des prix de carburant.

    • 8 mars à 10:43 | arsonist (#10169) répond à Isandra

      Ah ?
      Il y a de ces "fréquentations" qui finissent par "being came out" .

    • 8 mars à 12:45 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      Cela s’appelle "reculer pour mieux sauter" ...dans le vide . Qui va croire que votre subvention va pouvoir surmonter les chocs pétroliers ? D’autant plus que l’Etat Malagasy est encore redevable des fournisseurs en énergie , et que ces subventions vont surtout "engraisser" ces dits fournisseurs .Les bailleurs de fonds ont toujours épinglé la Jirama avec cette subvention , qui n’en est pas une , mais une façon détournée de se remplir les poches . Sareraka en a parlé lors de son procès , et cela lui a valu de passer quelques semaines en prison . Le voilà , maintenant dans le camp des opposants avec Rossy et les bas quartiers , Brunel R, Siteny R, Le clan des MMM, le Parti Avi , les bidasses déçus, sans parler des opposants ,et du nouveau parti qui va faire son apparition sous peu... On se souvient tous de la démonstration de votre Calife en public , pour diminuer de 50% le prix du carburant , et le résultat a été plus que...décevant . Combien de fois a-t- il dû ravaler son orgueil mal placé , mais à chaque sortie médiatique , et de grosses bourdes, il rajoute d’autres promesses féériques . A croire que sa mégalomanie est sa raison de vivre , et chaque apparition est pour lui, une occasion pour ramener la flamme de sa "réussite médiatique". Malheureusement ,les faits sont là , et avec l’augmentation du prix des PPN , le clown ne fait plus rire , sauf les caciques du régime .

    • 8 mars à 13:07 | MALIBUC (#9345) répond à Isandra

      "Rajoelina est un ami de Père Pedro."
      Ah pour sur !!! entre lécheurs de boules, l’un Roi et excellence de Mada, l’autre prétendant au titre de Prix Nobel on a une belle brochette d’enc....
      Et je te garantie que ça c’est pas de l’imagination comme Johanna !

    • 9 mars à 08:29 | ravalitera (#10915) répond à Isandra

      tambavy amer du jour : "les aides sociales et les subventions n’ont jamais apporté de développement mais ont toujours encouragé l’attentisme et la mendicité"

  • 8 mars à 10:11 | kartell (#8302)

    « Gouvernement de Nuls, aucune vision : « Qui se ressemblent s’assemblent »
    http://www.lagazette-dgi.com/?p=71127

    • 8 mars à 10:14 | kartell (#8302) répond à kartell

      Politique étrangère : Aucune maturité
      http://www.lagazette-dgi.com/?p=71168

    • 8 mars à 10:48 | Isandra (#7070) répond à kartell

      Kartell,

      Ils se croient intelligents et censés, juger l’intelligence des gens sur tels détails.

      Ça me rappelle une certaine Nadine M : https://www.bfmtv.com/politique/les-republicains/nadine-morano-ce-gouvernement-est-nul_AN-201210260033.html

    • 8 mars à 11:09 | arsonist (#10169) répond à kartell

      Mais non !
      "Ils ne se croient pas intelligents" .

      Ils pensent simplement et avec raison que
      le DJ bac-3 mpandihy dyvo Rajoelina
      et ses acolytes
      sont des abrutis d’ ignares !

      La preuve : l’état dans lequel ce DJ et ses complices ont réduit le pays et ses populations !

    • 8 mars à 14:07 | Isandra (#7070) répond à kartell

      Molotov,

      Le signe pour savoir qu’un pays est en déclin, quand Molotov(kfar, Merci ,Olivier 77) quitte ce pays, parce qu’il voit que les choses à ronger commencent à se faire rare. Selon ses vantardises, il y avait un moment, il était en Chine, etc. S’il était en Ukraine, il se serait déjà réfugié en Russie, chez Poutine, qu’il traite de Putler.

      Quant à Madagascar, il avait quitté ce pays Plusieurs décennies avant l’entrée en politique de Rajoelina, cela nous prouve que la pauvreté et ces maux existaient à Madagascar, avant l’arrivée de celui-ci au pouvoir. Sinon, il y serait resté.

  • 8 mars à 11:19 | kartell (#8302)

    Il est clair que subventionner le pétrole restera une bonne, fausse idée parce qu’il demeure, dans un premier temps, une solution de facilité, exercice favori d’un pouvoir qui mêle une once de protectionnisme, ère soviétique et une grosse pincée de libéralisme, sans entrave, avec son Excellence qui tente le tout pour le tout, dans un copié/ mal collé du « en même temps » de son inaccessible ligne de mire macronienne !…
    Demander des ristournes aux compagnies pétrolières aura ses petites limites car il ne faut pas confondre humanitaire avec les objectifs, diamétralement opposés, de ces dernières à mettre à niveau un produit en fonction du prix du marché tout en procurant aux fonds de pension le bénéfice escompté !..
    D’autant que l’on murmure déjà qu’en cas de prolongation du conflit ukrainien, le prix du gasoil pourrait atteindre les 3 € le litre !…
    Cet élan de fausse générosité de la part d’un pouvoir qui multiplie les bourres, les déconvenues, désamorcer une grave menace liée à une hausse inévitable des prix reste son objectif prioritaire pour éviter un mécontentement général face à une faillite à la fois de l’état et de la confiance de plus en plus relative d’une population, sans pouvoir d’achat !…
    En tentant de jouer au pompier de service, son Excellence s’engage sur une voie dangereuse parce qu’il ne semble pas mesurer la hauteur abyssale de cette tâche, car en cas d’échec plus que probable, il va être considéré comme l’élément majeur de la dégradation d’un quotidien qui aujourd’hui présente déjà une vision de désolations dans le Sud-est et dans le Sud, dont on n’entend plus parler et pourtant !..
    Bref, le sentiment qui prévaut aujourd’hui est que ce pouvoir est acculé à prendre des décisions rapides avec un savoir-faire chaotique où l’on tente de ressortir les vieilles recettes d’hier,dans un contexte inédit qui n’est plus du tout le même !..
    Le pouvoir, feu d’artifice, a laissé, désormais, sa place vacante, à une gouvernance de la peur et des petits pas où l’inexpérience politique joue un rôle, excessivement important, qui met en danger un avenir qui sera loin d’être bling-bling, comme promis, démontrant que la capacité à diriger ne se jauge pas lors d’une campagne électorale mais à l’occasion de périodes de crises sévères !..
    Aujourd’hui,il est clair que le compte n’y est pas, en redoutant le pire qui reste à venir, pour nous, tous !.

  • 8 mars à 11:21 | Albatros (#234)

    Il ne restera plus qu’à aller demander à la Communauté Internationale et à la CEE, une aide pour arrondir le budget !.

    En espérant que ces organismes ne s’abstiennent pas !.

  • 8 mars à 11:31 | kartell (#8302)

    Cela méritait de remettre sur le grill, ce résumé éloquent….
    « Sur les 900 millions de dollars obtenus au titre de la lutte contre le coronavirus, seule la moitié » aurait fait l’objet d’une réelle affectation dans le secteur sanitaire, a-t-il déclaré. L’autre moitié des fonds aurait été utilisée pour combler le déficit de la Jirama, la société publique en charge de la distribution de l’eau et de l’électricité dans le pays, véritable gouffre financier.
    Ainsi, pêle-mêle, la Cour chiffre à 200 000 euros la somme utilisée pour payer les primes des agents de santé mobilisés face à la pandémie, des primes promises par la présidence malgache. Des parlementaires ont également été bénéficiaires d’enveloppes, selon la Cour, sans que cette procédure ne s’appuie sur une base légale. D’autres sommes auraient été détournées en faveur de faux malades du Covid sur fond de favoritisme. Quelque 22 000 euros ont été attribués aux tireurs de pousse-pousse de Tamatave (Toamasina) dont la plupart n’ont même pas vu la couleur de cet argent.
    Au total, ce sont 420 000 euros qui ont été distribués de la main à main sans réel contrôle.
    Ce rapport a fait réagir les bailleurs de fonds. Interrogé par RFI, l’un d’entre eux, anonyme, déclare que la situation d’urgence est « une excuse utilisée pour implémenter de mauvaises pratiques financières et faciliter la fraude, le gaspillage et les détournements de fonds. Nous ne sommes pas dupes. »
    Extraits de Quotidien de la Réunion .

    • 8 mars à 12:26 | olivier3 (#9833) répond à kartell

      @ Kartell

      Les Vazahs neo colonialistes, amis de Sarkozy et consorts, s’inquiètent d’une future crise alimentaire en Afrique...
      A Madagougou, les GENIES de tout bord n’en ont pas encore pris conscience..
      Pad’chance...

      Les Fonds Covid ont été détournés par des milliers de malgaches, et leurs complices : NE LES BLAMONS PAS.

      Les Fonds envoyés pour les sinistrés des cyclones l’ont été TOUT AUTANT : NE LES BLAMONS PAS.

      L’état Décide désormais de presser la vis sur les Pétroliers.. combien oseront se rebeller ?..wait and see...

      Effectivement, toutes les hausses de prix à venir seront autant d’éléments " à charge" pour ce que vous décrivez très bien..

      Dans un état ou 95% de la population ne paye pas d’impôts...les élites ont pour coutume de profiter de leur position dominante pour s’octroyer les meilleurs parts du gâteau..tout en faisant peser le poids de LEUR administration sur les quelques FOUS qui sont venus investir sous les tropiques..

      Ce sympathique CIRQUE, qui n’est pas né d’hier en Malgachie Libre et démocratique, s’efface rapidement quand la famine et l’inflation arrivent..

      Et ils arrivent..

      VIVE ZELENSKY

    • 8 mars à 13:00 | kartell (#8302) répond à kartell

      @ olivier3
      C’est une oraison funèbre où je me trompe ?’..
      Mais, il est vrai qu’un » pessimiste, c’est un opportuniste qui a beaucoup d’expérience ! »
      Le drame majeur, c’est que l’on fasse confiance à priori, le cas Poutine témoigne de cette faiblesse de nos dirigeants, plus enclins à bienvenue au club des hommes forts qu’à se montrer réactifs aux premiers signes inquiétants ( Donbass, Crimée, ect,,)
      Aujourd’hui, il est bien tard de se hâter lentement, le mal est fait et le coût des rustines avenirs va avoir un prix exorbitant tant économique qu’humain !..
      Même schéma dans le pays endémique où l’homme providentiel n’est qu’une draisine !..
      À quel jeu joue donc cette communauté internationale qui donne aux prédateurs tous les moyens possibles pour exercer leurs œuvres et qui ensuite sont obligées de passer la serpillière ?…
      Le monde est fou, je pars consulter pour être rassuré sur mon cas personnel !..😜

  • 8 mars à 19:08 | Samuel (#11193)

    Le problème n’est pas l’inflation observée mais le noyau de l’inflation ou core inflation en anglais qui est déjà supérieur à 30% actuellement alors que le taux d’inflation s’avoisine de 6%.
    Si on arrive à maîtriser ce noyau de l’inflation, on aura pas besoin de subventionner les prix des produits pétroliers c’est-à-dire on pourra appliquer directement la vérité des prix à la pompe des carburants.
    Donc,c’est pas l’inflation observée qui détermine le pouvoir d’achat de la population mais le noyau de l’inflation.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS