Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 17 janvier 2022
Antananarivo | 13h24
 

Diplomatie

Aides étrangères

L’Etat déterminé à les contrôler

mercredi 21 janvier 2009 | Manjaka Hery

Le Chef de la diplomatie malgache, le ministre des Affaires étrangères, Marcel Ranjeva, a émis le souhait du Gouvernement malgache sur les aides apportés par les pays étrangers à Madagascar. Il a évoqué hier le rôle traditionnel d’interface et de facilitateur du ministère. Désormais, tous les projets de coopération, sans exception, avec les partenaires étatiques et les institutions internationales doivent passer par le ministère des Affaires étrangères. « Ceci résulte d’un souci de cohérence et en conformité à la déclaration de Paris, notamment l’alignement, l’appropriation et l’harmonisation de l’aide ». Telle a été l’explication donnée par le ministre. Cette annonce a été faite hier durant la cérémonie de présentation des vœux du Corps diplomatique au ministère des Affaires étrangères à Anosy. Une cérémonie effectuée en présence du ministre des Affaires étrangères et son épouse, du Doyen du corps diplomatique et de tous les membres du corps diplomatique, du Secrétaire Général de la Présidence ainsi que du Secrétaire Général du MAP et des hauts responsables du ministère.

Présentation de vœux

Ce fut une occasion pour le ministre des Affaires étrangères de faire une rétrospective géopolitique sur les grands événements internationaux, les grandes mutations qui ont marqué l’année 2008. De cette tour d’horizon, il ressort une nécessaire coopération entre les Etats et une redéfinition des concepts d’Etat, de Nation. Le ministre a aussi parlé des questions de sécurité, de pauvreté et de Droits de l’Homme, ainsi que des engagements des pays développés et des institutions internationales en ce qui concerne l’Aide Publique au Développement. En ce qui concerne Madagascar dans sa lutte contre la pauvreté, un plan de développement quinquennal qu’est le MAP a été conçu, a t-il rappelé. Dans sa mise en œuvre, le ministère des Affaires étrangères a pour mission d’amener les partenaires internationaux institutionnels et privés à investir a Madagascar. Enfin, le ministre a terminé son allocution sur les deux grands défis a relever par l’Etat malgache pour les deux années à venir.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS