Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 23 septembre 2021
Antananarivo | 00h54
 

Politique

Réunion publique

L’Escopol défend sa lecture de la Feuille de route

samedi 30 juillet 2011 | Yann

L’Escopol, un des six groupements ayant signé la semaine dernière le « Pacte républicain », a tenu une réunion publique ce vendredi 29 juillet. Par les voix de Benjamina Ramanantsoa, Elia Ravelomanantsoa et Alain Andriamiseza, la plate-forme politique a particulièrement souligné que la tenue d’élections ne suffisait pas à résoudre la situation de crise, et tenté d’expliquer au public que les élections devaient être précédées des mesures d’apaisement prévues dans la Feuille de route.

C’est dans cet esprit que le Pacte républicain met en exergue la liberté d’expression, la pluralité politique, le refus de tout népotisme et despotisme. L’Escopol appelle donc à la pression des politiciens, de la société civile et de la jeunesse pour la mise en oeuvre en urgence des mesures suggérées par la Communauté internationale, mesures qui sont celles citées dans la Feuille de route.

De ce fait, l’Escopol refuse pour le moment de s’impliquer dans l’élection, car les efforts seront vains tant que toutes les forces ne trouvent pas un terrain d’entente sur le chemin qui y mène. Alain Andriamiseza est allé jusqu’à déclarer que bien que l’Escopol soit représentée au sein du gouvernement, celui-ci n’a pas été mis en place de manière conforme à la Feuille de route.

Fetison Rakoto Andrianirina, a été aperçu dans la salle. Prenant la parole, il a félicité l’Escopol pour sa prise de position.

3 commentaires

Vos commentaires

  • 30 juillet 2011 à 07:48 | Basile RAMAHEFARISOA (#417)

    "La feuille de route"-amendée-fait hésiter tant de politiciens Malgaches.

    Messieurs Andry RAJOELINA et Marc RAVALOMANANA doivent se rencontrer dans un délai "rapproché",même à titre privé.Le retour de ce dernier est inéluctable.Il doit participer à la vie politique locale Malgache.S’il veut se représenter à l’élection présidentielle,libre à LUI de prendre la décision,après l’élection des "DEPUTES de MADAGASCAR".

    "TOURNER AU TOUR DU POT" ne sert plus à rien.

    Une élection,libre et juste,la reconnaissance internationale est au bout.

    Madagascar a besoin de tous ses enfants.

    Basile RAMAHEFARISOA

    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 30 juillet 2011 à 11:58 | ratiarivelo (#131) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Salama Atoa Basile RAMAHEFARISOA Harabaina fa tonga aminao ny fanahy sy ny fihavanana !! ALEO MANENIN-DRAHATEO TOY IZAY MANENIN-DRAHA LASA !!Samy ten’ANDRIAMANITRA.

    • 1er août 2011 à 14:53 | Basile_Le_Beau (#3439) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Slt Basile Ramahefa.
      Tu as vu juste frère. Vraiment "Tourner autour du pot ne sert plus à rien...". Mais le petit Lapin trouvera encore à dire, malgré les conseils et directives de l’Union Européenne du 29 juillet dernier. Qu’est-ce qu’il va encore dire ojd8 ou demain ? Les cadres et intellectuels en ont marre et il y aura ... je n’ose pas le dire d’ici peu...
      Crois -moi sur parole ; ou on fera l’élection des Parlementaires (c-à-d : Législatives) ou il démissionne vite sinon, sa vie sera en danger réel...
      Le gouvernement ne tiendra pas le coup, de ce revirement des CT et CST...
      Eh à nous d’éclairer le peuple. Voir aussi du côté de ESD...

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS