Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 27 octobre 2021
Antananarivo | 02h27
 

Sport

 : Championnats de Madagascar

Jacob, Nantenaina et... les autres !

lundi 10 novembre 2008 | Rata
Jacob Rasolondrazana reste intraitable et boude son titre

Le verdict du championnat de Madagascar 2008 ressemble étrangement aux précédents. Aucune surprise, il a sacré cette année les vainqueurs de la précédente édition, Jacob Rasolondrazana, chez les hommes, et Nantenaina Ramalalaharivololona, côté dames.
Les champions en titre ont démontré durant les dix jours de compétition leur domination dans le milieu tennistique malgache.

Les jeunes loups titillent les dinosaures

Hier lors de la finale de la 1ère série hommes à l’Acsa, Jacob Rasolondrazana s’est défait de Ando Rasolomalala, 6/2-6/3. Malgré la résistance de son adversaire, l’ancien-nouveau champion national n’ a été aucunement inquiété sur son sort. La puissance de ses services et de son coup droit a suffi pour faire plier Ando Rasolomalala. Néanmoins, ce dernier n’a pas à rougir de sa prestation lors de cette finale puisqu’il a montré que les jeunes loups commencent à bousculer la hiérarchie. Mamy Ialy Ratsifandrihamanana a indiqué la voie à suivre en éliminant en quart de finale Donné Radison, numéro 2, par un jeu blanc dans le 1er set et 7/5 au second. Malheureusement pour Mamy Ialy, un Ando d’un grand jour se trouvait sur son chemin à l’étape suivante. Une demi-finale dont la physionomie de la rencontre, le niveau technique des protagonistes et l’âpreté de la bataille, étaient dignes d’une vraie finale. Indéniablement, la relève se trouve déjà à l’antichambre des Dinosaures. C’est le sentiment partagé par bon nombre des spectateurs venus assister ce week-end à la dernière ligne droite du championnat.
Et l’issue de la demi-finale féminine entre Nantenaina Ramalalaharivololona et Hariniony Andriamananarivo n’a fait que conforter la thèse. Avec ses 14 ans, cette dernière a vraiment donné du fil à retordre à Nantenaina qui s’est finalement imposée, mais dans la douleur, 7/5-7/5." Hariniony s’est nettement améliorée. Auparavant je n’ai jamais eu de peine pour la battre, mais aujourd’hui j’ai l’impression d’avoir en face une autre joueuse", reconnaît Nantenaina à la fin de la rencontre. Fortement secouée par cette demi-finale, Nantenaina s’est décidée à sortir le grand jeu en finale face à Anjanoro Ramangasoavina. Une rencontre qu’elle a enlevé avec panache en s’imposant 2 sets à 0 (6/2-6/2).
Pour les autres catégories, Thierry Rakotoarivony a eu la sueur froide avant de remporter le titre national chez les juniors garçons au dépens de Rakotozafinirina Hoby (6/1-5/7-7/6). Un match palpitant qui a tenu en haleine le public. Chez les filles de la même catégorie, Solonomenjanahary Bakoly a confirmé sa victoire sur Bakoarivelo Narindra à la seconde journée des éliminatoires (6/1-6/1) en s’imposant sur le même score en finale.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS